Logo MSV Normandie officiel.png

Jardins du Bosc

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher

ITK Maraîchage Sol Vivant
Josephine Lefevre, Augustin Ponthieux
MSV Normandie Orne (département) Maraîchage

Joséphine et Augustin.jpgJardins du Bosc - bannière.jpg

Joséphine, Augustin et leur petite fille se sont installé en 2022, pour leur première récolte. Ils ont dû tout faire en même temps, les travaux dans la maison et l'aménagement du terrain pour l'activité maraîchère en AB. Ils ont voulu changer de vie, pour une vie au plus proche de la nature et faire un métier qui faisait sens pour eux. Dans un avenir proche ils vont créer une forêt jardin et planter des haies pour façonner leur paysage et reconstituer le maillage bocager.

Présentation générale de la ferme

Objectif à l'installation

L'objectif à l'installation était de cultiver 5000m² sans travaille du sol, de vivre à 2 à de l'activité dans le respect de la biodiversité et respect du cahier des charges de l'agriculture biologique. Un autre objectif important à leur yeux est de créer un lieu de vie et de travail agréable et en adéquation avec leurs valeurs.

Perspective à venir

Augmentation CA et de la surface à 5000 m² au lieu de 2700m² avec une serre supplémentaire d'ici 1 an d'environ 300 m². Cette serre en plus leur permettra de faire une rotation de culture d'été, elle sera aussi un moyen efficace pour avoir des légumes primeurs. Au niveau de la commercialisation ils auront un revendeur revendeur professionnel en plus ce qui permettra d'avoir une livraison plus efficiente. L'objectif des prochaines année est aussi d'augmenter les paniers à la ferme.

Gestion de la fertilité des sols

Joséphine et Augustin font un apport de MO à chaque début de cultures. A l'installation ils ont importé 30 tonnes sur 3000 m² avec environ 1 tonne de paille et 500 kg de fumier. En 2023 ils apporteront plus de paille et de fumier.

Résultat économique

Stratégie commerciale

Actuellement Joséphine et Augustin font 2 marchés par semaine ce qui représente la plus grosse partie de leur commercialisation. Il y a un marché à Orbec et un second au SAP le samedi. Actuellement quelques clients viennent à la ferme chercher des paniers le le mardi et samedi matin. Afin d'avoir un vrai lieu d'accueil pour les clients ils font un agrandissement au bâtiment de stockage pour pouvoir faire une boutique à la ferme. Une autre partie de la production est vendue à des restaurateurs, situés à Orbec (livraison une fois par semaine), Pontchardon (livraison 2 fois par semaine) et Bernay (environ 2 fois par mois). Le reste de la production est vendue 1 fois par semaine auprès de 2 magasins de primeurs/produits locaux.

Analyse environnementale

  • Taux de matière organique : Entre 1,5 et 8% de taux de matière organique.[1]
  • Nombre d'espèces cultivées : 100% au delà de 30 espèces cultivées sur la ferme.
  • Absence de chimie : 100% quand la ferme est en bio.
  • Non travail du sol : % de la SAU qui n'est jamais travaillée.
  • Biodiversité : Pourcentage de la surface d'intérêt écologique sur la SAU.
  • Couverture de sol : 100% quand moins de 10 jours de sols nus dans l'année - 0% au delà de 150 j/an.

Analyse socio-économique

Au niveau du confort au travail, du cadre de vie et de la satisfaction social ils se situent dans la moyenne du groupe. Depuis l'achat ils ont vite avancé dans les travaux de la maison, du bâtiment et l'implantation de la serre, ils ont aussi fait le choix de rapidement modifier le paysage de la ferme en plantant de nombreux arbres fruitiers et haies bocagères ce qui contribue grandement au cadre de vie. L'achat du tracteur et notamment la serre bitunnel contribuent au confort de travail, car cette dernière est visuellement agréable et elle se réchauffe moins vite qu'une serre monotunnel, il est alors possible d'y travailler confortablement même en plein été.

Capacité d'autoproduction

Joséphine et Augustin produisent leur propre foin ce qui contribue à l'autonomie en MO, mais ils doivent acheter de la paille, du fumier de cheval et du compost de déchets verts. Ils sont autonome à 95% en légumes. Etant donné que c'était leur première année de production ils ne savaient pas encore vraiment combien produire et victime de leur succès ils ont manqué de quelques légumes de conservation tels que pomme de terre, oignons, carottes ect. Ils sont autonome à 95% en plants, car seul les bulbilles d'oignons, les poireaux et les pomme de terre sont achetés. Pour le moment ils ne produisent pas de semences mais souhaitent prochainement faire leur semence de tomates, haricots et aromatiques.

