Triple Performance

Cultiver des espèces étouffantes

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
Icone categorie Pratiques.png Pratique agro-écologique
Image Cultiver des esp ces touffantes.jpg

1. Présentation



Caractérisation de la technique

Description de la technique :

(image en en-tête ; auteur :INRA, Jean Weber ; licence :(CC BY 2.0))

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

Introduire une ou plusieurs cultures étouffantes dans la rotation : ces cultures peuvent être des espèces annuelles, des espèces de couverts intermédiaires ou des espèces pluriannuelles, par exemple la luzerne contre le chardon (bien documenté) ou le liseron (moins documenté). Elles peuvent être cultivées pures ou en mélange. Le semis à forte densité et à écartement réduit augmente le pouvoir étouffant (voir techniques complémentaires). La ou les cultures choisies doivent se développer rapidement et bien couvrir le sol. Ne pas attendre que la parcelle soit sale. Cultures étouffantes : luzerne, association céréale - légumineuse (par exemple pois-blé chacun à 75% de leur densité en culture pure), chanvre, sarrasin, moutarde, vesce, triticale,  avoine d'hiver, seigle,  orge d'hiver, etc. Les légumineuses annuelles sont généralement de piètres concurrentes.

Exemple de mise en oeuvre :

Précision sur la technique :





Période de mise en œuvre

Sur culture implantée



Echelle spatiale de mise en œuvre

Parcelle



Application de la technique à...

Positif

Toutes les cultures :

Facilement généralisable

Positif

Tous les types de sols :

Facilement généralisable

Positif

Tous les contextes climatiques :

Facilement généralisable





Réglementation



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture



Critères "environnementaux"

Effet sur la qualité de l'air :

Variable

émission phytosanitaires : DIMINUTION

émission GES : VARIABLE



Positif

Effet sur la qualité de l'eau :

En augmentation

N.P. : DIMINUTION

pesticides : DIMINUTION



Neutre

Effet sur la consommation de ressources fossiles :

Variable

consommation d'énergie fossile : VARIABLE



Neutre

Autre :

Pas d'effet (neutre)

Transfert polluant vers eaux (N, P, phyto ...) : Diminution

Réduction attendue de l'usage d'herbicides (et éventuellement autres produits phytosanitaires) et faible niveau d'intrants requis par les cultures étouffantes. Le transfert de produits phytosanitaires est fonction des caractéristiques physico-chimiques des molécules.

Transfert polluant vers air (N, P, phyto ...) : Diminution

Réduction attendue de l'usage d'herbicides (et éventuellement autres produits phytosanitaires) et faible niveau d'intrants requis par les cultures étouffantes. Le transfert de produits phytosanitaires est fonction des caractéristiques physico-chimiques des molécules.

Consommation d'énergie fossile : variable

Réduction éventuelle du nombre de passages de pulvérisateur, mais bilan variable selon les itinéraires techniques des cultures introduites. Réduction possible des approts d'engrais azotés si introduction de légumineuses pures ou associées.

Dégagement de GES : variable

Au niveau CO2, réduction éventuelle du nombre de passages d'herbicides, mais bilan variable selon les itinéraires techniques des cultures introduites. Pas de connaissance pour le N2O.

Utilisation de pesticides : Diminution

Si des cultures étouffantes viennent diversifier les rotations, on peut attendre une réduction de l'usage de fongicides et insecticides également du fait de l'interruption des cycles d'autres bio-agresseurs que les adventices.







Critères "agronomiques"

Productivité :

Variable

L'effet précédent de la culture introduite peut améliorer ou déteriorer le rendement de la culture suivante. Cependant  la fertilité physico-chimique du sol est maintienue voire améliorée, ainsi que le contrôle du développement des bioagresseurs.



Positif

Fertilité du sol :

En augmentation

Des cultures variées n'explorent pas les mêmes compartiements du sol et n'explorent pas les mêmes ressources.



Neutre

Stress hydrique :

Pas d'effet (neutre)

Pas d'effet particulier attendu.



Positif

Biodiversité fonctionnelle :

En augmentation

Augmentation de la biodiversité cultivée, et vraisemblablement de la biodiversité sauvage associée (habitats et ressources plus variés).



Positif

Autres critères agronomiques :

En diminution

Pression des bio-agresseurs : Diminution

Si des cultures étouffantes viennent diversifier les rotations, on peut attendre une réduction des pressions dues aux insectes et aux maladies du fait de l'interruption des cycles d'autres bio-agresseurs que les adventices.







