Maraîchage Sol Vivant - La ferme de l'Alliance

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (31 janv. 2020) - Vincent Levavasseur - Durée : 134 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube TMYRrTx03os.jpg

Aujourd'hui, nous vous proposons la visite de ferme de Vincent Levavasseur, en maraîchage sol vivant (permaculture/semis direct)


Transcriptions

quand on va sur une ferme je pense que

ça c'est vraiment important de prendre
le temps d'observer le sol c'est valable
c'est valable pour sa ferme de voir
comment évolue son sol au fur et à
mesure du temps c'est valable quand on
va visiter la ferme des autres pour
essayer de mettre en corrélation un type
de sol gis fin d'une activité logique et
est aussi la plus douée étonne donc on

Afficher la suite

voit son gros point voiture le le tour

un peu et faire quelques tours de de
betsch également ici
ce que je vais commencer par faire c'est
faire détenir technique paritaire
technique et puis ensuite on va refaire
un topo sur des généralités sur la
commercialisation sur la stratégie un
peu général de l'entreprise
et puis
sur l'espace test on va faire un focus
sur l'espace test parce que c'est quand
même un espace test donc expliquer ce
que c'est comment ça fonctionne voilà
donc au niveau peut-être généralités sur
les itinéraires techniques quel matériel
on utilise un vendu en utilise
principalement le matériel des voisins
donc
on a
on a compris que un petit tracteur de
maraîchage ne faisait pas le poids par
rapport aux tracteurs deux voisins
donc on a un petit 45 chevaux là sur la
ferme qui nous permet de faire le
déplacement de légumes pour les récoltes
qui permet de déplacer des bottes de
paille qui mais qui fait permet de faire
le broyeur de temps en temps c'est assez
rare et après ce qu'on utilise chez les
voisins ou chez le concessionnaire
on va louer un tracteur avec une benne
une benne s'est-on là donc ça fait je
crois que ça fait vingt-cinq mètres
cubes et puis avec le tracteur et la
benne je vais chez le voisin qui est ici
c'est un région de hara et des arts 1
partout donc quand on va chez le voisin
ont rempli la benne avec
le tracteur
sur place et puis le tracteur qu'on a
loué qui conduit la benne et puis comme
ça je fais à peu près je ramène chaque
année à peu près huit bennes de 25
mètres cubes un truc comme ça donc de
filmer chan donc ça c'est le sait du
fumier de cheval donc c'est extrêmement
par ailleurs vous pourrez voir ne
pouvons l'erreur tout à l'heure de près
le matériau à quoi il ressemble c'est
vraiment très très pieux curé tous les
jours et donc je l'assimilé de la paille
quoi je fais comme si l'appareil
opressé damman j'utilisais beaucoup de
foin et puis comme on a augmenté le
nombre d'animaux bas le fond ils se
reportent pour nourrir les animaux et du
coup j'ai trouvé cette alternative pour
pallier toutes les cultures
voilà et ensuite on a réfléchi à comment
mécanisée 7
ce paillage de là
du shérif de cheval et donc on a
longtemps pris la belle avancée dans la
parcelle b n'est un cours avancé un peu
robinet une deuxième fois ça faisait 2 3
tasses hurle à une personne de 30 mètres
toutes les parcelles et 633 m d'ultimes
200 fin
oui 1200 et des coûts donc tout est en
train de trois mètres donc on faisait
deux trois tas au milieu de la parcelle
et puis
ensuite il fallait déplacer à la main
puis rechercher quelques mouettes des
fois c'était un peu long d'aller
rechercher entre le tae bo est mort ça
se faisait bien ça fait ça fait une
séance de sport d'étaler de rota pour
faire pour mettre 15 cm de fumier de
cheval sur toute la parcelle et puis
puis un beau jour on a fait une visite
de ferme et puis
une porte ouverte et puis le voisin qui
était venu le dire moi j'ai une solution
pour vous donc j'ai une pailleuse mais
j'ai envie de vous aider donc elle et on
a fait un échange paniers de légumes ont
contre ça
sa venue plus son tracteur plus les
payer 2 et du coup on fait un chantier
qui ressemble à ça par exemple si on
veut pas lier cette parcelle là et on va
mettre le tas pas très loin
lui va se positionner le tracteur sur le
côté parce que c'est impérieux c'est une
machine qui est fait pour payer les
bâtiments de vaches et ça paye jusqu'à
20 saint projet jusqu'à 15 15 m donc il
se met en latéral ils rentrent pas dans
les parcelles il rentre jamais dans les
parcelles et en latéral
il va projeter sur 15-20 m le le fumier
et moi avec mon petit tracteur qu'un god
et larges comme ça je l'alimentent au
fur et à mesure qu'ils payent donc ce
chantier qui va très très vite on peut
pas y ait des milliers de mètres carrés
en une matinée et on va alors il ya
toujours quelqu'un qui suit
juste à côté de la goulotte qui regarde
l'état du niveau est qui et qui est ce
que c'est impossible voire quand on a eu
une première couche où on en est depuis
la cabine donc il redit ce qu'il faut à
cet endroit là sans dans la dentelle ce
moment ils reculent et puis même où le
délai orientable donc ça permet de se
payer au loin se payer auprès koala et
donc on fait ce point c'est chaud mais
alors là c'est une précieuse donc à une
boulette est assez large qui avec un
bond des fibres heure avant et ça
fonctionne rodez veilleuse aujourd'hui
cinquante mille euros du fait de la
faillite de l'élevage français c'est
relativement très accessible et bon il
faut quand même des tracteurs qui font
au minimum 60 chez vous pour maintenir
et puissant il faut d'autres acteurs
puisqu'il faut aussi changer un qui
payent donc une fois qu'on a fait un
côté mais comme il ya un tas de l'autre
côté on va de l'autre côté on repart de
l'autre côté comme ça on s'affaisse a
croisé sa paille quinzaine d' imposer
enfin 15-25 côté comme de l'autre côté
ça fonctionne alors c'est vrai que sa
paille il peut y avoir un peu plus de
bourrage quand le fumier et moins frais
concile a commencé un peu à composter
parce que le temps est resté pendant
deux ans en place ça va un peu ça peut
être un peu plus ça peut venir se
boucher plus régulièrement niveau le
vote mais ça reste ça reste faisable
donc ça c'est maintenant le gros moyens
de de payer avant c'est vrai que c'était
ont posé le ballon en haut de la planche
ont déroulé ensuite ont déclassé sur 4
mètres le rôle de point maintenant c'est
vrai c'est mécaniser la deuxième
opération mécanisée c
quand on fait des semés sur compost on
fait venir pareille à une benne ont fait
deux thaïlandais talent encore à la main
en l'état la main et toute façon en fait
on a un gros souci c'est que le sol est
tellement faible que
quand il rentre avec le tracteur et sa
benne dedans il peut faire des ornières
comme ça dans le sol en plein mois de
juin donc dit mais qu'est ce qui se
passe vous avez intérêt à hydro nov
ça s'appelle un sol vivant avec une
grosse un gros un taux de l'immo assez
important on est à 6 % de matières
organiques et
c'est un sol très souple en tête donc
ça on va le sentir aussi quand on fait
marcher dessus donc c'est en fait on
roule quasiment jamais sur les planches
on va rouler sur les planches
quand on fait un coup de broyeurs de
temps en temps c'est pas systématique
des fois on pose la bâche s'embrouiller
dessous saison la pause on marche dessus
pendant deux semaines et puis ensuite on
vient là graf et l'agrafé ou la lester
cissé de la bâche
si alou qui vient la tasse et ça
marchait bien avec la base d'ensilage
oui donc on utilise les deux types de
bâches belge d'ensilage bastille c'est
aujourd'hui une bonne préférence pour la
base d'ensilage pourquoi parce qu'elle
est gratuite
on le récupère les jours de collecte des
filières adivalor c'est les collectes
obligatoire des des plastiques à l'école
et à ce moment là vous avez des bennes
et des bennes qui arrive de bâcher ou
pour récupérer alors un peu de flair
faut sentir c'est parce qu'elles sont
toutes bien ficelé des fois vous aurez
le paquet en fait c'est un tas de 1 pen
lambeaux donc là c'est là vous leur
handball est vite fait et puis vous le
remettrais l'année prochaine et puis il
ya des fois où vous tombez quand même
les trois quarts ses dépêches quasi
centre ou même si à trois trous on s'en
fiche et c'est très très fonctionnel et
ça coûte rien et donc ça on n'utilise
pas mal puis bon ce qui est intéressant
avec la bâches d'ensilage c'est que elle
se laisse quand même assez bien avec la
photo elle se l'est à ces biens sont
avec leurs fans vont quand même d'autres
systèmes de lestage donc nous on utilise
un peu la palette en sont plutôt la
palette des poteaux de bois aussi qu'on
n'utilise pas mal puisqu'elle bois et
puis voie à la main ont fait des gros
tas grossier et puis ensuite on vient de
tirer au râteau lancée à l'appel autour
du tas ça va assez vite contre l'état
souvent tous les 4-5 ans est quoi un
tous les dix mètres c'est con et tu dois
étaler 4 mettant en jeu tant la terre en
compost autour du tas ça c'était
vraiment bien et sont le fait très peu
compte c'est que une planche un endroit
par an donc là
la planche cette année qu'on a fait
c'est la porsche des quand on le fait
que sont les carentanais voilà on a
commencé non c'est d'elles menace est
celle un ici dans le si c'était une
prairie permanente depuis plus de 100
ans d'après les relevés google
enfin de géoportail parlant les relevés
géoportail aux dames l'historique de
votre bon à vue de nez c'est un vus de
avec photos qu il faut que vous devinez
entre les knicks qui se passe et si
c'était un berger comme partout quoi y
avait pas une parcelle sans un pommier
tout était bocage et donc le bocage il
restait les pommiers sont marrés sauf
quelques endroits l'autre côté à 2
hectares de vergers mais voilà il ya
toujours eu de cette prairie permanente
et donc en 2015 bleus auraient été si
l'une des premières fermes
faire du maraîchage sur un hectare tout
de suite surpris sans aucun travail du
sol entre le légume et la prairie
précédente
donc est ce qu'on a fait évidemment dans
à utiliser les bâches donc l'heureuse
les placer un petit peu là sur la la les
courges donc pour la petite histoire on
se poser mille questions il ya cinq ans
de est-ce qu'il faut mettre une bastille
c'est une base d'ensilage est-ce qu'il
faut mettre du paillage avant de mettre
la bâche est ce que on peut planter tout
de suite dedans
est ce que il faut attendre combien de
temps il va falloir pour tuer la prairie
voilà donc tout ça c'est des questions
qui nous paraissent complètement débile
on est tellement c'est évident et parce
que ça a été le produit sur tout un tas
de ferme est la règle c'est toujours la
même c'est que il faut six mois d'été
pour détruire des vivaces donc vous
prenez n'importe quel élève à 5 ans
horizon au chardon ont remake son chien
du heaume ils ont donc il faut qu'il
reste six mois d'été si on veut qu'elle
soit efficace pour planter dedans tout
de suite si on part d'une prairie mieux
on vraiment attendre un mois contre le
mans
vous mettez là bas chez vous vous
plantez dedans donc moi parce que c'est
très compliqué de venir à faire un trou
dans une prairie à cause du tissu
racinaire extrêmement dense il faut être
debout pour pouvoir faire un plan est
s'il faut que vous soyez vous preniez
chaque fois 30 secondes pour faire un
trou quand ils devaient remplir la bâche
d'eau pose ça va être très pénible
donc si vous mettez ces ont respecté ce
délai d'un mois d'un mois vraiment le
plus c'est vraiment vous êtes le plus
pressé ou vous
vous vous référez à ce délai d'un mois
en mois le tissu racinaire commence à
vraiment bien se dégrader et du coup ça
devient vraiment plus souple et là vous
rentrez dans un salle beaucoup plus
souple pour pouvoir
mais pointer vos tout ce qu'on peut
planter alors on va pouvoir planter des
courges on va pouvoir planter des choux
a présenté les soldats cso sert elle à
légumes d'été
on va pouvoir planter aussi un petit peu
plus de temps le désherbage
de bâchage des salades on va pouvoir
planter des pommes de terre c'est
vraiment une seule était fermée vous
êtes vraiment extrêmement pressés à
larache
pourquoi pas mettre un petit peu de
terreau à chaque pied puis m le plan
dans le terreau où la pomme de terre
dans le terreau au dessus de la bastille
puis ensuite les racines dans l'intérêt
aussi de mettre ce terreau c'est qu'il
va venir occulter la prairie et du coup
il veut voir un effet bien désherbant
parce que le gros danger de renoir aussi
le temps entre le moment où ella baché
on pose le plan c'est que ça va s'en est
remis à chaque trou mais ça ça serait
quand même si on a une bâche qui a déjà
tout est bon mais sur chaque trou le
temps des mois d'attentes
on va mettre une brique on va mettre une
ardoise mieux c'est peut-être les tuiles
primes qui sont assez lourdes et qui
permettent de rester du sable je suis un
peu chiant et gérer ce truc de saab ou
saturn au bout de quatre ans à se
déchire la connaissance les petits ont
peu importe ce que vous avez c'est une
meilleure chose ya pa il n'y a pas de
matériau idéal l'idéal c'est toujours ce
que vous avez chez vous un gratuit quoi
ont ils si c'est du fumier de cheval
parce que sa longueur on a fumé autour
de chez vous et si c'est une fois ci
c'est de la paille ici c'est du pied de
l'ins et la feuillie 6 et voilà c'est ça
qui est génial parce que c'est ce que
veut mais ali cessé de carton mais voit
tous ces matériaux là sont tout aussi
ont tous des avantages et les
inconvénients donc le c1 histoires de c
sur elle mais grosso modo et vont tous
faire la fête
l'idéal c'est de ce qu'est ce qu'ils
écoutent rien donc au niveau de la cour
devant laquelle un chapeau et des supers
résultats
là on voit que c'est assez dégarni et on
a commencé vraiment récolter toute la
planche à gauche on veut au fond un peu
plus le résultat quand c'est des volumes
de production ou à droite aussi en
termes de volume de production ça fait
quand même vraiment décidé on approche
les 80 tonnes à l'hectare quoi ah non
alors est-ce qu'on fait un apport nous
parents bâchage ébats sur un sol qui est
plutôt vivant et que c'est une prairie
en place on a plutôt des conseillers
pourquoi parce que il ya énormément de
matière à décomposer dans la prairie
alors ça paraît pas comme ça c'est pas
forcément très haut on prédit puissante
elle arrive quand même au mois de juin
où un stoppeur la voir à ce total 1 mais
surtout c'est un ratio 30 78 30 30% de
masse produite aérienne de feuillages et
70 % de mieux masse racinaire créé pour
l'implanter c'est vraiment ce truc car
la réponse est non et baisser les
racines compliqué l'en but
parce que quand il ya plus les racines
vous assure que la brèche elle s'enfonce
tout c est donc cette énorme masse
