Logo MSV Normandie officiel.png

Radis

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Icone categorie Cultures.png Cultures - Cultures légumières - Raphanus sativus
Zone géo origine : Asie Mineure
Nb jour germination : 5 à 6 jours à 12-15°C
T° germination : optimale à 15 °C
T° de croissance : Optimale de 8 à 12 °C en jours courts et 15°C en jours longs


Conservation graines : 4 à 5 ans
Rendement : radis botte 5 bottes/m², radis noir 3 kg/m²
Densité : Petit 3 x 5 cm - Moyen 5 x 12 cm.
Auteur : Rasbak (CC BY-SA 3.0)
Production

Les radis sont une culture populaire, assez facile pour le radis d’hiver mais exigeante en soin pour le radis bottes. L’enjeu principal est de faciliter la récolte en mettant tout en oeuvre pour avoir la meilleure homogénéité et de belles fanes : un lit de semence fin et régulier, un semis minutieux, un choix de variétés adaptées à la saison, une bonne protection contre les ravageurs et le froid et une irrigation bien conduite.


Préparation du sol

Le lit de semence doit être fin et régulier. Cela peut être fait en épandant 3 à 10 cm de compost ou de broyat fin pour éviter l’enherbement. Les morceaux de bois du compost doivent être retirés pour que le semoir ne “bourre” pas. Les excès de fertilisation sont à proscrire car ils favorisent le feuillage au détriment de la racine, attention donc au reliquat de la culture précédente. Même si la culture exporte peu de nutriments, elle les exige sur une période courte, ils doivent donc être facilement disponibles.

Implantation

Radis sur compost

Le semis se fait au semoir en adaptant les réglages en fonction de la densité voulue, attention à ne pas avoir à démarier.

  • Pour les radis roses : Le semis peut être dense en semant sur 10 rangs sur une planche de 75 cm de large avec un écart sur le rang d’environ 3 cm (pour les radis ronds type Raxe : 3,5 cm)
  • Pour les radis d’hiver : L’espacement doit être plus important : 12 cm entre chaque rang (soit 6 rangs sur une planche de 75 cm) et 5 à 10 cm d’écartement sur le rang.

Astuce : Échelonner les semis pour une production étalée

Pour les productions en début et en fin de saison, la culture est faite sous abri et avec des voiles de forçage (type P19). Afin de faciliter la récolte il est possible de calibrer ses graines à l’aide d’un tamis ou d’acheter des graines calibrées. Les radis arriveront alors à maturité en même temps ce qui facilite grandement la réalisation des bottes.

Radis en bottes

Suivi de culture

Le cycle du radis étant assez rapide, un désherbage est rarement nécessaire. Un ou deux faux-semis avant la culture de radis peut être judicieux si la pression d’adventice est importante. A faire néanmoins en présence de mouron ou de galinsoga si on veut faciliter la récolte. Le suivi consistera donc surtout à poser (ou enlever) des filets anti-insectes ou des voiles.

Radis noir

Irrigation

Les besoins en eau sont importants, la sécheresse ainsi que les fortes chaleurs formant des radis creux et piquants. Pour palier à ce risque, le radis est de préférence irrigué par aspersion (avec de courtes irrigations lancées chaque heure), qui en plus assure une meilleure levée.

Récolte

La récolte est manuelle, favorisez les petites séries et les semis échelonnés afin d’éviter la perte de qualité. Pour les radis bottes, la rentabilité repose sur la rapidité de récolte, un objectif de 30 à 50 bottes de radis par heure est essentiel.

Stockage

Les radis roses avec leurs fanes doivent être rapidement rafraîchis et conservés au frais. Leur durée de conservation est de quelques jours. Les radis d’hiver ne sont généralement pas bottelés. Les fanes sont coupées à 2/3 cm. Ils se conservent bien en chambre froide (dans un sac de terreau de semis vide).

Bioagresseurs

  • Les limaces s’attaquent au semis : selon le contexte (humidité, saison,...), il est recommandé d’appliquer un anti-limace tout de suite après le semis.
  • Quelques ravageurs aériens comme la mouche du chou et l’altise : la pose d’un filet anti-insecte fin (type Biotex) à partir du printemps permet de limiter l’attaque de ravageurs (mouche du chou, altise).
  • Les maladies cryptogamiques sont à surveiller de décembre à mars, on les prévient en aérant la culture et en favorisant les arrosages le matin des journées ensoleillées.

Adaptation au pédoclimat

En étalant la production de radis en plusieurs semis, on palie leur sensibilité pour n’en récolter que des jeunes. Cultivé aussi en hiver, il reste sensible au gel à -8, -10 °C. La réussite de la culture en plein été (de juin à août) étant difficile, ne l’envisagez pas durant cette période.

Variantes possibles de l’ITK

Les radis peuvent également être semés à la volée, prévoyez des rendements moindres et une récolte plus ardue.


Galerie photos


Sources

Annexes

Partager sur :