Le ver de terre, chef d'orchestre de la fertilité des sols, avec Baptiste Maître

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (8 avr. 2020) - Baptiste Maître - Durée : 172 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube J58dlpyTn1M.jpg

Pendant le confinement, Ver de Terre Production propose de diffuser des webinaires avec vos intervenants préférés !


Aujourd'hui, on continue le cycle avec le ver de terre, chef d'orchestre de la fertilité des sols, avec Baptiste Maître.


Avec Arbre & Paysage 32 et Pour une Agriculture du Vivant.


Transcriptions

bonjour bonjour à tous saluent baptiste

morale un ça va
on va être le confinement on se passe
bien ça se passe bien bon tu es prêt
pour deux heures de direct live sur les
vers de terre
exactement allez on est presque partie
des rendez-vous de l'agroécologie ça
continue merci d'être objet bonjour à
clichy baptiste où tu coupe le son qu'on

Afficher la suite

a un petit problème le sont mais c'est

de ma faute
alors eh bien on va passer un petit peu
de temps ensemble ce matin comme d'hab
on continue tout un programme
étayez que vous pouvez voir et revoir
ses les avantages du direct donc ce
matin avec baptiste mais on a eu charles
darwin
on a eu un marcel bouchez on a eu
françois mulet est maintenant à baptiste
mètres autour des vers de terre c'est
c'est à cette impression exactement
c'est le la suite logique comme dirait
l'autre motard depuis depuis quelques
années maintenant régulièrement donc
toujours des discussions passionnantes
pour affiner les connaissances d'accord
bon et bien les parties qu'est ce que je
voulais dire de plus je sais pas
toujours des discussions passionnantes
pour acheter
connaissant pas les baptistes les micros
sont ouverts le partage d'écran et 10-q
ridules les rides
ses vents le problème 2
régler
bonjour à tous
baptiste m juste pour parler un peu de
mon parcours en fait j'ai découvert les
gars de terrain un peu par hasard à
l'inra de l'union où j'ai travaillé sur
l'impact des systèmes de culture sur les
populations de vers de terre et c'est là
que j'ai commencé à lire marcel bouchez
et à voir l'univers passionnant des vers
de terre et notamment leur rôle est
aujourd'hui en fait je vais essayer de
de parler des vers de terre et notamment
d'abord de leur biologie faire des
rappels parce que françois déjà bien
bien déblayé le terrain le rôle du ver
de terre sur sur les fertilité du sol
comment est ce qu'on les mesures et les
bonnes pratiques en grandes cultures
pour moi pour les favorisés et les faire
revenir sur sur nos parcelles
la première image quand j'étais choix
réfléchi au titre je me suis dit mais le
ver de terre ingénieurs de la fertilité
c'est quand même c'est quand même assez
puissant mais j'ai trouvé une photo que
j'ai pris cet été j'aurais pu aussi
trouvé le titre les camps les vers de
terre ont la patate ou quand les vers de
terre ont la frite
ça aurait pu être une autre idée de deux
titres et ça résume un petit peu ce que
je fais actuellement
depuis depuis un an et demi maintenant
où je fais le la formation et
l'accompagnement technique notamment
autour des des vers de terre mais pas
que je travaille pas mal sur le sujet de
la pomme de terre de la betterave et des
légumes industriels et notamment sur un
projet qui s'attaque aux seuls verts sol
avec un air sévère avec un s c'est un
projet qui a été monté par les
agriculteurs pour les agriculteurs pour
faire de l'agriculture de conservation
des sols en systèmes pommes de terre
légumes et betteraves donc assez
ambitieux pour pour faire évoluer les
itinéraires techniques et on voit que
dans le milieu dans le milieu dans ce
milieu là les vers de terre ont la frite
et surtout les agriculteurs innover et
teste pas mal d'erreurs techniques donc
c'est
c'est c'est assez intéressant et
important et cette photo résume bien le
travail qui est fait avec le ver de
terre la pomme de terre est vivant
comment est ce que je suis venu aux vers
de terre les vers de terre bas on a tous
notre notre dieu vivant si on peut dire
ça comme ça mais ma marcel bouchez qui a
fait un travail remarquable sur les vers
de terre
j'ai la chance de le connaître et de
pouvoir échanger avec lui et ça ça
permet d'affiner de de développer et je
vous invite à aller à les lire son livre
qui a résumé de tous ces travaux de tout
ce qui de tout ce qu'il fait et c'est
passionnant à la lecture qu'il ya
vraiment une synthèse de ces 40 années
de recherche sur le sur les vers de
terre
on va rentrer maintenant dans le vif du
sujet et notamment dans la biologie du
ver de terre et l'objectif c'est de
faire un état des lieux un petit peu de
2 comment est ce qu'il fonctionne pour
comprendre comment est ce que ça peut
être un atout dans nos systèmes de
culture et j'aime bien commencer par une
image de de prairies parce que en fait
si on regarde bien il ya autant en masse
animal au dessus ou en dessous c'est à
dire que la masse animal des vers de
terre représente l'équivalent de marcel
en prairie a dit plutôt une une tonne de
ses objectifs pas visé est en fait
finalement si on regarde le chargement
d'une très bonne on a autant de masse
animal au dessus qu en dessous donc
c'est la première hamas animal terrestre
ça fait à peu près 70 % de la de loeb
biodiversité et de la masse et donc la
particularité c'est que ça appartient à
la catégorie des années vide
donc c'est plus
c'est plus pour présenter donc quand on
démarre et les études sur les vers de
terre est bon on doit remonter un peu
plus qu'eux un peu plus loin que marcel
bourget boucher s'est darwin qui va
commencer par par faire des travaux sur
les vers de terre
m quand il est revenu d'un voyage de six
de six ans autour du monde où il a des
prix quelques milliers d'espèces
le premier pour la première chose qu'il
a publiés en fait c'est les travaux et
les observations qu'il avait fait dans
son jardin sur les vers de terre et il
avait déjà mis en perspective
bah leur rôle important et
inconditionnel est indispensable dans
l'écosystème c'était quelque chose qui
était méconnu qu'il fallait qu'il
fallait affiner les les observations et
puis marcel a repris ses travaux et à
affiner a poussé les curseurs parce
qu'il a pu se servir des vers de terre
comme il le dit comme son ombre pour
pouvoir explorer l'écosystème est allé
voir ce qui se passe sous nos pieds
en l'évolution des vers de terre allait
elle est difficile à dater parce qu'en
fait les vers de terre ils ont pas de
squelettes donc observer on a eu du mal
à retrouver finalement des traces de
leurs de leur apparition mais on a
réussi à trouver dans des fossiles et
notamment de l'argile fossilisés les
traces des anneaux et on a pu dater leur
sortie des eaux à environ 600 millions
d'années sur les verts qu'on trouve
finalement dans dents sur la plage ou
pour ceux qui ont l'habitude d'aller à
la pêche à la mer on a souvent cherché
les anneaux ils n'ont pas le même
fonctionnement que les vers de terre
c'est leur cousin et on peut dire un peu
leurs ancêtres donc ils sont sortis des
eaux des 600 millions d'années il était
d'abord pour l'océan puis sont ils ont
colonisé les rivières et nice ont sorti
de l'eau ce contrôle de midi le sol
finalement il ya six mois on se regarde
un peu leur particularité
à noter qu il ya plusieurs choses
importantes à regarder on a tout d'abord
ils ont d'abord déçoit les soit c'est
indispensable
et on va comprendre pourquoi en fait à
quoi est-ce que ça peut leur servir les
soirs
ballet soit en fait ça leur serve de
crochets pour pouvoir compenser la
gravité c'est à dire qu'ils sont dans le
sol s'il n'avait pas une galerie adaptés
alors à leur taille
et s'il n'avait pas les soit il les
aurait pas la capacité à remonter et à
pouvoir à nouveau montés dans les
galeries en fait les soit ça leur sert
d'emprise donc
déploie lors des prix le reçoit prenant
appui dans le sol
et puis comme cd&v longue chaîne danault
et de muscles abdominaux et bah ça leur
permet de se contracter de pouvoir
remonter puis ça leur fait un peu comme
un alpiniste qui se sert des pionniers
les soit c'est un peu l'équivalent pour
pour le ver de terre
l'autre particularité c qui glisse sur
le sol
donc il n'est jamais en fait en contact
direct avec le sol si il a un mucus
qu'il met à l'extérieur donc il a un
mucus pour lui c'est à l'extérieur sur
le sol parce que c'est quand même assez
fragile a pas de squelettes donc il faut
absolument qu'ils puissent lui il sait
qu'ils soient pas en contact direct avec
le sol mais aussi mais aussi du mucus à
l'intérieur dans son système digestif et
notamment dans son tube digestif pour
pouvoir glisser le palet ce soit des
gigues digérer vous imaginez bien que si
jamais il y avait un petit caillou basse
après le
le déchirer le blessé donc il glisse
vraiment sur le sol et c'est une
particularité importante parce que on va
voir à quoi est-ce que ça sert et
qu'est-ce que ça induit la l'autre
particularité anatomique du ver de terre
c'est qu'ils possèdent un gésiers
donc en fait il a un gibier qui lui
permet de broyer de malaxer ce qu'ils
mangent donc j'aime bien bien dire que
le ver de terre c'est un peu un peu une
poule parce qu'il a un gésiers et en
fait ce qui se passe c'est que en europe
on a les meilleurs vers de terre du
monde
parce qu est-ce qu on est chauvin et que
dès qu'on sort les drapeaux en dix ans
youpi on est les plus forts
c'est en fait les vers de terre
européens ils ont une particularité
anatomique c'est que c'est à dire que
avant avant l'apparition au début les
vers de terre le g10 était juste au
sortir de la bouche donc ils avaient une
faible capacité d'ingestion ils
pouvaient pas ingéré des grosses
quantités de nourriture
en fait la particularité de nos verres
de terre c'est qu'ils ont reculé dans
leur système digestif le gésier ça a
permis d'augmenter une plus grande de
d'augmenter la capacité d'ingestion de
me manger des choses les plus en plus
dur et puis et puis d'améliorer leurs
performances
donc ça c'est pour les particularités
anatomiques vraiment remarquable et
indispensable à voir faut imaginer en
fait que le ver de terre
en plus de ça il a un cerveau central
qui contrôle
chaque anneau donc en fait sur chaque
anneau il a un petit cerveau en fait qui
est contrôlé par par un gros cerveau
central est en fait au niveau
automatismes on n'a pas réussi à faire à
faire aussi bien que le ver de terre
mais encore on enlevait les puissances
de calcul contre dispose on n'est pas
encore assez niveau de complexité pour
pouvoir gérer tous les anneaux qui
possède sur son sur son corps
une autre chose c'est que
il possède une blonde de moraine la
glande de moraine c'est quoi c'est une
langue qui lui permet en fait d'injecter
du calcium directement dans ce qu'ils
mangent
en fait la particularité du ver de terre
c'est que il digère à un ph donnez nous
notre phc trois ou quatre lui c'est ph 7
donc du coup il vient corriger avec
cette glande le ph de son de son tube
digestif de ce qu'ils mangent et donc
comme ils mangent de la matière
organique
on va alors voir plus en détail dimanche
de la matière organique du sol et y
corriger le ph
il participe en fait activement et
fortement à faire le complexe un gilot
unique qui consent on ne verra plus en
détails quelles sont les particularités
qu'est-ce que ça amène notamment au
niveau du du red sox
comment ça se présente un verre
la particularité c'est qu'il a un cli
telium donc ça cesser ses organes
reproducteurs faut bien avoir en tête
que le ver de terre c'est un
hermaphrodite et le clip délirant fait
il va permettre il va nous permettre de
déterminer à quel moment il est adulte
et il est apte à se reproduire
il a le critérium qui est l'organe
masculin et il assure son corps ni
turgescence génitales
donc c'est l'organe l'organe plutôt
féminin donc en fait l'anneau ilaina là
tout de suite mais il va falloir qu'il
acquiert cette capacité à devenir adulte
donc pour les années sic qui ont été les
plus utilisés il faut à peu près un an
pour que le verre doit y avoir de
territoires à prompt à se reproduire et
enfin une fois qu'il a la noë qu'il est
boursouflé c'est vraiment le fait qu'ils
