Désherber avec les plantes bio-indicatrices, par Sylvain Trommenschlager

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (12 mars 2021) - Sylvain Trommenschlager - Durée : 86 minutes
Icone categorie objectif.png Adventices

Thumbnail youtube tOnU3bXWiMs.jpg

Les problèmes de désherbage graminées comme le vulpin, le ray-grass ou le brôme sont de plus en plus fréquents et de plus en plus compliqués à gérer !

- allongement des rotation

- résistance

- semis tardif ou précoce

- météo

- faux semis

Mais la levée de dormance de ces graminées ne viendrait-elle pas d’un déséquilibre du sol ? 🤔

Sylvain donc de lui envoyer les analyses de sol où vous êtes confronté à de grosses problématiques graminées, pour vous aider gratuitement ! 🌾

pour le contacter :

https://www.facebook.com/SARL-Conseil-Technique-Rural-CTR-107408794351978


Annexes

Transcriptions

et bien vos jours sylvain bonjour martin

on se voit aujourd'hui pour une petite
vision concernant un sujet sur lequel tu
es je pense pionniers à savoir une
gestion avec vision de la gestion des
adventices résistante différentes que ce
qui se fait dans la dans le paradigme
actuel et donc va je voulais que tu m'en
disent plus
qu'est ce que ça va être coton approche

