DIRECT -2 - Productivité, rentabilité et carbone - Konrad SCHREIBER

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (4 déc. 2018) - Konrad Schreiber - Durée : 138 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube QEDU1oMKRNI.jpg

DIRECT #2 - Productivité, rentabilité et carbone en élevage sur Sol Vivant avec K. SCHREIBER


Vous avez aimé le 1er Live de Ver de Terre Production avec François MULET en maraîchage ? Aujourd'hui, on s'attaque à l'élevage en Sol Vivant !


Lieu et date de l'évènement ? Le 4 décembre 2018 à 19h30 sur notre page Facebook et sur notre chaîne YouTube !


Annexes

Transcriptions

bonsoir à tous bienvenue à ce deuxième

live de vers de terre de production que
ce soir nous faisons en partenariat avec
la vache heureuse la vache heureuse est
spécialisée dans l'innovation en élevage
et l'autonomie en protéines et ce soir
on va donc aborder ces deux grands
thèmes là et donc l'idée c'était de
faire d'un questionnaire avec des
éleveurs donc il y en a un certain

Afficher la suite

nombre qui sont au bout du fil qui vont

essayer de nous expliquer leurs
problèmes et leurs points oui leurs
problématiques à résoudre
le premier d'entre eux c'est frédéric
petitjean peut-être qui est en bourgogne
ce qu'il est disponible
donc on va l'appeler puis donc ça y est
ça sonne et donc l'idée c'était de voir
avec lui
oui allô bonjour i o
bonjour monsieur petitjean monsieur
schreiber l'appareil à auneau donc voilà
donc je suis en direct sur le 2ème live
de vers de terre production et puis donc
vous aviez accepté un petit peu de de
participer 7
émission était vide et un petit peu
c'est de voir un petit peu le projet que
vous avez amené donc expliquer nous d'où
vous venez puis ouest vous avez votre
ferme
alors moi je suis du nord côte-d'or donc
à 80 km au nord de dijon limite l'yonne
l'aube n'a peut-être dans le
châtillonnais
oui donc nous on a une ferme on est
trois associés plus un salarié
polyculture élevage ont fait 120 vaches
laitières contre eh oui et on a 500
hectares de s à hugo dont 250 hectares
de céréales et puis de restaurer
permanente luzerne très temporaire
d'accord donc globalement c'est une
ferme qui accidentés ou pas non non non
à un peu de coteau mais non c'est donc
c'est les terres qui sont argilo
calcaire qui sont assez légères des
terres légères moi c'est moyenne en fait
entre 50 et 64 ans blé en moyenne en
orge tous les ans
d'accord pour mac de cailloux mais on a
un peu de tout au long des rivières les
frairies c'est des prairies qui sont le
long de la seine
donc c'est près du monde à exprimer par
contre ils sont innombrables praticable
donc voilà ok et donc le projet que vous
aviez que vous voudriez mené avec vos
associés il est il est de quel ordre
c'est balla en ennemi c'est un problème
de rentabilité c'est improbable où c'est
à dire qu'on voyait on va essayer on
avait fait mon asthme et beaucoup de
luzerne ces deux trois dernières années
pourrait diminuer l'apport de d'aliments
protect dans la ration quoi d'augmenter
la part auto auto consommés comptes
d'accor concurrents devraient commencer
par se méprendre à ceux de luzerne
oui vous avez combien d'hectares
aujourd'hui dans votre cas
on en a 30 pour l'instant 30 10 mai qui
sont implantées bon après ça on pourrait
essayer de décès lors 21% de luzerne
toute l'année dans la ration cours oui
oui oui
vos prairies naturelles sont toutes
naturelles vous avez des prairies
temporaires aussi là dedans on a là un
petit peu les temps pour la main pour
beaucoup là on a surtout beaucoup près
temple permanente d'accord et ça a très
très peu de rendement
c'est compliqué parce que vont avec sont
inondables donc on peut y aller tout cas
ce que qu'est-ce qu'elles vont se
produire ces prairies gas est
principalement destiné aux génisses et
aux voix du nord dans les rues pour un
faux frais du foie et de la voiture
surtout quoi au coeur et ça produit
combien trois caps tonnes de matière
sèche
sinon en projet niveau des céréales bon
et ça y est retourné à peu vers l'emploi
culture de conservation wind est donc
bon on est en train d'envisager de ces
deux traits à ce mort pourrait semer en
dessous en direct donc ça fait gagner
une paire d'années qu'on labour plus
donc on l'a pour l'instant gratte
beaucoup les gens quand même des limites
et puis bah on essaye de renault
réfléchit qu'on réfléchisse d'un premier
temps et c'est diminuer la les charrues
parce que comme on n'a pas des terres
qui produisent beaucoup et on a les
charges quand même qu'ils sont là et
puis bombe a fait huit mois de l'année
la structure reste les coûts de
production sont élevés en acheter
quasiment toute la protéine c'est ça et
donc pour finir un petit peu l'état des
lieux c'est une ferme qui est vallonné
en pente ou plutôt assez facile à
travailler sur le plateau
aulas en a sonné un peu de tout on a des
plateaux mais on a un peu de porte aussi
un cd vallée à des fonds de vallées en
attaque ensuite vous allez donc y en a
un peu de coteaux et quand vous avez des
bonnes terres cultivables on va dire 250
ha ça vous permet de tirer quel type de
productivité site en anglais vous disiez
en céréales à peu près c'est ça ouais
voilà ces sites ont été en moyenne quand
on fait trop 5 et 6 tonnes puis on fait
à peine 25 à tous ont fait du colza
aussi oui chacun trouve enfin quand on
fait 25 ans et comptant six mois
maintenant le point de ducos doigts
sectionnés m6 en plus du site d'en faire
le avec les insectes toujours nez dans
notre
année beaucoup embêté quoi qu'il ait
lui-même et oui pas de traiter puis on
récolte pas grand chose oui ok donc
l'année on a été de faire un peu d des
plans s'accompagne donc on l'assumé avec
des féveroles mon impression c'est cette
année là paul vi comme l'a eu il a fait
ça que connaissait la moitié de la
surface bon impeccable donc on va on va
essayer de manager ce projet-là de az
donc l'idéal là pour aller dans la
commande y reprenait dans l'autonomie en
protéines
c'est relativement simple il ya des
standards qu'il faut connaître c'est à
dire que vos vaches elles produisent
combien vos vaches et 8000 litres de
lait voilà on est plutôt proche des 9
villes l'arrivée d'accord ok donc on va
avoir votre troupeau laquelle taille 120
vaches que vous avez dit voilà ouest en
vain entre 115 et 120 vaches et en
moyens de contrer à la nique aux et donc
on a des règles d'autonomie
si vous voulez être autonome en
protéines vous avez des règles très très
simple tout la protéine d'un élevage de
ruminants doit venir des fourragères
d'accord c'est à dire que ce sont les
luzernes les prairies les prairies
temporaires les mélanges céréaliers qui
vont faire la totalité de la protéine de
l'élevage ruminants en règle générale
donc partant de là on va essayer de
trouver les quantités de protéines
nécessaires et donc il ya deux grands
axes qu'il faut
ou qu'il faut mettre en place en même
temps premier premier niveau
et bien en fait il va falloir que vous
produisiez de la matière azotée total
septième à t elle doit arriver un
certain seuil c'est à dire pour chaque
kilo de matière sèche récolté que va
manger l'animal se serait bien d'avoir
150 grammes par kilo de matière sèche
voilà ça c'est le premier niveau vous
serez quasi autonomes parce que
l'autonomie totale
elle va arriver à 16 160 g voilà ça
c'est le premier niveau est donc que
votre et cette voix c'est un fourrage
pour vous d'accord c'est à dire que la
totalité de la protéine doit venir des
cultures fourragères et les cultures
fourragères sont intéressantes parce
qu'elles peuvent couvrir longtemps les
soldes c'est par exemple la luzerne pour
vous et elles ont des grosses capacités
à produire sont des plantes qui ont des
gros rendement potentiellement si les
plantes de fertilisation sont bien
adaptés à ces systèmes l'a donc premier
travail l'autonomie la haye matter çà
vient par un fourrage et donc on peut
écrire ce premier fourrage vous allez
l'écrire ce fourrage il s'écrie c'est de
la m as tu es plus de la cellulose brut
parce qu'en fait cette cellule aux aides
à venir encombrer votre rumen pour
l'animal qui va ruminer donc une fois
qu'on a compris ça bien le deuxième
niveau qu'il faut atteindre c'est savoir
quelle quantité il va falloir par vache
et la quantité qu'il faut c'est pas très
compliqué les besoins
c'est 5 tonnes de matière sèche par ucb
tout simplement et par an donc ça ça
vous permet de travailler sur votre
stock ça vous permet d'anticiper la
totalité des fourrages de bonne qualité
que vous aurez à produire et donc pour
vos vaches c'est pas très compliqué je
120 vaches x 5 égale ça fait 600 tonnes
de matière sèche
2ème athée plus de la cellulose brut que
maintenant je dois produire sur la ferme
donc première question votre luzerne et
le produit quoi réellement et pour les
années ben oui c'est bien en règle
générale une mauvaise année parce que
finalement c'est celle là qui pourrait
commander votre votre soutien dans les
deux cultures ouest 28 tonnes là où vous
êtes je pense que c'est déjà pas mal la
vôtre luzerne
elle va produire 7 tonnes de matière
sèche il vous en avez 30 ha c'est ça
hein donc x 30 et gal professeur 21 210
tonnes de matière sèche
en gros vous avez déjà le tiers par
rapport à vos besoins totaux vous
comprenez donc maintenant si on veut
progresser il faudrait trouver les deux
autres tiers c'est à dire il va nous
manquer encore 400 tonnes en sachant que
les génisses et les vaches taries elles
ont assez avec le fouet heures et les
prairies et tout le reste
alors qu'est ce qu'on pourrait faire
d'intelligent dans votre rotation parce
que à un moment donné il faut à la fois
finalement changer de pratiques
agricoles arrêté de grattouiller vous
avez des risques d'érosion trop de
cailloux et c'est un petit peu embêtant
et puis finalement
faire en or seulement vous aurez aussi
des céréales puisqu'il y en a 250
hectares donc la question qui va se
poser aujourd'hui pour pour vous c'est
comment on occupe en fait la hesse a eu
donc vous avez une saq disponibles alors
health a eu 10 po c'est ce que vous avez
de 250 hectares donc ça c'est de la
prairie permanente
donc c'est quasi perdu pour notre projet
d'autonomie
on va pouvoir prendre un petit peu de
foire mais ce sera maxi 2 kg par animal
productif
1 donc ça va pas aller très loin et donc
de l'autre côté on a une saq dispo en
céréales d'accord sur lequel on va
travailler nous on a 250 hectares qui
sont dispo également et là dedans on va
commencer à faire moins 30 c la luzerne
est donc maintenant il faut encore
retrouver les autres fourrage de ce
système là avec quoi vous nourrissez le
troupeau en règle générale la luzerne
puis quoi
là c'est plutôt du gauche c'est à peu
près donc on comptera récoltés ont fait
de la prairie permanente on a mis des
gros si oui et puis si on battait maïs
ensilage quoi oui oui donc vous fait
combien de leur sillage ont fait une 50
60 hectares de maïs ensilage et puis il
ya deux ans là on a essayé du maïs est
il donc l'année dernière la fin 2001 et
seppi donc ce n'est pas trop mal
oui il par rapport à l'histoire des
soldes on sait pas trop mais non plus
quoi qu'on fasse on restitue pas mal le
seul oui oui matière sèche dès cette
année en a fait plus que ce que l'on met
à nu des très mauvais maïs on a gardé on
a aussi des les plus mauvais mais ici on
a fait du maïs et pis avec les meilleurs
donc y en a pas mal de me laisser picon
avance il est une douzaine d'hectares de
maïs est pistonné d'accord mais là on
pense faire tous les ans ou plus en plus
de maïs et pee wee
donc du coup vous êtes en train
d'organiser la hesse à uznach à quasi
100 hectares qui sont déjà pris pour un
système fourrager 6
si on résume un petit peu votre projet
les 250 ha je comptais de l'état us
comptait céréales blé colza et prairies
permanentes les deux 2 250 hector
c'était maïs et puis il à leaders des
comptes et d'amples oui oui oui oui on
attendra un secteur de prairies
permanentes on a trente hectares de
luzerne et pita contre 60 hectares de
maïs d'accord donc ici on 10 ans combien
120 de prairies permanentes sa soixante
hectares c'est d'umanis ok donc ça fait
1 les 180 mais il reste les 30 hectares
de luzerne ils vont rentrer là dedans
ok et puis qu'est-ce qui va y avoir
encore il va me manquer un petit peu là
il va manquer quelques acteurs sang
versé et accueillait 210 6 manque 40
hectares c'est de la pesée des céréales
ou des prairies temporaires que vous
avez un exemple horaire car le lot il ya
les 250 hectares et on me fait dire est
grand un peu de réglages des trucs comme
ça quoi qui je vous ai perdu là et allo
allo allo allo allo
j'ai plus de jeu c'est plus de tonalité
l'avait avec vous monsieur petits gens
pensent que ça va arriver et donc un
moment donné je sais pas ce qu'il ya eu
la loi l'eau oui je ne vous reçoit plus
il ya un problème de connexion peut-être
vous m'entendez à l'eau mais ça y est
c'est revenu ok moi la ville entend bien
ok bon donc du coup dans le lot de 250
hectares il va nous y va rester des
prairies temporaires c'est ça ouais
voilà oui il ya quarante hectares à peu
près à peu près ok bon et donc notre
projet c'est de faire de l'autonomie en
protéines avec sa bien donc on a trente
hectares de luzerne 60 hectares de maïs
on verra si on fait du maïs ensilage ou
du maïs et pis on va voir
quarante hectares de prairies
temporaires et on va avoir un certain
nombre on va laisser les prairies
permanentes de côté donc ici on avait
210 tonnes de matière sèche donc là on a
de la limmat et qui arrive et que ça va
bien ensuite la prairie elle va elle va
voir quel type de production pour vous
ces six tonnes de matière sèche c'est
clair donc quatre fois ça il sait quand
on fait du reggae rock on allait un peu
mieux mais sinon 4 x 6 24 tonnes de
matière sèche
donc là on va avoir de la et mater
également et ensuite vous allez prendre
vous allez essayer de faire un joli
regain j'imagine avec vos prairies
permanentes tenant
mais quand on peut et de l'année oui oui
vous en faites comme les monnaies les
prairies des prairies permanentes elles
sont ces poids de la bonne herbe
on a dit et c'est de l'air se met mais
comme cela ils ont tous sont allés le
bord il vaut mieux les garder permanente
est leur appliquer un plan de suivre
vous serez gagnant l'argent dû donc du
coup vous réintégrez qu'elle tonnage de
