Lucien SEGUY - Le semis direct sur 20 millions d'hectares

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (3 avr. 2020) - Lucien Séguy - Durée : 107 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube fwMTZ KUhm8.jpg

Lucien SEGUY, pionnier du semis direct et père de l'agriculture de conservation au Brésil, nous gratifie une fois de plus de l'une de ses démonstrations magistrales sur l'efficacité du semis direct et la nécessité de convertir l'ensemble des surfaces cultivées à de telles pratiques.


Cette vidéo est une remise en ligne d'une conférence qui s'est déroulée à l'Agro de Toulouse (ENSAT), en voici les liens originaux :

partie 1 : https://vimeo.com/372846447

partie 2 : https://vimeo.com/372848531


Transcriptions

bon je suis moi je suis très content

d'être ici parce que il y à 52,50 comme
1,51 à eux que je sortais d'ici comme
vous troisième journée je finissais ma
troisième année donc ça fait un petit
bout de temps c'est une vie c'est
intéressant de savoir comment on peux se
déglinguer après après ce que vous
emmagasinée et dire voilà la ruine qu'on
va devenir quant à laurence 1 c'est

Afficher la suite

sympa

non mais c'est un parcours c'en est un
donc ce que je vous propose aujourd'hui
alors tu me dis aussi
non non ça ça leur va pas du tout c'est
pas ça qui vous intéressent
moi ce que j'avais dans la tête c'est
que j'ai eu une préparation de 500 et
quelques diapos donc non mais n'ayez pas
peur on saute on peut avancer vous me
dites
ouais parce qu'il ya des diapos je passe
25 minutes pour expliquer une diapo et
ça vaut la peine
je vais vous montrer quelques exemples
d'ailleurs de ce genre de dépôt donc je
vais pas passer mon corps va dessus je
n'ai pas le temps j'aime matériellement
c'est impossible par contre c'est
peut-être vous donner une envie
peut-être mais je pense que ça c'est
possible
pour ce qui est de l'agronomie je pense
que je peux donner envie j'en donne à
beaucoup de gens dans le monde c'est de
dire bah c'est super on pourrait essayer
ça ça c'est porteur on a l'impression
qu'elle est quand même une vision vous
allez voir de l'avenir vous allez voir
que c'est des changements de paradigme
là on est au milieu des labours là dans
cette petite région sympathique enfin
les mecs là ils ont ils sont encore à
l'âge de pierre
c'est l'âge de pierre agronomique owni
est là mon premier truc c'est quoi c'est
l'universalité de ce que je vais vous
montrer mon maître mon juge mon centre
d'exploration principal c'est la nature
sous sa complexité la plus grand vous
avez une question à poser posé là la
nature elle vous répondra
il faut simplement faire quelques manifs
pour qu'elle vous répondre et le faire
de manière scientifique pour comprendre
pourquoi cette réponse qu'est ce qu'elle
veut dire exactement tout le monde vous
parts de l'environnement je vous
montrais quand même quelques images de
ce monde actuel là est très très vite
vous allez voir que c'est quand même une
cata un peu énorme
donc si déjà on avait considéré que les
sols sont des composantes de la croûte
terrestre qui sont fondamentalement
important pour l'avenir
eh ben je pense qu'on l'aurait dit
j'ai entendu bois ou que c'est des puits
de carbone colossaux ça n'est pas j'y
reviendrai je vous le dis déjà c'est que
dans tout ce qui a été produit en france
par nos plus éminents et néanmoins
collègues c'est que c'est du 0 4% que on
pourrait raisonnablement penser de
carbone a séquestré dans les banques en
attention c'est pas pour tous alors que
moi j'ai ensuite à un et demi en france
un et demi
ces bains et demi pourcent 04 ça fait
combien
une petite différence je vous donne des
principes
moi je ne donne pas de recettes les
recettes ça n'existe pas et même pour
ceux qui m'invite chez les agriculteurs
je leur explique que les recettes c'est
de la cuisine et que en plus une recette
de cuisine si vous leur faites à 6 vous
verrez qu'il ya six goûts différents
donc ça n'existe vraiment pas ça peut
être très bon les 6 mai sont pas les
mêmes quand on goûte l'une de l'autre et
c'est la même et c'est écrit sur un bout
de papier le tour de main les six à la
méprise l'état de l'art l'état de l'art
j'y viendrai souvent à l'état de l'art
bon bon alors tous âges avaient chassé
diapos vous les lisez en travers toute
façon moi ce que je vais faire c'est que
je vais laisser ce que cette
présentation moi je la laisse donc vous
l'aurez donc vous avez du temps vous
voulez regarder alesi à tête reposée et
je vous donne toute une liste de biblio
pour les fouiller tout ça essayer de
voir comment pourquoi j'ai affirmé ça
parce que vous verrez toutes les
explications dans des publications ou
des livres j'ai écrit deux livres en
2008-2009 j'ai fait deux bouquins un
parent là pour mettre ça un petit peu au
clair alors bon tout ça c'est pour dire
il ya des réserves de sol dans la phase
ii sur la planète on prétend m 120
millions d'hectares de plus jusqu'en
2030 soucier des prévisions mais
essentielle par un mondial c'est ça ne
veut pas dire grand chose non plus mais
il ya plein de terre en argentine il y
en a encore plein au brésil et n'oubliez
pas n'oubliez pas une chose c'est que
les sols qui se dégrade au sens de
perdre sa matière organique de perdre sa
structure et de perdre sa vie biologique
il y en a de plus en plus donc sur le
1,5 milliard d'hectares et un à des
centaines de milliers déjà qu'ils sont
qui sont dégradées c'est à dire qu'on
pourrait restaurer dont certains ne sont
plus productifs il ya des jachères
dessus
quelques animaux avec une tête de bétail
tous les 10 hectares c'est à dire aucune
productivité le président est le cas
dans le sud du bassin amazonien il y
avait en 2009 déjà 21 millions
d'hectares dégradée qu'on peut remettre
dans la machine qui a été défriché ça
veut dire on n'enlèvera pas d'euphorie
plutôt que de déforester de nouvelles
forêts on pourrait imaginer de remettre
ça en route chez avec les techniques que
vous allez voir c'est assez facile à
faire bon alors un contexte fassiez
difficile partout dans le monde vous
vous en doutez la jeune amy quelques-uns
entre les pression sociétale et
concurrence la mutation du monde
agricole la recherche de compétitivité
les contraintes
bon je le commande pas c'est ce qu'on
appelle ce que les journalistes se font
très bien d'ailleurs entre nous c'est
comme je ne vais pas dire une méchanceté
mais quand même je le pense beaucoup
c'est que moi qui suis toujours dans les
campagnes et dans la nature ce que je
vois le moins c'est des agronomes et
elle va il ya des vendeurs des vendeurs
y en a partout
il ya que ça les vendeurs de phyto de
tous les vendeurs de tout ça c'est une
image aussi que j'aime bien parce
qu'elle dit que suivant où vous êtes
assis pour l'image numéro deux là ben
vous voyez pas du tout les mêmes choses
alors ces quelques petites phrases que
j'aime bien elle sous tendent un peu ce
que je pense sur beaucoup de choses
vous vous en foutez mais c'est
simplement comme ça vous savez un peu ce
que j'ai dans la tête la première en
haut à gauche
elle est d'un type qui s'appelle giono
l'homme qui plantait des arbres vous
connaissez johnny bon mais john o
c'était un mec qui passait son temps à
se trimbaler dans la nature do you know
faisait que ça alors au delà d'écrire
mais regardez ce qu'il a dit la dernière
fois ci c'était en parlant de ce qu'il
entoure la terre si c'était une créature
vivante encore moi je trouve ça génial
parce qu'un type en 1929 qui se baladait
avec ses gros sabots au milieu des
chemins de provence
eh bien il avait deviné que il y avait
un corps vivant autour de lits côté je
suis désolé mais aujourd'hui nous sommes
un siècle plus tard presque et il n'y a
pas beaucoup de gens qui ont conscience
que tout ce qui nous entoure la or le
béton c'est la vie c'est un corps mais
encore multiforme fabuleux mais il est
là tout autour de nous situer
michela est alors dans les chemins de
l'observation le hasard ne favorise que
les esprits préparés celle-là rosiers
moi je les aime bien
parce que si vous n'êtes pas vraiment
préparé si vous n'avez pas la curiosité
et l'envié d'aller jusque là bas vous
pouvez toujours croiser n'importe quoi
il se passera rien donc ça dépend
beaucoup de vous les scientifiques
découvrent alors celle là elle me plaît
beaucoup parce que ce monsieur c'est lui
qui a fait le programme apollo des états
unis c'est un autre tiers franca noir il
a dit les scientifiques découvrent des
choses qui existent déjà les ingénieurs
crée des choses qui n'existent pas c'est
pas pareil vous êtes des ingénieurs
alors je finis les phrases
un jour j'irai vivre en théorie parce
qu'en théorie tout se passe bien vous
êtes d'accord
oui non mais c'est une grande phrase moi
je trouve qu'elle est magnifique et
aujourd'hui c'est ça qu'on fait
la difficulté n'est pas comprendre les
idées nouvelles et d'oublier les idées
entier alors celle là est très simple
mais je peux vous dire qu'elle est très
bon outil
bon allez on passe aux vrais sujets
voilà ça c'est écrit alors méfiez vous
parce que dans ce que je vous montre
aujourd'hui j'ai écrit ce en 1995 donc
il ya 20 ans donc aujourd'hui ça ça a
été remis à l'ordre du jour dans des
cours et l'autre sous une forme beaucoup
plus élaborée draps mais globalement
j'ai pas mis la société dedans par
exemple j'aurais pu mettre des problèmes
socio-économiques de l'ange les papilles
à l'époque ce qui était urgent c'est que
les sols du brésil foutez le camp et
qu'il fallait arrêter tout ça et
proposer autre chose et pas dire oui oui
il faut arrêter ça et tu fais quoi après
parce que pour arrêter ça il ya plein de
mecs dans la salle mais après tu fais
quoi
sauf si c'est des phrases écoutez moi
j'ai même une certaine a pas une
aversion mais maintenant je passe très
vite là dessus parce que ces sept vieux
de 20 ans et depuis ça a été mis sous
des formes
d'ailleurs on en sortirait plus rien que
là dessus je veux dire voilà on avait
des préoccupations il était un peu un
peu là dessus et
mais ça indiquait bien vers où on
voulait aller alors savons tous ce que
vous allez voir vient d'un réseau qui
est un peu comme ça il y manque des
choses là dedans
par exemple sur le côté droit ici je
bloquais beaucoup de la nouvelle
calédonie vous verrez l'exemple à la fin
de la journée je vous montrerai comment
des sols réputé comme stérile depuis 60
ans comment on les mets ont d'ailleurs
chaque quand on utilise la biologie au
chant je prends pas de scène on peut se
servir du labo mais comment on sait
manipuler des outils biologique pour
prendre un seul stérile et lemaitre a
fonctionné plein pot et tout de suite je
ne dis pas dans 10 ans et vous verrez
aussi qu'on se fait beaucoup d'amis bon
donc vous voyez tous à tous vous allez
voir ça vient un peu de tous ces coins
là on va avancer vit alors un peu
l'histoire ça je parle du brésil
là je montrais comment on des protège
les matières organiques les agrégats qui
explose avec des engins mécaniques qui
travaillent de manière très intensive et
qui secoue le sol et qui le des
structures et les matières organiques
sont exposés c'est pour ça qu'elle foute
le camp à toute vitesse plus est
intensif et plus alors si vous êtes dans
un climat où il fait chaud et humide ça
va encore beaucoup plus vite
alors souvenez vous d'une chose c'est
que le brésil va peut-être vous allez
dire mais où est donc c'est la france
qu'on va voir
mais ce serait vraiment court et ce
serait un manque d'ouverture d'esprit je
vais vous dire pourquoi parce que ce qui
se passe au brésil dans un climat chaud
et humide
c'est ce qui se passe dans les climats
tempérés à une échelle beaucoup plus
lente mais ce qui se passe là-bas
préfigure ce qui se passera chez nous
sur des temps plus long parce que
l'agressivité du climat il ya une
période de pause ici en hiver où
l'activité biologique ne vais quand même
pas au top et où il ya un certain des
repos dans l'activité biologique et
autres et s'arrête mais on aurait dû
s'en servir comme un révélateur pour
expliquer quand est-ce qu'on a un outil
méthodologique qui nous permet de
raccourcir l'espace sens assez fort
quand même
c'est fort c'est de savoir que de toute
façon dans les autres sol même si c'est
pas la même composition même s'ils n'ont
pas les mêmes bases microbiologiquement
mais les altérations qu'on fait au sol
avec des houthis et les mène ça va plus
ou moins vite suivant quelles sont les
structures et autres et donc que ce qui
se passe quand il fait chaud et humide
où tout est exacerbé multiplié par dix
eh bien c'est la même chose on clément
tempéré mais de manière plus longues et
donc on ne le voit pas parce que ce qui
est long à l'échelle d'une génération ça
ne se perçoit pas pour
c'est mans la preuve c'est vrai qu'ils
continuent à la bourrée alors que quand
vous regardez le haut des parcelles
c'est tout blanc il n'ya plus de sol
ce que vous voyez blanc dans les
paysages là les soldes sont descendus
déjà et là je me suis dit il faut qu'il
m'aide beaucoup d'intrants chimiques et
ils n'y arrivent pas ils sont trop chers
et voilà et puis voilà ça y est on est
déjà coincé là donc voilà donc ça
c'était comment des structures mais
comment on restructure en dessous alors
vous verrez il ya plein de publication
là dessus ce qu'on montre en résumé mais
quand on aura fait tout le tour de ça
aujourd'hui c'est que ce que j'écrivais
mois de manière je dirais comme on dit
je intuitive je reniflais tout ça c'est
que sous les scv ces systèmes de semis
direct sous couverture végétale
permanent on était en train de
reconstruire les agrégats pour qu'ils
ressemblent à ceux qu'ils sont dans les
écosystèmes originelle c'est à dire la
forêt en l'occurrence au brésil c'est la
forêt eh bien on refaisait des agrégats
les mêmes les mêmes dimensions les
maquereaux agrégats les cantons fait la
répartition des la taille et la
répartition des des agrégats du sol on
retrouve on revient avec le semis direct
vers les écosystèmes originelle ce qui
est une démonstration extra extra
ordinaire c'est le dessin que vous voyez
en bas mais ça il ya plein de
publication qui sont sortis dans des
grandes envers américaine je les ai
mises sur la clé donc vous irez voir ça
en détail si ça vous intéresse bon on
avance on peut le présenter comme ça
alors moi je dessine beaucoup
bah je puis je faisais plein de krombach
après qui était repris par un mec a
alors dit pourquoi quand on fait de la
quand on veut montrer des choses des
fois il faut faire des dessins petit peu
vous enverra un autre que j'ai fait sur
les technologies qui vous fera rire
alors voilà c'est des sols compact et ça
