Restauration de la Fertilité des Sols & Acides Aminés - Konrad SCHREIBER

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (2 août 2019) - Konrad Schreiber - Durée : 211 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube BLPFlcSbjAc.jpg

MARRE des légumes calibrés et sans goût ? MARRE de dépendre des analyses pour connaitre la santé des cultures ? SOUTENEZ LE PROJET en partenariat avec Maraichage Sol Vivant! ⬇️

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/foodscanner-qualite-nutritive-maraichagesolvivant


Notre Tipeee si vous voulez nous soutenir :

https://www.verdeterreprod.fr/nous-soutenir/

Aujourd'hui, Konrad SCHREIBER nous explique comment réinstaurer la fertilité dans nos sols à travers des pratiques reconstructrices de couverts végétaux, non-travail du sol, ...


Avec la participation du GIEE Magellan.


Transcriptions

donc konrad schreiber je suis votre

formateur aujourd'hui alors n'hésitez
pas ça doit être interactif vous avez
des questions on va essayer d'y répondre
l'idée c'était de zoomer sur la zot
alors pour me présenter vous me
connaissez peut-être parce qu'après je
veux un homme médiatique donc c'est dur
un petit peu compliqué mais globalement
je suis un ancien paysan je suis né dans

Afficher la suite

le sud ouest qui fait un fond d'accent

qui traîne et mes parents soient
allemands
donc ils ont émigré la fermeture du
rideau de fer et l'agriculture qu'il
connaisse c'est celle on va dire de
l'est de l'allemagne
globalement moi j'ai la double culture
donc ça me donne un regard un petit peu
bizarre sur les français parfois parce
que c'est sur l'agriculture et
l'agronomie les visions sont un petit
peu différente je vais garder vivant
l'idée de l'humus et des sols qui est
une marque de fabrique de mon éducation
or après qu'est ce que j'ai fait j'ai
une formation classique j'étais paysans
bretagne pendant plus plus de 20 ans sur
un bail installé après entière sur un
bail long terme 21 ans pour pouvoir
faire les investissements les amortir
sur la ferme en cours et quand est
arrivée la pacte je suis installé avec
les quotas laitiers je suis spécialisé
un élevage puisque mon travail c'est le
lait c'est là dedans que j'aime c'est
toute ma vie globalement et avec la pac
il est arrivé tout un tas de problèmes
donc je me suis installé que des quotas
laitiers problème la pac problème
et la mise en oeuvre des directives
problème est la grande question qui
était posée aux paysans parce que je
suis président de la cuma ce moment là
il ya cinq ans de paysans autour de la
table c'est ce qu'il faut se mettre aux
normes
c'est à dire avoir finalement un papier
et un règlement nous le respecter et
vous avez le cachet pour finalement
avoir votre prime vous respecter
l'environnement
parce que vous respecter les normes nos
caves et ce débat là et à côté de ça il
y avait un autre débat qui est né dans
le groupe puisque on était dans une zone
un petit peu particulière
centre-bretagne j'habite à guéméné sur
scorff ou à côté et là c'est tout était
au vert dans une bretagne qui était en
rouge j'ai des loutres j'ai des saumons
j'ai des truites sauvages
il n'y a pas de nitrates dans l'eau et
on vous dit qu'il ya un problème
environnemental et on vous applique la
directive nitrates donc là les paysans
ont commencé à crise et parce que ben
vous voyez pas trop pourquoi
et en fait la directive nitrates a été
appliquée sur le canton pour un
dépassement d'excédent structurel à
l'époque de deux unités de vote
en fait il fallait fermer un poulailler
sur la zone du canton et puis le
problème était réglé
sauf que personne n'a fermé deux
poulaillers fatalement si avec la
faillite qui est arrivée dix ans plus
tard ça c'est fait et à l'époque ça
c'est pas fait donc on est passé en
directive nitrates donc la deuxième
question que s'est posée aux paysans
elle a été très simple et si le
règlement ne produit pas de résultats
du coup je suis je suis un paysan de
cette deuxième réflexion
alors la réponse était assez
presque évidente pour nous à l'époque il
y avait beaucoup d'herbe et partout il y
avait de l'herbe on était des bons
agriculteurs et dès qu'on mettait de la
sorte on était des méchants agriculteurs
donc c'est avec cette espèce de
dichotomie que les débats se sont remis
en place donc je suis un ingénieur
technique de la formation
professionnelle pour adultes
j'ai fait ça dijon à l'époque en 98 en
2000 j'ai participé à créer
l'association base tout en étant paysans
ensuite je les ai animé avec frédéric
thomas et en 2007 on voyait que il
allait aller il fallait bouger parce que
en bretagne ce dossier là autour de la
conservation des sols
il a provoqué un petit peu la panique on
a eu tout le monde contre nous au niveau
associatif c'est à dire les premiers qui
ont été contre cette association sur la
conservation des sols
ça a été les chambres d'agriculture puis
les coopératives
puis la chambre régionale d'agriculture
puis l'inra d'accord et ensuite aux
hébreux eau et rivières de bretagne qui
est une branche fmi et donc la série
glee show that déjà à l'époque je me
rappelle que les premiers débats sur le
glyphosate on les a menés en 2004 et en
2007 on avait les résultats on savait
exactement que le glyphosate à les
protéger l'environnement
je vous dis pas la pétaudière la
bretagne on a assez de résultats en
bretagne aujourd'hui pour disqualifier
la totalité du débat parisien au
problème c'est comment on y va comment
on le fait donc ce dossier là il s'est
calmé en bretagne mine de rien ça a été
quelque chose qui est peu connu
politiquement parce qu'on n'a pas fait
de vagues avec ça et donc un ouais mais
même ça ça suffit pas parce que c'est
toujours en réaction est en fait la
réflexion qui s'est posée c'est plutôt
que d'être toujours en réaction c'est à
dire tu cours après l'autre finalement
quand tu es en réaction l'idée c'était
de créer le projet réellement
le diffuser sur toute la france et de le
faire monter en gamme donc depuis 2007
j'ai participé à créer l'institut de
l'agriculture durable et cet institut de
l'agriculture durable on lui a donné une
mission c'est à dire c'est produire le
projet agricole qui doit remplacer celui
de la cogestion de pisany des années 60
puisque face au changement climatique
face aux défis de l'agriculteur face à
face aux directives à l'environnement
etc
face à la perte de revenus fallait bien
faire quelque chose et donc ce dossier
là il a été très productif puisqu'il a
donné naissance à l'agroécologie si vous
avez l'agroécologie aujourd'hui c'est en
partie grâce pour à cause ça dépend non
regarde mais j'ai beaucoup contribué à
ça avec tous les copains du réseau et du
coup cet institut de l'agriculture
durable dans je fais de la création de
projets donc un premier projet a été
créé ça s'appelle le programme agro dans
le dans le sud ouest
donc ce programme là qu'est ce qu'on a
fait on a réuni des agriculteurs
pionnier de la conservation des sols et
on a commencé à mesurer les résultats
c'est à dire quels sont les résultats
des pratiques agricoles en faveur de la
durabilité donc des résultats
économiques des résultats sociaux et des
résultats environnementaux
donc comment ça se mesure donc ça c'est
gros problème
donc on a mis en place une méthode allié
à d et e on l'a proposé à l'ensemble des
acteurs politiques ou vous une technique
d'ailleurs et on l'a testé dans le
programme agro dont les résultats sont
très très très bon stockage de carbone
ognier biodiversité ognier d'accord
maîtrise de la zot ognier et
augmentation des rendements on y est
donc un moment donné on se dit bon
peut-être pas en rester là elle est
revenue sont maîtrisés voire améliorées
puisque quand les rendements on demande
pas nouveau
vous augmentez les revenus tout
simplement et les charges sont
maîtrisées
il ya une charge one n 30 qui n'a pas
baissé c'est la zot donc ça c'était
enfin pour moi ce n'est pas une surprise
parce que j'ai toujours milité pour
mettre de la zot voire même plus d'azoté
on sait aujourd'hui que la pollution
n'est pas lié à la fertilisation
alors ça c'est un drame pour la société
parce qu'elle sait embringué là dedans
fertilisez c'est pollué et c'est faux
d'accord donc on se rend compte que
finalement on est seul dans le bateau
seul pourquoi parce que nos instituts ne
suivent pas on tape du pied mais on
tourne en rond et ça n'avance pas bien
parce que tout a été finalement norme
est bloqué dans des espèces d'un proche
ou la zone a été quelque part
vilipendé comme le responsable de la
pollution la pollution elle est toujours
et en permanence lié au travail du sol
alors c'est le travail du sol qui est le
facteur qui polluent and agriculture et
il n'y a pas d'autre cause
non mais c'est même pas la peine de
polémiquer c'est je travaille le sol je
pollue c'est sa suite alors plus ou
moins vite selon le travail que vous
allez imprimé mais sa suite et après
dans ce débat-là donc en 2012 13 après
la crise du lait j'ai créé un projet qui
s'appelle la vache heureuse donc qui en
partie le logo est là alors la vache
heureuse qu'est ce que c'est c'est de
l'autonomie à 100% sur une ferme pour un
élevage c'est à dire il ya plus d'achats
de soja il ya plus l'achat de concentrer
si on peut ça dépend où on est arrivé
dans les élevages mais jusqu'à 1,7 g b
ça fonctionne et la grande surprise de
ce projet là ça a été que les éleveurs
ils peuvent produire neuf mille litres
de lait sans jamais rien acheter donc on
y va on met la gomme ces projets là il
me tourne bien on sait enfin moi je peux
vous le dire ce sera le standard de
l'élevage français demain or demain
c'est dans cinq ans est en train de
basculer à une vitesse nous institut
institut de l'élevage notamment est à la
rue y a plus un ingénieur capable de
suivre ce qui vient de se passer
les éleveurs vont très vite ils
comprennent pas ce qu'il comprenne où
sont les failles et la faille elle est
dans l'alimentation des bêtes c'est à
dire les rations sont mal faites
une fois qu'on sait où c'est mal fait
c'est très facile à corriger et le
dernier projet qui est arrivé dans ce
débat là c'est celui de pour une
agriculture du vivant ce qu'on se dit
que c'est pas la peine de compter sur
les primes on sait parce que là la prime
qui viennent de la ville va nous
réserver donc il faut être autonome et
pour être autonome il faut aller sur le
marché et pour être sur le marché il
faut une gamme agro écologiques
donc c'était l'idée de créer pour une
agriculture du vivant de le faire naître
de l'aider tant qu'on peut pour que
finalement cette thématique sol vivant
accessible en bio et pas en bio
sait on n'est pas pour ou contre la
chimie c'est d'abord le sol et on verra
où on finit donc l'idée c'était de faire
ça correctement pour pouvoir progresser
dans les systèmes agricoles
on pense qu'on en a pris pour 30 ans
d'accord ce que vous avez démarré là
c'est toute une carrière a évolué donc
il ya plein plein plein de choses à
faire et le dossier azote c'est le plus
important de tous alors on va y aller et
le débat c'est que je vous faire une
petite introduction il ya deux mondes
dans le monde de l'agriculture et ces
deux mondes là vous devez les connaître
c'est votre histoire ses dix mille ans
d'histoire que vous devez imprimés pour
le premier monde c'est le vieux monde
c'est à dire celui des européens et ce
monde là où c'est l'ancien monde si on
écoute george bush c'est ce qu'ils
disaient le vieux monde c'est le
croissant fertile dans le croissant
fertile on va avoir deux grandes
techniques plusieurs plutôt 3
c'est plutôt des monocultures de
céréales et ça va être là où et larrère
le travail du sol
donc ça c'est on va dire le standard de
ce système là le problème de notre
croissance fertile dix mille ans après
celle des airs et dans ce désert tout le
monde se tape dessus alors c'est pas
très compliqué pourquoi on se tape
dessus c'est parce qu'elle peut rien
s'il reste le pétrole en dessous donc on
se tape encore peu dessus pour ça mais
globalement l'agriculture c'est foutu et
la dernière
la dernière zone on va dire sur bagdad
on voit bien c'est la guerre civile la
prochaine guerre civile qui arrive c'est
la vallée du jourdain
donc toute façon on n'est pas très fier
avec ça et finalement on peut se poser
quelques questions qu'est ce qui s'est
passé il s'est passé que l'agriculture
est là une histoire jusqu'à nos jours
une histoire un petit peu bizarre il ya
dix mille ans je coupais la forêt je
brûlais je faisais de l'agriculture j'ai
puisé le sol et je recommençais ailleurs
la forêt revient et elle régénère donc
là ça va tant que vous n'êtes pas bon
nombreux vous y allez y a pas de voisins
pénard l'écart les voisins arrivent ça
devient casse pieds donc ça c'est la
première phase de l'agriculture
naissance de l'agriculture le
néolithique et c est un moment donné il
va arriver
le croissant fertile le croissant
fertile déjà avec la grèce et rome qui
termine cette histoire du croissant
fertile le système va basculer
donc on a une description des techniques
de ces gars là ils font de l'irrigation
ils ont de manurhin en anglais ça veut
dire du fumier lines et cholet donc
voilà les techniques qu'ils vont avoir
j rig jeu sol jeu fertilise avec du
fumier
je travaille le sol et je fais plutôt
des céréales conclusion je fais le
désert
puis maintenant on commence à compter
les points et j'y rig jeu fertilise avec
du fumier
je travaille le sol je cultive plutôt
des céréales d'accord et je sol mais
seuls donc l'issue sera fatale
c'est obligatoire vous savez tous
comment on fait du béton
ben ali à qui veut bien se lancer
comment on fait du béton
je prends du sable je prends du gravier
et je prends de la chaux j'ajoute de
l'eau je mélange et je vibre que vibro
par exemple cholet les sols c'est ce que
vous avez de pire en agriculture
d'accord il faut du calcium mais jamais
cholet donc c'est des problèmes énormes
qui arrive parce que ça fait peut-être
50 ans mais plus longtemps que ça qu'on
fait des conneries ça fait peut-être les
7000 ans qu'on fait des conneries et
c'est toujours pas compris et en fait
l'irrigation c'est l'illusion que ça va
aller mieux sauf qu'à un moment donné il
ya plus d'eau c'est ce qui se passe tout
le temps le problème c'est l'eau c'est
pas l'irrigation le problème c'est l'eau
et donc il va y avoir des drames c'est à
dire qu'aujourd'hui on peut faire du
tourisme en plein désert et voir des
thermes romains alors ça se trouve en
tunisie par exemple une image dans
tunisie ça mais pas le mir-1 vous allez
en syrie paraît donc savez des villes
il y avait de l'eau s'ils avaient de
l'eau s'il y avait des termes il y avait
des arbres systématiquement quand vous
couper les arbres
vous avez un problème avec l'eau
l'arbre et l'eau c'est deux choses qui
vont ensemble donc ça ça va être un des
grands sujets de pour une agriculture du
vivant l'idée c'est de remettre dans les
systèmes agricoles les arbres alors
personnellement je pense qu'on ne va pas
assez vite mais ça
ça ça va être compliqué parce que les
paysans ils n'aiment pas les arbres
allaient la taille de vos pulls vais
donner mon la taille des pulls v c'est
ça mais on est à 30 m ou 28 mètres je
sais pas comment vous êtes là dedans à
peu près 20 36 voix et donc à un moment
donné nos engins ils supportent plus les
arbres oui oui
non mais tant que oui
donc si vous avez la chance encore
d'avoir les forêts préserver les à tout
prix c'est un vrai il ya un vrai débat
dans la gestion des forêts avec loane f
aujourd'hui il faut faire très attention
parce que c'est plutôt à dégager que à
être plantés actuellement comment elles
vont oui oui elles vont compenser sauf
qu'elles sont moins performantes sur
l'eau c'est tout c'est donc dans les
pays où il ya encore de la forêt 50%
mais beaucoup d'herbage vous avez de la
chance mais les gars qui n'ont plus ça
parce qu'il y en a c'est ça va devenir
compliqué donc on sait qu'il va y avoir
des problèmes là dessus oui oui ça sert
à plein de trucs un arbre c'est une
maison c'est donc on continue et le
moyen âge en france ça va se développer
exactement sur ces techniques là c'est à
dire on va défricher on va couper les
arbres c'est lemon laboureur et c est le
moyen âge va se solder par une
catastrophe
ça s'appelle comment la catastrophe qui
termine au moyen âge
ça s'appelle les guerres de religion
tout simplement
et il ya quelqu'un qui va mettre fin à
ça c'est aller en 16 s'en va arriver la
rotation triennale et cette rotation
c'est olivier de serres mais c'est henri
iv en fait c'est sublime
donc ces gars là ils sont fait ils ont
fait la réforme intellectuelle c'est des
protestants et les protestants ils ont
critiqué la doxa des catholiques et
lesquin fin de l'église de rome
ils ont remis en cause mais enrichir ça
plaît à dieu donc j'ai le droit de
m'enrichir
c'est comme ça qu'ils ont démarré le
débat c'est pas moi au service de dieu
qui enrichit le clergé si vous voulez
donc ce débat là ils ont mené et donc
cette réforme la mène quelque chose de
très important
elle va sortir le moyen-âge de la misère
et on aura la renaissance intérieur
alors qu'est ce qui s'est passé avec
olivier de serres et bien il s'est passé
que la rotation de l'époque c'était blé
tête de rotation seigle céréales
secondaires à voir nous quelque chose et
jachères travail est nue pour lutter
contre les adventices et ce truc là il
va dans le trou parce qu'il produit de
moins en moins de moins en moins bien
etc etc et donc olivier de serres il va
faire quelque chose de très important
d'apprendre la jachère nu et ils valent
à couvrir avec une plante qui s'appelle
une légumineuse essai de légumineuses en
fait elle va rester présente trois ans
sur le sol
donc c'est un trèfle violet seller
trèfle incarnat cd cd luzerne etc et
elle va donner deux choses de
l'autonomie en protéines pour le bétail
donc meilleure productivité du bétail et
la deuxième chose qu'elle va donner
c'est une reconstruction de la fertilité
organo biologique des sols c'est à dire
il va introduire un élément que personne
n'a compris c'est toujours couverts
jamais travaillé et il va s'en servir
pour restaurer la fertilité des sols et
pour en faire une tête de rotation donc
sous la prairie il se passe quelque
chose qu'on appelle des sols fertiles
et donc s'en servir tête de rotation il
va démarrer tête de rotation une plante
sarcler c'est le début de la pomme de
terre
donc là du bol mais c'est les légumes
les betteraves et c'est pourquoi parce
que en détruisant la prairie avec le
labour ou larrère ce qu'il a à l'époque
un i la minéralisation de l'humus
production d'azoté est immédiatement une
culture qui nourrit les hommes et le
bétail donc la plante sarcler tête de
rotation à les quatre cinq six mois et
on démarre avec un blé à l'automne donc
il va faire des choses intéressantes à
chaque fois qu'il va bouger une plante
il va faire des levées de dormance la
prairie elle désherbe parce qu'elle
l'andorre tout le monde
et dès que vous l'a travaillée levé
dormance des adventices de printemps et
donc il est facile de gagner la course
parce que la levée de dormance
elle a lieu la première année et elle
s'exprimait la deuxième donc la maire de
man c'est ça donc plus vous restez dans
le même rythme tout le temps plus vous
allez en herbe et donc colza blé orge
tcsc catastrophe mais la bourde pareille
catastrophe pareille on garde les mêmes
rythmes donc lui va décaler les rythmes
donc il lève la dormance
il bénéficie de la minéralisation de
l'humus il a une belle culture
relativement propre et il va pour un blé
où il va retravailler le sol lever la
dormance d'automne mais là la dormance
qui est préparé au printemps elle vient
pas puisqu'il ya une couverture du sol à
ce moment là donc ils contournent le
problème des adventices de printemps
puisqu'il occupe à l'automne alors il
récolte et dès la récolte qui va semer
un seigle pourquoi le seigle parce qu'il
va s'en servir comme prairie à pâturer
couvert d'été etc
et là il fait une levée de dormance
d'été donc il va faire une levée
dormance printemps automne était donc le
seigle s'en sert comme outil de pâturage
ensuite il récolte c'est la dernière
céréales a récolté à l'époque ce que
c'est pour le mois d'août
et ça tombe bien au mois de septembre il
recèle une prairie
la prairie pas besoin de désherber