foin de ces prairies dans la ration des
vaches à lait et ils ont carrément pas
du tout
ah oui d'accord donc au tc le maïs
ensilage qui fait le reste du stock
voilà alors un peu de paille et de la
mention donc pour nous on va voir le
premier problème ici qu'on va rencontrer
sur votre ferme c'est que m il va il
manque en fait là et m'a t il nous
manque deux cents tonnes pas tout à fait
est on est on est à 250 tonnes de
matière sèche il nous en faut six ans il
faut trouver 150 à un petit peu plus on
va dire peut-être 180 tonnes ou 200
tonnes de matière sèche si on voulait
sécuriser tout votre troupeau à
l'autonomie en protéines
ça c'est le projet qu'on va essayer de
mener ensemble et donc maintenant qu'on
a trouvé la protéine qu'on sait où va
être notre problème dans la
réorganisation sans doute de la partie
maïs ensilage l'idée c'est de regarder
combien d'énergie va nous falloir en
plus donc
l'autonomie en protéines elle va se
faire assez simplement c'est à dire que
si un usb il a besoin de 5 tonnes de
matière sèche qui hélas est matée plus
la cellulose brut
et bien maintenant votre rue j b voilà
un sujet b il va avoir besoin de 2,5
tonnes à l'est de matières sèches ou de
grains ça peut être une céréale 10 ans
équivalent sec et avec ça entre 5 tonnes
de matières azotées et deux tonnes de
céréales ou de thon et demi de céréales
vous allez pouvoir construire une votre
ration elle va se mettre en place et
vous allez avoir 70%
c'est là et mater plus la cellulose brut
voilà plus 30%
ça va être les yeux fl - la cellulose
brut qu'on va laisser aux champs en gros
ce qu'il faut comprendre dans les
rations c'est que quand vous faites un
ensilage d'herbe plus son sillage de
maïs ou un ensilage de luzerne plus mon
sillage de maïs vous ne pourrez jamais
produire beaucoup de lait avec ça en
fait il ya la ration on a un petit peu
d'écho appliquée de façon très pour
l'avoir simplifier on a fait quelque
chose de
comment dire de compréhensible par les
paysans un maïs ensilage
en fait vous devez l'écrire
ufl plus de la cellulose brut c'est à
dire quelque chose qui va encombrer le
rumen donc voilà ça c'est la base de mon
maïs ensilage il n'y a pas d'âge haute
donc on entend même pas compte le peu
qu'il ya c'est même pas la peine et vous
avez un autre produit qui va s'appeler
maïs grain d'accord et celui là vous
allez l'écrire ufl pas ce que ça
contient beaucoup d'énergie il ya
toujours pas beaucoup d'azoté et ça
s'écrit - la série lost brut et je la
barre volontairement pour qu'elle reste
au chant elle va nous nourrir la terre
vivante donc maintenant si je fais ici
si je rajoute de l'ensilage d'herbe
d'accord par exemple de la luzerne pour
vous hein qu'est ce qu'elle va avoir
donval écrire un math et plus cellulose
brut
et puis un moment donné vous aurez un fl
+1 et mater +2 cellulose brut
c'est-à-dire que vous aurez probablement
quelque chose de pas trop mal la bonne
dose du f
la bonne dose de protéines possible mais
comme vous avez trop d'encombrement vous
avez deux fois trop de cellulose et bien
votre ration elle va être diluée et la
vache va bloquer en ingestion et donc
vous devez enlever une cellule aux donc
si j'enlève la cellulose du maïs
ensilage ça s'appelle du maïs grain si
j'enlève par exemple ici la cellulose du
fourrage de l'ensilage d'herbe ou de la
luzerne et bien ça s'appelle du soja un
correcteur azoté est en fait votre
travail c'est que à un moment donné j'ai
quelque chose de trop dans la ration qui
est de la cellulose
c'est pour ça que finalement tout nos
rations nous coûte très très cher parce
qu'on est obligé d'acheter beaucoup de
correcteurs pour
diluez la cellulose qu'on a en trop
d'eau fourrage et on a beaucoup de mal à
devenir autonomes alors on a fait
quelque chose de très simple
enlevez la cellulose de la luzerne je
sais faire ça s'appelle un soja ou le
colza ou un correcteur azoté
donc ça ça me ruine globalement
aujourd'hui
donc qu'est ce qu'on a fait mais on a
gardé la cellulose de l'herbe ou du cou
ou de la luzerne ou d'autres fourrage
riche en azote pour finalement laisser
la cellulose du maïs au champ et on a
fait du maïs grain et si vous faites du
maïs grain par exemple plus de la
luzerne pour vous et bien la luzerne ça
va être un mater plus cellulose brut et
on va se retrouver avec quelque chose
d'intéressant 1 ufl la bonne dose plus
une fois de la matière azotée total +1
une fois la bonne cellulose qui va gérer
l'encombrement de votre rumen hockey est
là maintenant
ici je peux être autonome ok voilà et
donc chez vous il va s'agir de trouver
en fait la quantité de céréales maïs
oubli ou or jouent à autre chose pour
donner de l'autonomie est en fait ce
maïs grain on vient de comprendre quidam
en falloir
eh bien il va falloir deux tonnes et
demie pour annie gb et vous avez 100 m h
à nourrir donc en gros 120 vaches x 2,5
tonnes égale ça fait les deux sens ça
fait combien de 140 et la moitié encore
de sanvensa fait 300 tonnes globalement
voilà 300 tonnes de grains et avec ça
vous allez pouvoir équilibrer votre
ration de ce type là de 60 à 70% d'un
fourrage riche en protéines et de 40 à
30% d'un fourrage riche en énergie donc
maintenant les 300 tonnes de grains on
va les chercher dans l'assolement du
his en maïs grain il a quel productivité
chez vous par exemple une douzaine de
tonnes en moyenne dans si la jeune est
en grève à 90 tonnes
oui d'accord donc ici on a 12 tonnes de
matière sèche up et ici on a 8 tonnes et
8 tonnes j'imagine que c'est une bonne
année une année comme cette année en a
des cantons mais les maïs vers les
terres profondes aussi quoique ses
terres le bord de la scène au prix
généralement on appuie donc 8 tonnes on
va y arriver si soirée lors dû au bord
de la rivière enfin là c'est le fleuve
donc ça veut dire que maintenant je vais
divisés mais 300 tonnes par huit ça me
fait combien d'hectares 4 x 8 32 il faut
à peu près à l'est entre 25 et 30
les 30 hectares de maïs grain 1 donc on
va pouvoir dire que le maïs et pis il en
faudrait plus ou moins 30 ha ok
maintenant ce que je dis des conneries
je dis des bêtises trop à 8,24 ça va
passer 4,40
excusez-moi rattraper moi parce que des
fois ça va trop vite donc il me faut 40
hectares de maïs est donc dans mon à
seulement ça va me laisser vers hectares
disponibles pour produire de la protéine
en plus d'accord donc on y va qu'est-ce
qu'on pourrait produire sur sévère
hectares qui ne vous pose que peu de
problèmes dans votre système
alors soit on remet une prairie par
exemple qu'on va sonner avec du maïs
qu'est ce qu'on pourrait faire encore de
la luzerne mais j'imagine que ça fait
beaucoup de travail
non non non non non et moi par rapport à
votre projet comme on a 40 hectares de
prairies temporaires qui pourrait un ca
peut rentrer dans la rotation chez vous
ça donc on a 40 hectares de maïs ça
devient sympa comme projet parce qu'on
peut on pourrait peut-être mettre du
maïs
de temps en temps après une prairie
temporaire et puis imaginez que
maintenant il nous reste vert et aricie
disponibles qui sont en maïs ensilage 6
cv recteurs ont les basculer sur de la
luzerne on en aurait 50 ha ça poserait
un problème chez vous non voilà et donc
admettons qu'on rajoute victoires à 8
tonnes 2 x 8 16
on va retrouver la quantité de matières
azotées qui vous manque et donc le
projet pour sécuriser sans changer sans
bouger vos assolements et votre grand
lot de céréales et de l'autre côté la
fourragère
en fait il suffirait de donner du punch
à votre votre luzerne et d'en augmenter
la productivité et donc là il ya
quelques petites astuces
c'est pas très compliqué c'est ont fait
de la luzerne et à la limite on peut la
tenir à vie chez vous si elle a un plan
de fertilisation adapté annie a oui oui
en fait tous les trois-quatre ans ont
des chaumes les luzernes d'accord à 3 4
cm de profondeur salir et génère depuis
en dessous du col et c'est à dire depuis
le haut du pivot opel va se régénérer à
partir de là donc ça s'est il faut le
savoir ça s'accompagne d'une fumure
c'est à dire une luzerne c'est la plante
qui exporte le plus de phosphore le plus
de potasse le plus de calcium de la
prairie fin du chant et aussi de du
soufre et des oligo donc votre plan de
fumure de la luzerne il doit devenir
très très bien fait le plus simple c'est
de mettre à les 40 mètres cubes de
lisier tous les ans par exemple ou sous
40 tonnes de fumier parce qu'on veut que
cette protéine ce riche en azote et très
productive
il faudrait rajouter du soufre il
faudrait rajouter des oligo-éléments par
exemple voyez est donc ce plan de fumure
on pourrait le concevoir nous ensemble à
la vache heureuse on fait du management
autonome en protéines là dessus c'est un
abonnement et puis on peut le faire en
ligne chez vous le projet très facile à
mener en plus et donc une fois qu'on est
là dedans votre luzerne va produire la
totalité et donc on pourrait faire un
très joli projet où finalement on
pourrait avoir notre ration maïs épi
maïs grain avec de la luzerne et c'est
plus de la prairie temporaire donc on a
deux sources des offres complémentaires
et on a quelque chose qui pourrait se
mettre autonome autour de 8500 litres
voire un petit peu plus parce que la
luzerne et le maïs et pis ce sont deux
produits fourragers que vous pouvez
produire en propre très complémentaires
dans les rations d'accord et donc chez
vous les 50 hectares de luzerne
bajolet manager et
avec un plan de fumure du calque du
calcaire j'imagine que vous en avez
assez à la salle oui bon ok donc non
mais pas par contre vous aurez besoin en
ferti vous allez y aller comme ça et
vous avez pas peur parce que vous allez
vous à les exporter énormément donc vous
avez du fumier relativement à ces 8
juillet mais après moi toujours des
choix des produits mais c'est des
bêtises après un plante exigeante à
exportations importantes plan de fumure
et de restitution adapter la plante la
plus exigeante elle doit être la mieux
fertiliser vous vous sortez tous du
champ il va falloir remettre donc
lafferty votre luzerne qu'est-ce qu'elle
a besoin la besoin de 100 unités de
phosphore d'accord donc c'est dans le
lisier que vous allez le trouver
bon elle a besoin de 100 unités de 0,3
et ça c'est à minima 120 vous pouvez les
mettre
donc il va falloir trouver du soufre
d'accord donc il va falloir aussi 300
unités de potasse d'accord le fameux k 2
o 1 et donc dans le champ
là où il ya du calcaire il n'y a pas
forcément beaucoup de potasse dans vos
sols superficiels donc dans le lisier
vous allez le trouver
ok et puis après c'est pas très
compliqué il va vous falloir des oligo
et puis à zot vous en avez pas besoin
mais comme vous allez mettre de l'azoté
organique
il ya quasiment aucun problème vous
pouvez l'envoyer dans une luzerne qui va
le valoriser donc vous envoie la
renseignante la liberté non vous
inquiétez pas
parce qu'on va l'aider le soufre va
l'aider et vous allez trouver des oligo
d'accord et les oligo pour qui la booste
vous avez dû il vous faut du bord
d'accord il vous faut du manganèse
il vous faut du molybdène
alors voilà et il vous faudrait du
magnésium et du magnésium je pense que
vous en avez peut-être de la magnésie
dans votre champ est donc dans ce
système là on commence nous a travaillé
sur des formules où on amène les oligo
par exemple avec les pulvérisateurs et
on va booster le système on sait que
c'est très très performant et donc un
moment donné vous allez envoyer du
lisier trente ou quarante ou cinquante
mètres cubes parce qu'à la limite c'est
pas limitant n'y a pas de risque de
pollution tant que vous ne travaillez
pas la terre le rythme biologique des
vers de terre va toujours si clé et vous
n'allez pas la rampe feignante donc ça
c'est le premier travail un plan de
fertilisation et quand vous mettez de
l'organique principalement c'est à
l'automne le meilleur moment alors ça ça
fait frémir tout le monde autour de lui
mais c'est là que l'organique dans des
systèmes sont stables comme les prairies
et les luzernes et caetera et le plus
efficace d'accord et donc vous respectez
votre réglementation vous avez le droit
d'aller fertiliser votre prairies
temporaires etc et donc utiliser votre
organique correctement pour le
repositionner dans cette culture qui
exporte énormément d'accord donc ça
c'est le premier niveau et votre luzerne
ont fait un deuxième niveau
la luzerne tous les ans voilà vous allez
faire quelque chose très simple vous
allez faire un sur semi voyez est donc
ce sursemis il va se faire d'abord avec
de l'avoine d'hiver parce que ça reste
le premier projet facile d'accès pour un
agriculteur et ce sur semi vous allez
apprendre à faire du semis direct si
vous
penser changer de ce mois c'est à dire
que vous avez une culture où votre
apprentissage il a zéro risque quasi
hockey et donc on se fait sur semi avec
de l'avoine divers plus un roulage
c'est très très important ce roulage
parce qu'il va rapidement la graine avec
le sol et c'est le plus facile pour
faire ça c'est une dent ou un disque ça
va dépendre de la quantité de cailloux
réellement de vos parcelles mais dans
les argiles au calcaire j'aime bien que
les débutants et un disque avec une dame
toute fine ça pourrait vous aider parce
que il va être beaucoup plus pavot
polyvalent il va pouvoir se met dans de
la paille et c'est que avec un semoir à
disque et dans les dix qu'il faudra
plutôt choisir un disque incliné si
jamais vous réfléchissez à ça et donc
cette avoine divers demain vous allez la
transformer elle va en mettait
protéagineux tout simplement donc dans
la luzerne vous pouvez semer toujours de
l'avoine s'il ya aucun problème mais
vous pouvez rajouter
du pois fourragers voilà et puis de la
vaysse veut lui parce qu'elle résiste à
- verre de temps en temps il fait froid
chez vous j'imagine oui oui il était
drôle mais ouais non non non mais
globalement votre avoir divers elle peut
geler si à moins aller à moins 15
elle va sauter d'accord donc si vous
avez des problèmes avec la voile vous
mettez du triticale
voilà et donc ça c'est systématiquement
avec un plan de fumure et ça va vous
permettre au final de faire apparaître
une première coupe qui va être beaucoup
plus importantes que celles que vous
avez d'habitude avec la luzerne d'accord
c'est à dire que dans la première coupe
de luzerne ou fait combien 4 tonnes
j'imagine est donc l'objectif c'est de