Afficher la suite

peut être en train de développer peut

permettre sur quoi elle est basée
évidemment les limites qui vont avec la
caisse il a compris si c'est des
recharges prétendent coin de manille oui
alors aujourd'hui ça c'est un retour
d'expérience terrain c'est à dire que
dans le grand est aujourd'hui on est
confronté fréquemment à des à des
situations où malheureusement et la date
de semis et le et la rotation ne nous
satisfont plus on est confronté à un
problème par exemple vu le pain frais
qu'on prétend le double of three plage
des 12 bat voilà c'était c'était des
choses depuis longtemps tester essayer
aujourd'hui je disais souvent un client
pourrait me donner foule budget pour
bâtir un programme désherbage on n'est
pas convaincu qu'on arrivera à faire 96
98 % d'efficacité
fort de ses échecs
fort de ces échecs il a fallu regarder
différemment et puis là-bas clairement
il y avait des travaux qui nous tendait
les bras c'était les travaux de gérard
ducerf vkii son fondateur et qui amène
une réponse cohérente dans la proche
dans la proche dans l'agriculture de
conservation dans l'écologie au sens
scientifique du terme de la place de
chaque espèce et plantes dans la nature
et dans un écosystème les climax les
notions de climax qui était quand même
des notions fondamentales et qui nous
permettent d'expliquer en tout cas de
donner des des chemins technique
ce ne sont pas les gémonies qui sont pas
uniques mais au moins des chemins
technique cohérent et donc là dessus on
a commencé à travailler sur le vulpin où
on avait un était face à des situations
qui était quand même inextricable
deuxième expérience forte c'est d'avoir
vu des champs d'avoir connu de ma
carrière deschamps s'en veulent pas et
puis qui d'un seul coup son arrivée en
vue le pain avoir connu quelques autres
exemples mais qui nous interpellent des
gens en rotation extrêmement courte
voire monoculture de blé sans jamais
avoir de villepin sur une même
exploitation et parallèlement à cela
d'autres champs qui était avec des
rotations très longue qui salissent est
de plus en plus alors on peut remettre
en place
oui les notions de deux techniques de
chaque agriculteur il y aurait dû y
accueille aurait fallu sur chaque
produit oui c'est d'évidence un autre
élément fondateur quelqu'un qui a un
rôle bulletin des micros placette s'est
amusé à les glyphes aux athées 58 et
encore maintenant aujourd'hui
répéter l'opération et il pousse
toujours autant de bulles pas donc on ne
laisse rien pousser sur un mètre carré
ont glyphosate tous les ans la même
période pour avoir 00 grain et bien on
est toujours face à des populations ne
veulent pas qu'ils régressent pas donc
là dessus on était chez
l'expérience je parlerai comment on est
venu à étayer sa étayer la technique à
mettre en place
l'expérience a été mise en place chez
arnaud jacob hockey à busnes hier dans
le 52 une parcelle qui a démarré sur une
bosse de 700 villes par mètre carré
donc autant dire les conditions
inextricable on a réussi quelques fois
contrecarré c'est à dire que de 720
mètres carrés à étouffer les bus urbains
fait c'est arrivé une fois
quelles ont été les conditions de
réussite du facteur on les a toujours on
n'a toujours pas la réponse
ça c'est une évidence mais c'est
possible donc ça c'est des éléments qui
s'additionnent et qui disent il ya quand
même quelque chose
ensuite plusieurs expériences des choses
je vais pas rentrer dedans mais des
choses qui nous ont marqués qui ne sont
pas renouvelés qui ne sont pas des mêmes
qui sont des constats découvert de vul
pas derrière des maïs infesté de
villepin et l'agriculteur laisse
globalement un couvert de villepin est
il détruit
des vul pas talent et un chant complet
deux hectares et de pions ne sais plus
ce que c'est qu'un villepin donc le
caractère de bio indications commençait
de raisonner en se disant basse le
vulpin a rempli sa mission
une hypothèse bien sûr ce n'est pas une
certitude c'est un constat il a rempli
sa mission il a disparu
on a eu ce même genre d'expérience parce
que je peux le site et puisqu'il a il
est là témoigne un verre de thé
reproduction un petit peu un petit peu
dans ce sens chez yann cas début d'année
un couvert qui pousse mal d vulpin qui
envahissent le couvert avant un maïs et
ce champ a été du moins quelques années
qu'une pression beaucoup plus faible
puisque les bulletins ont globalement
été là et broyés il avait donc rempli
presque leur bio indication donc c'est
vrai que de 20 ça peut ça pourra faire
sourire plein de gens mais est ce que le
bon couvert c'est pas la mauvaise herbe
qui pousse dans que la nature l'aller le
on va dire là
les mauvaises herbes dont la dormance
élevé sur ceux qui sur ce sur ce champ
là ce sera une des vraies questions
j'ai pas dit que c'était ça mais dans la
recherche on se doit de se poser cette
question en tout cas
deuxièmement les fondamentaux qui
étaient aussi il y avait aussi des
choses très intéressantes c'est à dire
que quand on connaît les fondeurs les
vieux fondamentaux on sait qu'un vulpin
pour faire perdre 4 % du rendement
il faut une population de 25 mètres
carrés alors quand on sait ce que c'est
qu'un vulpin ou intégra 25 au mètre
carré
on imagine sa à la moisson pas de
désherber c'est juste un probable
techniquement donc des niveaux de dégâts
qu'ils n'étaient plus en adéquation avec
ce qu'on avait établi par le passé c'est
à dire qu'aujourd'hui 25 veulent pas au
mètre carré si on les laisse jusqu'au
bout je pense que on a des chutes dans
l'anc sont plus proches de 25 30% que
2,5 alors que c'est que ça a été
quantifié à un moment donné ces choses
là on était seulement à cinq personnes
donc voilà on s'est posé tout c'est
quand on reproche tout ça on se dit un
problème on sait que 4 500 graines de
villepin tombe au sol
au bas mot entre 5 et 15% sont sont
viables donc effectivement on a un effet
et de -1 en termes de semences de
salissement mais on peut pas juste
édifier des niveaux de salissement comme
on connaît aujourd'hui
des catastrophes comme on connaît juste
sur cet effet de deux mauvais désherbage
de danielle moyse 1 on peut pas juste su
jusqu'en fin on ne peut pas seulement
justifiée par ça et puis les travaux de
joueurs du cercle résonne tellement de
bon sens que ben il fallait sans appuyer
et il fallait essayer de leur trouver
une corrélation pratiquer une
application donc on accord on a
travaillé avec ça et on a travaillé sur
une énorme base de données d'analysé de
sol classique 1 n'allez pas chercher des
analyses de sol
ubuesque mais il faut qu'elle soit
relativement complète il nous faut quand
même un taux de sodium un taux de
carbonate et pas seulement de calcium ph
matières organiques si on a la qualité
de matière organique l'habile unifiée
c'est quand même mieux
d'autres potassium taux de magnésium et
de là on a étayé une bosse pour définir
déjà le niveau de risque de résistance
auxquels on peut s'attendre sur chaque
graminées je mettrai on peut parler du
brome mais c'est un peu particulier
en tout cas on va dire déjà sur vul
paris gr nous n'avons encore pas de
données sur psd nous n'avons pas
travaillé du tout on est friand on a
quelques bosses et quelques bases de
réflexion on est preneur d'information
et puis ben c'est important qu'on
échange là dessus parce que par rapport
au travail qui est fait d'un point de
vue sur le red box sur le para
magnétisme moi je lance presque un appel
en disant travaillons sur ces dossiers
là conjointement échangeons parce que
parce qu on a quand même déjà des
premières bases de réponse et puis 3 4e
enfin which m éléments de réflexion des
zones où par exemple on s'amusait à
certaines certains sols vous pouvez
semer du vulcain ont récolté le ce mais
vous ne ferez jamais poussé cas typique
est représentatif les sols de craie
alors on trouve des soldes de créer un
peu plus argileux et on va y venir en
rentrer dans le contexte où on arrive à
avoir un peu de nulle part mais
globalement des limons profond à 70% de
ville de limon ou décret dès qu' on a
plus de présence peu de présence
d'argile basse et des cas où on arrive
quasiment pas avoir de villepin même en
en semant n'y arrive pas donc il ya bien
il y avait une corrélation pratique
les travaux durent ardue servent plat
des exemples qui permettait de faire une
synthèse et qu' il fallait se jeter dans
la brèche et puis aujourd'hui on est
face à des exploitants qui ne ce qui
n'arrive plus à sortir de cette impasse
alors on a eu un petit répit l'année
dernière des conditions de levée qui
était peut-être pas forcément là des
dates de semis compte août à corroborer
dans l'est ce que cette année malgré des
dates de semis tardive on est sur des
choses des situations malgré tout il
reste compliqué et très fragile sur tout
fragile très fragile parce que on voit
aussi des choses techniquement
s'afficher c'est à dire des gens qui
passent sur des systèmes maïs à travers
de la méthanisation à travers la relance
et la culture de maïs et qui peuvent se
retrouver dans des impasses
alors qu'ils ont fait du maïs pour se
sortir d'une impasse donc pour établir
et rétablir et ben je sais que ça fait
débat mais moi je suis pas un grand
grand fan des grande rotation forcément
pour moi la bonne rotation c'est celle
qui dégage du revenu et qui est de la
cohérence bien sûr au niveau écologique
et biologique
moi j'ai souvent parlé de la monoculture
de blé avec en plus la mise en place du
système réseau sphérique et il ya plein
d'arguments favorables il n'y a pas que
du défavorable au blé sur blé n'est tout
à fait d'accord là dessus mais le long
voilà simplement un entretien vraiment
en train qui lui paie donc l'on mettra
du blé plus le blé aura donc je me dis
c'est un peu réducteur
sans mauvais jeu de mots que de que de
balayer d'un revers de manche des choses
comme ça et surtout que je pense que
cette nouvelle agriculture elle doit
elle doit résonner un peu plus en
sympathie avec l'écologie est pas
clairement établi que qu'aujourd'hui les
rotations longues peuvent répondre à
tous les problèmes
surtout que bien des régions faire de la
féverole oui effectivement
le millet un petit peu le vent en poupe
mais on sait très bien qu'aujourd'hui ce
qui maintient le revenu d'une
exploitation
je résume alors bien sûr on a un exemple
les monnaies les grandes régions
monoculture de maïs si on les aide pas à
travailler sur des pratiques plus
vertueuse en continuant de déplafonner
d'avancé moi je continue de penser que
c'est un système monoculture qui a gagné
de l'argent qu'à passer bon de bon
nombre de crises et aujourd'hui toute
façon quand on voit l'état des colzas en
france la monoculture les gens vont la
subir de blé
donc voilà donc il fallait aussi
repositionné ça donc on s'éloigne un
tout petit peu du sujet mais la
monoculture son premier frein c'était
quand même le désherbage
c'était quand même ça aujourd'hui qui
pose un problème
donc on a retravaillé tout ça en amont
on s'est beaucoup inspiré des travaux
durent ardue servent notamment le vul
pas ce qui le caractérise c'est
globalement en anaérobie use de matières
organiques une semelle de labour enfin
bref c'est vraiment et par là on a
commencé moi je me suis dit je connais
