Logo MSV Normandie officiel.png

L'alterrenative

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher

ITK Maraîchage Sol Vivant
Julien Chuine
MSV Normandie Seine-Maritime (département) Maraîchage

Julien Chuine.jpgFerme L'alterrenative - bannière.jpg

Julien s'installe en 2015 après avoir travaillé dans le BTP et fait plein d'essais dans son jardin. Il ne souhaite pas avoir de grande surface pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions seul et souhaite trouver un terrain pas trop loin du Havre. Ainsi, il s’installe sur une prairie sans vis-à-vis, propice au maraîchage et bocagère.


Objectif à l'installation

  • 15000 € de chiffre d'affaires (CA) visé en année 1 avec 40h/semaine. Vente du 10 mai au 15 décembre avec 2 mois de congés et 2 mois d'activité calme donc 100 jours de congés par an.
  • 35 000 € de CA visé en année 5 avec un salarié en ayant rajouté 20000 € d'investissements et doublé l'assolement par rapport au début (500 m² de serre en 2016 vs 1000 m² de serre en 2019).

Julien crée sa ferme sous un statut agricole avec une association à coté pour organiser des évènements militants et pédagogiques.

Le but du projet était d'entamer des travaux de recherche sur la viabilité économique d'une micro-ferme agroécologique avec un focus sur l'autonomie énergétique, etc.

Perspective à venir

  • Gestion des engrais verts : optimisation des surfaces.
  • Emploi d’un salarié saisonnier pour alléger le travail.
  • 40 000 euros de CA en 2023 pour être confortable (développer les paniers au Havre).


Gestion de la fertilité des sols

Tendre vers l'auto fertilité en plein champ grâce aux engrais verts. Utilisation de compost de déchets verts et de paillage sous serre. Engrais vert (70% de la surface cultivée), compost de déchets vert (15m3 par an), paille de café (1 tonne), paille de céréales (2 tonnes), compost de fumier de cheval (10m3).

Focus technique

  • Utiliser la sous-soleuse pour drainer les planches permanentes car il y a une nappe phréatique affleurante. À l'installation, il y a eu beaucoup de problèmes d'hydromorphie.
  • Mise en place d'une couche chaude afin de bénéficier d'une table chauffante pour les semis en pépinière.

Itinéraires techniques détaillés


Résultats économiques

Le chiffre d'affaires de la ferme l'Alterrenative est en croissance. Effectivement en 2019, le chiffre d'affaires ainsi que l'EBE étaient respectivement de 22 000 € et 9 150 €. En 2022, CA de 30 000 € et EBE de 19 700 €. Julien s'est fixé un objectif de 40 000 € pour 2023 car les infrastructures sont toutes construites, des arbres fruitiers ont été plantés et de nouvelles terrasses seront mises en culture (1800 m²).


Stratégie commerciale

Julien connaît exactement le chiffre d'affaires nécessaire pour subvenir à ses besoins et faire tourner sa ferme. Par conséquent, il ne cherche pas à avoir la meilleure marge brute et vend la moitié de sa production à des grossistes, ce qui lui permet de réduire le temps passé sur la commercialisation. L'autre moitié de sa production est destinée à des paniers.

L'AMAP commence le 10 mai, cependant, Julien vend ses premières récoltes (mi-mars) à des grossistes ou d'autres maraîchers.


Analyse socio-économique

Le fait de travailler sur une petite surface, d'accueillir des stagiaires, d'organiser des événements (e.g. concerts) et de vivre autour d'un environnement bocager permet à Julien de s'épanouir sur sa ferme. De ce fait, une note de 10/10 à été donnée pour l'indicateur cadre de vie et confort de travail. Travailler seul engendre un rapport entre EBE et UTH supérieur à la moyenne mais réduit l'efficacité en temps de travail.

Julien met une note de 8/10 sur l'indicateur économique car il est globalement satisfait des résultats sur le plan économique.


Capacité d'autoproduction

La résilience est une des propriétés majeures de l'Alterrenative puisque tous les indicateurs liés à l'autonomie sont supérieurs à la moyenne. Julien produit 40% de ses semences, ce qui est 5 fois plus que la moyenne ! De plus, il est aussi 100 % autonome en plants et légumes. Julien cultive des engrais verts ce qui lui permet d'être autonome à 50 % en matières organiques.


Couverts végétaux

Julien sème des couverts végétaux depuis 2015 ! Il a donc acquis une solide expertise sur la gestion des couverts végétaux qui lui permet d'avoir 70 % de ses planches recouvertes par un couvert de seigle, colza, trèfle et radis chinois. Le couvert est semé entre fin septembre et fin octobre (ça dépend des conditions climatiques) dans le sillon de la sous-soleuse.


Analyse environnementale

  • Taux de matière organique : Entre 1,5 et 8% de taux de matière organique.[1]
  • Nombre d'espèces cultivées : 100% au delà de 30 espèces cultivées sur la ferme.
  • Absence de chimie : 100% quand la ferme est en bio.
  • Non travail du sol : % de la SAU qui n'est jamais travaillée.
  • Biodiversité : Pourcentage de la surface d'intérêt écologique sur la SAU.
  • Couverture de sol : 100% quand moins de 10 jours de sols nus dans l'année - 0% au delà de 150 j/an.


Galerie photos

  1. Dans l'analyse de terre, la matières organiques (MO) est quantifiée à partir du dosage de la teneur en carbone organique (C) son constituant majeur, que l'on multiplie par un coefficient censé refléter la teneur en carbone de la MO, qui peut différer selon les laboratoires Français : 1.72 ou 2. Ce coefficient est toujours précisé sur les bulletins d'analyse. Il est donc nécessaire de vérifier le coefficient utilisé si on change de laboratoire pour éviter une interprétation erronée de l'évolution de la teneur en MO.
Partager sur :