passer à 5
d'accord si d'habitude vous avez trois
et demi 3 et que tout d'un coup vous
avez cinq voire six parce que vous avez
fait un bon plan de fumure et que vous
avez fait sur semis de céréales et bien
vous pourrez améliorer la productivité
du système c'est-à-dire au dieu de faire
huit tonnes vous allez en faire et bien
10 minimum et 50 hectares à 10 tonnes
vous avez déjà les 500 sur les six ans
qu'on a besoin au début et donc sur
votre système fourrager on peut aller
très très loin dans l'autonomie et tant
que vous n'avez pas
15 % de protéines et bien vous serez pas
autonomes mais avec une luzerne je suis
absolument pas inquiet en gros vous
allez faire trois coupes avec votre
luzerne
oui oui donc ce qui est important c'est
que la première coupe soit la plus
productive possible
ça c'est le premier niveau donc plus la
productivité de cette coupe là est forte
plus vous allez faire un joli ensilage
graminées et légumineuses très riche en
protéines
ça ça va aller super bien et donc vous
allez faire votre en fait on va faire
ici de la haye mater un plus de la
cellulose brut à bloc
ça va aller super ça et donc dans le
dans la suite de ce projet là on va
avoir une toute petite coupe assez
rapidement la deuxième coupe elle va
être vers la fin juin par là donc avoir
la moisson donc ça ça va être joli fois
un tendre riche en protéines à nouveau
et après vous faites plus qu'une seule
coupe pour surtout pas vous charger de
travail à l'automne c'est-à-dire vous
laisser pousser tout l'été tout
l'automne
jusqu'au mois de septembre et là on fait
fleurir la luzerne
elle va se elle va se remettre en
réserve elle va nourrir de la
biodiversité en plein été vous allez
être le plus bel éleveurs du coin parce
que justement c'est profitable aux
abeilles c'est profitable aux oiseaux
c'est profitable à tous au tous les
insectes qui ont besoin de pollen et de
nectar
c'est vous laisser fleurir durcir en
gros votre votre luzerne vous allez
avoir un mât troisième couple s'y
emploient 6 mai la plus tardive possible
la plus dure possible quasi en porte
graine en gros votre luzerne vous allez
la manager comme sa première coupe on va
faire sur ce me voilà mais comme vous
avez déjà démarré un plus la luzerne qui
va repousser dedans et donc ça on va
essayer d'avoir des élèves voilà
objectif 6 tonnes de matière sèche et
votre travail c'est fertilisation
d'accord parce que votre céréales elle a
besoin d'un camp rom et il faut pas
commettre les leaders dans les coins on
n'a pas le droit de le faire plier les
gaules et ab
oui non oui mais en fait la luzerne la
luzerne son problème c'est que déjà là
où il ya de l'eau et que c'est humide il
faut pas la mettre parce qu'elle ne
pousse pas là dedans et puis après dans
les périmètres de captage ce sera
peut-être plus judicieux d'y laisser de
la prairie temporaire
d'accord mais parce que l'association
graminées trèfle elle est peut-être plus
facile à gérer avec moins de
fertilisation avec du fumier d'accord
mais à la limite même ça sur un captage
c'est pas très grave si je laboure pas
la luzerne il n'y a pas de pollution
globalement oui oui mais on va on est en
train de vivre une révolution
agronomique où on va découvrir que c'est
le travail du sol qui responsables de la
pollution en agriculture alors c'est un
pavé pour l'ensemble de la profession
on a dit que c'était la fertilisation
qui polluent et c'est faux c'est le
travail du sol
je fais du café je broie tout et puis un
moment donné tout va lessivé tous
hétéros dable donc il n'y a aucune issue
à travailler la terre aujourd'hui
travailler le sol s'est pollué s'est
dégradé l'environnement c'est favoriser
le réchauffement climatique
et ça il faut que ça s'arrête et les
éleveurs ils ont une capacité énorme à
faire ça donc on fait ce sursemis
luzerne objectif 6 tonnes de matière
sèche
ensuite vous avez une deuxième coupe qui
arrivent et donc ça c'est du fouet du
joli feuilleton qui va faire aller 45 50
jours vous aurez deux tonnes de matière
sèche donc ça fait 8
donc là on est maintenant on est
sécurisée dans le stock et vous aurez
une troisième coupe
cette troisième coupe vous allez laisser
durcir et lé fin floraison
d'accord elle est quasi porte graine
voilà alors pourquoi on fait ça parce
que ce truc là qui pourrait faire aller
une vertu de cinq tonnes de matière
sèche c'est très favorables à la
biodiversité
mais surtout ça va vous produirez
quelque chose qu'on appelle une fibre
haute technologie unef acheter qui va
vous permettre introduit dans la ration
de mieux faire ruminer votre troupeau et
donc ça il faut compter que dans votre
projet d'autonomie il en faut 2,5 kg par
vl et par jour d'accord et cette fibre
très dur et qui va venir avec la luzerne
ça va être la santé de votre troupeau en
faisant une ration deux tiers protéines
un tiers maïs grain et de la fibre de
notre technologie
vous ne devriez plus avoir une seule
mamie tu es une seule batterie voilà
c'est ce qu'on constate avec les
éleveurs c'est-à-dire on a un gain de
santé énorme ça veut dire belle santé de
l'animal ça veut dire bien-être animal
tout simplement tout le reste autour de
l'herbe des vaches malherbe et le
bien-être que vous oubliez c'est du
blabla d'écolo sas et on n'en veut pas
c'est qu'on met de l'ordre c'est à dire
le bien être animal c'est sa santé
d'abord d'accord et on met les vaches en
bonne santé on les fait bien ruminer ans
les filles on les fait bien digéré et
donc cette fibre là elle va nous
permettre de gérer la santé du troupeau
tout simplement d'accord et donc votre
projet il est terminé
c'est à dire que là on peut faire de
l'autonomie en protéines assez
facilement sans toucher à la seule de
ses réels avec moi on y attend n'y a
toujours pas touchés là on a baissé un
petit peu le maïs ont augmenté la
luzerne
on a fait le sur semi on a intensifié la
productivité de la luzerne
on lui assure se met en bouteille on va
avoir un petit peu les mélanges de
méteil je vous encourage à aller voir
sur le site de la vache heureuse parce
qu'on pourrait vous suivre en ligne là
dessus et ça permettrait en fait
vous repositionner sur votre à seulement
on aurait un assolement qui est dédié à
la culture fourragère et la nutrition du
troupeau et un assolement dédié à la
culture céréalière et donc si vous
vouliez progresser maintenant quand
garderez votre système céréaliers et on
le ferait glisser du tcs vers le semis
direct par exemple est donc là la
question qui va se poser pour vous avant
d'entamer la transition vers le système
céréaliers en semis direct
le plus simple c'est de regarder un
petit peu le semoir mais peut-être que
en compactant quelques spécialistes qui
vous aiderait à progresser donc je
m'occuperai d'abord de la deûle au delà
de la proche fourragères pourquoi parce
que c'est celle là qui aujourd'hui doit
se rentabiliser le mieux votre projet
quand vous aurez fini l'alimentation
c'est aller max un kilo de colza dans la
passion d'accord de tourteaux si vous
voulez mac 100 kg pour produire vos neuf
mille litres de lait et donc ça veut
dire qu'à un moment donné vous allez
diviser par 2 votre coût alimentaire là
dans ce cas de figure
ça va ça vous irait bien ça oui oui donc
je pense que c'est le travail qu'il
faudrait faire donc je vous invite à
revenir vers des spécialistes qui savent
faire ça et à un moment donné en
travaillant sur la proche du système
fourrager vous avez l'apprentissage pour
apprendre à semer directement et à
mettre en route votre votre système
céréalier dans les nouvelles techniques
que vous pensez
aborder et donc les céréales j'imagine
que c'est colza blé orge de printemps de
tournesol parce qu'on avait beaucoup
embêté au niveau des herbes offshore
représentaient d'allonger les rotations
georges donc aujourd'hui à de l'orge de
printemps qui arrive et du tournesol
vous arriver à faire quelque chose avec
le tournesol
voilà on fait entre 20 et 25 ans en fait
l'objectif ses 30 ans routine chez vous
il faudrait même avis mais je vois bien
ce projet difficile surtout dans votre
secteur coin voilà donc moi je vous
invite à mettre de la méthode donc vous
avez bien capté l'histoire que toute
l'autonomie en protéines
elle vient avec le fourrage vert donc
c'est là et mater plus à cellulose
l'énergie avec des céréales 70 30 pour
un kilo de matière sèche d'accord et
après on bidouille et les rations et je
vous invite à revenir vers des gars qui
savent faire ça en routine mais là
globalement votre ferme elle a une très
très gros potentiel rapidement c'est à
dire que en une année je dois être
autonome chez vous voilà bien voilà on a
à peu près fini on a fait le tour je
vous invite à prendre un petit peu à
revenir sur la vidéo du live
alors je sais pas ce que ça donne je ne
vois pas filmer mais j'essaye se faire
ça correctement et du coup vous pouvez y
revenir c'est à dire vous pouvez voir ça
régulièrement vous pouvez revenir et ça
vous permet de
deux peut-être mieux comprendre ce qu'on
n'a pas tout à fait capté au premier
coup dans la discrétion bien d'avoir
voilà bien je vous remercie beaucoup
et puis peut-être que j'aurai l'occasion
de vous croiser dans mon travail sur la
vache heureuse un jour au plaisir
merci au revoir au revoir
oui oui on peut prendre des questions
alors alors effectivement en fait quand
on fait de l'autonomie en protéines
on peut avec pardon vous n'avez pas
compris la question donc la première
question c'est est-ce que je peux
remplacer ma luzerne par des trèfles
ou peut-être des mélanges prairies
temporaires trèfle ou alors des méteil
ou et puis pourquoi pas des métis en
féverole alors la réponse est oui vous
pouvez faire ce que vous voulez voilà en
fait systématiquement on va se réadapter
au peso climat local
en gros il ya des endroits où la luzerne
ne pousse pas donc on va travailler
peut-être avec des trèfle violet mais le
trèfle violet c'est une plante un petit
peu bizarre qui perd sa valeur azotés à
floraison donc elle est difficile à
gérer
elle est très technique je dirais mais
on peut faire des mélanges graminées et
légumineuses de très bonne qualité
enfin c'est toujours le même fil rouge
pour répondre à cette question là le
fourrage égale peu importe
voilà c'est pas très important
vous pouvez faire tous les mélanges à
base de fourrage pourvu que qu'il ya un
seul objectif c'est la haye mater plus
la cellulose brut et il vous en faut 150
g minimum voilà la cellulose sais pas si
embêtant que ça parce qu'elle va
osciller entre 250 et 300 grammes et on
arrive toujours à faire dire à sion avec
la cellulose donc c'est je suis pas
inquiet de la cellulose votre projet
c'est n'importe quel fourrage d'accord
en ensilage enfin ça peut être pas durer
il ya aucun souci on peut on peut vous
prendre tout le management qu'on veut
dans les fermes
pourvu que à un moment donné on retrouve
nos 150 g de c
mater avec la cellulose brut et donc moi
je dirais allez on se lâche et on fait
ce qui pousse le mieux chez soi
et là les cultures avec lequel on est le
plus à l'aise c'est hyper important
il y en a qui seront herbages et
d'autres plutôt à la luzerne donc plutôt
avec des méthodes d'autres avec des
métis en féverole il ya un choix
génétique énorme autour des trèfles et
c'est donc il ya aucun problème pour
faire le travail
et quand vous allez être avec des mets
theil par exemple ce qui compte dans les
mé elle sait que nos mélanges
ils sont très simple c'est 80 %
c'est de la légumineuse alors voilà et
puis 20% ces deux-là graminées et si
vous avez une prairie temporaire vous
visez minimum les 50 50
et si vous voulez faire des gros scoops
de stock ce sera plutôt 60% de
légumineuses dans le mélange et 40% de
graminées donc la ferte c'est le plan de
fertilisation qui est le pilote de ce
système là les organique toujours à
l'automne des oligo du soufre et un
petit peu deux autres artères au
printemps ce le fait très très très très
bien donc voila un petit peu par rapport
à cette problématique fourrage on se
lâche
ce qui pousse le mieux est en équilibre
alors le tassement le tassement passage
des remords que passage des engins c'est
toujours toujours un problème
c'est à dire pour des luzerne de longue
durée ça le fait mieux mais quand on
sème une luzerne la première année on va
faire une trace et ça va se marquer un
peu en fait quand on regarde le champ à
plat au ras du sol on voit qui va se
mettre comme une tôle ondulée et donc
dans les traces et des roues il pousse
du rumex en règle générale pourquoi
parce que c'est la plante qui vient des
contacts et alors qu'est ce qu'on fait
la première intervention c'est une
intervention très très très compliqué il
faut à tout prix qu'elle se fasse en
conditions sèches
c'est à dire quand je sais ma luzerne le
jeu doit récolter le plus sec possible
la première fois de façon à ne pas faire
de traces
ça c'est fondamental et quand vous avez
pigé ça est bien moins vous avez fait de
traces la première fois moins vous aurez
de problèmes par la suite
autre débat qui nous est arrivé c'est à
dire que la trace que l'on fait en
tassant avec les engins c'est de la
profondeur du dernier travail du sol
donc ça veut dire que plus vous avez
travaillé la terre pour faire votre
préparation lit de semence et semi plus
vous aurez la joie de voir arriver une
tôle ondulée très marqué alors que si
vous ne fait qu'un petit travail
superficiel bien aplani de trois
centimètres que vous semez dedans eh
bien ça veut dire que les ornières
seront très ridicule 3 cm la biologie va
voulait réparer systématiquement et
l'impact du tassement sera diminué alors
après on faisait des choses un petit peu
différente c'est pour ça que tous les
deux trois ans quatre ans on va déchaumé
une luzerne pour lui redonner du peps
parce qu'elle va repartir de sa base
de sa racine pivot et on fait des sur
semi en permanence parce qu'en fait ça
maintient et développe l'activité de
logique du sol
donc ça va vous remettre tout le monde
plutôt en bon état ça va des compactes
est réellement pendant un petit peu pour
les problèmes de compaction ok donc je
crois que j'ai un nouvel agriculteur en
ligne qui s'appelle brice monnaie c'est
ça ok alors est-ce qu'il est là
peut-être coup de téléphone
ok oui allô oui alors je suis bien avec
monsieur brice monnaie oui je viens moi
ouais ça lui qu'on rende la pareille