soient boursouflé qui nous dit que la
lune vers de terre et adultes et que là
il va pouvoir se reproduire et elle va
falloir qu'il rencontre un autre en
notre part d'auteurs pour pouvoir se
reproduire
donc là je sais pas si on est rien
baptiste je tenais amener un regard tu
le vaux bien
si les pavots c'est mon petit père
j'étais amené mon p'tit père congar on
est on est on est tous éleveurs
fondamentalement ouais on est tous
éleveurs de vers de terre
alors lui c'est mon petit perte c'est
pourquoi je l'appelle mon p'tit père non
parce que c'est mon petit pervers des
millions quand il est sur nous et ce
matin il était sous le pommier tu vois
mon milieu de la prairie
il était descendu mais sous le pommier
il c'est bon il faisait frais et il y
avait toute cette matière organique
s'est tue musset tour hier comme il en
forme
1 qu'est ce que tu dis gut a pas un
conte est bien nourri la en grande forme
voilà tu vois c'est bon ça ça me
rappelle un petit salut d'ailleurs à
tous nos atouts nos amis collègues et
agriculteurs qui aujourd'hui sont
parfois un petit peu dans la difficulté
ils sont dans les champs est confiné au
milieu des champs quand ils peuvent
et ça me rappelle une grande formule de
jean rameau genre à - 1 as parmi tant
d'autres des couverts végétaux du semis
direct quand on lui demandait mais pour
que ça marche votre ferme vous êtes
éleveurs il dit ben oui je suis éleveur
de vers de terre avant tout bien
évidemment et type r il va retourner à
la maison parce que là il a il a un peu
choquant même et on ne fait pas faire on
devait pas faire un truc aussi un signe
en avons on a oublié puisque tout à
l'heure moi j'avais j'avais de 200 en
même temps je vais j'avais mon youtube
qui étaient ouverts sous la vision que
j'avais du mal à vous entendre bon et il
sait pas qui est à tous les amis là qui
sont au bout du fil
quand on parle de mer 1 quand on parle
de verre mais on boit un verre
il faut démarrer la journée est longue
donc important j'espère que vous aviez
prévu vos bouteilles parce que c'est
quand même la six ou septième fois que
quand on contacte donc à tous les
marcels à tous les marcels du monde
on avait tous les mille ans à tous les
paysans engagé en agroécologie à tous
les produits agro forestiers merci aux
vers de terre de nous faire des bonnes
pommes de terre des bombes à gré des
bonnes salades des bonnes pommes enfin
et cetera et cetera donc au vert
nous levons notre verre d' exactement
final on ne doit pas aggraver dans toi
t'es sérieux tu contrôles de leur bon de
reprendre
oui parce que j'ai dit une petit pervers
parce que quand même la sexualité des
vers de terre
c'est un truc c'est balèze quand même la
transition et de confinement ça laisse
aller sans jour on allait cela laisse le
temps à des alarmes à l'imagination dans
des capacités d'adaptation les verts
pour se reproduire
ils ont bougé bouger les et le gésier et
en plus là pour chasser beaucoup mais
ils sont là ils sont des merdes
exactement qui passe tout ce qui passe
finalement ils peuvent y aller quoi oui
il n'y a pas de souci d'ailleurs la
transition est toute faite parce que
l'on vous allez on enchaîne sur la
sexualité des vers de terre et là du
coup elle
s'il ya des gens qui ont moins de 18 ans
je suis les invita à couper quelques
temps à la webcam parce que l'on passe
sur verre à retourner dans l'ain pour
bordeaux sait moins c'est moins violent
aller à toi de jouer
voilà là alors comment ça se passe la
sexualité des vers de terre
il ya beaucoup de parents c'est peut
être qu'ils sont confrontés
papa et maman comment on fait les bébés
comment ça se passe pour les vers de
terre en fait les leurs de ta vu t'as vu
la blague qui tourne en ce moment il ya
une blague qui tourne il ya des gosses
qui demande à sa mère il est dans le
fauteuil tranquillement sa maman c'est
vrai que j'ai été adopté sa mère le
niveau bas on verra on a 1000 annonces
qui hier jeudi ça comme on est reparti
pour quatre semaines encore il va
falloir qu'on fera on fera du direct sur
bare de terre prod pas de site de
youtube ou dylan a une bonne carte avec
deux avec du souffle humain basque
il s'arrête jamais de travailler mais
des fois la 4g le tavel patine un peu
haute à des flux allait la sélectionner
des vers de terre là on rentre dans le
vif du sujet on va monter là ça va faire
de la vue là au niveau de la la
reproduction en fait faut qu'ils se
rencontrent ou qu'ils soient tous ou
qu'il faudrait qu'ils 2 vers de terre et
en fait à ce moment là ils sont tous les
deux mal est en fait les deux verres de
terre vont venir se coller tête bêche
n'a vu dans la diapora diapos d'avant on
a le cleee telium et on a le l'organe
féminin qui hélas est en fait le culte
hélium de l'autre va venir se coller la
au niveau du de l'organe génital de
l'autre côté en fait ils vont venir se
coller peut-être baisse il va y avoir et
change de spermatozoïdes donc ça c'est
l'accouplement
on observe souvent le matin en se
promenant dans les parcelles on voit
souvent les vers de terre à ce moment là
après une bonne nuit de travail à
incorporer la matière organique
il se retrouve 10e s'accouplent est donc
une fois qu'ils échangent des
spermatozoïdes
ils se séparent et une fois qu'ils se
séparent bah ils rentrent dans leur
galerie est là en fait on a le cleee
telium donc la boursouflure qu'on a vu
sur les anneaux qui remonte jusqu'à la
tête de
du ver de terre et pendant qu'ils
remontent en fait ils rencontrent
l'organe l'organe l'autre organes
sexuels et là il va y avoir ces
condamnations et en fait le le cleee
telium va sortir du ver de terre
le ver de terre en fait finalement c'est
le seul individu qui une fois qu'il a
fait l'amour redevient jeunes
il redevient jeunes parce qu'en fait
hyper beau clint hélium le critérium il
va servir 9 pour les futures vers de
terre et lui il va falloir qu'ils
réacquérir l'aptitude à devenir
adultes d'une certaine façon à pouvoir à
nouveau se reproduire ça va lui prendre
un mois en fait
et le ver le loeuff va rentrer après bon
il va falloir une maturation pour
pouvoir que les petits vers de terre
puisse éclore et il va lui falloir
généralement trois semaines pour pouvoir
pour que les petits se soient
suffisamment développé pour pouvoir
aller coloniser le sol
donc en fait on dit que le ver de terre
il ya une capacité de colonisation du
milieu de 1 m par an il fait un neuf
et puis après les petits verres de terre
vont coloniser sur un mètre carré le sol
et vont pouvoir se développer et se et
coloniser le sol en fait finalement ont
dicté par aof
on est entre cinq et sept petits ça
dépend des espèces et c'est variable
aussi en fonction des conditions du
milieu
l'autre particularité de l'oeuvre c'est
que si les conditions deviennent trop
sèche ou trop ou trop difficile c'est
aussi une façon de conserver
l'organe le ver de terre et les vers de
terre sur le milieu ça va être lui
permettre de rester
il va pouvoir rester en quelque sorte
plus pour passer par exemple une période
sèche une période froide doit pouvoir
rester dans l'oeuf
et puis éclore un peu plus tard je
reviens pas sur la les catégories
écologique
françois les avait bien étayé juste pour
rappel on a les épis j'ai les andes aux
jets et les années sic
donc vous avez ici les épis j'ai donc
ils sont faciles à reconnaître parce
qu'ils ont une couleur rouge assez vivre
on les trouve que dans la matière
organique
on a les andes auger qui vivent dans le
sol au entre 5 et 25 cm ils sont d'une
couleur pâle parce qu'il remonte jamais
à la surface donc y songer ils n'ont pas
besoin de de ce camouflet
on les revend les reconnaît assez
facilement et puis on a des années sic
qui font les grandes galeries verticale
donc là vous avez une
en état des lieux et puis quelques
rappels sur leur durée de vie lors ties
faut imaginer que vers de terre
notamment un magnifique ils ont réussit
elle à l égard des plus de 20 ans en vie
en laboratoire et on dit souvent qu'on
est entre 6 et 8 ans pour dans l'est
dans les parcelles agricoles et ils
peuvent faire jusqu'à plus d'un mètre de
long donc notamment pour les indécis
donc c'est assez important et c'est
impressionnant le travail qu'ils peuvent
faire françois avait bien avec des
belles images je vous invite à les
revoir les images des vers de terre qui
sont presque aussi gros que que l'avant
bras pour certains mais là l'important
en fait c'était surtout le constat que
en 1950 on est et on estimé qu' on était
autour de 2 tonne de vers de terre et
aujourd'hui on est descendu à 200 kg
voire dans certaines conditions
il reviendrait dessus mais j'ai fait des
comptages à moins de 50 kg de vers de
terre à l'hectare ouyahia
dur dur la moins de 50 kg vers de terre
à l'hectare il va falloir il va falloir
faire quelque chose il va une question
nous est posée de savoir quand deux
verres s'accouplent est-ce que ça reste
ver solitaire ou est-ce que ça produit
combien de r en fait les deux les deux
verts vont tous les deux produire un f
ait une parole fonds né entre cinq et
sept petits d'accord très bien ça va
assez vite au niveau de l émouvoir fini
mais oui cinq ans
kg ça commence à faire affaire peut on
descend jamais
ro il ya toujours quelques irréductibles
un peu comme les gaulois il reste
toujours un ou deux irréductibles et
finalement finalement dès qu'on met en
place les bonnes pratiques et notamment
qu'on recommence aller à les nourrir et
à couvrir le sol et arrêté deux mois le
perturber les beurs d'auteur reviennent
assez vite
ils sont pas rancuniers il arrive à
recoloniser on aura atteint des niveaux
en quelques années ça ça revient quand
même vite stéphane gatti qui nous dit
que voilà quand un canton couvrent
canton couvrent avec des arbres et quand
on court avec des plantes en général il
ya un champ des possibles énorme qui
s'ouvrait nous et c'est bien le sujet
y'a rien là où il y en a par des vers
mais quand y'en a pas je crois qu'on
peut dire que c'est quand même un sacré
problème ça veut dire ce que ça veut
dire en termes d'indicateurs de premier
ordre
qu'on se trompe pas vraiment non halal
avantage ceux qui sont gros ils sont
faciles à observer et et on peut tout
vite le faire mais ne faut pas être
pessimiste on peut dès qu'on met les
pratiques qu'il faut en place ça revient
en trois ou quatre ans on peut retrouver
des niveaux très correct de vers de
terre
mais comme vous voyez bien la première
année va être longue et on n'a pas en
grandes cultures des apports massifs de
matières organiques comme on peut le
voir en maraîchage et comme françois
avait plus nous présentait donc ça met
un peu plus de temps que ça rime les
motoculteurs les vers de terre ça aime
les herse rotative et les retardateurs
ou pas trop non pas bien non on était de
la farine on l'est on les coupe on casse
l'habitat donc on peut tout de suite
cassé le mythe du ver de terre qui ont
fait 2 si on le coupe en a là une heure
une heure de grande écoute on peut dire
que le ver de terre une fois qu'il est
coupé en deux au maximum sans c1 et au
pire ça on en fait plus
oui pire ça c'est plus on peut aller à
la pêche comme que c'est quoi la période
de reproduction des verts puisque la
question nous est posée
il n'y a pas de période particulière de
reproduction en fait des clips
conditions sont favorables et qu'ils
sont actifs
ils peuvent se reproduire faut juste en
fait qu'il soit apte via le critérium
c'est à dire qu'ils soient adultes pour
pouvoir se reproduire mais après il n'y
a pas de période
on va dire que les paillasses avec leur
période d'activité donc au printemps et
à l'automne
il n'y a pas des dates précises où on
voit bien on voit bien qu'on trouve des
verts dans les champs dans les champs
avec découvert avec beaucoup de carbone
au sol beaucoup de biomasse en alu vers
la question nous est posée dire on dit
que la paille favoriser nourrit les vers
de terre qui en a mais en surface mais
la paille doit ne doit pas être ailleurs
qu'en surface il est bien évident que ce
carbone qu'on doit donner au sol cette
ration du solde jamais être enfouis va
être posée en surface c'est le principe
il suffit d'observer la forêt pour voir
que la feuille dont tombe en surface et