c'est au brésil en plein milieu du mato
grosso si vous savez où est le mato roth
mato grosso est un peu plus grand que la
france est au centre du brésil un peu
centre gauche voilà climat tropical
humide de mettre deux mètres de dos sur
six est moi j'ai vu des mois milles
entre 40 jours 1000 1200 mm en 40 jours
voilà c'est pour vous dire qu il peut
pleuvoir quoi et donc si vos sols les
sols soumis à ce genre de traitement ses
deux filles alors vous voyez un horizon
qui est clair c'est pas parce que la
photo est mal prise c'est parce qu'il a
des caractéristiques des dromes orfi et
de réductions et vous voyez que le soja
cd m
les pieds de charger vous le savez pas
mais qui sont dessus vous voyez pas de
boules ni rien parce que dans un climat
comme celui-là hydromorphes les nodules
qui doivent aider le soja appuyé laser
prendre la zot dans l'air eh bien ils ne
vivent pas dans un milieu comme celui là
donc un soja qui est là pour vous aider
pour la culture suivante à fixer de la
zot gratuit eh bien non au contraire il
le prendre sur le sol et l'année d'après
vous plantez une céréale dessus vous
vous apercevez que les plus jeunes
qu'eux se retirer à loaded mais qu'est
ce que ce qui est arrivé là tout le
monde se gratte la tête c'est tout ça
c'est que la machine à fixation de
fixation symbiotique n'a pas marché et
que donc il faut bien qu'ils prennent
souvenez-vous de ce chiffre là c'est les
chiffres facile mais retenait une tonne
de soja exporte dans ces graines 50 kg
d'azoté hockey 50 kg si vous avez quatre
tonnes de soja ses 200 kg d'azoté qui
sont dans la récolte donc quand vous
faites trois tonnes disons sur des
rendements moyens trois tonnes vous
sortez 150 kg si la machine semble que
technologiquement du sol c'est un sacré
paquet donc on s'étonne baverez si vous
avez une céréale qui ne vendent pas donc
ce je vous montre ça pourquoi parce
qu'on va arriver à l'outil l'outil
suprême et qui va durer pour des
générations pour ceux qui sont
conscients les outils les plus beaux
outils entre la nature qui vous répond
d'interroger l'a donc fait lui quelque
chose gratouiller là un coup de pied
vous fait un gros trou un maître vous
verrez après vous rentrez le tracteur de
l'an vous l'avez cassez vous dire je me
rappelle que j'avais fait un trou là
vous la labourer de manière violente ou
pas vous passer douze fois les outils
vous savez que vous avez tout à l'heure
je vous ai parlé de l'espace temps qu'on
peut raccourcir moi je sais le faire ça
aussi je sais le faire et tout le monde
peut le faire au niveau expérimental
on sait que les outils à disques des
structures les sols les outils à disque
plus l'interface l'intervalle entre les
disques est petit et plus vous allez
vite
c'est ce qu'ils font en ce moment c'est
l'aider chômage qui s'appelle la
laiterie cancre anthologiste un peu le
sol est bien plus vous faites ça et plus
vous des structures et au moins ses
horizons qui sont concernés par ce
travail du sol
ok ça c'est comment vous pouvez
raccourcir l'espace temps pour montrer
que c'est mauvais et bien au lieu de
passer deux fois
vous prenez une bande dans votre champ
ou si c'est expérimental avec la
recherche qui voudraient essayer de
trouver justement comment raccourcir cet
espace temps c'est prodigieux c'est un
outil de prévision agronomique qui vient
là c'est de passer vingt fois dessus et
vous attendez qui pleuvent en plus c'est
à dire que le sol est humide il est plus
sensible encore à la désagrégation et
vous y allez plein pot là vous allez
voir l'état de désagrégation donc ce que
vous faites petit à petit de manière
insidieuse vous l'avez raccourcis sur
sur une année sur maintenant là tout de
suite on peut le reproduire
c'est à dire un défaut majeur pour des
structures et des sols on peut le faire
sur un espace temps très court à
condition d' exagérées comme on sait que
ça vient de là on connaît la cause on
peut donc forcé le nombre de passages
pour déstructurer complètement le sol
mais qui le fait personne qui pense
personnes peut-être dommage en pièces
vous voyez la densité empara apparente
dans cet horizon là 1,4 et au-dessus 1,2
regardez des racines cdc du coton 1 0210
2 ça veut dire hein c'est vraiment très
bas et très souvent ce qui fait que des
racines se tordant un profil culturel à
l'outil dont je vous parle qui est
génial ça s'appelle une telle oui une
fourche une fourche parce que l'appel
j'aime pas trop c'est un instrument
continue si le sol un peu raide moi je
suis costaud mais si vous n'êtes pas
très costaud des fois ça rentre pas une
fourche adam plate la très costaud là
vous rentrez à peu près même quand c'est
dur c'est un peu plus dur aussi mais si
vous rentrez pas avec ça avec une pelle
vous rentrerez par messier l'outil c'est
un outil fabuleux quoi avec ça qu'est ce
qu'on sait sur les sociétés saviez tout
ce que je peux vous sortir à moi rien
qu'en vous retournant quelques modes
comme ça et là on écrit le futur des
partiels quoi moi j'écris le futur des
parcelles je fais un diagnostic là
dessus je fais plusieurs trous bien sûr
s'il ya une taupe au c'est quand je suis
au milieu en bas je fais passer
n'importe où là il ya une méthodologie
d' approche de tout ça mais ce qu'on
peut voir avec une belle il n'y a pas un
labo qui vous expliquera tout ce que
vous pouvez voir de manière globale
parce que la résultante d'un profil
qu'il devra le sais quoi c'est les
racines des plantes qu'ils sont blancs
c'est l'état du profil culturel va
générer un développement racinaire xy
avec le climat que dans les conditions
en bien
de l'endroit où vous vous trouvez il est
évident que la racine est la résultante
de ce que vous avez fabriqué donc ben
voilà voilà ce qu'il a fabriqué le
monsieur est très souvent on croit que
le profil imaginer que la densité d'un
42 qui est déjà très poreuse on dirait
un trottoir à ya pas de porosité là
dedans si elle avait été jusqu'en haut
jusqu'au les profits peuvent être que la
racine serait mieux rentré ce que les
racines n'aime pas c'est les
différentiels énorme entre une densité
c'est à dire une grosse porosité et une
très faible
l'une sur l'autre parce que la racine
commence par l'ol commençaient à
descendre et elle arrive sur du béton
hélas elle tourne alors que si elle doit
attaquer du béton d'abord et bien la tac
mais des fois elle arrive à faire son
petit chemin surtout s'il pleut
parce que la résistance mécanique à la
pénétration est lié ou à la teneur en
eau plus est imbibé même de la pâte vous
arrivez à la trouver nous on mesure et
ça tout le temps au brésil c'est très
drôle
il fallait établir les courbes avant de
faire de la pénétrant bethery d'établir
toutes les courbes avec la capacité au
chant avec des sols un peu plus saturés
tout ça sinon on sait pas ce qu'on fait
quand on fait une mesure de pénétrer
dans les solvants
alors vous voyez ça par exemple bon là
ils ont fait des ouvrages des ouvrages
entiers rosiers à absorption totale et
ben l'ouvragé casse on transforme une
érosion en nappe en une érosion linéaire
ça arrive au niveau du cordon ça finit
par casser
et là tous engouffrés là et tout bien là
et là ça creuse alors il ya déjà vu des
photos ou serge était dedans en 3 pluie
trois mètres au dessus de lui alors
après on fait quoi là il faut aller
chercher des camions entiers ils vont
chercher des camions de terre quelle
terre en sorte double terre et on essaie
de boucher les trous ont fait monter ses
des scénarios vous connaissez pas ça ici
mais ça vient moi j'en ai vus j'ai
commencé à vendre c'est ici en france
c'est pas mal aussi
enfin plus on ira et mieux ce sera parce
que je crois que la conscience ne vient
que regarder ça voyez les arbres en bas
ils font 40 mètres d'eau la piscine à
droite de la photo ça vous dit ça c'est
des outils à disque on voit les passages
de tous les engins indices qui sont
passées m'ont aux cultures de soja en
gère disque soul des structures et
compact et semelles en dessous du
passage des disques donc
ruissellement max tout ce qui tombe sans
ruisselle et voilà ce que ça donne enfin
c'était catastrophe
c'est ça que je veux on a trouvé avec
serge janquin en 84 quand on tenait à
l'arrivée dans ces régions
puis à celle là aussi quand vous êtes
sur des sols plus fin qui sont d'origine
volcanique des basaltes ça donne des
sols argileux 50 60 70 % d'argile et
donc quand vous voulez des structures et
ceux là sont beaucoup plus qu'aux
beaucoup plus riches que les seuls faits
réalité classique sur roche acide et
bien ça donne ça voulait des souris curé
c'est de la poussière et donc ces
poussières là c'est ça aussi
regardez c'est super ça j'étais
consultant principal sur un groupe qui
plantait sur 5000 hectares de coton
c'est un groupe japonais et on replante
et dix mille hectares tous les ans dix
mille hectares sur 60 mais c'est pas mal
pourquoi parce que les poussières que
vous avez vu là que tout le monde
respire vous voyez ça interpellé j'avais
personnes ça ça interpelle personnes ces
petites poussières advienne le coton qui
vient de naître sa bouche l'estomac tu
es dedans qu'est-ce qu'il ya des dérives
et blu ray du livre ont depuis toutes
les molécules chimiques elles sont
fixées par qui dans les sols vous le
savez la bière brice et les colloïdes
c'est absorbé sur les colloïdes des sols
donc quand vous des structures et
insolent vous mettez sous forme de
poussière c'est les colloïdes qu'ils
veulent c'est pas les sables les
particules les plus lourdes
il faut des sacré vent pour les soulever
donc c'est d'abord les colonies et les
colonies sont changés encore alors la
matière organique et dans foule quand
ces paroles là mais en plus elle est
chargée complètement de phyto mais des
phyto et dans une fois on a vu des dames
qui nous avez vous remercier c'était un
peu tout chante d'ailleurs remercier
parce que depuis qu'on faisait 10
milliards sur couverture végétale fini
tout ça et les enfants qui ne
grandissait plus qui était toujours mal
chétif il voulait pas manger d'un seul
coup ils commençaient à se développer et
les moments étaient contents elles
s'étaient réunis pour venir nous
remercier pour dire super grâce à vous
nos enfants sont en train de bouger non
mais parce que c'est tout ce que vous
avez vu là ça couvre des étangs du
colossal et les gens ils respirent
toutes les journées vont respirer des
phyto mais les phyto à des
concentrations
là on n'est plus dans les limites de
l'analyse de nos amis là alors les
maladies authier plus que plus
matières organiques toutes les maladies
arrive ya plus de biologie pour défendre
la culture la culture peuvent plus
défendre ça alors ça c'est un truc un
peu nouveau qui m'a beaucoup choqué je
suis revenu dans le rio grande do sul
c'est les états du sud doit commencer le
semis direct et rouler les pionniers
européens sont arrivés donc c'est décidé
c'est là où a commencé le grand
développement brésil et autres et
regarder ça maintenant ils ont de
nouveau de l'érosion quoi alors pourquoi
parce que c'est l'économie qui mène le
monde
je vois que tu me suis je te suivrai si
je suis pas je gueule et regardez ce
qu'ils font on a des smart semis direct
vous verrez ce que c'est des smarts
médéric puisqu'on a plus de charrue et
bien il laboure les sens avec le soir
ils ont monté des engins sur le semoir
qui permettent de la bretonne par le
labo mais le des compacts et donc on
n'est plus dans du siècle qu'on est
dedans on est sur un trottoir
voilà et puis ils font heureusement
d'ailleurs qu'ils ont cet outil là parce
qu'il produirait rien alors voilà quand
c'est le prix d'un peu plus près quand
même le mec pia sera aussi alors ça sert
comment vis tu fais ça s'appelle du
trias striga hermétique à parasite qui
vit sur les cultures nos amis africains
ont dit qu'ils n'ont pas de chance mais
franchement quand même mais ça là on
passe de 1200 kg à 400 c'est à dire ce
qu'ils avaient les pauvres mecs là il
avait 1200 kg 200 go à ramasser ils en
ont plus 400 alors les surfaces ils vont
retrouver ou là alors y en a mais je
veux dire il faut qu ils s en jachère 10
10 15 16 ans 1 pourrait récupérer la
fertilité vous verrez que sur cet
exercice là on montre aussi qu'avec des
mélanges de plantes intelligent en un an
on fait mieux que 17 par la nature toi
on peut la battre il ya des sujets ou
ans là bas avec de la biodiversité aussi
par la sienne mais on peut arriver quand
on a compris comment ça marche
à corriger cet effet jachère
reconstitution de la matière organique
régénération du sol par matières
organiques et biologie qui
l'accompagnent avant on peut le faire
par des couverts végétaux est très très
vite et dans ces endroits
allez là je traîne je traîne j'ai passé
douze diapos ça c'est madagascar pour
vous dire que l'érosion ça peut exister
voilà un peu quoi petit peu parle pas
beaucoup mais bon madagascar on
l'appelle l'île rouge
ce que quand vous arrivez un avion tous
les fleuves sont au rouge
on voit donc ça peut venir vous voyez ça
un petit peu quelques paysages là comme
ça les aménagements hydrauliques qui ont
coûté dix mille dix mille euros avec de
réhabilitation par exemple une première
et puis après cinq ans après pour
réhabiliter pas ça a cassé tout ça
puisque c'est l'intelligence de l'homme
quand même l'homme il aménage il aménage
des territoires parce que les gens font
du rite dans présentement je suis un
spécialiste du riz j'ai passé une grande
partie de ma vie aussi
on aménagera et on laisse les collines à
l'érosion ou d'où viennent les érosions
vient du bas des collines autour
donc vous pouvez toujours donc il
faudrait peut-être s'attaquer aux
collines les stabiliser les mettre sous
couverture végétale et on aurait des
aménagements qui durerait pas cinq ans
avec encore trois leviers le dollar aux
3000 euros de réhabilitation et on
pourrait peut-être poursuivre pendant 10
ou 15 ans ou 20 ans et habitué de toutes
les populations locales à faire ça c'est
à dire végétalisée de mettre des animaux
ils émettent là où tu ils les font
pâturer on peut tirer aussi des
bénéfices d'une couverture végétale même
si c'est que du fourrage mais enfin bon
c'est on croisera tout ça au co encore
de route
alors regardez bon il ya des fois des
petites look de glissement de treize ans
non plus que si vous étiez assis là en
train avec une petite fleur main gauche
puis de sandwichs et la bouteille de
bière à côté
ah ben si vous étiez là c'est embrasse
moral ça peut être embêtant quoi parce
que ça descende de ce coup ça on appelle
ça des la bac à madagascar
regardez alors vous voyez au premier
plan là je m'en suis beaucoup occupé -