puisque toutes les dormants sont levés
avec la franche et le pâturage il a
nettoyé les champs et il va re
stabiliser les endormir la semence
pendant trois ans quatre ans c'est
l'arrière oui c'est l'arrière donc on va
dire c'est un petit essai ce si tu veux
c'est 10 cm maxi voilà on fait ce qu'on
peut avec des buzz comme on peut quoi ou
des chevaux ou à la main on aime parce
que les fermes sont pas graves ne faut
pas voir ça c'est pas des centaines
d'hectares et en a deux ou trois
hectares t bonds est donc cette rotation
elle va sauver les paysans
elle va permettre la fin de la guerre
elle va permettre d'installer la paix
l'édit de nantes etc et olivier de
serres il est obligé de s'expatrier
parce que c'est un protestant donc il va
aller en europe du nord
et quand on regarde l'histoire de
l'europe du nord en agriculture l'europe
du nord elle a toujours toujours
toujours réussi ces changements de
société
en période de crise c'est à dire il ya
eu quasiment aucune révolution en france
on a coupé la tête des rois d'accord
alors que l'angleterre on s'est
accommodé du roi et partout ailleurs on
a négocié la démocratie elle a progressé
avec beaucoup moins de deux heures
d'accord donc ça c'est lié à la culture
française
en france on va dégager les bonnes
techniques et on va revenir aux
techniques du moyen-age
c'est à dire on va voir l'état central
le machin leur soleil etc
jusqu'au moment où deux cents ans après
de ces conneries là il n'y a plus rien à
bouffer il ya des paysans ils sont en
train d'ouvrir les archives dans les
villages ici donc j'ai un groupe dans la
meuse qui fait ça qui m'a parlé de ça
l'autre jour du temps de la révolution
française dans la meuse il tombait 250
millimètres d'eau donc la sécheresse
s'est pas c'est pas le changement
climatique a fait le changement
climatique il a toujours existé chez les
paysans donc à vous avez 250 mm padang
répat machin rien
rien pour gérer de façon il n'y avait
pas grand chose qui pousse et si vous
n'avez pas mis en place vos techniques
modernes la rotation d'olivier de serres
et c'est que vous êtes encore plus en
difficulté dans le conclusion on va au
cash c'est la famine à paris à l'époque
un donc cette rotation elle va sauver
l'europe est globalement d'affaires
faire un bon énorme à l'europe du nord
ce qui explique que les anglais en 1800
ils ont déjà plusieurs kilomètres de
voie ferrée quand nous ont fait la
révolution française
vous voyez le décalage énorme qui a
entre les deux sociétés si vous voulez
nord de l'europe et sud de l'europe
france donc dans les années 1860 qui va
arriver
la phase qui nous intéresse la dernière
technologie c'est li bing qui va
déterminer que les plantes elles se
nourrissent d'éléments minéraux pour
croître
il faut des éléments minéraux et il va
déterminer pour chaque plante la
quantité d'éléments minéraux nécessaires
tant d autres temps de france forte en
protestant de ce site en calcium etc etc
sera et il va donner une règle ses
seules des tonneaux le facteur limitant
c'est à dire l'élément qui manque limite
le rendement est donc la question qui se
pose à nous c'est quel est l'élément qui
manque
non c'est pas c'est à dire que depuis
que cette technique là et ça a été
proposé aux scientifiques aux agronomes
et aux agriculteurs on n'a toujours pas
le moyen d'identifier correctement un
facteur limitant
alors nous on pense à la zot
intuitivement mais des fois c'est des
oligo qui manque d'accord c'est pas la
zot et on le voit très bien avec les
luzernes actuellement donc envoyé des
oligo-éléments dans les luzernes c'est
prendre 3 4 tonnes de matière sèche
immédiatement dans tous les champs quasi
de france aujourd'hui sont en effet
plaints à la vache heureuse c'est
systématique tu mets des oligo tu mets
du soufre paf
et donc un problème sur ce facteur
limitant et il va donner deux tonneaux
c'est à dire 1 où il ya moins de fuites
ou le facteur limitant il est maîtrisé
et en fait la vulgarisation agricole a
oublié le deuxième tonneau qui est le
tonneau de la matière organique et il a
dit ceci parce que c'est un spécialiste
de la matière organique réellement plus
vous avez de matière organique dans les
sols - vous avez deux facteurs limitants
c'est aussi simple que ça et là nous
aujourd'hui on est bien malheureux
puisque nos taux de matières organiques
ont baissé donc on est en difficulté
donc on est dans le tonneau qui fuit et
pas dans le tonneau qui est plein et qui
nous donne des perspectives
d'amélioration de production donc le
dossier de libye il est très critiqués
parce que c'est le monstre du lpk non
c'est les agronomes après lui qui ont
construit le monstre du lpk
d'aujourd'hui et encore parce que c'est
un monstre et lui la deux tonneaux il
dit pour limiter pour qu'il n'y ait peu
ou pas de facteurs limitants il faut que
les taux de matière organique des sols
soient élevés alors qu'est ce que c'est
qu'un bon taux de matière organique dans
les sols
on ne sait pas on est terne et au pif un
petit peu parce que certains ont huit
certains ont disent certains ont ouvert
en france et certains en deux jours donc
où est ce qu'il faut aller et on sait
pas mais j'étais l'autre jour dans le
massif central 1000 mètres d'altitude
sitap à 15 % de matières organiques ton
truc il produit plus rien tu vois on
voit que les champs patine partout et
quand on regarde bien il analyse quand
elles sont faites dans les fermes parce
qu'il ya quand c'est des histoires on va
dire de familles souvent on trouvait ça
c'est des îles on a 1000 mètres ils ont
entre 15 et 22 % de matière organique
dans des sols squelettiques comme ça
mais qui produisent énormément
et quand on baisse les taux de matière
organique à 12 15 10
comme ils sont aujourd'hui mais dès
qu'un coup de chaud terminé ça produit
plus rien donc
où sont passés les dix points qui
manquent
et en fait on pense qu'ils ont été
brûlés et chez eux notamment par la
fertilisation avec de l'ammonitrate donc
ça c'est gros gros débat donc on va dire
ah bon matières organiques et puis
finalement on s'est penché avec vers de
terre production mais avec notre
collègue françois mulet on s'est penché
sur le compost parce que le compost
c'est l'alpha et l'oméga de l'agronomie
de pie ix
vous en avez des bibliothèques remplies
mais rien ne pourrait jamais rien avec
du compost et ça on l'a compris petit à
petit parce qu'on s'est penché sur la
fertilité du sol et on s'est dit on va
on va lâcher un gros gros débat on va
l'envoyer dans la controverse
scientifique et technique le composent
dégrade les sols point il est impossible
écoutez bien il sera impossible d'avoir
quelque chose de performant dès qu'on
met du compost quelques pas donc ça on
l'a fait comment c'est pas dur on a fait
des tests de stabilité structurale alone
a commencé à comprendre que des sols
vivants ça résister à l'eau des sols
travail est mis en bouillie baisse à
fond comme du sucre et que ça tient pas
ça résiste pas à l'érosion et finalement
on va faire des choses très particulière
on va prendre un kilo de terre on va le
mélanger avec 100 g de compost donc
c'est 10% boutouiller vous mettez dans
un pot de fleurs vous mettez de l'eau
vous mettez à l'abri pas trop chaud pas
trop froid
parce que tant de tous les bouquins il
est dit que le compost améliore le sol
la structure du sol et que ça va être
super vous des mous les portes pour de
fleurs vous le mettez dans l'eau et au
bout de deux jours votre terre et la
fondue comme du sucre conclusions de
cette expérience que vous pouvez refaire
chez vous d'accord c'est le compost
n'améliore pas la qualité des sols alors
pour la structure savons rien de rien de
rien de rien on est obligé de dire le
compost qui pourrait servir à quoi si
ces repas pour la qualité la structure
des sols il sert
oui pour la plante c'est un fertilisant
et donc on a commencé ça nous a
encouragés à mettre de l'ordre quand je
mets un truc dans un champ je mets quoi
je fais quoi est ce que c'est quelque
chose qui est favorable au sol la
biologie à l'environnement à la
fertilité ou est-ce que c'est favorable
à la fertilisation et ccc deux choses un
petit peu différente et on va voir
arriver des thématiques fertilité
fertilisation c'est pas la même chose
même si ça pourrait le rejoindre
donc ça a été le drame du compost donc
on va là tact donc on met le compost est
un fertilisant points et le premier qui
dit qu'on pourrait améliorer la
structure des sols avec ça je dis c'est
un con voilà ce qui doit faire avant de
causer
là c'est facile à faire c'est un stage
d'ingénieur toi rien à tu prends
les photos temps fait mille toc c'est
fini tu fais tes stats
punaise bénard quoi ça jamais rien foutu
de six mois d'ingénieurs fois c'est lire
les bouquins pour comprendre ce qui
s'est passé et finalement on fait la
même chose avec de l'engrais vert
c'est à dire on prendre de l'herbe de la
pelouse tu ton tu mélanges 100 g avec de
la terre et puis tu y vas un kilo même
préparation tu mets dans l'eau quarante
huit heures après tu vois que ta terre
elles font comme du sucre conclusion
l'engrais vert pareil c'est un engrais
mais jamais jamais jamais il ne
permettra d'améliorer les sols et ça on
en est sûr parce qu'aujourd'hui je suis
agent fait beaucoup avec les bios la
vache heureuse il y en a pas mal
pourrait considérer qu'un quart des gas
et des bio est actuellement sain
téléphone grave grave grave ils ont tous
le même problème perte de productivité
des systèmes et quand on leur demande
leur pratique
il fonde de l'engrais vert donc ça ça ne
marche pas en gris vert faire un engrais
vert s'est dégradée les sols c
oui faire un enfin faire un engrais vert
pour le réintégrer au sol s'est dégradée
le sol ça ne marche pas oui s'il est
engrais verts ça ne fonctionne pas il
faut qu'il soit autre chose de ton
couvert temps couvert il faut qu' il
faut qu'il fasse de la paille
donc ça ça a été la grosse grosse
surprise parce qu'on s'entendait pas
tout à fait à ça mais aujourd'hui on
peut quasi le valider de toute façon il
n'y aura jamais de résultats avec ça
c'est alors sache aucun peut-être mais
moi j'en suis sûr le premier paysans qui
a 4 ans de recul chez weiss il téléphone
à la vache heureuse là donc on fait une
étude de cas avec lui pour comprendre ce
qui s'est passé
en fait il s'est passé que l'engrais
vert dégrade les sols n'améliore pas
mais dégrade de toute façon même s'il
n'est pas incorporé faire de l'engrais
vert s'est dégradée vos sols la
technique de l'engrais vert
oui tout tout tout va se dégrader vous
allez perdre le carbone vous allez
perdre la biologie vous allez tout
perdre
oui oui mais ça suffit pas ça ne suffit
pas ça ne suffit pas allez on va le
prendre
vous avez un engrais vert or hui le
compost fermé durant oui ok évidemment
on s'est posé la question aussi en est
une après plusieurs formations sur les
matières organiques
effectivement ça en forte tempête de
composter sens même des revenus stables
qui fait pas travailler le seul qui se
soit fait reprises en hockey après sur
l'engrais vert que ça a été grattée lui
seul comment dire non mais et nous en
explique on y va le fait d'apporter oui
oui oui mais qu'est ce qui vous a fait
on air on y va l'engrais vert c'est de
l'herbe tendre hockey et on y va donc
votre engrais verts vous laisser pousser
qu'est ce qu'il fait eh bien on va dire
que il fait un couvert qui est en
floraison et si vous laissez pousser
vous fait quoi avec ça donc plainte si
elle pousse jusqu'au bout et vous faites
de la paille tout simplement oui en des
graines
vous faites des graines que les graines
vous vous inquiétez pas des graines et
donc votre plante elle va évoluer comme
ça et quand on regarde ici vous avez le
csu rennes qui est égal on va dire à 15
ici il va arriver à entre autour de 25
et celui-là il va être allé sous jacent
pour faire simple
donc quand on fait le sait sur aisne ça
c'est le carbone
on est la graine c'est à dire que j'ai
quinze fois plus d'unité de carbone que
la zot j'en ai 25 fois plus que d'azoté
jeanne est 100 fois plus que d'azoté et
on se rend compte que ça ben c'est pas
bon
ça c'est bon et ça c'est très bon mais
c'est pas bon pour le sol
ouais c'est la terre dans lequel ça va
être restituée et en fait on se rend
compte que il va y avoir un problème ici
qu'on va découvrir ce matin et ça c'est
un progrès c'est un problème très très
grave qui nous est tombé dessus
c'est à dire ici on sait que ça ça
s'appelle au milieu là ça s'appelle la
soupe du sol
voilà
et que là il se passe quelque chose de
très très très important autour de ces
suresnes de ce type là parce que c'est
le sait sur aisne
c'est la bonne charge nutritionnelle
pour nourrir toute la biologie du sol en
fait donc dans le jargon de formation je
les appelais la soupe du sol
parce que quand vous mangez une bonne
soupe savoury ouais t'as il est question
maintenant est ce que cela du coup et 6
janvier aux voyageurs cherchent en
permanence et suresnes là bas oui
fertilise des fouilles effectivement je
m'attaque la fertilité
oui alors quand même mon problème c'est
que j'attendais la matière organique
beaucoup plus tard avec la csu rennes
qui vivent au delà de 20 je donne faim
la culture oui il va se passer des
choses
il va se passer des choses ici dans tout
ce qu'on va voir la partir de maintenant
va se passer ça ici j'ai pas de gain à
zot possible là j'ai plus plus plus plus
plus
taz haute gagner
et ici j'ai une perte de carbone du sol
demain oui
pas tout de suite il ya un cycle qui
font et défont clanchin cycle de l'azoté
ça dépend de ton champ en fait ça c'est
c'est le truc c'est le truc le plus
complexe
on pense que c'est une courbe de 4,5 en
[Applaudissements]
banlieue ou non chez chez les autres
regardez moyenne de parade puisqu'on
peut fertiliser plus est en fait on se
rend compte que ici va se passer quelque
chose de très simple mais on y reviendra
dans la journée c'est à dire que le sait
sur aisne de 15 il va avoir un problème
vous détruisez votre engrais verts vous
avez une minéralisation rapide et en
fait ce que fait le saut lui c'est qu'il
va chercher du carbone dans l'humus pour
rien refaire la bonne soupe
donc tu minéralise de l'humus et tu
libères momentanément de la zone une
fois que la soupe est prête
buntin deuxième phase qui arrive
réorganisation de ce système de la
nourriture qui va faire et de l'humus et
de la zot
sauf que à un moment donné tu vas créer
- du muscle que tu en as détruit et donc
petit à petit tu vas dans le trou
retenez ce chiffre là 24-25 c'est un
chiffre sur lequel nous on va pouvoir
capitaliser tout la première phase de
transition autour de la zot et donc à un
stade très intéressant c'est la
floraison des plantes
c'est à dire quand elles sont toutes à
floraison plus ou moins mais ils y
arrivent alors les légumineuses un petit
peu moins que les graminées parce
qu'elles vont être plus riches en azote
mais globalement ce stade là il est très
très très intéressante pour les paysans
on verra à peu près va approfondir ça
parce que c'est important
les rotations maïs blé maïs des maïs des
oui oui parce que tu pourrais tu
pourrais jouer là tu pourrais jouer là
bas c'est ce qui arrive c'est une
rotation à b avec de la fête les
systèmes les systèmes vont supprimer la
rotation
ça c'est un truc qui va disparaître là
ça y est j'y suis avec les éleveurs la
rotation quasi elles dégagent ces
monocultures de blé monoculture de maïs
colza j'hésite un peu mais peut-être
même pas parce qu'on pourrait faire 3,4
en colza et perd le moment donné basculé
avec autre chose
mais pas de souci c'est on regarde ça
complètement différemment une fois qu'on
a basculé ici est donc le problème de la
rotation il se pose pas réellement c'est
la rotation c'était nécessaire quand on
travaille le sol avec le olivier de
serres qui décale en permanence c'est
adventices d'accord mais tout à fait
tout à fait celle à la rotation en bio
c'est si vous faites pas ça en mieux on
est quasiment cuit 1 ça il faut le
savoir
donc à un moment donné ce mécanisme la
de lever dormance il faut le connaître
par coeur
si vous le connaissez pas vous êtes
foutus et donc ça veut dire couverture
permanente une prairie une plante de
printemps une plante d'automne une corde
était et prairies à nouveau voilà et
sinon si vous retournez vers une plante
d'automne vous êtes tout et c'est ça va
à une vitesse on s'imagine même pas mais
parce que va passer parce que tu vas
avoir d'autres outils que la rotation
pour gérer du salissement bien plus
efficace c'est qu'une rotation en fait
ah oui ça sans souci la monoculture de
maïs elle va exploser tous les niveaux
un meilleur angle et ça va être pareil
ben on en reparlera culture de il se
pose pas la question de faire découvrir
six essais c'est ça en couvert ça ne
marchera pas ouais d'accord parce que
ils ont des du carbone françois robin la
paille de maïs
oui enfin il j'accumule quand même un
buzz moi la question de changer leurs
prêtres tout à fait tout à fait question
de maîtrise
flore spécifiques de la culture la bla
bla bla d'accord on va y aller gagner en
qualité
la question c'est pourquoi t'as du rire
à pourquoi il ya du butin ça c'est la
vraie question quelle est la cause de
croissance d'oreilles rails d'un
bulletin le rail le vulpin ce sont deux
graminées alors il y en a une qui est
quasi pérenne leur et ira l'autre et les
annuelles mais ça change pas grand chose
globalement ce sont deux graminées qui
s'installe dans un sol où il ya des
lessivage de limon et d'argile c'est à
dire c'est une plante qui a une telle
capacité racinaire que tout de suite
elle va vous emprisonner vos éléments
qui fuit qui se sédimente parce que il
ya eu une connerie et la connerie c'est
le travail du sol et la perte du moose
donc non non non solution sauter c'est
le meilleur produit que vous avez un
agriculteur non parce que quand il est
là il faut qu'il finisse son travail
c'est-à-dire quand vous l'avez installé
il faut à tout prix qu'ils poussent et
donc une plante elle est bio
indicatrices de l'état de dégradation du
milieu
d'accord cette plante bio indicatrices
et bien il n'y a qu'une façon de s'en
débarrasser c'est de la laisser pousser
et de la favoriser à mort c'est à dire
que j'ai enrayera je dois bene 200
unités d'azoté dans mon rapport qui
cavalent le plus possible qu'il soit une
bête féroce mais a tous hâte ou
désherber il ya plus d'accord
l'année d'après il ya plus que ça oui
mais oui mais tout reste à faire est
grave nous laisse pousser fleurir oui je
gardais est en fait voilà est en fait le
rire à l'oreille rats il vous permet de
changer de culture parce que c'est un
très très bon précédente pour un maïs
par exemple surtout en semis direct et
donc c'est très facile à gérer en semis
direct aujourd'hui mais il faut regard
complètement différent sur les
adventices toi t'es tu étais toujours à
la lutte
tu vas jamais au bout de la logique du
végétal tout à fait et donc à un moment
donné on s'est permis chez les éleveurs
de faire les expériences est ce que je
peux dire c'est que les éleveurs
aujourd'hui il avance beaucoup plus vite
que les autres parce que il ya une
solution le plan b qui s'appelle une
fauche un fourrage et c est ça a permis
d'apprendre très très vite parce que une
vache ça valorise en carbone que des
fois quand tu as un problème tu peux pas
le valoriser différemment ou alors des
alchimies à bloc et puis et puis tu t'en
sors pas en fait
autre expérience qu'on a mené avec notre
compost c'est la paille et le bois dont
on fait la même expérience 1 kg de terre
100 g de paille 100 g de bois en tout on
laisse mature et 5 mois on des moules on
met dans l'eau on se rend compte qu'au
bout de 48 heures notre pot de fleurs
terre paille nikkei
donc il s'est passé quelque chose avec
la paille qu'il ne se passe pas avec le
compost est pareil avec le bois il s'est
passé quelque chose avec le bois qui ne
se passe pas avec l'engrais vert ou avec
le compost
donc on peut dire sans risque que la
paille est la gra les sols le bois
également d'accord est en fait ici la
paille on se rend compte que elle doit
être fraîche
c'est à dire que on a commencé à parler
d'un phénomène très particulier la
ration du sol comme on pourrait à parler
de rations pour les vaches
d'accord le sol il va manger quelque
chose
d'accord et quand il mange quelque chose