oui là lui conrad j'ai été surpris de te
voir sur le live de vers de terre
production puisque par ailleurs on
travaillaient déjà ensemble un petit peu
au niveau de la vache heureuse oui oui
exactement
donc j'ai un avantage je connais assez
bien la ferme pour l'avoir déjà visité
deux ou trois fois qu'un cas lesquels
est un petit peu la problématique de
cette année dans ton projet d'autonomie
en protéines que tu as déjà engagé par
ailleurs alors du coup cette année chez
nous c'était une année très très sèche
oui il n'a pas plu on va dire à partir
de fin juin jusque fin octobre on a eu
très peu de précipitations
oui ce qui a fait que finalement on n'a
pas pu récolter la quotité de fourrage
qu'on espérait que ce soit en maïs ou en
prairies temporaires
oui oui en gros il te manque comme hier
une très bon tiers dans le rendement
ben oui oui largement ouais on va dire
ça à un tiers
oui ce qui fait que cette année du conte
sera pas autonome non on a acheté de la
luzerne et de la luzerne
voilà pour passer l'hiver oui et mais
bon voilà d'habitude on arrive quand
même à être être autonome
oui donc en laçant hectares des saluts
oui sur les 100 hectares on a quinze
hectares de céréales
donc on va dire moitié en maïs et moitié
en mettez y
elle reprend tu as combien de céréales
50 ha non non on a on a quinze hectares
en céréales ok pardon est sûr c'est
qu'un recteur on à moitié en mettez y
est moitié en maïs hockey et le reste
pour moitié des prairies permanentes qui
sont en peinture et en fou est ok et
l'autre moitié c'est donc les prairies
temporaires qui rentre encore pour
l'instant de là dans la rotation des
cultures
ok prairies permanentes et on a 45
hectares à peu près ce sont des prairies
temporaires qui rentre dans la rotation
ok voilà donc après le projet c'est ben
on va dire l'autonomie à tout prix parce
que j'ai pas précisément en en
agriculture biologique billets mises
d'accord
et du coup la protéine et même le reste
ça coûte très cher en bio ce qu'on veut
c'est être autonome oui mais oui voilà
avec la question comme on avait déjà
qu'on a déjà vu ensemble est-ce qu'il
faut continuer à faire des rotations
trois grandes prairies temporaires
quatre ans de céréales ou est ce qu'il
faut séparer les deux hommes est d'à
côté la prairie qui va devenir
permanentes et de l'eau des rotations
avec uniquement des cultures découvert
parce qu'on sait que quand on a implanté
une prairie temporaire les premières
années mais a forcément un produit alain
premier ami en tout cas ça produit pas
pas autant oui on a l'impression
d'investir de la semence et puis au
final la première année moi je
tu connais mon opinion là dessus moi je
serais assez favorable à fixer le débat
c'est à dire on a à peu près car
moitié-moitié 40 45 hectares entre
prairies permanentes des prairies
temporaires ce qui vaudrait le coup à
mon avis de les fixer une fois pour
toute et d'en faire que des prairies
permanentes tout voilà et on les
managent de façon à avoir l'optimum du
rendement possible dans ce système là
c'est à dire le ça va nous ça va nous
donner
en fait les mélanges le bon plan de
fumure à mettre en place parce qu'on a
quelque chose ou on va exporter en
permanence le phosphore la potasse et le
calcium qu'il faut que remettre avec les
fumiers lisiers donc en fait un vrai
plan de fumure a imaginé pour quelque
chose qui est finalement stable et
aujourd'hui quand on travaille sur les
standards de la prairie que ce soit le
livre qui est derrière moi la
productivité de l'herbe ou
la dynamique des herbages andré voisin
il a donné les clés pour mener sa en
prairies permanentes à l'éternel si vous
voulez donc en gros pour toutes
pour toute ta carrière tu pourrais très
facilement
mettre ça en place comme ça ça supprime
le problème de la de la rotation et en
aurait uniquement un bloc peut-être de
15 ou 18 hectares à déterminer qu'on
mettrait en culture pour ton propre
pourtant le projet de production de
céréales et d'un stock complémentaire de
maïs et voir un petit peu si on passe
tout en grains ou pas mais le maïs y
resterait comme une espèce de sécurité à
double détente et donc moi je suis assez
favorable à ça et la question qui se
pose chez toi c'est en bio
ce que l'on sait des systèmes
d'agriculture biologique c'est le plan
de fumure le vrai problème c'est à dire
que en agriculture biologique je n'ai
pas ces d'azov pour faire pousser mes
cultures comme en conventionnel où je
vais finalement pas m'embêter beaucoup
j'allais chercher un petit peu dur et ou
de l'ammonitrate ou n'importe quoi et
hop on va on va mettre fertilisants
azotés pour faire démarrer nos céréales
quand tu travailles entre le méteil et
le maïs grain quelle est la culture que
tu réussi le mieux finalement à le
métayer beaucoup plus facile à réussir
que l'aij ont la claire donc toi
globalement globalement qu'un point
tu as un très bon point sur le métal
d'accord et la question qu'on devrait se
poser à ce que dans le système tel que
tulle organise à partir des ces retards
est-ce qu'il faut ré augmenter un tout
petit peu la partie céréalière la fixer
dans une rotation adapté pour avoir
finalement entre du maïs et du métal
grain quelque chose d'intéressant et
chez toi c'est le métal grains qui est
qui aimait la culture maîtriser
globalement oui parce que c'est un
produit qu'on vient chez toi 5 tonnes
voilà on fait rentrer entre 4 45 et 4
dont 2 5 tonnes en agriculture
biologique c'est plutôt pas mal c'est
jean ne trouve pas beaucoup à ce niveau
là quand on travaille en développement
et le maïs est quand même assez variable
d'une année à l'autre
we win l'année dernière il était super
beau et cette année où mon forcément il
ya eu la sécheresse o'shea mais c'était
à calella l'amplitude sur le maïs par
exemple c'est du simple au double et
ronan bon c'était une année sèche mais
allez vas-y tu mets moi la couleur du
simple double de 6 à 12 ou de 7 à 14 et
donc à 6 tonnes je vais manquer je vais
manquer de stocks et à 12
tout va bien on est globalement et donc
dans ton principal problème finalement
moi je le fixerait une fois pour toutes
et donc je travaillerai 2 plan de fumure
celui des prairies et celui globalement
dès que des céréales les prairies le
problème c'est l'exportation réellement
de la potasse du phosphore du calcium
des oligo et de tout le reste
et donc on pourrait se poser qu'elle est
là comme la question qu'on pourrait se
poser c'est qu'elle est la seule la plus
en danger
d'appauvrissement en éléments minéraux
est ce que c'est la prairie permanente
parce qu'elle est fauché tout le temps
où est ce que c'est la prairie
temporaire et si la prairie temporaire
elle est peu fauchés peut exporter
beaucoup pâture et on aura un plan de
fumure quasi autonome là dessus et
et donc ça je pense que ce serait mon
premier projet premier projet on fixe la
prairie ont la manade et donc après il
ya un agriculture biologique il ya
toujours un écueil c'est qu'elles sont
les écrans que vous êtes prêts à acheter
ou est ce que vous voulez être autonome
à 100%
l objectif d'être aimée mois pour que
pour y arriver à une femme oui où il
faut acheter quelque chose
ouais ouais et en fait intuitivement on
se dit que sur des prairies avec tes
pâturages j'ai un petit peu de fumier le
retour comme pourrait faire par rapport
aux exportations devraient pouvoir
équilibrer ton système de fertilisation
organo biologique sur la prairie une
prairie temporaire
en fait comme telles a plus que 50% de
trèfle elle devient quasi autonome en
azote donc question est ce qu'on
pourrait mettre du trèfle dans les
prairies par exemple est-ce que ça c'est
quelque chose qui pouvait se faire belle
et temporaires il ya déjà du trèfle oui
mais logique ouais les temporaires chez
toi je sais qu'elles sont plutôt pas mal
celle et permanente qui m'intéresse
c'est ce que est ce que c'est permanente
on pourrait les améliorer avec du trèfle
ou pas pareil je trouve qu'il est quand
même présent et puis là on fait du
pâturage tournant là depuis deux ans oui
ça s'est amélioré
donc moi je pense qu'aujourd'hui on
devrait continuer ce qu'on a commencé
c'est-à-dire ton pâturage tournant
dynamique d'accord tu dois le continuer
c'est la bonne culture c'est la bonne
gestion de l'herbe et finalement on
devrait
on devrait lui trouver
un petit peu de fertilisation pour
l'améliorer en règle générale ce qui
améliore c'est des oligo éléments dans
ce système là et donc on devrait
regarder chez toi quel type
d'oligo-éléments on devrait ramener dans
ton pâturages parce que les
oligo-éléments et le soufre notamment ça
va améliorer le retour ça va améliorer
le retour de
des légumineuses et donc excusez moi ça
vaut vraiment le coup de finir ce
travail là autour de nos systèmes
on va dire de pâturage parce qu'en fait
il ya peu de temps à m pour avoir un
gros gain et si les légumineuses
reviennent bien on aura une forte
productivité sécurisé qui pourrait venir
là dedans donc ça ça nous débarrasse un
petit peu de ton problème
on va dire de
allez de gestion de la rotation est pour
moi chez toi
hop je m'embête aurait pas je
supprimerai l'idée de la rotation
et puis maintenant pour s attaquer à
notre problème mais taille maïs
réellement sachant qu'on veut essayer de
gratter le moins possible oui il lui en
plus en fait ton projet il est un petit
peu plus compliqué parce que tu voulais
quasiment aller vers du semis direct en
agriculture biologique et ça c'est quand
même très compliqué parce que je ne sais
toujours pas désherber biologiquement
disons 100 produits désherbants les maïs
il arrive des innovations mais en fait
on a fait fabriquer un prototype de
désherbage pour le maïs qui fonctionne
mais le débat s'est pas accessible si tu
veux on est encore dans
l'expérimentation des prototypes
donc l'idée c'était de peut-être
continuez une des réflexions qu'on avait
fait c'est à dire on a pensé que avec un
travail superficiel qui peut aller je
travaille 5 cm avec un retard à tort on
pourrait peut-être faire la préparation
simplifiée du champ de maïs
est ce que ces projets là ils ont donné
satisfaction ou pas on a deux ans de
recul une année oui mais non sachant que
l'année qui n'a pas donné satisfaction
c'est plus lié ou à la sécheresse que la
réduction du travail du sommet
oui et oui la première année donc l'idée
c'est de commencer à faire tant projet
de semis direct en ab tout simplement
est donc la première question que l'on
pourrait se poser question 1 c allez
quelle surface réellement d'accord et
puis toi tu vas avoir un problème parce
que tu vas être un coup avec un méta
grain et un autre coup avec un maïs
plutôt grand oui d'accord et donc est ce
que tu cesses mais par exemple ton
métier grains dans un champ de maïs sans
le travail du sol est ce que tu as des
outils pour faire ça quand je fais comme
ça on nous fait hausser novateur et oui
donc toi tu aurais un outil à
l'équivalent gratouiller vite fait et
puis aujourd'hui tu sais tu es maîtriser
cette technique la wii écoutons le seul
recours stenay will gérer oui d'accord
donc on a une surface qui va aller en
métal c'est donc là est ce que tu penses
qu'il faudrait augmenter la part de
de céréales par rapport aux 7 hectares
et demi allez à 8 ou 9 par exemple ou
est ce que c'est un petit peu compliqué
non ça que ça peut se faire mais
problème aucun le fourrage grossier
étant donné qu'on avait beaucoup de
chaîner soucis à élever oui oui c'est
qu'on a privilégié appelé la culture de
l'herbe des fourragères aux des clous et
de l'énergie tout à fait et est ce que
ce problème de génie silice est résolu
où il y en a toujours beaucoup lorsqu'on
le fait on crée donc on pourrait aller
ici sur 9 hectares de méteil par exemple
un et du coup mon maïs grain voilà lui
il pourrait aller aussi sur 9 hectares
c'est à dire de cases de céréales on
pourrait passer à 18 voire peut-être 20
donc une fois que cette surface à
l'effigié parce qu'en fait c'est la
quantité de fourrages grossiers issus
des prairies qui va conditionner ce
système là on va se
on va se consacrer cette surface et donc
c'est assez facile à sol et maïs méteil
maïs mais telle est la question qui va
se poser c'est comment on s'y prend
d'accord et donc les le travail qui est
fait au sein de la vache heureuse les
innovations qui arrive elle pourrait
être intéressante pour toi on a essayé
cette année un système météo trèfle
violet maïs d'accord en gros quand tu
vas se met ton trèfle violet elle est un
don méteil à l'automne ton méteil qui
remettait grince j'entends ouais ce
métal grain on pourrait lui se met du
trèfle violet avec en même temps
d'accord le trèfle violet c'est une
plante qui met beaucoup beaucoup
beaucoup de temps à s'installer qui va
finalement être présente
après la récolte de ton mais taillegrain
c'est là qu'elle va exploser dans le
champ et puis qu'est ce que tu vas faire
tu récoltes tu enlèves la paille puisque
tu l'utilisent par ailleurs et un moment
donné le trèfle qui va couvrir
il va faire ton couvert végétal alors si
l'été et c'est qui va pas être très
productif mais la première plus
d'automne pouf il va exploser
donc ce trèfle violet ici on va lui
donner aux semis ensemble d'accords est
il doit faire le couvert végétal d'été
et le précédent pour le maïs
ok oui et donc notre problème il est
très simple c'est à dire que après le
maïs en scène un métal grains avec du
trèfle violet dedans d'accord on passe
un coup de rouleau après tant ses mavs à
tort le ferons l'enfouît pas beaucoup il
va mettre six mois huit mois s'installe
et on récolte le méteil grain et le
trèfle violet prend le relais était
automne éventuellement et bien tu peux
t'en servir deux fois on ne pourrait le
récolter une fois en début d'automne on
va dire au mois de septembre pour
compléter un stocks fourragers par
exemple mais on pourrait le broyer et le
laisser au sol pour enrichir le sol en
azote en prévision du maïs qui vient
d'accord et au printemps pareil on le
laisse on le laisse pousser et on va
leur est incorporé dans le champ de maïs
avec ta petite préparation superficielle
ça veut dire que dans ce système là tu
vas rester en travail superficiel
d'accord et donc ça pourrait être le
premier niveau avant de passer aux semis
direct parce que pour passer aux semis
direct il faut qu'on finisse notre mise
au point deux prototypes
c'est à dire que c'est quasi finie mais