on le verra tout à l'heure mais les
prises digérer aspirer et caetera et
recyclés par le ver de terre donc c'est
bien le paillage de surface on est
rappelons-le ocre dans ces dispositifs
agro écologiques et l'agro écologie avec
de l'agronomie de base en place et le
principe est bien celui là
j'aimerais dire de bêtises baptiste non
ça va la matière organique en surface et
on va le voir dans le déroulé à l'est
comment est ce qu'on fait pour les
favoriser il est multipliée donc je me
posais excuse-moi baptisme en hauteur la
question de toucher le sol mais non il
suffit de bien te connecter sur vers de
terre prod
peut-être qu'il faudra le toucher une
fois pour remettre de l'ordre oui mais à
peine on le touche plus c'est fini et
les vers de terre et on va le voir et on
va le revoir
ils font une faune de boulot ou une
faune de boulot at 8 mans c'est pour ça
qu'on a le temps après de se connecter
sur les sur les vidéos c'est parce qu'on
a pu connaître plus avec les chars
eurent n'est plus avec des compacteurs
évidemment on a le temps de se former
exactement c'est d'abord on observe et
ça ça vaut vraiment le la nécessité
d'aller observer de savoir où en est la
structure comme la halle à l'envié de le
dire on a besoin d'élus peut-être de
restructurer une fois parce que les
verts d'otaries
ils sont puissants mais si on peut les
aider un petit peu et on va gagner du
temps en restructurant le sol mais fait
à chaque fois on restructure et on
couvre par des couverts végétaux qui
vont entretenir la structure créée et
les vers de terre qui vont qui vont
ensuite travaillé
j'aime à penser que tu vois mais on
blague on me l'a soufflé ce matin on a
le ver solitaire finalement tu vois pas
après après le pervers matin moi j'ai le
ver solitaire
heureusement heureusement merci pour
tous vos commandes et rs toutes vos
suggestions et yann un qui me dit pas
trop déstabilisés mais si j'ai décidé
tout le bordel aujourd'hui je sais pas
pourquoi mais c'est comme ça ça doit
être parce que je t'aime bien on va pas
s'arrêter c'est que le début allez tu
vois qu'ici on parle maintenant de leur
mode de vie
il ya trois choses importantes en fait
ya la dia pose donc la diapo ca plutôt
lieu l'été la diapo c'est vraiment le
moment où il s'arrête donc il se met en
boule comme sur l'image
et d'ailleurs ça montre en jeu met en
évidence le fait que il ya des mondes
qui se connectent pas par exemple les la
pédologie et l'agronomie j'avais une
expérience dans une fosse en train de
l'homme avait demandé si c'était moi qui
avais fait un néo vers de terre et en
fait non c'est le ver de terre qui dans
des conditions difficiles donc c'est
souvent l'été quand il fait froid et sec
c'est un peu sa façon d'hiberner lui la
diapo c'est le moment
il s'enroule sur lui-même il s'enroule
en fait pour limiter la perte d'eau et
et se protéger donc c'est alice est née
vers nation de l'est vers de terre en
fait elle a lieu l'été laqué sens c'est
quand il ya des conditions difficiles
qui ont été définis comme ça c'est quand
les conditions sont un peu difficiles
dont 20 sur le froid par exemple ou gelé
il ya plus de nourriture disponible il
se met en quête sens
et puis enfin la parade yapo c'est la
façon dont il se régénère c'est
notamment quand il se fait couper en
deux selon l'endroit où il est coupé si
les organes vitaux sont peu atteints il
va pouvoir se régénérer et et c'est
cette phase de parade y apposant fait
cicatrisées
donc si on regarde un petit peu lorsque
lors d'activités
notamment l'activité du ver de terre
année 6 pi et bien on voit qu'il ya deux
périodes qui se dégage donc au printemps
donc on dit souvent qu'il reprenne et
reprennent leurs activités à partir de
février mars et ils vont être actif
jusqu'au 28 mai la date elle est assez
précise
c'est marseille qui dans ces travaux là
mis en évidence fait-il essayer
d'étudier la température du ver de terre
il faisait des prélèvements qui les
avaient équipé avec une sonde une petite
capsule où il y avait du glucose et on
sait que le glucose en fonction de la
température il a une certaine forme est
il prêt il faisait des prélèvements et
il voyait 12 12 2010 et c'est bizarre
que toujours à 12 degrés mais finalement
la température il a retrouvé la
température du sol
une fois que le ver de terre il a été en
dia pause parce que ben ali et réguler
plus sa température et il a trouvé que
le ver de terre s'arrêter et ça
correspondait à la semaine du 28 ce qui
faisait des prélèvements toutes les
semaines et c'est à partir de cette date
que le ver de terre s'est mis en route
donc c'est une fourchette parce que
finalement entre ça va dépendre des
conditions du milieu c'est à dire qu'il
ya des années où s'il fait très sec qui
vont être en arrêt plus tôt et si les
conditions continuent d'être favorables
qui veut il peut être on peut être il
peut continuer son activité
un petit peu plus tard jusqu'au mois de
juin mais c'est dès que les conditions
sont difficiles donc secs et humides
alors pourquoi le 28 mai parce que c'est
quand même une particularité est quelque
chose qui est assez régler en fait le
ver de terre se nourrit la nuit ou qui
remonte la nuit l'année sic
il remonte la nuit chercher sa
nourriture et il se nourrit la nuit et
donc si on regarde un peu ce qui se
passe à cette période là vers le 28 mai
y a plus grand chose à se mettre sous la
dent les céréales et les cultures sont
en train de vouloir donc il n'y a plus
de restitution au sol donc le ver de
terre a plus grand chose à manger
et en plus c'est le moment où la durée
de la nuit devient trop court donc en
fait il a plus suffisamment de temps
pour remonter se nourrir la nuit et on
verra tout à l'heure une image
où il a vraiment faim à cette période là
donc c'est pour ça que c'est assez
régler et ensuite il va il va se
remettre en route
après passé le 28 mai va se remettre en
route au fur et à mesure que le sol va
se prémunit fier souvent c'est après
l'été fin août début septembre quand la
nuit redevient un peu plus un peu plus
longue qui à nouveau les récoltes ont
été faites vous qui à nouveau des choses
à manger et à se mettre sous la dent et
ce qui est assez marrant d'observer
c'est quand je fais des profils en
septembre par exemple je vois souvent le
sol et avait humidifié sur 10 cm donc là
il ya des vers de terre qui sont actifs
et puis à 30 cm ou 40 ou 50 y ait encore
des vers de terre qui sont un dia pause
et cela ils vont se remettre en route et
se réveiller au fur et à mesure que
l'autre va descendre dans le profil donc
voit une palette d'activités donc la
reprise est pas mais pas aussi carrée
aussi précise que la période où où il
s'arrête ensuite ils vont être actif au
mois d'août tout l'automne et jusqu au
froid
et à votre avis où est-ce qu'il se met
quand il fait froid
le ver de terre en
c'est froid
pourrait penser qu' il va descendre le
plus profond pour pour aller chercher
une température optimum à son
développement et bien en fait
le ver de terre une fois qu'il fait
froid c'est un individu à sang froid
donc il n'a pas comme nous l'aptitude à
réguler la température de son corps donc
quand il fait froid en fait il se place
juste sous la glace est ce juste la
partie gelée du sol c'est marcel lors de
ces observations notamment en montagne
qui avait vu ça faites-les vers 12h il
n'était pas au fond du sol visite est
vraiment juste à la limite de la de la
glace du sol gelé et en fait ils vont
pouvoir se réveiller juste quand il fait
froid continue de descendre en dessous
ils se réveillent ils descendent juste
au niveau du froid en fait à zéro à zéro
degré ces besoins métabolites sont très
réduits et donc comme y'a pas de
nourriture et qui pourraient pas trouver
ce qu'il a besoin pour pouvoir réguler
sa température et ben et en étant juste
dessous il réduit ses besoins de
métabolisme au plus bas et peut passer
et attendre que les conditions
redeviennent favorables et dès que le
sol va se réchauffer et là tout de suite
en contact avec la nourriture de pouvoir
à nouveau manger et reprendre le cours
de son activité
donc ça mais aussi en perspective des
périodes où on peut le gêner un peu
moins parce que d'aller à l'arrêt et on
peut trouver des périodes favorables
donc si on regarde au niveau de son
comportement en fait il n'a pas d'oeil
est là mais il a des cellules
photosensibles pour percevoir les
variations de lumière en fait c'est ce
qui lui permet de réguler de se mettre
en dia posent un certain moment il a pas
de nine d'oreille il a tendance à fuir
la lumière la lumière de par ces
cellules photosensibles il est sensible
aux vibrations
parce qu'il possède en fait un sens du
toucher donc tous nos amis pêcheurs
savent bien que pour faire des
prélèvements mais une tige de fer dans
le sol on tape dessus et puis on allait
vers de terre qui sortent au tour que
c'est une façon de de pouvoir les
attrapés pour aller à la pêche
ils perçoivent la gravité c'est ce qui
leur permet de de ceux de s'orienter et
puis ils se nourrissent la nuit ça c'est
l'autre particularité
et oui parce qu'en fait on a vu que
c'était 70% de masse animale sur terre
donc il a quand même un grand nombre de
prédateurs il fait se nourrir la nuit by
s'affranchir d'un certain nombre de
prédateurs qui vivent le jour notamment
si on regarde son son habitat en fait il
fait des grandes galeries et ses grandes
galeries
donc il a une galerie une ou deux ou
trois sorties et il va pouvoir aller
s'alimenter et chercher la nourriture
est faux imaginez qui remonte la nuit et
garde une partie de son corps donc les
années c'est qu'ils ont la particularité
aussi d'avoir la queue plate qui vont
regarder quand ils se déplacent ils ont
l'accueil qui s'aplatit fait la queue
s'aplatit pour pouvoir faire une emprise
dans leur galerie se déployer le plus
possible autour de leur galerie est allé
chercher leur nourriture
et il a rassemblent au dessus de leur
galerie est il fondé à mal comme ça ils
n'ont pas besoin de remonter
systématiquement cherché leur galerie
on verra aussi la particularité de leur
galerie elle est pas construite
n'importe comment c'est c'est un peu et
j'ai construit à la manière des caves de
roquefort un petit peu en fait
d'anatomie et l'aération de la galerie
s'est vraiment fait pour qu'ils aient
des conditions favorables à une
fermentation et que et que la nourriture
qu'ils ingèrent et qui protège en fait
dans sa galerie puisse après mature et
mûrir et qu'ils puissent la re manger un
petit peu plus tard et les galeries les
construit pas par hasard il fait pas des
grandes galeries juste pour le plaisir
notamment l'anis hic est il est là pour
réguler la température et l'humidité
donc c'est quoi l'optimum de température
pour un ver de terre en fête qui va
toujours chercher à
réguler sa température et à trouver un
optimum de 12 degrés c'est pour ça que
marcel dans ces prélèvements de trouver
toujours 12 devrait durer tous devraient
parce que c'est sa température optimum
et donc il va descendre dans le sol en
fonction de cette température 12 degrés
c à 50 cm va descendre à 55
sinon si c'est plus bas il va plus bas
s'il sait plus haut c'est plus haut ça
dépend vraiment de des conditions du
milieu est en fait ils remontent la nuit
nous prend sa nourriture et puis
redescend à l'otan à l'optimum de 2
degrés la journée
et puis va remonter amour ma venue
chercher sa nourriture et l'humidité
aussi très importante
il a besoin de 80 % d'humidité pour
c'est vraiment ces conditions optimales
ces deux devraient 80 % d'humidité
c'est en ça que les questions commencent
à arriver sur la profondeur de la diapo
sur la pauvre idéal pour l'alimentation
mais tu vas y venir et tu vas y revenir
longuement l'apport idéal de
l'alimentation ça c'est la base
on parle de la ration du sol au parle du
ver de terre d'ailleurs marcel qu'on
salue puisque avec un peu de chance il
nous suit marcel bouchez l'idée c'est
bien c'est le triptyque c'est une plante
des vers de terre et puis après la faune
du sol les bactéries les champignons et
les micro-organismes ne conviendra
longtemps effectivement les stars
baptiste sur la sur la nourriture idéal
du ver de terre
