Triple Performance

Luzerne

De Wiki Triple Performance
Luzerne

Medicago (les luzernes) est un genre de plantesdicotylédones de la famille des Fabaceae (Légumineuses), sous-famille des Faboideae, originaire des régions tempérées du Proche-Orient et de l'Asie centrale. Elle comprend une centaine d'espèces.


Ce sont des plantes largement cultivées comme plantes fourragères pour leur productivité, leur grande résistance à la sécheresse et leur richesse en protéines, en vitamines et en sels minéraux. L'espèce a été introduite par la culture dans toutes les régions tempérées du monde notamment dans toute l'Europe, en Afrique du Nord et du Sud, en Amérique du Nord et du Sud et Australie et Nouvelle-Zélande et en Asie de l'Est.


Elle est très cultivée pour sa richesse en protéines (pour un taux compris habituellement entre 15 et 25 %) et ses qualités d'amélioration des sols. Abondamment répandue dans les contrées tempérées, tant à l'état sauvage que cultivée, la luzerne est une des espèces fourragères les plus utilisées pour l'alimentation du bétail. Elle est aussi cultivée comme source industrielle de protéines et de carotène, et utilisée en diététique.


Le nom scientifique du genre n'est pas lié à ses propriétés médicales, mais au fait que, selon Théophraste, la luzerne serait originaire de Médie. Quant au nom vernaculaire, il est emprunté à l'occitan luserna, qui désigne aussi une petite lumière ou le ver luisant, en raison de l'aspect brillant des graines de la plante.Extrait de Wikipedia (CC-BY-SA)


Description

Ce sont des plantes proches des trèfles, annuelles ou vivaces, le plus souvent herbacées (parfois aussi de petits arbustes comme Medicago arborea), à feuilles trifoliolées, dont plusieurs espèces sont cultivées comme plantes fourragères.


La plus connue est la luzerne cultivée (Medicago sativa), mais on trouve, notamment en région méditerranéenne, beaucoup d'autres luzernes.


Elles sont le plus souvent à fleurs jaunes et de petite taille, très proches les unes des autres. Elles se distinguent par la forme de leurs fruits ou de leurs stipules. Les fleurs sont groupées en racèmes à l'apparence de capitules. Les fruits sont des gousses se présentant souvent sous une forme spiralée.


La luzerne en tant que culture

La luzerne peut être considérée comme une culture et est fréquemment utilisée comme couvert végétal telle que la luzerne cultivée.

Ses avantages

La famille des légumineuses auquelle appartient la luzerne se caractérise par la capacité à fixer l’azote de l’air. Cette fixation est due à la présence de bactéries du genre Rhizobium leguminosarum présentes dans les nodosités des racines. Les nodosités sont ainsi le lieu d’une activité symbiotique : la plante fournit les substances carbonées aux bactéries, et les bactéries fournissent à la plante les substances azotées synthétisées à partir de l’azote atmosphérique.

Les situations qui lui sont favorables ou défavorables

La luzerne exprime son potentiel si elle est implantée dans un sol sain, profond et bien structuré. On peut définir les situations favorables ou défavorables selon le tableau:


Luzerne situations favorables defavorables sol.png


Vérifier le pH

La luzerne préfère un sol sain, dont le pH est proche de la neutralité. Un pH entre 6,5 et 7,2 est la garantie du bon fonctionnement de la plante et des bactéries de fixation de l’azote. Lorsque le pH est inférieur à 6, il est conseillé de le remonter.


Penser à inoculer

Le rhizobium est une bactérie naturellement présente dans les sols mais certaines souches sont spécifiques de la légumineuse semée, comme pour la luzerne. En dehors des sols calcaires, il faut systématiquement inoculer.


Semer rapidement

On peut semer la luzerne au printemps ou en fin d’été. Mais ce sont le précédent et sa date de récolte qui conditionnent le choix de l’époque de semis. Attention: respecter un délai de retour de minimum 5 ans entre deux luzernes.


Cette culture est évoquée dans les exemples de mise en œuvre suivants :

Voir les cultures suivantes :

Pratiques s'appliquant à ce type de culture


La luzerne en tant que bioagresseur

Différentes espèces de luzernes sont considérées comme des bioagresseurs telles que :

Pratiques diminuant la présence de ce bioagresseur


Pratiques et cultures qui peuvent augmenter la présence de ce bioagresseur



Guides et outils renseignant ce sujet


Sources