Triple Performance

Manifeste de la plateforme Triple Performance

De Wiki Triple Performance
Logo Triple Performance carré.png

C’est quoi un wiki ?

Un wiki, c’est un site web qu’on peut modifier rapidement. Ça vient de l’hawaïen “Rapide”, “Informer”. Le but d’un wiki c’est de trouver l’info rapidement, et de pouvoir la mettre à jour facilement.

Pourquoi un wiki ?

Parce que la connaissance agricole, ça change, ça bouge, c’est dynamique. Un retour d’expérience, c’est intéressant de le mettre à jour au bout d’une campagne ou deux…

Mais qui rédige ces articles ?

Notre plateforme est collaborative. Tout le monde peut y participer. Les chambres d’agriculture, qui font un travail exceptionnel de recensement de tout plein de pratiques agro-écologiques, les coopératives, qui font des essais en plein champ, les chercheurs, les agris eux-mêmes, qui à force de voir les choses sur le terrain sont capables de partager aux autres… L’idée c’est que chacun peut apporter aux uns et aux autres… Ce peut être aussi un fabricant de matériel qui est le mieux placé pour décrire ses différents outils, un assureur qui explique les différents types d’assurance climatique, exemples parmi beaucoup d’autres.

Je viens de démarrer ma transition, est-ce que je suis légitime pour expliquer quoique ce soit ?

Oui ! En fait, les études montrent que le meilleur moment pour expliquer quelque chose à quelqu’un, c’est quand on est en train de l’apprendre soi-même. Alors oui, c’est possible que vous puissiez ne pas tout savoir, mais d’autres viendront compléter ce que vous avez écrit, et il y a toujours des petites choses qu’on sait qui peuvent servir aux autres...

Qui contrôle les articles ?

Les articles sont contrôlés par la communauté, exactement comme sur Wikipedia. Vous pouvez “suivre” un article quand il vous intéresse, et vous recevrez des notifications par mail quand quelqu’un fera un changement (vous pouvez changer vos préférences de suivi à tout moment). Si le changement ne vous semble pas juste ou ne respectant pas la charte de la plateforme, vous pouvez proposer votre propre correction, ou bien quelqu’un d’autre le fera.


Ça semble un petit peu fou, mais ça marche ! La preuve, on considère maintenant que les articles de Wikipedia ont dépassé les articles de l’encyclopédie Britanica en qualité.

Mais si on n’y connait rien en informatique, on ne risque pas de faire n’importe quoi ?

Si si, c’est bien prévu. Tout dans la plateforme peut être annulé, on garde toutes les versions de chaque article. Si vous avez tout cassé, on saura réparer facilement. Si vous avez l’orthographe capricieuse, on viendra même corriger les textes pour les rendre plus lisibles, ajouter quelques photos, etc…

Est-ce qu’un fournisseur ne va pas utiliser ça pour faire de la pub ?

C’est très probable, mais ce n’est pas un problème. Un agriculteur est habitué à recevoir des technico-commerciaux sur sa ferme. Il sait faire le tri !

Chacun des auteurs sur la plateforme est clairement identifié - si un revendeur de machine écrit un article sur son nouvel outil, c’est tant mieux - ça permettra aux autres de lui poser des questions, et d’avoir de l’info de première main. En revanche, si un article ne respecte pas la charte d’utilisation, nous expliquerons gentiment à son auteur comment l’améliorer.

Qu’est ce qui se passe si deux coop concurrentes sont sur la plateforme ?

La vraie concurrence d’une coopérative, c’est quand un de ses agris fait -50% de rendement, parce que son champ s’est fait ravager par des maladies, ou bien parce que la sécheresse ou les inondations n’ont rien laissé. Les enjeux du monde agricole dépassent les petites chapelles. Et si des agriculteurs de l’Ouest peuvent bénéficier de trucs qui permettent de gérer certaines des contraintes qu’ils ont grâce à un article écrit par une coop de l’Est, et bien tant mieux pour tout le monde ! Ça sera certainement réciproque au bout du compte.


En outre, les agriculteurs n’ont pas attendu notre plateforme pour discuter, sur facebook ou sur d’autres lieux. Nous offrons un endroit qui permet juste de mieux capitaliser les échanges et la connaissance.

Je suis en bio, est-ce que je suis le bienvenu ?

Oui. Bio, conventionnel, ACS, TCS, permaculture, biodynamie, éleveurs, vignerons, arboriculteurs, apiculteurs, tout le monde est le bienvenu. En fait, cette plateforme est neutre. Pour 3 raisons :

  • Nous pensons que le choix du système revient à l’agriculteur, en fonction de ses contraintes et de son exploitation
  • Nous pensons que quand ils le peuvent, les agriculteurs cherchent systématiquement à améliorer et maintenir le vivant. L’écologie, c’est avant tout le maintient de leur outil de travail.
  • Tout ça est complexe - les raccourcis, c’est pour les hommes politiques. Il n’y a pas de jugement ici, juste des gens qui cherchent ensemble.

Nous pensons aussi qu’il peut y avoir des choses intéressantes à trouver dans la diversité des systèmes et des productions. Les problèmes d’eau et d’irrigation dépassent les territoires et les dogmes. Le sol, les maladies, la sécheresse - ces sujets sont traités de manières multiples et peut-être que la prochaine solution pour la vigne dans le Var est en train d’être testée dans les vergers en Ardèche. Sans compter que les systèmes allant en se complexifiant, il ne sera pas rare d’avoir des exploitations avec de la plaine, de l’élevage, un méthaniseur, un atelier de transformation, de la vente, etc… Il n’y a plus de frontières.

A qui appartiennent les textes qui sont rédigés dans cette plateforme ?

Les articles sont sous licence Creative Common, plus spécifiquement CC-By-SA 4 - en gros ça veut dire que le contenu est libre d’être réutilisé, dans la mesure où l’auteur de l’article ou le lien vers l’article d’origine est bien cité. C’est la même licence que sur Wikipedia.

Comment la plateforme est financée ? Il n’y a pas un gros industriel derrière ?

La plateforme est libre d’accès pour tout le monde, et le restera. Elle ne pourrait pas fonctionner sinon… Imaginez qu’il faille s’abonner à Wikipedia pour consulter ses articles - il n’y aurait pas grand monde dessus !


Le financement se fait par des études marketing que nous effectuons sur le trafic de la plateforme. Par exemple, quand un assureur cherche à comprendre pourquoi dans un département il a moins de viticulteurs qui s’équipent d’assurances paramétriques, nous sommes capables de faire des analyses des questions et des réponses en fonction du lieu de chacun pour essayer d’apporter un début de réponse. Ainsi, l’assureur sera capable d’améliorer sa proposition pour qu’elle fonctionne pour le plus grand nombre.

Quid des données personnelles ?

Nous respectons les directives RGPD - ça veut dire qu’on vous dit exactement comment on utilise vos données - il n’y a pas d’entourloupe ici. A tout moment nous pouvons supprimer votre compte et anonymiser vos données. Cliquez ici pour en savoir plus.