racinaire que l'activité musicale de
voir des grades et donc si vous y
rajoutez en plus d'un centimètre de
paillage vous risquez un peu b un
phénomène d'année rogers c'est-à-dire
nexen matières organiques plus la pluie
à l'automne va
va créer une espèce de couches étanche
et puis ça va partir en à nairobi alors
que le sol faut qu'ils restent oxygénée
coup donc ça c'est plutôt déconseillé de
sur un seul coup sans de faire l'apport
sous la bâche
si c'est pas poussant je vous renvoie
toutes les vidéos sur les intrants
massif avec intégration plus tôt
aujourd'hui ce qui marchait bien on a
trop massif c'est le déséquilibre
pouvoir éviter toute fin la zac des
des mélanges entre des matières très
carbonnais comme du brf ou la paille et
des choses plus fraîches
la tonte de gazon et épique du fumier de
poule et l'incorporation l'incorporation
si c'est très très carbonées on était
vraiment la dose avec du béret où on est
en une année par une fois ça va être
fait en un jour ça va être fait vous
l'avez vous déposer ou incorporer plus
tôt au printemps pour profiter de la
bonne activité biologique plutôt qu'à
l'automne et puis
les autres casse et on fait des apports
pendant 2-3 en continu d'incorporer ou
comme on peut pas mettre quand la même
quantité de carbone donc avec l'abbé
reste pourquoi pour commencer quand on
fait les calculs je vous renvoie en
formation mais quand on veut remonter
trois points tomates yannick il faut
mettre quasiment 20 mètres de paille sur
le sol et l'incorporer c'est
techniquement faisable
donc on le fait on le fait en trois fois
on est 30 cm on incorpore on roule pas
ils parlent a su en plus toute façon
pourquoi que ça s'enlève et puis on fait
cela pendant trois années puis l'endroit
créer un super seul but en retard
batteur petite échelle c'est le
motoculteur ouais tout outil à dans mon
pc et pc des outils adam qui ce qui mixe
- plus il faut faire le passageois donc
ça envoie sur les formations de du site
internet sont là qu'est ce qu'on peut
dire de plus sur les courges donc sur
les courses de l'autre côté la raison
était planté un peu plus tard c'est pour
ça qu'elles sont encore de la feuille de
feuilles et de la fleur alors qu'ici
c'est terminé j'ai un petit soucis sur
des sur le plan qui s'était fait ravagé
par des râpes probablement dans la
pépinière et donc on à replanter un peu
plus tard donc ça envoie plaira pas
forcément arriver jusqu'au bout ça a été
planté un jeu alors que dans sa satire
il a été planté
mais donc on voit qu'entre différence
voilà pour les cours on va passer dans
les serres oui aussi un besoin
l'arrosage
on est parti a besoin et on a fait un
arrosage au moment de la canicule aussi
oui on essaye de surtout des légumes
quand il fait très chaud de passer au
moins un arrosage pour ça ça augmente
vraiment très fortement le rendement des
moteurs
c'est à dire que au moment où toutes les
vous êtes en pleine canicule vous avez
toutes les feuilles des courges qui sont
ratatiner l'acia ce moment-là vous leur
apportez de l'eau et elles vont produire
quoi alors que sinon ils vont rester à
l'arrêt pendant quinze jours attendre et
c'est là où le rosa je vous prie mais
vraiment de sécuriser et surtout de
valoriser votre travail vous avez pour
quasiment doublé roland parce que vous
aurez fait un ou deux passages
d'arrosage
donc c'est c'est quand même bête de ne
pas le faire le système d'arrosage
on va le voir tout à l'heure sur les
carolos donc dans les serres et b dans
l'essai en
un seuil jamais travaillé toujours
couvert donc comme partout
on utilise son la bâche mon les légumes
qui ont besoin de chaleur aubergines
poivrons pastèque
patate douce et utilise le paillage
généralement pour le reste donc la série
médecin voilà donc on voit le beau gosse
a bien craché lapointe roberge in on a
des petits soucis oui et des pieds de
l'aubergine qui jaunissent sait qui on a
des campagnols qui viennent manger le
collet et du coup ça les sages sur pied
donc l'année prochaine dans lequel m dès
le départ dans une petite bouteille pour
la vie techs en bouteille dans la terre
pour éviter que ça voilà qu'il se fasse
manger puis on va on a augmenté quand
même aussi le nom de chats parce que on
avait à peine un chat sur l'affairé il
va y avoir trois qui vont tourner donc
ça devrait aller un peu mieux
voilà
[Rires]
ah oui c'est un problème récurrent
simplement récurrent mais c'est aussi un
bénéfice récurrent
ça fait une énorme aberration du sol
donc les campagnols grosso modo quand ça
se passe bien il dit à 10% de dégâts et
on est content quoi c'est à peu près ce
qu'on dit constater encore cette année
il ya 10% de dégâts et sailor c'est leur
part pour qu'il mange quoi et pour qui
bossent et après on essaye de réguler
les populations gens mettent en place
mais des perchoirs à un rapace et puis
on va mettre en place
peut-être avec les autres rapide acela
biodynamie propose des solutions pour
pour se débarrasser des douaniers les
campagnes donc ça c'est quelque chose
des protocoles qu'on va mettre en place
un essai il aux thérapies moi c'est le
sénat mieux ces protocoles de mieux
d'ennemis on dynamise du campagnol et
avec ça on a ça pousse un peu éloigné
les campagnols ça c'est donc faut qu'on
voie face et j'essaie voir ce que ça va
donner
on a fait des essais de paillage de
chanvre alors pas sur la ferme et chez
des collègues je pense à damien pierre
aux liens ferco les résultats avec le
paillage de chansons qui déroulent des
grosses bobines
voilà deux plutôt un mètre cinquante
doivent rien toutes les largeurs
possible avec nos chances qui est le gym
qui fait ça c'est un procédé assez
intéressant moi je trouve pour les
plantations d'arbres ça permet de
dérouler un place un paillage mais qu'il
n'y a pas besoin de l'enlever au bout de
trois ans
mais là comme les inconvénients qui se
fait transpercer par les maisons du coup
il est peut se dégrader relativement 8
quand surtout si un paillage qui
reviennent par dessus
donc il n'est pas si les traits
refroidissant donc
ça c'est un problème quand on sait que
il empêche le réchauffement câble les
cultures en pâtissent donc c'est pas
enfin une bonne pêche
c'est quand même on allait dans ces
nuages qui écoutent rien qu'on recycle
pour la base d'ensilage on l'achète pas
un rond remise des choses qui sont déjà
utilisés et à la fin de notre
utilisation quand elle a commencé à trop
avoir le trou et qu'on est ensemble
elle nous paraît inutilisable on la rend
le met dans la filière de là où elle
devait aller c'est quand même ultra
propres poèmes utilisation on donne une
deuxième vie ensuite on continue on fait
continuer ici car recyclage pour des
goudrons et puis pour les ponts qui se
sait utiliser dans ses filets les boeufs
wissam ben c'est pareil c'est un vrai
problème de réchauffement mais ça peut
être ça peut fonctionner avec le compost
et du compost par dessus mais ça va être
comme se dégrader très vite ci dessous
vous avez du liseron ou importés ça va
le compost va dégrader va accélérer très
fortement la dégradation des jets aux
chambres et les fesses de paille de
paillage sur les vastes va être très
très faible après sur le reste tout ce
qui est germination spontanée évidemment
ça va être la fille qu'à son sens les
couverts végétaux
voilà moi je fonctionne
en enherbement spontanée donc je
laisse les cultures sont r b
à la fin et je sais ça mon couvert
végétal donc c'est le couvert végétal
qui coûte 0 qui est très productif parce
qu'en fait c'est une prairie la prairie
c'est ce qui remonte le mieux les
tonneaux matières organiques
donc c'est le meilleur couvert végétal
gratuit qu'on utilise donc on ne fait
pas de semide engrais verts on laisse
les planches sont rbs si on le désire à
la fin si les planches reste pour la
team en propre on va essayer de les
garder propres lui refaire une année
supplémentaire sans repasser par une
période du coup de bâchage voilà ça
implique une notion en rotation en effet
donc on va en fait une rotation sur la
ferme ça ressemble à quoi
il promet on commence centaine de
rotations avec une courge on pourra le
faire aimer pechoux on fait qu'avec les
couches derrière la courge en un seul
qui est complètement propre
donc on peut faire tout ce qu'on veut on
voit en fonction des besoins et mettons
qu'on ait fait quelque chose c'est avec
un fort maillage de l'oignon doux
après cet avion ce chemin pour faire un
deuxième oignons choux ou après de la
salade voilà si ça reste pattes mais
localement faire un second mandat quand
même plutôt tendance pour sécuriser les
semis allait faire après bâchage quand
même parce qu'on a pas que ce soit ça
sent les ronds pour sécuriser au maximum
on a aussi des endroits où il n'y a que
la bâche qui traînent pendant une année
et puis ensuite on vient on vient
enlever la bâche et elle se met de
consommer sur le sol on verra tout à
l'heure comment
donc voilà la rotation elle est vraiment
conçu pour gérer l'enherbement n'est pas
conçu pour des problèmes de fertilité
besoin la fertilité dans un sol acide %
de matière unique toute l'année vous
avez 300 kg d'azoté qui traîne c'est à
dire quantité nécessaire pour n'importe
quelle culture très exigeantes comme le
blé ou maïs est largement plus que les
besoins d'une légumes quoi point de la
fertilité n'en est pas un canton à des
fortes aux normes techniques et par
contre le problème de l'enherbement
c'est donc on a plutôt par rapport à la
gestion des armements une attitude où on
ne désarme pas de base et on vient
désormais des planches que si à plus d'1
adventices au mètre carré
c'est un peu notre critère est
incertaine planchon on se dit on
l'appelle à désherber ça va être des
planches
avec un peu plus de soin la mâche
la carotte ou on va peut-être faire
davantage de désherbage ou des fois on
se dit on va gagner notre temps à
désherber par rapport à refaire tout le
smi donc dans ce cas là ont foncé mais
sait on essaie vraiment de minimiser sa
et de vous mettre tout en place pour que
dès le départ on n'est pas désherber et
que ça s'enlève éventuellement à la faim
voire pas du tout donc s'en va le voir à
chaque fois comment ça se passe et que
du coup pas de désherbage pour la
culture donc ça c'est vraiment
l'objectif donc pour répondre à la
question est ce que le maraîchage
seulement permis une réduction du temps
de travail
sur le post
désherbage plus le poste de travail du
sol ont lapidé compensé par le temps
d'opération avec la matière organique
donc c'est à peu près keffieh surtout
quand on est bien mécanisé s'appelle
quand même être vachement efficace avec
la pailleuse comme j'ai parlé tout à
l'heure
vraiment ça va très vite et puis ensuite
battant de suivi de culture qui est
moindre parce que l'on fait quasiment
aucune intervention sur la culture
s'il ya pas trop de vivaces et que ça
c'est l'enfermement calingasan l on peut
faire un lâchage cours on peut faire
plein - rdba chez elle et faire des faux
semis avec la bâche donc le faux semis
avec la bâche j'aimerais me un mois une
bâche un endroit où vous débauchez ou
arroser
pour faire germer toutes les graines
éventuellement vous pouvez semer à ce
moment là dès qu'un des carottes qui
mettrait beaucoup de temps à germer vous
rabâcher tout de suite après un ou deux
jours après voir un peu plus longtemps
si vous voulez vraiment avoir les toutes
les mauvaises herbes germé et vous rend
pas chez une semaine il avoue rqra mais
tout le monde et vous avez fait un faux
semis vous avez détruit toutes les
mauvaises et en qui vous est posée par
un bâchage des bâchages rebouchage
ça c'est une technique chez qui
fonctionne assez bien
c'est à dire que on va en avoir une
insolent
machaie on va des bâches et pour faire
le ménage en tice s'il pleut pas on
arrose et pour vraiment les faire germer
et ensuite on va relâcher une fois que
tout le monde doit lever pour les
détruire
et quand on va redémarrer nouveaux bains
sont là
à peu près identique et plus de
mauvaises âmes qui est jean ou alors sur
les serres moyens y'a pas grand chose à
dire
sur cette serre lasserre qui est
dernière donc la particularité en face
c'est que les tomates ce ne sont pas
taillés
elles sont simplement tutoré donc
l'objectif c'est plutôt il ya eu des
problème d'arrosage d'automates cette
année-là l'arrosage il a été insuffisant
à un moment donné ce qui fait que les
normalement le résultat désiré c'est ce
qui se trouvait à droite et l'agro
pylônes à droite de tomates ça c'est
vraiment l'objectif avoir un gros pylône
on vient resserrer wariner ficelles
sisal donc tout le monde est retourné au
tour de trois ficelles le plastique est
ensuite s'est retirée comme pour le
transport les sapins de noël avec des
ficelles 6 allons fur et à mesure
la pousse du végétal et ça fait du coup
un bon pilier de tomates et avec 0 et
enfin ou un temps on travaille très très
réduit par rapport à la taille et les
résultats sont quand même plutôt
satisfaisant ans quand on compare du
coup cette serre là avec la serre d'un
côté ou là c'est un système plus
classique
on a un pied de tomate tous les mètres
carrés et chaque pied lancé en
chandelier à 5 et la tête et tout en
doublant son t on voit un peu plus de
précocité sur le système
tanner un peu plus de régularité des
calibres dans le système tu es plus de
temps de récolte dans le système
montagnais mais qui est compensé par mon
temps au travail lors de l'accueil
le rendement est quasiment le même mais
un peu moins distribuer moins bien
distribué un peu ya un pardon c'est un
produit à fond et alors que la taille en
distribue un peu mieux après ce qu on
peut aussi dire c'est que
séné système très résilient maladie les
systèmes
l'entaillé on n'a pas une maladie dans
les trois dernières années
en fait la maladie elle opère enfin le
milieu où il est absolument partout donc
tout ça qui s'amusent à brunet
absolument autour de résidus c'est de la
connerie pure lorsque le mignon il est
partout il son travail c'est de détruire
des plantes malades voire qu'ils sont en
train de crever quoi donc mon adhésion
qui vient dégommer tout l'intérieur dû
plier si on n'a pas suffisamment serré
le pilier dire que si vous avez fait un
plaisir un peu trop large à partir de là
d'un mètre de diamètre et balmy dieu
elle arrive bien débrouillé tout prêts
plutôt que les feuilles qui sont à
l'intérieur
mais le tout reste de la peau très
concrètement pourquoi vos moyens légaux
mais parce que les feuilles elles sont
écrasées par exemple la photosynthèse
affaire parce qu'elles sont elles sont
recouvertes par un nez dans le tas de
feuilles donc vous prenez tout mais bon
après on se dit bien que c'est quand