gervais végétalisée tout ça là cette
partie que vous voyez au premier plan la
gela revégétaliser pour la fixer pour
éviter que ça descende montréal hier
toutes les collines qui sont proches des
aménagements hydrauliques des canaux
d'amener l'eau et tout ça je leur
végétalise pour que au moins sept étages
là et il va faire butoir pour ce qu'ils
descendent et aux hautes collines là bas
où il ya des dégâts que je peux pas je
peux je suis impuissant complètement par
contre ce qui est en dehors des
aménagements je peux faire plein de
choses et je vais le faire en un autre
monde la flore la connaissance de la
flore du monde herbacée tout au moins
tout au moins au moins au minimum est
une donnée fondamentale de l'agriculture
dès demain si vous connaissez pas les
plantes ce qu'elles veulent dire
pourquoi elles sont là
alors des fois on ne sait pas mais c'est
pas écrit 1
moi je peux vous dire moi le mec qui est
là moi je me questionnais il ya 40 ans
sur telle ou telle plante je
m'intéressais beaucoup aux adventices
mais j'aurais pas pu te dire me choque
pas question que je te dise maintenant
aujourd'hui quand je les vois je dis ah
tiens il ya quelques jours la famille
décida par exemple céder sur le compact
et complet
j'en suis sûr je n'aime pas faire c'est
reconnaître les plantes
donc c'est reconnaître pourquoi elles
sont là quand vous les voyez dominé
certaine c'est parce qu'elles ont la
capacité d'exploiter des sols bétonnée
ben nous intéresse
si vous voulez pas passer par des
instruments de travail du sol ben vous
pourriez mettre des plantes comme ça
qu'ils des bétons de vote selon combien
de temps alors en combien de temps un
sol vraiment bétonné trade est alors
c'est quoi sur le bétonner vous voyez
toutes les questions qu'on peut poser
quand on est rigoureux on remonte la
haye mais on peut le faire très très
facile on peut trouver des endroits très
bétonner les bêtes dessus et les cils
avons poussé les brésiliens l'appel dans
le langage vernaculaire mata pachto ça
veut dire ça tue les pâturages
alors ils se sont trompés ça tue pas du
tout les pâturages c'est qu'elles
apparaissent dans les pâturages parce
que le pâturage peu plus poussée et que
l par contre dans ces conditions à elle
avait des semences a et elle pousse très
bien
elle arrive à exploiter un sol bétonné
donc le langage populaire a sorti une
expression qui désigne pas du tout le
phénomène s'est même la mer ce qui se
passe mais enfin bon déjà beau que il
est remarqué que ces plantes l'a eu
il aura marqué alors vous voyez ce qu'on
fait en asie
alors ça c'est super bon j'adore ce
genre de trucs vous allez voir des
photos quand même je vais voulait passer
la séquence vous voyez la colline en
face à alors ça c'est chine au nord
vietnam et la thaïlande à l'ouest qui
propose aux laotien qu'ils ont 40 2 % de
forêts natives c'est une des grandes
réserves du monde aujourd'hui de forêt
primaire qui leur propose de faire du
maïs entre parenthèses à trois fois le
cours mondial quatre fois parce qu'ils
en ont besoin
alors le mec qui laboure en descendant
là vous avez remarqué alors voilà ce que
ça donne ça y est il a beau il alors
alors il a bourque en descendant
messieurs alors de temps en temps comme
c'est des charruas disque je sais pas si
vous avez moi j'ai passé une partie de
ma vie à scission tracteur pour les
faire tourner cd disque qui tourne
vous prenez une racine d'arbre
sakho est l'autre acteur le mec s'énerve
un peu il touche à son rôle l'agepi se
retrouve six cents mètres plus bas
écraser avec le tracteur la charrue
m'enfin bon ça fait qu'une m'ont envoyé
travail mais quand même croyez qu'ils
s'amusent regardez pas beaucoup
d'érosion et quand vous pensez que ça
l'année d'avant c'était en forêt avec
240 ou 300 espèces à l'hectare de
biodiversité avec des chutes et qui
était à 40 mètres 45 mètres de haut
c'est quand même moi je trouve je sais
pas si c'est quand même un peu fort quoi
regarder ça et en basse et des rivières
aménagées vous voyez les les milieux où
je parlais tout à l'heure ils sont
ceux-là donc là il va falloir réaménager
tout vanité de vouloir faire des
aménagements hydrauliques dans les
plaines
si on n'a pas à stabiliser les versants
c'est une évidence alors ce que je dis
des fois ça vous paraît tellement
évident mais non mais c'est pas ça qu'on
fait c'est pas ça on fait ça ce que vous
venez de voir alors bon ça ça parait des
choses le malade mais bon si ça s'est
passé
regardez des sols attention seules
basique donc du sol très riche 4 % de
matière organique
voyez on a commencé à 7 9 % de matière
organique
c'est du matériau attention c'est du
matériau volcanique et regardez mon nos
cultures maïs continue labo en 15 ans
inférieure à 2 8
alors maintenant ça pousse plus là où il
gagnait avec zéro engrais il n'y avait
pas de mauvaise herbe puisque c'était la
forêt donc on faisait du maïs top niveau
à des grosses productions en amoureux il
faisait site on ne s'étonne pas mal non
et c'est vers la montée à 8 le fln a
alors ça ils sont quand même fort les
mecs et mais vous croyez qu'on vit dans
un autre monde
mais ce que vous voyez là ça n'existe
plus chez nous c'est pas si sûr si voici
sur moi j'ai déjà vu encore il n'y a pas
longtemps ça part comme ça vous savez ce
qui met la du g auxonne et ce qui manque
sur la photo je me suis gouré de diapos
et à la une où il ya une forme en 5 et
une femme en scène comme ça et là même
pas de masque sur le nez il utilise 10
quatre hectares de gramoxone vous ne
connaissez pas grand monde sur le
paraquat alors c'est un produit des faux
devant violent défoliant ça veut dire il
a pas d'action racinaire il vous tuera
pas il n'est pas systémique qui vous
tuera pas les racines de la plante comme
le fait un glyphosate le glyphosate et
systémique qui tue toute la plante il va
jusqu'au bout des racines et des organes
de reproduction végétative les il ya des
produits de contact qui ont servi à
installer le semis direct justement de
faire des couvertures végétales décès
chez des trucs verts pour pouvoir
planter et c'était quoi le paraquat donc
le gramoxone c'est le nom commercial de
foxconn paraquat avaient été arrêtées et
l'autre c'est le dic watts et lui sert
aiglonnes qu'il s'appelle c'est le règle
n est plus fort sur les décotes sur les
feuilles larges que sur les graminées et
l'autre celle inverse donc des fois je
les mélange moi je les mélange et au
début donc ça ça des sèche complètement
les couverts végétaux vert quand vous
voulez planté par exemple on doit
commencer avec des schémas comme ça et
là ce qui fait lui c'est qu'il veut pas
après sarcler et il y à dépendre comme
ça vous avez vu ce qu'ils abhorraient là
les mecs sont accrochés d'ailleurs j'ai
des photos saisissantes où les mecs
c'est tout juste s'ils s'accrochent pas
quoi s'ils sont pas attachés avec des
pics et pour tenir sur la pente et ils
sont en train de balancer parce que les
petites herbes qui sont nés vous les
voyez au premier plan la gauche en bas
on voit qu'il ya plein air
déjà ils veulent pas venir cercle et
tout ça donc est ce qu'ils font eh ben
ils dessèche les plans quand elles sont
jeunes parce que si vous les dessécher à
un stade très jeune à part les vivaces
qui ont des organes de reproduction
végétative dessous vous les flingues et
donc c'est le fait du travail en moins
mais 10 litres et a alors que ça
s'utilise pour votre info à 1 2 litre
hectares pour en effet desséchant sur
une grosse biomask donc donc cinq fois
plus mais c'est un truc de malade mais
ça c est
j'aurais pu vous faire deux jours comme
ça rien que sur toutes les déviances
folle de cette planète est au bout dit
mathieu et il s'est trompé de siècle
avec la benne on ou non c'est en ce
moment ça voilà les ponts qui pète et
tout ça c'est au canada comment le
canada mais comment au canada là où là
il ya d'érosion si bien sûr et là
partout partout voyez ça c'est mon
collègue là ce jeune que je forme au
canada si avec lux travail regardez les
compaction du sol
c'est très joli 7
structure je vous montrerai des plus
jolies cet après midi où les sols sont
feuilleter comme ça empilés les uns sur
les autres on voit les couches qui sont
rapides et alors là vous pouvez
l'agriculture elle produit pas un
alors ça c'est en tunisie vous voyez que
là où il le peut ses fameuses puis de
grande densité qui dans les oueds qui
alimente les oueds et autres regardez en
une miss à une nuit je dormais à côté au
dessus j'ai entendu le bruit je me suis
levé j'ai moi je dors très peu ce qu'est
ce que c'est ce truc là on bombarde ici
ou quoi je suis descendu mais je suis
pas descendu jusque là c'était un 200 m
en dessous ben là c'est nier la elle
remonte sur des kilos et une nuits dans
le truc de malade savent les routes
coupées enfin bon je vous en passe et
des meilleures ça ça peut se passer en
quelques heures
voilà assas et en franche-comté vous
voyez par exemple c'est bien en france
ça aussi j'aime beaucoup cette photo ici
voilà la terre normale d'ici là ce qui
est vert là c'est du colza qui a été
semé avec un labour qu'il est tombé
devant ce prix depuis lass a décroché
c'est venu là et c'est arrivé sur la
route goudronnée avec la bonne terre
toute la terre du dessus et regarder
quand même le colza la taille qu'il a il
émane iv c'est dommage que dans la
partie elle il est grand comme ça mais
là on a fait une concentration de de
fertilité extraordinaire
bon alors je vous a émis sabre c'est
aussi alors moi j'appelle ça le sens de
la terre parce que c'est des dépôts cdc
du sens qu'on a mais c'est bien parce
que si vous demain matin je vous tire
vous avez 100 litres de sang entre 5 et
si je vous en tire trois ou quatre d'un
coup vous allez voir que c'est peut-être
pas la triche est même pour le lendemain
ou le mois qui vient
on verra bien le temps que vous allez
vous en mettre ce serait généreux vite
mais enfin quand même donc le sont parce
que c'est de la biologie parce que c'est
ce ce combustible qui nous fait vivre à
tous les étages et que ben la matière
organique du sol et les sa vie
biologique associés c'est exactement la
même chose et donc aujourd'hui nos sols
vive notre agriculture elle vit au
presse bouton
si vous n'êtes pas agriculteur ça fait
rien vous appuyer sur un bouton vous
avez une cabine vous pouvez même en
garder un film pendant
travailler ouais la bonne musique
j'avais tout on vous téléphone votre à 4
heures du matin votre téléphone votre
applique les appliques celui des
applications sur le truc là où plus
personne ne parlait de personnes sous la
table tu causes douala c'est intéressant
voilà bien les applis qui travaillent à
4 heures du matin pour te dire que le
degré hygrométrique s'est tenue il vient
de tomber en expliquant bien et que
demain matin il faut aller appliquer un
fongicide
ouais moi j'ai des amis qui sont comme
ça ils sont reliés à une appli qui les
réveille et le mec qui se lève et dit
coréens ont même pas une tache sur le
deuil il
il applique à mais oui non mais la
moitié de la france fonctionne comme ça
quand même
oui et si au cas où il aurait fait citer
un peu humide le mec le lendemain
d'inter lui dit je crois que c'était
vraiment yard sud aurait recommencé
ça fait un petit peu voilà bon allez on
passe aux choses sérieuses parce que tu
as alors ça c'est quand même un petit
tableau vous le retrouverez comme je
voulais c'est le truc vous avez le temps
de le regarder
méfiez-vous c'est sur l'impact du
travail de ses pertes en carbone dans
différentes écologie du monde là on
passe la l'argenté le canada l'argentine
dans une zone subtropicale quasiment
tempéré porta grâce à ses superbes et
qu'alstom brésil c'est dans l'état du
parana
et puis le cerrado c'est là où moi je
bossais d'ailleurs vous voyez le nom de
serge est le mien qui apparaissent en
bas là et voilà attention aux échelles
en hausse 0 50 ans la hausse 0,20 après
0 10 et 0 5 vous voyez que dans les
sérails au brésilien ça c'est la
fourchette est de perdre alors vous
regardez la vitesse vous regarderez ces
chiffres là mais ça ah bon c'est moi
j'en avais fait aussi et j'étais désolé
parce que c'est dans un livre que
j'écris qui s'appelle la symphonie
inachevée 10 milliards et j'avais mis un
petit peu ce que les gens avaient mesuré
entre les pertes et les gains et quand
on regarde l'allemagne hong hong et à
une tonne agriculture intégrée ça veut
dire qu'ils font de l'élevage dedans ok
donc ils ramènent du fumé ramène voilà
des produits organiques c'est sûr mais
il était quand même une tonne par
hectare et par an les états unis quand
il était en rotation de cultures dans
des plantations céréalières il était en
hausse 0,66 et 1,31
c'est quand même un trentenaire vous
avez bien entendu c'est ce que moi je
mesure en france depuis longtemps depuis
déjà 15 ans dans des propriétés qui sont
suivis où on a repéré au gps les
endroits que l'on mesure et vous voyez
que la france lgbt csd
parce que moi j'ai jamais vu de semis
direct avec des plantes de service tout
ça en grandes cultures y en a moi j'en
ai sûrement raison mais je veux dire en
qu'est ce que ça représente dans
l'agriculture française sur les 28
millions d'hectares c'est je sais pas
peut-être 50 mille hectares en 60 cents
mille je sais pas mais enfin peu plus
avec sa basse et 01 03 voilà donc vous
comprenez pourquoi et ces chiffres là je
les ai pas inventés c'est bien du
rapport de l'inra qui a été fait un gros
rapport sur l'état des sols de france
c'est ça qui est sortie où ils nous
disent que dans le meilleur des cas
c'est 0,4 sur des prairies ancien nanani
nanana et voilà alors c'est ça comporte
aussi à la coop 21 alors l'érosion
celles qui ne se voit pas c'est c'est là
que j'aime je vous montre ça ça c'est en
pleine forêt vous voyez la forêt sur le
côté gauche là bas sous la forêt 06 10
20 c les deux horizons le 10 0 10e jaune
l'autre il est il est bleu 52-10 cage
donc des outils à disque guy des
structures ce que je vous raconte
intensif tac tac on plante le soja ont
fait durer la monoculture de sera en
rouge c'est ce qu'on a perdu déjà au
bout de cinq ans et puis on que si on
continue en contient quand on voit qu'on
perd on n'a plus perdu dans le horizon
un peu plus bas mais on perd toujours
cette érosion là c'est celle qui ne
seront pas parce que sous cette forêt là
c'est comme la la table de vous oxydé
partir en gris ou la brassée vous
l'agité vous la désagréger vous casser
les agrégats vous des protégés les
matières organiques
elles sont exposées comme il fait chaud
mais elle se le carbone fous l'camp
et pourtant là il n'y a pas
d'entraînement par la surface n'y a pas
de pente et rien du tout donc ça il faut
