Logo MSV Normandie officiel.png

Aubergine

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Icone categorie Cultures.png Cultures - Cultures légumières - Solanum melongena
Zone géo origine : Asie du sud
Nb jour germination : 8 à 16 j
T° germination : 15 à 35°C, Optimale 17 à 20°C


T° du sol à la plantation : 15°C


Conservation graines : 6 ans
Rendement : Abris froid de 8 à 10 kg/m greffé et 4 à 5 kg non greffé. Plein champs de 2,5 à 4 kg/m²
Densité : non greffé 50 x 70 cm et 75 x 100 cm greffé
Auteur : Joydeep (CC BY-SA 3.0)
Production

La culture de l’aubergine se fait de préférence sous abri, sur bâche ou sur paillage. Elle nécessite un entretien modéré et se récolte rapidement.


Préparation du sol

L’aubergine est une culture exigeante (notamment en soufre) donc un apport de compost végétal, de fumier animal, etc. est préconisé. En complément, des apports en cours de saison avec de la fertirrigation peuvent être réalisées.


L’aubergine est cultivée sur bâche ou sur paillage. La paille s’apporte manuellement dans les serres sur une épaisseur de 10 à 30 cm. Soyez vigilants pour les plantations du début de saison, car en cas de gel, la paille empêche la chaleur du sol de protéger les plants. Afin d’éviter ce phénomène, la paille est apportée manuellement plus tard dans la saison.


De même, un sol réchauffé est indispensable pour une bonne reprise des plants. Pour cela la plantation sous bâche (ensilage ou tissée) est recommandée, surtout dans les régions moins généreuses en soleil ou pour les premières séries. Avant d’installer la bâche il est recommandé de bien arroser par aspersion la surface d’implantation.


Enfin, l’aubergine n’apprécie guère les sols trop humides et qui ressuient mal, pour les sols lourds et argileux une culture sur buttes est envisageable.

Implantation

Semis en pépinière

Les semis sont réalisés en pépinière 7 à 10 semaines avant la plantation puis rempotés. Aussi pour obtenir des plants vigoureux et trapus, il est indiqué de maximiser la photosynthèse en distanciant les plants. Les plants d’aubergine sont exigeants, la température de germination est assez élevée et des écarts de températures importants entre le jour et la nuit ne sont pas appréciés. Les plants ont aussi besoin d’une grande quantité de lumière, si la température est chaude mais que la lumière manque, les plants vont filer. Ils nécessitent donc une protection jusqu’à leur plantation.


La plantation est manuelle et se fait idéalement au stade 5/6 vraies feuilles, sans enterrer le collet. Pour une production plus précoce, l’aubergine peut être implantée plus tôt en utilisant des voiles de forçage la nuit pour la protéger du froid. Planter précocement est un risque qui peut-être pris pour une part de la production.

Suivi de culture

Tuteurage avec ficelle
Palissage horizontal

Pour le tuteurage des plants d’aubergine vigoureux, plusieurs systèmes existent :

  • Accrochage d’une ficelle au support de culture ou d’un fil en coton monté sur bobine. La ou les tiges sont soit enroulées (risque de casse), soit clipsées pour accrocher facilement la culture au fil.
  • Montage d’un palissage horizontal : cages à plusieurs étages en treillis à béton ou en grillage à mouton, à placer autour du plant dès les premières semaines. Le tuteurage se fait alors 2 à 4 fois au long de la culture (tous les 30 à 40 cm) pour empêcher la casse des tiges lors de la formation des fruits.
  • La taille consiste à conserver 3 à 5 tiges principales et à supprimer certaines fleurs lorsque plusieurs se forment au même endroit afin de ne garder que quelques fruits de bon calibre. Pour plus de précocité, une seule ramification peut être conservée.


Astuce

Attention à bien gérer le tuteurage des aubergines greffées, qui peuvent monter très haut, afin d’éviter les pertes.


Irrigation

Irrigation en goutte à goutte

L’irrigation se fait par goutte-à-goutte ou aspersion en évitant un arrosage à l’eau froide. Une irrigation généreuse est requise à la plantation pour permettre une bonne reprise des plants. L’irrigation doit être régulière mais non abondante, adaptée à la météo et matinale. C’est au moment du développement des fruits que les besoins sont les plus importants.

Variété

  • Non hybride : Rouge Longue violette, Ronde de Valence.
  • Hybride et porte-greffe : meilleure précocité et productivité pour les aubergines.


Récolte

La récolte se fait une à deux fois par semaine manuellement au sécateur. Les fruit sont récoltés à un volume convenable, colorés et encore fermes. Laver les outils de coupe régulièrement prévient des maladies.


Stockage

L’aubergine se conserve deux semaines en chambre fraîche ou en cave. Température de stockage : Idéalement 12 °C


Bioagresseurs

  • Doryphores sont les ravageurs principaux : récolte manuelle (balayer les plants).
  • Pucerons, surtout sur les jeunes plants : les larves de coccinelles sont des régulateurs spontanés. En cas d’invasion, la pulvérisation de savon noir est une solution.
  • Punaises, peuvent faire avorter les fleurs : récolte manuelle.
  • Mildiou : prévention et contrôle du taux d’humidité en aérant les abris et en arrosant le matin.
  • Botrytis ou encore à la Verticilliose : choix des variétés et plants greffés.


Adaptation au pédoclimat

La culture est plus précoce et plus longue dans les régions chaudes et avec peu de gelées. Les voiles d’hivernage et les tunnels nantais permettent de gagner un peu en précocité.


Culture en extérieur.

Variantes possibles de l’ITK

L’aubergine peut se cultiver en extérieur, surtout dans les régions du sud, les rendements seront moins bons.


Galerie photos


Sources

Annexes

Partager sur :