même de la paire de photosynthèse parce
que n'oubliez c'est vraiment de faire un
pylône rollin dimon ce compact pour qu'
il ya bien cette aération et cette
luminosité partout et puis
à ce moment là ça se passe assez bien m
il faut de l'aération du coup entre les
pays il faut c'est vrai que si vous
faites un concert rempli deux piliers
bien tasser les uns contre les autres
là ça va poser prendre n y aura pas de
lumière il n'y a pas d'air
et voilà mais dont on va dans un cas
assez aérées un pied tous les maux de
carry on a une très bonne résistance aux
maladies
alors il ya le verna beaucoup et
l'accord de bofa gauche voilà sur
l'avant-scène orienté on a eu pas mal de
soucis dans la pépinière c'était valable
pour les courses étaient aussi mal en
point de tomates de très jeunes plants
qui se sont fait de manger parler à la
base par les rats du coup on n'a pas
exactement les variétés qu'on cette
année c'était on a récupéré ce qu'on
pouvait chez les collègues on peut en
dépannage de manière à se dépanner par
rapport à une grosse perte d'un tel plan
mais bon c'était quand même fait en
temps et en heure puisque au niveau de
la pousse on a des pieds qui sont qui
sont pas développés jusqu'en haut parce
qu'ils ont manqué d'eau les problèmes de
gestion d'arrosage et des oublis suite
des opérations
voilà il n'est pas là c'est sûr ça sur
paille la bâche a gêné sur la bâche est
né à droite sur les patates douces mais
il ya une bâche qui est devant qu'on est
généralement nous avons des serres pour
gérer les chardons qui généralement qui
se développe bien qu'on essaye de passer
régulièrement et au tracteur tondeuse
c'est pour forcément millions on essaye
de le faire ça et bon c'est sûr donc la
suite des opérations vous savez de
maître par exemple des salades du des
épinards du on essaie vraiment de bourg
et au maximum les serres au mois de
novembre avec tous les légumes d'hiver
donc la suite des opérations ces longs
compas la taille avec une grosse veine
cisaille un pied entier on laisse les
racines dans le sol comme ça on touche
pas au sol et puis ça fait un peu de
c'est beaucoup plus simple à gérer que
tout va et qu'on bouscule pas les
graines du seul quoi quand on vient
arracher on dormait un peu de neige et
surtout quand on va faire ainsi mis
derrière c'est vraiment intéressant ça
reste très propre et à son nom là on
enlève tous ont fait un gros tas à
l'extérieur parce qu'on on sait pas trop
quoi faire des fans de tomate entre les
épinards quoi sert il faut que ça il
faut faire place nette
on écarte oui bon elles vont elles se
faire un teint et ensuite ça fait du
compost est vrai on écarte le paillage
et on rassemble paillage sur les passes
pied ça constitue les passes pied mais
parce qu'il est se se positionne en
fonction de là on a envie de les mettre
il n'y a pas d'impasse pjak est toujours
au même endroit ça c'est vrai pour
toutes les planches de la ferme
on travaille à plat tout est à plat et
puis bateau entendaient malade un
patient lui l'année prochaine
rappelez peut-être que l'année prochaine
et sera décalée de 50 cm comme toute
façon pas jamais sur les tracteurs afin
quasi jamais sur les tracteurs avec un
tracteur sur les planches
eh ben on n'a pas besoin de planches pas
c'est un plat et on fait notre culture
on va faire des cultures sur compass
voilà c'est tout ressemble tous les
itinéraires sembla sarron on revient
souvent à la base quand quand on
s'énerve on se pose pas mille questions
se dit pas où la flore des airs mais on
se dit pas de souci ni à la bêche
on va être très pragmatique ça prend pas
de temps et la basse ont arpenté dedans
et et qui n'est pour tenir et nous pas
ça change pas grand chose alors mais
porte-graine un petit un petit effet si
vous avez de l'énervement et voulait
faire un semis derrière et que vous avez
par exemple on aime voir dans les
planches d'oignons et des portes aux
graines et voulaient semer quelque chose
à son endroit là attention pensez quoi
en fait les smiths ou faites attention
qui est pas d'antécédents de porter l
mais pour le reste s'il ya 15 20 cm de
païens je vous en fichez pas mal d'avoir
les portables après on en essayant de
s'améliorer d'année en année mais on
peut réussir à limiter ces moments où
les départements aisne mais c'est pas
une priorité absolue de ce que ça prend
trop de temps à gérer et c'est pas si
important que ça pour ok on va essayer
d'avancer un peu sur les autres sert
alors ici dans cette serre a blessé il
ya eu des grosses attaques de pucerons
en début d'année qu'on vachement
affaibli les concombres et donc les
melons ils sont arrivés très tard
c'était du mal être vendus en fait les
frais hier j'étais comme ça au mois de
juillet et après les tout le mois d'août
il est redevenu vert vers vers elle et
les concombres aussi sa voix qu'on aime
des attaques
bon ça c'est sûr que ça après jeudi sur
la plante mais après ça repart et voilà
ils sont les représentants des villes
sont surpris nu je pense qu'on fera pas
d'association comme ça trop près qu'on
annonçait pourra pas tirer
et puis on n'a pas géré du coût en temps
et en heure c'est vraiment intéressant
là pour les pucerons n'a pas agi en
temps et en heure on va faire un petit
concert vont loin et on l'a fait un peu
tard on l'aurait fait en temps et en
heure la plante sera resté sonné prix
trop dans la tête on le sait bien
c'est vraiment qu'il faut plus aller
voir pour les concombres ibériques
hausse et ont été moins attaquer c'est
une deuxième série donc ça fonctionne
bien et les haricots on a eu un problème
d'acariens donc là on est en train
d'installer un système d'aspersion avec
un programmateur donc là c'est la
l'électrovanne enfin si les boîtiers de
commande
pour commander les électrovannes et
c'est ça qui va nous permettre à
l'avenir de gérer
mais les acariens ont fait on va faire
un arrosage une minute
quasi tous les jours pour modifier les
haricots et du coup gérer les acariens
donc comme on était un système goutte à
goutte avec eux on était un peu faible
sur le puits de la ferme
il est des moments n'y a pas eu assez
d'eau et ça c'est vrai le riz qu il se
fait dégommer par les acariens quand il
ya des moments où donc là cette année on
va mettre en place le programmateur qui
permet de distribuer lors du puits de
manière plus régulière et puis on va
creuser une mare tampon aussi pour être
sûr d'avoir de bons donc à ce moment là
ont beaucoup moins de problèmes
d'acariens sur les haricots dans cette
serre 20 et dans l'autre c'est rabat
ouais voilà vous voyez avec d'un côté
des tomates là les pastèques
on sait bien fonctionné donc là c'est la
fin de la culture on voit un peu le
rendement peut-être qu'elles ont aussi
un pont que des noms mais sont elles
sont pas mal de récolter une dizaine
donc c'est vraiment moi raison vraiment
vous c'est vraiment chouette le meilleur
c'est les pastèques jaune alors l'hymne
c'est une pastèque qui sucre mieux dans
notre région que les pastèques rouges
classiques les pastèques rouge consorts
ont été en bretagne ce mini leroux le
rouge est encore assez pâle mais
vraiment très sucré avec alors que
l'heure limite ça fait un jeune
extrêmement étant très très sucré c'est
vraiment très sympa alors on avance donc
là des coups de pieds de tomates à
droite et à gauche manque d'eau mais là
c'est vraiment à droite ce à quoi on
veut que ça ressemble les pieds de
tomates
sans taille et à gauche encore paillage
2
long et de patates douces donc là les
acariens c'est vraiment arroser tous les
jours pour que ça les voies avant l'airé
d'avoir les électrovannes dont on vient
juste de les réinstaller c'était
ingérable en temps de travail donc on a
un peu laissé tomber mais l'année
prochaine ça devrait vraiment mieux se
passer avec un système d'aspersion non
mettra l'aspersion que la gauche on va
pas mettre la goutte à goutte
à droite on a un système de vannes où on
ferme les vannes qu'on leur temps avec
les gouttes à gouttes que que
l'aspersion ça va ça va se passer comme
ça il ya une seule électrovannes pour
tout le système quoi électrovannes il
distribue à la fois l'aspersion et le
goutte à goutte et après c'est en
fonction des vannes convoquons repas on
joue on sélectionne ce que l'on a ouais
bon passons pas plus de temps c'est
cette contrainte temps de récolter un
peu plus importante en remirent toi
c'est vrai il ya des avantages et des
inconvénients de systèmes forcément web
voilà on n'a pas de chariots mois après
on pourrait se mettre d on travaille son
chariot on pourrait se mettre un passage
un peu plus sauvage matin de la bouche
de droite voici patron quand on fait des
piliers comme ça en métro dans une seule
chair parce que
ceux du milieu se retrouvent
ça fait tellement une densité de
freinage par rapport aux systèmes plus
serré qu'on voit à droite que mieux vaut
faire que de trois rangs et puis ensuite
les dispatcher un peu plus loin une
alternance de culture hautes et basses
pour qu'il y ait une bonne luminosité
sur l'époque dans le tie gagne
énormément sur le temps de tailler en
vigueur vraiment intéressant aussi de
gestion des maladies pour la saône et
l'éducatif qui fait pas plus de maladies
on est moins dans un mois comment ça va
évoluer entre le système taillé ils ont
été entendus ou continue - accélérer un
peu on a un seul plutôt fermes ici qui
sert d'année en année avec le fumier de
cheval
on voit là très clairement des années
jogos c'est un peu un seul cas traités
ici at on annoncé de renoir il avait des
parts des traces d'oxydation fer qui
sont signe de l'année rockeuse donc avec
l'airé avec le temps
on a demandé à nairobi sur la ferme et a
toujours qu'un peu ici
mais ça c'est la tendance serait plutôt
logique qui me veut c'est la géologie
qui nous ça c'est vrai qu'avec le temps
vous verrez que on va aller voir sur
d'autres parcelles ça fait vraiment
quelque chose de plus brumeux le alors
sur les semis on l'a testé cette année
des semis sur sol nu on a voulu cesser
de s'embêter à faire des sillons de non
a tranché des paillages pour pouvoir
déposer les graines en ligne dans un
paysage rapporté et donc on s'est dit on
va faire ça sur ce menu donc là on a
quand même mis un paillage jusqu'à la
lie comme on n'a pas ces périodes là
pour la famille partout et là la semaine
prochaine on va venir rapporté à la main
du fumier de cheval
la housse est en train de germer pour
détruire les roues ouais donc là on
prend des grosses brasse et puis on
était le petit à petit ça se fait en 20
minutes à deux on peut être les boucs la
planche ça va vraiment vite
voilà pour l'aspect h et du pied de l'un
donc on récupère ça gratuitement des
usines de tf2
on peut se faire livrer en camion entier
si vous êtes intéressé vous savez ça
suit le cours du pétrole c'est le
pétrole est un peu bas et ben c'est
toutes les chaudières biomasse
g - de biomasse et du coup et il se
retrouve avec ce matériau sur le besoin
donc là ils veulent pas livré une petite
remorque
ils veulent vraiment livré que ce soit
des bennes entière soit décalé mais ça
vous pouvez s'avoue confiant c'est
gratuit après vous payez vous payez
forcément les transports c'est roots
oh oui oui ça peut l'être utilisé mais
voyez pourquoi pas oui on a protesté je
pense bête
voilà donc donc là c'est celui de radis
long les radis d'hiver radis noir et
puis radis les groseilles qu'on était
les radis roses aux toros là c'est celui
de radis la botte
donc là on sème en planche sur un
centimètre de paillage de pied d'un donc
là il ya une deux trois planches de
rallye donc la seule nue on a des bâches
et on
on pose les graines alors plutôt semi
statistiques on paie on pèse d'un
quantité de graines
pour la planche on divise la quantité
ans et 33 ont fait 3 passes à trois fois
ci on a l'impression qu'on s'arrête un
peu difficile parce que la quantité de
graines est vraiment petit
on mélange l'ensemble du compost on a un
compte peser exactement notre quantité
de graines qu'ils font pour la planche
et là on vient déposer basse à cet effet
pour l'épinard déposé grain plus compost
on va dire 3 en 320 déposé une première
fois complètement la ligne avec le
premier son deuxième fois qu'on prend
une troisième fois de manière
indiscriminée reine des graines de
manière très régulière sur l'ensemble de
la poche et ensuite il reste encore des
trous de on voit encore du sol donc là
on vient ramener encore du compost sens
sans grain là pour le coup pour juste
faire un lynchage d'un centimètre pour
éviter le l'enherbement donc là on les
épinards qui neuf un peu du panier
ailleurs comme avoir peut-être un coup
de désherbage à faire puisque l'épinard
ça vaut le coup désormais quand même
quand il ya dès lors pourquoi il ya du
désherbage à faire c'est généralement
compost qui finit par s'énerver donc ça
c'est vraiment faut être assez attentif
à tout recouvrir les tas de compost
on essaie de faire notre compassion web
à partir de fumier de cheval et de
fumier paul en mélangeant les deux on
passe tout dans les vendeurs mais si on
attend on achète de je crois que c'est
15 euros la tonne
la plateforme locale voilà donc les
seconds ont un peu pour les quatre
lignes haute et vous verrez les semis de
bhl est là haut
les semis de carotte sera tout à l'heure
et le résultat que ça donne cette
technique sans sur ce lieu donc la
graine à les déposer dans le cas du sony
alors soit on se mit statistiques à la
main soit on utilise aussi des sceaux -
qui se marie brun on relève tour sa
dépense alors des fois elles sont moins
on a du mal à les gérer
parce que ils veulent des grosses
quantités de wons à l'euro et de la
semoule au mélangeur avoir plus de
matière après comme ils sont recouverts
ça marche bien ils sont recouverts sur
le compost radio goom plutôt le combat
sont utilisés que pour ce qui est
vraiment très sensible les carottes les
moches épinards les radis sa fonction
c'est vraiment des vannes qui ont grosse
frayeur au démarrage et du coup on met
sur
toujours sur couverture de paillettes
piolenc on pas y être
après pas d'arrosage si la plus arrosée
à chypre pour la hausse il n'y a pas
plus pour lancer quoi donc
après les mêmes la mâche navet la soif
on
on dépose une couche de compost
introduit les en écartant légèrement le
le compost pour faire un contact entre
assez rapide entre la montée le plan
mais c'est juste posé en fait ça va très
très vite un des pôles on
notre système d'aspersion vous voyez
c'est un truc le plus simple qui soit
donc ces aspects des accusations dont
celle un système d'arrosage particulier
de gardena et on en met deux sur la
planche iso ciblés ils font jusqu'à 10
mètres de large et 20 mètres de long