un moyen artificiel de redonner de lever
des anaérobie aux et de redonner un peu
de faire d'oxydé les sols on en connaît
très bien c'est le seul degré 80% de
carbonate de calcium et bêtement j'ai
dit je vais artificialisés dans un
premier temps essayé d'établir à quel
moment ça réagit et puis comment c'est
de développer et puis ça a commencé de
répondre être fonctionner
donc on a ensuite une grille de lecture
par rapport aux analyses de sol le taux
de magnésium le taux de potassium le
ratio qui est pour moi fondateur qui lui
un vrai pilier d'un autre façon et notre
approche et qui n'est pas la seule tiens
à dire que c'est très humblement qu'on
avance ses méthodes
et puis on s'est aperçu que leur égard a
et le vul pas par exemple il y avait
deux grands des grandes différences
marquées alors on trouvera toujours des
contre exemples avec présence de
villepin et présence de ray gras ces
méthodes là la dangerosité c'est pour ça
que ça mérite une réunion et une
intervention explicite non pas pour
vertu on va pas faire tel engrais et on
désherbe ce mot n'existe pas dans cette
approche le but est de faire baisser la
pression de créer un milieu défavorable
pour ralentir la pression chez arnaud
jacob
on est passé de 700 vul pas mètre carré
a largement en dessous des 20 ans mais
il ya encore du jules pas il n'est pas
éradiquée d'ailleurs ce serait
complètement ce serait une aberration
écologique au sens scientifique du terme
puisque si demain on éradique
et si demain on se retrouve avec des
sols sans stock semences il serait mort
est une aberration c'est pas quelque
chose à cultiver ni à chercher c'est
bien créer des des milieux hostiles à
une est favorable à d'autres
c'est ça le le but du métier donc
aujourd'hui on a une méthode on fait
tourner un formulaire je vais pas
rentrer dans le détail mais chaque
personne qui est complètement gratuit je
le rappelle ont fait tourner un
formulaire de réponse avec une analyse
de sol l'idéal étant de mettre de
joindre une copie des analyses de sol
mais qui est plutôt complète et je vais
rentrer un petit peu dans le détail
quand même mais sur le site on va le
mettre sur sur les whatsapp tu pourras
le mettre en copie sur eux sur verre de
thé reproduction il ya aucun problème
c'est complètement gratuit g d'alcool
il suffit d'aller sur la page facebook
de ctr de conseiller technique rural
pour trouver le formulaire aussi tout à
fait tout à fait mais oh le but n'est
pas le but c'est de maximiser les
chances que les gens le voient et qu'on
a un maximum de retour derrière et de
lectures et de débats avec la personne
le but n'est pas ça pas une méthode
modéliser classe est fermée c'est pas du
tout ça
elle fonctionne on a des prémices je
dirais la méthode fonctionne s'il ya
quelque chose à critiquer c'est les
techniciens qui sont derrière mais pas
la méthode voilà elles méritent d'être
affinés donc aujourd'hui notamment sur
le vulpin et on va parler aussi dure et
grands et bien sûr on est calé sur un
taux d'argile minimum pour avoir des
problèmes ne veulent pas et après on a
établi un gradient de niveaux de
résistance ou de niveau de problèmes
parce qu'aujourd'hui on peut avoir sans
interpréter les propos de gérard ducerf
ce nom peut avoir de lecture le vulpin
très drôle vulpin est plutôt une plante
quand même qu annonce
pas des bonnes choses alors que le ray
grass c'est plutôt une plante
sympathique puisque elle elle vient
compenser un manque de cec globalement
elle vient compenser un manque d'argile
elle amène du corps au sol et voilà il
faut avoir c'est il faut avoir un peu de
films je pense il faut avoir un peu de
curiosité de finesse sur la lecture des
deux problèmes sont à mon avis
complètement différent ça c'est le
premier pas donc aujourd'hui le vulpin
on voit très clairement qu avec des
apports de produits qui vont redonner et
des favorisés à avoir des sols plus
oxydé alors il ya un rien il ya un
retour de bâton derrière cette technique
c'est d'amener du carbonate de calcium
le maître mot c'est ça surtout pas de
produits crus on la pratique de produits
cuits pardon je m'excuse de produits
cuits des shows tout ce qu on va classer
dans les shows surtout pas on a pratiqué
c'est il ya les produits type carbonate
de calcium et le gypse sulfate de
calcium
voilà les deux produits alors pourquoi
le gypse qui est pas un carbonate en
l'état lui il a quand même un gros
pouvoir c'est de dessaliniser et on
s'aperçoit qu'à chaque fois qu'on va
dépasser le seuil des 5% de sodium
on est face à des gros problèmes de
vermine et sodium étant quand même un
élément extrêmement des floculants donc
qui va aggraver ce n'est pas la cause
c'est ça aggrave ces problèmes de
danaher au bio on a une fois qu'on est
une fois qu'on est dans ces problèmes là
on a un ratio à lire et le rapport
potasse sur magnésie qui lui aussi n'est
pas exclusif mais quand il est très
inférieure à 2 très inférieure à 2 c'est
à dire beaucoup trop de magnésium
là on arrive sur des problèmes
extrêmement grave et alors quand on
commence à cumuler tous le taux d'argile
le taux de sodium et des rapports de
potasse sur magnésie extrêmement faible
là on arrive dans des systèmes qui sont
où on voit très très très très vite la
fin la fin quoi le
la difficulté de cultiver présence de
villepin le weder commence à toute note
tout là de toute l'année des niveaux de
résistance qui sont proportionnelles
forcément parce que cette résistance
aujourd'hui où nous techniciens des
fonds se régale un peu on arrive chez
quelqu'un doit bien ça marche pas ces
résistants bon ben voilà on a tout dit
quoi mais quand on reprend les travaux
qui ont été faits où on a trouvé des des
graines de bulletins qui datent de 17
sur lesquels qui était déjà résistantes
aux mets au sulfure ont emmené en droit
de se poser des questions sur est-ce que
la résistance elle n'est pas réduite
dans le sens naturel elle est naturelle
il n'y a pas forcément de problème de de
pression de sélection mais que plus la
plante est dans un milieu favorable
plus elle est résistante ce qui paraît
complètement cohérent on est en droit de
se poser la question je ne certifie pas
mais il est évident que dans une moue
hier où il ya plus de carbone et aux
carbonates inférieure à 1% et axa n'a
absolument rien à voir avec le ph du sol
il faut il faut quand même retirer ça
parce que si vous avez beaucoup de
potassium et de magnésium le ph il est
extrêmement élevé extrêmement donc faut
bien se détacher du ph
le carbonate de calcium c'est ce que
souvent on appelle calcaire actif qu'on
trouve ça n'a rien à voir avec la ceao
d'un critère d'analysé
il faut bien regarder le taux de
carbonate il faut regarder le taux de
sodium
le taux de sodium pour moi aujourd'hui
les travaux qu'on a fait et on s'est
repenché un peu plus particulièrement
avec pierrick qui travaillent avec moi
ça semble être l'élément qui nous posent
le plus de soucis taux de salinité des
sols enfin le taux de sodium précisément
en plus alors le sodium on n'a pas de
griefs ait ça parce que bon apport
hypothétiquement la betterave un petit
peu l'orge globalement toute façon les
plantes ont des mécanismes de jésus pour
pas l'absorber
et puis si on a trop de toute façon
c'est toxique donc voilà donc les
problèmes ils sont clairement liés à
tout ça c'est que comprendre aussi
en discutant que le vulpin était un
indicateur de soldes soldes pour
quelqu'un mais que plupart des capacités
de qu'elle a été très porteur
le calcium entre guillemets sauvegarder
le dernier le coup de 14 qui resterait
dans ça semblait devrait il ya nous un
élément ou là c'est sûr et ça va mériter
encore des analyses parce que ça a été
fait et ça a été mieux
clairement il ya un gros problème de
potasse alors là c'est le sujet le pavé
dans la marre parce que bah ouais mais
clairement chaque fois si on se contente
de lire les analyses mais de la potasse
j'en ai plein puis j'en mets plein il
faut les besoins en potasse des plantes
c'est un pilier c'est un vrai pilier
c'est un gros groupes liés bat déjà
d'avoir ton regarde les besoins en
potasse ont obstrué
donc si en plus on a des décalcification
au niveau des sols avec la pratique
l'utilisation de la zot ce qui est
normal et toute façon peut pas faire
face le travail du sol
on a des pratiques extrêmement
extrêmement déclassifiant depuis bon
nombre d'années
donc aujourd'hui dans les feuillets
d'argile notamment on a des
remplacements de calcium par de la
potasse par du magnésium l'equilibre
pouvant basculer dans le mauvais sens eh
bien on a des gros gros blocage de
potasse c'est à dire qu'aujourd'hui
c'était une certitude je ne peux pas
avoir mais le problème de la de la
potasse c'est le plier de la santé
végétale je pense que c'est à corroborer
clairement avec avec des brics avec
durée doc si un fantastique travail à
faire c'est tout ça aussi aujourd'hui
c'est c'est un appel dans le sens où les
mesures de réduction relais corrélée
avec les niveaux d'alimentation sont
sensationnelles et je pense que ce sera
très fondateur donc pas tord mais du
carbonate or libère du calcium parce
qu'en plus il a un jeu d'équilibré de
force quand on remet du carbonate
on re libère du potassium on re libère
du magnésium
on a tendance et c'est quand même un des
grands points forts chimiquement des
carbonates qui sont des produits tampon
quand on met des tonnages de carbonate
élevé de toute façon pas que les faut
pas que les gens aient peur puisque
quand on met un produit à 8 de ph même
pur c'est impossible de monter à 9 faut
que les îles font revenus
des fondamentaux de chimie très clair
d'ailleurs les soldes de craie sont
ponctuellement pas les sols les plus
élevés en période en ph qu'on trouve les
argiles de l'est de la france en moselle
sont fréquemment bien plus élevé on
trouve des créas 8
on trouve des argiles à huit et demi
fréquemment on trouve aussi des crèmes
huit ennemis 1 mais je veux dire
et ça c'est important de comprendre que
ce n'est pas la chaume et bien les
carbone il faut faire une différence
entre produits cuits produit cru ça
c'est très important donc les shows les
shows qui sont bons produits pour le
péage pour plein de choses chacun a son
utilité et son parti pris et sont je
dirais presque sa façon de travailler
mais pour ses systèmes de tamponner aidé
artificialisés un jeu je pense qu'il ya
plein d'autres méthodes
aujourd'hui pour aller vite on met des
tonnages entre 5 et 6 voire jusque 10
tonnes de carbonate de carrière donc dû
0,4 mm ou 0,2 mm et c'est comme ça qu'on
arrive à travailler suivant on travaille
en fonction du taux d'argile du type
d'argile s'il ya une liaison suivant le
type d'argile ça en est encore aux
balbutiements
on va avoir une réponse à une campagne
et voir la campagne une campagne est ce
qu'on voit fréquemment quand on fait des
essais c'est que sans faire trop baisser
la population c'est à dire assez c'est
relativement important mais sensiblement
à la u2 l'agriculteur ce n'est pas
violent mais parce que si on passe de
700 vulpin à 300
l'agriculteur eddine yahia toujours
autant si on voit pas les compter a
c'est une évidence alors que c'est quand
même important mais on retrouve des