savoir que chaque fois que vous la
bourre et j'avais même mis des chiffres
de six mois sur ces choses à il ya
longtemps
eh ben c'est cette érosion qu'on ne voit
pas alors bon ça s'était toujours partie
de m'excuser vous de il y aura des
diapos comme ça ou c'est ce que
j'appelle les bla bla bla voilà ce que
je dis là c'est enfoncer une porte
ouverte quoi alors ça bon c'est une
petite faute aussi kiliba ouais si on
pouvait mais ça aussi on en est loin
c'est pas pour demain alors ça je
reprends ça comme modèle parce que c'est
de la ddt
c'est de là que tout est venu pour nous
en tout cas dans les régions chaudes
le semis direct à c'est-à-dire au seul
implanter des cultures sans labour et
les sols existait déjà en et 30 aux
etats unis les frères young c'est les
premiers qui ont fait du soja dans du
blé sont re prépare et les sols et qui
ont été aidés par un prof super qui
s'appelait scheer les villes ips donc si
vous chercher tout ça dans la
littérature retomber si les deux bols
des états unis qui enlevait un mètre de
l'osce à peu près des sols fabuleux les
arbres seront suspendues il ya des gens
aujourd'hui qu'ils prennent des photos
ils vont là bas ils voient un arbre elop
t il est suspendu sur une colonne sur
une colonne de tête et ils disent je
tiens avant il y avait ça des pêcheurs
de soles la ga m m 20 40 les états unis
bon donc le semis direct au brésil a
commencé dans les années 60
après les gens ont circulé ce monsieur
bart parts dont je parlais l'allemand a
été chercher un retard trop vu qu'un et
ward en angleterre pour commencer parce
que ils avaient acheté des terres au
brésil au parana et il s'est aperçu que
dans deux ans il en avait plus quoi en 2
3 1 il aurait plus tous partis dans la
rivière il a dit mais j'ai moi qui ai
cru faire une affaire en menant
travailler ici au brésil et j'ai avec
100 ha j'en ai acheté 2000 là c'était un
super truc une nouvelle aventure mais
mon aventure en est morte
donc c'est comment on arrête de la
mauricie seul là comment on va les
cultiver autrement et de manière durable
donc voila mais ça je vous parle des
années 80 mais 60 il avait déjà commencé
et paradoxalement c'est en allemand
encore une fois qui s'appelle rolf d'erp
si tu veux chercher son nom c'est un mec
très bien et il a fait beaucoup de
travail au brésil l'érosion et la mesure
l érosion sous les différents types de
de gestion des sols entre du travail
intensives moins intense il des tcl des
couvertures végétales et tout ça c'est
lui qui a fait le travail de base et il
a fait ça dans un bon petit village au
début c'est sympa le nom il s'appelle
nommé toc
ça veut dire ne me touche pas c'est
mignon
alors c'est peut-être ne me touche pas à
mon sens loup voilà alors un modèle de
bio diversité fonctionnelle et de
stabilité biologique et écologique
on peut le dire autrement est ce que le
forez amazonienne vous a attendu vous
moi pour bouger est ce que vous étiez
vraiment la cour a volé plus que mon
ombre et je suis sûr qu'on y est et va
donc ces écosystèmes fabuleux là ils ont
poussé son
ok et ils ont poussé sur des sols qui
sont les plus vite du monde au plan
chimique ce qui est considéré comme
étant fertile pour faire pousser des
cultures annuelles
il n'y a rien dans les sols ça va donner
c'est des sols faire à l'éthique donc
intempéries zélés plus vidée de tout
parce que climat chaud et humide donc
les argiles foutu le camp les argiles
noble qui a mené à etc de la caroline
qui restait des hydroxyde de faire l
alumine alors tout ça il n'y a pas de
faute sort pas de chez soi alors du
phosphore total il a des fois ça dépend
des supras mais de toute façon il na pas
d'assimiler potentiel n'a pas les bases
ont foutu quand c'est ce qu'ils parlent
pas en premier le le potassium le
calcium le potassium toutes les bases
partent en premier puis après c'est
destructeur d argile souci climat là et
on arrive au caroline et idron titre de
fer et la nuit' c'est à dire que c'est
de la bonne terre pour faire des briques
bon alors bien iv tease très vite voilà
c'est ça alors chassé de krombach vous
l'avez vu un peu partout
bon donc cette pompe là ça veut dire que
l elle arrive à se maintenir ça veut
dire qu elle pompe elle pompe en continu
elle ne paie rien dans son système sap
et c'est ce que j'ai commencé à appeler
système seule plante fermé fermés au
centre nutritionnel c'est à dire moi je
paie rien ça s'appauvrit pas je recycle
tout tout ce qu'ils tombent des arbres
et repris par la biologie des sols sans
remonte dans la sève brute ça redescend
dans le voilà alors vous avez vu ce
qu'on a pris sur lui toujours couverts
pond hockey production primaire de
filles thomass réservé sur des sols prob
chimiquement et acide sol belgique alors
dans le sol basique
la forêt c'est sur l'acide très acide et
toutes les grandes forêts du monde sont
montés sur des sols acides puisque je
vous ai expliqué que le processus d'un
temporisation des sols consiste à
lessiver d'avoir toutes les bases a
altéré ensuite c'est les argiles qui y
passent c'est à dire tout ce qui est
colossal
la matière organique tout ça voilà alors
la matière organique non parce que la
forêt bon je sais pas j'étais pas là car
la jeunesse comment se montrent une
forêt mais à partir du moment où il ya
une biomasse minimum c'est ce que j'ai
refait dans les cultures à ça je peux en
parler parce que c'est un petit peu une
image de copies d'un écosystème
forestier en plus simple c'est qu'une
fois que j'arrive à monter ces mini
forêt
fonctionne tout seul que j'ai un sol
sableux ou un sol argileux le jeu bons
fous quand on le maîtrise je préfère
avoir un sol riche et rachel wood à
cavan sol sableux vite de tous la
première année c'est vieux mais je sais
comment passer de l'un à l'autre et les
espèces qui va falloir que je plante là
pour rapidement monté cette espèce de
mini forêt qui va fonctionner en système
permet et qui va je vais les couches et
c'est biomasse que je vais faire vous
allez voir ce que j'en fais pour que
elle restitue ans des composantes toute
la bouffe aux cultures que je vais
mettre dessus bas et le travail du sol
les outils mécaniques sont remplacés par
des outils biologique alors là je vais
vous en raconter quelques-unes là dessus
vous allez en voir
alors on peut l'écrire comme ce à quoi
les semis direct qu'est ce que c'est
c'est ça absence
ça c'est mon copain canadien qui a
trouvé ça je trouve que c'est bien habib
sy la bce quelque chose parce que plutôt
que deux je vais vous montrer une vraie
définition qui est dans le dans le
dictionnaire d'écologie c'est nous qui
l'avons fait vous allez voir aller un
peu plus élaboré mais ça ça on comprend
ça c'est simple voyez par exemple les
piliers du système vsc v12 3
voilà la litière bon la couverture
permanente la biodiversité associations
et succession 3 la forte activité
biologique voilà on regarde un peu la
température l'infiltration l'eau
quelques bricoles mais là il ya encore
rien de cela alors reus que je vais
marquer s'assied une diapo que j'ai fait
il n'y a pas si longtemps avec travail
du sol système prédateur des ressources
naturelles pourquoi parce qu'on exporte
tout alors j'ai mis les systèmes de
culture 600 cv les cultures c'est des
prédateurs minimum pourquoi parce que on
enlève que les grains alors si on a de
l'élevage on peut faire quelques
exceptions on a enlevé pour les animaux
aussi mais moi je ne coupe pas au ras
des pâquerettes
je coupe ici je le coupe un peu avant
quand y'a la floraison là où la biomasse
et maximum et je laisse une hauteur
comme ça parce qu'elle repart derrière
avant le smic je vais faire mon sol se
recouvre de nouveau c'est vrai que j'ai
à exporter mais géré protéger mon sol
alors pour commencer
quand vous passez d'un système à l'autre
je vous le mets membres voilà ça il faut
faire ça avant de rentrer dans le milieu
sinon vous pouvez avoir des problèmes et
on regarde chez les bio lait bio
d'aujourd'hui grand problème ils ont
tout les vivaces dans leurs parcelles
leur ai gr
les rumex mais non mais il n'aurait pas
dû et ça c'est un crime quelqu'un devait
leur expliquer que pour rentrer en
systèmes de ce fait directement touchés
au sol
il fallait enlever les vivas donc le
fameux glyphosate qui veulent enlever à
tout prix sans savoir bien son rang au
moins servi à pouvoir passer d'un
système à l'autre sans ses inconvénients
majeurs alors les fonctionner là j'avais
pris quelques plants de service pour
décrire un peu leur voile additionner ça
c'est très important les mélanges de
plantes additionner les fonctions
écosystémiques anna sociale des plans de
services complémentaires dans l'espace
et dans le temps
voilà ça veut dire que quand vous faites
un couvert végétal parce que il ya plus
de charrue ya plus d'outils à disque on
travaille plus le sol qu'ici qui
travaillent le seul sait les racines des
plantes pas que les racines mais c'est
des couverts végétaux qui vont
travailler faire toutes les fonctions
qui nous intéresse que les charrues
faisait avant donc remplacement des
outils mécaniques parle de kibio mais un
outil complexe alors qui est assez fort
aujourd'hui pour dire que en dehors de
l'action à gré quand d'un système
fascicules et le gravier les autres vous
les connaissez les pivots pivot
légumineuses oui on en a vu nos tensions
il y en a plein par exemple on vous
parle du csu rennes carbone azote et
puis on vous dit rien vous savez les
légumineuses
on essaie sur mba c'est une idiotie
monsoise quoi c'est vrai certaines fois
mais la plupart du temps les
légumineuses qui nous intéresse est
passé du tout les légumineuses qui nous
intéresse souligné
et elle dure beaucoup plus longtemps
qu'on couvert de faille qui lui est une
graminée et dur en surface du sol
beaucoup plus longtemps
c'est du bois cdbf oui bon alors j'ai
aimé ça comme ça on saute
vous verrez alors là je vous montre
quelque chose de très intéressant
c'est là aussi c'est la découverte c'est
la flore du monde et reconnaître des
plans qui ont des propriétés spéciales
ici vous avez un maïs il est dans un sol
ça c'est du caoutchouc qui a là bas au
fond de l'hévéa c'est au cambodge que ça
se passe mais regardez ce qui est
intéressant c'est ça cette plante la
voyez elle a des inflorescences là elle
a des grains au bout alors elle elle
fait 1 m d'euros
elle est normale complètement il n'y a
pas de phosphore et en plus alors elle a
deux
propriété c'est que lé mycorhizés à mort
elle signale un peu de mycorhizes dans
le sol
elle se mit coryza font donc ça veut
dire que le phosphore elle est capable
d'extraire le peu de phosphore qui elle
appartient mycorhizes donc sa carence en
phosphore elle en a pas donc elle prend
son repas et elle a dans sa réseau sert
aussi des fixateurs libre d'azoté ont
pas gagné
donc voilà une plante plutôt que
d'acheter 4 tonnes d'amendements pour
corriger l'acidité du sol acheté 250 kg
de cadeaux à l'hectare pour corriger la
carence en potasse un autre temps de
façon ça va coûter jusqu'à combien de
3000 euros à l'hectare pour mettre de la
fertilité pour les cultures qui nous
intéresse ben on plante cette planque la
s'écoute les semences et on en scène 6
kg ha nul et là qu'est ce qu'elle fait
elle mobilise de la fertilité dans sa
biomasse on roule ça on dessèche et en
plantes dessus et elle va en se
décomposant redonner ces nutriments
qu'elle a mobilisé dans sa matière verte
elle valait redonner aux cultures la sai
et l'agriculture est parti c'est quand
même pas du tout la même façon
d'envisager une agriculture dans des
scènes extrêmement difficile non et ça
je vais vous leur montrez dans des
écologies dit stérile voyais à un
enfouissement de résidus ça donne ça la
minéralisation sur la culture ça va très
vite quand même surtout c'est un
entraîneur avec des légumineuses et est
de celles qui n'ont pas de l'igen indoor
voir et puis on voit que le mil et le
sorgho ces deux plantes différentes le
sorgho a plus de ligne il se décompose
plus lentement ça veut dire que il va
participer à la formation du bus aussi
un peu mieux mais surtout c'est que
votre couverture de sol pour les
mauvaises herbes ivoula maintien plus
loin alors regardez dans les racines ce
qui a au moment où je dessèche ces
plantes pour en faire un couvert
regardez dans les racines on croit
qu'ils aient rien regardez il ya 40
unités d'azoté sur en découvert là il ya
six unités de 2k 12 de calcium
je parle que des racines c'est la partie
du bas mais la partie dû au regard des
65 104 même sur le sorgho plus grand
acquis à rien alors que c'est des
graminées
il ya plein d'autres mais il est dans
les feuilles et dans les feuilles et les
tissus jeune je j'avance on va aller
alors ça c'est des pompes à potasse en
90 jours dans un mille et il ya une des
deux variétés en jaune là qui a
281 unités de cas ça veut dire 320
unités de k2o ça veut dire 500c 500 kg
de chlorure de potasse c'est plus malin
de mettre une plante comme ça que
d'aller acheter 500 kilos de chlorate
potasse au nom je sais pas alors ça
aussi on peut changer regarder ça on
peut changer complètement la garniture
du complexe assure jean argilo unique
que vous connaissez tous on peut le
changer avec les extraits végétaux mais
quant à la température ambiante alors
par exemple le radier laval travaille
exactement à l'opposé il y en a un qui
fixe le calcium vire le potassium et
l'autre fixe le potassium et vire le
calcium alors votre garniture si vous
réalisez votre sol après une grosse
couche de dole de ces deux couverts qui
sont la garniture n'est pas du tout le
même et vous l'avez changé il ya un
témoin alors qu'on garde le témoin notre
témoin on arrose allons on récupère les
filtres à et henri analyse le complet
comme servant horse assez déçu on se
demande pourquoi nos habits de la
recherche sont pas excité sur ces trucs
pour faire des merveilles parce que là
il ya tellement de choses à faire
enfin bon je veux pas toujours relâché
alors regarde leur a dit à l'ats one tu
vois ta le témoin de paix recoller à
lola est le cas le cas il est en marron
le magnésium envers le calcium en rouge
et l'aluminium voilà regarde les deux là
et sur les filtres à celle inverse
attend que je retrouvais très bon alors
mais ça vous regardez ça avec du temps
je vous les laisse bon ça c'était une
belle phrase qui est au muséum de museum
de washington qui dit qui a plus d'être
vivant dans une poignée de sol que
d'habitants sur la planète
oui une poignée de sol et il dit que on
connaît plus de choses sur la face
cachée de la lune que sur le sol on veut
dire que aujourd'hui on est encore dans
un noir même si on sait des choses si