enfin ça peut aller jusqu'à 25 mètres
mais vu qu'on a pris là pour mieux
plutôt 15 ans s'appelait jusqu'à 25 et
qu'on a plutôt appris la formule 18 m
lorsqu'on a des planches de 30 mètres
donc on met deux à chaque fois oui bien
sûr il ya des trucs qui ressemble à ça
ça me fait jusqu'à 25 mètres en largeur
et en longueur et 18 mètres en largeur
et ça fait un quart et sa rose en quarts
et d'henri temps ouais ça fonctionne
bien et ça coûte rien quoi ça coûterait
un truc c'est 80 balle et et puis après
ça vous coûte que youtube
c'est ça fait deux grosses gouttes ont
chauffé la grosse pluie mais bon comme
tout un pays généralement on s'en fout
voilà donc on voit des série de navets
un côté un peu plus tard je sais plus ce
qu'on a fait ici c'était non là c'est un
paillage lepailleur été déposé ici
voilà et
en amont donc là c'est beaucoup de
travail à des plats à faire c'était
déposé puis ensuite se met à l'intérieur
ce que je suis aussi parfois si je
récupère sa marche peur pendant deux
trois ans on récupère tous les petits
ballons toutes les fermes avoisinantes
qui traînent dans les granges évoquant
des pauses l'époque les unes à côté des
autres et comme ça ça fait un paillage
de très régulier et ensuite on vient on
laisse entre deux plaques soi l'espace
d'un an soit l'espace de deux rangs et
puis ça fait comme ça le paillage de
l'interrompt qui bien costauds parce que
ça a été pressé quoi où quand vous
déplorez le ballon ça vous fait d'être
en ce2 de paille qui défaut on continue
toujours à faire un tel petit ballon
justement pour cette application là j'en
avais on a une partie en fourrière en a
ainsi perdu du péage de fougères en
petit boulot et on va essayer de voir
l'effet que ça sur les limaces parce que
normalement c'est en ce sens est un anti
limaces fougères on vient de les faire
le mois de juin les ballots il n'a pas
encore essayé sur les choux parce que ça
vous
on sait ce mais en ayant écarté la ligne
en direct
il ya eu 7 est mélangée au compost et
déposé avec le compost ou alors ça peut
être déposée avec un tout petit peu de
compost ou avec un semoir et puis
recouvert de
de matériaux
cours voilà donc simple pour les semis
notre côté donc là c'est le royaume du
show donc la lèche où ils ont un peu
galéré au départ ils ont été c'était une
grosse année altis ils se sont fait
vraiment dégommer par les altises on n'a
rien fait et ça finit par partir comme
quoi on s'est rendu compte que les
filets faisait pire que mieux parce
qu'on avait pas on a défini grosse
maille là comme cela et faisait pire que
mieux en terme de l'altiste sont pas
assez fin pour empêcher les altistes
devenir donc c'était s'était posée niall
en débat chance allait mieux donc là le
sol
vous allez voir il est un peu moins
compact que en face en face était bâchée
relativement longtemps
je pense un an et demi on voit les
effets de la compaction du sol
mais à trop longtemps le bâchage sont un
terreau ganic sur le sol là vous avez un
seul où déjà les 5 premiers centimètres
c'est de la semoule et ça partout sur la
ferme ça fait ça fait ce seul là et avec
le fumier de cheval d'année en année la
première année ça fait 2 cm de semoule
la deuxième année déjà 3 1 cm de plus
chaque année un point et on arrive vous
allez voir quand on met des gros
paillage sur les pommes de terre
ça fait de la semoule sûr
5 8 cm c'est vraiment impressionnant
donc la structure du sol de soissons
qu'est ce que c'est c'est un seul
toujours relativement ferme compacte
bien structuré et puis rempli de pour
résister à chaque fois qu'on va essayer
d'ouvrir on va avoir une racine on va
avoir un ver de terre on va on va voir
des petits trous mais un peu partout
voilà donc là c'est le sol le sol oui
mais l'abri elle se l'est fait d'un an
et demi de bâchage sans rien au dessus
et ça se tasse au camp nou 2 ans ça se
tasse de bâchage s'il n'y a rien à
manger
sous la bâche a donc tout à l'heure on
disait qu'il fallait rien mettre sous la
bâche mais quand vous là quand vous
mettez une bâche et en somme il n'y
avait rien n'y avait pas de prix avant
ça peut être intéressant d'en mettre un
petit peu moins
1
ben là on remet des plantes
quand on met des légumes ça sera les
tasses et quand on remet du paillage et
mélo qui reviennent derrière des tasto
ça se fait tout seul voilà donc la lèche
où on n'a pas cette année un monde où
piérides bien une cheminée pas trop de
papillon ça devrait passer sans sans
filet mais si on peut mettre des filets
si on a des problèmes de pyrite
voilà sans fil et on peut avoir des bons
résultats quand le sol est vraiment
vivant ça attire normalement pas trop
laid ça n'attire pas les les ravageurs
quoi et on remarque pas ton pote
systématiquement mais quand même en
régulière il ya des années on va
peut-être se faire manger mais d'année
en année on voit que les cultures sont
vraiment résistantes aux attaques des
ravageurs donc on a très peu de
relativement peu de ravageurs à chaque
fois qu ils réagir c'est parce qu'on a
aussi fait quelque chose qui était pas
forcément adéquat là par exemple si vous
plantez pas au bon moment vous arrosez
pas pour relancer la culture elle peut
patiner s'il patine et bâtir le ravageur
pascal est en souffrance et les signes
de la dic à la laine et céline des
signes qui font que le ravageur
intervient pour venir détruire ce qui
est malade comme ça ça fonctionne comme
ça la vie
donc voilà sur le haricot même où la
rosée pas il en souffrance
il se fait dégommer ça c'est reste quand
même dans le maraîchage des règles
absolument un temps fort incontournable
vous donnez chouchouter vos plans au
démarrage
vous devez faire attention qu'ils aient
bien de l'eau et qu'ils aient peu de
nourriture si vraiment ce n'est pas très
fertile au départ et puis c'est vrai que
si on voit quelques pucerons ou quelques
doryphores on s'alarme pas s'il commence
à en avoir un peu plus on fait un petit
quelque chose comme un traitement de
savon des choses comme ça pour éviter
mais ce qui est intéressant c'est que
c'était impressionnant par exemple sur
les courgettes de la c1 la gauche elles
se sont fait ravagé par c'était quoi sur
les courgettes plus que c'était le 2
courgettes au printemps ça devait être
du puits seront jetés du puits sont
restés complètement noir depuis seront
et et puis au bout de deux trois
semaines et sont repartis vers ta phu
c'est un bon coup avec steffi en fait ça
repart toujours au moins un moment mais
des cultures ou quand ça vous avez trois
semaines en végétation typique - sur le
long c'est un impact trop important pour
vous perdez vous y perdez même si ça
repart après la supplanter la main dans
la paille est tout à fait on sait moins
bouleversé le sol ça quand on fait quand
on fait le truc j'ai fait on n'a pas
bouleversé le sol enfin oui on l'a fait
donc quand on est quand on plante et
bien on est là on fait 1 tout en
écartant vient mettre le plan on peut
prendre un petit outil si le sol est
vraiment moula comme ici on vient poser
le plan et puis ensuite on vient leur
voix mettre l'appareil ont fait un trou
ont fait un trou de la taille mais là
avec les mains j'ai pu le faire on peut
le faire avec un petit plantoir est en
fait le trou de la taille de la
maintenance et on reviendra bien
remettre le paillage au tour ce serait
comme en défendant les stagiaires qui
viennent faire des chantiers de
plantation et puis vous avez tous les
choux il se retrouve comme ça voilà ça
sent l'herbe bêtement voit rien on va
bien donc c'est vrai que c'est le gros
problème du maraîchage c'est qu'il ya
plein de non dits on dit jamais que il
faut arroser quand il pleut pas on dit
jamais que
il faut il faut planter à la bonne
profondeur c'est à dire que le
l'allodynie mode soit au niveau du sol
que
il faut pas trop l'enfoncer non plus que
il faut être du paillage autour des
plans que il faut qu est-ce qu on peut
dire comme ça quand on fait un semis il
faut essayer de recouvrir de paul et
c'est le sol nu mais que c'est mais que
s'il reste du paillage sur le sol elle
voulait faire un semis vous allez après
la fin du monde et c'est toutes ces
non-dits que qui sont très durs à
transmettre que
qui font le fait que vous allez réussir
ou pas réussir avec la technique en soi
n'est facile mais c'est tous ces petits
gestes et ses ressentis c'est en
fonction de la tranche de la pente où il
faut intervenir
donc c'est la difficulté du métier quand
on veut apprendre découvrir
bah c'est vraiment de de comprendre tous
ces mini réglages que généralement dans
une formation personne n'a voulu dire
tellement ces vidéos tiennent à planter
c'est un peu galère avec le paillage
vous faudrait qu'on fasse on réessaie on
l'avait mais on se rend compte que ça va
plus vite il y en a un qui étale les
plans et l'autre qui plante ou 2 2 qui
plante à côté et puis ça va trouver son
rythme tu cours à quatre pattes
tu cours tu t'avances à quatre pattes
ont fait réagir relativement vite
c'est vraiment le geste va t on vraiment
très bien et sarah sags il y aura des
difficultés des fois la can a planté
avec mes bons à affiner affiné bien
gérer aussi avec les plans en fait c'est
ça se retrouve comme ça alors on va les
voir les points
alors les si les soldes on a arrêté de
faire des salades sur paille parce que
ça va beaucoup plus vite sur moche
l'autre problème de la salade sur paille
c'est que vous avez une salade et qui
est obligé de monter pour ensuite
positionné sur le paillage est
généralement même patron qu'elle aime
bien s'établir un plat et ça fait une
belle salade et si on s'investit à la d1
peut monter sa présence beaucoup en
biens non typiquement une chose qu'on
dit pas quand on parle des salades c'est
qu'il faut ne pas trop enfoncé la meute
si vous enfoncez trop la mode il ya là
buzz qui remonte un petit coup de vent
se soulève ce héros descend elle couche
tous les plans là vous avez perdu toute
la planche donc là on fait on essaye de
plantes et la salade et de tenir avec le
plan là
on tient là bas choix est comme ça là
bas je peux pas soulevé les coincer et
au bout d'un certain temps les trousses
s'agrandissent du coup on était les plus
là bas si on utilise une neuve donc là
vous vous présenterez tout à l'heure le
petit outil c'est un outil qui fait des
petites croix comme ça là vous les voyez
bien juste un an chez avec
une petite accroche pour pouvoir pousser
avec le pied si besoin et où ça va ça
peut aller vraiment très vite quand le
sol est vraiment meubles dessous on fait
des trous et ensuite on prend les mottes
et bon enfant les étals et on prend la
motte
ça va danser rire tout seul même pas
besoin d'outils pour porter par là en
débit de chantier c'est vraiment
incroyable
oui on va faire une salade de l'année
prochaine et puis on prépare la bâche
on remet notre bâche dessus ensuite on
débouche au fur et à mesure et on peut
être au plus élancée la ccb travelin
elles ont été semés sur sol nu est resté
du compost donc celle là mais la bâche
sur le compost
on en est là
habache on a
semer sur le compost qui était un peu en
herbe et donc on voit que le mourant il
va reprendre le dessus mais c'est pas
dramatique et
on a payé une fois que les mettra au 21
août comme ça donc là on a pris la
paille comme des ailes a du talent en
plus du talent à revendre après leur
parcours tout aussi célèbres icônes mais
on peut comprendre sous le bras et puis
on est allés voilà en une demi heure on
fait la petite la petite parcelle les
poireaux sur les poireaux un itinéraire
on essaye de trouver le compromis entre
payet avant et payet après sir en paille
avant l'implantation au point où vous
avez une belle épaisseur de paris fin
celle que vous voulez mais vous les
définissez et vous allez faire des trous
vous allez vous retrouver les trous pour
pouvoir
ou lancer n'est plus là pour être dedans
donc ça peut être très très très long
plus l'épaisseur ne pas y est importante
plus le chantier prend un temps fou
la première année j'ai chaque année
quinze mille poireau a planté
j'avais mis trois semaines à 3 implanter
les 15000 pro l'ac thann et on a mis
deux semaines fin de jour de jour 1,4 à
planter les 15000 et donc pour aller
plus vite il faut réduire la hauteur de
paillage pour la réduire à rien de choix
soit vous ne remettez pas du tout vous
plantez donc on l'a on produise la
grelinette ou un outil spécial à 5,5
dans et puis vous faites mais trouve et
où pour utiliser une poinçonneuse elle
collègue bernard vous verrez ça
poinçonneuse tout à l'heure et ensuite
on a construit pour un rôle dans les
trous est plus un paillage plus ils ont
donc une solution pour réduire le
paillage c'est de passer le broyeur
sarthe as bientôt et puis
nous que ce qu'on fait mais si on
n'utilise pas de paillage ont leur
panier après coup donc là on repart avec
de la paille courte donc entre le
poireau au bout de 4 saint jory se
redressait de sa plantation
on prend la panique ans n'ont qu'à ceux
des ballons qui font six cents kilos
c'est d'un pas et de blé passé en auto
iv au moment du pressage et donc si je
devais les fibres de 5 10 cm est bon
qu'on peut on prend la boîte on va dans
les rangs on étale le paillage donc
cette année ce qu'on a fait c'est qu'on
a fait un compromis on a mis une petite
couche
le fumier de cheval et la plante est
dedans et on a regagné par l'arrière on
harper y ait deux fois par derrière
au fur et à mesure de la pousse pour
bien écraser pour le monde cette année
on comme on utilise vous pas mal
d'itinéraires avec ce menu on fait à
temps en temps des comptes binette
sur celui ci on joue nécessaire ou alors
on va pas être juste après en fait on
fait un bide net et on va parler juste
après ce qu'on essaye plutôt de faire
c'est quand même de paille et on laisse
le seul ni payet sitôt que ça commence à
lever ont bien les étouffer et ça ça
fonctionne relativement bien ça sent
l'herbe un peu on voit mais c'est vrai
que là ça vaudrait le coup de passer à
désherber enlever les portes surtout
voilà je peux vous faire un démo en
temps réel je me fais honeywell
on va le faire à l'insu à l'iran de ces
peut-être un petit peu tôt pour le faire
parce que c'est pas assez développée on
risque un peu de 2
n'écrasez là ce serait bien attendez une
semaine que ce soit un peu plus haut et
pour que justement ça se retrouve pas
couverts donc on voit comme ça on a on
un geste qui peut qui permet d'aller
assez vite avant le voilà l'exemple elle
s'est un petit peu tôt je pense onze
semaines on aurait on pourrait en mettre
d'avantagé veut plus sur ce serait plus
intéressant donc tout le bas là on a une
longueur de pommes de terre jusqu'au 1