mais il va bien ou pas voilà déjà que tu
dis ah tiens c'est bizarre c'est un
petit peu comme moi si je mange le truc
qui est pas très bon il faut pas que ça
dure
1 et donc on s'est rendu compte qu'il y
avait des soupes
on a des rations des soupes et des ces
trucs pub est forcée ab oui on va se
rendre compte que le fumier c'est la
grosse merde oui oui mais oui c'est un
vrai problème
des fois pour démarrer il vaut mieux
mélanger c'est ce qu'on a appris avec
les dossiers msv
les maraîchers canton les démarre sur
les sols vivants là où ils sont des fois
ils ont des trucs pourris les tas de
sable les friches industrielles bientôt
il n'y a pas toujours le choix et on
s'est rendu compte que mélanger et ne
plus jamais toucher c'est à dire on
mélange une fois et on y va
et bien c'est plutôt très intéressant
donc un moment donné on doit se poser la
question mais du dernier la bourre ces
voix là il ya une vraie construction
qu'on peut commencer à réfléchir si elle
va va perdre de la haute vallée riche en
azote là il est encore plus riche mais
elle est en proportion au kilo allait
diluer d'accord et lala perdu de la zone
parce qu'en règle générale elle l'a mis
dans le grain qui ne revient pas lui
voilà donc la situer si tu laisse mûrir
temps couvert donc si la graine revient
au chant tour revient sauf que l'azoté
plus au même endroit oui si on remet la
graine la graine elle va avoir un c'est
sur aisne particulier et la paille à
notre c'est pour ça la graine dans la
réflexion l'enlève puisqu'un règle
générale on les récolte non mais dans
les couverts on hésite à aller à la
graine justement on préfère s'arrêter là
hors effets de 12
vous allez découvrir ça c'est tout
l'objet de la formation donc en une
vache avance donc on a écrit une
équation de la pollution je prends de la
terre une prairie je la passe dans un
broyeur j'ajoute de l'eau je fais du
café c'est polluer d'accord c'est aussi
simple que ça oui tu passes la prairie
dans un mixeur il arrive de l'eau c'est
foutu la première alors si tu tombes un
petit peu de pluie comme aujourd'hui là
ça va mais s'il vient en 50 mm en un
gros orage
vous avez tout de suite de l'érosion
c'est immédiat donc le problème
avec le réchauffement climatique l'eau
ça va le problème c'est pas le ch s'est
pas la température oublier le blabla du
machin le problème ça va être l'eau
parce que moi je connais des plantes
même qu'ils aient beaucoup de
température 6 à 2 l'ol pousse donc 5
degrés de plus ici s'il ya de l'eau tout
pousse même pas inquiet problème ça va
être long et je pense qu'on n'a pas tout
à fait pris conscience de nos gros
problème qui allait venir
de quoi non il y avait il ya un gag sur
les rotatives si ça vous intéresse
il ya en fait il faut faire les captages
les captages grenelle et tout ça là il y
en a plein en france 25% de la hesse a
eu ses des captages grenelle c'est ce
qui est marqué dans la loi du grenelle
s'il n'y a pas d'amélioration de la
qualité de l'eau ne peut exproprier les
paysans à ses 25% de la saq française
les gars donc il ya du boulot en fait
dans les captages
non mais peu importe il ya ya que un
truc qui améliorent la qualité de l'eau
dans les captages on le sait aujourd'hui
les captages les courbes de nitrates
elle fonde tout ça ils ont du mal à
baisser
c'est à peu près comme ça partout la
question c'est qu'est ce qui s'est passé
ici on était à 15 verres mg litre pour
des nitrates
voilà et ici vous êtes arrivé à aller
entre 40 50 mg en bretagne ouais c'était
là la moyenne de la bretagne est quasi à
l'époque quand j'ai démarré mois et
aujourd'hui ça a tendance à baisser et
c'est alors on dit ouais super on a
fertilisé le problème c'est se sont ils
ces produits partout partout partout
dans les captages quasi au même moment
quand on regarde la dynamique les
comment dire on a on a des trucs qui
sont assez surprenants ici 1980 est ici
1992 qu'est ce qui s'est passé là dans
ces 10 années là en fait il va se passer
des trucs très simple
il va y avoir les quotas laitiers la
crise de la viande et il va y avoir la
prime céréales de la pac
voilà et donc les paysans avec delerm
ils sont coincés et en plus ils ont plus
le droit de produire s'est bloqué et en
plus si la crise de la viande
donc les gars qu'est ce qu'ils vont
faire eh bien ils vont aller chercher la
prime
donc ils vont labouré énormément de
prairies ya quatre ans pour rien qu'en
bretagne quatre cent mille hectares de
prairies qui passent à la moulinette et
donc là tu dis bah oui et la courbe elle
fait un saut et ce qui se passe là en
plus oui oui et du lisier et du fumier
d'une enchère et en plus tu fertilise
mais là tu fertiliser tout autant la
quantité de fertilisation et quasi la
même en organique là que la donc avant
sa tenue
donc qu'est-ce qu'il ya eu en plus qui a
fait déraper et donc il ya eu deux
choses ici là là il ya eu deux choses il
ya eu 1
la herse les lits 3 m c'est pour ça
qu'on l'a mise là parce que c'est une
histoire des technologies agricoles
c'est à dire après en fait après la
grande sécheresse de 76
mais les gars ont commencé à labourer
hop et la herse le port tanger importe
c'est l'arrière sporting va se
généraliser et donc dans les années 80
92
elle est généralisée d'accord puisque
elle démarre un petit peu avant la sa
mort et là ça se développe à blocs
d'accord et donc tout le monde à sa avec
ans se mord dessus d'accord plus
le travail du sol voilà plus la
destruction de la prairie est en fait là
le drame de toute la pollution c'est
qu'on aurait dû subventionner les
éleveurs
ah oui non mais parce qu'ils auraient
gardé leurs prairies en fait oui mais
non mais toi tu peut détruire des
prairies dans ton petit rythme d'élevage
où l'état j'ai pas cinq lits pour cent
des prairies qui rentre dans une
rotation on s'en fout c'est avait pas de
souci avec ça si tu avais été encouragés
à ne pas travailler
oui ou même intensifié un peu c'était
pas si grave que ça les élevages on
aurait dû les préserver et en fait on se
rend compte qu'à l'histoire des
technologies et en france ça va se
produire plus ou moins décalée selon les
zones et les systèmes de france si vous
voulez le dernier drame qui arrive c'est
le massif central maintenant puisque la
crise du lait va dégager énormément de
vache la viande ne paye plus il ya une
génération qui s'arrête tout ce qui va
pouvoir passer en céréales va être
passée en céréales et le massif central
qui avaient encore de l'eau propre va
subir la même règle c'est évident à
moins qu'il ne passe aux semis direct
mais si tu avais enlevé sa city ici on
aurait fait du semis direct on aurait
fait ça
il a été fait des enquêtes par l'inra de
mirecourt ici epinal là où je sais pas
où à côté
et donc ils ont montré qu' il n'y avait
qu'eux
3 système qui permettait de protéger la
qualité de l'eau dans un captage premier
système on installe un agriculteur bio
d'accord et on lui fait faire de la
prairie du tout herbe
et oui deuxième deuxième système qui
permettait de protéger l'environnement
c'est on a planté avec des forêts et
puis on fait du bois plaquette touchez
pas quoi troisième truc qui gagnent la
bataille
on a mis du miscanthus et donc quel est
le lien entre la prairie le boisement et
le miscanthus
bah oui le lien c'est qu' il n'y a pas
tout ça c'est tout et c'est aussi simple
que ça d'accord et donc le débat il est
terrible pour nous politique et c'est
pour tout le monde parce qu'on est passé
à côté pas d'agronomes tac les conneries
sont pas comprises alors il ya une autre
agriculture qui existe depuis dix mille
ans et l'agriculture américaine mais
celle des amérindiens
si vous voulez et eux ils vont avoir des
succès faramineux des tomates dans des
patates des tomates et du maïs et leur
truc c'est pas de travail du sol ils
font tout avec un bâton il faut un trou
la milpa donc ils mettent du maïs des
haricots et de la course voilà oui oui
ça se faire la main mais ben ils
savaient pas de machine et puis y avait
pas besoin de nourrir beaucoup de gens
non plus hein
voilà il n'y avait pas 10 milliard
d'indiens si tu veux donc qu'ils
cultivaient comme ça et donc ces gars là
ils ont eu un succès énorme
qu'est ce que c'est la patate qu'est ce
que c'est la tomate
solana cessé de la mort lcd plantes
toxiques
en règle générale quand elles sont
sauvages dans la nature elles
contiennent de la soul and in on les
sélectionne encore et toujours sur le
retour de sur la ligne pour qu'elles
soient comestibles et donc ils vont
sélectionner des plantes sauvages qui
sont des poisons d'accord ils vont les
rendre comestibles donc ces gars là
qu'est ce qu'ils savent faire réellement
cd sélectionneur ils savent sélectionnés
et quand on regarde ces plantes l'asse
champion du monde de la productivité au
mètre carré ou à l'hectare et ça aussi
mais ça aussi
donc ces gars là ils perdaient pas leur
temps à travailler le sol
ils perdaient pas leur temps à irriguer
etc certaines sociétés ont irrigué se
sont cassé la gueule un tabac aussi
l'histoire de l'irrigation c'est vrai et
quand ils ont coupé les arbres pareil
ils sont cassé la gueule et on se rend
compte que globalement cd sélectionneur
parce qu'ils perdent pas de temps à
travailler la terre
donc ils vont sélectionner des plantes
et qu'est ce que le maïs a de plus que
le blé
oui c'est une plante géante ans et 4
rebonds mais ça c'est le hasard c'est
s'il avait eu le maïs peut-être dans le
croissant fertile peut-être que là il
aurait fait on sait pas ça mais
globalement ils vont sélectionner du
maïs c'est une plante qui est très
performante sur le carbone et elle a un
secret le maïs a un secret mais cette
plante là aussi parce qu'elle a le même
secret
quel est le secret d'une tomate à quel
est le secret du maïs quel est le secret
d'une patate sauvage non le secret de
ces plantes là c'est que ce sont des
plantes géantes une tomate c'est une si
vous coupez les gourmands vous faites
une liane 2 10 m mais si vous la laissez
pousser un arbre vous plantez un pied de
tomate vous enlevez palais gourmand il y
fait chaud il ya de l'eau c'est un arbre
aussi haut que le plafond nous touche
mais abominable et donc et donc c'est
des plantes géantes réellement donc ils
vont inventer des techniques la
sélection la conduite des systèmes la
productivité d'accord et la patate elle
a un truc elle n'a jamais été cultivé en
travail du sol
historiquement je la pose par terre et
je couvre le pai
alors comment il faisait il mélangeait y
mélanger les mélanger les variétés dans
les cultures andine là où on trouve
encore de la patate en traditionnel il
ya trente variétés dans la même parcelle
pour gérer le milieu et les maladies etc
et donc ils vont avoir des réussites
énorme et notre agriculture
aujourd'hui c'est ça qui va nourrir le
monde
aujourd'hui au brésil à déforester
iranien c'est d'autres histoires
c'est la politique il pourrait il
pourrait retirer ses il pourrait y avoir
un drame si tu veux en fait le les
agriculteurs eux ont compris bouge mais
les politiques gouvernementales de
développement ils sont amorcées en fait
qu'est-ce qui s'est passé dans les
années 80 on a développé le brésil avec
une théorie économique c'est celle de
ricardo
c'est à dire on va spécialisé l'épaule
de production donc la chine et l'asie
celle usine le métal les habits les
marcheurs et les à l'amérique du sud
c'est l'agriculture et donc
l'agriculture pour nourrir l'europe
machin le monde l'afrique à n'importe
qui d'accord la chine sait combien ces
70% du soja et va en chine quand même et
donc avec des théories économiques du
néolibéralisme on va développer
l'amérique du sud sur un paul agricole à
bloc
hélas la forêt elle a plus sa place et
on te dit vous avez bien de couper les
vôtres qu'est ce que veut répondre tu
vois et donc du coup ça se fait comme ça
donc c'est des choses qui échappent à
l'agronomie réellement parce que ça
intéresse d'autres d'autres mondes et
chez ces gens là dans la forêt vierge là
il ya des points partout il ya une
réussite extraordinaire c'est à dire on
est dans le bassin amazonien il ya un
truc qui s'appelle la terra preta
d'accord et la terra preta
c'est quelque chose qui produit encore
et toujours c'est à dire quand il
deforest au fur et à mesure ils trouvent
des couches de terrenoire humifère sur
plusieurs mètres parfois les plus
vieilles et terra preta rond 5000 ans on
sait que ça a été fabriquée par les
hommes
donc les paysans leur agronome et à un
moment donné quand on les remet en
culture ont fait du maïs normal avec
aux intrants voilà mon pauvre la paix si
tu prends une analyse là tu es sans
doute à 30 40 % puis c'était bon c'était
bon et donc la question c'est cette
terra preta qu'est ce qu'elles vont nous
apprendre
alors on sait que ces deux factures
humaine parce que ça c'est le profil de
la forêt ça c'est le profil des terres
fabriqués par les paysans
sait on sait que ça a été fabriquée par
les paysans parce qu'on trouve des
tessons de poterie tout au tout au long
au fur et à mesure vous faites un trou
dans le profil vous trouver des morceaux
de poterie alors tout le monde se perd
en conjectures personne sait comment ça
a été fabriqué et quand vous faites de
la bibliographie là dessus il ya deux
grandes thématiques qui ressorte la
terre elle est saturée en carbone
donc ça c'est intéressant pour nous
c'est saturé en carbone donc
et l'autre gros sujet qui va arriver
c'est lui carbone saturé et donc tu as
remis aux stagiaires là dessus puis
finalement il termine comme ça je
comprends pas parce qu'au fur à mesure
qu'on lit sur la terra preta
soit c'est saturé en carbone soit c'est
du carbone saturé c'est comme si les
gars qui écrivait il inverser les mots
c'est le même mot vous le mettez devant
ou derrière donc qu'est ce que c'est que
la terra preta
et donc on s'est rendu compte que aller
quand tu lis les bouquins c'est fait
avec du charbon de bois
ce qu'aujourd'hui vous allez appeler du
biochar voilà pour faire simple c'est du
charbon de bois et ensuite il ya des
poteries
pour les uns c'est une grande poubelle
c'est le dépotoir et ont cultivé sur le
dépotoir par exemple on découvre
aujourd'hui que dans l'amazone il devait
y avoir peut-être 150 millions de
personnes à une époque avant l'arrivée
des conquistadors et que c'est que
l'amazone y était une forêt jardinée
avec que la forêt vierge que nous on
pense être salée pas vraiment donc les
archéologues sont reines de découvrir
tout ça que ces gens là il serait mort à
cause de la variole et de la grippe que
les conquistadors ont amené avec eux
donc guerre bactériologique si vous
voulez manger là il s'est pas arrêté là
ça va mieux et donc voilà les
thématiques qui arrive est donc le
charbon de bois il a des propriétés très
particulières qu'elles sont les
propriétés d'un charbon de bois
bon ça ok c'est que du carbone bah oui
donc ça c'est porosité et puis c'est
tensioactifs
mais évidemment oui ils en avaient plein
des arbres cei se posait pas de question
si tu sais gérer les arbres pas le droit
d'en enlever
il suffit de faire repousser
quelques-uns n'ont pas ce que c'est
aujourd'hui l'accès à la ressource est
compliqué il faut des fonds des
gazéificateurs de biomasse et donc après
il ya des techniques de fabrication
c'est à dire la température et tous qui
sont faut pas que ça fasse plus de 300
degrés sur une durée où il doit rester
une biochar réellement ce que tu peux
aller jusqu'au bout il te reste
quasiment plus rien que l'école et
minéraux ou à la fin donc il ya deux
grandes thématiques c'est pour eux et
tensioactifs donc c'est pour eux qu
est-ce qui va y avoir dans la porosité
du coup mais oui donc là vous allez
mettre de l'eau plus de l'air d'accord
la porosité c'est ça et comme c'est un
lanceur actif ça va retenir tous les
minéraux d'accord qui vont spearin donc
là où ils peuvent tomber trois mètres
d'eau il ya plus de lessivage donc c'est
balèze
donc là on sait bon bah on a fait des
trucs mais si tu veux cultiver des
plantes dans du charbon de bois ça
pousse pas et donc on s'est dit il ya un
truc ici
donc on s'est rendu compte que la dent
cette porosité
ils vont amener un truc du carbone
saturé ça s'appelle du pétrole et ce
pétrole qu'est ce que c'est
c'est du végétal liquide et en fait il
va se passer quelque chose de très
particulier quand ils vont mettre sur un
produit pour eux tensioactifs du pétrole
et qui vont même bib et le produit de
pétrole
d'accord pas de risque de lessivage
ténor et ils vont amener une grande
quantité de carbone c'est à dire ça
c'est la ration du sol qu'ils ont créé
c'est à dire ils vont donner à manger
aux bactéries et les bactéries qu ce
qu'elles vont faire elles vont respirer
de l'air vont faire la synthèse de la
zot et donc il ya une formule magique
qui l'art qui arrive c'est que quand le
sol mange du carbone chili de la zot
littéralement ça va se passer comme ça
et dès qu on les remet en culture pof
on l'a donc les gars il savait que le
carbone
cevital et le carbone en fait ils ont
mis partout alors qu'ils avaient dans
leurs forêts etc mais ils avaient
sélectionné dans leurs plantes donc à
une truc très particulier ces gars là
ils nous apprennent une autre
agriculture nous a pas ils nous
apprennent que l'agriculture ça se fait
avec du rendement et du carbone d'accord
sans travail du sol on se rend compte
que c'est exactement l'inversé de ce que
nous ont fait en europe
ok et là il ya vraiment matière à
creuser et à ouvrir une vraie page
agricole
bien sûr tout ça va non jamais jamais
non c'est pour faire du biochar en fait
le problème c'est que ce carbone saturé
ici là il a un secret c'est stable c'est
à dire c'est non dégradables il est
stabilisé par la cuisson d'abord et
après avec le temps il est probable que
ici ce qui commence à découvrir c'est
que chaque génération devait faire sa
couche c'est à dire on profité de
remettre par dessus tout le temps et
comment dire une génération ben le coupé
des arbres il faisait son abati enfin
son abati brûlis elle ramenait des
arbres elle faisait une couche de
charbon elle un bib de pétrole donc tu
vas au venezuela
tu prends du pétrole ça coule du sol
quasi chez eux
d'accord tu me donnes ta barcasse c'est
un autoroute tu arrives dans ton jardin
tu poses de sa tuque à salé avec un
bâton tu casses les jarres s'imbibe et
au bout d'un certain temps 3 6 suis moi
je sais pas trop tu peux mettre en
culture car la réaction biologique est
mis en place c'est eux et après tu es
peinard toute ta vie tu bosses une fois
mais oui le reste du temps tu prends ton
bâton et charline heu bah stacho pas de
boulot et ça fait du amusé à bloc
à ton avis ma vie en fait si on admet
que c'est du pétrole qu'ils ont mis à
l'hypothèse parce que c'est par validé
encore mais c'est l'hypothèse donc
l'azoté galère qu'est ce que c'est l'air
est ce que quelqu'un peut donner l'air
la composition de l'atmosphère qu'on
respire
ok
donc le premier coup y auront qui sait
capter la zone de l'air mais il fait
fortune
il s'appelle comment suis là avant
milliards
ben oui mais c'est ça c'est le procédé a
bear bosch encore et toujours qui a été
un petit peu améliorée mais globalement
voilà donc tu vois bien qu'ils ont fait
fortune là dessus 1 donc c'est beaucoup
d'azoté ensuite qu'est ce qu'on a dans
l'air encore voilà donc qui en a combien
de l'oxygène
voilà et après il va vous restez du co2
donc 0,04 pour sans égal de co2 égale
rien l'athée méduses étudient nos jeunes
problèmes de réchauffement climatique
avec rien d'accord non mais c'est ça
c'est quand tu le caricature oui mais
pas dans pas dans les gaz pendant le
pourcentage des gaz 1 l et en plus elle
nage
en partie en partie et donc mais ça
aussi ça en prison' d'accord puis tu dis
mais après il reste quoi mais il reste
du ch 4 de l'hélium de l'ozone
là il reste mais c'est des allées des
traces donc on a un paradoxe nous
paysans le rien ces responsables du
changement climatique
d'accord mais oui c'est ça la réalité un
t'es tu dis à metz
pourquoi parce qu'en fait avant la
société industrielle il y avait zéro
virgule 0 3%
voilà donc là on a augmenté un peu
longuet gaz à effet de serre c'est ça
équivalent co2 on est là et donc avec
les traces de gaz rares ont fait le
changement climatique et le reste il ya
beaucoup et peut-être même trop
d'oxygène on se rend compte que la seule
source des zones possibles c'est celui