on a besoin de se roder un peu avant de
lancer une opération sur le sujet le
prototype il est adapté aux cultures en
ligne c'est à dire un maïs soja
probablement tournesol il faut qu'on
fasse ça les essais en demie
le 19 ce qui fait qu'à un moment donné
notre trèfle violet il va charger en
fait en azote le profil aider le maïs a
décollé il a des racines pivot et ça
s'avère être un très bon précédent pour
le maïs donc on est plutôt pas mal
et ici on pourrait mettre hop une fumure
dans ce trèfle violet pour préparer le
maïs en fait on s'est rendu compte que
tout les fumures pour un maïs en
agriculture biologique doivent arriver à
l'automne il faut charger le système
biologique pour qu'il réorganise mon
fumier et que cet azote soit disponible
au printemps et en faisant ça on
pourrait sécuriser énormément la
première approche en sachant que demain
il arriverait un prototype est le
prototype alors si ça t'intéresse
tu peux tu peux commencer à voir un
petit peu sur internet
ça s'appelle le rôle n sème dans la main
et donc il est modifié de telle façon
que actuellement voilà il va permettre
en fait de faire un semis direct
correctement en maïs principalement là
c'est au point on le soja ça marchera
aussi et puis on va s'adapter sur les
autres cultures et ce semi direct il va
sans il va il va s'accompagner d'un
strip till réellement en bio parce que
là on s'est rendu compte que quand on ne
travaille pas le sol en agriculture
biologique mais il nous manque de la zot
sur leurs emprunts donc avant de trouver
une azote organique qui fasse quasi
effet starter ceux qui aujourd'hui un
petit peu compliqué eh bien on va
travailler sur une bande a fait
travailler sur une bande de semis qui
est travaillé avec une dent et ça ça
nous a donné satisfaction on va dire
l'année dernière enfin disons cette
année en 2018
le prototype il en est à sa quatrième
version donc on fait attention de ne pas
s'engouffrer il faut finir la mise au
point et donc demeure le problème que ça
va poser pour toi ça c'est un semoir
d'accord spécialisés
donc on va se poser la question comment
on fait parce que pour semer 10 hectares
de maïs ça vaut quand même pas le coup
d'investir dans un outil donc à une
vraie réflexion est pareil tu vois pour
avoir un prototype de désherbage qui va
coûter 30 ou 40 mille euros pour faire
un dix hectares c'est quand même un
petit peu embêtant 1
donc aujourd'hui dans ton cas on n'a pas
trop de solution la meilleure solution
va rester c'est petit travail
superficiel parce qu'avec des outils
très basique qui peuvent encore où ses
mavs à tort tu pourras détruire ton
trèfle violet et sur 4,5 cm ce trèfle
violet il va être assez abîmé pour ne
pas poser problème dans la repousse du
maïs et comme tu encore avec une
possibilité classique en bio de passer
un petit coup de binage dans un système
de 100 hectares qu'il n'ya plus que 10
hectares de travail et un tout petit peu
gratouillant surface je vais pas
forcément me poser trop de problèmes si
tu veux d'accord oui c'est plus racolage
est pas le plus grave et après
il va falloir qu'on apprenne à faire la
part des choses dans nos projets et
peut-être qu'à un moment donné on
pourrait se poser la question est ce que
c'est le trèfle violet il existe
finalement un management technique pour
le bloquer pour pas qu'ils poussent au
printemps concurrents au maïs mais si tu
le laisse pousser
de toute façon il va tuer le maïs ouais
c'est pour ça qu'on a essayé cette année
le le trèfle incarnat quoi le but
c'était qui fleurissent au printemps et
puis qui ne repousse pas derrière mais
je suis pas encore du cou et l'a donc
cette année qu'est ce que tu as fait
vas-y explique nous on a fait mais du
coup au mois de septembre on a fumé
trèfle incarnat greffe le score aux
hommes qu'est ce qu'on a mis d'autres un
peu trèfle d'alexandrie mais qui va
certainement jolie oui
après c'était un plan c'est forcément
dans le sec donc là lui est pas super
oui du coup le but c'est au printemps
voilà de le faucher à floraison et du
coup en espérant qu'ils aient pas de
plus derrière mais voilà ce très petit
et c'est un peu ce que rien n'est
surpris tout à fait et donc dans les
repérages aujourd'hui on a un petit peu
progressé on se demande si tu aurais pas
un autre trèfle très intéressant qui
s'appelle
alors il s'appelle véhiculer ce trèfle
véhiculer ou alors certains l'appellent
aussi flèche
il a des fois il a des feuilles pointues
comme une pointe de flèche un peu voilà
on le reconnaît à ça c'est un trèfle qui
apparemment il a la plus forte
concentration en matière azotée c'est à
dire il fait 30 % ce trèfle life est sur
le papier dans son lit il fait 30 % de
est matée alors écoute bien moins une
tonne alors 300 g de m as tu es au kilo
de matière sèche égale les fameux 30% la
de protéines et donc si tu divises sa
part 6 ça va te donner le n minérales du
sol
d'accord donc ça veut dire que si j'ai
de ce produit là en gros hop une tonne
de matière sèche égale 50 unités d'azoté
potentiellement que tu va ramener au sol
d'accord
donc ton idée de trèfle incarnat c'est
assez intelligente parce que c'est le
premier qui pourrait fleurir au
printemps le score aux hommes c'est un
trèfle géant mais il se détruire assez
facilement et l'alexandrie en théorie il
est gélif mais au printemps de toute
façon s'il est pas mort avec le gène
chez toi parce que tu es en franche
comté
c'est ça ben du coup il va de toute
façon au printemps il sera facile à
détruire et donc la question qu'on
pourrait se poser c'est pour faire du
semis direct il faudrait avoir un
conseil de trèfle qu'on m'amène
productif c'est à dire un trèfle flèche
par exemple qui produirait
allez 5 tonnes de matière sèche ou six
tonnes de matière sèche au printemps 6 x
5 30 c'est 300 unités d'azoté qui rentre
dans ton circuit seule plante d'accord
et tout d'un coup on aurait peut-être
une vraie aide pour avoir non pas un
trèfle comme le trèfle violet qu'il faut
détruire mais des trèfles faciles à tuer
avec à floraison 1 on va les écraser en
fait on ferait pas une fauche on ferait
un écrasement
voilà un floraison et c'est très flou
l'après il aurait sans doute peu de
chance de pousser d'accord et la
question qu'on va se poser nous si
jamais ils repartent
est-ce qu'on peut encore les écraser une
fois dense entre les rangs de maïs si tu
veux pour pas qu'ils viennent en
concurrence au cas où il ne soit pas
tout à fait mort donc il faudrait qu'on
s'intéresse donc ça c'est une enquête à
faire sécher les producteurs de semences
un trèfle véhicule et si je le cem
correctement ben après la moisson à la
période favorable on va dire en
septembre quand est-ce qu'il est
susceptible d'être en floraison chez toi
d'accord mais oui parce que s'il est
trop tard en floraison c'est à dire fin
mai dans va être en concurrence à l'eau
est en concurrence à la sécheresse pour
cultiver le maïs d'accord en fait ici le
projet chez toi c'est que c'est ce sont
des floraisons et ses floraisons elles
doivent être fermes avril réellement
d'accord voilà c'est ça le projet que
tous les deux on doit pouvoir réussir
donc là dans la génétique des trèfles
peut-être que on n'a pas encore assez
visite et je te donner une autre piste
qui semble se confirmer parce qu'on l'a
développée en vignes notamment c'est
c'est un trèfle qui est qui s'appelle
mikkeli ça s'écrit michely mais ce
trèfle là il est précoce
voilà il est prêt quand ça la floraison
et c'est peut-être avec ton trèfle
incarnat et on trèfle physique hull et
si on a une variété précoce j'entends un
les meilleurs candidats par rapport au
projet que l'on mène d'accord mais du
coup on aurait un truc très simple on
aurait notre métier grain du le récolte
ya pas de trèfle violet dedans on laisse
les chaumes et dès qu'on peut on s'aime
notre cocktail de trèfle à l'automne
dans de bonnes conditions
d'accord et après ce trèfle ont leur
écrasent pour le mettre au sol et là tu
peux faire un semis direct et et
n'importe qui à la limite pour être le
faire si tu trouves un sont morts par là
en sachant que pour une tonne de matière
sèche restituer au sol il ya entre 30 et
50 unités d'azoté qui pourrait revenir
selon la nature du trèfle et ça ça
parait la piste c'est celle qu'on a des
discutait déjà qui est intéressante
par contre nous aujourd'hui pour
sécuriser ce débat là on va simplement
s'entraîner à écraser pour voir comment
se comporte la petite bande si jamais
elle s'en sort bien à cause de la
sécheresse
et c'est très flou là il faudrait
peut-être penser à les fertiliser allait
favoriser correctement d'accord et donc
là chez toi je verrai 2 avant de passer
un système semi directe en bio qui est
pas encore au point
bien je verrai quand même
deux actions à réfléchir
la fertilisation d'accord qui permet en
fait de rééquilibrer les exportations
donc prairies permanentes et prairies
temporaires
ça c'est clair 2 on a toujours lafferty
qui va aller elle pour mon méteil grain
et troisième truc toujours lafferty qui
doit aller pour mon maïs et puis on va
rajouter du coup lafferty du couvert
végétal
alors là dedans dans ton système en
agriculture biologique comme il ya que
là zot que tu as besoin il ne peut
quasiment que venir des légumineuses
d'accord alors il ya sans doute des
innovations qui viennent mais bon je
pense pas que ce soit l'objet du live là
pour en discuter s'est on est trop avant
gardiste dans les innovations on va
travailler sur du classique azote
légumineuses et donc pour que cette
légumineuse ici se développe
correctement ce qu'on va faire
il faut qu'on fasse un plan avec des
oligo plus du soufre voilà parce que le
soufre il va accélérer l'apparition des
légumineuses et leur quantité dans les
différents mélanges d'accord donc là une
des questions que va se poser c'est
est-ce qu'on a accès à une comment dire
à une quantité d'oligo intéressante pas
trop cher en agriculture biologique
qu'on pourrait mettre sur le sol puisque
je crois savoir que tu as pas de
pulvérisateurs voilà donc ça peut être
que à en minéral solide si tu veux dans
ton affaire et le soufre on a trouvé en
soufre qui est intéressant qui est du
soufre élémentaires qui ont un très bon
rapport qualité prix
voilà ça on sait faire je pourrais te
envoyer sa part le biais de la vache
heureuse si tu veux et donc bon les
oligo-éléments voilà ça ça reste un
petit peu tu dois faire un petit peton
enquête locale manche était fournisseur
pour voir le type d'oligo-éléments s'il
te propose pour faire ton marché si tu
veux un voilà et nous on continue te
continue des expérimentations sur
notamment les couverts végétaux à base
de trèfle et leur management et on
s'intéresse pour l'année prochaine une
chose simple on s'intéresse à are
sécurisé l'a dit les différences
génétiques de trèfle et les mettre en
observation va dire un petit peu mieux
j'espère que la sécheresse qu'on a eu
cette année qui a quand même duré six
mois
elle se reproduira pas tout le temps
alors malgré que on va dire les gars qui
s'occupe de réchauffement climatique
nous disent le contraire
d'accord et oui donc un moment donné
on n'est pas toujours serein quand on
est avec des systèmes fourragers de ce
type là qui finalement vous pourrez être
sensibles à la sécheresse en mai pour
les maïs si tu veux une info pour passer
à travers la sécheresse c'est la
fertilisation à base d'urée qui permet
de réussir le maintien de la
productivité
d'accord donc le problème nous c'est que
en agriculture biologique on n'a pas
droit à l'urée et donc il ya un vrai
travail à faire sur le couvert végétal
sa productivité en tonnage et sa date de
floraison
parce que finalement si on avait cinq
tonnes de matière sèche de trèfle 5 x 5
25 ans on pourrait être avoir entre 200
et 300 unités d'azoté qui reviennent au
champ et on pourrait faire un plan de
fertilisation pour le maïs avec une
partie du fumier et du lisier qui arrive
à l'automne d'accord or après dans nos
systèmes si tu veux quand on voit quand
on va spécialisés c'est les américains
qui nous ont appris ça c'est marcus des
américains c'est à dire nous
d'un côté on a des prairies et de
l'autre côté en un système mais taille
maïs mahi-mahi smeta et maïs j'enlève la
paille du méthane je remets en couvert
au sol avec la paille du maïs au sol
donc en fait on va avoir un bilan
humique équilibré voire positif donc ça
c'est bien 4 pour mille
on l'a sur tout les prairies on leur a
aussi sur ce système de culture donc
c'est plutôt très bon par rapport à la
politique de lutte contre l'effet de
serre ensuite dans le débat on aura
aussi la possibilité de voir ce système
peut être se salir
avec des adventices puisqu'on revient en
permanence avec avec la même culture
quelque part et donc si jamais ça se
salit rien ne nous empêche de prendre
une partie des prairies temporaires et
de les remettre
allez hop on change la rotation c'est à
dire on détruit les verts hectares où 18
hectares de prairies temporaires on
l'aimé en maïs mais taillé pour dix ans
et nos systèmes ici on les remet en
prairies temporaires
donc tant que ça tient on n'y touche pas
c'est ça l'idée et finalement on aura
quand même quelque chose d'intéressant
puisque on a une rotation avec un
mélange de grains de graminées et
légumineuses le méteil un trèfle qui est
une légumineuse pure et ensuite une
graminée pur donc on a quand même une
succession a quasi trois cultures sur le
sur ton système de céréales et on sait
que le maïs grain et supportent très
facilement la monoculture donc à la
limite qui est ce qui nous empêche de
faire 15 ou very tard de maïs grain de
mer voilà c'est le genre de question
qu'on pourrait peut-être se poser après
dans le cahier des charges lavieu du
couple peuvent faire des monocultures
mais non non non mais on a commencé on a
commencé un petit peu à s'intéresser à
ça et un moment donné on se demande si
finalement notre maïs grain il pourrait
avoir une autre issue sait on a fait des
maïs mélange est réellement d'accord
mais je pense que faire des maïs
mélanger on va laisser peut-être les
autres éleveurs finir la mise au point
de la recette
aujourd'hui ce maïs mélanger il serait
quasi autonome en protéines
énergie en ferait un super ensilage si
tu veux avec ça et le compliment de 7
ans sillage ce serait du métal grain
d'accord et du coup d'altération on
aurait de l'ensilage d'herbe qui