topinambours celle là ils n'ont pas été
encore récoltés vont être un portrait
normalement demain le gros buzz fait
donc voilà on pourra récolter un mètre
carré on va voir un peu l'état dé l'état
de la production qu'on voit qu'il faut
pas trop tarder sinon on a quand même
pas mal de tête de campagnols et mieux
vaut les récolter assez tout donc botha
aussi donc c'est de l'alliance voilà un
peu là ça vous donne un peu le
une idée de la production donc commencer
quoi l'itinéraire ici alors là c'est
vraiment l'innovation on a
bâché première année éventuellement mis
les pommes de terre sur match la
première année on a
première année de 2.5 kg de rendement au
mètre carré est ensuite deuxième année
on laisse on va laisser ses pommes de
terre comme ça ou des pommes de terre
peut-être un peu plus verte que celle là
celle là typiquement on va la laisser
parce qu'elle est vraiment croquer de
l'autre côté les vertes
on va les laisser
sur le sol comme ça au moment de la
récolte est
on va
sourd si c'était pas si on va laisser
mashaie et puis si ces bâches et on va
des bâches et en avril quand ça commence
à germer un tissu partout de deux germes
de patates à ce moment là on attend qui
on est vraiment pas mal on débâche on
laisse trop un jour tout le monde faire
de la photosynthèse que tout est tout
blanc ça ça avait redit bien hélas ce
moment là on vient mettre 40 cm de
fumier de cheval avec la machine et on
fait ça depuis trois ans au même endroit
sans acheter nouvelles bonnes odeurs
donc le temps de l'opération c'est un
paillage qui c'est qui est fait à la
machine on pas là à prendre une heure
pour faire toute la bande
et c'est tout la récolte de riz que le
talent est là on te d'un kilo valant
niakaté ni quoique à tenir
donc on est un peu mieux que la moyenne
des bio lait bio c'est entre 30 et 40
tonnes à l'hectare c'est à dire 3 1 4 kg
par mètre carré sans rien ne coûte rien
ça coûte un paillage et engager un
paillage mécanisée et
une récolte manuelle en faudrait qu'on
réfléchisse a récolté manuellement donc
on n'a pas encore trop osé donc là ce
serait prendre le land nerfs en donner
dans le land nerfs c'est ce qui permet à
faire des tas de coups d'état de foin
quand on quand on rassemble les rangs
pour la presser et puis après
l'ordinaire on a ramassé ce qui est par
terre mais quand on ramasse on retourne
pas tous ont partout voire du pied quoi
on visualise bien là où elle payait là
on sait que tout les patates et sont ici
en fait ne sont pas là mais sont là donc
on retourne pas absolument se rendre là
c'est plus cela il faut creuser et à
côté ça ça va bien leur doux et où on
peut en trouver plus on va continuer
jusqu'à ce que mort s'ensuive parce que
toute façon c'est tellement efficace que
on va pas s'arrêter en si bon chemin en
quoi c'est toujours celui là c'est
exactement ça le plus mais alors là
cette année dans les premières années de
doryphores un tas de doryphores donc
l'année prochaine on va être un peu
vision sur le doryphore voilà voilà vous
avez le résultat que vous voyez oui il y
en a ici où on va on va continuer tu vas
avoir réponse à ta question en fonction
il ya si on a de l'enherbement on remet
une bâche l'hiver s'il n'y a pas dans
l'armement comme ici on fait un voyage
après le
et on reparle plus tôt l'automne plutôt
qu'un panier au printemps donc ça passe
l'hiver au panier quoi donc la sonabel
ce n'est pas systématique mais on prend
les endroits où on a fait trois ans 120
g à deux endroits où on a fait un
battage tous les deux ans là il ya
essentiellement du blé un essai en effet
les graines de la paix oui voilà faut
savoir que le le blé j'aime beaucoup
moins fortement dans du fumier de cheval
qu est ce qu une chauffe quand même
davantage que dans une botte de paille
de blé quoi voilà en fait on voit là on
arrive ça s'est inversé par une benne de
30 mètres cubes le ca
on vide et ensuite on a senti que j'ai
expliqué tout à l'heure on a notre petit
tracteur qui vient charger une pailleuse
et la pailleuse déroulera le long et
lent voilà ça reste là jusqu'à ce que
vos prochains chantiers de paillage donc
là ça pourrait être cet automne ont fait
chanter le péage ça pourrait être
l'hiver prochain on se crée toujours un
petit peu de stock un peu partout sur la
ferme pour pouvoir que l'on a envie de
vous les besoins de paille et il n'y a
toujours pas trop de distance entre la
paille aux lutins hausse à chauffer un
petit peu un petit peu ou prou conformes
et sa sauce a du mal à composter un
c'est très très long à composter pour
faire un compost jeu mais vraiment
je mets du fumier de
deux poules avec à ce moment-là sapin au
compostage mais sinon ça bouge pas c'est
vraiment long évidemment ça bouge comme
un petit peu mais c'est c'est donc à oui
ce soit un usage mais japon en rdc
parce qu'après il faut il faut le à
rouiba on a pas de diversité en rotation
c'est moi on se rend compte c'est que ça
marche
premièrement et que deuxièmement si ça
marche pas ça ne comptera pas très cher
donc et après mais ce que je dis
toujours c'est que les rotations c'est
moi j'ai des pommiers je ne fais pas
tourner mais pommier tous les ans quoi
donc ça coûtera rien ça pourrait être
intéressant ça pourrait être intéressant
de mettre une fédrun qui valait génie
carrément d'exercer un meilleur non
clairement ce serait des choses
pertinentes car oui
vas-y densité tu voyais des pieds par
tous rod ça peut arriver d'avoir une
zone où il ya rien mais salon sony a
tellement rien côté qu' on s'en fiche il
ya toute cette zone la plus souvent une
grande renault ya je crois 3000 mètres
carrés quoi en avoir vite fait les les
états d'enherbement des différentes
planches de pommes de terre
donc moi y aider ce qui est intéressant
ce sont les topinambours
c'était assez assez assez simple ça
montre bien comment ça fonctionne la
première année où on a mis des
topinambours
ils étaient là ils ont pas bougé
apprendre à jamais
on a remis peut-être deuxième année du
plan il faisait cette taille là il est
un maître
donc après match on ment sur bâches et
les topinambours sur vaches il s est t
il
la deuxième année avec 40 cm de fumier
de cheval il faisait 7 tf1 est peut-être
un peu intermédiaire la troisième année
voilà il faut au moins ils vont faire 5
mètre d'eau donc on voit que le y avait
un temps de transition et sans valeur
marquée aussi par exemple sur les points
où là haut il ya un tas de transition
quand même pour que le sol s'adapte aux
légumes je sais pas comment le dire
autrement
au départ le temps qu'ils se remettent
dans un mode
je me nourris du paillage et non pas de
la fertilité de la prairie et un petit
temps de transition de démarrage mais
qui a quand même productifs dès le début
et des plantes qui s'adapte très bien
autant de transition ce avec la cour et
d'autres un peu plus lentement quoi la
patate il voulait réussir la patate
surpris il faut que le sol soit souple
si vous pouvez pas plonger au moins la
main sur 3 cm est bon s'il ya des sols
de prairies où ça se vous mettez une
base sur une belle prairie le seul à
rester ferme si vous n'arrivez pas
réussir à réussir la patate parce que la
patate elle a besoin de la voir après
son cocon
de pouvoir se glisser si c'est vraiment
un seul ferme vous allez réussir des
carottes comme ça
sans aucun problème mais vous n'avez pas
réussir les pommes de terre donc pour
créer un peu cette structure pour les
pommes de terre peut-être que vous allez
mettre dix centimètres de broyage des
déchets verts et à ce moment là mais
savoir une structure qui convient le
pôle à terre moi comme les courges ont
fait un truc mais 60
et puis on plante à tubercule comme
l'appelle la patate aussi tout ici
c'était commencé par être cultivés sur
sur bâche la première année et après on
se passe de bâches
parce que c'est plus facile à mettre en
oeuvre et puis on n'a plus besoin non
mais on a du chou sur match on va mettre
les tunnels tout ce qui est sûr tunnel
on peut faire une première année avec
beaucoup de bâches pour faire les
tomates les concombres melons les bois
rond et les aubergines tout ça c'est les
mêmes les ricoh des bases d'un mètre
laissé ouvert entre deux et puis
et puis après ça safin on a toujours la
bâche qui peut revenir et si on a trois
couvrir ce cas 5000 mètres carrés avec
labatt choix sur 1 ha bon acteur il faut
quand même un bon volant le voilà bon on
va remonter du coup tout en haut on a un
continuer sur les patates tout en haut
alors juste un petit mot là sur ces deux
planches là qu'on a cultivé au début à
gauche et à droite derrière les fûts de
petits fruits le nord est selon la
grandeur et donc sur ces plans cela à
cause des tilleuls qu'on n'a pas trop
envie de couper
la lumière arrive que amine et donc
faire du légume là c'était vraiment
compliqué il faut faire que les légumes
d'été quoi donc là on va vous remettre
plus de petits fruits si on arrêtait de
cultiver cette zone à une belle récolte
d'oignons complètement pourri quand on
avait les oignons juste avant le seul
quai nul on avait mis des bâches et
l'allemagne parmi les oignons ici
c'était vraiment mauvais mais c'était
vraiment parce que le dif est vachement
frais ici à cause de d1
donc ça c'est l'agroforesterie oui mais
avec des arbres grand comme ça en
normandie quoi vous très espacées
informe il faut évidemment sur l'impact
d'un problème de lumière sinon mais il
ya des bosses système de 2
d'arbres mennetrey magnifiant entre les
cultures savoir ce truc mais même des
systèmes avec des ces arbres moyens
tiges vous
vous avez un arbre qui va prendre un
diamètre de 6 mm c'est là quasiment
l'espace intérêts ligne et vous pouvez
mettre des légumes pendant trois ans on
dépeint et après un gros gros
ralentissements de la photosynthèse pour
les légumes sap est la mise en culture
sur l'intérêt va être que temporaire ça
on voit vraiment les effets voilà ce
qu'ont ceux qui savent pas c'est déjà
riez et vaches un petit peu mais branché
sur vous pour l'avion lundi
alors on va monter tholot donc les
problèmes ont parlé question des limaces
danger le problème de l'image sur les
choux et les courges
comment gères
et des années n'y a pas besoin de gérer
il n'y a pas des masses
et quand y en a on met du ferrat molle
dure trop peu soit de faire au pied
n'échoue qu'on songe et en petites doses
avant l'implantation si on sent que
c'est une c en plein mois de mai qui est
assez humide et voire même
après on prend on suit l'évolution d'une
dose pourront remettre ci a besoin mais
c'est s'est fait en préventif que au
moment où on voit que l'os est que sur
après que sur courant j'échoue après on
réduit la limace sur moins de limaces
sur les bâches
bon encore beaucoup moins sûre compost
donc si vous nous vraiment embêté par
les nîmoises vous faites sur royal
déchets verts et planches qui sont
sensibles vous vous invite à re rep la
main dans ce nouveau donc plants de
pommes de terre la même que ce qu'on
vient de voir la même chose vous voyez
le niveau d'un armement à la fin de la
culture
donc on voit que ça paie même tendance
toujours par les bords à se faire un nom
grâce et fois de vigilant et on fait
passer régulièrement de passer à la faux
ou à la débrousailleuse du tracteur
tondeuse bien
venir dégommer régulièrement 400 fois
pendant l'année les abords des planches
pour éviter l'enfermement des ges par
l'extérieur c'est aussi pour ça qu'on a
arrêté de faire au départ y avait à peu
près tous les douze mètres une année
enherbées entre les planches on a collé
toutes les planches pour arrêter de
passer notre temps à détourer pourquoi
du coup on accueille le détourage du du
tour c'est quasi tout ça pour vraiment
diffusion optimiser le temps de travail
alors ici un peu plus loin l'autre côté
des shows il ya une base pilote a déjà
été récoltés on a mis la bâche c'était
relativement en herbe et en charbon donc
là on a dit il faut mettre tout de suite
la bâche concert l'année prochaine ça
sera propose donc les mollets chouïa pas
grand chose à redire
on va aller voir les oignons donc récole
bonnion on a deux parcelles une qui sait
en herbe et on va l'avoir
vous l'avez vu tout à l'heure en passant
est une came relativement propre à part
au milieu donc on a eu du calibre
d'oignons vraiment 400 grammes quoi
calibre moyen 300 400 g ca
ça a vraiment bien donné donc là
l'itinéraire technique on débâche en
mars on dépose les bulbilles dans le sol
avec un peu le cul dans la terre pour
pour que ça accélère et se dire qu'on
pourrait résister à la volée si on
laissait à la volée on perd 30 % de
renault
si on prend le temps de les poser dans
le sol ils vont à se développer plus
rapidement les ont pas
dépenser l'énergie pour envoyer les
racines dans la terre et ensuite on met
juste après la pause des oignons sur le
solde
on vient mettre 30 cm de 25 quand je dis
30 25 cd tassée après ça se tasse et ça
fait sept couches que vous voyez avec à
la fin 8 cm et 8 10 voilà oui oui tiens
voilà voilà ça c'est parce qu'il y avait
un peu partout donc sa part était
concrètement voilà c'est les réunions de
l'année et on va avoir de la planche
d'un côté on avait des réunions du petit
saint parce que ça c'était en r&d
davantage alors y ajoutait un antécédent
avec des portes aux graines qui ont fait
que ça c'est davantage enherbé et il ya
aussi peut-être le fait qu'on a mis
beaucoup de temps entre l'imposent des
oignons et le paillage le voisin avait
un problème de machine
il n'a pas pu être opérationnel tout de
suite et on n'a pas nié que quinze jours
après l'implantation
mais ça c'est aussi assez néfaste donc
là les planches de chou c'est
typiquement un résultat qu'on peut avoir
avec un enherbement fans culture qui est
pas du tout préjudiciable pour la
culture qu'on n'a vraiment rien à faire
la shoah tolère vraiment très très bien
la langue armement même du de graminées
comme le chiendent mais enfin de culture
pour les bus au début si vous plantez
dans quelque chose qui va très vite son
rbe et un chien lorsque vous allez faire
un bâchage que d'un mois attention si
vous n'avez fait que trois mois de
bâchage vous plantez les shoots dont ça
va quand même pas c'est que le chien il
est très ralentie va ressortir fortement
que dans toute fin la culture et ça va
être mon prix à la rampe les deux shows
de bouche ou donnons donc ça
ça ne l'acceptent assez bien voit donc
ça c'est les premières séries de chou
ensuite du chou on peut regarder le sol
là il n'y a pas eu le régime
40 cm de paille un jeu pendant trois ans
le fumier de cheval dont une épaule à ce
moment vous avez lavé que sur quelques
centimètres comme sais c'est que ça peut
le faire si ça ça va se mouiller ça va