et donc on connaît un individu qui capte
l azote de l'air c'est donc un à
autobacs terre
lui il a besoin de n2 mais il a besoin
de quoi aussi un à autobacs terre oui
plus de la nourriture carbonée puis il
est haï robbie oui mais ça tombe bien
dans la terre après ta il ya tout là
l'atmosphère du sol
d'accord est ce que c'est la même que
l'atmosphère que tu respires non c'est
pas mais la réalité c'est non
l'atmosphère du sol n'est pas elle est
enrichie en co2 réellement il ya
beaucoup de co2 dans le sol beaucoup
plus que dans l'air et donc on se rend
compte que il va y avoir tout un tas de
mécanismes qui sont mis en place
on sait que ça donne du rendement
voilà et ça nous a donné une formule
célèbre le sol manche du carbone des
produits d azote et on a ça dans un
projet alors vous avez une chance inouïe
la france a le seul projet innovant
anneaux en agronomie dans le monde mais
personne ne le sait
non non non non ça s'appelle pas 4 pour
mille
ça s'appelle msv maraîchage sur sols
vivants et ça c'est autofertile donc
c'est le seul à seul expérience au monde
que personne ne s'y intéresse que tous
les jeunes qui ont pigé ça sur youtube
ils font c comme des malades donc c'est
mondial aujourd'hui donc c'est et mais
oui mais tout le monde cherche le graal
si vous voulez le graal agricole donc ça
ça voilà il ya des choses qui se sont
passées ça pousse tout seul
et quand on a fait le bilan de sa on
s'est rendu compte que dans ce système
là il ya une ration du sol vivant qui va
arriver et galvin on tonnes de matière
sèche équivalent payen par hectare et
par an voilà
et donc on peut déjà un il va falloir
trouver ça les gars alors ça peut
naviguer un tout petit peu mais
visiblement c'est autour de ce chiffre
là que ça va se jouer
j'ai une expérience en route qui montre
que c'est ce chiffre là qui va gagner au
plus que ça en matière brute
ces matières sèches les tonnes de
matière sèche la ben c'est 85 90 % si tu
veux ration du sol vivant restituer au
sol
on a on a vu apparaître des chiffres
monstrueux en termes 2 en termes de
rations du sol la lotto fertilité elle
va arriver là maintenant et ça se joue
et donc je peux vous le confirmer la
première expérience elle a été fait sur
la monoculture de maïs et effectivement
c'est ça qui sort c'est un peu de paille
équivalent pas y avoir 20 tonnes de
paille
là t'es pas très courageux tu dis où tu
va les trouver donc on a mis équivalent
en taille parce que ça nous a encouragés
à chercher par exemple mais en fait toi
tu peux pas tu peux pas tu peux pas
aller chercher ailleurs tu dois le
produire dans ton chant sinon ce sera
trop cher et demain il y aura pas assez
de kaamelott
oui c'est même pas la peine
ah oui vive et au début c'est ce qu'on a
fait les maraîchers ont ils sont soudés
des goulottes d'opportunités qui
s'appelle les déchets verts en ville etc
etc sera donc une fois qu'ils ont fait
le plein on peut qu'on a commencé à
gérer ça donc on regarde mais des choses
sur le sol manche du carbone oui il doit
manger 20 tonnes équivalent en taille
peu après lâchez-vous après lâchez-vous
un tout devient possible
mais tu dois savoir à quoi ça sert et
comment le manager donc avant de penser
à faire des bandes de miscanthus tu dis
bon est-ce qu'il ya pas mieux à faire
1 et il ya certainement mieux à faire
que du miscanthus on met ça dure 25 ans
mais ça dure 25 ans 30 ans on ne sait
pas la durabilité de ce truc là donc ce
qui va falloir commencer à penser c'est
qu'il ya un problème carbone azote qui
va se poser
et vous vous avez en fait le carbone il
va revenir avec la verdure la
chlorophylle d'accord la photosynthèse
c'est des chaînes carbonées tout
simplement et donc la chlorophylle c'est
du carbone est en fait le carbone il
revient avec la photosynthèse et une
fois que cette photo synthèse elle
arrive dans un champ eh bien elle va
être la feuille elle va être mangé avec
d'abord les grands individus
jusqu'au plus petit corps qui sont
microscopiques après là il vous faut un
microscope électronique à balayage
pouvoir les plus petits si vous voulez
donc le problème de cette de ce carbone
qui va arriver avec la photosynthèse les
feuilles les pas et les racines à un
moment donné c'est du plus grand au plus
petit qui va digérer ça et qui va faire
en sorte qu'ils aient des choses qui se
passent dans le sol et la première chose
que fait l'activité biologique s'est
structuré le sol d'accord un centimètre
cube de terre un dé à coudre
en gros c'est 5 km de champignons 1
milliards de bactéries 60000
protozoaires sans nématodes un
collemboles un insecte anglais gagnent
ils ont peur de la biodiversité
foutez leur découpe et occupe là il ya
de la biodiversité
d'accord les abeilles on s'en branle
chez on s'en fout les abeilles c'est pas
un sujet mais non mais la première
biodiversité elle est là et si celle-là
n'est pas là l'autre ne viendra pas non
plus donc on commence pas par les
abeilles
s'ils manquent des abeilles c'est qu'il
ya un truc qui va pas et donc qu'est-ce
qui va pas pour la biodiversité qui est
dans un dé à coudre commandes augmente
où je détruis la biodiversité demandé à
coudre c'est ça la vraie question
1 mais oui je passe ça dans un mixeur je
casse la maison j'enlève la bouffe c'est
sûr que je fais un pâté là je fais du
pâté de colombo les gars 1
et donc à un moment donné on va se
rendre compte que la biodiversité la des
règles d'accord ça sert à rien de courir
après les abeilles si de toute façon il
n'ya pas la maison et la bouffe pour les
abeilles
et c'est pareil pour tous pour tous pour
tous pour tous les êtres vivants le sol
machine tout la bouffe la maison la
boule la bouffe la maison et c'est pas
la peine le reste comment ça pas
d'argent on n'a pas d'argent non tu n'as
pas d'argent là et donc ce qu'on
commence à piger c'est qu'un autre
centimètres cubes de terre c'est un truc
qui est complètement ahurissant de
biodiversité de vie réellement la
question c'est à quoi ça sert tout ces
champignons la 5 km de champignons
feinte et imagine pas quoi non c'est
danser dans de la terre fertile sol
vivant un seul qui doit fonctionner
normalement
il ya là dedans la proportion des
tracteurs
ben font partie elles se font partie du
milliard de bactérie douze places sur
l'autre certes il n'est pas besoin
d'importer avait jamais fait peur il
faut amener autre chose femmes nées du
carbone et c'est ce qu'on s'est rendu
compte donc le rythme de dégradation il
va comme ça la feuille tombe les grands
individus s'en charge et commence à le
digérer le manger le broyer on dilue de
la matière organique réellement et un
moment donné mais une partie va
retourner en co2 une autre partie à nous
une autre partie en oxygène et une autre
partie va rester dans le sol c'est à
dire sous forme d'humus et donc
systématiquement c'est l'activité
biologique du sol qui prend en charge le
carbone de la photosynthèse et il va il
va être biodégrader mis en stock ou être
utilisable et un moment donné où sont
les à autobacs terre c'est pour
récupérer la zone de l'air un nom son
début et là il ya des grosses grosses
surprises
on continue à porter des filles très
fortement compromise parce que nous
allons que la wii on allait voir que non
vive la fertilisation azotée alors du
coup on sait on seghir il va falloir
comprendre ce qui nous arrive
ça pousse tout seul pourquoi ça vous
avez ça chez vous
les arbres ils y arrivent donc on a su
d'opposition voilà donc tu commences à
piger si ça ça pousse tout seul est ce
que tu peux me décrire ce que tu vois le
temps on sait qu'il faut du temps bon
donc c'est super du temps il est à