niveaux de sensibilité au désherbage ça
c'est le plus marquant on retrouve des
déserts d d d d efficacité
ce qui veut dire qu'on a créé un milieu
hostile ça ne veut pas dire que
forcément le vulpin n'aime pas le
carbonate
mais en tout cas on crée des conditions
hostiles alors il ya un travers il ya un
travers à cette méthode
c'est qu'on va créer des blocages très
souvent en manganèse et en faire alors
en plus le problème du manganèse est
très prégnant aujourd'hui les peu de
gens s'en méfie mais l'utilisation du
glyphosate et c'est pas du tout
ce gentil qu'il faut mais des
désherbants racinaire ont engendré
d'énormes blocage en manganèse est ce
qu'on vienne comprendre c'est que
manganèse potassium
si on n'a pas de manque de potassium on
n'a pas de manganèse si on n'a pas de
manganèse
on n'a pa cotation ils fonctionnent
ensemble rentrer dans le fonctionnement
implicite ce qui fait que vous pouvez
avoir des sols qui sont pas du tout
qu'il aimait avec des problèmes de
manganèse quand même ça c'est fréquent
aujourd'hui si vous vous baladez dans la
plaine à la carence en d'année si vous
la voyez partout des passages de roues
superbe les gens et zydeco bien elles
vous disent au bout de trois quatre ans
mais tournemire sont toujours plus belle
ah oui entreprises c'est une explication
logique le manganèse va avoir un impact
direct sur le cycle de l'azoté la
potasse direct sur le cycle de l'azoté
sur la translocation des acides aminés
la potasse le manganèse sur la réduction
et vous avez l'impression que parfois
c'est des réponses qui pas atteints et
par contre le piège c'est qu'en
remontant aux niveaux d'azoté puisque
son cerf ubs
eh ben on refait on nivelle en état on
masque ce problème et comme la potasse
c'est quand même le ppi en nutrition si
on ne parle que nutrition je ne parle
pas des moyens d'améliorer la nutrition
qui peuvent être au tour et gravité sûr
mais quand on parle uniquement nutrition
la potasse c'est le pilier de santé
végétale insectes maladie
donc derrière aujourd'hui quand on a dû
vulpin on s'éloigne pas un du sujet on
les travaux de gérard ducerf fille
résonne voilà il résonne pour des
techniciens comme moi parce que ben dis
moi ce que tu as comme graminées dans
ton chantepie si on veut si si on veut
aller loin si on veut un peu s'enflammer
je te dirai quelle maladie et quels
insectes tu vas voir à quel moment on
manque encore de de compétences mais la
technique est bonne
encore une fois c'est celle des
techniciens qui ne sont encore pas assez
à ces érudits mais on voit clairement
ces choses là
sa fiche est d'ailleurs les petits
parallèle rapide pour leur ai gr lui qui
est des doigts d dans une des sols trop
oxydé lui cette fois où là le problème
de manier c'est le problème souvent d'un
manque de magnésium
alors il ya deux choses qui vont être
intéressants que c'est pour ça aussi que
l'appel à témoins à témoin à travail
conjoint intéressant c'est que les
premiers travaux sur l'application de
basalte créer des le basalte créer des
conditions extrêmement hostile au raid
rend extrêmement noah l'a22 chose qui
résonne sur leur ai gr le basalte et les
apports de magnésium autour de 5 6 700
unités de magnésium oxydes alors les
soupoudrage avec la qu'ils héritent
quand les gens du voyage mais de là
qu'ils héritent mais je vois rien oui
c'est effectif puisque là on travaille
en amendement on traite que ce soit vu
le pain ou les grands traits 3 de 2500 à
3000 tonnes de terre fidh ont fait de
l'amendement
on travaille en pourcentage mais ça
donne aussi une des choses faciles à
réaliser c'est à dire un échantillon de
terre une micro placette d'un mètre il
est très facile de se faire un petit
blog d'exp dans un rond de vulpin dans
un andré gras c'est ça que génial faut
pas toujours aller chercher faut avoir
une vision assez hégélienne de la chose
très terre à terre corrélée aux à ce
qu'on peut maîtriser
et puis derrière s'appuyer sur de la
recherche fondamentale et ça c'est
génial parce que vite on prend les
choses en main
donc là pour leur ai gr lui on va être
plutôt sur des plus tôt mais c'est pas
une exclusion c'est pas exclusif mais on
va être plutôt sur des rapports potasse
sur magnésie supérieure à 2 c'est la
tendance et plus ça va être supérieure à
2 plus le risque de résistance est
problématique et sera élevé et là on a
des gros problèmes d'alimentation en
magnésium indirectement dans des seaux
l'oxydé de manganèse et c'est pour ça
qu'on a déjà un premier une première
réponse
les grosses régions à rouille quand on a
duré grâce c'est souvent des grosses
régions des problèmes fin des champs où
on va être très embêté clé rouille qui
répondent très très bien que c'est tout
ce pool de maladies qui répond au
manganèse uniquement racault ce port
yaws et les rouilles qui répondent très
très bien au manganèse
d'ailleurs il ya des travaux qui ont été
menées là-dessus où les gens appellent
les manganèse les lots diom les rouilles
du pardon le job
les rhynchosporiose malades syndrome des
basses des déficiences en manganèse et
si on va plus loin si on regarde une
début d' attaques de rein quo sur orge
et qu'on regarde un début de carence de
sous-alimentation ce qu'il faut être
précis en manganèse sur orge
c'est exactement la même chose je mets
les deux photos côte-à-côte je le fais
dans une formation
c'est spectaculaire donc derrière ça
leur est gras lui on va avoir parfois
même des taux de sodium assez élevé des
taux ça c'est une constante qui
régulière et puis derrière ben suivant
la plante qu'on aura réglé ou veulent
pas on va mettre en place un plan
d'action qui est pas toujours très
onéreux quand on parle de 5,6 tonnes de
carbonate
on parle bien de carbonate on parle pas
de show donc on est plutôt sur des
produits qui sortent de carrière qui
doivent faire 90 % de carbonate ça
fonctionne aussi sur le rsa peut
fonctionner sur certains regrets sur
leur grade dans certains types de
soldats des limons où on va recréer
lever d'autres phénomènes grâce à
l'apport de carbonate et on va faire
baisser la pression réglera donc ça
demande un petit peu de l'ajustement et
là il ya aussi un petit peu notre coup
d'oeil et le débat avec l'agriculteur
qui est important
on peut pas sortir un gros modèles qui
tourne sur ordinateur avec un fichier
excel qui sort des chiffres et des
niveaux mais globalement on peut donner
de la constance et de la résonance et
des vraies pistes d'amélioration rapide
sensible fois sur cinq ans sur un an les
applications devant être fait avant la
levée des 10 us dites mauvaises herbes
logique lorsqu'on leur créer un milieu
défavorable un dunk ammann dont tu
parles qui est où les langues pour
papeete alors aujourd'hui on se cherche
moi je pense que dans un premier temps
suivant le niveau de pression oui et
puis à l'analyse je vais vous caler sur
l'analyse et si j'ai des taux de sodium
très très très élevé il va y avoir deux
approches j'ai quand même un peu de
carbonate
mais je n'ai pas assez de sodium mais
j'ai beaucoup de sodium pardon là je
vais plutôt m'orienter sur des sulfates
de calcium d'egypte je vais dessaliniser
si je suis là je vais utiliser des
douches des doses que modeste par contre
si je suis sur des sols ou clairement
j'ai pas beaucoup de carbonate
alors vous pouvez vous faut être très
vigilant sur le type d' analyses de sol
parce que vous pouvez voir plein de cae
dans le curseur que vous voyez plein ppm
mais les carbonates cd pourcentage de
donc il faut énormément donc de calcaire
active ou déjà calcaire total est donc
là il faudra il faudra être très
vigilant sur la proche
on va plutôt travailler sur le carbonate
et effectivement la première méthode
c'est de travailler je travaille
sincèrement à tâtons mais je travaille
sur déjà dans une rotation on va dire
typique blé orge colza orge parce que
déjà je vais avoir une réponse rendement
pour amortir mon investissement
on pourrait considérer comme un
surinvestissement colza jma n'a franchi
sauf problème par exemple dernier du
crucifères où j'ai besoin d'amendements
corrélés mais encore une fois et annie
duke lucifer c'est pas
il ya un problème de ph mais clairement
de toute façon on a un problème de
magnésium c'est une grosse
on a une grosse liaison un gros vecteur
commun pour les gros problèmes virus au
sol et magnésium il ya quelque chose à
gratter là j'ai encore pas la réponse
et puis bien sûr si on peut et on met en
place une politique de de redressement
fumure potassique alors moi je fais
partie de ces gens qui ont la main
lourde en fumure le font pourquoi parce
que ben ça nivelle mais incompétence
pour partie le taux de potassium les
réponses sont spectaculaires aujourd'hui
relever les niveaux d'alimentation en
potasse et c'est le nerf de la guerre on
a fait un gros travail de sape sur le
phosphore on est calé à peu près je
pense aujourd'hui sur l'avancé le
phosphore il est en plus on a quand même
7
ce travail qu'on peut faire en amont
avec les mycorhizes on a des formes
qu'on pourrait demain imaginer plus
appréciable on a une gestion du foliaire
qui aujourd'hui de bien meilleures pour
suppléer les les vagues d'absorption par
contre le potassium
aujourd'hui on peut imaginer que que
c'est un levier pour passer pour passer
au delà dans les niveaux de rendement et
surtout dans la santé végétale
on peut tirer des choses très empirique
qui n'ont qu on peut même frappé
démagogie agricole moi un ami de potasse
plus on a eu des problèmes dans les
champs de parasites d'insectes la larve
de grosses altises j'ai pas réponse à
tout mais la larve de grosses altis par
exemple pour dévier un peu du sujet elle
n'est pas apparue il ya cinq ans elle a
toujours existé 1
qu'est ce qui a fait qu'elle est devenue
si si prégnante ci présente et qu'elle
explose c'est qu'il ya un support
favorable je pense aujourd'hui il ya des
pdl à des plantes hôtes qui peuvent lui
permettre une espèce ne se multiplient
port profusion sans support nutritifs
donc voilà c'est juste une voix une
piste piste par rapport à toute forme de
parasites donc aujourd'hui ce qu'on sait
clairement pour en revenir au sujet de
base c'est que vu lé pa aurait gras on a
une grille de lecture intéressante qui
nous font une analyse de sol et
j'encourage vivement aujourd'hui les
gens à avoir cette approche analyses de
sol c'est-à-dire dès que j'ai un ronde
ne veulent pas et que j'ai un rond dre
grave
dès que j'ai un ronde jardon dès que
j'ai un ronde quelque chose je fais une
analyse dans la leur ou j'en ai dans le
rond dans la parcelle et une analyse ou
je n'en est pas là les gens qui
contactent auront sur facebook auront
certainement en lien ou jelen ou qu'eric
ils ont des choses à montrer à étayer là
dessus
ses fondateurs quand on a des quand on a
des données comme ça c'est spectaculaire
quand on fait une analyse où il n'ya pas
présence de l'ul pas tout le monde
connaît ça le champ où il ya le
sacro-saint rond de villepin qui est
ingérable qui est parfois représentent
80% du chant et les endroits où il n'y
en a pas et ça c'est ses fondateurs donc
utiliser des analyses plutôt complet de
hors jeu
c'est pas faire de la pub me dire que
agrosystèmes aurait enfin où on a le
maximum d'éléments c'est quand même