sûr il ya des empilements on pourrait
remplir des wagons de
bouquins sur mais sur des choses traité
ma taille des trucs mais surtout les
grands ensembles de fonctionnement moi
j'ai des bouquins moi j'en ai j'en ai
plusieurs qui travaillent un peu sur les
ensembles mais ça va pas loin coincé et
si il ya mes amis le sol vivant le sol
vivant
si vous voulez un livre de sur
l'agronomie avec des gens extrêmement
pointus suisses qui ont travaillé sur
justement les interactions entre toutes
les composantes des sorts il super bien
fait le sol vivant il y en a un qui
s'appelle go bat jeu plus gros bâtiment
semble un des mecs le sol vivant c'est
si vous n'avez pas je vous dis aimez
c'est un livre pouvait lire parce que
voilà quelques voilà des gens qui en
fait une approche beaucoup plus
systémique est sur les interactions
entre toutes ces disciplines et toutes
ces thèmes divers que l'on peut trouver
par par ci par là qui ont fait une
agrégation vachement intelligente ça
c'est des mecs qui en moi c'est un des
livres ils ont ressorti alors avec des
améliorations
alors regardez les convertir des sols
vous vous imaginez bien que les
mauvaises herbes là je vous parle
protection contre l'agression climatique
des pluies est vraisemblable elles
peuvent tomber quand elle veut vous
prenez 500 mm ici rien passé moi je suis
bon il se passe rien de tomber 1000 mm
si veut dans la journée moi je dors dans
mon lit j'attends que ça finisse pour
aller me balader mais mon sol est
toujours là voilà alors ça c'est un
exemple mais vous allez voir je vous en
montrer plein comme ça alors ça c'est un
truc terrible ça justement résistants
glyphosate vous voyez que cette ligne là
c'est du coton là il est envahi par une
plante qui s'appelle euphorbia littéraux
fila c'est une forme et ce qui est très
drôle c'est que le monsieur à gauche là
et sur 5000 hectares il a traité avec du
glyphosate et du 2 4-d mélanger sont
deux herbicides violent il s'est rien
passé elles sont résistantes
il a retraité donc silit de glyphosate
4,3 litres de 2,4 des deux fois
d'affilée et la plante rigole je dis bah
tu peux en mettre un concours il va rien
se passer
et alors ils sont venus là c'est une
unité à moi ça à nous et c'est des
systèmes côte à côte il y en a 17 et ils
sont bâtis sur les largeurs largeur 2
depuis le vérificateur 27 mai et vous
voyez que à partir de là d'une ligne là
à droite y en a plus et pourquoi n'y a
plus à ben les gens m'ont surtout ils
étaient plus préoccupés vont me demander
quels services ils j'avais mis à droite
aucun et je n'ai ni aucun herbicide
c'est simplement la nature de la
couverture végétale qui a tout contrôlé
ça c'est pour vous dire que même si on a
des plantes transgéniques des plantes
qui résiste au glyphosate ou à d'autres
herbicides
on s'en fout c'est quand même un gros
espoir pour demain s'annonce ce que je
vous dis je l'aimais à londres on les
met dans le noir absolu là sous les
couvertures végétales à ben laissez les
tranquilles ce que je veux pas c'est
qu'elle sorte dans la culture pour faire
la concurrence en la culture et mugs
même consommé une partie de monde c'est
tout mais regardez ça c'est quand même
super beau si vous regardez la taille de
l'appareil on le voit d'ailleurs que la
paille de droite et plus grossières que
celle de gauche
allez hop je vais finir enfin finir
regardez ça c'est très bon ça alors ça
j'ai ressorti si diapos 7,6 et du coton
vous voyez que la première partie est
couverte et après c'est pas couverts il
ya du vert s'était couvert pareil le
jour du smi tout était comme la première
partie en balade
sauf que là où s'est découvert c'était
un type de couverture végétale qui se
décompose très rapidement ok alors que
celle qui est vernon là ce sont deux
graminées c'est du sorgho et un bras
carrière qui se décompose très lentement
et qui était-ce mer très forte densité
avec 15 à 20 tonnes de matière sèche au
dessus du sol alors que l'autre là bas
il faisait aussi du 12 ou 13 ou 15
tonnes de matière sèche mais c'est c'est
un matériel qui a un c'est sur elle
beaucoup plus bas et qui se décompose
très vite
alors vous voyez bien que chez un
agriculteur vous voyez d'ailleurs que le
coton est plus jolie là où le sol est
protégé mais ceux qui à des villans
c'est que les côtoyer en grandes
cultures mécanisée ne peut pas avoir de
verre dans le système parce que ça monte
ça déprécie la qualité du coton graine
des touches blanches à avec les petites
graines de l'an donc il faut pas qu'ils
aient une mauvaise herbe
donc ça veut dire qu'une partie de la
qui ai découvert qu il va falloir passer
deux services il encore donc impact
environnemental je vous dis pas surtout
que c'est des produits extrêmement fort
il ya des dérives et de l'urée encore et
autres trucs à régler
alors que en bas là on a rien à faire
souvenez vous
le vrai sujet il est où c'est ne pas
utiliser d'herbicides du tout si tu
mange tous les jours des petites doses
même si à son tout petit ça finira
peut-être par faire mal donc ce que je
veux dire tout ça il tolérance zéro
faisons de la tolérance zéro pas les
remises et bien là bas donc qu'est ce
qu'il est capable de monter des systèmes
où on n'utilise plus d'herbicide mais
ces systèmes là je précise bien qu ils
sont à très haute productivité et
impacts environnementaux min 0 au
contraire on régénère les soldes sont
culture je vous dis quand même une autre
chose
vous l'avez peut-être un peu deviné on
le verra dans les quelques analyses puis
vous irez le chercher après dans médoc
c'est que c'est la première fois que
l'homme cultive les sols en augmentant
leur teneur en matière organique
c'est pas beau ça ça n'a jamais existé
dans l'histoire de l'humanité
c'est quand même un tournant dans
l'agriculture du monde voilà alors il ya
des couvertures vivante
là vous regardez quelques images je les
passe à toute vitesse voyez c'est les
couvertures ils hantent le chiendent par
exemple vous savez ce truc là qui fait
peur à tout le monde je m'en sers moi
comme une couverture intelligent c'est
là que je fais le maximum de soja par
exemple en productivité
alors je le tue pas ça vous oblige à
baisser les niveaux d'herbicides
je mets des herbicides pour le calmer un
petit peu pendant deux jours pour pas
qu'il fasse de la compétition ma culture
il revient tout seul après donc et je
fais du foin où je mets des animaux
dessus voilà un système où je me serve
d'une plante envahissante alors si vous
allez savons qu'ils s'occupent des
plantes et de notre de notre flore ils
vont vous dire que ces espèces
envahissantes qu'il faut vite que les
arrêtés parce qu'on sait pas comment on
va finir 1 imaginez on sait jamais des
fois la plante qui vient vous voir la
nuit dans votre lit non mais n'importe
quoi on meurt de tout ça en voilà
d'autres voiliers avec eux sur des
couvertures qui sont jolis derrière des
rides et des maïs bros voila voila
enrichir et une couverture vivante de
légumineuses qui est une sorte de
l'arachide s'appelle arachides ping pong
très joli ça ça par exemple aussi six
ans sans herbicides ni engrais à
madagascar
c'est sympa il n'y a pas une mauvaise
herbe qu'est le principe des couvertures
et vente c'est que on met une espèce qui
nous apporte quelque chose dans ce
système la cedh et de légumineuses pour
les céréales donc ça nous amène des
grosses quand ils 180
notés de la zone par an par exemple mais
surtout c'est qu'elle domine toutes les
mauvaises herbes donc un herbicide
l'herbicide ces aides
donc on n'a plus qu'une plante
maintenant à contrôler c'est celle là
c'est de voir comment dans le début du
cycle où la culture est pas couvertes
non pas à l'ombre
comment minimise sans sa concurrence
avec la culture surtout si un accident
climatique d'une sécheresse or ça c'est
facile je vous en reparlerai sur la
france on s'aime trait à avec des
espacements très étroit très étroit pour
faire une que l'on branche du sol aille
le plus vite possible c'est déjà et des
plantes qui sont très vigoureuse au
départ pour justement faire l'ombre âge
le plus vite possible
regardez ce qui tient les machines on
vous dira oui mais moi dans mes sol
parce que la grande
le grand truc du monde sait que vous
allez chez quelqu'un vous leur expliquez
qu'il pourrait faire sans des tipis te
dis mais chez moi c'est pas pareil c'est
jamais pareil j'ai passé ma vie à
entendre ça et de ce profil de sol que
vous voyez là regardez on voit qui a un
profil résilient on voit qu'il ya une
trame élastique là les machines passe
dessus il ya l'eau qui court vers la
roue elle disparaît ça veut dire il
reprend sa forme après le passage de
l'impact de la du poids de la machine
alors les saisines dont on parlait ce
matin c'est ça voyez quand on est à 2
pour tenir le pied là et on a enlevé la
terre gelée secoué tu passes un godet
dessus pour faire le trouver une
tranchée tu soulèves 50 centimètres de
sol avec la terre tombe pas elle est
tenue par les racines c'est vraiment une
machine bon mais il y en a d'autres en
france tu verras tout à l'heure ça je
les observais pendant très longtemps
c'est que les systèmes racinaires sont
pas fait pareil pour la même espèce
entre labour quand tu es au même moment
et un semis direct c'est des chandeliers
sous le semis direct alors que le soul
la bourse et des espèces de caunes voilà
c'est pas pareil
le la morphologie racinaire n'est pas la
même pour la même espèce planté à la
même heure et au dessus du sol faut pas
oublier de le dire aussi c'est que si
vous avez un maïs en semis direct est un
maïs en labo avec le même niveau de
l'empreinte d'intrants chimiques ou pas
vous allez voir sur le semis direct
c'est plus court les plantes sont plus
courtes
donc si vous avez des plantes sur les
limites de la verse sur le labour vous
les mettez en semis direct ne verse plus
déjà on a gagné quelque chose
une caractéristique que j'ai
tic que la plante avait une sensibilité
et bien on lui dirait que les entrées ne
sont plus courts les gaines sont plus
enveloppante sur les céréales à paille
courte
voilà bon tu vois les sols ont fait des
bébés lfo sahara je vous ai parlé d'une
fourche ce matin méfiez-vous c'est pas
tout le monde qui peut acheter une
fourchette
non mais c'est vrai on trouve plus ou
les acheter mais si vous trouvez on peut
les acheter
vous achetez une fourche pour vous
rappeler qu'il faut laver un profil on
peut laver avec un pulvérisateur à dos
pour bien voir les racines et tout ça
c'est un formidable moi je les colle on
remplit se passe à une bombe coloré
dessus ça fait des trucs super bon c'est
plus pour les mets on voit mieux en ce
qui est dans un volume mais dans un plan
en lavant bien et là vous voyez bien la
densité des racines vous voyez les
endroits où elle change de forme où elle
change de direction parce que à quel
état il se passe quelque chose on va le
chercher doucement bon donc l'outil un
des outils géniaux qui accompagne la
petite tard hier pour regarder
l'infiltration de l'eau ce que je vous
ai raconté ce matin la fourche les
systèmes racinaires ça s'appelle le
profil culturales c'était le plus bel
outil que la france ait inventé merci à
nos anciens moi je suis déjà ancien mais
je remercie notre ami le profil cultural
henin et j'ai eu comme parfois à eux et
je les ai vus alors ça c'est intéressant
aussi regardent pour vous dire comment
fonctionnent les cv mais il faut que je
sorte de cette partie parce que je rends
je vous montre et plein d'autres choses
ça c'est au cambodge c'est des
agriculteurs qui travaillent où on leur
a monté six mois entre la coopération
française les experts laurent montet des
projets rizicoles sur des grandes
surfaces sur du sable
faut le faire un projet avec irrigation
alors que le sol si le sable super non
mais alors les paysans sont là oui alors
ça je comprends alors on va s'en occuper
oui est-ce qu'on avait besoin d'aménager
non ça change tout c'est 10 millions
remboursés paraîtra est alors regardez
ça c'est ce qu'il faut vous voyez la
couleur de leur salle sur leur riz dans
leurs pratiques et qu'avec travail du
sol et le truc ça c'est sous la forêt ok
natif végéter il a marqué et la crs cv
qu'on fait là-bas qui a 4 ans vous
pouvez remarquer que l'écosystème
originel à droite et le fcv au bout de
quatre ans ils ont quand même beaucoup
de choses à voir vous avez vu que les
acides du mic
déjà coloré presque tous les sables
c'est déjà assez joli quand même bon
c'est pour vous dire qu'il faut pas
forcément parce que vous entendrez
parler aussi
il ya beaucoup de gens qui parlent
beaucoup dans ce pays qui vous diront
que pour passer de travail du sol aurait
cv il faut au moins 20 ans alors qu'il
faut trois mois d'une bonne et après
entretenir cette machine là mais il faut
trop noir pour passer de l'un à l'autre
pas plus je vais vous montrer les
schémas du canada vous allez voir c'est
ce qu'on appelle euros bon ça c'est des
bouziers et 25 trous un mètre de
profondeur dans le profil il peut tomber
dix mille mm 10 mètres cubes à l'heure
il n'y a pas une goutte d'eau en surface
alors les trous vous les voyez mal parce
que la photo est peut-être un petit peu
pas encore assez obscur mais les
galeries là là là elles descendent
jusqu'à un mètre de profondeur et moi je
suis allé voir alors là on est un peu
vicieux on a été regardé un peu il sort
la nuit le bestiau là et il va chercher
des feuilles de ces légumineuses et les
descendants contre obama
donc en plus les galeries sont tapissés
sont plus foncez donc elle met de la
matière organique sur les galeries et là
alors si on fait le carbone dans un truc
comme ça je sais pas très bien comment
le mesure parce que ça ferait un peu
délicat parce que là elles ont rentré
quand même paquet enfin c'est des
curiosités
comment voulez vous qu'une petite tête
humaine aussi brillante soit elle puisse
imaginer dans la complexité de la nature
j'y reviens toujours
son intelligence et cette diversité
infinie
comment peut-on prévoir tout ce qui peut
arriver oui si vous voulez voir un tcs
juste six nations de sable ça voilà un
travail du sol
un travail du sol qui a répété il ya des
répétitions et la c1 tcs voilà un tcs et
voilà le tcs les voilà ça c'est le
carbone avec les horizons empilés là
hélas et des scv
en voilà et envoie la verroterie scié
vous voyez que au niveau du carbone eux
ça n'a rien à voir donc les tcs quand on
vous dira oui l'agriculture de
conservation
oui oui mais ça fonctionne pas toujours
très bien parce que les quatre
centimètres quand gratuit
c'est là où est concentrée l'humus et
que s'il ya une grosse pluie et qu'on
fait un différentiel de physique entre