ça le fait là comme ici sur quelques
centimètres
et puis en dessous un sol très structuré
voilà on y voit des selleries mais on
voit qu'on va avoir dix pour cent de
perte à peu près à quoi j'ai des
campagnols là on voit des trous qui
apparaissent mais bon ils sont bien
partis et ils ont peut-être même un peu
soi on a un peu peut-être loupé
l'arrosage début septembre pour parce
que c'est une année sèche et céleri et
poivrons et les deux cultures qui ont
vraiment besoin de fatou donc là il
faudra peut-être la rose est un bon coup
et dans cette planche là c'est là où on
a eu beaucoup d'énervement pour l'oignon
avec la partie là donc là le rendement
était vraiment beaucoup moins important
donc voilà le problème du en fait que
laisser quinze jours de ce nu entre le
moment de la plantation et le moment du
paillage et peut-être aussi un
antécédent ou le métro de porto n
c'était trop rapprochée entre le moment
où il y avait
les porte graine et cette culture là on
va tous moi et me croyez pas ce que ça
va être difficile à coucher les cannes
on les avait fauché en seo taiohae pour
l'école et avoir plus facile à récolter
et puis ensuite
on va on va broyer permettent une brèche
pour l'année prochaine
oui
alors quand même beaucoup de porte
graine je vais faire une culture comme
on échoue comme
l'année prochaine ou cambon l'oignon non
parce que c'est trop tôt donc ouais
typiquement les choux qui prennent
beaucoup de place ou alors les coraux et
à la fin ça normalement c'est reparti
pour être propres et si on a vraiment
peur on peut faire un faussement mais
plutôt d'un an et demi quasiment
vraiment longtemps après donc là au
niveau de la planification
on planifie pas où sont mises en culture
al avance on sait quelle quantité il
faut qu'on fasse de cette chose on a le
planning on achète choux salades fenouil
et on fait le reste des plans nous mêmes
donc on sait les quantités qu'on doit
avoir à planter ou à semer mais on sait
pas du tout où est ce que vont se
retrouver au fur et à mesure de l'année
comment est-ce qu'on choisit ou est-ce
qu'on est quoi ils ont fait un peu le
tour du jardin avant de planter on
soulève la bâche
donc là on voit là on a sonné mais sept
matches là on regardait dessous on va se
dire est ce qu'il reste du chardon est
ce que en fonction ça j'y vais j'y vais
pas et ici à chaque fois adapté
opportuniste et mettre un peu façon de
gérer de manière un peu extensive
on a un acteur et demi ici de zones de
maraîchage en cultive qu'un acte donc on
gère avec cela
d'avoir toujours de la place au coude et
comme ça on est pas se triturer le
cerveau à faire dépendre d'un conte qui
servent à rien de ce que j'ai une
culture qui est plus longue que prévu
vous l'avez vous déstabilise tout 6
oui si vous avez du retard ou si vous
avez plus à faire j'étais le plus de
public que ce qu'avait prévu comme place
dans laquelle des cas pas besoin de se
poser de questions par rapport à ça on
fait au fur et à mesure opportuniste et
un peu expansif
enfin extensif légèrement dans le sens
mais dans le sens où on a toujours de la
place de bâches est d'avancer ok bon
après il reste un os de l'oignon puis il
échoue vous pourrez passer on les voit
et puis on va se diriger vers les semis
de carottes et blettes betteraves là bas
en passant
voilà ça c'est la rouge sang donc là les
carottes on a on les a semés en 2 fois
sur 3 cm de compost en deux fois parce
que la première fois en près d'un mois
de juin elles sont pas sortis à cause de
la chaleur et d'arrosage
deux fois par jour pour ça pour que ça a
l'air bien donc on à ressemer deux fois
sur compost avec la même chose là c'est
un mieux ce moindre la planète et on
sait mlle planète comme dans du sable
travailler parce qu'on est sûr qu'on
poste dont convient fuir les graines
dans 4 mm ou 4 504 8 mm sur le compost
et est ensuite plus on met compost mois
on a désherbé donc si vous n'êtes
absolument tranquille pour mettre au
moins 7 7 10 cm de compost ce n'est
absolument pas désarmé et plus ou moins
vous en mettez plus il va falloir
désormais je suis là c'était un rapporté
c'est celui qui est la dalton pour pas
que ça sèche sommet du mont mais de la
paillette de lin sur les rangs de
40-40 parce que c'est très long a germé
du compost à la tendance pour assécher
pour garder l'humidité sur la grêle on
met juste un voile de paillettes de la
sur la lune et c'est pour ça qu'on voit
le lin qui arrivent ici on voit qu'elle
n'a pas beaucoup un saint girons pas
très fort
donc ça cesse et dulin comme ici donc là
ce qu'on a fait cette année sur compost
ces concepts on s'est permis de de
passer du la binette sur du conte pasqua
donc on gratte n'est pas le seul ont
contre attaqué le compost six ans les
roues et on a fait un coup de ménage sur
les les carottes et puis aussi sur les
des betteraves qui sont l'un et les
blettes et on l'a pas fait sur les
blettes au fond donc vous vous invite
aussi à les voir de près les blettes au
fond les bêtes au fond c'est un bon
exemple de smith sur seul nu absolument
nuit on dépose les graines dans le sol
alors là on les appelait mais une par
une les glomérules lyon corinne sur le
sol pour qu'elle soit bien encombré en
contact ça prend un tout petit peu de
temps et après ça démarre très très vite
et quand les blettes fond cette hauteur
là on vient payet entre 2 le film et
cheval comme je vous ai montré au niveau
des radis donc
et là ça donne vraiment résultat
impeccable quoi on généralement dans la
foulée on sème dans la foulée si on n'a
pas le temps pour un peu plus tôt m
laisser son rbe et si ça s'avère moins
mettre une bâche et puis faire derrière
la fausse barbe à chaque fois voilà donc
là on est bien content comme les
carottes sont vraiment bien bien donné
ça va être une belle récolte on avait
déjà fait une belle planche ici de
karachi et qui est parti à vente et
n'hésitez pas là elle était juste là où
c'est le plus en hermine dans c'est la
fin des 46 et les blettes vous invite à
aller voir voilà le niveau d'enherbement
avec ce système du coup sans paillage
c'est bien par paillage rapporté après
la culture j'ai des questions c'est le
moment aussi sur les itinéraires
techniques et après je vais parler de
stratégie plutôt global de
commercialisation et d'espacé est dingue
andré vers spontanée parce que j'ai
l'impression que j'ai pas le maîtriser
mon nom je pense avec une expérience
mais ça donne en 8 faire les alertes
sont le seul quand même vous avez vu la
densité le potentiel de fertilité du sol
donc ça donne envie d'en faire ça
c'était non
c'est la preuve la première année qu'on
faisait là et c'est pareil que les
nommer ruelle des blettes
on s est implantée à la main un par un
tous les dix ans souhaite donc ça donne
envie c'est vrai que de mettre des fèves
dans les patates c'est une bonne idée
mais pas par souci d'efficacité au
niveau tant et et par le fait qu'on se
connaît bien d'occuper certains projets
à la fois et bien on simplifie vraiment
au maximum approche très pragmatique
voilà donc au niveau questions à ces
moments maintenant pour ne récupérer
aussi le planet d'une voisine la planète
c'est bien les bras c'est vraiment
pénible parce que ça d engrenage qui
s'apprennent dans la paille
planète est très simplifié mois pour
aller voir un peu les outils tout à
l'heure oui et puis il ya le l'un des
petits trucs
comment ça s'appelle la les trucs
chinois vont être non plus simple que ça
l'a fait des petits ce noir la
commissione qu'utilisent les y ait de la
porte
bon il s'appelle ressources ou alors
serait-ce un seul noir qui vaut 2 sans
valve qui est très simple et qui est
fonctionnel on va aller planter à la
main par un dans le sol parce qu'on est
sur du contact on va faire des essais
avec lesquels implanté mais c'est quand
même plus facile est là jusqu'au là je
faisais les fèves point sur paillage
donc je plantais la main je m'étais su
cm de paillage et comme on our février
où je trouve que ça marche pas du tout
ça patine ça patine parce que le ph donc
maintenant je vais faire cet itinéraire
salle du sol nu errant paillage après
coup et là je pense que je vais vous
bien gagner en température et en
développement dès le départ et après je
peux aussi repayer tout remanier tout à
la pailleuse avec l'ethnie reprise on
n'a pas tout essayé avec la pailleuse un
tour un peu peur de recouvrir tout il
faut qu'on fasse davantage d'essais avec
la période mais sur les ailes non non
pas sur compost mais les fèves moi ça me
fait vraiment pas peur de faire un
binage sur la fève et un haut débit nage
au début après sa naissance et vous
faire ça de fait en quinze 15 c'est
tellement dense qu'ils aient pu rien qui
pousse sur le poids donc on va faire les
rend assez large pour pouvoir récolter
va de les payer après coup avec avec des
gros épaisseur du match ça paraîtrait
fonctions on avait aussi essayé ça va
rechercher bien enrober les graines avec
de larges et les puits
tantôt delahaye tantôt du piment de
mélanger large et les piments ça fait un
dentifrice fort en goût qui vient
ensuite on mélange le dentifrice avec
les graines
ça fait un truc très collant et ensuite
on met de la cendre par dessus à ce
moment là vous avez le dentifrice qui
sans robe de cendres la farlède du coup
la graine qui sont reprises puis dans
les deux sens et c'est très réussi
ensuite vous re tamisée tout ça vous
fait des graines enrobées au paiement ou
alive ou tout ce que vous
clairement les courges clairement les
comptes ça fonctionne bien les oignons
la zone ue si tous les regards sont bien
fait ça déchire karim sur les par un
adhérent 80 avec ta donc on les
meilleurs que les conventionnels autres
platini
donc ça c'est des choses qu'on ferait
davantage j'aime bien aussi tout ce qui
est masculin etc
mais au niveau choix variétal on n'a pas
vraiment travailler la question ce
serait vraiment tout un travail énorme à
faire de refaire de la sélection
génétique qui soit pas faite sur
seulement qu'elle est faite aujourd'hui
en plus au sud de la loire
on s'est fait en france mais que ce soit
une génétique adapté et ressent le
vivant dans un contexte plus plus humide
donc on fait à petite échelle avec une
graine de tomate avec aubergines
poivrons
l'épinard persie fait tout ce qui est
facile à faire on le fait mais voilà on
n'est pas allé au bout de la chose pas
trop le temps c'est un gros chantier à
mener
oui j'ai pas parlé d'un gros nomi mais
bon l'agronomie
le grand débat qui est mal compris dans
l'agriculture aujourd'hui c'est que
certains ont compris qu'il fallait
réduire le travail du sol mais beaucoup
ont bien qu'il fallait nourrir pour le
nourrir c'est bien d'avoir une belle
maison en bon état c'est la grâce grâce
à l'arrêt du travail du sol
mais si le frigo est vide mais la
personne qui la brousse qui va habiter
donc il faut remplir le frigo en
maraîchage on peut pas avoir d'autonomie
dans là uniquement par les cultures
maraîchères pour produire le carbone
nécessaire à la production à la
consommation des bêtes du sol donc
comment est ce qu'on fait on va se baser
sur des apports extérieurs ou alors si
on pourrait tout à fait design et sur
cette ferme voyez à quatre hectares
autour de la planche des planches de
maréchal la faire tourner les légumes
alternativement sur la prairie de
manière là que la fertilité soit
maintenue par la production travail mais
et donc ça ce serait une stratégie
d'autonomie totale souvent dit mme lemay
et ses poteaux nous menons les îles vous
avez tout ce qu'il faut pour nous faut
trois fois plus où 80 de surface et vous
fait tourner les légumes la prairie
après d'un point de vue pratique serait
plus facile de concentrer le matériel un
endroit est de concentrer les apports
endroit donc c'est ce qu'on a fait ici
le choix avec les intrants régulier on
apporte à peu près la ration du sol 20
tonnes de matière sèche par hectare et
par an c'est à dire 15 20 cm de fumier
de cheval un demi centimètre de copeaux
de brf 20 cm de paille de foin de fait
ça peut être à présent sortir donc on la
porte ça il est mesuré par la hauteur
ça l'a précédé calcul on peut refaire
les calculs avec un bout de papier oui
voilà mais c'est ça se mesure tout
bêtement mais ça pour faut pas l'oublier
c'est un peu ce qui est aussi oublié on
dit mon allez j'arrête de travailler
mais sol sur une ferme classique
maraîchères
j'arrête de travailler le sol parce que
ça marche super bien et puis bella sauf
qu'un seul port il n'y a pas de vers de
terre il ya pas de nouveau ils ont rien
à manger
voilà le sol se tasse et puis
tout perdu au bout de besoin de deux ans
un plan qui plus est vous dites mais ça
marchait pas vous fait pas le travail de
nourrir l'activité biologique donc
derrière vous pouvez pas voir tous les
bénéfices liés à cette activité de
logistique il faut pour qu'elle
fonctionne il faut encadrer du carburant
carburant c'est le carbone des paillages
c'est un très bon capital d'un très bon
capital pour les maris on est en train
de travailler aussi déployer des outils
pour scanner le seul à avoir le taux de
matière organique instantanément dans le
réseau 10 avec sa part m davantage
suivre les évolutions des taux de
matières munich d'année sachant que
voilà il faut bien comprendre vous
prenez une prairie 5 % de matière
organique à peu près quand elle est bien
gérée
ce dernier sou pas traîné sur pâturer
vous faites le contraire eût vous perdez
un point de maturité de sa passe à 4
chaque année vous gouverner en plein
nature belgique et après vous arrivez un
plateau à deux ennemis de voir un ami
voire 0,5 selon les contextes en
normandie c'est plutôt 2 et en france
c'est plutôt 2 tous les sols sont
indépendants de matériaux vous voulez
que vous voulez voir des cultures scène
qui ne sera pas ravagé il faut repasser
minimum le plateau de trois et demi à
partir de trois et demi tout commence à
se rencontrer
c'est vraiment quelque chose qui est
mesurée par tous en dessous de l'ennemi
vous en dessous de 3 ans et demi vous
dit allez je vais faire lui-même rible
si vous n'avez pas ce taux de matière
organique à peu près 3 3 et demi cela
plutôt pain encore produire tous les
effets vous attendiez du sol vivant en
termes d'aération mais en termes de
vigueur des plantes de disponibilité des
éléments chimiques pour la plante est
aussi en termes de résistance aux
maladies
à partir de trois et demi ce qu'on
constate c'est que là tout d'un coup
tout se met en place et il va falloir
que vous repartez d'un solde 2% à 3 nié
dans un trop massif
où ou alors en faisant aussi à voix des
systèmes où je renvoie par exemple
typiquement vers les travaux de didier