enfin donc 3 voilà donc autres qu'est ce
que tu vois là il y avait quoi on va
couvrir que nous je me dis la forêt avec
quoi elles couvrent oui mais avec quoi
réellement ce que c'est une plante qui
ressemble un blenheim là qu'on a
sélectionné voilà donc une plante géante
qu'on va avoir un problème avec nos
plantes géantes est ce que tu as des
plantes géantes dans ton système de
culture nova qu on va commencer à les
trouver
quand tu réfléchis comme ça te dis tiens
alors qui pas mal le chardon pas mal
peut-être qu'un à d'autres lentilles nom
et donc on va commencer à voir que la
couverture elle est réellement fait avec
des plantes géantes avec des panneaux
photovoltaïques etc
il ya de la diversité et après il ya un
dernier truc
donc il faut du temps je fais rien donc
rien faire ça veut dire pas de travail
du sol
voilà et 5
il ya une ration pour le sol égale du
carbone c'est sur aisne élevé d'accord
et là tu t'es dit mince j'ai pas le
temps parce que c'est maintenant je suis
paysan je travaille tout le temps le sol
je couvre jamais et surtout pas avec des
plantes géantes
j'ai pas la diversité et j'ai pas le bon
c'est sur elle pour nourrir le sol
donc comment voulez-vous y arriver un
vrai mais bah ouais mais là on se dit
oulala ça y est c'est les lignes
viennent de bouger et quand tu te dis
ben est ce qu'on ne pourrait copier ça
pour l'agriculture tu comprends vite que
ta plante géante se sera pas un arbre à
moins de faire de l'ago foresterie etc
et de les mettre à la place où il embête
pas voilà mais globalement tu dis bon ok
il va me falloir des plantes géantes pas
de travail du sol de la diversité décès
sur un élevé et on se rend compte qu'on
a des trucs un petit peu bizarre
partout il ya des plantes ya de l'eau
dépend c'est la vraie question qu'il
faut poser et c'est probablement ça une
des clés de compréhension des
écosystèmes
c'est à dire pas de plantes pado
ça c'est sûr mais est ce que il ya de
l'eau parce qu'il ya des plantes ou pas
ça on aimerait bien savoir et c'est une
question qui paraît tout bête mais qui
est importante surtout maintenant parce
que là ça va chauffer
oui oui oui oui il ya il ya deux choses
il ya un truc qui est pas connue c'est
le problème de l'eau qu'est ce que vous
savez sur l'eau voilà vous avez le sol
et l'eau c'est un truc un petit peu
bizarre
si ce sol il est nu il a une charge
électrique
il est chargé plus d'accord et le soleil
il envoie du plus également
donc le premier problème de sol nu c'est
que plus c'est plus ça fait quoi ça se
repoussent et donc la vôtre au sahel
migrent en profondeur
c'est à dire que votre sol nu il va
avoir tout un tas de tard notamment seul
là c'est à dire qu'avec la charge
électrique qui arrive sur le sol nu
qu'il est incapable de gérer parce qu'il
est nu et bien vous allez éloigner l'eau
de la surface ok donc l'eau va
s'enfoncer très loin et donc la grande
surprise ça a été de trouver sous le
sahara une un aquifère géant à 4000
mètres de profondeur sous toute la
surface du sahara tu as une nappe d'eau
in ans fossile donc un premier phénomène
comme ça ensuite sur l'eau qui va tomber
avec la pluie il ya une partie de l'eau
qui va aller de plus en plus loin en
profondeur d'accord la pluie
eh bien si écoutez bien si la
température du sol d'accord est
supérieure à la température de l'eau
qu'est ce qui va se passer et bien
systématiquement vous allez avoir le de
l'évaporation
ça veut dire que sur un sol chaud il
pourrait arriver de l'eau plus fraîches
cet ol est incapable d'accord de rentrer
dans le sol parce que le sol est trop
chaud donc ça fait poêle à frire sa part
directe donc là déjà vous avez perdu
deux fois de loi et puis la troisième
règle du sol nu c'est sabbath ans
et la dernière perte d'eau c'est le
ruissellement l'érosion et amp la
rivière donc ça fait chasse d'eau en
fête est donc le problème du système de
l'eau c'est hyper grave et on sait qu'
il ya un seul outil pour récupérer tout
ça mais oui on se rend compte quand le
sol
il est couvert en fait ici vous faites
là sur le sol vous faites du moins
d'accord ils se chargent négativement
votre sol donc qu'est ce qui va lui
arriver
et bien la nappe remonte
parce qu'en plus il ya les racines etc
et d'autant plus efficacement qui a des
arbres parce qu'ils vont très très loin
d'accord donc la dalle est ovale m
envers l'eau elle remonte d'accord et
ensuite si le sol est couvert vous avez
une tempérance vous avez souvent la
température du sol qui est inférieur à
la température de l'eau de pluie
d'accord hélas elle s'infiltre et en
plus vous avez un espèce de pièges qui
empêche est plus un couvert ont couvert
égale pas de ruissellement ou très peu
parce que des fois ça ruisselle quand
même parce que le sol est quand même
chaud et donc on se rend compte que de
toute façon si vous voulez gérer de
l'eau de mer vous avez intérêt à couvrir
les sols à tout prix parce que le
problème du réchauffement climatique ça
va être la température et la gestion de
l'eau
je sais mais ça ça vient parce que on
n'a pas les bonnes techniques
c'est important pour jeudi
oui oui oui alors
[Applaudissements]
[Applaudissements]
donc tu as un problème de coût verte
arrive pas à les faire pousser à n'était
donc ça ça va être
je peux vous donner une clé tu veux que
ça pousse en été ça voilà la solution
exactement j'en ai fait plein à tous les
coups on gagne on n'est pas dans le
règlement
on est dans l'agronomie je veux faire
pousser une plante elle pousse pas j'ai
intérêt à envoyer de la zot et la bonne
forme d'azoté ok ça c'est toute la
journée là dessus la fiente pas bon
oui mais oui mais en fait on va se
rendre compte que la fertilisation c'est
pas n'importe quoi donc on est un petit
peu avec nos problèmes donc lolo et
laverdure attention il ya des pièges et
on se rend compte que c'est partout
pareil
c'est dès qu'on touche pas il arrive un
truc c'est toujours pareil mais jamais
pareil en fait c'est à dire c'est
toujours le même mécanisme
mais jamais les mêmes plantes parce que
le seul change parce que il ya du
calcaire ou du sable mais c'est toujours
pareil
d'accord c'est à dire il ya des règles
qui sont les mêmes partout tout le temps
et ce qui change c'est que dans les
landes cdpm parce que c'est du sable et
c'est ici s'est déchaînée des êtres ou
de sujets pas qu'est-ce que vous avez ce
sens duchesneau donc voila et ça vienne
de votre climat de votre pédo climat
c'est à dire l'alliance sol climat mais
les règles ça va être toujours les mêmes
et c'est ça qui est intéressant c'est
toujours les mêmes règles et donc pour
capter la zone de l'air il est probable
que ce soit toujours le même mécanisme
partout d'accord c'est pas ici d azote
au bac terre et l' autre chose non c'est
toujours le même principe on s'est rendu
compte à force de faire de la p2 génèse
on a appris que c'est la roche qui se
dégradent et qui fabrique qui fait du
sol non c'est la plante qui fabrique la
terre fertile sur laquelle elle va
proliférer d'accord la dégradation de la
roche c'est un truc que fait la plante
réellement mais à son seul profit
1 et donc pas de plantes pas de sol
terminé 1 et donc comment on le sait
bien c'est pas très compliqué je ne sais
pas faire une galerie de verre je ne
sais pas faire la porosité du sol je ne
sais pas faire la moue je sais pas faire
l'école et globale in je sais pas faire
de l'argile c'est une plante qui
fabrique de l'argile et je ne sais pas
faire un complexe argilo unique et donc
j'ai intérêt à ce que la plante elle
fasse le job quand donc ça ça a été la
grande révélation c'est à dire que comme
le sol c'est un truc que fabriquent les
plantes bien il faut les laisser faire
c'est à dire qu'un humain jamais il ne
pour
et là tu dis vous la loire et étudie
comment elles font pour pousser tout
seul et elles font tout tout seul alors
autre chose voilà la nature quand elle
fait quelque chose elle organise des
molécules de carbone
moi je sais pas produire des huîtres
mais des huîtres ça me produire des
huîtres si vous voulez je sais pas faire
un hymne aux lycées faire un nid je sais
pas faire un oiseau je sais pas faire un
arm ne sait pas faire une fleur
c'est la nature en fait on va se rendre
compte qu'elles organisent du carbone
d'accord et le problème qu'on a nous
paysans c'est que ben je prends un chat
je le passe dans un broyeur il ya plus
de chats ça marche plus et pareil avec
ma vache ou pareil avec une huître et
pourtant avec le sol je fais ça tout le
temps
éventuellement que pour elle à manger
puis l'organiser du seul cours du lait
oui tous les autres cultures
j'avais pour cela mais voilà et en fait
il ya quelque chose de très particulier
tombe les plats maintenant si tu le mets
quelque part tu va couvrir avec une
plante géante avait le blé il est
disqualifié
peut-être mais alors si tu gardes le blé
il faut qu'ils étaient autre chose
dedans
donc il faut que tu aies de la diversité
qui arrivent mais quand donc de la
diversité c
et pour toi le premier travail c'est de
mettre plus de plantes et on se rend
compte petit à petit que tombent les qui
en monoculture de blé que du blé tout le
monde au garde-à-vous la up tout le
monde pareil des clones de blé à
l'infini eh ben il n'y a pas de
diversité d'un ton champ or dans la
nature du tu as de la diversité et donc
on a on va avoir tout un travail où
cette diversité doit être réfléchie
alors on sait pas un claude bourguignon
disait il faut douze plants ou cette
plante pour que ce soit propre et qu'on
n'ait plus besoin de désherbant
donc ça c'est le rêve on sait pas si
c'est vrai il faudra tester un petit
coin comme la table pour démarrer un
mais peut-être donc laissons nous
surprendre par les raisonnements la
diversité n'est toi c'est donc ton blé
ça pourrait être une monoculture de blé
mélanger avec une plante relais qui est
un couvert permanent avec de la
diversité la question est ce que tu sais
se met dans une prairie
tu sais ce même et pas récolté en règle
générale 1 et donc on voit bien qu'il
manque des trucs dans le raisonnement
d'accord alors ça nous a fait dire un
truc simple le travail du sol
c'est une erreur de l'humanité points et
elle disparaîtra avec où elle se
réformera n'ayez pas peur la fin du
monde c'est pas le changement climatique
c'est le travail du sol
c'est la corriger oui mais travaille le
sol là bas aussi
donc on a commencé un petit peu à
travailler là dessus
donc voilà votre terre fertile les
américains nous ont produit ça c'est une
maison il ya plein d'habitants et
maintenant on va voir comment ça marche
la zot là dedans on commence à bien le
premier raisonnement qui vient qui vient
ça a été le modèle de durabilité de
durabilité avec la ghriba chine il va
falloir que vous montiez au créneau les
gares ou les femmes aussi
tout le monde monte au créneau pourquoi
parce que vous avez le premier modèle
est conçu
regardez je produis j'utilise lapin la
production gelard siffler parce que je
recycle tout je demande que jamais de
rien je fais ça avec 0,04 % de co2 dans
l'air c'est à dire avec rien je fais
toute la vie sur la terre et maintenant
vous pouvez commencer à dégager tous vos
modèles quand je mesure les gaz à effet
de serre c'est à dire la production
agricole elle mesure des gaz à effet de
serre mais le modèle est faux pourquoi
parce que on ne mesure que la pollution
alors que vous avez un outil de
dépollution qui s'appelle une plante et
le sol donc votre modèle il doit devenir
circulaire exactement comme la nature
dans laquelle vous travaillez votre
comment dire votre champ de blé c'est
pas un tas de ferraille
désolé mais donc ça veut dire que tous
nos modèles à des mineurs à machin
solagro peu importe où ils sont ils sont
faux et ça c'est grave parce qu'on
raconte des conneries sur des modèles
faut on compte
qu'est ce qu'on fait dans le
développement un géant morceaux de
ferraille qu'est ce que je fais
outre le dessiner sur cette ferraille
contracteur tiens je suis un tracteur
ici
c'est pourquoi j'ai démarré mais par du
minerai et on dit il ya de la pollution
tout du long
parce que ma vache rumine etc il a fait
on se rend compte qu'on a adapté à
l'agriculture le modèle carbone de
l'industrie
sauf que vous si ça c'est le bon modèle
ici l'industrie égale une projection
linéaire d'accord l'agriculture ça c'est
faux parce que l'agriculture égale un
cycle
parce qu'a fait la vache qu'est ce
qu'elle fait elle récupère du co2 avec
du fourrage par exemple que vous devez -
les ges est réellement d'accord c'est à
dire que nous on est coincé on se rend
compte que quand on vient dans la nature
qui fonctionne sur un site est bien la
totalité des modèles et de ce qui se
discute à la télé fait news aujourd'hui
je palais à paris dira un journaliste
vous qui êtes les chantres de la bonne
info dés que vous parlez d'agriculture
c'est sûr c'est faux et c'est gravissime
parce que nos instituts nos chercheurs
tout le monde est embringué dans le
mauvais modèle et ça va des cas nier ça
va détruire l'agriculture et personne ne
comprend rien aux cycles de la nature en
fait réellement
donc ça c'est important et donc on peut
se faire un raisonnement très simple le
monde le globe
il est comment les grands voilà
c'est un monde qui est finie treize
mille litres d'eau pour produire un kilo
de viande qui croient à ce bober enfin
toi tu produits de la viande donc tu
vois ce que c'est donc un problème est
donc ici le la cua la décroissance est
une idée de partage d'accord on va
partager les ressources et la croissance
qu'elle est l'idée maîtresse
bon ben là aussi je pourrais faire du
business séjour j'ai une idée que quand
j'ai un problème je vais créer un truc
pour résoudre mon problème
d'accord donc ici l'idée s'est créé une
solution à un problème fatalement on a
appelé ça le progrès c'est donc y en a
qui pensent que c'était mieux avant tu
as envie de vivre comme ton arrière
grand père tu mets pas 5 euros sur la
table
d'accord c'est donc on se rend compte
que dans ce monde dans ce globe fini en
fait on est coincé par le raisonnement
économique traditionnel parce
qu'aujourd'hui la linéarité de
l'industrie crée plus de problèmes
qu'elle n'en résout changement
climatique environnement et c est pareil
dans la décroissance on est coincé
pareil pourquoi on est coincé là si vous
êtes 3 milliards ou si vous êtes 12
milliards qu'est ce qui se passe dans le
partage
réveillez votre gâteau attention hein
voilà donc ça pourrait mal finir ça
d'accord et donc on se rend compte que
les modèles qu'on a de développement
durable croissance ou décroissance si à
un moment donné ces routes barrées
d'accord donc ça c'est mort oc
la route elle est barrée donc comment
vous allez vous en sortir de vos deux
pièges la savait produire plus son
agriculture voilà tu vas faire ça en
fait tu vas te rendre compte que le
modèle que te propose les plantes
d'accord c'est ça qu'elle te propose
donc je produis je consonnes
je recycle et j'y retourne d'accord et
là tu peux y aller ça peut durer
longtemps
d'accord ça dure combien de cas depuis
combien de temps ça dure sur la terre ça
oui la première photosynthèse 4
milliards d'années bientôt et tu vois
bien que on n'a fait que perfectionner
ceci que de la photosynthèse
donc du coup t'as pas peur de rien tain
de ton changement climatique etc
vous avez le bon outil parce que cela
s'appelle une plante celle qui commande
la durabilité corps avait grillé mais
elle fait toute la vie sur terre donc
les paysans vous pouvez faire croître
les plantes c'est à dire si je fais l et
quel est le rendement du blé que tu fais
sept tonnes sept tonnes de blé
qu'est ce que tu dois faire mais tu dois
consommé sept tonnes de blé et tu dois
recyclé 7 tonnes de blé site est logique
parce que tu les recycle t-72 de blé
mais non ça va tout à la mer les
excréments humains ou le phosphore le
machin etc
sa part d'accor et on se rend compte en
fait on n'est pas très bon mais ici ici
tu pourrais avoir dix tonnes de blé
d'accord donc ça veut dire que tu peux
faire croître
donc si cela y crois tu peux faire
croître suis là et tu dois faire croître
l'autre d'accord et donc il va se poser
tout un tas de questions
la question qui va se poser c'est je le
cite quoi c'est ça la réalité
d'accord en fait dans notre société
c'est bien c'est vite vu
je recycle rien si je vais en chine gens
voient les déchets là bas coût des
paquebots fâchez pas trop te découvre
dans le monde et donc on a du bol
la plante en fait c'est ainsi que sur la
matière organique et qu'est ce que c'est
la matière organique
c'est du carbone plus de la zot d'accord
en beauce et donc copier la nature pour
faire l'agriculture et ça pousse tout
seul donc à une promesse sur la zone qui
arrive
autre débat qui nous a intéressé
beaucoup pour la zot c'est là ça passe
tout seul mais là aussi au début j'ai
mon champ nu et puis au bout de 100
tanger une forêt est en fait qu'est ce
qu'il ya de différent entre la et là il
ya cent ans
il ya des choses intéressantes est là
dedans au début qu'est ce qui a fait un
seul nu 2 il arrive une annuelle
d'accord en règle générale c'est annuel
qu'elle a des caractéristiques trois
caisses qui vient il arrive des vivaces
on va dire ça comme ça
1 4
willy places pérennes voilà les arbustes
et ensuite 5 les arbres et la nature jeu
quand on la laisse faire elle fait ça
pourquoi elle va là donc on se rend
compte que si on regarde le carbone
c'est il se passe un truc
visiblement ça se fait pas des glazers
c'est à dire que pour avoir des arbres
j'ai pas mis 1 kg d'azoté la zot elles
viennent d'ailleurs ça serait tout seul
donc on commence à piger que ça vienne
de l'air et il ya une suite logique avec
les plantes l'a donc le seul nul annuel
donnez moi des noms de plantes annuelles
en règle générale des dédits quote c'est
celle qui vont le plus vite en 3 4 noir
boom qu'ensuite vous avez quelques
graminées 1
alors deux
donc une plante annuelle et donc que
fait la plante annuelle
voilà oui mais vite donc ça c'est elle
va vite votre vue père s'est vite si
vous voulez quand tu regardes bien aller
en six mois 1 il a mangé le blé quoi la
vivace ouais qu'est ce qu'elle fait est
réellement c'est couvrir le sol
il ya ici c'est la couverture du sol
voilà c'est à dire si j'ai un boulot
durée de vie d'homme boulot 25 30 ans la
primeur ouais donc ça c'est c'est la
préparation du carbone
et puis l'argent qu'est-ce qui me dis
qu'est ce qu'il me dit l'arbre il fait
tout il bénéficie de tout il fait tout
donc du carbone il en a plein que me
racontait un arbre oui oui donc l'arbre
qu'est-ce qui me dit alors si ça ça peut
vivre on va dire allez remettre ça 30-40
temps là les arbres qui arrivent ici les
rois de ma forêt là ils ont tout gagné
mais ils sont aidés des autres ils sont
arrivés au fur et à mesure mais
qu'est-ce qui veut qu est ce que me
raconte un arbre combien de temps il
peut vivre par exemple
lui il est potentiellement et ça ça me
pose un petit problème
d'accord on se rend compte que ces
arbres là ils peuvent vivre très très
très vieux il ya des séquoias 5000 ans
il ya voyez il ya des chaînes
remarquable à milan des châtaigniers des
êtres et c'est donc en fait c'est une
échelle de temps qui nous est pas
accessible
globalement donc il ya un truc entre le
carbone est pourquoi il vit vieux voyez
comment il fait pour pousser sans azote
j'ai jamais mines certes il y arrive et
il ya aucun problème
pourtant on en a besoin de l'autre pour
pousser c'est ce que font les forestiers
dans les landes actuellement ils vont
mettre de la zot pour faire pousser plus
vite la forêt donc on va cultiver la
forêt comme on cultive du maïs
ça pourrait coûter cher si tu es donc on
va se rendre compte qu'il ya toute une
succession logique de ce système là donc
il ya des règles qui sont apparus
toujours couverts jamais travaillé
couverture permanente forte production
de biomasse là je vais au maximum de ce
que je peux faire avec zéro intrants
c'est biodiversité partout recyclage
maximum et le problème c'est que moi
quand je vais être agriculteur quel
problème je vais avoir
[Applaudissements]
quand je vais dans ce cycle mais oui il
ya des choses qui sortent que tu recycle
pas on voit bien qu'on va avoir un
problème dans entre la production la
consommation et recyclage et donc donc
ta plante
qu'est ce que c'est qu'une plante c'est
du carbone d'accord c'est de la zot
c'est de l'oxygène et de l'hydrogène
c'est un petit peu de soufre et des
oligo on va dire ça comme ça alors il ya
deux il ya un petit peu de paix il ya un
petit peu de cas on va y aller on va y
aller sympa donc j'exporte
tx exporte du grain donc j'exporte tout
ça on va dire les c'est le gréement
qu'est ce que je peux récupérer
facilement le carbone est ce que je peux
le récupérer j'ai exporter le grain
aller oui mais peu importe j'exporte
aussi la paille aller j'exporte tout
voilà donc le carbone il revient avec le