je rappelle parce qu'il était important
cette notion d'agroécologie à une seule
définition et la défient sur
l'agroécologie d'ailleurs on pourrait la
revoir dans le code rural ou ailleurs on
est d'ailleurs avec baptiste et le club
des jeunes à grenoble parce qu'il ya les
plus vieux comme nous même si on croit
encore que bon ça nous aussi on mange la
nuit ont fait la frette et tout comme
des vers de terre il ya deux problèmes
voilà je suis patient n'avait que plate
bien regarder ou quoi oui merde on a une
heure de grande écoute au et dylan me
censurer mais tu peux pas à si tu peux
couper tout tu peux te couper toi donc
la nourriture terrestre du verre et il
suffit de se promener dans les bois pour
voir
partout il suffit de regarder un arbre
mort couché au sol levée des corps c'est
pour voir qu'il ya des vers de terre
tout de suite dès que la tombe
au bout du bout de six mois le ver de
terre et la wii les piliers
l'agroécologie les deux piliers
l'agroécologie c'est la couverture
végétale des sommes permanente et
l'agroforesterie et du coup ça ça va
peut-être finalement nous mettre un peu
d'ordre dans les verres dans les cabanes
de vers de terre et dans leur nourriture
baptiste toi exactement voilà je sais le
dessin de david
las mais je te l'avais donner suite à
l'autorisation ça ça vaut et ça ça vaut
un verre à oui mais vous allez vas-y
non mais le dessin de david il est
magnifique parce qu'il lui trouve
vraiment comment le ver de terre effet
la capacité
je vous parlais tout à l'heure en
préambule de la capacité d'ingestion
d'envoi qu'il a la capacité de 2
d'incorporer dans le sol des feuilles
donc des choses assez grosse françois
avait bien mis en évidence qu'il avait
des grosses capacités pour pouvoir tirer
encore pour et de la matière organique
en fait pourquoi ce qui fait ça le ver
de terre que c'est aussi pour protéger
sa nourriture là en fait il encore port
dans la dans sa galerie tout de suite la
feuille qui va pouvoir après croquer au
fur et à mesure mais là la nourriture à
les protéger c'est à dire qu'il n'y a
pas d'autre ou très peu d'individus qui
peuvent après venir digérer ça sa
feuille et venir lui prendre sa pitance
d'une certaine façon il est vraiment là
pour pouvoir protéger encore pourrait
donc c'est pour ça qu'il est encore pour
la matière organique et on va voir après
au niveau agronomique qu'est-ce qui se
passe et quel est le rôle de sa
structure pourquoi est ce qui fait ça
vidéo il ya une vidéo je crois que c'est
sur la bbc qui qui montrent ils ont mis
dans un bois avec des feuilles au sol
évidemment et pendant ce temps certains
ils ont accéléré les images on voit les
vers de terre sortir la nuit prendre les
fenêtres on s'est inspiré de sa pour
dessiner pour ce dessin on s'est
vraiment inspiré de ça il est vraiment
il a enroulé sur le dire il enroule la
fun tel le cigare qu'est la feuille de
sillars pour l'injecter où le jeu n'est
pas le mot enfin peu importe pour la
mettre dans la galerie et protéger sa
nourriture ni ils sont dès maintenant le
vent autant en emporte le vent et les
vendent les feuilles sent bon et c'est
donc sa nourriture première belle et là
c'est une
on parle beaucoup de carbone et du cycle
du carbone et de la matière fraîche bien
voilà de la matière fraîche ça peut être
une paille ça peut être une feuille
c'est la nourriture première du ver de
terre
exactement et ensuite il va la manger et
il va aussi on a vu qu'il avait
construit sa galerie d'une phase de
façon d'une certaine façon pour pouvoir
après digérer et et faire digérer
finalement ce qui va manger c'est à dire
qu'il n'est pas capable de digérer tout
seul il va broyer par son jezzy et après
il va mettre en fermentation sa
nourriture pour pouvoir repasser
on va voir l'association des bactéries
et des champignons qui est indispensable
à sa digestion et à ça à son bon
fonctionnement
tu parlais tout à l'heure des cabanes
voilà une illustration des cabanes de
vers de terre en fête le ver de terre ni
roman on a dix qui remontait la nuit il
va chercher la matière organique et une
façons de l'observer est de savoir si
dans son dans sa parcelle dans son
jardin dans sa parcelle avec paul on n'a
des vers de terre c'était là on met une
cage on la protège pour pas que les
oiseaux viennent y prendre la paille on
étale bien comme il faut
la paille sur le sol de manière uniforme
et on revient une ou deux journées après
et puis la paille à les amasser en
petits tas et
l'auteur en fait il va chercher toute la
matière organique qu'il a autour de sa
galerie qui se déploie le plus possible
les ramène tout ce qui peut et puis
après il fait des cabanes et c'est
facile c'est assez facile d'observer si
ça peut être un premier indicateur si on
n'a pas de bêche
si on n'a pas de matériel pour creuser
le sol on va on peut déjà voir leur
activité par les les cabanes de vers de
terre
donc là c'est une photo de green au tec
qui avait fait une observation donc là
sur un mètre carré y avait presque sans
s'en cabane de vers de terre vont
convoyer l'activité du ver de terre donc
pour rappel vinothèque c'est une
association la sbm en belgique qui
travaillent sur l'agriculture de
conservation des sols et j j'ai
travaillé avec eux au printemps dernier
pour faire notamment des des comptages
de vers de terre et donc il y avait eu
cette observation qui avait été fait
et c'était très intéressant donc à les
cabannes et puis après il ya la tuerie
kull donc la tuerie kull en fait c'est
quoi c'est l'ama du ver de terre
c'est-à-dire que quand il remonte en
surface et vite son tube digestif parce
qu'il va falloir qu'ils incorporent de
la matière organique donc qui remonte en
surface une vitre son tube digestif donc
ça ça fait la tuerie culte
pourquoi tu recules marcel vous
l'expliquera mieux que moi mais en fait
c'est une espèce de ses fins et un amas
de déjections ça fait une espèce de tour
et de danse et c'est très très fertile
très stable on va le voir tout à l'heure
mais le ver de terre vite son tube
digestif et après il peut incorporer de
la matière organique qui va priver en
surface donc là c'était c'était une
autre une autre image c'est à dire que
en un couvert végétal qui est en place
et en fait on a tout de suite les vers
de terre qui prennent en charge le moins
la moindre faille la moindre le moindre
pétales qui arrivent au sol et pris en
charge par le ver de terre et tout de
suite il incorpore voilà une autre image
que j'avais pris au mois de juin quand
j'étais chez chigri knotek est hélas en
fait c'était on avait le blé qui était
en place qui était en pleine pousse est
en fait les feuilles du bas commencé a
commencé à devenir jaune à être être
morte finalement que le blé s'en sépare
pas ce qui m'a le plus besoin en fait le
ver de terre les feuilles étaient encore
accrochés aux pieds de blé et le verre
de temps il était déjà en train de les
étirer et de les incorporer dans sa
galerie parce que on était au début juin
il faisait encore bon il y avait encore
des conditions favorables et on était
juste après un orage donc il est encore
très très actif où éclata elle fluctue
un petit peu mais le ver de terre il est
il avait faim ils allaient tout de suite
cherché sur le pied de blé des feuilles
mortes pour pouvoir les incorporer les
digérer que c'était lors du repas et
qu'ils avaient faim donc c'est assez
assez puissant que le travail du ver de
terre et on voit mal que il ay la fin et
et ils ont besoin de se nourrir comme
comme vous et moi et tous les jours
c'est à dire que ce n'est pas juste un
gros apport s'est régulièrement il a
besoin de trouver sa nourriture pour
pouvoir au différé se développer et et
croître
voilà notre image dans la matière
organique du ver de terre et donc si on
passe à son repas ben en fait j'aimerais
j'aimerais que tu reviennes à l'image
précédente 6 s'attendent lui pas parce
que cette image
pour moi elle en dit long on parlait de
la nourriture ont parlé de cette image
elle dit elle dit quand même beaucoup de
choses j'ai une culture une précédente
en l'occurrence du maïs j'ai réussi à
tout laisser au sol et j'ai ressemer
dessus j'aimerais que tu précises un
petit peu ça parce que au regard des
questions qui se posent et qui sont
posées c'est cette image pour moi elle
est chez christian abadie comptes salue
elle a été fait là bas
au-delà du fait qu'on ait un verre bien
nourris bien foncé bien vigoureux et
c'est parce que c'est important aussi
accrues contre inverse complètement
chétif et qui a rien à bouffer 200 jours
par an 100 jours par an ça fait un peu
longue
c'est comme le confinement que peut
trouver un plot juste que tu sur cette
image là que tu insistes un petit peu
parce que là on est en une image on
résume une grande part de l'entrée
agronomique me semble-t-il
oui en fait là on voit bien avec l'image
qu'on a la ration du sol
la ration le sol en fait il a besoin
comme comme toi comme moi de trouver
d'avoir de la nourriture en permanence
et abondamment et régulièrement et là en
fait on a laissé la ration au sol donc
on a le seul qui est à moins qu'ils
aient à manger on a le ver de terre qui
va orchestrer la digestion et le
recyclage de cette matière organique
c'est à dire qu'il va lui incorporer il
va le transformer en humus pour une part
il va libérer les éléments minéraux qui
sont contenus dans cette matière
organique
et puis on n'a pas perturbé le ver
d'auteur c'est à dire qu'on n'a pas
enfui la matière organique allait rester
en surface et on a pu semer la culture
d'après là en l'occurrence c'est
sûrement un humble et en direct dans le
coma
ici pour que les choses soient bien
claires quand on parle d'agronomie et
d'agro écologie c'est une politique du
mètre carré
chaque mètre carré et protéger chaque
mètre carré et nourrit chaque mètre
carré est riche de biodiversité la
biodiversité c'est chaque centimètre
carré serait même tenté de dire mais au
regard de la température du sol de son
humidité ici dans le champ du voisin
le 22 le 22 avril dans le champ du
voisin le sol il est à 36 degrés alors
que ici le sol couverts est protégé il
est dix 10 degrés en dessous et il est
beaucoup plus humide et c'est donc dans
la condition de vie de prolifération un
du ver de terre ça change absolument
tout là on va au delà de la prairie donc
dans la nourriture du sol rappelons le
la tige la paille pour le sol et le
grain pour nous en quelque sorte dans ce
principe premier agroécologiques je
restitue systématiquement la paille au
sol alors je peux en enlever un peu
aussi j'en ai déjà beaucoup et que j'ai
atteint la ration optimum qui reste à
préciser dans les sols mais quand j'ai
atteint la racj optimum jeu peut en
sortir un petit peu pas de souci mais
encore faut-il que cette ration
quotidienne et annuel soit correctement
pourvus pour le sol
exactement c'est le seul il a besoin de
sa ration et il a besoin de d'être
nourris et il faut trouver le bon
équilibre voire panier au o2 et j'aime
bien ton enfin une idée est importante
et il faut insister sur le fait de
laisser la matière organique en surface
au maintien des conditions favorables
aux vers de terre qui va pouvoir
travailler plus longtemps
incorporer plus de matière organique et
protéger plus le sol parce que on le dit
pas assez mais le sol
il est nu et quand il chauffe bain on
tue une partie de la vie du sol il faut
pas que le sol il dépasse 40 degrés
et puis les travaux d'olivier us on met
aussi en évidence la la réaction de
fenton donc en fait c'est une réaction
où on pensait que le sol quand il avait
% de matière organique
la matière organique il a été protégé
par l'argile et on pouvait plus
descendre plus bas
et finalement c'est les uv qui vont
venir nous brûler le peu de matière
organique qui reste encore donc malgré
le fait qu'on soit un pour cent ont dit
oui moi je peux pas aller plus bas de
toute façon et en fait on se rend compte
que si est notre numéro un c'est le
soleil et ses les uv est donc là on voit
bien que le mètre carré de sol
y'a pas
un rayon de soleil qui va directement
sur le sol il est protégé
tom sur la matière organique et il vient
pas chauffée et augmenter la température
du sol de manière