hunter des corps sont désolés didier qui
s'appelle didier le jardinier du
paresseux et il vous dit serein sur sur
un jardin mais seul truc qui marche
elles font alors vous croyez vous dis ça
parce qu'il disait en fait sur un seul
un faible taux de matière organique
si vous n'avez pas un apport
relativement équilibrée entre
entre
carbone azote avoir d'effets en azote
quand vous mettez que de la paille sur
le
le seul mot que du bénef sur le sol par
contre si vous deviez des matériaux
plutôt équilibré donc il va soutenir le
foin à première vue des fois plutôt pas
assez jeune à ses frais non plus travers
mais voilà ça va bien se passer parce
que vous devez nourrir tout vrai nom est
la plante et le sol et c'est la même
chose si vous faites un mélange
typiquement films et de cheval qui est
un mélange carbone azote un dr f avec du
gazon vont créer beaucoup là vous et pas
forcément besoin tout de suite de faire
1-1 trop massif et ça va revenir petit à
petit et ça c'est les travaux bas
typiquement l'installation de guillaume
halloween le montre on est parti sur un
sol à 12% chez lui et sans intrants
massifs avec des apports et il utilise
par exemple de la l'ensilage de luz et
un bac un très bon rapport c'est sur
aisne aux alentours de 20 40 qui nourrit
à la fois la pente et le sol et du coup
tout démarre bien avec ça ou vous gérez
votre énervement parce que vous avez un
voyage vous gérez votre fertilité parce
que vous apportez sans faire d'autres en
acier dont on voit qu'un des mois
intermédiaire dans la gamme de la
palette et oiseaux
dans les itinéraires de reconstruction
dès sa construction biologique des sols
oui on sait pas 18 mois un autre massif
de brf au printemps c'est un jour un
jour vous encore pour et votre brf si
vous voulez pas voir faire la joie de
vous mettez du gazon avec donc là c'est
qu'un 10 15 cm et ensuite vous la même
journée vous incorporez tout ça et dès
le lendemain vous pouvez peut-être dans
wii s'ils voulaient vraiment éviter
l'effet de l'azoté ça stabilise
attendait un mois deux mois
voilà c'est l'image quand même
fonctionné on nous y lisons qui
s'installe et y mettre un seul mort boya
de déchets verts donc il ya dans
certaines régions on appelle ça le bcbh
rien
vers kribi et avec ça vous fait un
mariage un taux hors sol mais pas tant
que ça puisque la mesure du temps acquis
et des musiques d'envoi niant pas ce que
vous apportez quand même des cardinaux
des wc et les vers de terre vont revenir
mais vous pouvez tout cultiver sur un
seul joueur et comme ça il ya une
palette large de techniques pour réussir
cette transition d'installation est la
meilleur outil c'est pas tel ou tel
celui qui est le moins cher dans votre
contexte et qui est disponible et vous
avez les gens autour de vous pour le
faire
donc si on parle un petit peu de
stratégie d'entreprise de l'entreprise
parce que c'est vraiment sa une du
maraîchage et d'un vente c'est ce certes
de la technique mais c'est surtout de
l'entreprise et baisse et c'était un
jour on posait la question qu'est ce que
tu penses avoir bien réussi sur terre
ont de quoi être satisfaits et puis tu
penses que malade a été bon c'était
plutôt réussi mais sur le moment j'étais
un peu gêné quoi j'étais gêné parce que
monter les serres c'était pénible je
savais pas faire l'avait jamais fait
j'étais pas si efficace que ça fait
monter le réseau d irrigation c'est la
même chose
j'avais bien bricoler un peuple riche
sera ferme de mes parents mais je
n'avais jamais monté un truc de a à z et
c'était laborieux
mettre en place et les légumes sur match
on savait pas trop où on s'est posé
mille questions
c'était très bien fonctionné mais
c'était enfin c'était une belle réussite
ça c'est clair mais c'était pas
forcément la réussite parce que c'était
une grosse discussion avec françois rey
qui a permis d'élaborer salle avec
françois mulet
donc on est mis en place c'est un bien
fonctionné et puis voilà le matériel
n'était pas si bien mécanisé que ça se
met bas je sais mais plutôt mal et
j'étais débutants quand même enfin bref
on fait des erreurs on les fait tout
tout un tas d'erreurs jamais
l'impression d'être excellent quoi et là
je me suis dit où j'étais quand même
plutôt bons c'est à dire mais à tout un
tas de décisions les unes à prendre tout
un tas de décisions à prendre les unes
après les autres et c'est ce fils de
décision qui fait que
un ferme réussi mais cette capacité à
s'adapter par rapport à des opportunités
cette capacité à réagir pas face à des
urgences voilà une nuance de pucerons
qui développe dire tout de suite au
printemps trois jours c'est ça c'est
comme c'est toute cette décision là et
puis c'est aussi des décisions avec ce
qu'on a comme élément pour choisir tel
matériel plutôt d'autres où j'étais
plutôt content par rapport à ce que
j'avais sous la main
il ya quand même un gros aspect dans
l'installation en maraîchage mais quel
que soit le marché actions solvants ou
pas pas vivant de prendre les bonnes
décisions au fur et à mesure de prendre
du temps pour pas être non plus sur
l'année on voit des gens qui m'a qui se
mettent à désherber des planches comme
celle là vous allez désormais cela
peut-être si vous vous lancez à
désherber toutes les planches ils sont
énervés par tout perdre du temps pour
absolument aucun résultat vous voyez là
qu'à droite
vous pouvez désormais plus ça va pas
changer sa taille
donc c'est être capable à chaque fois de
mettre en relation
les bénéfices et puis les contraintes de
chaque action
moi je me suis dit toujours mais je me
suis inspiré de fukuoka fukuoka aider
plutôt que de se poser la question
qu'est ce que je préfère sur la ferme
oui je pourrais faire ça ce pour
désherber la wii quand même je pourrais
passer partout autour de toutes mes
planches parce qu'il ya de la lentille
qui arrive pourrait améliorer tout de
suite sont raisonnables elle pourrait
faire plein de choses mais plutôt de
protection qu'est ce que je peux ne pas
faire ça faut qu'aucun casque ne pas
faire parce qu'elles sont toutes les
opérations sur une culture que je peux
retirer pour quand même à voir arriver
au résultat final c'est à dire une belle
carotte et donc comment est ce qu'on
fait ça on a fait plus que semer
récolter voire même on s'émeut plus du
tout le cas de la patate
donc on s'essaye de succès cet objectif
là puis après il ya même des contraintes
on n'est pas obligé d'intervenir on ne
vient mettre un film aussi mais c'est
d'une certaine ligne de conduite qui
permet de se faciliter et d'avoir une
femme qui réussit
au niveau stratégie oui je sais faire
des pierres des priorités on devrait
faire des cours de management plus que
des cours de
deux techniques parce que la technique
relativement simple sais pas si vous
avez vous apparu compliqué- vous invite
à aller voir du coup typiquement la
ferme de guillaume halloween à côté de
bayeux où la première année de
maraîchage il fait soixante dix mille
euros de chiffre d'affaires
c'est à dire quasiment autant que
n'importe quelle ferme du réseau
masculine mis en place sur sa ferme tout
un tas de bons choix qui permettent de
réussir tant d'un point de vue
commercialisation que d'un point de vue
technique que d'un point de vue
mécanisation que d'un point de vue
réussite des secondes et est aussi une
irrigation et avec tous ces facteurs là
vous arrivez à mettre en place tout de
suite une ferme qui tourne qu'ils soient
opérationnels avec très peu d'expérience
finalement parce que unis au malawi n'a
pas tant d'expérience que ça après
j'invite dans une vraie stratégie
d'entreprise b2 de regarder ce qui se
fait rien on a la chance d'avoir
construit un réseau qui soit le plus
ouvert possible et où chacun et s'il
fait partie des réseaux c'est qu'il a
envie de partager
sinon il serait tout seul pourquoi donc
n'hésitez pas à profiter de ce réseau là
pour aller rendre régulièrement visite
sur des fermes et elle vous permet de
vous faire votre oeil ça veut dire que
la première fois où on rentrait sur une
parcelle de maraîchage et que vous
n'avez jamais fait de de maraîchage la
peine du jardin vous savez pas qu'est ce
que c'est une belle carotte vous savez
pas ce que c'est un beau show vous savez
pas ce que c'est une belle tomate et sa
taille là il va se faire au moins deux
ans ça m'a pris deux ans que j'allais
quasi tous les quinze jours celle à la
ferme j'avais
l'occasion d'aller chez la ferme des
mulets donc tous les quinze jours tous
les mois je rejetais et pendant deux ans
pendant deux ans après j'avais fait un
an de salariés chez eux et encore deux
ans plus pour vraiment me faire le
rapport à ça c'est vraiment c'est ça qui
vous permet de savoir votre objectif à
quoi ça doit ressembler et en fonction
de ça vous pouvez vous poser pour ça que
vous invitez en début de visite à vous
ferez vous sent que ce soit moi qui vous
disent là ça réussisse et bien c'est
moins de 40 et bel et puis la tranche de
poireaux cayla elle n'est pas très bon
ça c'est à vous de le faire tout seul
vous posez tout le temps la question
quand vous allez sur les fermes est-ce
que ça pousse est-ce que ça pousse pas
et après de la demande et l'agriculteur
qu'est ce qui pourrait faire que c'est
pousser pousser pousser donc ça c'était
plutôt la partie stratégie d'un point de
vue commercialisation donc on est dans
un contexte dans le pays d'auge
extrêmement pauvres
très peu de densité de population au
niveau normandie il ya cinq fois plus
d'habitants en seine-maritime $ pour la
même superficie
et on a la chance d'avoir beaucoup de
résidences secondaires dans le coin ça
donne une bonne clientèle de
plutôt juin jusqu'à octobre et le reste
de l'année il faut vraiment faire avec
relativement peu de possibilités de
débouchés et donc moi j'étais j'ai la
chance de repartir avec une amap est un
marché d'un couple qui est parti à la
retraite qui va laisser la place mais il
a été finalement très vite limité sur la
première année j'ai tout est fourni
relativement correctement les amapiens
le marché et puis quand j'ai voulu
vendre le plus aux amapiens bon marché
j'avais pas de je passais beaucoup de
temps on va faire beaucoup de vente j'ai
passé trois jours par semaine à vendre
les 40000 euros 30000 euros de 35 euros
de chiffre d'affaires la première année
puis après hétéro 49,50 euros de chiffre
d'affaires par an et du coup trois jours
pour faire ça c'est vraiment mauvais
donc on sait je me suis battu pour
essayer de d'accélérer la map ça peut
vraiment fonctionné je signale m en
point l'itinérance de vendre avec pré
commande sur internet c'était difficile
à mettre en place dans le contexte ici
donc encore essayé et on a une
opportunité que la mairie de livarot
qu'à bourg de 2000 habitants à côté nous
a dit bon ben là on veut un magasin bio
chez nous c'est là le grade a réuni les
30 producteurs du coin et puis ça finit
par former un noyau de 10 personnes pour
ouvrir un magasin de producteurs ont
ouvert quatre demi journées par semaine
ce qui est assez intéressant avec cette
formule là c'est qu'on a
on a une obligation de permanence du
coup là une fois par mois à peu près une
à deux fois par mois pour vendre autant
qu'eux
un ou deux gros marchés quoi donc ça
permet vraiment de réduire le temps de
travail et c'est un système qui
fonctionne très bien dans les rangs des
zones rurales à faible potentiel parce
qu'on augmente tout de suite les
créneaux d'ouverture par rapport à une
amap pour un marché les gens sont
contents viennent mais c'est pas non
plus ouvert six jours sur sept
sept heures par jour et ça permet
vraiment de
de bien fonctionné lors le gros avantage
c'est que ça permet aussi d'apprendre à
travailler ensemble entre producteurs
est parti de là on s'est dit ça pourrait
être intéressant de mutualiser nos
ventes sur paris parce qu'on est
beaucoup dans la région avant de sur
paris pour trouver d'autres débouchés
donc on a mis en place une autre
association pour vendre collectivement
sur parier qu'il va vraiment se lancer
dans l'année 2020 et puis dans la foulée
y avait aussi un imprimeur qui arrêtait
à vimoutiers donc on a monté un deuxième
magasin
ça peut même année 2010 9 à vimoutiers
donc j'ai des petits magasins de 40 50
mètres carrés on a une dizaine à tenir
les permanences à tour de rôle on est
plutôt une quinzaine de producteurs à
fournir est on
et voilà on fait à peu près
on fait à peu près 2000 euros de chiffre
d'affaires par semaine dans les magasins
au total
au total dans chaque magasin
bon ça ça donne des perspectives et puis
pour que ça fonctionne bien il faut
vraiment avoir une gamme bien achalandé
est ce que vraiment le gros défi c'est
qu'il faut avoir des légumes sur le
stand jusque
le samedi après-midi après midi si on
ferme le matin jusqu au dimanche midi si
on fait un dimanche midi
parce que on voit les visites et les
pertes mais il faut quand même que les
gens y ait une grosse gamme donc ça
nécessite plus de régularité il faut des
salades absolument toute l'année passée
que je de la contrainte aussi nos
propres productions
le marché s'est beaucoup plus flexible
voilà pour la commercialisation par des
gros changements à venir on va vraiment
les mesures et en 2020 les résultats de
ce changement cette année c'était une
mise en place aux aires la fois les amap
et un magasin on va voir une prochaine
comment ça va vraiment se passer mais dd
maintenant on voit les effets
je voulais faire sur l'espace test mais
julien millet plein ah oui bon je vais
faire pour lui jean baptiste tu pourras
dire aussi en hausse donc le fait est
que à partir de 2017 je voyais que
j'arrivais pas à passer suffisamment le
temps sur tous les projets que j'avais
envie de mener dont d'avoir trois filles
l'instruction en famille d'avoir une
animation qui tienne la route avec le
réseau art et recherche sur le vivant
normandie dont je suis le président donc
il ya quand même pas mal de travail de
la mettre en place vers de terre
production qui est puis de lancer le
mouvement la formation la gouaille
écologie à grande échelle et donc j'ai
dit que j'avais vraiment besoin de
m'associer sur l'affairé avec d'autres
personnes pour pouvoir continuer à
produire continuer à montrer que ça
fonctionne continuer à voir le plaisir
de travailler avec le légume mais
s'associer pour les centristes et c'est
un peu dangereux quand même de faire
tout de suite un gaec typiquement ça va
être un peu difficile parce que on sait
pas si la personne elle va se plaire etc
j'ai cherché creusé puis en fait on
juste tombé sur le concept d' espace
test sur la ferme auront peut-être déjà
entendu parler n'est ce pas ce test dans
des pépinières d'entreprises à côté des