nécessaire au moins pour ces
problèmes-là gérer travailler en
sympathie là dessus reg raul bull pas le
brome c'est une plante un peu
particulière qui est quand même
globalement énonciatif dénonciatrice de
systèmes forestiers donc de matières
organiques très très stable et qui
répond très bien à l'avenue pie donc
derrière on vient en amont sur la
gestion forcément la gestion de la
paille qui fait débat je sais que
souvent j'ai des propos un petit peu
provocateur mais c'est mais je les
assume
en tout cas en tout cas la gestion de la
paille et surtout ce que les gens
oublient de dire c'est la gestion de la
menue paille
c'est à dire le broyage génère beaucoup
de menues pailles ca c c'est un facteur
aggravant
et surtout pour revenir à des termes
précis c'est que de la terminologie mais
ça changera tout dans notre lecture
c'est à dire
facteur aggravant c'est à dire la
rotation courte n'est pas la cause d'un
talisman mais c'est un facteur aggravant
le broyage des pailles n'est pas la
cause mais c'est un facteur aggravant
plus je fais de paille broyée plus je
fais je génère des sources d'anaérobie
aux jeux risque d'augmenter le risque
d'anaérobie aux sait des choses
importantes
donc voilà un peu un peu en résumé la
méthode et surtout la volonté de notre
volonté à ctr et au travers de vers de
terre production d'amener des éléments
pour qu'on enrichissent une base de
données tous ensemble je le répète la
lecture du et l'analyse de c'est
complètement gratuit le but c'est
d'avancer vite sur ces dossiers qui sont
kiki qui sclérosent tout le système
toutes les avancées qu'on peut faire en
matière de nutrition
le dossier des herbages il est très
lourd quand je veux dire il pèse très
lourd dans la balance
écologique économique aujourd'hui des
gens sont dans des impasses il faut le
dire économique
quand aujourd'hui on commence à
désherber des blés à 150 euros de
désherbage il connaît pas en plus on
n'est pas sûr d'avoir un résultat
phénoménal donc derrière viennent se
greffer les problèmes de sélectivité
qu'on empile les couches que ça fait mal
quand même
on peut pas parler de deux de vouloir
réduire le stress oxydatif en étalant
150 euros de désherbage au mont amba
parce que on va mettre bien sûr même
demain on trouve des supers antioxydants
super on maîtrise complètement les
antioxydants super mais bon ça veut dire
on désherbe replace un antioxydant puis
alors après le rattrapage on replace un
antioxydant et puis donc on avance de
deux bords en pull d'un et c'est tout il
faut donner des fâcheux pense que le
transition désherbage il est
ça va être un des piliers c'est pour ça
que c'est si
c'est si délicat on n'avance pas des
grandes certitudes on n'arrive pas en
annonciateur en prophétique
on n'est pas des prophètes on a une base
de travail qui est super intéressante
qui est génialissime qui donne de belles
perspectives d'avenir elle demande à
être enrichie elle ne se fera qu'à
travers un échange et un partage nous
n'a rien fait on a juste haussé juste
appuyé sur les travaux du rare du serbe
qui mérite est d'avoir une corrélation
ils ont il y aura au moins eu une vision
grandes cultures de cette approche sur
deux dossiers très très très compliqué
et donc voilà
et donc un peu posé une question une
question pour rebondir là dessus on gère
on gère le désherbage avec cette
nouvelle approche par on peut
l'envisager différemment et et tu
parlais aussi des débuts aux stimulants
mais je crois savoir que tu as quand
même pas mal avancé sur le sujet de
d'apporter des nutriments à la plante
mais qu'au-delà de la paix nutrition ça
y est ça a aussi un effet dieu stimulant
pour elle oui alors avoir les acides
aminés des autres organismes et on a
dessiné au gigot ouais voilà on trouve
mon travail va effectivement alors nous
effectivement n'a pas eu trop on est
peut-être y a encore certainement
amélioré puisque moi on est moi je
travaille sur la complexe à sion des
oligo-éléments au travers d'acides
aminés de sources d'acides aminés qui
nous demandent à travail quand même nous
autres a demandé un travail copieux pour
trouver des très très bons produits à
des prix parce qu'il faut il faut
pouvoir en mettre souvent parce qu'on
nivelle encore une fois mon incompétence
un jeu pas peur de le dire de de moi
j'aimerais bien qu'ils aient trois
quatre passages par an minimum sur une
culture
donc il faut pas que ça devienne vie
rêvée des fac ça donne des budgets
énormes
le premier travail avait été fait parce
que ça les produits extrêmement
tensioactifs ces types d'acides aminés
type amis nos vives aux échos à bino
flash a mis nos alors ils ont pas
toujours désoriente sont normés engrais
bio mais ils n'ont pas toujours leur
première utilité n'est pas toujours
l'agriculture
il est il servent dans beaucoup beaucoup
de domaines et au gré de mes
interventions et du de mon parcours
professionnel et du des changes que j'ai
avec des des grands fin des fournisseurs
des grossistes étaient des gens qui
travaillent sur d'autres dossiers
notamment des tensioactifs c'est là
dessus que c'est comme ça que j'ai
trébuché sur ces produits
leurs amis nos g sont critiquables cote
est stable mais aujourd'hui le résineux
le résultat de l'application tous ces
trois quatre grands types de produits
son redoutable leur richesse en oligo
qui est intéressant et dès qu'on le met
au contact d'un sulfate de cuivre un
sulfate de manganèse on a ce phénomène
de complexe à sion on protège l'élément
on a une meilleure absorption et puis
ben les premières méthodes message peut
encore aussi faire parvenir du produit
pour être testé au des produits bac en
gros sa facture et donc c'est quand même
des produits qui sont des antioxydants
clermont alors peut-être pas les plus
puissants peut-être pas ils ont moi
c'est plus mon domaine d'action et c'est
plus mon domaine de compétence et c'est
aussi pour ça que je suis content
d'échanger sur ces dossiers pour qu'ils
aient un maximum d'échangés et et de
repositionnement lecomte 19 et u voilà
ce produit là finalement c'est pas aussi
bien que ça ou ça ne fera que avancé le
truc est donc oui effectivement sur ces
acides aminés
moi je travaille j'ai été souvent déçus
d enrobage aux acides aminés de leur
régularité
je parle bien mais par contre les
applications foliaire en termes et
d'adjuvants de pulvérisation de
complexes à sion de ligue ou et des
faits on va appeler bio stimulant mais
clairement ils sont anti oxydants encore
une fois peut-être pas aussi non que
peut-être la vitamine c toutes ces
choses là mais clairement oui et puis à
plébiscite sur des choses qu'on parle
peu là dessus moi j'ai fait ça c'est de
la recherche fondamentale de la
bibliographie où j'étais fréquemment
déçu de produits type ips au top sur les
bons produits qui sont
gros scopique certes mais leur
absorption quand on a des problèmes de
magnésium était dès qu'on avait des
problèmes d'alimentation magnésium
déception totale
c'est des choses qu'on entend qu'on peut
entendre dire et quand on regarde alors
ça c'est pareil on peut communiquer nos
sources on a des travaux que les
références des essais quand on regarde
on alors il ya des produits qui font
peur parce que des fois des
terminologies mais le chlorure de par
exemple le sulfate de magnésie au niveau
nutritifs nécessite 80% d'hygrométrie
minimum alors qu'il est hygroscopique un
qui va permettre justement de
contrecarrer plein de choses pour la
bouillie mais pour que le magnésium du
sulfate de magnésium pénètre et soient
utilisées font 80% de l'hygrométrie min
alors que vous prenez le chlorure de
magnésium
il nécessite 15 % quelques rues de
valium pour ceux qui ne connaissent pas
alors il a le terme que rue que ça peut
faire peur mais vous pouvez par exemple
en acheter en alimentation humaine en
bois or c'est un antiseptique sahel ses
traits laxatif
mais on peut en acheter en pharmacie en
costaud mais enfin voilà faut pas se
faire peur toujours avec le radical
chlorure sont toujours closes de
potassium et chlorure de magnésium ou
chorus de manganèse qui est aussi un
très bon produit donc voila et la
liaison des acides aminés plus le
travail sur les formes d'oligo et qui
sont je tenais à le souligner est
souvent les moins chers c'est les moins
chers au gramat de l'élément métal
manganèse ses cocktails là sont pas les
plus chers loin s'en faut c'est même
plutôt très bas donc la multiapplication
la gestion précise du manganèse qui va
de m stratégique
on l'a vu en corrélation avec les
bulletins pour la santé végétale pour
l'alimentation en potasse conjointement
qui dit manganèse diffèrent on voit
des choses très claire alors on se
trompe peut-être devenu diagnostic on
parle que toujours que le rose alors en
france en plus on a toujours tendance
carences eurose carence on attend la
carence la carence c'est quand même très
dangereux il ya avant ce stade là il ya
la sous-alimentation et donc de la
gestion et de la zone de tas de choses
par exemple le faire quand on regarde la
liaison entre à fin 2016 surpoids et
puis le faire assez spectaculaire
spectaculaire on voit des choses ça
s'est vu cette année
absolument donc si toute façon en plus
on a des problèmes de manganèse qui sont
on va dire on conjoncturelle actuelle de
par nos pratiques
on a forcément des problèmes de faire et
on a trop lu les analyses
en attendant la bonne nouvelle on
l'attendait de façon prophétique
mécanique presque c'est à dire on
attendait d'avoir des taux élevés
partout c'est ce qu'on attend quand on
reçoit des analyses de sol
sauf que le problème c'est bien la
gestion des excès c'est toujours le même
problème ainsi comme votre analyse de
sang vous la recevez vous avez plein de
gamins c'est pas cool quoi dit pas moi
et super g plein de grâce à ces faits
non c'est un peu tiré par les cheveux ce
que je dis mais c'est quand même la
réalité
donc en fait la gestion des excès la
gestion de même dans la lecture des
analyses le sol se méfier quand on voit
plein plein de mangane et est ce que ces
coûts excessifs ou très élevé ça veut
dire certainement qu'il n'ya pas
d'absorption c'est vrai aussi pour le
phosphore
quand on trouve des mois c'est ça n'a
rien de scientifique mais je le dis
souvent à mes collaborateurs je dis
méfiez vous quand vous voyez une analyse
très haute en phosphore c'est pas normal
c'est pas quelque chose de cohérent
surtout qu'on mesure que 2 l'extractive
on ne mesure pas le total donc on mesure
que 2 l'extractive et donc on peut quand
même au moins ça alerté sur des taux de
taux de phosphore qui sont extrêmement
élevés en extractible on met en mesure
et en moyens les mycorhizes qu'on fasse
appel à des fonctionnements de sol pour
qu'il ya une meilleure nutrition en
phosphates et c'est une chose à voir
plane phosphore extractible analyses de
sol et ce bon ça c'est une vraie
question c'est voilà il faut être très
vigilant sur cette approche
les acides aminés elles elles nous
permettent de pallier bon nombre bon
nombre de sur leurs effets antioxydants
de début de sous alimentation en ayant
un effet antioxydant et en permettant à
la plante de réagir rapidement d'être
dans de meilleures dispositions pour que
dès que les conditions climatiques se