viennent de thé prairie plus au maïs
mélange est riche en protéines
donc je pense qu'on aurait assez de
protéines et on mettrait un tout petit
peu d'énergie avec tes métal grains par
dessus et la question qu'on devrait se
poser c'est est ce qu'on arrive à avoir
quelque chose d'intéressant au bout
d'opération pour te donner un ordre
d'idée si tu veux ce qui s'est fait de
mieux cette année dans les essais qu'on
a mené à la vache heureuse c'est
relativement simple dans les maïs
mélanger ils vont bien fonctionner à
l'avenir
d'accord en fait voilà ce qui donne il
donne à peu près 120 g de m&a t1 pour un
kilo de matière sèche toujours un et ils
font 0,9
ufl alors pas tous parce que c'est très
très disparates
là aussi ça va dépendre du mélange et ça
va dépendre
de la quantité de légumineuses qu'on met
dans le mélange le plan de fertilisation
reste important on a fertilisé comme
avant et ça ça fait aussi à peu près à
l'est entre 150 et à 200 grammes
allez d'amidon donc il n'y a pas
beaucoup d'amis dont et d'altérations ça
posera jamais de problème et derrière on
va avoir 250 g de cellulose brut pour un
truc qui sort autour de 30 % de matière
sèche donc en fait on se rend compte que
il n'y a plus qu'un seul sujet à
travailler maintenant c'est le mélange
réellement à base de légumineuses pour
augmenter la et mathé mais déjà avec un
projet comme ça on pourrait se poser la
question si tu n'as pas intérêt plutôt
que de faire du maïs grain en pur ou du
maïs ensilage ce n'aurait pas intérêt à
rebasculer sur une stratégie ensilage sa
simple ça te simplifierait la vie on
s'aimerait tout en vrac dans le champ
chao terminé le même soir qui fait le
méteil grains qui fait le maïs mélange
est d'accord on pourrait on pourrait
quasi se positionner ça comme ça on
s'est rendu compte que ces maïs mélanger
il pourrait battre battre les adventices
donc là aussi on expérimente et on voit
bien que c'est dans le met dans le
mélange entre les maïs et sa
légumineuses ou ces légumineuses que va
se trouver la bonne la bonne recette
d'accord tu sais mon monograine août
montréal à l'infini moi je m'en
remettrai pas je sauverai tous mort
céréales
c'est alors au jour aujourd'hui les
agriculteurs ont pouffé déjà ils ont
semé
allaient ils ont semé en petites
préparations superficielle les
légumineuses d'un côté avec le se mord
céréales puisque ses airs sont hâtives
ce soir c'était voilà ce qu'ils ont fait
et le mono grain de maïs par dessus
d'accord mais ça ça fait 2 semi le plus
simple ce serait peut-être de tout
mettre dans la trémie et de tous ceux
mais en vrac
parce que finalement tu va récolter avec
un bac quimper donc il n'y a pas d'enjeu
à mettre des rangs ce qui compte c'est
le rendement total de ton mélange là
c'est tout ça nous permettrait d'avoir
chez toi une ration très simple mais
sans sillage d'un côté avec son mélange
en légumineuses ensilage d'herbe de
l'autre hop avec peut-être deux ou trois
kilos de métal grains qui revient dans
le dispositif mais bon c'est voilà les
pistes chez toi c'est ouvert donc je
pense que le travail qu'il faut faire il
est bien engagé et à mon avis on va
rester sur le classique des légumineuses
qu'on a mis en place le gros travail à
faire c'est de trouver souffre et oligo
là actuellement souffre élémentaire je
peux te donner une adresse si tu veux il
n'y a pas de soucis et les oligo il
faudrait que tu regardes chez toi ce que
tu as le plus facile
d'accès en agriculture biologique une
formule pas trop cher c'est moi j'invite
les agriculteurs à faire vraiment leur
marché c'est à dire voilà à regarder ce
qu'ils ont à disposition ce que le
commerce leur propose et je pense que
cet azote des légumineuses on pourrait
le récupérer dans une approche somme
toute très classique d'accord ok et là
quand tu dis que tu as fait un essai un
essai sur les trèfles le reste du champ
qu'est-ce qui a après temps mettait sur
les trèfles habomai jeudi où tout est en
trèfle
ouais tout entre flamands maïs aucune
partie voilà pour le oui oui et donc
comme tout est un trèfle à quoi ça
ressemble actuellement on va rentrer
dans l'hiver il a fait très sec
cc commence ça vient bien ou c'est un
petit peu plaire bas le show est ouvert
mais le trèfle est assez et pas très
épais on va dire surtout les repousses
quand même dans l'idéal donc à méreau je
repousse du métayer puis un peu de rêve
quoi l'ibérique avoir sorti l'hiver
vraiment ça donne finalement tu as quand
même un très bon couvert entre temps
mais taillegrain qui repousse donc là
dedans il ya du poids et du triticale
principalement oui un peu de moins de 8
voilà donc ça ça fait un très bon
couvert et puis on va voir comment se
comporte le trèfle et pour le favoriser
ça vaudrait le coup de regarder oligo
souffre et
peut-être qu'il faut remettre que sur à
la main sur quelques carrés que tu
repères pour voir comment ils réagissent
et trèfle là avant de passer à l'étape
on va dire fertilisation réellement puis
il a eu une autre en tonnes de fumier
doublure oui oui donc il a il est bien
il est prêt pour le maïs 1 c'est ce
qu'on comprend les ok bon il y avait il
y avait d'autres problèmes après chez
toi résoudra par celui-là
ben on écoule peuvent poster seulement
non non non parce que c'est un troupeau
qui est quand même bien c'est t'as pas
de problème de santé sur ton troupeau la
cie nonos plutôt bien relou parce que
oui parce qu'avec la luzerne en règle
générale on a de bon état on a quelque
chose qui va bien au niveau de la santé
globalement donc voilà donc par rapport
à ça bon moi je continuerai le
management tel qu'il est engagée puisque
on va faire nous avec la vache heureuse
on va t'envoyer toutes les infos
relatives aux innovations c'est-à-dire
au maïs mélanger et je tiendrai au
courant mois du développement des
systèmes de semis direct en agriculture
biologique notamment avec
ce qui nous paraît être le plus
intéressant c'est le rôle en scène avec
son strip till et c est avec sa rotation
qui est une rotation qui marche bien
c'est
c'est le méteil à leur gré ou ensilage
le trèfle violet et le maïs grain
derrière ça ça marche super bien
d'accord c'est je suis assez surpris de
la capacité de ce trèfle violet à être
très très bon précédent en agriculture
principes classiques comme en bio et un
élevage c'est quelque chose qui qu'il
faut qu'on revisite à tout prix
actuellement pour redonner de l'oxygène
au problème agronomique des buts qui est
liée au travail du sol notamment
voilà ok bon ben je sais pas si tu avais
d'autres questions ou non non écouter
leur fait le tour merci ben bongo
plaisir de se revoir et puis n'hésite
pas passer un coup de fil le temps tu
sais que souvent le soir je suis
disponible en voiture puisque je fais
encore mais liaison wi fi
merci beaucoup brice fpi avait un peu
probable à bientôt
oui on peut prendre quelques questions
oui après je sais pas jusqu'à quand va
durer
le live mais bon je suis parti donc tout
va bien alors installé une luzerne dans
une prairie temporaire et qui est déjà
vivante
donc ça c'est même pas la peine
d'essayer on a quasiment que des échecs
dans l'est sur semi globalement de
prairies dans prairies de 13 dans la
prairie
c'est très très très technique donc
travailler avec une équipe dans le
finistère qui réussissait à semer une
nouvelle prairies dans la vieille
prairies mais c'est tellement technique
que je dirais c'est pas accessibles
aujourd'hui il faut être super bas j'ai
globalement en fait ce qu'on aurait
tendance à faire c'est de semis se met
une luzerne sous couvert végétal d'un
petit méteil c'est à dire d'une avoine
qui va être fauché assez vite et qui va
permettre à la luzerne de s'installer ne
pas être trop
dans le risque des ravageurs et ensuite
de prendre le relais de production et
aujourd'hui on a constaté que quand on
fait des semis d'été notamment du mois
d'août là où c'est théoriquement faire
ou début septembre la bonne période de
semis de luzerne
on a de plus en plus des chèques parce
qu'il fait trop sec trop chaud trop
d'insectes trop de ravageurs les six
tonnes c'est terrible ça ne mange tout
donc là la bonne idée de luzerne
aujourd'hui c'est de les semer au mois
de mars
voilà qu'il ya toujours une belle
période de beau temps au tour du début
mars entre le 1er et le verbe et là on
sème des luzerne sous couvert de trèfle
éventuellement de trèfle baisse ou de
trèfle poids et on peut un trèfle annuel
on peut mettre de la voile c'est faucher
et la luzerne va prendre le relais elle
fait ce talent et à les protéger par ces
plantes compagnes réellement voilà le
sarrasin déjà en plein été ça devienne
de plus en plus compliqué à cause des
sécheresses c'est à dire le sarrasin on
s'est rendu compte que quand il ya un
petit peu d'eau il doit être encore
semer assez tôt à dire c'est des semis
première semaine de juillet réellement
et ensuite ça devient compliqué si vous
n'avez pas de
d'humidité ou des temps un petit peu
plus doux comme on aurait en bretagne ou
sur une partie de la côte atlantique
donc le sarrasin aujourd'hui et faire
les lots patick tous à 6 pouces pas fait
oublier déjà c'est aussi simple que ça
et
dans les mélanges pour les vaches vous
pouvez en mettre la vache ça lui fera
pas grand chose probablement s'il n'y a
pas que lui
on a des grosses surprises on ne connaît
pas bien aux plantes
on sait que la phacélie qui est réputé
être un couvert végétal qui ne se goûte
pas ce pâture admirablement bien les ans
les bêtes adorent ça donc le trèfle
enfin le sarrasin ça va le faire aussi
mais
d'abord quand il fait très chaud il ne
fait pas de masse ils ne poussent pas
bien donc dans les systèmes d'élevage
j'ai tendance à l'enlever complètement
ça n'a pas beaucoup d'intérêt
alors les mélanges pour le maïs c'est à
dire les fameux maïs mélanger que je
viens d'évoquer la wii mais ça c'est le
teaser pour les que pour les
agriculteurs c'est à dire il se prépare
une vraie révolution le maïs ensilage je
peux déjà le dire s'est terminée dans le
disant il n'y aura plus un grain en
france c'est en a ras-le-bol de ça et
parce que c'est la ruine des paysans
donc en fait ce maïs mélangée qui qui
doit faire le job d'autonomie il faudra
de toute façon faire attention un seul
problème c'est la cellulose brut de ce
maïs
voilà donc un management donc c'est la
ration qui se prépare elle est très
simple c'est maïs mélanger plus céréales
et à un moment donné ces céréales là on
va se demander la richesse en protéines
ou alors la richesse en protéines du
maïs quoi qu'il arrive on va être dans
ses stratégies là alors pour avoir des
mélanges en protéines c'est pas très
compliqué on a été
demandeur on cherche une légumineuse
très tardives c'est-à-dire une plante
géante qui pousse en plein été qui ne
craint pas la sécheresse et qui va se
comporter quasi comme liseron c'est ça
le job
donc cette plante on l'a trouvé c'est du
blabla ben ça nous vient de l'afrique
est ce la blague il va nous permettre de
progresser tout simplement
donc c'est du lab lab donc ça c'est un
haricot magique
alors retenez sa soeur rico magique
il a deux qualités il est géant et il ne
fait pas de fleurs chez nous ce qui fait
que c'est un très gros producteurs
d'oeufs a maté à cause de ses feuilles
voilà il fait des feuilles fait des
feuilles c'est une vraie liane
elle va progresser dans le maïs et vous
allez faire ici ça ça produit de la et
mater et on pense que ça ça on sait pas
la dose en fait de ce truc là
aujourd'hui il va falloir un petit peu
se lâche et là dessus ensuite l'autre
plantes qui va aller c'est la vaysse et
il faut une vesse venue tardive à
nouveau qu'ils ne fassent pas de grain à
peine en fleurs à la récolte du maïs
pourquoi parce que en fait la mt égale
les feuilles tout simplement
et donc il s'agit pas de mettre du soja
en grains dans un maïs ensilage c'est
débile comme des bas c'est à dire que
globalement toute la protéine et dans
les feuilles vous avez en ruminant qui
valorise des feuilles et à partir de là
ils deviennent très à l'aise le maïs on
gardera les doses classique et avec ces
deux plantes là on fera déjà pas mal de
choses on la connaît pas mais il n'y a
pas de toxicité
globalement la
à voir dès la blague toxique si c'est ça
la question je sais pas je sais pas où
est le problème je pense qu'il n'a pas
puisque de toute façon dans les
légumineuses c'est plutôt les graines
qui sont toxiques qui ont des facteurs
antinutritionnels des trypsine etc
c'est pour ça que vos vaches elles
mangent des tourteaux de soja qui sont
extraits des traités etc où on a fait
sauter ces facteurs antinutritionnels le
pire c'est je dirais du lait de soja
parce que ça c'est plein d'hormones de
croissance de chez pas quoi de
perturbateur endocrinien c'est une vraie
catastrophe
on va empoisonner tout les vegan avec ça
et donc je sais pas ce qui va arriver
dans la société
les gars en droit d'avoir des modes mais
il devrait se soucier de leur avenir
quelques fois et donc dans les feuilles
vous avez peu de risques sur la toxicité
globalement et donc ce qu'on cherche
mousse et des feuilles donc la blague
vous pouvez y aller c'est je pense qu'il
aura jamais de souci là dedans coin oui
oui donc si un nouveau candidat a
téléphoné donc adrien ar gall allô oui
allô adrien oui oui vous attendent
direct sur le live de vers de terre
production l'accord voilà est ce que tu
pourrais
nous exprimons expliqué un petit peu ton
projet parce que je crois avoir deviné
la regardant la fiche tout à l'heure oui
que c'est un petit peu particulier non
oui un petit peu en fait une reprise
d'exploitation en hors cadre familial et
agriculteurs avec une reprise donc
reprise d'une exploitation ou océan
indien
hormis la charrue est ce qu'il n'ya pas
eu trop de l'autre il ya une gestion des
cultures qui a été un peu spéciales m'a
dit revoilà et il ya pas mal de chien
dans pas mal de personnes de parcelles
qui arrive à faire à étouffer de luzerne
de première année war 2 seconde année et
il ya certaines parcelles aux kits sont
certains font de parcelles qui sont très
très argileux qui retiennent qui empêche
pendant les cultures d'automne parce que
tout l'hiver ça retient l'eau ça fait
des plaques immense douar quelques
centimètres d'eau et et voilà bon et
après un petit problème aussi au niveau
du parcellaire j'ai connu avec 910 une
petite ferme
il ya cinquante hectares de salut et
