Phosphore

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Phosphore rouge
Intrant

Le phosphore est l'élément chimique de numéro atomique 5, de symbole P.

En raison du fait qu'il est indispensable à la vie et d'une consommation mondiale qui pourrait dépasser les ressources disponibles avant une centaine d'années, l'ONU et divers scientifiques le classent comme matière première minérale critique, qu'il faudrait apprendre à économiser et mieux recycler.


Résumé agronomique

Le phosphore, tout comme l'azote, joue un rôle important dans la constitution des protéines. Cet élément est clé dans le métabolisme énergétique de la plante, le transport et la production des sucres et des protéines s’en trouvent donc impactés en cas de carence. Le phosphore permet à la plante de développer son système racinaire. Il joue aussi un rôle dans la floraison et la fécondation de la culture.


Identification de la carence en grandes cultures : blé

Symptômes

Les symptômes apparaissent par foyer durant le tallage.

On observe un rougissement ou un jaunissement de la pointe des vieilles feuilles et la réduction du tallage.

Une carence sévère peut cause le dépérissement de la pointe des feuilles.


Confirmation du diagnostic

  • Sol : Analyser le sol permet de détecter une carence en phosphore. Le COMIFER propose des teneurs seuils pour gérer la fertilisation phosphatée.
  • Plante : Au stade épi ou à la floraison, seuils de carence pour la teneur en phosphore.


Situations à risque

  • Sols frais et détrempés.
  • Sols pauvres en phosphore.
  • Anciennes prairies retournées et jamais fertilisées.


Incidence sur le rendement

Sur le blé, la nuisibilité ne dépasse généralement pas 10% du rarement. Dans les cas les plus graves, on peut atteindre 20% de perte du rendement.


Solutions préventives contre la carence en Phosphore

Il faut dans un premier temps réaliser une analyse de la terre. Si le sol est pauvre, apporter du phosphore au plus près du semis. Il faut éviter de réaliser cet apport après le début du tallage ca la correction de la carence en sera que partielle. Les plantes sont surtout sensibles à la carence pendant leur phase juvénile. Si le sol est correctement pourvu, mais qu’un apport est essentiel pour compenser les exportations, la période à laquelle il est réalisé n’a pas d’importance.


Solutions curatives contre la carence en Phosphore

Réaliser un apport de phosphore dès l’apparition de symptômes.

Dose minimale : 50 kg P/ha.

La correction n’est que partielle si l’application a lieu après le début du tallage. Dans tous les cas, il n’est pas possible de corriger complètement la carence.

Pour en savoir plus sur les carences en phosphore sur blé ou sur maïs


Annexes


Sources

En crowdfunding sur
Partager sur :