exponentielle on ne dira jamais assez
sol nu sur le foot u so le couvert sur
le prospère et j'aime a rappelé qu' ici
on crée des microclimats le climat c'est
quand même un assemblage de microclimat
et que du coup mais le ver de terre dans
cette histoire de climat il a un rôle
déterminant à jouer climat carbone au
sol biodiversité ça passe je parlerai
même pas de la zot en parlera tout à
l'heure dans le tube digestif et dans le
gésier du ver de terre il se passe
beaucoup de choses à faire que le clic
le cycle de l'eau et finalement ces
données climatiques
elle se fait aussi et surtout avec les
vers de terre
à toi de jouer exactement on va voir
tout à l'heure que la plupart des cycles
biogéochimiques se passe par le train
passe par le tube digestif du ver de
terre et le titre chef d'orchestre c'est
pas pour rien c'est vraiment que il est
à l'interface est il un pilote en fait
il dit il met en condition et en en
exergue toutes les conditions favorables
aux différents cycles et on va voir
qu'est-ce qui se passe d'un point de vue
des différents cycles
si on regarde un petit peu de son
ressort pas finalement c'est un mélange
de matières organiques d'algues et puis
et puis de terre et y met tout ça en en
macération
mais il affectionne particulièrement les
les algues et ça on l'avait vu enfin
marcel parent dont l'avait vu quand il
avait été en angleterre où il marchait
sur un chemin la nuit en fête
le chemin était propre os au bord du
judo au bord de la pelouse à côté les
les pavés étaient propres et puis au
milieu et avait plein d'algues et en
fait c'était la limite du ver de terre à
se déployer pour aller sucer la ligue
qui se développer sur les cas nous
puisqu'il pleut assez assez abondamment
en angleterre donc finalement son repas
c'est un mélange de matières organiques
de dalt et la matière organique on a
bien insisté là dessus il faut qu'elle
soit en surface
c'est à dire que quand la main la
matière organique elle est incorporée
par un travail du sol et on change sa
phase c'est plus des bactéries aérobies
je ne sais plus en aérobie c'est en
anaérobie et en anaérobie
c'est comme si en fait vous mangez une
belle entrecôte avec une odeur de fumier
vous vous allez voir le menu ça va être
appétissant et quand vous allez sentir
l'entrecôte arriver vous allez avoir un
peu un peu moins faim et ça va un peu
vous couper l'envié c'est ce qui se
passe quand on incorpore canton
notamment quand on laboure où on met la
matière organique au fond en fait c'est
elle évolue de manière à nairobi
et là on a des bacs une odeur qui est
pas du tout à fait tente en fait que le
ver de terre
il sent ce qu'il mange c'est à dire que
il a cette capacité il prend pas
n'importe quoi là vraiment cette
capacité de sélectionner ce qui va lui
être bon alors si après il a plus que de
la matière organique en décomposition à
manger il va manger la matière qui sent
pas bon mais principalement il va quand
même choisir des choses qui me sont
inquiétants et il a besoin de cet
équilibre et de cette matière organique
et de ce qu un peu soupe d'algues
qu'on se voit là un peu se ressent sur
son repas et il n'est pas capable de
digérer tout seul c'est à dire qu'il va
me il va y avoir une interaction forte
entre bactéries champignons et vers de
terre et le ver de terre en fait il a
besoin pour l'aider à digérer
au delà des conditions qu'il maintient
en digérant un ph de six ou sept
il a besoin de dead
il n'a pas un tube digestif ou et les
autonomes pour digérer tout seul il a
besoin de trouver des bactéries les
champignons et de s'associer et ces
bactéries faut qu'elle soit aérobie
c'est pour ça qu'ils favorisent
l'aération dans son dans sa galerie dans
son temps sont obligés dans sa galerie
l'aération est un point important pour
pouvoir avoir des conditions favorables
à la fermentation c'est à dire que une
fermentation mais une fermentation
plutôt aérobie et il s'accompagne
vraiment de il s'associe à des bactéries
en fait créer des conditions favorables
à leur développement
il est là pour près des conditions donc
à ph 6 ou 7
et puis à une humidité suffisamment donc
les bactéries les champignons des
conditions favorables et le fait de
maintenir ces conditions ni sélectionne
les bactéries qui lui sont proches les
prolifiques propice pour pouvoir se
développer
il a vraiment besoin de s'associer à ça
donc en fait qu'est-ce qui se passe 10g
ou mange une première fois la matière
organique
il est encore dans sa dans sa galerie au
fur et à mesure qui redescend tapissent
sa galerie de matières organiques et là
en fait la matière organique à va
rentrer en ferrain plantations elle va
être dégradée par les bactéries et les
champignons du sol et en fait il va
venir remanger quelques semaines plus
tard la bactérie et une la soupe
notamment de bactéries qui présente sur
la matière organique qui en
décomposition et il va pouvoir faire ça
un peu comme comme un lapin il va re
manger ses excréments
sauf que le lapin une fait deux ou trois
fois qu' après il ya plus grand-chose à
qu'il est apte à digérer or le ver de
terre lui peut le faire de manière
infinie si on peut dire ça comme ça il
va pouvoir leur faire de manière
indéterminée parce que les reprendre la
matière organique qui l'aura incorpore
un petit peu il rajoute qu'il vient
stimuler bien piloté en fait là la
digestion et l'activité des bactéries et
des champignons
et baptiste regarde il ya petit père qui
veut parler tu l'as vu petit père il va
parler mais il a dit baptiste c'est mon
pote parce qu'il dit vachement de trucs
intéressants qui sont vraiment vrai tu
vois sur les vers de terre on a tout vu
tout entendu mais d'ailleurs pour les
compléments d'information n'hésitez pas
un livre à lire le livre de marcel
bouchez a été réédité réimprimer
disponibles et qu'est-ce qu'il invite
plus envie de dire petit père regarde
krueger comme il est mignon garde à vue
il est en pleine forme
ouais il à dire mais baptiste il a
raison mais il faut qu'il insiste parce
que le ver de terre et il mange de tout
un acte qui mangent de tout mon gars
mais oui mais ce qu'il adore
c'est la matière organique fraîche et
c'est vraiment ça dont il a besoin donc
dit juste d'insister regarde un peu où
aucune des bisous et baptiste il a
vraiment besoin oui tu as raison de le
dire mais c'est vraiment de la matière
organique frêche on laisse en surface
leur annonce ce dont il a besoin
parce qu'au-delà de maintenir des
conditions favorables à son
développement
ça lui permet de passer ce qu'ils
mangent et c'est ce qu'ils préfèrent
enfin il faut que cette matière
organique et soit en aérobie et pas en
anaérobie m'incite pas vraiment sûr
matières organiques frêche en surface
qu'on laisse on pourrait dire bah oui
mais on est sympa on lui mâche le
travail on y incorpore il a plus besoin
de remonter à la surface et on protège
des prédateurs mais mais comme j'ai dit
c'est de la matière organique qui évolue
en anaérobie et l'anaérobie c'est pas
des bactéries qui lui sont prolifiques
qu'ils sont c'est comme s'il faisait un
peu une indigestion
si vous vous mettez à modifier le ph de
votre estomac vous allez avoir une
indigestion des problèmes gastriques et
et ça va mal se passer dans votre
système valverde hauteur c'est un peu
pareil c'est pour ça qu'ils
sélectionnent la matière organique qui
mangent et des choses qui préfèrent par
rapport à d'autres mais c'est surtout
qu'elle soit fraîche et qu'elle soit en
aérobie pour ça les choix profil
profitable et qu'ils puissent s'asseoir
en condition les îles mais les
conditions favorables au développement
des bactéries aérobies donc il faut que
cette matière organique à soi en aérobie
et qu'ils puissent l'a trouvée de
manière en aérobie vraiment et qu'elle
soit fraîche
et on a bien vu sur les images
précédentes c'est la matière organique
elle est même pas arriver au sol que le
ver de terre l'a déjà pris en charge et
il va vraiment chercher cette matière
organique frêche qui est même pas
séparer du pied de blé par exemple ici
il vient vraiment tout de suite la
prendre en charge et l'a incorporé dans
sa peau sa galerie
donc les bactéries en fait ils ont si on
fait juste un focus bactéries et
champignons les bactéries elles ont
vraiment ce rôle de minéralisés de de
digérer et de rendre soluble les
éléments minéraux qui sont contenus dans
cette matière organique et en fait c'est
ce qui se passait il s'associe à des
bactéries pour pouvoir dégrader la
matière organique et remettre des
éléments soluble à sa disposition
peut-il a pas la capacité des estives de
pouvoir mettre tout un tas de deux
processus et ils digèrent ce qui peut
filmer en fermentation et après il peut
quand ils repassent mais il a à nouveau
des éléments soluble qui vont lui
profité pour son développement et
notamment les protéines dont il a besoin
pour faire sens paulette et croître
donc le bac des bactéries ont vraiment
ce rôle là et les champignons ils ont ce
rôle de paria deux types de champignons
et les champignons mycorhiziens qui sont
vraiment associé à la
à la plante et qui vont pouvoir
améliorer l'absorption de l'azoté du
phosphore et la solubilité des éléments
nutritifs et c'est vraiment un
prolongement du système racinaire
on rappelle que ça peut faire jusqu'à 4
km mais probablement d'une racine donc
c'est pas négligeable
les champignons mycorhiziens il ça amène
la plante à pouvoir mieux se défendre à
être plus performantes et je vous invite
à voir les verts marc-andré ou hervé
cohade pour approfondir le sujet y en a
les champignons saprophytes qui sont là
pour décomposer la matière organique et
recycler ce qu'il ya dans la matière
organique
il ya vraiment cette interface est le
ver de terre et compliquerait vraiment
des conditions favorables aux
champignons et aux bactéries qui
permettent à près de qu'il est lui à
digérer mais qui orchestrent un peu
cette fertilité parce que en passant en
les alimentant et surtout en les
déplaçant il a cette capacité de de les
déplacer une bactérie ou un champignon
avec une faible capacité de se déplacer
le ver de terre en le prenant dans son
en charge dans son tube digestif en le
stimulant et en le déposant un petit peu
plus loin il met en connexion des bombes
qui se serait pas spécialement
rencontrer si c'est lui l'auteur avait
pas et n'avait pas été là
et donc il vient en fait stimulé cette
vie du sol au niveau 2 du pourtour de la
racine et il vient amener de la
diversité et en amenant cette diversité
on augmente le pool en fait on dit que
le sol sont spécialisées c'est-à-dire
qu'ils ont peu de diversité et le ver de
terre vient créer des conditions
favorables
en plus des des plantes qui injecte du
sucre dans le sol il crée des conditions
favorables et on augmente la diversité
du des populations de bactéries et de
champignons dans le sol et notamment
autour de la plante et la plante et les
baby mieux défendu et plus protégés
tu es de la tuerie culte
au delà de la digestion c'est qui vient
aussi renforcer la stabilité du sol
en fait il met des conditions favorables
pour les bactéries et les champignons
pour faire de l'agglo malines donc c'est
une beau protéines qui vient à voir
vraiment ce rôle de cole cas matières
organiques et le sol sont collés et on
améliore la stabilité structurelle c'est
à dire que si l'eau tombe sur le sol nu
il ya pas de u2 tu recules de vers de
terre doivent affaire les faits splatch
c'est à dire que la goutte d'eau à tombe
et bien éclater les limons et légumes
sont expulsés de part et d'autre et on
fait une forme une croûte de battance
appelle ça la boîte ans c'est à dire que
les échanges au niveau de l'eau sont
plus possibles c'est à dire que l'eau
après ben ça fait une croûte imperméable
il ya plus d'échangés entre la surface
du sol et le dessous est bon des choses
qui deviennent imperméable et on a
souvent des problèmes de germination de
plantes qui arrive pas à percer cette
croûte de battance il y aura des images
un petit peu plus loin et en fait le
verbe quand la goutte d'eau à tombe sur
la tuerie kull la tuerie qu il ya de la
colle avec ses global inc est le seul et
les protégés du clos aller il ralentit