ceux gratuits y est là et le sol qui est
un peu de sous quand on la passe et les
machines ont consolidé tout avec sa
poule quand tout de suite dans la
rivière
et que c'est le meilleur qui vous le
camp donc les tcs bon côté les réponses
sont variables suivant le climat suivons
tout mais en tout cas pour le carbone à
côté des scv ça fait toute la différence
si vous voyez le tcs regardez le bien
ici il est là dans cette colonne là il
est la répéter ici dans cette colonne là
vous voyez d'ailleurs que les deux
chiffres sont voisins pour tous les
horizons par rapport aux essais laisser
la moitié quoi je veux dire donc si on
veut que la fertilité organique
moi je l'appelle organo biologique
augmente dans un sol ah ben c'est pas
avec les tcs qu'on va y arriver c'est
mieux que le labour
c'est sûr mais pas tellement mieux c'est
un petit peu mieux ce tableau à gauche
là bas à droite c'est les maladies à
gauche c'est la production du coton dans
les scv
si vous optimisez le sol tout ce qui
touche au sol à ses fonctions le la
génétique
c'est un détail je m'excuse dès lors que
le matériel génétique en question a été
créé pour de très haut potentiel
là vous avez les bas rouges là bas c'est
avec des scv
à part une barre à droite qui était une
nouvelle variété renvoyé par les
américains toutes les autres ont fait le
même rendement ça veut dire que le côté
le côté génétique dès lors que tu peux
pousser les variétés jusqu'à 110
quintaux on va dire de blessant 20 et on
s'en fout on s'en fout je veux dire ce
qui est important c'est la gestion du
sol qui nous amène sarsgaard le bleu
c'est les mêmes variétés les barbe bleue
à gauche là bas c'est les mêmes variétés
mais dans un système qui les prendraient
cv bien regardez il ya des vérités qui
produisent plus les barres bleues elles
produisent plus mais si vous regardez à
droite la même c'est elle qui a le plus
de maladies donc il ya l'expression du
potentiel se fait à travers plusieurs
choses la capacité génétique mais aussi
la contention des maladies alors la
contention des malades il n'y a pas que
la génétique qui a aussi la gestion du
sol qui lui vient avec son système
sanitaire dans les racines avec des
hormones de croissance dès
des molécules d trichoderma et d'état
d'organismes qui viennent nous aider à
contrôler les champignons et autres
donc voila vous voyez on peut toucher au
carbone outils alors ça vous voyez ça
c'est déry et on a créé série regardez
c'est le riz qui est à droite sur la
photo aux racines
alors que les rites traditionnels les
rites traditionnels traditionnels ou
améliorer d'ailleurs sont comme ça donc
on met 50 % de plus de carbone dans le
sol
ça veut dire que l'histoire de la
séquestration parce que ce carbone qui
est dans le sol lui il est protégé des
actions humaines si vous continuez ans
milhac donc c'est un acquis au repas
leur va pas leur déterrés dans les cinq
minutes
donc vous voyez que même par l'alpa par
la génétique qu'on peut arriver à mettre
plus de carbone en utilisant une culture
comme le riz c'est simplement en
changeant de cultivars sous réserve
qu'ils produisent au moins aussi bien au
dessus mais ils produisent plus en plus
non plus en dessous ils produisent
beaucoup plus bon c'est un exemple pour
dire que le carbone bas on peut l'on
peut la voir aussi par ce qui se passe
dessous c'est beaucoup voilà ouais alors
l' intensification écologique égale
intensification de la production vous
avez une situation de départ et là
regardez c'est l'évolution de la
productivité entre 86 et 2000 voilà
c'est normal entre le soja qui est en
verre ou du soja mais avec un niveau
moitié dans grec étant en jaune et bleu
et on voit comment on a fait progresser
tout çà et là la génétique j'ai pas
touché
c'est la gestion du sol on progresse
beaucoup plus par la gestion du milieu
que par les cultivars sous réserve
qu'ils aient un gros un gros potentiel
de production mais là on a déjà tout
créé en 1981 peut-être vous le savez pas
vous étiez pas né pour beaucoup si non
vous étiez pas né je me trompe pas et
bien en 1980 il y avait des gens qui
produisent 604 blé oui aujourd'hui on
produit quoi sans qu'elle te plaît quand
ça va très très bien mais je veux dire
180 il ya longtemps qu'on sait faire
sans que dans le beh et depuis le
potentiel là il a obligé on aurait pu
s'asseoir à un moment donné entre
généticien appeler d'autres personnes
qui sont pas généticienne ou moi qui
fais un peu les deux et dire à ton avis
pourquoi on n'avance pas je l'aurais dit
parce que vous gérez pas le milieu alors
les antilles
un mot vous avez entendu la controverse
probablement chlordécone un
organochlorés utilisé sur la banane dose
massive situation compliquée je n'en dis
pas plus mais bon c'était un fait et je
suis allé voir ces gens là regarder un
petit peu et on est sur un volcan
et il tombe trois mille 200 mm de pluie
et il a bourlingué
alors que ces transferts de technologies
de la métropole vers les tropiques
cherchez l'erreur toujours le même truc
et je vous dis mes routines les trucs
mais c'est vraiment les dinosaures à
faire bouger mais c'est pas ça qui
m'embête c'est que à une heure de la
part un avion n'importe lequel il ya le
brésil qui fait du semis direct qui
laboure plus les sols vous pouvez
m'expliquer pourquoi personne a pris un
avion pour aller voir de l'autre côté la
voilà au jeu quand je vous dis qu'on
refait des écosystèmes forestiers
ceux ci une couverture végétale la non
non mais moi moitié vous voyez vous ça
vous fait un peu sourire mais moi si
vous me voyez sur terre vous allez
mourir de rire
là c'est un gamin qui a trouvé un
couteau quoi une poule peut-être je ris
michaud heureux vous pouvez passer à
voir le bonheur que je quand je vois des
trucs pareillement s'imaginer comment
les 3200 mm de flotte là et si une
légumineuse ça c'est 240 unités d'azoté
là et vous croyez que je vais planter de
la banane dessus je suis papou la banane
6 5 en 6 ans 7 ans je veux les prolonger
à 10 15 mois maintenant le prolonger
et alors ce que je vais mettre au sol
c'est une légumineuse petit comme ça là
à l'ombre qui va fixer de la zone qui va
le donner à la banane et qui va
contrôler les mauvaises herbes contre
les touches vero qu'un entretien dans
les bananeraies donc derrière ce monstre
là je vais mettre autre chose ça c'est
entre deux plantations de bananes enfin
c'est toute une histoire je veux pas
vous mais c'est super moi j'adore que
cette histoire parce que alors là j'ai
un peu arrêté sage et pourquoi hongrois
ont fait du brf dans la parcelle quoi
bon tu peux porter les bananes pareil
mais bon je veux dire c'est un peu
dommage quoi alors quand j'ai cette
photo je leur fait planter encore jouer
les bordereaux temps je rêvais de ça
depuis l'âge et quatre coups de
téléphone dans la même semaine
le mec il m'avait dit et lice hier on a
un problème c'est quoi ton roi il ya la
plante de couverture qui va passer par
dessus les bananes et
on fait quoi rien les bananiers ont
passé par dessus leur plan takkal pas tu
es sûr baïkonour y écoute tu fais ce que
tu veux mais je te dis n'ai pas peur
mais là il était à la limite de commencé
à saccager tout voix bon vous allez voir
en voilà une autre alors celle là c'est
un monstre 16 bagnols s'appelle mélangés
à des graminées la regarder la hauteur
qu'elle fait à côté des jeunes bananier
là on est en train aller est à gauche
regardez le système racinaire et la
fixation amazon et regarde le soja est
un petit rigolo à côté sur la fixation
jason ça doit fixer peut-être 300 unités
je suis pareil ça pousse vers les
solides roman alors regarde dessous de
ce qu'on a installé ce qu'on était en
train de se baisser ça on roule la
grosse pomme à ce que vous avez vu
maintenant on s'aime cette petite plante
qui est une légumineuse elle va pas
dépasser ça elle contrôle c'est
l'herbicide naturel elle fixe de la zone
qu'elle donne à la panade et on
entretient plus de plantation voix super
et ça vous savez ce que c'est une
mauvaise herbe intéressant alors les
mauvaises herbes
moi je m'en vais dans la nature je
reviens à la nécessité pour
l'agriculture du futur de connaître les
plantes la flore général à quoi elle
sert elle a des fonctions lesquelles si
on peut les reconnaître
si ça le sujet si je fais que ça est bon
donc cette plante à micro t1 alors
qu'est ce qu'elle fait de bien à la
banane peut-être rien mais en tout cas
le protègent les sols complètement et
j'ai pas besoin d'herbicides je voudrais
donc pour le moment on en est là on
vient de la mettre
mais enfin bon c'est un bel exemple de
cela aussi
alors c'est la lune brille maria cordata
ça aussi les gens savaient pas ce que
c'était cette petite porte où il a si la
seule plante que j'ai vu pousser quand
les soldes sont complètement intoxiqué
par les pesticides
là il ya des quantités de pesticides
dans les sols c'est une horreur et bien
cette plante elle pousse et elle domine
tout le monde et il ya plus qu elle qui
récemment j'ai dit ne la jetez pas on en
fait des boutures on prend les graines
on est en train de la multiplier pour
les situations où on côté bioremédiation
on n'aurait pas ce qu'il faut sous la
main pour essayer de corriger ça assez
vite on peut mettre cette plante là
parce qu'elle va nous faire des
fonctions de protection des sols de
contrôle de mauvaises herbes qui
vitrac on mettre encore plus de
pesticides et autres trucs donc on l'a
multiplient aussi c'est marrant alors
celle là je n'ai vu partout dans le
monde tropicalement mais je ne savais
pas qu'elle avait cette propriété il a
fallu aller siéger chez les ch et les
planteurs où il y avait le plus de
chimie enfilé dans les sols depuis 30
ans pour la trouver alors je là je fais
un petit résumé en dix ans déjà tout ce
qu'on sait faire
réduction de 80% jusqu'à suppression de
la fertilisation pk oligo des
insecticides et fongicides pour les cv
les plus performants ça veut dire qu est
ce que c qui différencie ces systèmes
des systèmes bio à part un tout petit
peu de glyphosate et moi je reste en
dessous d'un litre et 1 et quoi d'autre
qu'est ce qu'on met d'autre un petit peu
de griffo et puis un petit peu
d'herbicides dans les cultures par
exemple on a mis un huitième de doses
sur le maïs de christian voilà que les
autres c'est un peu du même tonneau
il y à 7 millions d'hectares de prairies
naturelles en france 7 millions
d'hectares sur un total planté de 29
millions quelques bricoles 30 millions
pour simplifier sans fait quand même un
paquet et elles sont elles ont été
écartées il ya très longtemps de la
guitare parce que pente comme ça elle
n'était pas propice à une agriculture
mécanisée pour l'érosion et autres trucs
mais en semi grecs on s'en fout moi je
monte dans des trucs comme ça j'en ai
rien à
marchionne en est un exemple donc je
veux dire donc les pentes ont disparu
comme on a par considérer que c'est
parce qu'elle pouvait être intégrés rend
les parcelles qui sont en prairies
naturelles au niveau matériel et vie
biologique mais c'est le pied c'est un
pied colossal voilà encore un témoin de
vie et 200 riche en matière organique et
si vous allez voir si vous n'avez pas un
bout de forêt pour se cacher un témoin
chez vous allez dans les prairies les
plus vieilles naturel voilà et vous
allez trouver là aussi une référence du
milieu qui est excellente au niveau vers
de terre matières organiques et autres
porosité ok bon voilà là à gauche s'il
apprend ça vous avez à gauche du labour
et la droite du semis direct si vous
aviez un vrai qu'à vous essaieriez de
rentrer à gauche ça vous fait de maître
vous êtes planté jusqu'aux essieux à
droite vous balader en cour à envoyer la
gueule du blé ou s'il y en a un qui
respire il est vert ces suies question
semis direct et loteries les jonas il
est en anoxie
voilà des couverts végétaux avec cinq
aspects cela est le monsieur effet un
mètre 92 donc ça vous dit que c'est
quand même beaucoup verts jaunes ont
montré des plus beaux parents m'enfin
c'est pas mal celui-là est plutôt pas
mal
ces deux mètres cinquante à peu près
alors il est où colorés vous mais il ya
que des plantes annuelles une façon
d'éviter le glyphosate c'est de faire
des couverts végétaux
si vous avez plus de vivaces qui sont
restés dans leurs parcelles de les faire
avec des plantes annuelles et les
plantes annuelles quand elles mettent
leur aux inflorescences pour qu'elle les
mette bien dehors voulait rouler et elle
ne repartent pas donc il ya pas de juin
d'herbicides y en a pas besoin
alors ça je vous montre cette image
parce que c'est simplement pour vous
dire que il faut oser je voulais dit ce
matin déjà je vous le répète quand on a
des restes des sojas des colzas rester
en terre et il y en a un paquet de
graines
vous avez les repousses que vous voyez
sur la droite de la photo là et on a dit
mais bon très bien impeccable ça nous
fait un couvert pour le blé qui arrive
derrière c'est impec et puis comme s'il
se met très dense mais les mauvaises
herbes aussi ça contrôle va mal de
choses on a mis de la vaysse de l'an
regarde à gauche là elle a fini par
sortir est une liane et puis après elle
est sortie et à la fin au mois d'octobre
elle est épaisse comme ça tu vois plus
de restes de il est saoul et par contre
je peux te dire que le blé l'année
d'après au mois de mai quand tu arrivé
depuis savait où était la baisse alors
oui nommé le blé on a pris sept cents
kilos avec de la baisse
qu'est ce que ça coûte de balancer de la
vesdre du blé du colza camp avant de le
couper avant même de le couper l'avait
ce n'est très très bien à ancenis à la
volée puis la balance à la volée tu
mettais 40 kg de lest ce tube wasson oui
là n'importe lequel
et puis là elle va venir en même temps
que donc les deux vont arriver ensemble
donc tu as une couverture de sol fantasy
s'assécher sarah elle avait des trous
dans sa luzerne et ont la bouche et avec
de la baisse la garde c'est mort donc
voilà un exemple de se passer
complètement des herbicides encore une
fois tu vois c'est joli quand même la
luzerne et la vaysse ensemble bon c'est
un exemple
paris europe j'avance
or chasser les blés bon alors vous voyez
un blé conventionnel à ce qu'on a fait
dans la propriété de ce monsieur qui est
un agronome comme moi qui travaillais au
cirad comme moi et quand il est rentré
chez lui il y avait une propriété lui la
chance une belle embellie 200 état très
joli il a repris tout ça et puis on l'a
mise en en semis direct immédiatement
quoi et donc il a fait des couvertures
mortes et tout ça puis on est passé aux
couvertures vivante
donc tu vois 78 quintaux dans les bandes
labour avec 180 unités d'azoté