co2 le premier coup y auront qui mangent
une plante qui polluent et il renvoie du
co2 dans l'air que la plante récupère
c'est pour ça que dans ce monde elle l'a
bien il ya un fini indéfiniment la vie
puisque dès que la planque prendre du
co2 il ya un mangeur de plantes qui
renvoie le co2 donc c'est bon le carbone
pas de problème l'oxygène la part de
problèmes
il ya de l'eau dedans l'air y
reviendrons la zot
mais dans ma forêt c'est du n 2 on sait
que ça vienne de là donc ça j'ai pas
besoin de ramener l'hydrogène y en a
plein il ya du hasch plus dans le sol en
pagaille
donc on n'est pas embêtés avec
d'hydrogène premier constituante de
l'univers basta souffre ligue au
phosphore potasse ce que ça revient ça
c'est donc deux avait un problème avec
uniquement les éléments minéraux
secondaire d'accord le phosphore il
revient pas puisque le mangeur de blé ça
va dans l'océan ou neurostep je sais pas
vous mais ça revient pas chez toi tu
façon la potasse est pareil si tu
exporte la paille tout la potasse sors
de ta ferme donc falloir la retrouver
les oligo c'est pareil s'est pris dans
les roches mères etc
ça vient ça sort avec les exportations
et le soufre c'est pareil à plus de plus
acides
on l'a enlevé des carburants etc pour la
pollution donc il ya plus de soufre non
plus et donc on va se rendre compte
qu'un plan de fertilisation et bien il
va se jouer là oui mais ça justement
quand on en a mis sa poussée mieux donc
le souffre et on va découvrir que c'est
un élément face et des éléments
importants nous on a des problèmes dans
le plan de fertilisation là et a fait on
part du principe qu'on a des problèmes
avec la zot donc dans la nature tout ça
c'est gratuit ça se recycle quand ça
tombe au pied de l'arbre bête tout se
recycle fatalement et nous paysans on va
avoir un problème avec les minéraux
d'accord la prochaine bataille c'est pas
l'azoté le phosphore
le jour où ça coince sur le phosphore
nous on est très très mal
ça veut dire qu'il va falloir recycler
toutes les boues de station d'épuration
[Applaudissements]
et du coup ça nous a donné dans cette
nature ceci que eh bien on peut le
décrire le sol et nita qui pousse une
plante la première plante qui pousse ces
laquelle c'est une décote
alors donnez moi une plante qui pousse
vite en trois mois la ravenelle donc des
trucs qui nous embête beaucoup
ça
voilà j'en avais d'autres moins
oui mais le seul et nu la nature tu fais
rien en fait on va se rendre compte que
toutes nos 10 cote de nos systèmes de
culture sont quasi là dedans en trois
quatre mois c'est des monstres qu'est ce
qu'il y avait de la renouée je sais pas
quoi un renouveau persique air renaud et
des oiseaux renouer liseron enfin bref
peu importe là donc la question c'est
pourquoi tout de suite elles viennent là
qu'est ce qu'elles font ces plantes là
comment vous pouvez les décrire ben
ouais donc ça c'est la couverture très
très rapide du sol donc tout de suite
cette plainte
vous avez le soleil arrive levé dormance
le soleil qu'elle tombe sur la terre nue
il fait une levée de relance et c'est la
plante la plus adaptée à ce moment là
qui va pousser le plus vite d'accord et
donc vous savez pas quel le dormance
vous avez levé mais il est sûr que celle
qui est levée elle va aller très vite en
proclamant elle a battu votre culture
d'où le désherbage donc les premières
plantes qui poussent
qu'est ce que je peux dire de ces
plantes là un canot port d'une amarante
une ambroisie une renouer
en fait c'est des plantes qui sont elles
adorent la zot sont ni trop fils la
deuxième chez jamais mis trop fils sont
ni trop fils
c'est à dire elle adore la zot donc
elles vont faire un truc très simple
dès qu'elle pousse vont pomper tout les
nitrates d'accord et elles vont être là
donc premier cycle dans la nature ces
jeux pondent que les nitrates et ça ça
nous a un petit peu surpris dans
l'analyse parce que c'était pas attendu
tellement au virage donc un aller le
chénopode 1 co 1
on peut les nitrates
comment vous interpréter ce phénomène là
parce qu'après il ya une forêt
j'y touche plus jamais à monsols oui
donc c'est pas ton temps tu dis c'est
pour recycler les nitrates
ça va faire ça se pouvait on va le
découvrir mais donc première idée elle
va recycler des nitrates mais quand elle
va pousser et si jamais je n'interviens
pas je laisse pousser
elle produit quoi donc un le chénopode
pompe les nitrates de il produit il
produit quoi des graines plus de la
biomasse et dans cette biomasse est ce
qu il ya beaucoup d azote
il est mûr il est mûr là donc ça égale
du bois
d'accord c'est à dire qu'il va faire une
cette plante elle va faire nous dit qui
se passe un truc précis nous dit que je
ne veux pas de nitrates dans le sol et
je doit à tout prix fabriquer du bois
pour nourrir le sol
voilà ce que me disent les plantes les
dix cote
donc c'est pas recycler les nitrates
donc ça c'est faux c'est pas recycler
les nitrates ce que fait le chénopode
c'est supprimer les nitrates
ensuite deux îles produits du bois
d'accord parce que la nature sait
parfaitement que pour qu'une plante
pousse tout seul il faut que la ration
du sol se fasse à base de bois et qu'il
n'y ait plus jamais de nitrates dans le
circuit ok règle numéro 1 donc pourquoi
on pourrais tu as tout intérêt à les
laisser pousser en axe pour qu'elle
fasse à le bois et dans le bois qui va
se mettre à légumineuses mais oui on
fait beaucoup plaisir que je l'étais les
ambroisies a poussé fait tout ce que
j'ai fais route et avec des moutons
le quesnoy des loisirs et qu'on fait un
copinage aller au printemps là c'est
juste contre la logique oui mais oui
mais oui en fait tu te manque que le
bois et pourtant j'y suis allée jusqu'au
bout là
oui mais justement justement faut pas le
faire pâturer j'en ai vu plein de
graines
oui mais moins - puisqu'il ya peu là tu
sais que la levée dormance d'un
chénopode ça se fait en présence de
nitrates
donc si tu le laisses poussée qui fait
du bois il ya plus de nitrates
c'est immédiat on met du brf dans un
champ il ya plus de nitrates nulle part
oui non non mais oui parce que toi tu as
besoin de la zone pour faire pousser les
plantes mais c'est la réaction est
immédiate
je pompe les nitrates je mets du bois il
n'y a plus jamais de nitrates dans le
profil terminé c'est immédiat paf ça
tombe comme ça
non tu dis oui ben le problème c'est que
la nature a été dit a n'a pas besoin ça
pousse tout seul
bon mais tu va pas attendre trois ans je
pompe les nitrates d'accord et je
produits du bois
quelle est la plante qui peut pousser
avec zéro azote dans un sol une
légumineuse qui est une plante autonome
dans une situation difficile et donc tu
vois bien que la 2e plantes qui poussent
à prêter 10 cote était machin tu vois
apparaître des trèfles sauvage de
luzerne sauvage du lotier duché pas quoi
déjeuner d'accord c'est bien des
légumineuses tout ça et donc elles
viennent avec les vivaces et tout ça hop
les annuelles et les vivas arrive et
donc c'est le deuxième coup la
légumineuse et la plante première donc
va se rendre compte que 1 j'ai une pompe
à nitrates qui produit du bois parce que
les plantes savent bien que pour pousser
tout seul il faut pas de nitrates dans
le sol et il faut le nourrir avec du
bois et la deuxième plante qui peut
pousser la fin des votes
c'est une plante autonome sur la zone
une légumineuse et toi quand tu brutt
d'accord on tend chénopode
mais non mais qu'est ce que tu fais
comme tu bouton chénopode battu le c'est
pas du bois que tu remets au sol un
en fait tu mais on ne produit que le sol
n'a pas besoin tu fais un travail de
merde mais non mais le fumier c'est ça
et donc dans ce copier la nature
tu dois te positionner avec des
interventions d'agriculteurs étudie ab
oui mais la nature elle un autre
mécanisme que celui que j'ai en
agriculture et en a pas besoin
qu'est ce que vous faites chier avec des
éleveurs ils veulent que bouffée d'air
ils veulent plus manger de viande de les
gars c'est on va mettre de l'élevage de
là où on n'a pas le choix
mais pour ceux qui aiment faire de
l'élevage mais c'est pas une obligation
mais peut-être oui oui bon mais il ya
d'autres intérêts à l'élevage et donc on
va se rendre compte que l'élevage je
sais pas l'alpha et l'oméga
l'agriculture c'est une technique parmi
d'autres donc voilà le premier travail
m'a pantel pouces elle supprime les
nitrates et donc la nature qui pousse
julie tu fais plus rien ça pousse tout
seul il arrive un arbre première étape
pas de nitrates dans le sol et je mets
du bois c'est obligatoire et là la
machine elle va s'enclencher des
compagnies graminées qu'est ce qu'elle
te dis voilà et bien non non non non mon
ordi
donc il faut à tout prix que vous
achetiez ce petit livre là ça s'appelle
le fascicule des conditions de levée de
dormance des plantes bio indicatrices de
gérard ducerf et avec ça vous allez
commencer à désherber fait c'est la
bible du désherbage si vous comprenez ce
qu'il a fait oui oui oui alors c'est en
fait qui reprend il reprend les plantes
quand je te laisse prendre la photo
enfin qui reprend toutes les plantes
mais il en a fait un outil de travail
pour les techniciens et les paysans
voilà parce que ta bible là tu vas pas
l'amener dans ta poche dans le tracteur
fait ça fait un petit peu deuil
donc c'est bien de les potasses et à une
flore et encore tu as pas la bonne flore
des paysans il nous manque tout les
plantules il faudrait la vraie flore des
malheurs blog plus celle là pour être
bon en fait il a mis toute la liste des
plantes sont classés par nom
scientifique et par non
comme un vulgaire et à un moment donné
il fait des plus et des moins août avec
une légende ici et puis il va dire tiens
telle plante elle pousse pour telle ou
telle ou telle raison
d'accord et donc cette légende de là des
signes qu'il mais il explique au début
vous avez une légende qui explique le
pourquoi du comment
d'accord et donc vous allez trouver
votre graminées qui poussent elles
poussent pour telle raison et à la ferme
parce que vous connaissez pas les noms
scientifiques et non plus pas très bien
à force et quelques jeunes qui finit par
opérer mais il ya un classement par
ordre de noms communs et la
correspondance du nom scientifique
donc vous pouvez à la fin avec un
lexique retrouvé à l'envers
donc ça vous permet de d'y aller et donc
il faudrait que ça avec le la bible
fallait dire s'est placé dictionnaire là
les encyclopédies il faudrait aussi
l'encyclopédie des plantules réellement
c'est qu'on a de l'âme allergologie de
la chimie enfin des autres parce que
c'est hyper utile de la reconnaître au
ca de 3 4 feuilles déjà tata plantules
et dans son encyclopédie utilisa que en
végétation et en floraison
c'est donc toute la grande règle
générale c'est pour nous paysans il faut
qu'on sache tout de suite et donc c'est
ce dossier ça ça va donner naissance à
aux nouvelles pratiques de désherbage ta
durée ira mais on sait gérer du ray
grass en chimie rien pas de souci ça va
marcher mais pour en faire des
expériences depuis quelques années sauf
que je dois changer de culture c'est pas
du blé d'accord oui je doit cultiver le
riz gras mais je dois pas cultiver du
blé taille a duré ira dans un champ je
dois faire une autre culture que du blé
je pensais que les gens pensent que
c'est facile mais on dit que quand on a
des preuves de folle avoine
oui oui oui parce que les plantes en
fait elles vont s'auto contrôler quelque
part pour tout un tas de mécanismes qui
est où ces deux plantes de la même
espèce
donc qu'ils vont avoir les mêmes
fonctions au niveau du sol je le
constate expliqué pas non mais ça il
faut le potasse est un peu ça vaut
vraiment le coup
oui les bigotes elt apprennent que ton
problème c'est les nitrates et la
question c'est comment tu produis de
nitrates fin donc on a un enseignement
énorme qui arrive c'est un pas de
nitrates pour faire pousser une plante
ça c'est règle d'or
règle numéro 1 de l'agriculture des
survivants ab ça peut être de l'ammonium
c'est surtout de l'harmonium
non mais on est bien d'accord on est
bien d'accord avant d'aller dans la fête
vous êtes on y bull et par la
problématique du paysan donc vous y
arriverez pas oui mais oui mais avant de
produire ton carbone tu dois commencer à
comprendre comment marche tout ce cycle
de la fertilité organo biologique
parce que ça pousse tout seul et j'ai
pas besoin d'émettre quoi que ce soit et
quant à piger comment ça va marcher
d'accord tu vas être à l'aise tu à dire
betty en jeu peut amorcer la pompe avec
du compost un fertilisant je sais pas
quoi de l'ammonium on va trouver
exactement ce qu'on a besoin
non non c'est cet après midi voilà pas
de nitrates
d'accord c'est hyper important 1
donc là ça c'est important
1 et donc les nitrates on va l'écrire
qui sait la formule des nitrates
et donc les plantes disent d'accord les
plaintes nous disent qu'elles poussent
sans nitrates d'accord de sa forme de
nitrate 1 mais la nature elle s'occupe à
les supprimer
d'accord à tout prix donc il ya deux
étapes commandes a supprimé les nitrates
on va faire la plante qui est ni trop
fils qui l'a poussé très vite mon
ambroisie par exemple ou non chénopode
et je fais du bois est en fait la dea
polymérisation du bois quand je mets du
brf laisser les champignons qui vont
attaquer en premier
d'accord et ses champignons pour
attaquer le bois ils finissent de
récupérer toute la zone libre du sol la
zone libre les nitrates
parce que ça c'est de la zot libre voilà
donc les champignons ils vont faire un
deuxième travail
on l'a vu avec le brf vous mettez du
bois ça fait pompe à nitrates
immédiatement dès qu'il ya du bois qui
arrive dans un sol vous avez plus de
risques de pollution
mais comme vous avez plus de nitrates et
plus d'azoté dans la solution du som
mais y'a plus rien qui pousse ci qu'est
ce qui pousse qu'à ya plus de nitrates
une légumineuse donc maintenant est ce
que vous savez comment poussent une
légumineuse oui mais ça c'est
intéressant parce qu'on va se rendre
compte que la nature elle va mettre
envoûte les solutions d'autonomie pour
capter de la zot d'accord donc première
règle si on dessine une légumineuse on
va dessiner une luzerne
oui il va falloir de la zot est donc là
il y en a plus donc à une légumineuse
qui peut pousser pour tout à fait et on
va se rendre compte que cette luzerne
les en fleurs elle a des racines là et
sur des racines elle a un truc qui
s'appelle une ode aux é tait alors des
nodosités un hoquet est saine aux hits
et qu'est ce qu'elle fait elle capte
l'azoté de l'air et pourquoi il peut
capter beaucoup d'azoté dans l'air non
parce que le sol il doit être pour eux
d'accord oui oui dans un sol pour eux
structure et aéré machin comme il faut
d'accord non quand on se rend compte que
la porosité
elle va contenir de l'air elle va
contenir de l'azoté en fait cet azote il
ya des échanges gazeux l'anneau does it
et récupère du n 2 et qu'est-ce qu'elle
fabrique avec ça voilà et donc elle va
fabriquer un truc qui s'appelle dessinée
or noir du nh4 plus voilà ce qu'elle va
fabriquer et donc ça ça s'appelle de
l'harmonium voilà
ou de l'azoté ammoniacal un nom mais
c'est des conneries c'est des cons c'est
des conneries inimaginable oui mais même
même pas la légumineuse avec sa notorité
va fabriquer tommasone ammoniacal
d'accord on va l'appeler ammonium parce
qu'il ya un hic darleux ac1 le cas là le
ammoniacal ils nous embêtent mais on va
voir on va l'appeler ammonium 1 h 4 plus
ces produits et donc ça va aller dans la
feuille donc ici il apparaît du 1 h 4
plus oui parce que ça c'est fait ou
labos en fait on a enquêté sur les
contextes qui ont donné naissance aux
nitrates
ça s'est fait au labo on a mis des
ammonitrates d'accord on a vu que au
labo en présence d'ammonitrate les
plantes sont poussés super bien il y en
a vu que en mettant de l'ammonitrate
100% de la zone absorbé étaient des
nitrates
voilà ce qu'on va trouver au labo un jeu
rue j'ai une paillasse
si tu veux on t'as un truc super jeu
mais de l'ammonitrate ammonitrates si je
prends sa formule cnh 4 + 50 % et tu as
des nitrates 1 ou 3 - 50 % et on sait
que les plantes ont des pompes à
nitrates
donc en fait ce qui va se passer au labo
prélèvements et le temps qu'elles
prélèvent les nitrates et il fait chaud
dans un labo
donc cela il se transforme et donc 2
toujours des nitrates d'accord et donc
on va déterminer avec une expérience de
labo où il n'y a pas de facteur limitant
etc ou tout va bien que les plantes sont
super bien avec des litres at elle pu
super beat baba sont vertes etc
sauf que quand on va mettre les nitrates
dans un champ qu'est-ce que ça comme
problème les nitrates
ça c'est après d'abord c'est lessivable
d'accord mais pas d'accent d'abord c'est
lessivable et parce que c'est lessivable
la plante elle laisse pas perdre elle
prend d'accord et il va lui arriver tout
un tas de bricoles et dans la nature on
commence à comprendre que ça ne marche
pas avec des nitrates justement les
nitrates c'est un truc d'humain dans un
labo et on en a fait de l'ammonitrate
alors ça marche tant que si mais elle
démarre pas là ça c'est la fin dans la
nature il ya un cycle avant et la nature
elle va le battle à prendre avec des
légumineuses
donc elle va mettre le hcap dans la
feuille et puis il va se passer un truc
dans la feuille le n y va rester et
maintenant elle va cependant le maître
envers elle va réinjecter dans sa racine
le hb plus d'accord
donc avec son aux hôtes la lgv à
fabriquer de la protéine les 24 % que
vous connaissez de protéines
un matin des vaches etc et l'hydrogène
ne sépare et l envoi dans la racine est
donc dans la racine qu'est ce qu'elle va
faire
h+ c'est quoi bah oui c'est basique ou
acide
oui donc ça c'est acide ph
elle est entre 4 et 5
mais oui elle va aller hydrolysées le
sol
donc elle va récupérer des éléments
minéraux et donc là on est un petit peu
mal te dis bon qu'est la nature elle
fonctionne comme ça elle va acidifier la
rhizosphère pour aller choper les
éléments minéraux
c'est pas chaud lesquels fait la plante
fait l' inverse l envoi de l'acide et
donc ce fameux acides là
oui oui dans les chrs et la de la marne
et tous partout qu'est ce qui pousse si
c'est pas la luzerne et qui pousse bien
et tu vois bien que elle fait des trous
dans la craie et n'en plus finir à 20
mètres de profondeur s'il faut ça
n'arrête pas donc le calcaire et a aucun
problème puisqu'elle une espèce de
perforateur acide qui lui permet de
descendre ou elle veut donc du calcium
là n'aura toujours plaire la disposition
etc etc
donc on se rend compte que les plantes
elles font des trucs un petit peu
bizarre
[Applaudissements]
alors on continue parce que ça devient
intéressant là zot c'est un vrai dans le
dire c'est un vrai bin on va enlever ça
donc maintenant qu'est ce que vous avez
contre problème dans vos sols ph du sol
8,6 avait et puis là tu vas te rendre
compte à des problèmes et l'a8 on a des
problèmes aussi voilà donc allez on va y
aller
vous avez une cec qui viennent du
complexe ans gilo unique jusque là on
est d'accord
qu'est ce qui à de l'argile chez lui
voyez donc déjà on pourrait se dire
large il n'a pas toujours quoi donc t'as
intérêt à voir de l'humus c'est ça que
ça veut dire
1 voilà donc attention il ya des
chanceux qui ont de l'argile et puis
d'autres canons troodon qui sont pas
chanceux non plus et d'autres qui ont
pas dupe à d'argile donc faux de l'humus
et la charge de ce truc là c'est moins
s'est chargé - donc dans la nature
qu'est ce qui va se produire
la légumineuse qu'est ce qu'elle produit
comme forme d'azoté donc elle va faire
du nh4 plus qui va se coller au complexe
argilo unique à temps et si je mets des
nitrates dans la nature
enfin lyon voilà donc vous
sa lessive ok c'est pour ça que vous
avez appris qu'en fait le droit et dès
qu'il pleut beaucoup jeter dans la nappe
et tout le monde râle d'accord celui-là
jamais d'accord puisqu'il va se coller
systématiquement tant qu'il ya de
l'humus
donc quand tu baisses ces lotos d'humus
attention tueur et récitant complexe
argileux unique est à ses yeux c'est
donc à celle ci ne peut qu'augmenter
avec l'humus déjà un donc là tu dis bon
qu'il va y avoir un problème est que
fait la plante bien elle va prendre
celui là d'accord donc ça ça va pour la
plante et qu'est ce qu'elle fait en
échange
voilà tarn et 1h plus qui va se coller
ok elle absorbe les deux avec le même
mécanisme à quelque chose près mais il
va il va lui arriver plein de bricole
avec ça alors qu'avec ça ça va très bien
puisque dès qu'elle va faire le système
elle va remettre nitrogène et donc en
fait plus vous avez d'hydrogène sur
votre cec plus vous avez de capacité des
changes
parce que hydrogène c'est très mobiles
dès qu'ils arrivent en plus pas fils
bart
donc c'est bien
c'est bien lui qui responsables de la
cité dans cet accord mais derrière
pourquoi on chercher tout ça comptez 1
th qualité parce que si on est un