après sur la tuerie kullas les diffuse
et a fait naître le sol de manière douce
et durable une lueur de terre on va voir
qu'il a un rôle dans le stockage de
l'eau dans le sol
oui merci pour l'eau on y on y reviendra
mais j'avais envie de dire juste oui
évidemment que le ver de terre en les
éléments assimilables mais tu vas y
arriver et tranquille tranquillement j
invite tous les tous nos amis nos
collègues qui travaillent sur l'eau sur
les grands les petits cycle de l'eau sur
l'érosion sur les inondations puisque
les inondations j'aime a cité une
formule extrêmement importante de notre
ami des plantes bio indicatrices gérard
ducerf gérard dis très clairement
l'érosion ses prémices du désert ça ça
veut dire beaucoup de choses et
aujourd'hui quand on voit les schéma
prospectif des agences de l'eau et et de
ses progressé de cette projection dans
le temps mes chers amis compter sur les
vers de terre
si on n'a pas le cycle de l'eau carbone
vers de terre s'il n'y a pas de vers le
terme à ce cycle de l'eau il va être
profondément modifiée changé je dis ça
parce qu'on parle souvent des
inondations elles sont de plus en plus
fréquente de plus en plus catastrophique
moyen de matières organiques - il ya des
fédés qui plonge - il ya de vers de
terre
mais on parle peu souvent de l'érosion
et ça c'est un sujet extrêmement
important est le fait de cette de tout
c'est de toutes ces cols et de toute
cette mise en oeuvre de la structure du
sol pour la faire tenir pour la faire
vivre et pour la protéger il faudra
qu'on regarde ça de près je crois
exactement
et si on peut faire juste un focus sur
le cycle de l'eau
mais une étude qui avait été fait ou on
a mis en perspective de sol les sols
étaient identiques les quantités
identiques et insolent qui est travaillé
de manière mécanique c'est quoi le rôle
du travail mécanique c'est de faire de
la la macro porosité mais on sait le
seul fait qu enfin l'outil fait que de
la macro porosité on n'a pas un outil on
n'a pas de boutique existe qu'ils sont
capables de faire de la micro porosité
et en fait on avait mesuré une étude est
elle met ça en perspective
on a mesuré la capacité d'infiltration
de l'eau dans un système structuré
mécaniquement avec un triste m structure
est biologiquement
et
en mille le solde structurel
mécaniquement il avait une capacité
d'infiltration de 10 millimètres par
heure c'était des situations identiques
à passer à affiner en fonction de
l'heure du type de sol existe mais dans
l'étude c'était 10 millimètres par heure
pour le solde structurel mécaniquement
donc sylvia un orage l'été on comprend
bien que les dix premiers millimètres
vont être infiltré et le reste on va
créer de l'érosion de la battance et va
finir à la rivière et le sol structurée
mais qui avait logiquement on est à 180
millimètres par heure
donc il a une grosse capacité
d'infiltration il peut absorber ces
épisodes orageux lots à les stocker
durablement dans les galeries par le
rôle du ver de terre qui incorpore de la
matière organique donc ça fait vraiment
ce rôle d'épongé les galeries sont
durables c'est-à-dire que même si le ver
de terre il n'est pas actif la galerie
est dure environ 30 ans on a vu donc ça
ça amène une grosse stabilité du sol est
vraiment des drains pour absorber cette
eau de la tuerie qu elle a une durée de
vie de au moins un mois c'est à dire que
le sol quand il est sous cette forme il
est protégé au moins manière durable
pour un mois et pendant ce mois il va
être moins sensibles à la battance et à
l'héroïne
et j'en remets une couche j'ai oublié
l'année mais c'est pas très vieux il
avait beaucoup plu au printemps
on l'a beaucoup au printemps et on se
dit les nappes sont recharger les nappes
sont pas rechargez parce que dans
l'hexagone on perd 50% de l'autre 50 %
de l'eau depuis le parent ruissellement
en évaporation des nappes sont pas
recharger il suffisait de creuser pour
voir que en dessous des semelles de la
bourre pour faire simple en dessous des
semaines de la boulot n'était pas rentré
l'eau n'avait pas pénétré donc c'est on
invite tout à chacun à la prudence
oui pleut beaucoup il pleut pendant deux
mois mais c'est pas pour ça que la nappe
est rechargé et paradoxes élémentaire
bien évidemment on était retournée sur
nos sites de référence faire des mesures
et des prélèvements mais fin mai alors
là du coup il voulait sec famille
faisait sec non dans le sol complètement
c'est complètement au crack les fissures
et des fentes de retraite là il fait un
orage de 20 mm asie super mais il fait
un orage de 20 mm
l'eau ne rentre à nouveau parc sol est
très sec et nous ne rentre toujours pas
donc c'est important je crois de
préciser ça donnait la capacité à créer
quelque chose qu'on a appris quand on
était jeune et qu'on a un petit peu
oublié la réserve utile en ou du sol
tant de réserve en outre mais c'est la
réserve utile en eau dans le sol et là
aussi c'est une politique du mètre carré
exactement et c'est ce que l'on sait ce
qu'on a vu enfin moi c'est ce que j'ai
vu c'est cet automne et cet hiver où
j'ai lu récemment qu'il y avait déjà des
départements qui étaient limités au
niveau des nappes phréatiques finalement
ce n'était pas tant rechargé que ça et
il suffit avec une bêche on peut déjà
avoir une indication sur ce qui se passe
sous nos pieds et j'avais vu j'ai fait
ce constat là moi c'est cet hiver et il
a juste avant le confinement en faisant
des prélèvements
on avait des sols gorgés en eau sur 15
20 cm et puis dessous c'était assez
simple c'est sec et en fait l'eau à elle
été bloqué par une semaine qui empêchait
les flux et l'o2 de s'infiltrer
et j'ai un collègue qui a une expression
que j'aime beaucoup il a dit les seuls
savent plus boire ils ont perdu leur
capacité à boire ils savent plus boire
et qui savent plus gérer les flux d'eau
et en fait on sait plus stocker de l'eau
quand ils entendent et une fois que il
fait sec à des déconvenues notamment au
niveau des cultures
du coup je bois un coup à la santé et à
la santé des verts parce que les soldes
ne doivent plus voir mes minutes et
voilà une illustration en fait du rôle
du ver de terre
le ver de terre par ses galeries par sa
structure qui permet vraiment de faire
des drains et ce sera intéressant
j'avais mesuré mais j'ai plus le chiffre
en tête sur 20 sur 20 centimètres carrés
combien ça représente et de draps en
fait prendre le volume mesurer le
diamètre de chaque galerie voir ce qui
se passait au niveau de vue du drain que
ça pouvait représenter mais c'était
assez assez important il est là c'est un
impressionnant
donc en fait si on fait un résumé des
rôles du ver de terre il est considéré
comme ingénieur du sol
il a un rôle incontournable dans les
racines du sol on a insisté là dessus
il favorise l'infiltration du sol il
vient compenser la compaction naturelle
du sol et il a un rôle dans la
protection et la structuration du sol
et puis il a un rôle incontournable dans
le recyclage de la matière organique
on ne dira pas assez
et donc si on fait maintenant un focus
sur son rôle et notamment si on prend
des chiffres pour étayer un petit peu ce
qu'il est dit il un rôle incontournable
dans le sol dont le stockage du carbone
du sol
on voit bien là par l'étude qui avaient
été fixés très récent et les travaux sur
les vers de terre earth à d'autres la
liste de 92
on a le stockage du carbone
avec avec si on n'a des vers de terre ou
pas de vers de terre en voit qu'ils
améliorent le stockage du carbone dans
l'eau on parle aussi de son rôle dans
l'infiltration de l'eau on voit bien
avec 7 et 8 2 les niveaux et puis ils
augmentent la disponibilité de l'eau
pour les plantes
lubach d'auteur il a vraiment ce rôle
dans sa galerie pour
pour pour nous mettre en exergue ces
choses là maintenant je voulais faire un
focus sur le rôle du ver de terre sur
les fertilité dans le sol et je parle
des fertilité et pas juste de la
fertilité et j'aime à distinguer
fertilité physiques chimiques et
biologiques et de faire un point sur sur
chaque point mais je crois que on a une
surprise pour vous et il ya quelqu'un
qui nous a rejoint qui a quelque chose à
me dire
oui bonjour de votants je viens de vous
rejoindre et effectivement j'ai beaucoup
plus haut risque sur les fertilité donc
pour moi là qu'il ya qu une fertilité
c'est ce qui permet la pousse des
plantes est effectivement à partir du
propriétés physiques chimiques et
biologiques des hommes alors séparé les
trois dans un sol
c'est très artificielle cas le sol ne se
pose pas ces questions là le fait est
que les plantes poussent elles sont des
micro organismes
elles sont par des organismes qui pousse
dans un sol et qui bénéficie
effectivement de l'activité des autres
organismes tels que les vers de terre et
les micro-organismes qui pousse notre
qui se développe pardon autour de la
rhizosphère c'est une coopération
complète y compris avec les pattes hier
morte du sol et ça c'est la partie
on peut dire physique puisque c'était
mort n'est pas lui manque c'est une
évidente mais surtout c'est une énergie
qui a été apportée par les plantes
précédemment qui formulent us contenus
dans l'humus plutôt cette énergie est
contenue dans le bus et va permettre de
faire tout le travail du sol via le
travail des racines quelque peu mais
surtout via le travail des vers de terre
pour des tonnes et des tonnes d'un ver
de terre
disons de l'ordre de 300 tonnes à
l'hectare de matières qui va traverser
lorqu'il digestif pour de voir que ce
côté là mais également pour constituer
le le réseau hydraulique d'écoulement
dans le sol la suppression précisément
de ce qui a été dit tout à l'heure c'est
à dire de commandes de la battance de la
surface du sol par la multitude des
tueries tulle 1 et chaque plus recul
contribuer la slam c'est pas que les
tueries culte ça c'est la partie émergée
de l'iceberg
les vers de terre déposent leurs
défécation l'europe pour parler comme
tout le monde à l'intérieur du sol tu es
constitue une structure poreuse
car entre les crottes qui a deux
ce pass c'est à dire des ports querrey
d'ailleurs envahi par les racines tout
ça ça collaborent ensemble alors quand
on dit fertilisation chimiques
évidemment les eu les oreilles comment
les éléments chimiques et pas n'importe
lesquelles ce qu'on appelle les éléments
bio chaîne c'est-à-dire ce qui gênait à
la vie à savoir le carbone l'hydrogène
qui sont constitutifs de la matière
organique mans mais également la zone
le phosphore le potassium pour parler de
trois qui sont couramment connu mais ici
aussi une calcium et beaucoup d'autres
qui vont constituer les organismes
vivants mais aussi vont rentrer dans
l'humus qui est une matière organique en
principe bord mais en fait pour une
micro organismes et créé par largement
est plutôt façonné pas créer mais
façonné par les vers de terre et leur
activité physique josé dit en centaines
de tonnes à l'hectare
donc c'est cet ensemble la fertilité
c'est les résultats c'est à dire que les
plans peuvent reprendre les éléments
biogen faut pas oublier que souvent
elles les prennent elles les fixes dans
leurs tissus c'est normal il ya de la
zone dans les plantes il ya du fâ soir
dans les plans qui a des pattes servir
tout ça ces plantes comme tel
l'abandonnent c'est à dire elle meurt
d'une façon d'une autre et se déforment
que souvent on ne pense même pas par
exemple elles vont produire des odeurs
un sas à ce sens avec les flores donc
elles vont avoir une production gazeuse
elles vont avoir une production liquide
avec d'état des scripts a qui sont sur
les feuilles qui sont autour des racines
et qui nourrissent juste un mois ce
qu'on appelle la rhizosphère tire la
zone la sphère qui est influencé par les
racines et qui permet une vie
microbienne extraordinairement actives
elle est pas gratuite les plantes donne
du sucre et différentes formes d'énergie
aux micro-organismes les micro
organismes en retour produisez centimes
qui permettent
taquet toutes les matières organiques
morte qui sont autour de la racine de
libérer les aimants comme l'azoté le
phosphore et le potassium pour dire les
trois grands mais aussi le calcium tout
ce que vous voulez que les plans dont
réels assimilés etc