voilà et là on est en cvs c'est à dire
exactement sur la même parcelle dans la
même bande ait fait rêver 84 quintaux
donc ça fait quand même quelques
quintaux de plus on pourrait considérer
que c'est un peu pareil mais un peu plus
haut quand même nous on a sur 15 ans
maintenant je suis en train de faire les
coefficient de variation
on a en moyenne de 600 kg à une tonne
série quarts de rendement en faveur des
scv par rapport au labour il s'agit pas
de dire que c'est pareil pas pareil et
donc avec 100 unités 2 avait remarqué
aux 180 l'azoté le polluant
c'est le gros pollueurs on sait que
l'efficacité de l'engrais azoté 50 60 %
65 dans les meilleurs cas donc c'est un
onglet qu'on achète on en perd la moitié
son efficacité c'est un drogué et en
plus ils polluent on le sait c'est ce
que vous voyez la clé entre les algues
vertes de bretagne s'est pas de
l'engrais minéral mais c'est des lisiers
c'est autre chose mais je veux dire
c'est toujours cet élément est au coeur
des discussions française avec des gens
qui la plupart du temps ne connaissent
pas le sujet mais enfin bon passons
alors 4 vous voyez que donc on a baissé
en a b c de la moitié presse que la dose
d'azoté et on produit plus alors oui on
a fait un bon truc qu'on nous ait dit
mais attention les pesticides et ben on
a dit on vous fait tout alors arvalis et
l ag db fait le savez ce que vous allez
faire vous allez traiter les semences et
traiter la culture même si elle n'a pas
besoin
vous mettez la somme de pesticides que
vous mettez vous traitez les semences
vous appliquez vous avez appliqué 4
pesticides dans les propriétés au tour à
quatre policiers devaient appliquer sur
notre truc qui n'a pas besoin donc on
l'a fait là bas à gauche sur la fin 81
cateau et à droite aucun traitement
78 ça change tout alors un petit truc
intéressant c'est que les plantes
voilà encore des choses qu'on découvre
chez les planches que vous trouverez pas
dans la littérature ou pas beaucoup je
crois ou alors cherchez bien vous voyez
que à gauche et à droite la lisère type
appareils c'est quand même assez clair
et là c'était une courbe de réponse à la
zot s'est tiré au cordeau
à droite on est au dessus de 140 unités
d'azoté à gauche on est à cette dose là
qui est à gauche et à 100 m et on s'est
aperçu que là où les doses dépasser un
certain niveau
alors il ya plusieurs interprétations
bien sûr mais il y en a une qui est un
peu évidente c'est que c'est une plante
qui fonctionnait que son réseau via sont
ceux qui la fait vivre et qui la paix
dominante sur les autres espèces la
luzerne
elles contrôlent toutes les mauvaises
herbes quand elle est bien installé
c'est qu'elle a un système de fixation
elle dans les ressources elle arrive à
pompe et de la zot a dominé à faire ce
qu'elle veut mais si tu lui enlève parce
que quand il est beaucoup d'azoté sur
une luzerne elle ne fixe plus d'azoté et
donc il devient une mauvaise herbe comme
une autre et regarde ben disparaît ça
c'est les courbes de réponse avec la
dynamique de la zot le taux de protéines
vous avez vu que le taux de protéines la
courbe verte avec les doses de la courbe
de réponse et 0 50 100 150 200 250
vous voyez que la courbe avec la luzerne
est au dessus de l'autre alors qu'on a
passé 20 ans en recherche avec quake et
d'autres mecs des anciens la dpre vieux
qui s'occupait de savoir comment
fractionner la zot y travailler que sur
les céréales ce monsieur coq coi c'est à
oui c'est un homme célèbre sur la zone
et il essayait de gagner du des
protéines sur le survenant on a mis des
années à faire des expérimentations à
l'inra et ailleurs et je crois qu'il
était à l'inra les et regarde dieu c'est
le coût d'un salon mais un couvert
végétal qui est une légumineuse et on a
un décalage les deux courbes et quand tu
es à 120 unités ce que l'on met entre 90
et 120 unités sur le blé pour produire
80 quintaux et bien la courbe s'écarte
encore un peu on a plus d'un pour cent
de protéines en plus cadeau c'est
magnifique
alors oui ça c'est chez hubert
charpentier son blé là le coût total à
l'hectare pour la culture les charges
proportionnelles de la culture sur le
labour 388 euros son rendement 78 kg
coups donnés talent de blé 4,97 euros
un cv sur luzerne 245 au lieu de 3 188
le rendement 80 quintaux soit à peu près
pareil il est gentil coup d'un quintal
de blé 3 euros au lieu de presque 5
alors là j'ouvre une petite parenthèse
très courte et j'espère que vous avez
les aurais bien ouverts vous avez
entendu parler cet été que le prix du
lait c'est un truc horrible c'est
d'accord alors vous êtes d'accord je
vous demande à ce que moi je connais pas
le prix du blé le prix du lait je suis
pas spécialiste du prix du lait on
entendra bientôt ça pour la viande pour
autre chose pour être à votre avis
est-ce que c'est une bonne analyse ça de
dire le prix du blé je vous ai amené
quand même la toute récente ce que je
vais vous dire c'est que si votre coût
de production et le tiers de celui du
voisin trop un tiers moins cher avec le
prix du blé fixé le même pour les deux
il ya un qui se trouve bien et qui gagne
des sous et l'autre il est en rouge
est ce que vous pensez sincèrement que
tous les paysans français sont au même
niveau technique est au top technique
donc ils savent conduire leur
exploitation pour produire du lait ou de
la viande au top niveau qui sont tous au
même niveau
non nous sommes d'accord sûrement pas et
qui est-ce qui est au top pour avoir des
coûts de production bas et dégager des
marges parce qu'ils produisent bien et
de manière plus régulière que l'on
travaille en laissant les autres nous
tous les mecs de mon réseau sont comme
ça si vous trouvez la mecque de mon
réseau en train de faire grève
vous m'appelez c'est qu'il a il a voulu
aller s'amuser à taper sur la gueule à
quelqu'un mais sinon ils iront jamais
christian n'a jamais été fair game
je veux dire bon il serait ravi si qui
ont lu augmente le prix du lait ou de la
viande
je veux dire mais que et vous avez
entendu parler de ça quand j'ai entendu
parler assis dans mon fauteuil parce que
là j'ai écouté si la france
encore une fois c'est non on est
pénalisé en europe
ben oui pourquoi parce que les allemands
ils ont fait des grosses concentrations
des fermes énorme ce conte
faire je suis plus là dans le north mara
des espagnols ont fait paris et nous non
on n'a pas ça donc là c'est pas pareil
parce qu'ils arrivent à réduire les col
2 les pays de l'est toujours les mêmes
l'allemagne a bien l'allemagne elle
utilise de la main d'oeuvre qui vient
des pays de l'est qui coûte beaucoup
moins cher alors que nous ça coûte très
cher d'accord les espagnols c'est pareil
il s'utilise de la main d'oeuvre qui
vient d'un peu plus bas l'abba pareil
donc on est vraiment dans une situation
ça peut plus durer
voilà les arguments et alors je dis pas
que c'est pas vrai je peux pas me
permettre de dire ce genre de choses je
suis pas les éléments mais j'imagine que
ça existe effectivement et le sujet il
est bien dans les coûts de production
aussi sous réserve qu'on surveille la
grande distribution qu'elle vienne pas
ranger tout ce que tu viens de gagner
d'un côté parce que là aussi il faut
surveiller et là il ya des arbitrages
qu'on peut faire on le sait mais 1,50 je
sais pas quoi le litre de lait là où je
sais pas trop quoi ou la tonne je suis
plus mes cheveux tu centimes au litre
bon 28 centimes le litre mais je veux
dire ça représenterait par rapport à la
diversité de productions des coûts de
production des agriculteurs
il y en a qui sont en rouge
immédiatement qui produisent à perte et
d'autres qui viennent du fric alors ceux
qui gagne du fric elle a très peu et
c'est ce qu'ils ont baissé leurs coûts
et qui arrive à bien produire donc je
veux dire des responsables sérieux
politiques et autres auraient dû se
faire s'ouvrir dans l'oreille que un des
objectifs de ce pays france c'était de
baisser les coûts de production de
d'arriver à produire beaucoup en
baissant les coûts de production et que
si on arrivait à faire ça ça veut pas
dire qu'il faut pas que le lait augmente
on va les laisser augmenter s'il veut
bien augmenter mais je veux dire le
sujet il est là alors ça c'est le la
synthèse de résumer alors tu vois
d'ailleurs que le chiffre de 100 essais
vd ce côté là il est plus élevé que le
245 qu'on a vu c'est à dire que depuis
qu'on avait monté ses tableaux les deux
trois dernières années qui viennent le
patient doit encore baisser les coûts on
continue à baisser nos coûts c'est à
dire on arrive à 288 ch plus combien là
bas les tcs c'est cela la 410 et la
chimie la bourre avec chimie paquet ça
veut dire 250 unités d'azoté hectares à
300
unité bien sûr voilà oui ils vont jusque
là les mecs
eh bien on arrive à 608 ça veut dire que
je reviens ce que je vous racontais tout
à l'heure pour parler du coût du prix du
blé par exemple le prix du blé
aujourd'hui qui a baissé beaucoup
un mec qui a 6 ans 8 euros de coûts et
un autre qui à 288
vous savez quand on a 200 ha ça fait
beaucoup d'argent
les différences il les a calculé en bas
bon eh bien écoutez ça fait des sommes
assez considérable donc je crois que les
coûts sont quand même au coeur du
raisonnement sur les prix payé toutes
ces choses là et voir le malaise qui a
dans ce pays c'est qu'il ya une
hétérogénéité colossal de compétences je
dirais alors pas parce que c'est la
faute aux paysans j'en suis un mois je
vais pas me donner des claques nom et
j'en suis issu des petits paysans
pauvres dordogne donc je connais bien ce
sujet de la polyculture de l'élevage et
de l'agriculture bio puisque j'ai été
élevé dans voilà bon donc moi je vais
pas mais ce qui est certain c'est que je
dis est vrai c'est que si les paysans de
france avait des coûts de production
savez gérer autrement agronomiquement
économiquement techniquement leurs
propriétés agricoles
il est probable que le 30 28 centimes de
viol je dis pas qu'ils vont être riches
mais il gagnerait leur vie ne serait pas
en train de le bordel dans la rue
regardez c'est cette année cette année
donc une en est complètement tout le
vous le savez tous ça a été une année
horrible froid pluie jusqu'aux modja
avortement des épis et du blé du machin
bon il ya des gens en beauce qui ont
produit des vins capot on n'a jamais vu
ça de mémoire de pépé de la est alors
regarder chez chez hubert toujours blé
tendre 50 de travail du sol 3 fongicides
1/2 fongicides donc ça fait six fois
plus de fonds d'ici si on parle en
proportion 59 donc on à 700 kilos
d'écart en faveur toujours du semis
direct comme nous on mesure toujours
tout le camp en faveur du chemisier le
blé tendre mais sur 100 le sable lacetti
sur l'argile au caire à 6 sur sols
sableux un peu plus acide regarder le
poids spécifique du premier 71 77
non mais attendez on touche aussi à
laquelle il
de l'aliment qu'on produit un ps de 77
les gens achètent aujourd'hui 71
on se demande m et oui alors sur le sur
le sol sableux 37 43 600 kilos d'écart
ps 59 70 et là alors là c'est là c'est
le gag on sait très bien que le blé dur
il est positionné un peu trop du côté du
berry c'est un peu limite et que les
mauvaises odeurs on risque d'avoir des
bons on est déjà produit des 60-74
quintaux en a produit de blé dur c'est
quand même super bien quoi bon sur la
luzerne et compagnie mais regardez 14
quintaux et 28 simplement du simple au
double alors quatorze cantons c'est nu
et voilà
alors il a mille à 100% bactéries non ça
c'est pour les pois d'hiver ps 58 et 71
et il me dit que son blé dur le peu
qu'il a les mecs m'ont lu brand quand
même ouais les mecs vont quand même le
lui rende celui qui est sur le vcd quoi
l'autre même pour les animaux on allume
quoi donc là et c'est 100 % de plus quoi
je veux dire et regardez bien aux trois
fongicides d'un côté de l'autre côté en
demies fongicides pourtant landais
étaient vraiment qu'ils favorisaient
vraiment toutes les attaques pathogènes
et tout ce qu'on peut imaginer quoi donc
là au niveau biologique on veut bien la
force des scv la force des plantes donc
et de ses communautés de plantes faut
faire avoir un service sanitaire sérieux
au niveau du sol qui permettent de
connaux mise et de la phyto polluantes
divers diverses et variées quoi la
nature se récupère à une vitesse que
vous nous imaginez vous pouvez même pas
imaginer ce que je vais vous dire là
vous allez lire il fabuleux non on le
sait nous maintenant je sais c'est qu'il
va falloir oser se supprimer des
intrants chimiques et même où ils ont
trop peur je remonterai des
partiellement n'y a que des mauvaises
herbes
je fais 14 tonnes de maïs ou paie pas
rentrer dedans tellement quelles
mauvaises herbes
alors que là il en voit une tous les une
pièce là comme ça il ya trois mauvaises
herbes le mec il appuie le désert visite
oui on a on est rentré dans un espèce du
circuit de balade alors mauvaise qui
sait qu'à 10 heures le bord en moi je
m'en sers des mauvaises herbes
elles me servent énormément je vous ai
raconté ce matin que je les fertiliser
mois pour faire de la biodiversité
positive qui va me faire il va fournir
des services agronomique gratuit et que
cette biodiversité elle est là j'ai
pourquoi j'irais en entrant dure une
noël si j'avais une fille j'ai pas les
plantes qui m'intéresse dans le lieu
donc je peux me servir de ce qui existe
donc ça c'est des sujets absolument
fondamentaux bon je dirais de chercher
s'asseoir alors ça ça ça c'est ce qu'on
appelle la rationalité de l'agriculteur
les deux champs vous voyez là c'est jean
claude qui est à gauche et son
beau-frère à droite ça fait quinze ans
que ça dure et tous les ans c'est pareil
et il est super sympa sur mon frère on
mange ensemble et je le chante je passe
tous leurs balles sont vengés d'yvette
oms a encore des trucs nul tu peux pas
faire ce que demande à jacques roth de
te le planter et il me dit hop il dit
moi mais mes conneries chez le faire
c'est déjà pas mal
d'assumer ces conneries et de dire qu il
les maîtrise pas ce que tu peux mais
très maîtrisé des conneries je trouve
que c'est bien non mais c'est vrai c'est
un autre exercice alors la rationalité
pourquoi les gens le font pas pourquoi
si pourquoi là alors regarde quand tu
regardes les sols ça fait vingt ans
regarder ça et puis je vais passer très
vite là dessus outils et on a l'amour
neuf ans chez le beau frère puis tcs
il a quand même fait des tcs pendant dix
ans a fait 19 ans la chrono 58 et de
l'autre côté chez jean-claude en a deux
sortes tcs et 17 ans de scv matières
organiques 22 4 5 bon regarder tous les
autres éléments la biomasse microbienne
les nutriments contenus d'en écouter