Ressources en matière organique

Type de matière organique Objectif de l'apport Prix €/t (livrée) Quantité par an (t) Surface (m²)
Compost Paillage, nourrir le sol 12 50 0,3
Paille Paillage, nourrir le sol 70 3 0,04
Fumier Paillage, nourrir le sol 0 20 0,02

Gestion des ravageurs/maladies

Type de maladies/ravageurs/adventices Culture concernées Intensité de la pression de 0 à 10 Moyens de lutte
Mulots Choux 4 Chien + grelinette si forte pression
Mulots Courge 4 Chien + grelinette si forte pression
Mulots Betterave(botte) 4 Chien + grelinette si forte pression

Bâtiments et abris

Dénomination Usage(s) Autoconstruction/Occasion/ Neuf Prix Avantages Contraintes Surface m²
Serre double chapel Neuve 18000 Aération/ inertie difficulté de montage 730
Pépinière Neuve 2200 Petite 60
Batiment de stockage Restauration Beaucoup d travaux existant 65

Matériel et outils

Dénomination Autoconstruction/Occasion/ Neuf Prix Avantages Contraintes
Microtracteur D'occasion chez un pro 5000 Facile à prendre en main, travail sur planche de 80 cm Peu d'outils adaptable dessus
Broyeur Neuf 800
Benette Neuf 200

Détails d'un ITK carottes sous serre

Cet itinéraire est celui utilisé en 2023 pour des carottes primeurs Amiva sous serre pour 3 planches 35 m sur 80 cm, en 5 rangs espacé de 1 à 2 m entre les carottes:

  • Variété : Amiva.
  • Coût : 60 euros pour 20000 graines.
  • Implantation : Semis direct sur compost.
  • Date du semis : 3 série Mi octobre, début novembre, et mi novembre .
  • Densité de plantation :18 750 graines/ 3 planches de 25m.
  • Type d’irrigation : Asperseur.
  • Irrigation avant levée : 30 minutes tous les jours si absence de pluie, et selon la météo.
  • Irrigation post levée : 2 fois par semaine pendant 30 minutes et une fois toutes les 3 semaines un arrosage d'1h en fonction de la météo
  • Protection de la culture : Filet anti-insectes
  • Fertilisation : Pas de fertilisation.
  • Rendement : 5kg au m², vendu 3 euros le kilo

Temps de travail

Action Temps de travail
Désherbage 4 désherbages/planche/40 minutes
Bâchage Pas de bâchage
Paillage 20 min à deux pour étaler le compost
Plantation 10 minutes par planche
Récolte 30 minutes pour 1 m² (récolte, mise en bottes et lavées)

Détails d'un ITK carottes en plein champs

Cet itinéraire est celui utilisé en 2023 pour des carottes en extérieur pour 3 planches, 25m*80 cm avec 5 rangs:

  • Variété : Rouge-sang.
  • Coût : 40 euros/20 000 graines
  • Implantation : La planche est bâchée en Novembre, enlevé en juin, un désherbage léger est effectué, le compost est mit en place, et les passe-pieds sont paillés
  • Date du semis : 1 série, fin Juin
  • Densité de plantation :
  • Type d’irrigation : Asperseur.
  • Irrigation avant levée : Tous les jours 15 à 20 minutes.
  • Irrigation post levée : Dépend de la météo mais s'il n'y a pas de pluie, environ 1 fois par semaine pendant 1h.
  • Protection de la culture : Filet climatex tout le long de la culture
  • Fertilisation : Pas de fertilisation.
  • Rendement : 1 h pour 3 m² (récolte, mise en bottes et lavée)
Action Temps de travail
Désherbage Premier désherbage en 20 minutes/ planche puis 4 désherbages/planche/40 minutes
Bâchage 15 minutes
Paillage 40 minutes pour étaler le compost
Plantation 40 minutes pose compost sur 2 planches 10 minutes pour 2 planches
Récolte 20 minutes pour 1 m² (récolte et lavées)

Détails d'un ITK tomates sous serre

Cet itinéraire est celui utilisé en 2023 pour des tomates sous serre il y a 2 séries en 6 planches ce qui représente 680 plants, menées en 1 têtes en mono-rang.

  • Variété : 15 variétés différentes.
  • Coût : Graines achetées 105 euros pour l'ensemble . Planté tous les 35 cm en mono-rang
  • Date du semis : 2 séries, la première dernière semaine de janvier (précoce de Quimper/ 50 plants) et la seconde 3 semaine de Février en terrine, les tomates sont repiquées en gros godets fin Mars pour la deuxième série
  • Densité de plantation : Planté tous les 35 cm en mono-rang
  • Type d’irrigation : Gouttes à gouttes 40 minutes 1 fois par semaine en production.
  • Fertilisation : Plantée sur 10 cm de fumier cheval pailleux
  • Rendement : Pas déterminé

Temps de travail

Action Temps de travail
Désherbage 6 fois dans la saison 10 minutes par planche
Bâchage + pose des voiles Pose de voile sur la première série 5 minutes par jour
Paillage 20 minutes par panche
Plantation 30 minutes par planche
Taille et tuteurage Tuteurage de début 1h/planche, tuteurage et taille d'entretien toutes les semaines 20 minutes par planche jusqu'en Octobre
Récolte 30 minutes pour 6 planches pour une personnes en saison basse et 2h par semaine au moment du pic de production pour 6 planches
Plant de tomates
Tomates [1]

  1. Dans l'analyse de terre, la matières organiques (MO) est quantifiée à partir du dosage de la teneur en carbone organique (C) son constituant majeur, que l'on multiplie par un coefficient censé refléter la teneur en carbone de la MO, qui peut différer selon les laboratoires Français : 1.72 ou 2. Ce coefficient est toujours précisé sur les bulletins d'analyse. Il est donc nécessaire de vérifier le coefficient utilisé si on change de laboratoire pour éviter une interprétation erronée de l'évolution de la teneur en MO.
Partager sur :