c'est un recyclage permanent la
fertilité
c'est tout simplement quand ce recyclage
et rapide et l inverse de la fertilité
c'est quand il est bloqué ou quasi
bloquer ou extrêmement lent alors ça
existe dans la nature même sans l'homme
il est extrêmement lent par exemple dans
les zones où la matière organique et
fait plutôt les éléments biogen et
fameuse aliments biogen sport etc sont
rares
parce que le sol local est pauvre et ne
fournit pas les plantes à ce moment là
sont des économies c'est le cas des
landes par exemple des landes en
bretagne allez pour fixer un peu les
idées le peu d'éléments qui a est bien
est bloqué dans les plantes qui poussent
chichement parce que l on pas dm le
rebond d'éléments là bas il fait assez
doux comme climat il ya de l'eau donc
rien ne freine les plantes système
l'absence d'éléments biogen
alors évidemment ça retourne sur le sol
les plantes en voir en héritage des
comment des litières très beau qui vont
s'accumuler
ça fait des accumulations en surface
alors il ya fort longtemps qu'en forêt
on fait aussi cette distinction
quand je lis ya fort longtemps ça
remonte à la fin du xixème siècle ou un
un forestier tir on pourra dire
pédologue cet étudiant les sols avaient
remarqué que y avait les sols où ça la
fertilité rapide avec beaucoup de vers
de terre et il a appelé ça démoule qui
sont capables de renouveler la matière
organique
et puis par contre il ya des forêts par
exemple comme des forêts où on a planté
des conifères en quantité par exemple
les risques dîner qui donne des litières
qui sont très peu décomposable
lentement l'écosystème passent au
ralenti parce que bah il n'est pas
décomposable les vers de terre pour la
plupart mais il ya une exception en
france c'est la forêt d'aïtone en corse
où il ya des vers de terre adaptée aux
comment à la recyclage des défauts et de
pain etc
c'est extraordinaire enfin c'est
peut-être pas clos vers de terre parce
que là bas il ya aussi des des porcs
sauvages fapas sauvage
on appelle ça vagabond fait ils sont
tout à fait élevé mais on les l'agent la
nature et ses ports passent leur temps à
manger les vers de terre mais avec leur
gouaille l'amour le sol les vers de
terre aussi la bourle seul tout le monde
travaille ensemble en définitive même si
apparemment le port détruirait les vers
de terre mais en lités lormand chaunac
yeux littéralement il broute la
population vers de terre
résultat les feuilles de pain sur
l'incorporer et il ya fertilité
c'est à dire recyclage des éléments
nutritifs à la la j'ai parlé que des
éléments nutritifs
évidemment les plantes pour croître
elles ont besoin d'eau et une relative
chaleur pas accessible mais quand même
bien active bref les bonnes conditions
de l'aide alors ça ça limite évidemment
dans d'autres territoires par exemple
penser ou sarah n'y a pas d'eau y'a pas
de fertilité bon je parle du désert
évidemment je parle pas d or et six qui
sont fort fertile
voilà donc il faut bien comprendre que
la fertilité des sols c'est une
coexistence des phénomènes physiques y
compris du travail des vers de terre
pour parler des vers de terre mais aussi
des fois des racines qui ont une
certaine force avec leur croissance
une recyclage des éléments chimiques et
pas n'importe lesquels les éléments
biogen danger par l'état leur est
évidemment donc créer des conditions
physiques d'écoulement de l'eau eu
effectivement à ce moment là les eaux
d'orage et ça j'ai pu le mesurer et
amant poli ou de dieu sait il ya des
barrages des orages qui sont d'ailleurs
quatre
ce trafic dans toutes les régions l'élu
des yvelines
et dieu sait qu'il y en a dans la région
de montpellier
les vers de terre ont été éliminés par
un certain nombre de pesticides et par
dix sont des pratiques agricoles pas
très fine
puisqu'on ne tient jamais compte des
vers de terre dans le dans l'évaluation
des d'ailleurs on tient compte de rien
dans l'évaluation des agro technique de
l'agdal agronomique traditionnelle bond
puisque pour l'instant la recherche
agronomique d'un toujours pas mises en
place
l'évaluation des agro technique je parle
une évaluation qui ne soit pas qu'une
évaluation à court terme économique en
regardant à on traite un témoin et à
traiter avec un pesticide avec un labour
mais ce que vous voulez et on regarde
s'il est drôlement mantra sifflotements
sur le court terme
alors c'est très bien on ne s'occupe
absolument pas de l'agro écosystèmes
dans lesquels ces actions que ça soit la
bourse a soit un pesticide que ce soit
toute autre action là même une couper
des arbres de bombes et où il faut bien
récolter le bois oui mais pas n'importe
comment
de la même façon la façon de faire les
récoltes la façon également d'avoir une
multitude de plantes qui sont capables
de capter l'énergie solaire
eh bien ça on en tient absolument pas
compte de résultats en général ce qu'on
appelle des monocultures avec une seul
plan et puis si jamais il ya des plans
dites mauvaises herbes qui poussent
dedans on les élimine à koutaïssi
d'alors ces plans ont en général des
géométries différentes
les captures l'énergie solaire pour
faire fonctionner la gros ego système
tout cela s'est perdue c'est absolument
pas évolué parce que la recherche
agronomique n'a absolument pas envisagé
le fonctionnement tout simplement
deschamps comment ça fonctionne dans un
champ la chaire train d'essayer de le
décrire en quelques mots pour vous
parler aussi blanc
l'énergie qui est capté par les plantes
qui se transforme donc en matière
organique vivent d'abord puis morte puis
recyclés grâce à l'activité physique et
biologique des vers de terre des
micro-organismes et d'autres petits
organismes comme eux étaient des
collemboles des choses comme ça qui
c'est vrai non pas un poids dans
technique apparent très important et
surtout dont on ne connaît très mal les
rôles et réactions car là encore la
carence de l'écologie fret est telle que
l'on ne sait on fait pas du tout comment
fonctionnent les sols on s'est abstenu
absolument dans les études et même les
études académiques d'étudier le
fonctionnement des sols on regarde ce
qui se passe au dessus et d'ailleurs en
agronomie comme dans les recherches
académiques bon cette méconnaissance est
absolument criardes
il se trouve qu'au cours de ma vie j'ai
pu faire des mesures de fonctionnement
dans le sol retraite le g2 peut-être
mesurer vraiment et bien la quantité
d'azoté qui passe dans le tube digestif
des vers de terre qui est qui est
assimilé à une fraction parce que
l'infraction 10 passes et il est des
faits guéant
il rejette en sol mais y en est parce
qu'ils n'ont pas pu digérer
ils reprendront ensuite parce qu'il
revienne manger leur propre crocs dans
les vers de terre sont des artistes dans
le genre mais ils vont en assimiler le
parti et ils vont respecter sous forme
de mucus et ça passe immédiatement au
plan de via petit destruction de
l'habitus par les micro-organismes tout
ça ça fonctionne ensemble c'est une
machine et j'ai pu voir ça j'ai pu le
mesurer et les quantités sont énormes
elles sont au moins trois fois
supérieure à ce que l'on apporte dans
des champs de de céréales intensifiée
bon et bien sale vers de terre le fait
dans une prairie permanente tout à fait
moyenne pas extraordinairement
florissante dans laquelle j'ai pu faire
le trou
bon ça va sans dire que si c'était pour
les normandes sont arrêtés deux fois
plus sur la fertilité à tous c'est une
sorte de commun c'est une sorte de de
coopération entre les plantes qui
capturent l'énergie et donc qui permet
le fonctionnement cette énergie c'est le
moteur c'est comme si vous ne mettiez
pas d'essence dans votre moteur de
voiture et bien les plantes
ce sont elles qui rentrent l'énergie bon
préciser les quantités d'azoté qui passe
par son tube digestif passe à travers le
tube digestif c'est à dire rentrant par
la bouche c'est de l'ordre de 2 tonnes 3
je dis ça de mémoire sd refill en mai
note e par hectare et par an
c'est-à-dire de 1300 kg mais attention
il ne simule pas tout ils prennent à
l'intérieur de leur corps ou bien
comprendre la mécanique
il ya un clip digestif c'est la pub bon
savon mentale entré 500 à l'autre bout
ça s'appelle l'anus bien il ressort à
peu près une tonne 6 par l'anus alors
vous allez me dire c'est bien du mal on
n'est pas perdu puisque ils vont revenir
consommer en effet dans cette entrée il
ya une partie de leurs anciens fesm bon
pourquoi ils n'ont pas digéré d'un coup
bas parce qu'ils sont comme tous les
herbivores entre guillemets ils ne sont
pas capables de consommer sans l'aide
des micro organismes
alors ils ont la transit intestinal bon
alors donc iront de droit et repart peux
pas j'ai d'une tonne si ça vous êtes un
peu moins puisque il assimile environ
800 kg à travers leur corps à par
hectare et par an et ils vont le
regretter
alors il ya une fraction qui me choque
qui est renvoyée allons te dgst clic et
reprise par eux mêmes alors donc ça
c'est un court circuit que je n'ai pas
pu mesurer 2 au terrain parce que toutes
ces mesures sont pas des durs de
laboratoire c'est pas des des vers de
terre ont été mis dans des petites
boîtes en priant
du luxe asseoir une reproduction de la
nature non c'est observer dans la nature
et dans des sols est rigoureusement non
perturbées c'est très important j'ai
même travaillé dans une prairie
permanente qui doit remonter au
fondateur de la bid sitôt au moyen âge
donc alors on ne peut pas faire plus
équilibrée plus stabilisée bon et deux
danses à la quantité donc qui rentre
dans un bar de terre bon je suis arrivé
où je suis 30 kg par hectare et par an
près qu'ils rendent dans les vers de
terre et les biens de terre renvoie à
cet azote passe de noeuds ils vont pas
l'angle est l'oeuvre décompose passes a
emmené dans l'atmosphère il leur envoie
sous forme dur il alors lui rien de
terrible
c'est d'un maniaque qui est tout de
suite assimilée par les plans ça se voit
très bien quand on regarde les vitesses
de passage
c'est en moins de 24 heures bon si c'est
donc il faut dire que les plantes ont
leurs racines dans les galets noble
terre et les vers de terre passe tous
les jours à nourrir des racines donc
n'attendent que ça et elle adore
l'ammoniac
contrairement à ce que racontent
beaucoup d'agronomes encore qu'ils ne se
rendent pas compte que la manette c'est
comme d'alcool quand on apporte un
surdose dans un champ ça que les
craintes parce que là sont incapables de
résister elles ont elles sont athées
elles sont même plus que va t elle
les gens meurent bon par contre
l'ammoniac aux est distribué à dose
homéopathique par les vers de terre tous
les jours sur les racines des vers de
terre
c'est une bénédiction ces deux là zot
qui voyaient dans une démarche très
économique pour les plans elles n'ont
pas besoin de faire de l'oxydation
c'est déjà fait ça rentre directement
dans les plantes et les plantes s'en
servent évidemment pour les recycler
alors ça c'est une fraction bon qui
peut-être alors là je dis peut-être
parce que je peux pas le mesurer
directement terrain de l'ordre du quart
de l'azoté qui a été donc assimilés par
blatter est excrété sur les plantes mais
le reste est du mucus les vers de terre
d'il
en effet donc comme des escales ou say
we est déplacée sur du mucus un charles
de l'abattre comme andy d'escargots bas
les vers de terre eux se déplacent dans
une véritable gaine de bab qu'il dépose
sur les racines celles bavette
immédiatement parce que la leaf
fabriquées et de protéines de mieux
qu'aux côtés comme on dit est ce que
c'est un bus plus qu'aux protéines et
c'est beau hein et les commandes des
micro organismes pour ôter aux l'éthique
c'est à dire qu'ils savent éclater les
protéines qui sont dans les gares des
vers de terre et donc je me demandais
bien pourquoi il y avait des procès
politiques pour moi les 3t vaultic
c'était des organismes qui attaquaient
les protéines jeune à l'époque je ne
savais pas initialement quand j'ai eu
des grandes quantités de protéines
olitique dans les galeries
je ne savais pas cette expression de
nuit je ne connaissais pas les quantités
maintenant je sais que c'est les trois
quarts en gros ça c'est pas apprécié