chez sa part est de la provocation
et bien quand vous arrivez le chant que
vous avez vu la grande sorgho petit
sorgho vous prenez un ballet pendant
l'été vous arrivez vous balayer la
séparation entre les deux c'est papa ils
sont côte à côte
du côté du beau-frère le sable et blanc
c'est des sables il n'y a pas d'avenir
si les sables pur calcaire ya pas
d'argile le sable et blanc et chez
jean-claude il est gris gris foncé
comment j'ai dit qu'on pouvait monter
alors on pouvait séquestrés de la
matière organique dans les sols sableux
mes collègues de l'ird et ceux qui
avaient inventé le fractionnement de la
matière organes
d'ailleurs quand même des gens qui ont
fait des choses importantes il m'a dit
mon ami impossible il n'y a pas de
colloïdes c'est pas possible
bon allez il faut que j'avance donc ça
je commente même pas des choses comme ça
bon ça c'est chez sandrine galon on
arrive à produire lui tonne de blé
voilà un cv outil alors j'avais mis des
trichoderma j'ai fait des mélanges
alors il ya un truc intéressant qui peut
vous intéresser beaucoup je vous le dis
c'est pas anodin de travailler avec des
gens qui font des bioproduits et je me
suis dit que les gens passeraient pas de
la chimie pure et dure énorme
un gros impact à 10 et à des scv bio
comme ça en cinq minutes
donc quelque part j'ai mélangé les
produits chimiques avec les produits bio
donc j'ai coupé la moitié de la chimie
et je vais compléter part du bio ça
marche il ya des synergies colossal en
sais pas pourquoi moi je pensais que
j'allais flinguer qui allait avoir
disjoncté gonis mêmes raisons non non
c'est tout il ya pratiquement des
synergies mme c'est un truc de dingue
alors comment ça marche aussi alors ça
par exemple je vous ai parlé des
mauvaises herbes que monsieur là il fait
des cv irak
il rate son son herbicide qui m'appelle
heureuse il dit lucien j'ai raté leur
visite dans le maïs je fais quoi
si ebel tu fais rien comment il m'a dit
comment je fais rien si l'ancien quel
stade du match au moment des fautes et
morale maïs ils avaient des 2 3 feuilles
j'ai foutu
non mais non tu tape dessus tu vas tu as
fait sur le maïs et aura pas les
mauvaises herbes parce que ça fait effet
parapluies les wazers sont planqués sous
les feuilles déjà qui retombe
tu laisses tomber alors il n'a pas fait
devront vraiment avec plaisir
et voilà ce que ça donne mais tu vois on
a fait 14 tonnes quand même alors là tu
le vois pas trop mais tu vois les les
amarantes c'est toujours les mêmes
plantes qui poussent dans les chambres
de france depuis le golfe du lion
jusqu'au boss
il ya trois plantes qui poussent souvent
est ce que vous croyez que quelqu'un a
remarqué toujours si les panis cecchin
au clos à le genre équine au club une
graminée l'epani cela elle pousse depuis
le golf et du long jusqu en beauce
s'accroissent quand même pas mal de
chemin en cours de route et d'écologie
il ya les amarantes aussi et les
troisièmes c'est lesquels brawn
ok ces trois là on aurait pris tout ça
on le respect dans le blair la volée
avant de leur école
on aurait eut découvert faire avec ces
trois plantes au lot puisque quand vous
coupez tout ça sans le son la mais avec
un pied ici et là des voix un peu plus
donc je veux dire la nature vous montre
qu'il ya des plantes qui se foutent de
la variabilité climatique comme en
fronde depuis dix ans cette année moi
j'ai fait moi je vais voir servait dire
que moi qui regarde sans qui ce pas ce
que je fais c'est synthèse là je regarde
et je me dis cette année et encore plein
de culot mode pardo il ya plein de panis
et il ya plein de trucs y aura à peu
près partout et elles sont toujours
présentes elles vous disent quoi le
climat change cette année c'était
n'importe quoi elles sont là il fait
très sec s'étendait la fêterais ses cô
tier 1 sont là l'année d'avant il fait
très chaud printemps je sais pas quoi il
pleut pas elle sera donc je veux dire on
aurait pu déjà prendre toutes ces
graines laddh surtout que ça fait
beaucoup de grain et c'est facile à
semer faire un mélange et les mettre
dans les chaumes pour avoir à tous les
coups un couvert d'été alors ça c'est le
maïs que vous avez vu ce mets tout à
l'heure le maïs tu sais qu'on a semé
dans le vert là c'est maintenant la
alors la première ligne un peu dégueu
parce que bon c'est une ligue de
bordures met dedans il n'y a pas eu un
grand d'engrais on a un maïs québécois
vachement beau et on l'a semé dans une
masse verte comme ça voilà y'a pas derby
s'il n'y a pas de rien il n'y a pas de
regret il n'y a rien du tout voilà c'est
pour ça que je vous montre cette image
parce que c'est les gens qui viennent
voir après si vous avez desséchée avec
quoi et avec rien mais c'est le second
avancement qui a fait ça c'est quand
même je trouve sympa les techniques
comme ça qu'on découvre presque par
hasard mais qui montre que la vanité
d'avoir une tête formatech sur de la
chimie ou sinon et voilà que on est on
sait pas sortir de ça donc moi je sais
faire ça et je le fais tout le temps je
revisite des choses et jose je fais on
verra je fais des hypothèses avant si
vous êtes avec moi je vais vous dire en
ce qui risque d'arriver je te le dis
c'est le maïs qui va s'étioler
peut-être que il va sortir tout jaune de
tout ça s'il arrive à sortir et on verra
après comment il se développe mais
pourquoi pas mais si je vais oser c'est
comme ce que je vous ai dit tout à
l'heure j'assiste quand vous passerez
d'un système chimiques un système où
vous
vous avez décidé à enlever la moitié de
la chimie vous allez avoir une perte pas
possible qui va oser et c'est là que
vous allez vous rendre compte du 2ème
adage c'est que la lecture se refait à
toute vitesse
si vous mettez plus de pesticides vous
enlevez sur une partie de votre
exploitation une parcelle nous enlever
ce de les voir les auxiliaires qui sont
rares en pagaille
vous allez dire ça alors c'est
incroyable mais non mais c'est pas ça
alors la nature si la nature
bah oui alors regarde mes mains c'est un
maïs à aboisso
il est sympa non tiens ma is tropical
lui fait mettre 80 notre ami ça fait 100
m dos quoi alors on a mis des tournesols
géants que j'ai amené ça fait partie de
ces cuisines dont je parle j'ai amené
des espèces un peu différente pour
monter des grosses mènera sans parler
des grosses biomasse en maïs il fait
qu'un stand hectares et en biomasse il
fait quoi 17 tonnes de biomasse
ouais les plus costauds s'est passé par
là coincée mais là on n'est plus là
dedans là c'est le double c'est
quasiment le double voilà regarder les
mes petits tournesol géant l'a alors
interdit de visiter le champ par jour de
grand vent
parce que si des capitules cet écran qui
vous tombe sur la tête
l'ostau direct si vous mourrez pas voilà
ah oui ça pèse énormément ça rentre pas
dans les sauts en laye et d'ailleurs il
a pas été les chercher
je vais envoyer un maître gérer et
aurait pu aller chercher les plus gros
une action comme ça il m'a dit que ça
faisait je sais pas combien de kilos un
kilo et demi ou deux kilos le capitule
ouais la coupe et il a pesé non mais
coûte bonbon s'en faut alors ah oui je
vous montre regardez les amarantes dont
je vous parlais tout à l'heure c'est à
dire que au delà du fait qu'on peut les
mettre dans les champs la place des
sauvages et que ça c'est de la bouffe
macro bio et ça coûte très cher sur les
marchés
on peut produire une tonne une plaie
mais deux temps avec ce matériel là
alors regardez comment j'ai fait pour
libérer du temps pour libérer de
l'espace pour faire des couverts
végétaux dans le soja
ils ont du soja jijel ferai ce que quand
ils sont en train de le cueillir
bagis mai un mois avant j semer à la
volée dans le soja comme ça je sème
doublé tout seul avant les premiers
première gelée importante il s'implante
après il va prendre sept mètres de neige
sur la tête mais il est préservé là-bas
protéger et puis on va voir ce que ça
donne alors on a gagné 2 tonnes
une tonne et demie de rendement à
l'hectare vous allez bon c'est quand
même assez haut
moi je suis assez je ris toujours je
suis content de moi alors voilà on
balance à la volée voilà ce que ça donne
dans le soja alors le blé de printemps
fait quatre tonnes le blé d'hiver 6200
vous voyez par exemple mais on a fait
mieux que cette année on inventait à 7
tonnes alors je suis sûr que les paysans
français vont me remerciait les
agriculteurs parce qu'on est en train
d'armer des agriculteurs par là aussi ça
ça peut changer beaucoup de choses
oui mais bon ça peut aussi stimuler les
agriculteurs français ou au moins leur
dirigeant politique parce que c'est
surtout je crois qu'il faut cibler que
l'innovation c'est très important et
qu'il faut qu'on avance
c'est un peu mon propos alors regardez
les bio la lessive bio bas on a attaqué
sa part ça avec du chèque jeudi vous
voulez faire des cv bien je vais vous
les faire on va vous les faire alors
donc moi pour moi bien et c'est les bios
et pour résister c'est l'entretien des
propriétés d'abord physique du profil
cultural 7 biologique il faut développer
avec et surtout les mauvaises herbes
dans la pratique pour passer ruiz du bio
labouré au fcv bio c'est une mauvaise
herbe six ans le grand truc
chaque fois ils sarcle et chaque fois
qu'ils savent ils ont labouré déjà le
lot peut emporter la moitié du labour
après chaque fois qu'ils sachent si peu
qu'il ya une pente il vient une grande
pluie derrière tout ça rempart à la
rivière mon sens c'est n'importe quoi
mais je comprends pas comment on n'ait
pu admettre que l'on développe ce genre
de système en france c'est vraiment de
l'obscurantisme scientifique le plus
j'ai rarement vu ça moi je suis atterré
par autant de bêtises
alors on va monter ça vous allez voir
j'ai pas tout les dia pour moi j'en ai
plein là dessus voyez avec un krepper là
en rouleau il ya un mec de dans la
celui là le rouleau là il est pas mal
mais je préfère un compte qu'il ces gens
pensent qu'ils préfèrent il écrase quand
tu as une végétation tu vois plus
costaud avec ou tu as 20 tonnes de
biomasse sèche avec des tiges et des
trucs bombe à lui il suffira pas alors
que le concile avec son poids et ses
aspérités tweet écrase tout je voudrais
vous montrer ça il est quelle heure je
vous montre ça et puis on vous faites ce
que vous voulez on peut conclure moi je
comme vous aurez ça sous la main toute
façon regardez cette propriété regarder
désormais la 85 95 c'est là que j'ai
monté le séminaire il a bourg et ses
soeurs les visées des mots de culture
j'ai arrêté la gt compact et ici on a
gagné et ensuite je suis passé à un cv
et j'ai intégré l'élevage à partir d'ici
en 1993 sa moyenne sur 1000 combien 1132
la courbe lasser les hectares de soja
on a fait 3400 kg de moyenne d'accord
avec une parcelle de 384 hectares à 4300
kg de moyenne
c'était en 1993 ok l'année d'après il ya
eu on n'a pas pu lui raconter
sinon il y avait quatre tonnes par la
halle 3 ans et demi de moyenne
on n'a pas pu le récolter pleuvait tous
les jours on a perdu des grains qui ont
germé sur pied tour et l'année d'après
était à peu près normale trois mille six
cents kilos sur 1300 hectares d'accord
1993 jardé vous allez voir où je veux en
venir c'est sans ses songes a été fait
avec super grosse biomasse il y avait
zéro fongicides hockey et il y avait un
insecticide à deux insecticides voilà ce
qu'il y avait dans mon système
sv grosse biomasse beaucoup de sens où
beaucoup de sorgho notamment voilà alors
30 ans après 10 ans 20 ans 23 ans après
la moyenne brésilienne de l'état du mato
grosso et trotters donc ça veut dire que
20 ans avant j'étais à 3500 kg sur 1300
hectares ne sait pas quand même un petit
jardin expérimental 1300 hectares sont
là et j'avais pas deux
j'avais pas de pesticides deux ans
aujourd'hui ils sont 3000 kilos mais ils
sont 1 4 ou 5
logiciel plus de 5 à cet insecticide et
ont fait 300 hectares est ce que veut
montrer dans le cadeau que j'ai pas mis
dans celui-là mais qui est dans l'autre
je pourrai toujours le transfert demain
si vous voulez c'est que il ya toutes
les années la moyenne vous verrez et
bien en moyenne elles ne bougent pas
malgré les ogm malgré les techniques
chimiques de plus en plus perfectionnés
et bien on n'a pas bougé alors que 10
avant je faisais plus de productivité je
n'avais pas d'intrants d'intrants
chimiques c'est quand même un peu fort
mans et là je vous ai pris le cas alors
ça c'est tout est mesuré la cdu super
truc je commente c'est rien pour 2010
frange ici plus insecticides
voilà les orner donc ça va comme ça 2007
2008 jusqu'à 2012 2013
voilà forget ici depuis sa secte ez 37
dollar à 155
on a multiplié par cinq et ainsi de
suite
donc les ogm ça c'est le jury c'est pas
moi j'aime ou j'aime pas je vous ai dit
les ogm j'aime avec la biodiversité avec
une gestion avec beaucoup de plantes
intelligent lassé des super arme là
dedans ça c'est fini le brésil est au
bord du gouffre pour beaucoup de mains
cas aussi c'est à dire ils sont en train
de passer en rouge franc et oui parce
que la charge chimique est devenue
insupportable
au prix où elle est alors quand vous
regardez les semences havas 40 à droite
40 143 on a multiplié si les ogm la met
dans le maïs s'est passé à 280 comme ici
voilà voilà
et les applications on était à 44 ans né
à 83 me doubler le nombre d'applications
alors il ya des cultures comme le coton
qui sont beaucoup plus chargé un
pesticide haute technologie regardez les
fongicides insecticides est de 200 à 500
et quelques 2 et demi les applications
sont passés de 98 à 388 voilà les
semences c'est pareil enfin bon je vais
dire ce qu'ils étaient venus qui avait
été annoncé par les transnationales
parce que c'est tout des transnationales
les gouvernements ils s'en foutent
ce avec le dossier de toxicologie de du
glyphosate a été fait par monsanto
c'est quand même fort ça tu sors et
molécules tu dis qu'elle est super
mais c'est vrai là il est quand même
beaucoup de monde dans ce monde c'est
une molécule extraordinaire mais comment
toi tu peux faire toi même
le dossier de toxicologie truc je vais
m'arrêter là
ah oui ça lui krombach je faisais bon
j'en faisais plein comme ça des combats
et je les ai envoyé un copain pour
rigoler un peu je dessinais beaucoup
j'ai dessiné j'ai fait des petites
bandes dessinées des trucs et cela je
l'avais j'avais dessiné un moment les
jeux l'utilisent pour dire que les
technologies on peut essayer d'être un
peu plus précis quoi ce que là c'est pas
on n'est pas le résultat pas forcément
garantie
je suis sûr que l'éléphant n'aime pas
mais je suis pas sûr que la cible on
voit la touche r double couche

Partager sur :