village à quatre et demi est ce que on a
une planque hivernale et en hydrogène
le complexe a dit que non non non parce
que ton problème c'est j'ai mon tas de
sable à ph 4 et demi par exemple et je
vais envoyer de l'hydrogène là dessus ça
pas faire grand chose
il ya de l'hydrogène par tous déjà
dedans donc c'est pas très grave
le problème du sable il est où c'est
qu'il ya pas de l'argile et qui a pas
d'humus donc toutous et lessivable il ya
même les plus son lessivable rien tu vas
acidifier l'eau sous un tas de sable
c'est connu le ph de l'eau ils baissent
jusqu'à cinq et demi les foi et donc toi
tu dois tu dois envoyer dans ton système
tu dois envoyer quelque chose qui
ressemble à de l'hydrogène et de l'humus
et si t'as du bol tas de l'argile en
plus complexes en gillot unique la fête
on va se rendre compte que tu vas avoir
des problèmes
dès que tu commences à tricher ou à
jouer avec ça si tu fais du maintenant
qu'ils envoient du calcium ca plus plus
qu'est ce que tu vas faire mais tu vas
mettre plus plus ici et tu vas créer une
double liaison qui est stable
d'accord
cette double liaison stable elle tient
elle colle et donc tu ne peut plus
récupérer le calcium jamais mais je sais
bien moi j'ai appris comme toi oui parce
que regarde toi tu peux mettre du plus
par tous d'accord et puis un moment
donné c'est saturé donc il reste un plus
qui traînent là d'accord parce que tu
pourrais sa cure et donc ce calcium la
cie cc66 saturé d'accord en calcium et
bien ce quelle somme il est disponible
puisqu'il est accroché qu'avec un seul -
et là dessus tu pourrais espérer mettre
un no3 - qui va s'accrocher comme ça là
d'accord donc tu vas chaulées pour
essayer de sauver ton nitrates à la wii
la fête on va se rendre compte que toi
tu vas commencer à créer de plus en plus
de doubles liaisons parce que tu
pourrais avoir tous saturés en calcium
es-tu prêt à voir ton complexe tant
calcium comme ça donc aller jusqu à la
hâte en calcium il va à peu près bien
qui pourrait être récupérable parce que
tu as tous saturés et à cholet comme un
âne 1
mais là il va se passer un truc va
mettre du phosphore donc du p o 4 moins
en moins donc tu vas mettre moins ici au
moins là et tu vas faire une double
liaison stable à nouveau et donc tu vas
pouvoir prendre le calcium mais du coup
il est lié au phosphore donc tu peux
plus rien de prendre ni le françois
horny le calcium oui et là tu vas bloqué
ton d'accord tu vas blocs et on
phosphore ce coup-ci donc cholet c'est
la pire connerie qu'on pouvait faire un
sol un
donc il
oui oui corrigé non corriger le ph est
une grande connerie dans un sol calcaire
c'est comme ça toute façon été coincé tu
peux rien faire tu es déjà bloqué tout
va se bloquer dans le sol calcaire est
saturé en calcaire mais dans un solo 5
tu as besoin de trouver du calcium donc
comment tu vas trouver du calcaire ou du
calcium pour les plantes dans un sol à 5
parce que tu as chaud mais ça sert à
rien ton ph il feinte à cec elle est
ridicule là dedans
donc si tu mets delachaux toute fine
broyer d'accord tout de suite tu vas
tous saturés
donc tu supprimes tes capacités des
changes tu va bloquer tons sable encore
pire que tout donc tu dois mettre un
calcaire à faible solubilité carbonique
c'est à dire un truc très grossier du
sable en carbonate mais sable des grains
de 3,4 mm il ya dans le sable il va
falloir du calcaire d'accord mais pas un
truc qui change d'accord pas un truc qui
vient corriger le ph
oui un petit peu way est en fait il nous
faut les faire
oui blanc oui qu'est-ce qui vous font m
oui mais de calmer le jeu
les drakkars données de l'abonné ça
fonctionne vous pouvez mettre des
graines 3 4 5 mm un des gros grains de
façon à ce qu'ils aient une solubilité
lente pour avoir du calcaire à
disposition au fur et à mesure de la
signification que vont faire les plantes
d'accord donc
et donc qu'elle va être l'avantagé
d'avoir un produit très grossier à base
et de calcaire la 3 4 5 mm oui ça c'est
le premier avantage donc on va pas
bouger beaucoup les ph mes maîtres du
calcaire à disposition mais sans une
autre très gros avantage
le prix oui ok donc donc tu peux
remettre beaucoup sans jamais cholet une
seule fois pour cinq ans par exemple
devrait donc des chantiers voir rapport
qualité prix imbattable mais il ya un
autre gros secret dans ces produits là
oui ça c'est pour eux d'accord en fait
vous allez améliorer la porosité du
système mais quand on est dans les sols
calcaires du coup tu as que des doubles
liaisons qui vont se mettre en place
tous les moins c'est donc comme toi tu
vas avoir un truc très particulier donc
tu vas voir c'est a plus plus plus
ah les p o 4 moins en moins et puis vous
avez votre double liaison le phosphore
est bloqué pour allez le prendre comme
en fait la nature pour récupérer une
phosphore bah oui donc ici vous devez
envoyer un incident
parce que tu as on estime que ton
dossier tentons calcaire il est pas si
minable donc on amène de l'assimil abl
oui parce que tu aurais tu aurais un
autre outil torre un autre outil qui
s'appelle une légumineuse qui ferait le
job parce que ça ça s'appelle une
légumineuse d'accord et donc donnez moi
la meilleure des légumineuses pour aller
faire ça lui semblait pas mal mais une
autre est en fait la meilleure c'est la
fin drôle parce qu'elle est un ph
racinaire à quatre et on s'est rendu
compte force d'enquêté que la féverole
c'est la plante pionnière c est celle
avec qui on a tous appris parce qu'elle
pousse partout même dans le sable
puisque de toute façon ses racines vont
faire des ph à 4 dans un ph à 4 pas de
problème d'accord tu peu lessivé de
l'hydrogène c'est pas très grave
et donc cette plante là elle est
autonome et quand elle va réinjecter en
séparant son ammonium garde l'azoté fait
sa protéine réinjecte l'hydrogène est là
l envoi du un truc ph 4 et donc la
féverole c'est cette plante là c'est la
super plantes pionnières du semis direct
on a tous appris avec cette plante là
c'est le couvert végétal par excellence
même si la plaine défaut que c'est ça se
salit etc
mais cette plante là elle nous apprend
tout au fur et à mesure qu'on progresse
avec le maïs il aura sa de maïs par
définition légale 7,5 en ph d'accord
voilà
non non non le maïs il fonctionne pas du
tout comme une légumineuse qu'on a vu
tout à l'heure
donc du coup la plante en fait les
plantes elles le savent parfaitement
pour récupérer des du calcium des
phosphates ou autre chose il faut
envoyer un acide au niveau du sol
donc elle le fait avec de l'hydrogène
il ya des plantes qui ne le font pas
parce que le maïs là il aura quelques
petits soucis la ph 7 et leur a du mal à
récupérer un truc donc dans la feuille
il va nous arriver des bricoles mais non
la zot et dans la feuille
ça y est donc qu'est ce qui se passe
dans la feuille réellement sur la
feuille vous avez un espèce de truc qui
va se passer comme ça on va le dessiner
up en deux et il arrive du nh4 plus
voilà ce qui arrive dans la feuille de
la luzerne dans la feuille de la
féverole dans la feuille des
légumineuses en règle générale ça marche
comme ça voilà et il va y avoir un truc
on va séparer le n du h4 plus et on va
réinjecter l'hydrogène ici dans la
racine
d'accord voilà ce que fait la plante
donc dans la racine premier job ph 4 ou
5
on est là dedans donc ici on met du h+
ph 4 5 peut-être cinq et demi mais à mon
avis j'y crois pas trop
et qu'est ce qui va se passer à ph 4 la
ph 5
la plante elle casse toutes les doubles
liaisons tour donc elle va récupérer les
minéraux d'accord donc ici vous aurez là
vous allez avoir une bonne nutrition
minérale donc ça veut dire que les
minéraux ils vont suivre avec la sève
ils vont arriver là d'accord qu'est ce
qu'on fait avec la zot maintenant ici
avec la zot
on va faire un truc simple on va faire
des protéines des sucres ans
on va fabriquer sa photosynthèse et puis
un truc qui va se passer
j'ai une cellule avec des chloroplastes
voilà
c'est donc dans cette cellule il ya du
liquide
c'est le cytoplasme up et on va dire que
c'est ce mécanisme la qui viennent de la
biologie de la nature c'est quantité de
sucre égal 1 quantité de est maté la
protéine égal 1 et quantité d'eau pour
les besoins de la réaction chimique égal
1 c'est le standard c'est la norme donc
la nature elle va fonctionner comme ça
et pour faire la synthèse des protéines
ici il y à un facteur limitant important
s'est il faut des oligo
c'est à dire on se rend compte que les
oligo éléments sont hyper importants
dans la synthèse des protéines
si ça manque ben vous aurez moins de
protéines
alors ça n'intervient pas en fait c'est
des catalyseurs
on les retrouve pas mais ils
interviennent dans les réactions
biochimiques qu'ils accélèrent si vous
voulez donc il faut des oligo et ça
c'est un des facteurs limitants
important actuellement en agriculture
alors ça va nous servir pour plein de
trucs et puis une autre système marche
bien et avec ça on a une plante en bonne
santé
un bonne nutrition minérale et là on va
mettre bonne santé c'est ce que nous
fait la nature et nous on va envoyer on
va envoyer quoi nous des nitrates
c'est l'autre solution vous pourrez y
avoir des nitrates donc pareil
les nitrates ils vont venir avec la
racine up et devant lé là et ça s'écrit
no3 - ce truc là et que va faire la
plante avec des nitrates
elle va faire pareil va fabriquer des
protéines elle va séparer donc elle va
prendre un et aux 3 - elle va fabriquer
ces protéines en sucrant voilà tout va
bien et qu'est ce qu'elle fait avec
oxygène c koi l'oxygène pour une plante
respectable en fait on ne commence à
comprendre que l'oxygène est un déchet
toxique de la photosynthèse la plante et
se débarrasse de l'oxygène oxygène et
galeux poison pour la plante d'accord
pour la plante l'oxygène égale un poison
pourquoi parce que son bilan net de la
photosynthèse c'est je garde le carbone
et je dégage de l'oxygène alors elle en
a besoin pour respirer
donc elles contrôlent l'oxygène comme
c'est un poison la faire un truc très
simple la plante contrôle l'oxygène et
avec quoi elles contrôlent l'oxygène
c'est la sacer à la respiration mais ça
c'est le métabolisme non qu'est ce
qu'elle a trouvé la plante pour
contrôler l'oxygène non donc elle va
contrôler l'oxygène avec un truc qu'on
appelle des antilles oxygène
voilà donc des antioxydants
égal qu'est-ce qui a gagné la bataille
de l'immortalité
bah oui un arbre qu'est ce que c'est
qu'est ce qu'il ya dans la ligne dans le
bois oui il ya des tanneurs qu'est ce
que c'est que des tas n'est lui c'est le
plus puissant des anti oxydantes du
monde végétal
on conserve bien duverne dans une
barrique
ok donc on se rend compte que l'arbre
s'il est immortel c'est qu'ils
contrôlent l'oxygène enfin il mortelle
entre guillemets un savon s'entend bien
mais globalement il vit très vieux et
donc il a maîtrisé le contrôle de
l'oxygène avec ses antioxydants hockey
et donc la plante elle a un souci dès
que la photosynthèse est enclenché elle
a un problème avec l'oxygène
qu'est ce que c'est que l'oxygène si
c'est un poison pour l'appeler comment
[Applaudissements]
oxygène égale le feu égale la mort
d'accord plus tu respires plus tu meurs
c'est ça donc tu viens petit peu plus
longtemps mais on se rend compte que en
fait tous les mécanismes de longévité
ils sont co y sont basés sur le contrôle
de l'oxygène d'accord pourquoi vous
devez manger cinq fruits et légumes par
jour puis les antioxydants que
contiennent les plantes qui vous
permettent de contrôler le métabolisme
de l'oxygène et regarder le problème de
la plante qu'est ce qu'est ce qu'elle a
comme problème problème de la plante
non non avant avant ça non dans la
nature la plante est là quel problème
la plante
allez ça c'est du carbone plus faux 2
égal c'est j'ouvre le tirage de bon poil
j'en vois quoi donc de l'oxygène voilà
donc ça s'appelle le feu
d'accord donc les plantes 2 puisqu'elle
fonde la photosynthèse elles n'ont de
cesse que de contrôler le taux d'oxygène
et de le réguler et c est de lutter
contre l'oxygène qui est un véritable
poison
regardez je laisse traîner un bout de
ferraille et mon tracteur je reviens
dans son temps il ya plus de tracteurs
et un tas de rouille peut-être pas son
temps mais 200 ans parce qu'ils ont un
petit peu de fonte mais globalement on
se rend compte que l'oxygène va tout
tout tout tout tout dégradé d'accord
donc la plante elle doit contrôler à
tout prix l'oxygène donc la planque
contrôle aux deux obligatoires et là il
va lui arriver des problèmes mais oui
toutes les fertilisations à base de
nitrate vont semer la zizanie dans vos
parcelles et la question c'est comment
on fait des nitrates ne s'est pas dû
regarder carbone plus haut 2 ça
s'appelle humus plus oxygène égale
d'accord regardez on fait des nitrates
dans le travail le sol pour faire des
nitrates la wii garde et humus la nature
cc plus saines et ça s'appelle de
l'humus s'est structuré organisé pas de
fuite
voilà c'est maintenant vous allez faire
quoi
j'ai acheté une herse et les lits 1 donc
plus énergie plus haut 2
voilà donc c'est plus aux deux d'avis on
doit vous allez faire co2 up g us et
l'autre truc que vous allez produire ses
haines plus au 2 mai comme ya beaucoup
d'oxygène qui arrive d 1 ou 3 -
lessivable et ça ça s'appelle une
équation de la pollution en agriculture
d'accord est donc temps que vous serez à
faire ça vous ferez des nitrates et on
aura des problèmes avec cette partie là
du système d'accord donc il va falloir
apprendre à gérer un système là notre
système agricole il faut le gérer la est
donc là on commence à prendre peur parce
qu'en fait la totalité de l'agriculture
française est embarqué dans les nitrates
et on va nous interdire l'urée et on
commence à comprendre que les nitrates
c'est juste le produit de merde qui va
interdire aux paysans d'aller dans
l'objectif lutte biologique intégrée fit
aux marcheurs et que nous planter seront
tout le temps dézinguer donc c'est fini
donc on va finir la feuille on va y
revenir
donc qu'est ce qui va se passer dans la
feuille donc on produit des protéines
des sucres là aussi il va falloir des
oligo donc c'est pas trop mal et il va
rester en monstre ici au 3c de l'ozone
c'est de l'ozone alors aux 3 - je sais
pas mais aux trois c'est de l'ozone il
ça c'est un toxique fort qu'est ce qu'on
fait avec de l'ozone je désinfecte l'eau
dans les tuyaux enfin je désinfecte mais
tuyaux pour faire passer l'eau un oui on
a le chlore et l'ozone de grandes
traitement oxydant puissant d'accord
pour désinfecter l'eau donc là on est en
train d'envoyer
le désinfectant dans la cellule donc la
plante elle va s'en débarrasser dare
dare donc elle un problème donc elle
fait des eaux h - ici parce que
l'hydrogène et sait gérer
elle va coller un hydrogène à l'oxygène
et elle va envoyer sa up dans la racine
voilà et du coup tu fais une base
perchée vite et à ph 8 qu'est ce qui va
t'arriver
c'est bien tu ne peut plus récupérer les
minéraux tu ne peux plus faire la cee'd
tu ne peux plus rien récupérer donc ici
tu vas voir une plante qui va être
malade puisque la nutrition minérale
phosphore mme chen tout ça si tu en mets
pas un max c'est par rapport
mais tu peux rien récupéré et
curieusement tu vas voir le ph du sol
qui montent donc ça c'est premier débat
et puis le dernier débat de cette
feuille là il va arriver ici
voilà ma narasimha ma cellule hop
et puis elle va avoir un big problème
voilà et le big problème il arrive que
la quantité de sucre
c'est un tiers la quantité de protéines
c'est un tiers et la quantité de dos et
x 3 d'accord c'est à dire que pour faire
la synthèse de ces protéines la plante
elle a besoin de trois fois plus d'eau
en présence de nitrates comme présence
d'ammonium
donc qu'elle va être sensible à quoi
cette plante là des stress hydriques
d'equihen stress hydrique en présence de
nitrates elle est foutue
elle ne pourra plus faire la synthèse de
ces protéines
oui non non non c'est en fait quand tu
n'as pas de facteur limitant aux ça
marche bien mais si un stress hydrique
arrive
attention danger le dernier rapport il
ne sera jamais valorisé et donc qu'est
ce qui va rester dans la plante
il va rester de la zot sous forme haine
qui ne se transformera pas en protéines
acides aminés d'accord
conclusion tu vas faire de la zot
soluble dans ta plante et tous les
éleveurs savent que si cette forme
d'oiseau tu traînes dans un végétal
qu'est ce que c'est c'est toxique pour
les animaux she has diarrhée mes chiens
morts d'accord les veaux qui saute et
c'est extra et des mammites à gogo et
tout ce que vous voulez a fait c'est
parce que la synthèse de la protéine ne
pourra plus se faire si le stress
hydrique apparaît d'accord donc l'apport
d'azoté en présence d'eau il y aura pas
de souci puisque tu va supprimer un
facteur limitant
mais en présence de ce trek 13 stress
hydrique danger de mort pour la plante
et donc il nous arrive des trucs donc ça
c'était le gag de l'année dernière on
m'a mis dans un avion pour faire un
rendez-vous on te paye le taxi pour
aller l'avion à l'avion de l'aéroport le
taxi pour aller au rendez-vous et vice
versa tu dis mais non pas faire le
rendez-vous si si si le taxi attendent
les commandes et et tu fais le rendez
vous le meunier il te dit j'ai des
problèmes avec mon blé qui a plein de
protéines mais qui n'est pas bon et tu
lui dis oui c'est plein de gazole
soluble c'est normal c'est un véritable
poison et a fait comme nous on mesure de
la zot total type cache d'al on ne
mesure pas les bonnes ou les mauvaises
protéines dans se faire voir
régulièrement
et quand et avec le meunier il te le
dire donc t'as pas intérêt à mettre des
idées ni
fractionnez l'azoté ça c'est interdit et
on se rend compte qu'il va y avoir tout
un tas de problèmes sur les nitrates
donc besoin de beaucoup d'eau attention
stress hydrique
donc faut que les apports soit fait
caïazzo un deuxième étape la protéine à
les diviser par trois dans la cellule et
ma cellule andy lui par trois son sucre
donc qu'est-ce qui va arriver à cette
cellule qui est trois fois plus grosse
et où on a diminué par trois le taux de
sucre 1 va avoir un problème dès qu'il
va y avoir un stress je vous faire un
exemple après on va arrêter ça c'est la
cellule normale ammonium ok maintenant
si je si jo la gonfle ou trois fois plus
j'ai peur que ça pète mais vous avez
tout de suite compris qu est ce qui va
se passer sur la paroi cellulaire
mais oui elles deviennent très très fine
d'accord donc une attaque de champignons
hyper facile
un petit trou vite fait peur ça va
dedans alors que trois fois moins c'est
la paroisse est beaucoup plus dur donc
là pour faire un trou faut déjà y aller
un peu donc ça va être sensible aux
maladies cette affaire là et puis on
sait que tous les insectes piqueurs
suceurs il adore des taux de sucre bas
dans les cellules c'est à dire plus le
taux de sucre est diluée plus ils
attaquent
non non seulement tu as diluée en
présence d'eau d'accord tu crée du
stress du favorise tu favorise d'accord
les champignons et c'est super facile
piqué dans donc n'importe qui qui va
faire un trou je te dis pas le
champignon hockey et donc la nature le
seuil et donc la nature et le travail
sur l'ammonium et jamais sur les
nitrates
c'est pour ça qu'elle commence à les
supprimer et qu'elle va mettre en route
un autre mécanisme autour de la zot et
on verra ça cet après midi
j'invente des trucs mais petit à petit
ça nage
j'étais à la fiesta ramener quelques
trucs donc voilà le problème de ma
feuille et la légumineuse en fait nous
apprend ça et tout d'un coup qu'il ya
plus de nitrates l'abaisser la
légumineuse qui pousse dans la paille ou
dans le bois où est on le sait super
bien donc voilà donc et nous on s'entête
à vouloir que pouvait faire pousser du
blé ou du che pas quoi enfin bref
envoyer les les problèmes connus
donc on va avoir des problèmes où est la
zot comment la zot va arriver dans le
sol mais ça on verra cet après midi il
va rester de muret parce que je vais
créer une vraie polémique nationale ça
quand ça va être diffusé c'est la
polémique s'est il n'y a pas de problème
je peux l'assumer
il faut que je la suive c'est comme ça
j'ai compris ça il faut que cette ce
travail et mieux je fais actuellement un
mémoire d'ingénieurs sur toutes ses
formes d'azov qu'on ait le la
bibliographie validé qui viennent avec
oui oui en supprimant marche les hommes
et occupa de sol sur la politique j'y
crois pas si tu veux c'est votre projet
il est pas politique votre projet il est
agricole les paysans
il est dans le temps tu peux pas te
satisfaire de trois mois yasid deux mois
après y autre chose tu peux pas c'est
ton truc c'est dans le temps on
travaille pour les 20 prochaines les 30
prochaines années
travail des marines de blé complet on a
changé le plan de fumure chessé meunier
là c'est à dire on a remonté à la coop