Critères "économiques"



Positif

Charges opérationnelles :

En diminution

Evolution fonction des cultures introduites (augmentation des charges pour les cultures intermédiaires, mais compensation possible si elles apportent de l'azote dans le système). Réduction éventuelle des charges phytosanitaires grâce à la réduction de pression de certains bioagresseurs dans le couvert (effet de la diversification des rotations).



Neutre

Charges de mécanisation :

Variable

Evolution variable selon les espèces choisies et les itinéraires techniques associés.



Marge :

Variable

L'évolution des marges sur la rotation sera fonction de la culture introduite (marge potentielle de la culture et effet précédent). Cependant, si les rotations actuelles sont optimisées économiquement, il y a un risque que la diversification tende plutôt à affecter les marges. Mais il y a des contre-exemples. Les charges phytosanitaires sont réduites.



Neutre

Autres critères économiques :

Variable

Consommation de carburant :Variable

Evolution variable selon les espèces choisies et les itinéraires techniques associés.

Possibilités de débouchés :Variable

Trouver des acheteurs risque d'être difficile pour certaines cultures en fonction du contexte local et des volumes produits. On peut cependant aussi considérer que les risques économiques sont réduits grâce à l'existence de débouchés variés.







Critères "sociaux"



Neutre

Temps de travail :

Variable

Variable selon la ou les cultures introduites.



Positif

Période de pointe :

En diminution

La diversification n'implique pas d'augmentation systématique de la charge globale de travail. Elle peut limiter les pointes de travail par l'étalement des chantiers (semis, récoltes). L'agriculteur ressent souvent une augmentation de la charge de travail qui vient en réalité d'une répartition différente. Le système est cependant plus complexe, certaines activités prennent plus de temps (réglage des outils par exemple).



Négatif

Temps d'observation :

En augmentation

Chaque culture requiert des observations spécifiques. Introduire des cultures étouffantes revient en partie à diversifier les cultures, ce qui implique un temps d'observation supérieur.

Besoin de formation des agriculteurs : augmentation

Conduire un plus grand nombre de cultures requiert plus de savoir-faire, nécessite des apprentissages, etc.







4. Organismes favorisés ou défavorisés



Bioagresseurs favorisés



Bioagresseurs défavorisés



Auxiliaires favorisés



Auxiliaires défavorisés



Accidents climatiques et physiologiques favorisés



Accidents climatiques et physiologiques défavorisés



5. Pour en savoir plus

  • Agriculture sans herbicides principes et méthodes
    -Joseph Pousset France Agricole Editions, p216, Ouvrage, 2003
  • Beyond Herbicides: New Approaches to Managing Weeds
    -Robert E. Blackshaw (Agriculture and Agri-Food Canada) ; John T. O’Donovan (Agriculture and Agri-Food Canada) ; K. Neil Harker (Agriculture and Agri-Food Canada) and Xiangju Li (Institute of Cereal and Oil Crops, Hebei Academy of Agricultural Sciences) ICESA 2002, Article de revue avec comité, 2002
  • Genotype of wheat and barley affects light penetration and wild oat growth
    -Lanning S.P. ; L.E. Talbert ; J.M. Martin ; T.K. Blake ; P.L. Bruckner Agronomy journal 89, pp 100-103, Article de revue avec comité, 1997
  • L'étouffement des adventices
    -Pierre Mischler (Agro-Transfert ressources et Territoires) Agro-Transfert ressources et Territoires, Brochure technique, 2011
  • Les cultures et cultivars concurrents
    -Agriculture et Agroalimentaire Canada Agriculture et Agroalimentaire Canada, page visitée le 24/06/2011, Site Internet, 2011
  • Redesigning cropping systems in three French regions
    -Gabriele Fortino (INRA) ; Laurence Guichard (INRA) ; Elise Pelzer (INRA) ; Raymond Reau (INRA) ; Muriel Valantin-Morison(INRA) ; Xavier Pinochet (CETIOM) ENDURE Network - From Science to Field - Winter Crops Based Cropping Systems (WCCS) Case Study - Guide Number 2, Article de revue avec comité, 2010
  • Stratégies de protection des cultures économes en produits phytosanitaires
    -Gran Aymerich L. Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, Rapport professionnel, 2006

6. Mots clés



Méthode de contrôle des bioagresseurs :

Contrôle cultural

Mode d'action :

Atténuation

Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides :

Reconception

Annexes

Cette technique est évoquée les exemples de mise en œuvre suivants :