réouvre c'est globalement une perfusion
alors la difficulté qu'on va avoir
aujourd'hui que les acides aminés c'est
de savoir on sait que trop d'acides
aminés libre dans la sève c'est un
problème sur les acides aminés voilà où
j'en suis dans mes travaux sur leur
propriété quelles attentes
ce sont d'excellents mouillant excellent
mouillant tensioactifs ce qui fait qu'on
est sur des budgets par application qui
doivent gravité entre 1 euros vin et
2,080 suivant la typologie de produits
avec dépôt d'un produit anti oxydants
avec une base d'oligo et je re souligne
le phénomène de cette approche technique
en france des carences qui m'insupporte
qui m'insupporte
parce que face à des carences
d'oligo-éléments attendent les carences
et d'une dangerosité énorme
méfions nous des sous alimentation
déséquilibre quand on fait les analyses
de sève
on voit très bien que quand on accède un
aliment sa cache souvent une carence en
a un autre jeu je mets au défi les gens
à l'oeil d'attendre une carence en
manganèse sur clope je le rappelle les
données fondamentales du colza 35
quintaux besoin 1980 g de manganèse
alors qu'on s'acharne à m du bord et qui
ont faim tout à fait 350 grammes pour 35
quintaux donc
or donc le manganèse c'est aujourd'hui
je pense un dossier fondamental sur la
gestion de la zot la santé végétale et
qu'est justement lisible et visible avec
les deux graminées susdite pour des
raisons différentes mais qu'on retrouve
dans dans ces types de champs là quand
on fait les analyses que je parlais tout
à l'heure comparative par exemple pour
un rond de villepin est à côté où il
n'ya pas de villepin souvent dans les
rondes vulpin on trouve des taux
excessifs de manganèse et ils
assimilables quelle est la lecture qu'il
faut y avoir je n'ai encore pas
précisément et quant aux fellahs à côté
où il n'ya pas de bulle pas on trouve
beaucoup beaucoup moins de manganèse par
exemple ça c'est des choses qu'on voit
alors c'est pas toujours comme très
cohérent avec les niveaux d'oxydation
puisqu'on sait que le manganèse plus est
oxydé - il absorbe oble mais voilà le
genre de choses mais par contre ça va je
pense causé à bon nombre de gens qui
sont en agriculture de conservation en
semis direct les tournières sommes très
rapides et les passages de roues bien
plus flatteur un moment de l'hiver on
dira c'est normal les cols rouges ici
enfin c'est le repos végétatif
moi je m'offusque un peu enfin je trouve
la réponse très réductrice si on
m'explique une plante que rohff îlienne
quand elle devient rouge comme une algue
c'est bien
permettez moi d'émettre quand même
quelques doutes sur le niveau
d'alimentation et après qu'on commence à
se demander si la plante elle est oxydé
bas âge
ouais je crois que ça doit quand même
sentir un peu le cran mais là dedans
donc sans parler de gros rougissement
phosphore mais souvent souvent potasse
les bordures de feuilles c'est
symptomatique de la potasse et comme je
dis toujours potasse manganèse à gérer
deux paires ça veut pas dire forcément
mettre beaucoup ça veut pas forcément
dire je mets pléthore mais ça veut dire
s'interroger rebâtir des relations
équilibrées et là on pourra avancer sur
des niveaux d'un d'alimentation azotés
même minérale on pourra se construire un
raisonnement cohérent et deux mains
alimenter tout avec de l'acide aminé
avec d'autres sources plus agressive
plus qu'ils répondent correctement au
sol et aux attentes économiques
alors on va pouvoir faire des choses
intéressantes l'alimentation azotés et
au travers des acides aminés
c'est extrêmement des en voilà supplée
des des carence azotée à travers des
acides aminés foliaire ce cd c'est
peut-être les formes que j'ai testé qui
n'étaient pas bonnes
j'ai pas deux j'ai pas tout testé j'ai
pas tout c'est très important je ne
tiens pas de propos exclusifs un jeu
j'essaye de donner le maximum
d'informations et de corrélation au
travers de l'empirique et du de la
recherche fondamentale qu'on a pu avoir
et on essaye de faire le lien entre tout
ça mais la logique de la gestion vul
paraît gras qui nous indique énormément
de choses énormément qui vont qui sont
fondatrices pour nous dire qu'est ce qui
va se passer dans le champ enfin tout
cas nous donner une orientation une
ligne conductrice sur le niveau
d'alimentation est effectivement leur et
l'équipe rééquilibrage dans dents
pour faire face année niveau
d'alimentation de villepin et leurs et
gras c'est très intéressant ce qu'on se
demande aussi alors ça ça a été fait par
rapport au bulletin pour en revenir au
sujet de départ c'est par exemple dans
une zone où il ya 120 mètres carrés on
ramène les bulletins à auteuil au fameux
seuil de 25 bulletins m² 22 ou 25
on arrache et on ramène eh bien on a des
pertes de rendement qui sont toujours
supérieurs aux 5%
et si on fait un comptage sur de la
micro parcelle où on avait 13 ou 14 15
vulpin mètres carrés on est enfin me 5%
là aujourd'hui on se dit que
effectivement quand on a des seuils
quand on a beaucoup de bulles pas d'un
problème d'alimentation potassiques et
même en supprimant les bulletins on a
quand même deux grosses impact sur le
rendement eu égard au niveau
d'alimentation potassique ça c'est
important lot de petits vous quelle
qu'elle soit de l'alimentation problèmes
d'alimentation potassique le calcium lui
il aurait liaison avec le effectivement
le potassium parce qu'ils sont souvent
antagonistes
donc là pour le coup je manque un peu de
donner parce que souvent on a tendance à
compenser en faisant de l'apport de
potassium et là ça mériterait encore a
suivi avec par exemple de l'analyse de
sève de la novak robes des choses comme
ça qui pourrait nous permettre encore
d'avancé aujourd'hui on connaît il faut
il faut aussi pas faire de parce que
c'est des choses qu'on va connaître avec
les systèmes la méthanisation qui se
développe
l'élevage où on peut on il ya des gens
qui sont très très pointues en
alimentation élevage sur les semences
notamment les règles rock qui sont quand
même les ré gras qu'on s'aime notamment
le riz gras italique peut être
intéressant on peut retrouver
fréquemment lors leur grade italie lui
c'est pas leurrer gras autochtones qu'on
peut trouver et quand on l'implant
puisque lui il est fait pour pousser
quasiment d'en avoir des levées de
dormance beaucoup moins exigeante
le but leur ai gr l'italie c'est quand
même le gros concurrent du pain et je
dirais même le gros concurrents dur et
grands donc ça c'est des grosses pistes
intéressantes dans les couverts où on
peut parler de couverts dynamique très
jeune et ben ça peut paraître quand on
peut semer découvert je sais qu'on vient
de vivre deux années catastrophiques
mais c'est peut-être pas ridicule
aujourd'hui de reparler règle dans les
couverts ça mérite d'être expérimenté je
ne suis pas en train de dire il faut
faire comme ça mais en tout cas les
premiers travaux sont très intéressants
le semis direct dans des parcelles de
vue le pain de blé d'inde et régla
récoltés en direct c'est spectaculaire
en effet sur les bulletins
on a une d'ailleurs souvent si les gens
l'ont pratiqué parmi vous ou ceux qui
écoutent à champlain de villepin jeudi
les gens se disent si l'éleveur jeu mais
arrivera ils s'aiment dérégla même lire
et grands cheveux à 2 3 feuilles il
étouffe pas on trouve impossible de
trouver un bulletin donc allé lô pâtit
concurrence sur le climax enfin sur le
concurrence sur les quais le biotope
voilà en inhibition des levées de
dormance des conditions il ya plein de
pistes en tout cas y ait des choses
intéressantes sur ces constats
empiriques clubs qui sont très très très
violent et donc on en revient à ce qu'on
parlait au démarrage qui à ce sujet
qu'il ya un petit peu tendancieux jeu la
pièce met aujourd'hui parfois sur des
problématiques élevé en villepin aurait
gras le bon coup vers cette tête le
vulpin ont régressé très simple si on a
un couvert de ray grass est quand même
quelque chose qu'on sait qu est maîtrisé
si on remet un peu de légumineuses de
l'an et que ont broyé qu'on fait des
restitutions de matière verte c'est
quand même des choses très très
fermentescibles qui vont être
intéressants pour le sol et qui vont en
plus produire des racines de ce que les
graminées au niveau production de
matières organiques intéressante pour le
sol
c'est quand même le redoutable que ce
soit le blé bien sûr mais aussi ils
veulent pas vraiment c'est quand même
très intéressant donc ça ça me
et aussi d'être travaillé donc ça on y
travaille après il n'y a pas beaucoup de
candidats pour les cd vulpin en couvert
il n'y a pas beaucoup de candidats et
comme je dis toujours nous les
techniciens ou à grenoble en france mais
le titre qu'on veut on n'est que le
produit de nos clients donc voila voila
sur l' approche globale moi j'encourage
les gens à faire un retour
globalement on sait ce qui favorise au
niveau d'une analyse de sol le vulpin ou
leur ai gr et où pour le brome je dis
que c'est en plus le broc mais il a il a
quasiment pas de dormance fréquemment le
broc me tombe tombe au sol il lève donc
c'est un peu plus compliqué mais je
pense que cette lecture est un travail
un travail tous ensemble groupe et sur
ces choses là et je vous dis pour eux
pour les gens qui sont équipés qui sont
férus de mesures sur le red box sur le
parent magnétisme c'est vraiment
vraiment avec plaisir qu'on échangera
sur le truc je rappelle encore une fois
je le redis parce que c'est très
important
ce formulaire est cette
ce regard qu'on peut poser sur cette
approche est complètement gratuit on
apprend autant que ce qu'on vous donne
donc voilà les premiers résultats sont
sont vraiment terribles le premier le
problème est que parfois les gens ont
essayé mais n'essaient qu'un an et ça
c'est compliqué il ya aussi c'est ce
phénomène de travailler que sur on ne
travaille que si on passe de 300 vulpin
150 vulpin celle à la baisse de pression
est difficile à évaluer à l'oeil
il faut bien aller sur des comptages le
retour d efficacité de désherbage quand
même un peu plus intéressant et puis
derrière tous les pièges que nous amène
les désherbages notamment les stress
oxydatif
dire ça la pression vulpin on sait que
derrière un faux ce but riba la pression
par non pucerons de viroses derrière un
fausse bury ben elle est multipliée par
cinq ou six mais ça voilà ça fait partie
du jeu on le sait c'est pas du tout de
lentilles un discours anti fitou mais
pour avoir une agriculture demain
cohérent il va falloir être conscient et
connaître bien les conséquences de nos
actes et donc une nouvelle question
qu'est ce que tu penses des travaux de
deux premiers chez vous sous et de la
profonde bios d'alors mais ces voix sont
venues sont géniaux et sont géniaux
alors on peut leur reprocher on peut ils
ont leurs défauts de leurs qualités
moi je travaille beaucoup dessus mais
deux apprentis qui étaient en lice ans
ont travaillé dessus c'est là dessus
qu'on a au moins c'est grâce à ça qu'on
a trouvé une
comment comment édulcoré mes propos on a
une très belle piste pour plus qu'une
piste mais qu'on a une base de stratégie
anti al qu'ils ouvrent aux salles tease
c'est là dessus qu'on a les jours
d'huile des meilleures réponses anti
