Logo MSV Normandie officiel.png

Epinard

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Icone categorie Cultures.png Cultures - Cultures légumières - Spinacia oleracea
Zone géo origine : Eurasie
Nb jour germination : 6 à 10 jours
T° germination : optimale de 10 à 12°C



Conservation graines : 4 à 5 ans
Plantation : espacement 20 x 20 cm
Rendement : 25 à 3,5 kg/m² en plusieurs coupes et 1,5 kg/m² en une coupe
Densité : Semis direct = espacement de 5 x 15 cm
Spinacia oleracea varieté Breedblad scherpzaad (auteur : Rasbak (CC BY-SA 3.0))
Production

L’épinard est une culture qui peut aussi bien se réaliser en semis direct ou plantation. En général, des coupes successives maximisent les récoltes.

Préparation du sol

En début de saison, un bâchage précédant la culture limite la pousse d’adventice. Les épinards apprécieront aussi une couche de compost mûr de 5 - 7 cm donnant un lit de semence propre, surtout dans le cas d’un semis direct. Attention, au repiquage dans le compost qui peut dessécher les mottes. Dans l’itinéraire plantation, une bâche trouée peut être posée pour venir y repiquer les mottes.

Implantation

Semis sur compost d'épinards

En semis direct, il sera plus favorable d’avoir un lit de semences assez fin, mis en place avec :

  • Un épandage de compost (5 cm minimum). Ici, un compost fin et régulier empêche les adventices de lever et sert également de lit de semences. Si un semoir est utilisé, retirez les morceaux de bois du compost pour que le semoir ne “bourre” pas. Un passage de rouleau pour appuyer la graine sur le sol peut favoriser la germination.
  • Semis au semoir conseillé, tous les 5 cm sur le rang et 15 cm entre les rangs. Plus le semis est dense, plus les feuilles seront petites. Il est possible de faire de la jeune pousse d’épinard pour les mesclun par exemple.

Pour les productions précoces, l’itinéraire peut s’adapter et être conduit sur bâche trouée. Les semis sont réalisés dans des mottes ou des plaques alvéolées avec 2 à 4 graines par plant. Cela a l’avantage d’améliorer le démarrage de la culture, surtout au printemps et de contenir les adventices.

Plantation manuelle conseillée, tous les 20 cm sur le rang et 20 cm entre rangs.

Plantation d'épinards sur géochanvre

Suivi de culture

Dans le cas de l’itinéraire en semis direct et une fois la planche d’épinard levée, de la paille pourra être épandue entre les rangs pour limiter la pousse d’adventices. Pour un itinéraire sans utilisation de bâche, le désherbage peut être nécessaire afin de faciliter la récolte. Dans le cas de l’itinéraire sur bâche, le désherbage est plus limité et est cantonné aux trous de plantation.

Irrigation

Les besoins en eau sont importants car la sécheresse favorise la montaison, surtout sous abri. Pour palier à ce risque, les épinards sont de préférence irrigués régulièrement par aspersion et les abris sont suffisamment aérés.

Récolte

La récolte est manuelle, soit en coupant toutes les feuilles au couteau, soit en effeuillant les feuilles les plus développées. Dans les deux cas, on peut effectuer une à cinq récoltes selon la saison. Un bassinage à l’eau froide est recommandé pour nettoyer et améliorer la conservation de l’épinard.

Stockage

Les épinards ne se conservent pas longtemps, la récolte doit avoir lieu peu de temps avant la commercialisation. Dans ce laps de temps on priviligie tout de même un stockage au frais et à l’humidité. Conservation à 4 ou 5°C pendant maximum 6 jours.

Astuce

Pour l’été, la tétragone ou l’arroche rouge peuvent largement se substituer aux épinards

Variété

Géant d’hiver

Bioagresseurs

L’épinard est une culture assez courte mais tout de même relativement sensible aux maladies fongiques.

  • Les épinards sont sensibles à différentes maladies fongiques comme la fonte des semis, l’anthracnose et le mildiou de l’épinard. Il faut donc veiller à ne pas excéder dans les arrosages et favoriser une bonne aération de la culture. Certaines variétés hybrides sont tolérantes au mildiou de l’épinard.
  • Certains virus, comme la mosaïque du concombre, plus présentes dans le sud, peuvent être transmis par les pucerons.
  • Les insectes ravageurs sont moins problématiques, les filets anti-insectes ou les voiles ne sont pas obligatoires.

Adaptation au pédoclimat

En étalant la production d’épinard en plusieurs semis, on palie leur sensibilité à la montaison pour n’en récolter que des jeunes. La réussite de la culture en plein été (montaison au dela de 20°C) étant difficile, on peut envisager de ne pas la faire durant cette période. Cultivé aussi en hiver, il reste sensible aux gels à -5°C.

Galerie photos


Sources

Annexes

Partager sur :