qui fait le boulot et on a changé les
plans de fumer c'est à dire que la zone
qui est mis il travaille encore avec la
monitrice mais on est plutôt un pur à
cause du stress hydrique potentiel pour
l'instant on n'a pas encore changé les
formes d'azoté mais on peut commencer à
bouger énormément et on va voir ce après
midi que on ne peut bouger beaucoup si
vous lui en déplaise histoire celui qui
ouvre toi
oui ils vont ensuite au oui mais ça va
ensemble mais tu verras que c'est pas il
fait pas ça pour te faire du mal si tu
veux c'est pas intentionnel
quand tu va piger cet après-midi la
suite tu vas te rendre compte qu'autour
de la zot en fait mais des maladies des
plantes etc
il ya eu il ya un concours de
circonstances qui fait que c'est comme
ça et ce concours de circonstances qui
dépend de politique d'opportunités et
ces deux demandes à l'industrie mais toi
tu peux rien mais tu n'es pas le dindon
de la farce eux mêmes ils sont de bonne
foi parce que ils ont toujours travaillé
comme ça et ça a été validée comme ça et
jusqu'à preuve du contraire
la science c'est un truc compliqué c'est
à dire jusqu'à preuve du contraire ce
que tu fais aujourd'hui c'est juste un
mais pour le modèle du développement
durable lancé croissance décroissance tu
peux dire c'est barrée jusqu'au moment
où tu mets en route le nouveau modèle
est là que tu peux dire tout ce que vous
racontez à la télé c'est aller ou l1
c'est sûr puisque ton modèle il te dis
que ça marche différemment donc les
erreurs et sont dans le giec
d'accord les erreurs et son chai la deep
ecology chez les écolos chez les bobos
par tous et que tout ça c'est que de la
bouillie de neurones mais c'est de la
bouillie quoi c'est pas structuré parce
que le modèle est faux mais jusqu'au
moment où tu comprends qu'il est faux et
comme tu es tout seul à l'avoir compris
avant que ça arrive à paris il ya un
petit peu de travail
donc le débat il se fait pas par la
politique le débat il se fait par la
preuve que je travaille
mieux qu'avant que mon système il
fonctionne c'est ça mon système
fonctionne bien j'ai la preuve que ça
marche et on le fait en bio et chez les
autres c'est le même raisonnement
agronomique et après on regarde ce qu'on
a à disposition pour passer à travers
des pièges vous deviner les pièges
ouais ou et la zot c'est la grande
question est avant d'avoir la zone de la
biologie laquelle je dois m comment donc
on va continuer à faire le chemin de la
zot là quand vous aurez fini sur le de
la mairie traoui travaux vous mettra sur
le thème des grands bonhommes élégant
qu'il n'y a pas de problème avec les
weygand aujourd'hui tu peux manger ce
que tu veux voilà c'est tout le problème
il n'est pas là le problème il est que
du lait de soja
c'est bien plus toxique que du lait de
vache voilà parce que c'est plein de
perturbateur endocrinien et c'est autant
qui bordent du glyphosate tout de suite
le pauvre gars mais oui parce que c'est
beaucoup plus dangereux
1 il n'y a pas eu manque que la vitamine
b partout puisque ça vient
principalement du règne animal
lorsqu'il veut pas manger de la viande
au moins des eu d'accord parce que la
vitamine b est un facteur de croissance
important qui occident importante pour
le système biologique et l'immunité sans
vitamine b tu crèves et donc vegan
plantes ya pas de vitamine b il ya une
seule tribu sur la terre vegan en inde
qui subsiste depuis des milliers
d'années vegan tu sais comment ils font
la vitamine b elle est dans la terre
donc ils mangent les légumes non lavé
pour ingérer de la terre d'un autour de
la rhizosphère tu as de la vitamine b
d'accord donc tu dois manger ta lanta
carottes pommes de terre tu es prêt
non mais c'est pas très compliqué il
suffit d'avoir un bon dentiste c'est
tout ouais mais non tu te fais arracher
pourrait donc un soin usées tu t'en fait
mettre des neuf
c'est un service après le pic atteint à
vide quant à user le deuxième râteliers
des temps mais des neuf c'est pas très
grave
c'est non mais c'est pas des conneries
donc on a en fait le problème il se pose
pas tu peux faire ce que tu veux mais ce
n'est faire à paris le faire mais vous
avez vu certains que on est aux une
politique de destruction des vases les
20g nécessaires pour remettre la vie
dans les st louis mais les vaches
auraient aimé parce que la bouse c'est
un truc un petit peu bizarre
d'accord partout il arrive une blouse
d'une vache en bonne santé
il se passe des trucs extraordinaires en
fait on le sait on va se loger plus la
luzerne là
[Applaudissements]
en fait on le sait on le sait de la
luzerne
en fait elle fait un truc un petit peu
bizarre j'enquête là dessus parce qu'on
pense qu'on va pouvoir être autonome à
100% même avec 0 concentré tu vas pour
faire rentrer en ligue 2 les deux mains
et deux kilos de gm qu avec et avec le
bétail mais il faut une fibre et il faut
une fibre un petit peu spécial en fait
si on en revient à la luzerne donc le
sol la luzerne elle pousse voilà ce qui
lui arrive
hop là ses racines fait des feuilles
donc la luzerne et la luzerne elle fait
un truc en plus de ces nodosités la zot
etc
il fait un truc quand elle a des feux up
ici elle a une fleur elle va faire de la
graine et à ce moment là voilà ce qu'on
a trouvé dans les bibliothèques luzerne
et fait un truc très particulier elle
vient chercher des bactéries lactiques
aérobie et des bactéries lactiques
anaérobie la luzerne ça tombe bien
puisqu'elle a des racines jusqu'à un
mètre seuil a plus beaucoup d'oxygène en
bas donc elle a les deux donc ces deux
types de bactéries
elle les fait migrer et elle en mai dans
la graine donc la graine c'est plus
bactéries lactiques aérobie plus à
naïrobi voilà
alors tu dis mais à quoi ça sert donc
toutes vos graines si elles sont bien
construites avec de la biologie dans le
sol elle met des bactéries lactiques
dans le grain à quoi sert la bactéries
lactiques et en fait ça c'est un
conservateur
c'est pour la santé du grain d'accord
c'est pour garder le grain bon état
c'est pour lutter contre les maladies du
grain et c'est oui oui ces antioxydants
c'est l'acide lactique produite par les
bactéries antioxydant puissant et donc
du coup là on emblème de les graines ont
construit les gars les graines avec une
armée de dents dessus pourquoi parce que
la graine elle va tomber ou quand elle
est mûre dans la nature elle tombe au
sol et là elle est en danger elle est en
danger de quoi mais des ultra violet de
la pluie du beau temps des bactéries des
insectes tous tout ce qui traînait là va
manger des va manger des graines
les carabins j'en sais rien moi d'accord
donc cette plante elle est en danger
donc elle protège sa graine le plus
possible pour lui donner une espérance
de vie et c'est pour ça qu'elle n'en
produit beaucoup les américains nous ont
montré que dans la nature il n'y a que 3
% des graines capable de germer toutes
les autres se font avoir
donc tu as peur des graines mais non les
seuls et sans y toucher
elles se feront manger où elles seront
détruites par les uv etc donc a pas
beaucoup qui pousse les 3 % ça fait
encore beaucoup et ça marche comme ça
donc la graine elle est là et elle est
donc quand elle tombe cette graine ici
ici la graine
elle va être danger elle est en danger
c'est donc la plante elle continue le
job et donc elle va enrobé sa paille
donc c'est paille
plus bactéries lactiques voilà pourquoi
elle enrobe saint pie de bactéries
lactiques parce que là aussi c'est pour
la bonne santé de la paille mais elle
sait que la paille va couvrir la graine
donc elle va lui donner une deuxième
chance
ok alors maintenant imagine que cette
paille d'une luzerne porte graine tu la
récolte sans lui mettre un produit sur
la figure parce que si tu mets du
règlement tu vas décaper tout ça
d'accord par contre si tu le coupe ettu
fait prêt fans et naturellement tu va le
garder et imagine que cette ça
maintenant cette paille plus ces
bactéries lactiques aérobie et anaérobie
ça rentre dans le rumen d'un animal
qu'est ce qui va se passer
oui tout simplement ça veut dire grosse
performance d'une paille qui est censé
avoir un rapport nutritionnelle 0 mais
ça c'est la chimie parce que notre pense
c'est pas de la chimie c'est d'abord de
la biologie donc on se rend compte que
c'est paille qui ont une valeur
nutritive nutritionnelle proche de
ridicule elles sont d'une excellente
qualité productive et en plus vous allez
mettre ces bactéries dans le rumen donc
vous allez faire la bonne santé et
l'assainissement du rumen pas de maladie
une vache qui rumine bien parce qu'elle
a de la paille dur donc ils valorisent
et donc la bouse un la bouse belle va
récupérer tout ça donc elle va améliorer
au dessus du sol
mais c'est pire que ça parce qu'en fait
ce qu'ils ont montré c'est que une fois
que ça là ça rentre dans le rumen bain
sur mesure b1 b2 b3 à l'entrée sur la
paille le rumen lui il va fabriquer tous
avec toutes les vitamines c'est à dire a
b c d e d'accord cas ce à dire on se
rend compte que le rumen eelv a
synthétisé plein plein plein plein plein
de choses qui n'existent pas il va
fabriquer les bactéries et les
champignons du rumen vont fabriquer tout
un tas de trucs qui n'existait pas quand
tu as mis la paille avec les bactéries
lactiques donc tu auras une blouse
enrichis en vitamines d'accord enrichi
avec tous les micro-organismes du rumen
et enrichie en bactéries lactiques donc
tu vas mettre le sol en bonne santé
non c'est probablement le mécanisme chez
toutes les plantes et maintenant on
commence à pleurer de vie nous
le premier débat chez les éleveurs c'est
surtout pas un fongicide pour récolter
une plante d'accord pourquoi parce que
le fongicide ivan ou des capes est en
fait la plante d'accord et il va oui
mais ça va s'attaquer tout poste a pas
que les champignons pas aussi les
adjuvants les machins tu des caps
donc tu sais pas ce que tu fais sauter
réellement gros problème
1 et donc on s'est rendu compte qu'on a
changé les techniques de protection des
plantes pour récupérer le plus possible
quelque chose un blog ah ben oui mais
oui les les sdh y sont interdits et la
vache heureuse j'en veux plus c'est
c'est toujours le bazar on me tant mieux
ça t'as pas besoin de ça t'as pas besoin
de sa trace
non non je te le dis d'accord alors pour
la luzerne
on est en train de faire on a remonté la
documentation on a tous un mais on pense
que toutes les plantes ont ce mécanisme
là et quand tu auras des sols vivants
toutes les plantes fonctionneront comme
ça parce que ça paraît logique lethier
oui mais le thanh tu l'as dans la ligne
de la tige par exemple tu l'as en plus
oui il va y va aider pour la fabrication
ici mais en fait la panse de l'animal
c'est un truc très très très particulier
qui vous fabrique des choses qui
n'existaient pas qu'ils reviennent sur
votre sol c'est-à-dire un seul d'élevage
avec des fumier de vache en bonne santé
ben c'est plus de vitamines plus
d'antioxydants plus donc une meilleure
santé des sols et des plantes qui
poussent sur ses sols
la prophétie casse mécanique
oui bah oui parce que sa chasse au bij
oui elle intuitivement elles le savent
c'est alors quand on
enfin de fumier swing à des pertes on
verra cet après-midi parce que en
falloir faire une pause mais globalement
oui il va y avoir des pertes
tous les fumiers ne sont pas bons si
j'ai des vaches anastylose par exemple
on le voit avec des lisiers c'est pareil
d
des vaches qui ont des fourrages trop
soluble ça fait des fumiers de très
mauvaise qualité des lisiers de très
mauvaise qualité des vaches malades
globalement donc la solubilité des
fourrages je sais pas forcément un bon
indicateur de qualité oui oui mais
justement on a des grosses grosses
surprises avec ça
danton des vêlages hassen ben got me
descend pas bell télé
non non non non c'est vrai on pense que
certaines certaines vaches ou peut-être
toutes les vaches qui sont en bonne
santé en plus quand vous rentrez c'est
super foin là que vous pourriez faire à
partir des porte graine vous avez un
truc très particulier qui rentre sur la
feuille là vous avez ici sur les
feuilles des plantes vous avez des
atomes acteurs enfin qu'il n'a pas que
dans le sol visiblement et donc que vous
avez vous rentrez dans le rumen un
individu qui est potentiellement capable
d'utiliser de la zot d'accord mais de la
zot qui vient du gaz qui a là dedans
c'est à dire que la vache et respirait
lingère quand même 2 du n 2 d'accord
donc on pense qu'il ya les à autobacs
terre valorise du n 2 dans le rumen
hypothèse
il faut oui apparemment il faudrait
aller assez loin dans le stade des
plantes
oui mais oui mais oui mais pour aller au
bout il faut aller loin si tu veux donc
on fait une partie du fourrage comme ça
aujourd'hui c'est non l'ensilage et est
toujours trop tôt
si tu veux un bel après conserver ça
c'est compliqué parce que c'est que des
chics ou quoi mais sinon on peut
l'hypothèse la luzerne ça on l'a
documenté
donc on va faire je vais faire une fiche
là pour les éleveurs mais on ne pense
que toutes les plantes doivent sans
doute fonctionner comme ça c'est ça
paraîtrait logique quelque part parce
que vous donnez un point de porte
graines de riz gras des vaches se
jettent dessus tout c'est le premier
truc qu'elle mange dedans tu mets la
meilleure bouffe et ça ils vont toujours
là dessus c'est les choses c'est bizarre
quand à des animaux donc s'ils s'y
jettent dessus c'est comme toi on te met
de la chantilly a les bons mois alors
qu'on a des acides aminés
c'est à surveiller
en fait on est sur des produits non
concédées fermentation de vg de comptes
de végétaux
et quand vous faites vos fermentation
c'est des trucs qu'ils dosent 30 %
d'acides aminés et là on sait pas trop
si c'est des courts et des longs
on a plutôt pas mal donc dans les
premières formules qu'on a trouvées sur
internet c'est du bois l'huile du sucre
je sais pas je connais pas les recettes
jany fait fabriquer et en fait donc ça
c'est liquide dans le sillon là et on en
met 30 litres 40 litres
ha et ça on passe on va faire donc ça va
aller pour le maïs tournesol
non les acides aminés coûts et de mes
deux produits la wii tournesol on pense
qu'on pouvait essayer ça pour du soja
d'accord et qu'est-ce que vous avez que
vous se met en rang où c'est assez
facile à incorporer ce à peu près tout
oui oui il faut mettre au semis dans le
sillon non j'ai on part on pense que
c'est trop diluée s'il veut quand on met
30 litres c'est des trucs qui dose ça ça
donne à peu près 30 % d'acides aminés te
dire tu as me up 10 kg d'acides aminés
pur hectares et au pulvérisateur tu vas
complètement diluée
la ce a pas l'air efficace pour en avoir
fait voilà ça a pas l'air efficace par
contre que quand on prend une seringue
et qu'on le mépris d'une racine
ça y va donc visiblement faut que ce
soit non parce que c'est pas lessivable
et ça reste dans le sol c'est dur
oui oui et donc c'est quand on ne peut
incorporer en liquide aux semis c'est là
qu'on a le mieux donc aujourd'hui on a
assez facilement sur les maïs donc maïs
soja tournesol on peut se met ensemble
et puis après en céréales gens mais
qu'un ami mais globalement on pense que
ça remplace demi fumure minérale ce que
j'ai donc on est dans ce genre de
réflexion en mettant au dans le sillon
et il n'y a pas de vraie leur végétation
d'ailleurs uniquement c dans le sillon
qu'il en soit on sait pas trop comment
ça marche n'est pas un engrais starter
scène hongrie croissance réellement et
on sait pas quand est-ce qu'il
intervient visiblement il faut de la
chaleur
j'ai un essai sur blé là qui est quand
même trois hectares le gars courageux le
blé hiram parce qu il a fait froid et
caetera et donc ils veulent ils me
gardent une bande et on a remis une
ferti on a divisé par deux en fait
il a sauté moins classique et là on a
une fierté / de plus acides aminés plus
un témoin avec zéro mais que les acides
aminés sur blé on est très en retard
donc je sais pas comment on va sortir je
me laisse surprendre mais du coup je me
dis de remettre un demi-pain de fumure à
cannes parce qu'on sait pas on sait pas
trop comment ça marche
donc ce qui est sûr c'est que c'est dans
le sillon au pull vesa pas l'air de
marcher et sur les plantes ça marche pas
non plus un pulvérisation foliaire et
après la lumière c'est très sensible à
la lumière nouveau on est dans les trucs
bactérienne tout ça donc un moment donné
tout de suite enfui est terminée et donc
là j'ai des bons succès remet à isla
dans ce genre de configuration salaires
intéressants
extrait faire monter dedans ces
bactéries aussi des basques ont intérêt
à traiter du coup le soir et la nuit
passe dessus ou plutôt le matin du jour
c'est un produit frais et intérêts elle
faire le soir pourquoi pas ce que ton
soleil dégrade très vite en occident
prix sans qu'ils aient qui détruit tout
étant dans vous extrait fermenté si vous
l'avez bien fait vous avez aussi tout un
tas de bactéries des humides des
hormones de croissance etc
et dès que le soleil va tomber dessus il
va voulait il va vous les
d'accord donc c'est bien de traiter ça
le soir mon avis ou le matin très tôt
comme nous vous savez faire parce que
quand vous allez très tôt le matin à la
levée du jour il n'y a pas de vent ben
volume
il ya de la rose et ça passe directement
dans l'accord surtout le matin pour
l'absorption gré à bayrou avant avant la
voir le jour c'est que la lumière la
silice c'est de la lumière du soleil qui
tombe dessus tu peux être brûlée au
troisième degré 1 c'est hyper dangereux
on sait pas tout on sait pas comment ça
marche mais globalement tu as
l'impression qu'il n'ya rien et toi tu
vas te j'ai vu des paysans brûler quoi
réellement ça fait des plaques
ces traitements la silice avec le soleil
donc il ya des trucs il faut faire un
petit peu gaffe donc
les bons traitements avec ça c'est le
matin de très bonne heure qu'il ya de la
rose et c'est là ça marche bien et quand
vous n'êtes pas sûr de la météo fait le
soir
voilà
c'est le boulot mais non mais c'est bien
c'est quelque chose qui va avancer
je vois vous êtes quasiment bien calés
question on a beaucoup parlé
stérilisation oui et sans que je me pose
est comment contrôler la bonne nutrition
de la plante
on sait pas faire avec ce système là il
ya aucune wade qui fonctionne et donc on
pense que le il faut voir les plantes en
fait c est petit on est en train
d'essayer le brix c'est à dire des jus
de tiges des concentrations de sel en
sucre
voilà et on pense que ça va être ça la
bonne méthode
pourquoi parce que si on a pigé
l'histoire de la feuille de ce matin là
à un moment donné il ya une feuille qui
sera plus concentré en sucre aucune
autre et là vous allez avoir le fil
rouge qui apparaît donc chaque plante à
sa concentration son essai du ces de
l'habitude et il faut toujours faire
chez le même gars la même heure à peu
près de sées au même moment de la
journée
parce que le taux de sucre y monte avec
la journée la photosynthèse
donc si tu compares le matin et l'après
midi chez les mecs ça va pas
comme toujours le matin à peu près à la
même heure ça ça pourrait être assez
intéressant et on pense que le meilleur
outil de
de gestion c'est le visuel façon tu le
vois c'est ta plante elle va bien et le
brix probablement le bric sur le
réfractomètre et ça s'est il y en a pas
il y en a pas donc tu c'est ça c'est
qu'on a toutes les pratiques aujourd'hui
qui sont innovantes un petit peu
personne n'a de référence parce que
c'était pas la réflexion le temps que ça
vienne ça prendra trois quatre ans les
instituts si m tout le monde regarde ça
quand même
donc dans le 3/4 ans tu auras une espèce
de gris qui va se valider et là tu es
obligé d'y aller un petit peu par défaut
mais en fait une plante en bonne santé
ça se voit elle est verte elle pousse
bien elle n'est pas malade
en gros
oui mais c'est l'habitude ces diffuseurs
si tu veux je pense qu'il a pas deux il
n'y a pas de grille établie et s'il en a
une et la donnera pas de façon donc il
n'est pas tout à fait dans la même
bulgare isation que nous donc
aujourd'hui je pense que c'est un outil
intéressant et dans le débat comment je
m'y prends moi je
je m'embête pas beaucoup c'est la santé
du végétal se voit une plante qui est
saine elle est verte foncée
d'accord les fertilisations allure et
nous rendre les plantes en meilleure
santé que les fertilisent assure
l'ammonitrate ça c'est sûr on est à peu
près sûr que garder l'ammonitrate c'est
ne jamais réussir la lutte biologique à
cause du problème de l'oxygène et quand
quand on fait de l'occident réduction
avec olivier husson bon là comme ça
c'est sûr donc à un moment donné il ya
un vrai débat autour du plan de ferti et
aujourd'hui les éleveurs
on peut faire des plans ferti organique
sûrs et est un petit peu d'ammonitrate
et de soufre starter c'est là qu'on a
les plus belles solutions les plus
bourrins enfin c'est joli à peu de
maladies à peu de problèmes

Partager sur :