taupin pas dire 100 % surtout pas mais
ça veut clairement dire que on a
aujourd'hui quelque chose qui rivalise
avec les meilleures solutions dans le
sens où en alimentant correctement on
n'a plus les dégâts 2 on l'est on crée
un milieu hostile
ce n'est pas ce ne sont pas des produits
qui ont des vertus ac qui s'il vous
félicite c'est bien voilà donc c'est
bien le principe de la trop faible aux
une des partie de son travail et de
l'impact
francis chauvaud sous je pense que au
moment où il sort ses travaux il veut
juste alerter depuis ce qu'on est encore
en pleine bourre productive en disant
attention quand on va faire ça il
s'avance traîner ça et aussi sa danse
est parti trop fobio aux dons qu'ils ont
le mérite
ils ont le défaut de leur qualité sont
très âgés mais ça veut dire que déjà
cette époque à on avait déjà pris
conscience de ces problèmes
si vous ceux qui ont lu le livre
pourront lire le passage sur levi rose
transmises par les pucerons ça amène à
réflexion oui dix bombes a effectivement
les pucerons parfois ils amènent la
jaunisse
mais bon c'est une maladie mineure au
moment où les travaux sont faits c'est
une maladie mineurs aujourd'hui c'est
une catastrophe
donc ça prouve bien qu au niveau
alimentation stress oxydatif
c'est pour ça que c'est important
aujourd'hui que les techniciens s'écoute
tous il faut il faut se parler on a tous
des affinités des envies et façon de
voir le métier différentes mais c'est
pas pour autant qu'on peut pas s'écouter
échange et ça c'est tout ne tient qu'à
ça je pense
il ya toujours plus d'idées dans deux
têtes que dans une c'est une évidence
donc est corrélé tout ça c'est super
intéressant
j'ai super intéressant aujourd'hui le
problème du cuivre les problèmes
d'alimentation en cuivre bas sur toutes
les maladies dépit la gestion de cet
élément qui est très très très très très
particulière les sols argilo-calcaires
superficielle ses champs et je sais que
les gens qui sont censés zones souffrent
je sais que c'est compliqué parce qu'en
plus on a une faible réserve souvent des
matières organiques ont très vite
tendance à être très très unifiée et
très bloquante et donc qui dit ray blu
quand tu dis des gros problèmes dans
d'olive aux mains des supports qui on se
prépare à faire 50 quintaux emblée voir
voire moins et aujourd'hui investir de
la fertilisation dans ses supports là ça
paraît complètement complètement hors de
contexte et c'est pour ça qu'il est
important de refaire un travail en amont
de référencement notamment sur la
potasse qu est le premier facteur de
gestion de l'eau c'est vrai c'est vrai
pour les irrigants et c'est vrai pour
les gants terres séchantes et en terres
séchantes si aujourd'hui en mettant en
budget de
je sais pas je dis 20 euros de potasse
je vais chercher cinq quintaux alors
effectivement je passe de 45 à 5 ans
mais ce serait important de refaire un
référentiel parce qu'aujourd'hui ça fait
tellement longtemps que dans ses
supports lent mais plus de potasse que
où on en est
où en est on faut pas oublier que la
méthode commissaire n'est jamais qu'un
modèle à un moment donné avec des
fourchettes avec des interprétations et
on a dit wen effet vieilli grèce on met
de côté c'est fini alors bien sûr et
bien se greffer en plus parallèlement à
ça le train les travaux sur les couverts
mais quand on n'a pas de couverts enfin
voila c'est important qu'on sait de cons
qu'on s'écoute tous les techniciens donc
les travaux de francis abou sououd
effectivement pour moi ils sont
fondateurs au même titre que ceux de
pour moi du rare du cercle qui compte
qu'ils nous ont jeté au visage une
évidence sur quand je dis l'alimentation
en potasse pas d'hier mais de la potasse
souvent j'ai tendance à faire ça parce
que par limite de compétences mais c'est
bien savoir puisque aujourd'hui on dit
dans mon analyse j'ai plein de potasse
dans ça nous montre a statué un
équilibre ça ne dit pas que la plante et
biens alimentaires potasse
c'est différent et c'est là que tous les
outils vont être rares cheese et
l'analyse de sève l'analyse de seules
les mesures de redbox les mesures de
brics ont tous un briquet et qu'on aura
un bel trousse à outils et qu'on va
harmoniser tout ça c'est là qu'on va
faire du boulot pertinents je pense ça
me paraît pas super beau de la paix en
tout cas c'est très bien c'est je le
pense et c'est avec de la frustration
que je le dis souvent parce qu'on a du
mal à s'écouter nous les techniciens
oui tout à fait d'accord et basta on a
pris beaucoup sylvain cebron j'étais
contente c'est si tu as compris c'était
surtout faire passer le message à bout
de la pomme en page mais en tout cas
c'est super je pensais à mon avis tu as
déjà mais ce que ça intéresserait
d'avoir le que je te passe le même
numéro de téléphone de gérard ducerf
peut-être que tu as déjà j'imagine que
d'être en contact avec lui non je n'ai
pas je connais pas je me suis pas parmi
eux pour aller au pt je vais prochain
chez à prendre contact moi je veux juste
y jette un oeil sur les pistes de
travaux puisque j'y croyais et je suis
effectivement que je voulais aussi
clairement leur rendre hommage parce que
c'est des travaux souvent les gens font
beaucoup de formations et ces gens là
mais la fin de la formation
c'est dommage oui oui ça m'intéresse on
verra bien sûr mais surtout ce qui j'ai
pas voulu vendre de magie dans le truc
et sandra très bien ça marche un monde
est plein julien volo julien de lattes
en moselle ya des cadets pas forcément
sur le calcaire mais les trucs bon bah
ça ça tu peux pas trop en parler tu peux
juste initié l'idée mais chez yann il
s'en rappelle sa part celle de saint
ouen
il a encore du vul pas mais c'est plus
que j'ai vu un champ rempli de villepin
avant de semer le maïs est obligé de le
broyer rang oui quand même
voilà et aujourd'hui il ya du vul pas
mais c'est plus sa voix lasse et puis
c'est très sensible parce que les gens
vont se dire autant auront tendance à en
vouloir entendre ce qu'ils veulent donc
il faut dire aux jets je mets du
calcaire g désherber c'est pas ça donc
tu peux envoyer le lien dans tous les
sens je le dis je te le redis c'est et
il n'y a aucun je sais qu'il ya des gens
des fois une bon c'est normal il s'est
vraiment gratuit parce que tout ce qu'on
amène et puis ça fait bosser mes jeunes
et safed et ça les fait progresser sur
le travail qu'ils ont à faire au jour le
jour et au quotidien mais c'est
franchement charneau c'est bluffant
d'accord on a mis du temps à ça fait
plusieurs fois qu'on constate qu'on
constate qu'un a mis du temps à accepter
que ç'a eu quand même beau
ça a participé à toute façon quand tu es
né réussite s'est jamais mono
factorielle cette année ils attendaient
ils attendent l hypothétique russie pour
ce qui te l'a dit et ils sont jamais
arrivés ici arnault dit qu'un truc qui
est bien c'est que tu allais vraiment un
truc comme il est là il à la crème là
dans un très dur et je vois en
résistance au stress hydrique les
apports de calcaire c'est on va les
quantifier on va tâcher de le quantifier
je souhaite qu'on ne pourra pas le
quantifier ça voudra dire qu'on n'a pas
de gros stress hydrique cette année mais
je vois chez julien roulleau en
argilo-calcaires alors d'un dut racaille
ou faire mettre du calcaire au début le
pain je t'explique pas déjà le le
sacerdoce
ça prend déjà quatre ans il faut
beaucoup de complicité avec le mec pour
qu'ils tentent d'essayer incroyable à la
bande
j'avais passé des images à têtu c'est
que de la démo bon il est
c'est des choses qui voilà qui résonne
pas trop chez lui parce que quand
j'étais à la soutenance des gamins on a
discuté un peu mais des trucs des bancs
de spectaculaire des bandes traités au
calcaire pour le vulpin pour eux et pour
leurs et graba exactement la même chose
alors le basalte
j'arrive pas trop expliquer mais c'est
pour ça que je parle est par un
magnétisme parce que le basalte sur ray
grass et au plus le base à tes parents
magnétique pluie en effet aucune
compétence sur le paradoxe qui comprend
rien non plus donc tu me demandez
peut-être que mon moi c'est stéphane
billotte dans les nombreux échanges et
débats qu'on a parce qu'on n'a pas du
tout des fois les mêmes idées mais on
aime à en débattre qui m'a initié à
cette notion de parra magnétisme et gels
à l'inspecteur l'oeuvre l'inspecteur
l'appareil de calade l'option et il m'a
initié à ça je n'ai malheureusement
qu'une pige après je peux pas les tout
il faut marquer sa limite de compétences
pour que je continue de travailler sur
la nutrition on a de belles chaussures
sur les pucerons sur les taux pas sûr
quelque chose on voudrait vite arriver
le dossier et petrov cette année on a un
superbe essai qu'on a eu en clamant dans
la marne sur sur ma la vie rose de la
betterave
on a été faire 25 tonnes de plus sans
insecticide à côté de la bande où il ya
eu six insecticides chez un mec en plus
qui est à des kilomètres de qui est un
ultra intensif pâte à thiais
betteraviers avoir aucune ouverte nous a
dit banco le droit et puis et puis cslc
l'année alors c'est qu'une bande démo on
peut mais on peut on peut imaginer
qu'ils aient jamais eu de bulle pas d'un
de pucerons qui sont venus dans les 36
mètres lol pour que bon bref
et puis bal à la gestion des pucerons la
maîtrise totalement surpoids voilà donc
qui nous manque encore beaucoup de
dossiers de deux techniques pour les
céréales à l'automne où là il ya un mal
dossier les violents parce que c'est une
virose donc ces appareils mais sur cathy
les colonisateurs qui l'établît des
colonies sur pucerons et la whey par
contre pucerons avec en plus des
techniques ou tout extrapolable en bio
et bat tc c'est vachement bien quand un
mec comme moi riche des conventionnels
puis tu lis battu mais c'était tout ce
que tu as fait c'est bio et puis pas des
bio contrôle sur mark était à 70 euros
de l'hectare
le traitement un site dont six jusqu'à
3,5 peinture et avec de l'engrais donc
au pire voilà donc c'est loin c'est
sympa mais il faut qu'on fasse avancer
le truc c'est là pas moyen on régresse
on avance plus tard chez les mecs pain
chez les grecs déjà pas désherber qu'est
ce que tu veux leur parler d'autre chose
il a cramé 150 euros 150 euros tu peux
plus rien parler de blé d'agriculture de
bain est ce que parce que 80% des mecs
ne sont pas prêts à voir deschamps pour
l'instant ou à supporter mauvaises
herbes
de toute façon à prendre les seuils de
de nuisibilité être capable de tolérer
un coquelicot 5 vulpin être capable et
de se rendre compte que ouais tu fais du
rendement
ça passera là une agriculture
éco-responsable ça passe tant qu'on
cassera pas ces clivages là il y aura
des gens très sensibles parce que
déontologiquement ils le sont mais tant
qu'il n'y a pas ça on n'y arrivera pas
le message il sera pas bonne et puis ben
voilà semis direct avec la problématique
couvert qui est récurrente et essayer de
faire comprendre que l'agriculture de
conservation s'est pas inscrite aux
sangsues semis direct c'est vraiment
mieux quand y'a du semis direct mais il
faut qu'on trouve quand même des
solutions alternatives pour faire passer
des années comme ça parce qu'on ne
reverra on est peut-être finie et il