agglomérations en fait on peut faire
n'importe où donc ça se passe comment ça
se passe avec une coopérative
d'activités et d'emploi en normandie à
s'appelle rhizome la coopérative
d'activités et d'emploi qui fournit ce
service d'accompagnement des porteurs de
projets à se lancer soit sur une
pépinière d'entreprises qui est
pionnière dans la richesse soit sur une
ferme accueille comme ici soit sur son
propre terrain
on pourra peut-être des vidéos imaginer
d'autres choses comme une installation
je sais pas d'un projet par exemple de
deux transformations mobilier voilà ça
c'est aussi des choses qu'une mode de
fonctionnement qui permet de se lancer
on trouve entrepreneuriat sans le risque
juridique associé derrière et en étant
accompagnés donc ça se finalise par un
contrat d'appui au projet d'entreprise
c'est un p e 4 contre aqap
et donc on signe un contrat tripartite
sur la sphère entre reason la
coopérative d'activités et d'emploi
la ferme accueille est le porteur de
projet donc cette année on a deux en
cours avec avec julien avec jean
baptiste et après on est très libre pour
faire ce qu'on veut derrière donc sur la
faire on s'est dit on aimerait le choix
de dire bon bain les deux serres de
gauche c'est pour intel et puis les
trois soeurs de droite c'est pour
l'autre le fond c'est pour
c'est pour juniors et c'est pour moi et
puis on coupe tout est bien marché mais
telle ou telle était la nappe c'est pour
moi et puis le marché s'est produit on
n'a pas du tout fait ce soir m'a dit on
va tout mettre en commun parce qu'on a
tout intérêt à tous mutualiser et donc
tout le monde travaille surtout les
ateliers avec une application différente
de chacun en fonction de ses motivations
dans typiquement julien il à temps plein
moi je fais quelques quelques heures par
semaine aussi sur le maréchal
jean-baptiste haussier et puis tous les
trois ont fait aussi quelques heures
chacun recevrait 10 sont faits plus sur
les poules pondeuses et puis mais j'en
fais aussi un peu julien fait aussi
découvrir ça nous permet de tenir les
week-ends à tour de rôle on se les
poules il faut remplacer tous les jours
après les vacances
donc ça c'était un contre un mais j'ai
pu fait trois années dans 83 de vacances
ne pourrait plus j'avais réussi à d un
moment ou un autre avec les congés
maternité respirer un peu mais bon avec
les congés maternité on ne suffirait pas
tant que ça et du coup
là c'est vraiment une formule qui permet
d'avoir beaucoup de souplesse dans
l'emploi du temps et
on a
la manière de fonctionner c'est quoi
c'est chacun calcule 16h pour chaque
atelier
donc on compte à la plage on y mettra
les cinq heures sur le maraîchage deux
heures sur les eaux ont fait la somme de
tous à la fin de l'année on compte les
heures de chacun et ont vraiment divise
la marge que générer l'atelier ou
prorata du temps de travail de chaque
don comme ça c'est un site et un truc
bien transparent on prêt on fait une
prévision de chiffre d'affaires donc de
marge en début d'année qui une base de
salaire pour chacun j'ai versé au fur et
à mesure pour chacun avec un amarrage de
30% on verse que 30 % du fait que 60% du
salaire prévu et après on donne la fin
après ça se met en place d'année en
année on peut verser l'intégralité du
salaire parce qu'une bonne visibilité
sur le revenu de chaque investissement
tout est porté par la ferme tous les
investissements sont faits par le hair
et la structure de la ferme et les
injustices ne sont pas faits par un
réseau cedus une forme d'auto entreprise
parce que c'est pas du salariat mais
c'est un statut très hybride qui est
très très intéressant parce qu'il glisse
dans toutes les tous les schémas vous
voulez quoi eh ben on fait ensemble
c'est la firme qui pour tous et après
ben c'est un ben oui ça me détermine
donc cesser pris collectivement quoi
s'est pris collectivement trois ans
maximum
après pour faut s'associer ou salariés
ben moi je le vois dans une moi mon idée
initiale c'était de de s'associer
d'avoir un format pour s'associer en
prenant pas de risques nés de l'année du
côté de sony qui vient s'associer qui
pourraient avoir les mauvaises surprises
parce qu'ils sont vraiment là bas qu est
la même chose de l'autre côté où on
s'entend mal avec la personne qui vont
du coup d'avoir une période de
transition et puis ensuite de terminer
sur s'associent dans les faits
aujourd'hui on a plutôt eu donc on a eu
trois personnes pour l'instant qui ont
fait des contrats comme ça et pour
l'instant chacun a plutôt envie de
s'installer
peut-être alors plus ou moins quand ce
n'est pas encore clair mais c'est et on
en a eu pas mal de nouvelles demandes
parce qu'on a envie d'augmenter un petit
peu ans le nombre de personnes sur la
ferme et on a plutôt des demandes pour
les gens qui veulent se former
tranquillement posément avec avec ce
cadre flexible et qu'ils revendront
ensuite s'installer donc on pense on a
plutôt partir sur ce modèle de temps
beaucoup
moi ce que je peux dire sur sept ans sur
cette expérience c'est que ça est
extrêmement formateur de ce que moi j'ai
jamais eu quelque information maraîchage
chaque année son arrachage seulement
mais c'est vraiment pas la même chose de
d'animer de formation de 20 personnes
pendant deux jours et d'accompagner
quelqu'un qui a beaucoup qui connaît pas
forcément grand chose c'était le cas de
julien et de de clémentine que vous
n'avez pas une grosse expérience
professionnelle avec la matinée on
n'avait absolument pas c'était très
chouette avec elle ils ont tous les deux
une très très grande motivation
d'apprendre et puis bon à gignac a fait
pas mal de stages et brushing retour du
maraîchage et de voir leur évolution
dans l'acquisition du métier de
maraîcher normalement du métier de
maraîchage seul vivent vraiment plutôt
du métier de maraîcher de de comprendre
en fait l'important je connais tout à
l'heure de toutes les choses qu'on ne
dit pas vas-y va planter des savanes sur
la bâche
ben oui mais si tu n'es plus là trop
profond c'est surtout perdu quoi donc ça
y est c'est démarre le tracteur ben oui
mais en fait j'ai à combattre in dessus
de lui et de comprendre en fait
l'important ça va vraiment a permis de
comprendre comment est-ce qu'il faut
transmettre toutes les informations qui
à transmettre pour être maraîchers et
toutes les informations qu'on a
d'habitude pas trop qu'on comptait
d'habitude parce que ce serait trop long
tout plaisir et sa part à des fois un
peu trop évident venir qui encombrent
batterie sur un tracteur et que du coup
pour le démarrer il faut l'enlever mais
qu'en fait mes amis c'est pas du tout
évident mais que ça fait tout ça fait
partie du processus de tout un tas de
choses à apprendre
il ya tellement de choses à apprendre le
métier de maraîcher que ça m'a vraiment
permis de mettre à niveau sur la
transmission et
ce serait intéressant d'avoir les mots
de julien aussi sur son retour
d'expérience moi ce que je peux dire
aussi c'est que c'est enfin ça va ça
apporte beaucoup de souplesse
beaucoup de voix là on a vraiment
toujours réussi à communiquer chaque
fois qu'il y avait des malentendus des
problèmes de dire les choses et puis une
fois que les choses sont dites ça passe
toujours très bien donc ça on a bien
fonctionné avec ça avec ce mode de
communication là on continue de faire un
emprunt à peu près toutes les semaines
on fait le tour du jardin ensemble ça
donne une bonne impression quand
justement ces relais on se fait là une
fois par semaine sur le jardin où on est
où la pousse de chaque légume est ce que
ça décolle ce que savoir suppose qu'il
ya de travail alliant est-ce qu'il ya sa
soif et de ça sécurise pas mal cette
façon donc après c'est aussi une manière
de d'accompagner des porteurs de projet
qui n'est extrêmement autonomisant tu es
je me rends bien compte que si on ne pas
faire trop d'erreurs soit julien du coup
été relativement salle a pas mal de
moments dans l'année 2018 2019 et il ya
eu beaucoup d'erreurs de fait ce que moi
j'avais déjà fait forcément plein
d'erreurs qui sont en fait parce que
j'ai pas trop le temps de tout expliquer
dans le détail et de fer avec le temps
de faire avec et du coup on fait avec on
peut pas apprendre et on peut pas tout
de suite faire le bon geste par contre
on apprend aux mégots c'est quand on
fait on aboie mais voilà donc que ce
soit peut-être un peu plus rien c'est ça
dépend comment on veut apprendre
soit de manière très étonnant sélection
pour apprendre la manière plus un peu
moins en moins d'un coup moins d'erreurs
peut-être ça peut se faire avec qui et
quelle est la meilleure solution mais
avec une côte et d'autonomie enfin c'est
un peu mes retours sur le sur la
formation l'accompagnement des porteurs
de projets et du coup avec ma chasse au
liban on va développer dans
2020 déploiement richesse sur lyon avec
une formule où on va pas faire 30 % de
70 % de théorie on va faire 70 % de
stages d'immersion tutorat et simplement
de 30% d'un porto rico mais dans les
apports théoriques surtout de la part
arraisonné le plus important que vous
allez apprendre à vous quand vous vous
et à vous mettre en route soit des
maraîchers à chauny maraîchage seules
vivant c'est de savoir refaire le
raisonnement est ce que ça va sans dire
mais ça va pas sans être capable
d'anticiper tous de lire la planche la
réunion est ce qu'elle va pousser pour
pousser ce qu'elle va aller au bout et
ce qu'est la soif pas soif et c'est
cette aptitude à raisonner qu'on va
devoir surtout transmettre
si on veut vraiment accompagner le plus
possible porteurs de projets c'est vrai
que rien est une très belle dynamique
partout en france son achat sur le nôtre
c'est à dire qu'elles sont la rupture me
dit que 90 % des porteurs de projet va
le faire maintenant maraîchage les
maréchaux à ses proches et à régler ça
en trois ans donc
ce soir il ya trois ans il y avait
différents les uns on dit c'était
complètement inconnu quoi voilà sur le
l'espace test donc moi j'aurais bien
aimé le retour de julien voici wali ou
un tracteur faut aller au fond à gauche
là bas en outils tracts et il ya un
épandeur que j'utilise quasiment
exclusivement pour retourner les tas de
fumier donc dans ce cas là on a on a le
tas de fumier cas ici groupe on est
l'épandeur un peu derrière à côté avec
un deuxième gros tracteur un chargeur on
attaque dans le fût mis dans le tas de
fumier on déverse dans les polders et
les pendants avance il est souvent
l'arrêt puis l'avant s'est à chaque fois
plus tard arrive et puis il avance il
avancé en aval comme ça de trois fois le
tas de fumée par le déplacement via le
via un retournement par les vendeurs
j'utilise un gros broyeur
horizontal pour broyer ou soulever les
pailles
on peut soulever les pas et quand on
avance très vite et qu'on fait tourner
elle à faible vitesse faible au régime
auteur où on peut broyer finalement si
on avance lentement au régime moteur
j'utilise de bannette
la saint jean baptiste qui nous a créé
une benne est un légume réhaussé qui
fait deux mètres de haut la caisse de
légumes dedans et après on n'utilise pas
mal comme les bruins en boîte la petite
boîte qu'on s'a souvent en outils
de ce mois donc c'est le palettes qu'ils
y pour planter des poireaux soit la
grelinette soit cet outil là qu'on a dû
renforcer parce que au niveau soudure
gardening pourleth l'automne et que
dalle
un petit outil autant construit par
notre bricole ton jean baptiste donc
c'est pour présenter la salade pour les
bâtisseurs j'utilise le chalumeau plus
d'élire godasses et pour appuyer avec la
vieille godasse une fois que ça
commençait à faire là-bas la bonne
distance si vous tuez des godasses pas
terrible voilà sans l'utilisent
quasiment jamais mais il faut qu'on vous
qu'on essaye mais plus mes planches et
coûte 4 euros
ça ça coûte 100 euros je crois et puis
voilà finalement relativement peu
mécanisée relativement peu mécanisée
on voit quand on va faire des hits de
faire marcher ou le rouge rien faire
coquilles
il doit implanter des milliers de mètres
carrés de persil mais il fait quand même
à la main quand on voit ça on se dit bon
il ne fait à la main parce que la
machine ça merde ça va passer long à
mettre en place et tous les maux et là
je sais pas comment mais pour dire que
quand on a beaucoup de petites séries à
faire au typiquement dans un système à
l'hectare ou un hectare et demi la
mécanisation a les occasions de la
plantation elle est vraiment
pas si évidente que ça en confort bien
entendre ça marche pas pour tous les
planteurs et bon marché par exemple que
dans les paillages avons pas marcher
dans l'est dans les bâches donc pas si
facilement que ça ça dépend un type de
base soit utilisé des bâches très fine
dit biodégradables voilà les
perspectives finalement d'évolution il
ya quand même un truc assez optimisé on
va pas trop trop vois pas trop ce qu'on
pourrait profondément changé voilà un
matériel simple on va souvent très
souvent le petit plantoir voilà un petit
plant one qui clament tout droit toute
simple ça c'est avec ça qu'on fait la
majorité des opérations de plantation
voilà on n'a rien
donc on a un local de stockage on peut
rentrer dedans pour stockage un peu on
l'appelle un peu magasin c'est là on
fait tous rentrés c'est vrai qu'il a
commencé à opérer avec la brique on a
une cave avec accès escalier sous la
maison on a bâtiment où on met les
oignons dedans et les panneaux gros
bâtiments vont tirer tout simple et
juste avec ça on a fait l'essentiel du
stockage sont donc pas de changement
fallait ça pour être un bon
investissement ou de fabriquer une
chambre s'apprête partie des choses à
faire
oui c'est ça la face à plus 5 minutes
tout simplement oui ça c'est un terreau
vendée sur compost si ça sent l'herbe
maintenant on vient repayer rsa message
d'utiliser cost années j'avais jamais
fait de binette quatre ans j'aimerais de
bien-être jamais de bouletage et puis le
minimum de désherbage
voilà une pépinière de brosser le bazar
venons il rien à voir donc on va tout
faire pour qu'on fasse tout pouvait
jeter un oeil si vous voulez on a une
pépinière avec l'aspersion et puis il
faut qu'on fasse on va mettre en place
des tables sur palettes pour pour table
de ce pourquoi on pas se baisser pour
être à l'aise et éviter aussi les rails
dessus et voilà que les plans facile à
faire en légumes d'été voilà oui bah
j'ai changé cinq fournisseurs en quatre
ans ils ont tous arrêté les uns pour les
autres
donc voilà je suis terrifiée brillant
peut-être qu'on fera les plans avec
thibaut dupont voir parce qu'il a la no
2 s'est pas si bon que ça à voir
bon allez à temps

Partager sur :