Logo MSV Normandie officiel.png

Navet

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Icone categorie Cultures.png Cultures - Cultures légumières - Brassica rapa
Zone géo origine : Eurasie
Nb jour germination : 4 à 7 jours
T° germination : Min 0 à 4°C, Optimale de 10 à 20°



Conservation graines : 4 à 5 ans
Rendement : 2 à 4 kg/m²
Densité : A botteler - 3 x 15 cm. Conservation - 3 à 5 x 25 cm. En mottes - 15 mottes/m².
Navet long des Vertus marteau Vilmorin-Andrieux
Production

Le navet est souvent réalisé en semis direct, paillé et assez dense. La culture primeur est assez intéressante, vendue en botte, elle permet de garnir l’étal très tôt au printemps. Comme pour le radis, on peut s’amuser à explorer les variétés pour faire varier les goûts.


Préparation du sol

Un bâchage de la planche avant la culture limite la pousse d’adventice durant la culture. Les plants sont disposés sur une planche désherbée. Un apport de compost ou de broyat de déchets verts sur 5 cm peut faciliter la plantation et le semis. Le navet est sensible à la montaison en fin d’hiver ou après un stress donc, au delà d’échelonner les semis, le choix des variétés adaptées à la saison est essentiel.

Planche de navets sur compost

Implantation

Pour l’itinéraire plantation, les plants sont préparées en pépinière, le semis se fait en motte ou en plaques alvéolées avec 3 à 4 graines par trou. La plantation sur 5 cm de compost facilite la reprise. Le paillage peut être organique : paille ou broyat ou inorganique : bâche tissée ou d’ensilage. Les plants sont repiqués manuellement au stade 3-4 feuilles selon un écartement de 3 x 15 cm à 5 x 15 cm.


Les conditions d’implantation dépendent de la production escomptée, la densité sera plus importante si on ne récolte pas en un seul passage et sera plus faible si on échelonne la production avec des calibres homogènes.

Astuce : Tester des variétés pour faire varier goûts et couleurs. Cependant assurer une production classique, le consommateur a ses habitudes.

Navets associés à des salades sous serre

Suivi de culture

La culture du navet a l’avantage, comme celle des radis, de bien concurrencer les adventices limitant ainsi l’enherbement, même sur sol nu. Un désherbage au démarrage de la culture peut contrer l’enherbement précoce. Dans le cas de l’itinéraire sur bâche et en mottes, le désherbage est rarement nécessaire.

Irrigation

L’irrigation du navet se fait au goutte à goutte ou par aspersion. Comme le radis, le navet est exigeant en eau, surtout lorsqu’il tubérise, afin d’éviter un goût plus fort en bouche.

Récolte

Navets récoltés

La récolte des navets primeurs commence quand les boules donnent de belles bottes homogènes. Pour les navets en vrac, c’est au goût de chacun, en veillant à ne pas avoir des boules véreuses ou trop grosses.

Stockage

Comme les autres légumes racines, le navet se stocke au frais de différentes façons :

  • Au champ + pose de P17 (attention aux risques de gelées, aux mulots et autres qui induisent des pertes importantes)
  • Dans des bacs de sable
  • En cave dans des palox/caisses
  • En silos creusés ou hors sol (dans des filets ou sacs de terreau microperforés)
  • En chambre froide. Température de stockage : Idéalement 6 °C, Humidité relative 90-95%.

Bioagresseurs

  • Les deux ravageurs principaux du navet sont l’altise et la mouche du chou. La pose d’un filet anti-insecte fin (type Biotex) à partir du printemps permet de limiter l’attaque de ravageurs (mouche du chou, altise, piéride du chou).
  • Surveillez les maladies cryptogamiques de décembre à mars et prévenez les en aérant la culture et en favorisant les arrosages le matin des journées ensoleillées.

Adaptation au pédoclimat

En étalant la production de navets en plusieurs semis, on palie leur sensibilité pour n’en récolter que des jeunes. Le navet se récolte toute l’année en adaptant l’itinéraire à la saison et aux conditions climatiques grâce aux abris, aux voiles d’hivernage et au choix de variétés appropriées.

Variantes possibles de l’ITK

En semis direct, il sera plus favorable d’avoir un lit de semences assez fin, mis en place avec :

  • Un épandage de compost (5 cm minimum). Ici, un compost fin et régulier empêche les adventices de lever et sert également de lit de semences. Si un semoir est utilisé, retirez les morceaux de bois du compost pour que le semoir ne “bourre” pas. Un passage de rouleau pour appuyer la graine sur le sol peut favoriser la germination.

Soignez la densité du semis pour éviter un éclaircissage garantissant le calibre. A la levée, un paillage apporté entre les rangs limite la pousse d’adventices.

La réussite du semis est moyenne au printemps, les conditions n’y sont pas toujours réunies. Elle est plus aisée en fin d’été pour les navets d’automne.


Sources

Annexes

Partager sur :