faut qu'on soit capable que les gars se
s'effondre pas moralement les densités
de couverts
mais c'était voilà mais le message était
avant tout la même pareil sur les
insectes
j'ai été modérée mais taupin on a fait
en patates vaches yacks la mange
toujours un pomme de terre de la mona
lisa et la conso qui est défoncée par
les taupins il sait plus comment faire
le mec jusque ceccato pain coups de bec
application bêtement acides aminés octas
borat bomba d acide ni un peu
particulière sur lequel j'avais retrouvé
de la données du data
voilà c'est puisque c'est dedans là on a
fait des parcelles où il ya pire alto
pain on a mené plus à bout c'est plus
que c'est facebook là dessus parce que
ça pourrait être intéressant s'il ya la
paix rhdp a décaissé de communes bosser
sur tout ce qui est en bas là on dira
arrêter la casse sur la filière patate
est donc bien dire si tu as un peu de
données à partager librement sahpresa
l'intéressé pour te faire intervenir ou
pas l'achat
on n'a rien à cacher rien c'est absurde
de vouloir croire que d'y vendre un
conseil de quoi on est dans des
balbutiements et on doit aller vite
surtout c'est de la plus vertueuse quoi
tu penses ouais puis c'est ça
corresponde moi ça m'empêche pas de
vivre notre métier on le fait on n'a
aucun grief à le faire comme on le fait
mais plus tu relayent un message plus
les dupliquer plus tu maîtrises plus
t'avances plus tu as de résultats plus
tu es voilà c'est alors la filière
patates on commence à avoir du lourd sur
tous les problèmes sur la gale
on est en train d'avoir un anti
germinatif n'est pas hyper vertueux mais
qui va être au moins achetable parade et
bio là on a le réseau défi loire
atlantique
c'est chez un mec qui s'appelle guy
papillon qui fait des rendements à
carvin pas loin de carquefou une plaine
démoniaque avec des rendements inaudible
c'est c'est eh monsieur plus était il
est admis il était administrateur agpm
c'était monsieur plus en phyto
aujourd'hui ce mec est alors il est
suivi par bayer avec tous les bordels
les machins il a le réseau défi qui le
suit sur ma i / sur tout un tas de
parasites
on a appliqué ces méthodes là ensemble
on a travaillé ensemble ce n'est pas
moins initié un raisonnement et on a
cherché ensemble tu as les résultats
qu'on a 16
c'est juste plein d'espoir pas magique
plein d'espoir mais tu vas jusqu'à
quelques courbettes d'accord moi je suis
a peur un drôle de deux ponts névrosé il
faut que j'aie du feeling d'accord ils
doivent élire novembre voilà c'est vrai
je sais pas de bonne bête sans défauts
beaucoup maintenant aujourd'hui j'ai 46
ans je le vis bien
par contre les jeunes sont plus sont
plus gourmands un mec comme pierrick ou
ma fille c'est différent parce que c'est
ma fille dont on peut douter de son
objectivité mais pierrick j'ai depuis le
bts et il a fait les travaux chez
maréchal avec moi
en côte d'or j'arrivais sur le g lieu
des 4 épis en côte-d'or en pleine de
dijon c'était des gens il ya pascal
farci de l'inra qui travaillent il doit
collaborer que stéphane
bordeaux il est ingénieux à seulement
semis direct le gras samuel maréchal me
connaissez je voyais on se connaissait
d'avancé on se voyait de temps en temps
que j'intervenais rythme on a discuté et
de plein de choses privées qu'un jour il
dit bref je voudrais que tu viennes
qu'on parle de plein de choses donc on a
fait la dss me ultra précoce pesé on a
vu en gagnait on a vu on a travaillé
puis me dis bah voila si tu me faisais
un audit bras j'ai dû moi c'est simple
je crois qu'au niveau alimentation il ya
un problème chez vous et puis voilà on a
commencé à bosser la potasse le calcium
semis direct et le calcaire c'est la
décale sylvain le le manque de carbonate
dans les sols dans les sols en semis
direct au bout de quatre ans et même les
gars qui tourne bien aujourd'hui passe à
côté de quelque chose d' au moins le
tester et de se dire ça c'est fait c'est
bon surtout pour le budget que ça
représente et on a travaillé ensemble
encore une fois pas mois on a travaillé
moi j'ai donné mes idées l'irrigation
quand tu commences à irriguer à passer
des tours d'eau des tours d'eau sur soja
pour faire dans les bons chant 5
quintaux nyon soja que quand tu sais le
boulot qu'c'est les restrictions d'eau 5
quintaux mieux que non irriguées
fertiliser et qui librement et en droit
de te poser des questions parce que
mettre de l'eau je dis souvent mettre de
l'eau sans s'inquiéter de la nutrition
peu classique c'est comme remplir un
seau percé tante du prince des mots tu
compenses mais les travaux les
précédents soja l'orge de printemps
précédent soja ben voila tu sais tu
pourquoi comment c'est pas beau c'est
pas ça fait pas rêver
c'est c'est plus c'est plus six quintaux
tout le temps c'est pourquoi comment
peut pas tout dire mais je sais rien et
je peux pas tout vérifier puis tout
randomisés un gros paquet de boulot la
crème ouais ouais ben qu'on arrivera ou
alors maintenant on est 3 way on
arrivera à suivre mais un peu mieux mais
les changes les échanges entre toutes
les causes oil boulot que vous faites
sur les whatsapp quand je vois les la
foultitude de passionnés de jeu mais dis
moi je lai je laisse la porte ouverte je
me sens pas moi j'ai collecté de la data
c'est ça c'est sûr une data monstrueuse
mais voilà je n'ai pas de compétence la
bio indications c'est pas moi je dis
rien lui a donné une corrélation
pratique c'est tout trop fobio c'est pas
moi j'ai rien inventé on essaye de poser
des vieux singe dessus elle s'est ainsi
demain les techniciens et s'ouvrent mais
bon dès que tu disputes
ils ont peur de temps d'hier ils ont
perdu leur disent des conneries
chacun veut la recette miracle et la
tenir et la détenir et le problème là il
ya un problème d'ego dans le monde des
techniciens c'est tout
c'est dommage voilà marquage t'embête
pas plus longtemps donc c'est bien là
j'ai quelques papiers à notre montagne à
tout cas je te remercie beaucoup
c'est ma la vidéo je la bats je vais la
montée je pense que cette demande mais
je sortirai après le jour de l'an
évidemment bas je mettrai tous le lien
vers votre styliste tout formulaire et
compagnie ouais bah tu veux toute façon
je suis c'est vraiment de l'open sûr que
ça complet et si ça peut te faire de la
pub
donc voilà j'ai 6,6 à peu de la pub
vertueuse et de la pub vertueuse une
chose et puis collecter de la data et
qu'il ya des mecs et puis robot c'est
derrière s'il ya des lois qui va le
prendre le dossier courait que on va
s'équiper et pour faire un peu de mesure
et dogues se on va essayer de tirer des
choses pratiques rapides qui sont pas
hyper précise mais qu'on verrait un peu
tout ça donner un peu de liens et de
lyon mais
ce serait fondamental quoi là on est en
train de bâtir d'autres coups de canon
quand il sera au point ça sera plus
simple pour le red sox quoi pour
l'instant il fait le référé box ph
conductivité et brics sur blé colza mais
on va y ajouter je vais juste et eu un
poids maïs sorgho luzerne sur le sol
genre de chose quoi et orge l avantage
c'est que tu as une mesure en 15
secondes qui est directement sur
smartphone temps plusieurs d'attendre
voire du gros matos le groupe d'afghans
en train de faire là ça va me prendre
bas ça me prend de l'année c'est que
autant jusqu'à présent on était fous sur
le red box mais on sait que le plupart
des gens on explique que les outils du
futur l'ancien les jeunes n'ont rien à
fiche pas pour l'instant
culturellement on n'est pas encore
dedans et donc on va y aller c'est
l'analyse de cet type novak robe que tu
es un équipement nova crop en un clic
mais en autonomie aux gens comme ça t'en
fait distancer 15 tranquille quoi nous
attendre la fin de l'année deux caps à
payer normalement on va réussir à lui
est le seul outil
moi je pense effectivement je pense la
même chose que toi c'est que les gens
s'en foutent
il ya quelques passionnés consent-il
truc mais malheureusement
malheureusement malheureuse voix mais si
tu donne aux gens une analyse de une
analyse paul hier c'est comme un jubile
mais en mieux donc déjà ça parle à tout
le monde que tu leur claque une norme un
petit rat optique ou dreadlocks dedans
c'est pas mal huawei est là mais ça
c'est sûr et ça ça va être nécessaire et
vitale il ya une appli que je peux
t'envoyer aussi qu'on a je sais pas si
elle est sur le sol android sur le
téléchargement troqué ce n'est de coder
en gros on a hélas pour la proche du
cercle 72 indicatrices est très
intéressante il ya beaucoup de monde
dont moi qui n'avons pas le niveau pour
reconnaître les adventices nécessaire et
donc on a croisé cinq plants net
c'est donc en fait tu prends tu prends
ton sol tu fais tu fais pour les
adventices le cautionne recouvrement sas
le lapider reconnaît d'adventices
s'adonnent au diagnostic de ce
automatiquement c'est une application
gratuite côte est n'est pas tout à fait
les pas tout juste qu'on l'ait pas
encore mises en ligne
salmela un gars qui nous cats avaient
redouté et donc à challenges qu'il
enverrait évidemment il ya encore des
trucs à modifier oui mais ça te fait le
au moins ça fait le fascicule du cercle
en plus simple d'utilisation dans la
poche quoi dans un téléphone et open
tourne bien sûr été un candidat c'est
royal passe quoi bon on essaie on essaie
en avant sont mais bon moi je suis pour
autant je content d'avoir fait passer ce
message parce que non mais t'es super
super parce que là si on arrive à la
saison canon trop bonne piste pour
propos si l'intéressé je suis d'accord
le pratico-pratique a fait plus que
l'analyse de sol avec du désherbant dans
l'autre derby c'est surtout cette
cohérence et ces gens qui s'enferment
dans l'épuisement des stocks semenciers
au travers des faux semis et 6 et il ya
toute façon il a quand c'est cohérent
ça veut dire que plus tu fais de faux
semis c'est à dire que plus tu élimines
de petites plantes jeu de plantules
jeunes qui n'ont pas fait leur rôle
puisqu'il ya une condition de lever de
dormance notamment veut pas ça veut dire
que le problème tu ne fais que la
gravelle repousser l refuge derrière la
pression de sélection la lecture
scientifique des mécanismes de
résistance est avérée mais cette lecture
de dire ah bah tant défaut
mais c'est aberrant c'est aberrant c'est
pour ça qu'on s'en faire mais moi je
vois je suis un enfant professionnels du
début des problèmes de résistance
je les ai vu croître c'est absolument
dantesque pharaonique et donc si je
réussis jeu j'aurais du mal à l'ap à la
truelle mais disons plutôt à la
pelleteuse jésus jésus bulletin je mets
du chemin des dames arbona et j'ai dû
réglages mais les apports de magnésie
pro
magnésium magnésium il ya un problème de
magnésium dans ton sol par exemple très
bon résumé déjà il faudra affiner mais
ouais d'accord dans l'ue et non mais si
tu dit ça sommairement les gens ils
prêtent pas attention
c'est pour ça qu'on s'est penché avec
les jeunes à donner méthode où on vend
on fait un rendu gratuit j'insiste c'est
important on fait un donner un rendu sur
la lecture et ça permet de donner notre
pays de lecture sur la matière organique
sur ce problème de mangane et ce qu'est
catastrophe catastrophique est en train
de devenir une catastrophe

Partager sur :