avec seulement neuf hectares à proximité
des bâtiments - ok donc ça veut dire que
là dedans tu es un con damné quelque
part à faire du hors sol en bâtiment où
c'est après il ya un petit troupeau
donc il ya 150 brebis laitières oui donc
le fait l'autonomie
pour un grossier en paille et en
céréales les attentes quand même oui
malgré que l'on l'agriculture à ce
qu'ils étaient avant moi avait levé le
pied déjà depuis un moment donc il faut
remettre en culture pas mal de choses il
ya des vieilles lunes dernière qui
produisent plus beaux coups illégaux des
déviances dernière qui a nourri combien
aujourd'hui d'hectares à renouveler là
il ya deux étarras d'accord à renouveler
oui oui parce que ça il ya un pied de
luzerne en tout les 4 mètres donc depuis
que j'ai compris combien de temps c'est
comme ça tu sais ouais par contre là
plus rien ça fait quasiment dix ans que
ce soit pas été touchée est la plus
jeune 6 à 6 ans je crois quelque chose
comme ça oui d'accord donc
et qu'est ce qui pousse dans ses champs
là c'est du chant dans peut-être un peu
la leur nom c'est des produits naturels
culture et avec tout un tas de deux
plantes mais le chien dans la rue plus
problématique au contraire c'est dans
les jeux m'ont luzerne qui ont été
implantés et a fait sauter une
concurrence rude avec notre vision
d'accor lors ce que tu appelles du
chiendent c'est c'est comment dire c'est
de la grosse disto l'oni faire ou c'est
du vrai chien dans pied de poule et
c'est comme on pourrait avoir alors le
sud là bas alors là en tant
qu'enseignant à l'heure actuelle
quand on gratte un peu pour voir il a
rappellé forme de bulbe là comme des
petits oignons environnement donc oui tu
as un vrai chien dans comment dire of
but
oui c'est quelque chose qui va être un
petit peu compliqué à éliminer non tu
crois pas je fais part j'ai peur que oui
je pars parce qu'en fait c'est ses
chaînes dont la vivent dans leur bulle
d'oignons il faut énormément de réserve
et ils vont être très très difficile à
détruire et détruire
en plus ils viennent sur les systèmes où
tu as de l'hydro morphy principalement
d'accord et des sols qui fonctionne pas
bien qu'ils vont se fermer qui vont
s'asphyxier oui et donc un moment donné
la luzerne en plus elle aime pas les
sols hydromorphes plein d'eau donc tu
vois elle va plus mal à résister là
dedans toi tu es dans quelle zone de
france là si tu as des brebis qui a pas
beaucoup d'éclat ah oui c'est le larzac
et donc toi tu peux bénéficier tata des
parcours autour de la ferme des prairies
naturelles ou comment ça marche ça lui
ça il n'en manque pas d hectares de
parcours mais c'est peu productif quoi
elle va en gros ce sas a nourri les
brebis combien de temps un mois par an 2
je peux arriver à les tenir trois mois à
l'automne quand elles ne sont pas en
production quoi d'accord d'accord
oui donc alors plus tu peux quasiment
pas mécanisée tu peux rien faire avec ça
non ces pâturages obligatoire et puis en
fait qu'est-ce que comment tu gères le
troupeau tutu légère finalement
uniquement sur tes 50 hectares voilà je
sois d'accord bien donc le problème
aujourd'hui il est il est lequel donc
toi tu vas avoir des cultures
fourragères des céréales dans ce système
la russa cet automne j'ai implanté six
hectares de céréales cinq départs dont
gérer 6 2 et un doublé pardon et et
après les courageux j'ai quatre hectares
de luzerne assumer au printemps prochain
il ya un champ qui a été labouré bon et
j'ai pas eu le temps à l'automne ou
d'implanter quelque chose de plus on a
été pris par des grosses grosses
quantités de plus cette maison est donc
voilà et après si remettre en culture
ses douze hectares là qui sont qui en
prime qui produisent un point we have
had minable on va dire delevoye de
helmand en plein de moyens de qualité
prix bon alors on va voir plein d'ennuis
chez toi désolé le chiendent et la
luzerne de deux gros problèmes
recevez les luzernes sur elle même en
règle générale ça ne marche pas d'accord
donc pour ces douze hectares là il faut
qu'on fasse quelque chose de plus
intelligent que ça donc pour combattre
le chiendent
toi tu es pas en agriculture biologique
là le seul outil performant rentable pas
cher c'est un glyphosate
on a beau critiquer ce produit là allez
un bon glyphosate sur un chien dans une
belle prairie tout jaune c'est pas de
pollution l'environnement préservé pas
de dégradation du milieu
laplante qui meurt et nous on doit se
met immédiatement la culture qui suis
d'accord d'accord et donc c'est pour
faire du fourrage de toute façon oui oui
donc toi tu veux tu va plutôt vers une
fois en plus
oui donc on peut faire de l'ensilage
donc on a 12 hectares d'accord gros
problème un chien dans plus luzerne
c'est parce que du coup j'ai un truc
très simple à faire je peux plus mais
bizern jeu doit éliminer le chiendent
oui voilà et donc ça on va les manager
et donc la très simple à les glyphes au
1
pas d'états d'âme on va laisser les gens
causé 1 va être efficace parce que tu
vas mais du prochain dans trois litres
d'accord oui et tu fais ça tout dans la
foulée parce que le chiendent en plus il
peut être aller l'opa tic
d'accord d'accord donc le jour où tu vas
lui mettre le glyphe au il faut qu'on
s'aime quasi rapidement derrière
ok ok donc offert un truc très simple
griffo tu vas attendre le printemps
maintenant d'accord oui ressuyage ça va
être très important que ça se fasse sur
sol ressuyé ça c'est les deux clés et
donc en gros on chez toi ça pourrait
être vers la mi mars déjà un mais on ne
sait pas combien il va pleuvoir cet
hiver méfie toi un peu quand donc au
printemps hors essuyage et ensuite c'est
elle et le lendemain tu n'attends pas
c'est à dire que tongli faut il faut
attendre à les 24 à 48 heures
max il va être
il va être véhiculées dans la sève la
plante ne sera pas morte mais toi tu
dois attaquer tout de suite ton nouveau
soumis sinon on allait l'eau pâti du
chiendent va empêcher le semi de se
mettre en place la nouvelle peinture
d'accord donc tu attends pas tu traites
voilà comme ça toi on verra même pas que
tu as fait un changement
alors que tu pourra toujours dire qu'à
traiter avec de l'eau oui voilà
mais au moins c'est sûr ça va crever et
puis tout de suite on prépare up en
avant mais on y va et donc dans ce truc
là tu t'en ben est pas on va faire un
semis et on se mit il doit être fourrage
et c'est du fourrage ok oui et donc ce
fourrage qu'est ce qui va permettre
il va permettre si on met en mai taille
de printemps
d'accord oui on va mettre un bétail de
printemps et comme ton sol il est hydro
morph à cause de ton chiendent et cetera
ont valu rajouter un cocktail de trèfle
d'accord d'accord et donc va mettre du
trèfle violet plus du trèfle alors de
quoi je parlais tout à l'heure c'était
du trèfle véhicule et il pourrait aller
trèfle d'alexandrie
titan bet pas parce qu'il va pousser
pour l'année trèfle véhicule et est donc
ce mélange de mes tailles de printemps
avec des tresses joue les aider trêve
dans l'ex andry véhicule et il va avoir
pour avantage de faire ici les trèfles
et le méteil il va faire rapidement
la première coupe alors si tu arrives à
semer mars c'est pas très compliqué
avril mai juin
tu as trois tonnes de matière sèche qui
vont arriver 4la d'accord donc on
préfère un super enrubannage dans de
très bonnes conditions parce qu'il fait
beau en règle générale chez toi d'abord
et après en fait on trèfle violet est en
trêve d'alexandrie et véhicule et il
pourrait encore reprendre une coupe en
relais d'été d'accord et ensuite même
s'ils poussent pas beaucoup battus peut
laisser durcir faire un fois on va dire
en fleurs quoi comme ça on va jouer la
biodiversité etc
les abeilles tout le monde va être assez
content et donc ça permet finalement
d'avoir un trèfle violet qui est prêt
pour l'année prochaine parce que ce
trèfle violet ici il va il a une durée
de vie de au moins deux ans d'accord
d'accord et donc il nous permet tout
simplement de manager le chiendent de le
faire dégager un d'accord et donc une
fois que ça c'est en place au bout de la
deuxième année donc ça c'est la première
année on va avoir deux ou trois coupes
alors chez toi c'est quand même le
larzac
on va se dire il y en aura que 2 est
donc temps de travail c'est de
capitaliser sur la première coupe
réellement mettre d'accord et donc ce
qui va être important c'est de semer
correctement du trèfle violet alexandrie
véhicule et est tombé taille de
printemps
dax est vraiment dans ce système là
qu'on va s'en occuper alors finalement
qu'est ce qu'on va faire
allez facile mais taille de printemps
donneront les plantes que tu pourrais
avoir je fais un peu parce que les c'est
pas dur de la voile de printemps
d'accord voilà tu tempête pas tu vas pas
plus loin que ça
un de l'avoine de preuves de printemps
c'est la meilleure plante fourragère
ok d'accord ensuite tu vas chercher une
vesse donc la baisse
tu as le choix tu peux mettre une
commune
voilà et on peut mettre aussi une vesse
de printemps à une époque on en avait
une qui était très bonne ces une baisse
de chez jouffray drillaud alors je sais
pas comment elle est dans le circuit
encore mais simple libre
go là c'est la variété ça c'est le nom
de la variété
d'accord c'est une veste pour pour de
printemps c'est une des plus productives
qu'on a eu dans nos essais de couverts
végétaux etc
et donc si tu as quoi on retrouve et
peut-être qu'un petit coup de fil chez
jouffray drillaud pour savoir ce qu'ils
ont parce que souvent ils ont des mails
en jeu avec de l'avoine de printemps et
des vestes d'accord voilà donc en
voudrait le cours devoirs et l'avoine de
printemps qu'ils ont c'est de la boyne
diploïdes petit grain
ça ressemble rayera italien un peu et
donc ça voudrait peut-être le coup
d'aller voir chez eux qu'est ce qu'ils
ont comme sac
en gros ils ont une politique chez
jouffray drillaud qui sont dans la
vienne ils ont une politique un sac
égale un hectare d'accord d'accord et
donc pour faire voilà pour faire de la
fourragère c'est un petit peu léger
parce que c'est pour les couverts et toi
tu mettras si tu prends chez eux avec
essaye de trouver cette variété de weis
éventuellement ben tu vas prendre un sac
et demi pour un hectare tu sais on blend
un peu enfin en semences pour assurer un
coup un ok donc ça c'est le premier
travail donc tu mettras 1,5 et on va
rajouter plus du trèfle violet plus les
entreprises
d'accord d'accord est en train feu doux
les six que si tu veux qu'ils
s'installent eux bien qu'ils s'en
sortent tu en mets 10 kg parce qu'après
il doit durer un an voire peut-être de
en plus alors mes fils toi méfie toi
c'est cher le trèfle violet ouais c'est
à 6 euros le kilo de mémoire quelque
chose comme ça donc il ya une petite
investissements dans la science quand
même d'accord et après tu vas mettre les
4 + 4 kg voilà c'est les autres trèfle
si tu veux d'accord ok tu cherches un
peu mais tu éventuellement j'ai cru que
je t'avais pas eu un mail téléphone déjà
une fois par mail et je suis devenu
adhérent a élu h
depuis passant mail à élever h et puis
on va régler ça
on va un petit peu fouillé avec antoine
et on va manger ça j'ai eu deux trois
fois antoine au téléphone on a ces
derniers temps pour les semis de
céréales d'automne dakar est bon après
je suis encore je finalise mes démarches
d'installation donc j'ai beaucoup
beaucoup de chemin
oui mais oui c'est un boulet donc auquel
pas mais là à l'aimer taille de
printemps
ok et donc semer taille de printemps ont
le manager pour trois ans la première
année et aura pas beaucoup de traits
fils va s'installer mais on doit faire
une bonne première coupe et une deuxième
coupe d'accord et puis ensuite la
deuxième année ton trèfle violet il va
être en place et la troisième année il
va être quasi crevé et donc là on ne
pourrait en profiter pour ressemer
correctement notre luzerne
d'accord d'accord donc on part pour une
stratégie à présent et donc ça veut dire
que tous les automnes d'accord oui eh
bien tu fais je sais plus écrire là tous
les automnes tu fais un sur semi un oui
d'avoir de danton trèfle violet d'accord
d'accord voilà alors là tu prends de
l'avoine divers il fait combien il faut
pas il fait pas moins 20 chez toi là-bas
rond des fois on n'en est pas loin
ah oui quand-même donc lavoine à -12 -15
elle va geler
donc si la voix ne marche pas aller
prendre du triticale d'accord et une
autre plante que tu pourrais essayer
c'est du seigle parce que le seigle lui
a - very gel donc tu es peinard un way
et donc qu'on pourrait faire un sur semi
avec un disque qu'est-ce que tu as comme
ceux morts
je m'en assurer le classique non mais
qu' une herse rotative seulement à
meilleurs n'ont aucun jeu là
l'exploitation que j'ai repris à très
peu de matériel
oui je vous avais la queue à la cuma ou
une étude du coin oui qu'est ce qu'il ya
comme outil pour semer assez facilement
pour faire quoi des sursemis oui oui
pour faire le sursaut me
web et sur un entrepreneur qui a une
chez moi je m'en bat darche tâte la
crypte le oui mais voilà ça ira
parfaitement ça n'arrête pas mais même
même à la cuma s'il ya une herse
rotative avec un semoir dessus ça
pourrait aller bien que youtube où tu
passes dans ton de trèfle tu fais
effleurer les dents à deux centimètres
tu sèmes avec le semoir et un coup de
rouleau par dessus de chahains d'accord
d'accord c'est pour faire ça il n'y a
pas d'enjeu c'est facile à faire
le trèfle ils s'en mordent qui va
repousser est inquiète
c'est un peu comme du chiendent street à
caen ça pousse ok et donc que tu fais
attention à ton plan de fertilisation il
faut du soufre il faut des oligo mais ça
bon pour est recalé un petit peu et nous
on pourrait assainir ton champ à enlever
le chien dans grâce au désherbage et
ensuite en travaillant sur de la masse
végétale ton chien dont il aura du mal à
revenir
d'accord bah quoi un accord donc le
glyphosate c'est le point de départ pour
peut-être l'utiliser de trois fois dans
ta vie mais si c'est ça c'est pas très
grave
et donc on est con on est calée là
dessus et donc ses douze hectares là on
va pouvoir commencer à produire 1,6
tonne 7 tonnes de fourrage sont trop de
soucis là bas on joue chez toi d'accord
et donc si la voit naître un doute
mélange des cultures avoir de triticale
seigle et tu regardes ce qui marche le
mieux c'est la seule chose avec le
seigle sais que c'est très précoce si tu
veux toi on va dire faire avril il va
être
allez grand qu'il va avoir ma taille à
peu près donc
il est grand temps de le couper de lens
il est de faire de longs rubans nages
parce qu'après il va être trop dur pour
t mobile va perdre sur la zone mais
comme il est dans du trèfle ça devrait
pas poser de problème et avec ceux sur
ce lit tu pourrais mettre une vesse
d'accord oui commune avec quoi puisque
finalement laval ul et trop tardives ça
ne sert à rien qui te mets une teuf une
veste comines dedans d'accord oui je
sais que j'ai une amie qui en fait qu'
harry culture qui est comme une brique
de la ou de l'avoine mais il est plus
bas à l'huile et prendre plus prochain
de millau et oui il ya cinq terrains
combien il ya 300 mètres 400 mètres
d'écart quand même oui oui à 4 mètres
l'altitude ça va jouer chez toi donc la
vaysse commune elle va quand même passé
le gel parce qu'il faut quand même un
bon moins 15 pour la tuer et quand elle
va être dans le mélange doit s'en sortir
je pense et on réfléchit de faire un
mélange des trois qui comptent les
points tu regardes ce qui sort le mieux
ah oui là et après la coupe ton trèfle
violet il va reprendre le relais 1
d'accord donc ça veut dire que c'est
après c'est la fertilisation oligo
souffre du fumier ou quelque chose pour
booster la culture tout simplement
d'accord donc ça c'était doux c'était 12
hectares c'est réglé 1
ouais et du coup il va rester quoi il va
rester ce que tu as passé mais là c'est
ça après il ya quatre hectares qui en
fait l'intérêt un nul à l'heure actuelle
mais là t'as pas le choix si peu tous
les jours qu'il va pas y rentrer
nouvelle oui c'est sûr là j'ai prévu de
deux semaines luzerne pour essayer de
d'enclencher le système dont il avait
parlé par mail oui donc la luzerne à
l'ailé sur semis de céréales d'automne
voilà et donc toute la scène avec une
avoine de printemps dans pareille
d'accord tu la mets sous couvert et et
finalement elle va rentrer dans le même
management que les 12 hectares avec le
trèfle d'accord et après tous les
automnes tueur sème une céréale dedans
ouais d'accord et april jeu
question après les neuf hectares de
pâturages oui tu m'avais parlé de
luzerne avec avec avec moi jusque avec
de la chicorée bah oui mais il y avait
des prairies multi-espèces en garde
appareils vendus à l'unité de la luzerne
tuant neuf hectares
d'accord c'est du pâturage wii
uniquement voilà et donc tu peux mettre
parce que tu as des brebis donc la
luzerne c'est un très joli projet tu
continue on va mettre de la chicorée
parce que
la chicorée c'est un rendement max en
été c'est une des plantes qui résistent
le mieux à la sécheresse
racine qui vaut comme la luzerne et
c'est ça de faire du bien et un petit
peu de plantain lancéolé d'accord ouais
parce que celui-là il va boucher il va
boucher les trous si tu veux d'accord
c'est une racine pivot également et puis
la question qu'on pourrait se poser
il ne va nous manquer une
une graminée avec des racines fascicule
est dans le ton mélange d'accord là
c'est pareil
en fait ici à la limite tous les
automnes voulait bien on voit sur semi
dedans d'accord et lampes pareil tu as
le choix à voir le seigle alors
peut-être que c'est le seigle même du
triticale parce que on pourrait pâture
et le triticale et le seigle au
printemps on mélange avec ça et au
moment donné les brebis elles vont avoir
leur peau aux céréales et votre culture
et dont poussée très bien à travers et
elles vont les sur ce mille ha de
céréales
d'accord ça va aider au désherbage et à
l'entretien du système
d'accord d'accord et ça c'est il ya deux
trucs fumure donc longue saint-pathus
riace de déjections qui revient il n'y a
pas grand chose qui sort du champ mais
là il faut du soufre d'accord des oligo
c'est indispensable à cause des
légumineuses qui sont là et finalement
dans ce système là déchaumage d'accord
déchaumage tous les quatre ans
d'accord mais en fait le déchaumage et
canton scalp les luzernes à 3 cm de
profondeur et se régénère depuis leur
pivot et donc ça ça pourrait tenir ta
prairies en place pour très longtemps et
si la chicorée patine bien avec la
période du déchaumage que tu feras
après la dernière le dernier pâturages
d'automne d'ailleurs l'allemand tu peux
ressemer tashi corps et on plantait
remettons seigle à chaque fois d'accord
d'accord donc tous les ans sur 5000
céréales pour contrôler les rayera les
adventices et les graminées à racine
fascicules et et à mon avis c'est le
seigle ton à ton client de prédilection
pourquoi pas ce que c'est qu'un chien
dans ces deux plantes qui ne s'aiment
pas trop et finalement on pourrait
manager ça de cette façon là c'est à
dire tous les trois ou quatre ans un
petit coup de dés chômage en plus dures
semis et on y va mais si tu fais un
semis dans cette prairie pâturée le
mieux ce serait de faire un sur semis de
céréales avec une herse rotative
d'accord va comme ça t'as pas besoin de
déchaumé ça veut dire que la herse
rotative qui travaillent à 2 cm pour
semer ta céréales bien elle va abîmer la
luzerne
elle va en décalotter quelques-unes et
en fait elle va se régénérer tous les
ans donc tu aurais même pas besoin de
déchaumé d'accord d'accord
et le jour où tu as chicorée et b alpes
at il battu larsen et enfants en demies
kg ha ça n'a pas traîné ça oui et ça il
faut savoir c'est une plante un petit
peu compliqué c'est à dire en plein été
et elle va partir en tige tout le temps
mais les brebis les ruminants il adore
manger les feuilles et c'est la plante
aurait plus productive en plein de
sécheresse donc ça pourrait nous donner
un très très gros coup de main d'accord
donc voila un petit peu comment je ferai
après dans ton système il ya du blé qui
pourrait prendre la place d'une des
cultures régulièrement quoi d'accord oui
donc aujourd'hui je sais que reese rsa
avec des approches conventionnelles et
après deux dates avaient des projets
toit en plus cela sur ta ferme ou pas et
bien en fait dc dc après à moyen terme
j'aimerais créer un deuxième atelier
parce que le premier très limité par la
place des bâtiments je suis proche de
maisons d'habitation je peux pas
agrandir la bergerie en quête d'un point
de vue urbanistique compliqué puis et et
j'aimerais peut-être faire du gressier
de beauvais messi
les parcours quoi et si j'arrive à avoir
de la production de bon courage en
excédent oui je trouverai je pense que
ça pourrait être un projet assez
intéressant c'est à dire il faudrait
regarder quels types de vache
valoriserait bien ton parcours à quoi tu
as pensé à toi mais la race aubrac
ah oui mais oui pourquoi pas une vache
rustique du nord aveyron et je sais que
sur le large à lille à plusieurs
troupeaux de vaches aubrac
oui puisqu'on est en émoi il faudrait
aller les voir comment se comporte dans
ces parcours en sachant que tu as quand
même besoin d'un fourrage complémentaire
peut gagner quoi donc ok non mais sans
paraît pas trop d'écho non parce que toi
tu peux pas intensifier la production de
brebis parce que l'idéal ça aurait été
de monter un petit peu la production
laitière mais c'est en fait débloquez
vers les bâtiments très bien
je sais qu'il ya un gros potentiel
génétique parce que sur des pieux
contrôle litigieux
il arrivait à faire 1 350 litres de lait
du monde traite donc cédé très haute
performance
on va dire oui et donc je sais qu'il ya
si je m'applique bien à l'alimentation
et à la gestion du troupeau jeu il ya
moyen de faire des bonnes productions
il ya après qu'est ce qu'il peut mais
l'unité
ça va être une belle autonomie en
trotting un système ovaldé tout le monde
achète la luzerne déshydratée tout le
monde achète des tourteaux de colis la
gfa qui un peu limite entre cantons
projet à un moment donné si tu veux
vraiment devenir autonome il faut que tu
aies 18 % de protéines dans des mélanges
au fourrage est d'accord à la récolte
donc c'est quand même en brebis c'est
les vaches à lait à 15 16 ans voyait
l'arrivée mais les brebis faut qu'elle
monte d'un cran si tu veux et donc dans
des mélanges la question quand tu vas
sur ce mais à chaque fois que tu auras
décès goût d avoine ou des mélanges là
dedans il faudra aller récolter assez
tôt pour que la luzerne produisent de la
protéine quand même d'accord et eu
d'accord et donc il faut pas se faire
trop avoir parlé
l'essai par exemple sur semi de segment
tetro où il va être trop dur et diluée
si tu veux la zot et donc alors le
premier focus cc fameux 18 % de
protéines qu'il faudrait avoir dans le
fourrage grossier oui alors c'est alors
la brute la luzerne c'est le bon projet
pour les brebis mais lyon va réinstaller
de la luzerne partout quand on se sera
débarrassé du chêne dont c'est à dire
après la neige on va dire trèfle violet
et le trèfle violet ski de ce que tu
dois savoir c'est que dès qu'il est en
fleurs y perd son hôte
d'accord d'accord et donc la première
coupe elle est stratégique dans l'es13
violée c'est pour ça que tu as intérêt
dans l'est sur semi qu'on va faire de
l'année d'installation la deuxième année
c'est de mettre beaucoup de ves dans ton
mélange tu mets tu mets une céréale du
seigle je sais pas - 50 kg mais tu mets
50 kg devait ce réellement il faut
blinder de la veste pour fabriquer de la
limmat est vacant
ça c'est le petit point sur lequel tu
dois rester vigilants et si ton trèfle
arrive en fleurs début floraison le sae
mater va passer de 18 20 à 12
d'accord c'est le trèfle a glissé un
petit peu le piège c'est pour ça que
dans le management et c'est vraiment la
première coupe sur lequel il faut être
un petit peu vigilants et en règle
générale la barre haut sur le larzac il
est facile de faire une belle première
coupe denrées bananes
oui ok surtout celle là surtout celle là
qu'il faut pas louper parce qu'il y en
aura pâti milles derrière
non non non non non mais toi si tu as un
petit troupeau de vaches aubrac en
complément ça permettrait aussi de gérer
des lots de fourrage les moins riches
aux vaches d'accord un regard aux gros
but donc c'est pas
c'est pas des conneries comme idée c'est
dur l'accord est d'accord ok voilà
ok donc et après j'ai une petite
question si les 6 hectares de céréales
oui pour enfin il y en a il ya il y en a
la moitié que je peux où je peux refaire
une autre série a derrière si je veux il
ya trois hectares d'un coup il faudrait
basculer sur la luzerne au niveau des
techniques simplifiées ou en semis
direct qu'est ce qui peut être fait
aubin en fait chez toi c'est pas très
compliqué là la luzerne semer en plein
l'été ou l'automne c'est déjà foutu
d'accord ça ne marchera pas parce qu'on
n'arrive plus à les semer
donc ça veut dire que soit la seule la
luzerne tu la scène au printemps là tout
de suite dedans comme ça elle est là à
la récolte soit on attend quasi le nom
pour l'art se met le printemps suivant
sous couvert d'avoine d'accord donc à
mon avis les trois hectares où tu veux
mettre de la luzerne 7 luzerne
elle doit arriver sous couvert d'accords
et là tu dois faire attention à ton
parcours de désherbage parce que si tu
as mis déçu il faut je sais pas quoi
dans ton blé elle va pas aimer beaucoup
bon si tu avais remis et que c'est assez
propre tout de suite le plus tôt
possible au mois de mars
tu prends un semoir et tu sais au vader
ou quelque chose mais appelle enfoui le
plus simple ce serait peut-être
elle est le plus simple je gratouille
avec mr ce rotative sur 2 cm je sais
mots de limbe la luzerne à la volée
d'accord et je passe un petit coup de
rouleau là dedans d'accord d'accord ce
serait quasi encore le mieux parce qu'à
ce moment là tombent les il va supporter
tout ça sans problème et
ça va installerez la luzerne juste là où
il faut en surface sous couvert d'accord
d'accord et donc là c'est pareil plan de
fumure souffre ligot tout de suite boom
et c'est il va falloir qu'on travaille
souffre élémentaire chez toi
quoique en plus toi tu as un
pulvérisateur j'imagine à la cuma oui
oui ben ouais donc à la limite on
pourrait encore gérer avec des
oligo-éléments au pulvérisateur chez toi
ok non mais ça ça se ferait bien et
l'autre céréales ça serait un blé sur
blé non une orge après blanche donc ça
ça pourrait aller assez bien il n'y a
pas de souci particulier
mais à la limite dans les 3 ha tu y
restes tu pourrais faire un truc très
simple là où il va la luzerne et on
pourrait faire trois hectares plus du
trèfle d'alexandrie qui ferait enfin
qu'il va pas faire grand chose
pourvu qu'ils occupent le territoire en
plein été il va faire le couvert végétal
1 voilà il va faire un petit tapis de
chez pas 5 6 cm il va courir un peu il
va avoir chaud mais ça contribue
finalement à faire une petite photo
synthèse elle fait ce qu'elle peut mais
ça contribue à faire de l'ombre et à
baisser la température du sol situe par
rapport au soleil or le peu que ça va
aider du temps mais quelques kilos de
dattes tu passes toutes trois hectares
de luzerne et puis allez tu mets 3 4 kg
5 kg de trêve d'alexandrie et hussam ça
comme ça t'en couvert soukous fait un
trait d'alexandrie ou un couvert sous
couvert quoi c'est d'accord c'est et ça
permettrait d'apprendre mais temps mais
pas dit il au un temps mes 30 ans mais 5
kg max pour apprendre parce qu on
pourrait avoir une vraie surprise
d'accord une petite pluie en plaine et
et poste à une récolte de fourrage qui
arrive
oui c'est sûr donc de temps en temps il
peut quand même près de 40 ans mais
l'écurie que tu veux plus à pluralité
oui oui oui
donc voila moi je me le jem le gérer
comme ça ton projet ok ok ok bon à jeter
ouais tu avais une question qui hante
encore non non mais non et c'est juste
moi j'ai besoin d'un peu de vision
éthique globalement et je demanderai à
antoine donc et on y sert de oui-oui
retravaille l'assolement globale et pour
leur écoute turf et on a seulement
global avec antoine mais globalement
voilà les grandes techniques que tu vas
mettre en oeuvre pour y arriver
1 d'accord d'accord ok d'accord bombay
ce que je te remercie merci beaucoup
merci merci pour lui à bientôt bien
je sais pas c'est peut-être la fin du
live bon ben je remercie tout le monde
pour avoir suivi patiemment j'espère que
ça n'a pas été trop rébarbatif et que ça
a permis d'apprendre plein de choses à
tous les gens ne payent pas sosa des
auditeurs des téléspectateurs peut-être
voilà je vous remercie beaucoup

Partager sur :