parce que si je n'ai que les vitesses de
passage et c'est moi qui attribue à
ammoniaque et à protéines
ces proportions bon alors il ya
certainement des recouvrements donc je
suis pas apprécié cette attention
mais ça c'est les scientifiques il
pourrait couper les cheveux bon toujours
est il que les protéines sont décomposés
par les protège l'itil hubert quoi et
d'ammoniac qui va passer au donc c'est
une sorte de d'engrais retard mais qu'il
ya un retard de en moyenne 13 jours
c'est à dire en gros la première bosse
quand tu passes un ver de terre les
plants c'est un quart qui passe en moins
de 24 heures
j'ai pas regardé en dessous de 24 heures
donc s'était passé au bout de 24 heures
et puis par contre il faut à peu près en
moyenne parce que c'est assez compliqué
comme processus 13 à 14 jours pour le
passage dans les plantes de la partie
russe
c'est donc un tout petit retard bon
c'est donc très vite recyclés et les
plantes vont principes et leurs tissus
vont croître et embellir vos
lâché dans la nature des pétales des
radis celle des douceurs on n'en parle
pas des étoiles absorbant tout ça qu'ils
vont se décomposer qui vont former le
recyclage de la matière organique
alors en plus de la gauche donc qui va
constituer l'humus normalement seuls
fertile et équilibrée et non vous ayez
par la konami qui attend si c'est donc
de quatre personnes la tyrolienne est
morte qui est comme ça dans le sol mais
constamment possible évidemment c'est de
vos contenus de ce camp le cycle est
bloqué c'est le cas des landes dont j'ai
parlé tout à l'heure en bretagne c'est
infiniment moins quand le cycle est
brisé comme dans les sols du travail
tracteur coups de pesticides etc des
cultures intense
voilà mais je voulais vous parler du
fonctionnement normal des sols qui est
actuellement malheureusement anormales
sur de très grandes surfaces agraires
bon sauf là où des agriculteurs par
leurs pratiques
sentant que mandrin d'apprendre à
respecter la vie et le fonctionnement
naturel du sol on s'en servent
j'appelle ça des agro et colonnes alors
que ça soit dit biot que ça soit des
commandes et les appels conventionnelle
aujourd'hui décombres voilà non non non
ne sont pas conventionnels cela c'est ce
qu'ils apprennent à travailler
proprement
je pense à la biodynamie à d'autres
écoles
comment la permaculture la permaculture
c'est quoi celle utilisée au maximum
l'usagé des plantes pour capter
l'énergie solaire pour faire fonctionner
le seul canton n'a l'agriculture disons
conventionnel qui justement moi
j'appelle plutôt intensif
enfin il ya des tas de mots 1 ils
appellent même des fois résonné je ne
sais pas sur quel raisonnement qu'on
m'explique non l'agriculture disons
qu'il ne connaît pas le fonctionnement
des sols comme j'essaye de décrire leur
peu de mots voilà
je vais faire ça merci en tout cas
d'avoir fait la belle et grande surprise
tient coupe couple le diaporama qu'on
voit bien marquer baptiste s'te plaît
comment ça va à marcel bonne foi ça va
la faire d'allumer il était en forme là
et à bastien monique salut aaa
ah ça fait plaisir de te voir et tu m'as
fait c'est ma comparses à huy a
heureusement heureusement que tu là 1
parce qu'elle a été
on a été d'un soutien précieux dans
toute cette histoire
un patio bah là où est ce qu'ils les
considèrent pour de vrai et pour
quelques arrêts puis on voit que vous
gardez bien la distance d'un mètre donc
c'est impeccable aussi mais tu le sais
modique cote quand on travaillait sur le
livre que tu as tu il était à l'époque
et maintenant il est en pleine forme on
dirait on dirait un jeune homme on
dirait un jeune homme de films en jeux
sans ma cheville me souviens toi marcel
quand on a commencé à travailler sur le
manuscrit tu m'appeler en cachette que
tu disais à monique elle veut pas que
j'écris ça me fatigue trop ça me prend
trop de temps donc dès que monique
sortait faire une course où je sais pas
quoi tu m'as plaît tu m'as play et tu
raccroches aider elle arrive elle arrive
ce moment excellente aubaine et wall e
seconde à sa place mais c est
complètement
dans le débat plantant des clients des
tirs du club savait que derrière je
tapais donc c'est bon ah oui c'est
surtout du coup on ne dira jamais assez
aux regards au regard des commentaires
que l'on aille parce qu on a du monde là
derrière en live qui vous écoute
lisez absolument boucher est bouché le
livre sur les mers il faut le lire c'est
c'est juste c'est juste une histoire de
la vie c'est juste aussi simple que ça
donc je vous encourage merci baptiste de
leur montrer il faut le lire un essai
ses 48 ans de travail acharné sur un
truc dont pour tout le monde pensait que
ça servait juste aller à la pêche et
donc ça sert juste à l'histoire de la
vie sur terre et il me paraît
extrêmement important dans le livre a
été imprimé et réimprimé etc
il l'est en permanence il marche très
très bien on retrouve aussi sur la sur
la chaîne devait rater reproduction sur
lesquels il ya des entretiens il ya des
formations
il ya deux choses et puis il semblerait
il semblerait mon petit doigt à mon
petit doigt et mon grand dylan m'ont dit
qu il semblerait que vendredi prochain
on puisse se retrouver à nouveau en
nouveau à nouveau par dow en direct avec
françois mulet mais je sais pas si c'est
vrai c'est encore un petit soit il est
bon qu'il bosse mais avait dit là bas il
semblerait que il semblerait qu'on se
retrouve bientôt mais je sais pas si
vous voulez rester avec nous connectez
vous pouvez peut-être que vous avez
mieux à faire puisque a visiblement
donné plein de bisous à vous faire et
tout et c'est vrai que depuis soixante
ans de mariage comprends mais bon 52
on aimait 68 ans on a des masses en
peter le mariage révolutionnaire si vous
voulez rester en veille et si vous
voulez rester connectés avec nous
baptiste encore quelques quelques diapos
à nous montrer c'est avec plaisir
n'oubliez pas que peut-être c'est un peu
tôt mais n'oubliez pas qu'on boit on
parle de verre et en bois des verts
aussi mais oui mais aujourd'hui pas
non annoncée pour des bombes et écoute
va chercher tabou va chercher ta
bouteille et dans dix minutes on trinque
un pays impliqué partisan c'est bon on
va on va trinquer baptiste tati sur le
quoi faire vous qui est très nouveau
connectés voilà il n'y a pas de problème
bruit enfin on va boire un coup ça fait
un moment qu'on s'est pas vu quand même
la chute d'eau à ce moment ça commence
ça laisse en n'émettant sais pas je
continue de je continue de travailler
comme du papier au grand désespoir de
munich
oui et mais il ya tout un volet de mon
travail et c'est normal ça vous touche
pas directement mais vous menez
d'ailleurs soutenu pour la cause qui est
sur l'écologie vrai oui sujet ô combien
important oh oui s'il osait et
l'écologie braille qui devrait être une
science fondamentale qui est
actuellement strictement dont pratiqué
je parlais par écologie bref aucun d'eux
que je dis c'est ce qu'ils respectent
strictement la définition de l'économie
est actuellement les gens qui se
disaient colog ont une propriété commune
et d'ignorer la définition
alors bon on est devant un problème de
sciences maltraités plus que ça
traitée de façon anti scientifique et je
continue à te dénoncer cette situation
absolument scandaleux on ne paye pas d
impôts pour payer des chercheurs pour
que ils ignorent l'écologie près et pour
qu'ils s'assoient dessus en la déformant
alors ça c'est un scandale que je compte
que j'ai déjà dénoncé dans un livre que
vous avez transmis presque à mon insu 1
comment actes sud notre cher éditeurs et
qui s'appelle écologie et environnement
alors ça vous n'en parlez pas parce que
c'est un peu fondamental ça touche pas
directement le monde agricole genre mais
ça touche par contre toute la société
comment se fait-il que l'on parle tous
les jours d'écologie mais que l'écologie
bret soient interdites y compris en
sciences contre laquelle je me saouler
mais comme tu l'as où tu l'a rappelé
puisqu'il faut boire à la vôtre à votre
santé chers amis connectés
il est pas aux heures me dit tomber
alors il est où le problème n'est pas
une autre mais comme tu l'as comme seul
a souligné marcel
heureusement que les agriculteurs ils
sont nombreux aujourd'hui on les
approche les 10% heureusement que les
agriculteurs ont compris cette écologie
vrai ont pas fait de l'écologie
politique telle qu'on l'entend faut pas
faire s'il faut pas faire ça faut
protéger se sont mis au boulot ont mis
en place et en oeuvre ces pratiques
agroécologiques insolent jamais ni
knowlton insolent jamais travaillé et ça
a été long parce que sur les gros les
normes et sur sur 1000 mètres carrés on
peut faire n'importe quoi et bousiller
le sol en permanence donc c'est pour ça
qu'on comme une politique du mètre carré
et tu le sais tu as fait beaucoup
d'interventions une formation avec eux
ces agriculteurs ils sont maraîchers ils
sont vignerons ils sont élus ils sont
céréaliers il fonde la patate de la
lavande ou du maïs ils sont vraiment mis
au boulot et aujourd'hui d'ailleurs la
recherche leurs cours un peu après parce
que du coup on a offert après le court
après elle courra pas les médecins elle
se sert d'eux pour se tirer d gloire
qu'elle n'a pas parce que pour l'instant
attention je dis pas tout la recherche
c'est toute la recherche qui aurait dû
s'occuper d'agronomie sérieuse et
qu'aurait dû s'occuper d'écologie sans
limite celle là elle est complètement
passé à côté de la porte et actuellement
elle court après vous pour essayer de
justifier des pratiques qu'elle ne
comprend pas parce que vous êtes des
empirique
vous apprenez sur lattes à vous tirer
les leçons de vos pratiques pour vous
êtes organisés en réseaux pour qu'on se
prête les pratiques les plus disons qui
concrètement s'avère possible et 10 ans
tu vises amant rentable pour faire livre
surnomme et ça c'est des septs excellent
à ce que au moins vous
avait écarté un grand nombre de bises de
v10 qui ont été pourtant fortement
subventionné est porté par les humbles
lobbys industriels
voilà ce qu'on peut dire c'est que de
toute façon
tiens regarde
j'en ai j'en ai trouvé un petit ce matin
dans le jardin tu vois ouais la haye il
est pas mal il va bien des cas c'est
dans ton jardin toi ça ouais regarde
même il m'a mis sur les doigts la
substance la plus précieuse au monde tu
vois il m'a donné la fertilité il m'a
donné la vie des données l'entité de
recyclage et tous les éléments nutritifs
elle vient mieux pour les plantes c'est
le meilleur engrais glisse-t-il à tulle
a redit les les racines sont dans les
galeries et c'est là que ça se passe
donc du gouffre dans les cocktails
elles viennent en fait et en fait
attention les galeries je voulais déjà
dit d'ailleurs il ya des
micro-organismes qui justement
permettent de faire le boulot
le travail des merdes à terre c'est une
vieille y sont axa remonte à hautmont
hadji daté au moins 240 millions
d'années
alors avant que les plantes ou à peu
près simultanément parce qu'on sait pas
très bien
les datations que les plans actuels
qu'on cultive n'apparaissent donc c'est
une coopération entre le plan vert de
terre micro-organismes qui a très
ancienne et qui n'arrêtent pas de se
remettront pas être sûr perfectionner
pour plus d'efficacité
c'est ça qu'il faut que les agriculteurs
intelligent ce que vous animez ce que
porte et utilise aujourd'hui il utilise
le labour biologique des vers de terre
je drainage biologique des vers de terre
après ce que ces paquets à la bo c'est
un soulagement par les rois en
agriculteurs les galeries de vers de
terre comme celui tu avais un amas
descendre un est de 52 mètres de
profondeur et assurer l'écoulement vers
les nappes phréatiques vers les réserves
dont vous avez parlé tout à l'heure ce
sont des light up j'ai pu mesurer c'est
incroyable on temps d'orage à
montpellier dans les zones où les vers
de terre n'ont pas été détruits c'est à
dire hors ligne pour être clair
l'eau s'écoule offert à mesure qu'il n'y
a jamais de leur vie seulement
et ça peut atteindre des quantités
énormes théorique je dirais de 26 cm cm
je parle quand mm 260 me dire un coeur
de la pluie à noël mais à montpellier il
ya des pointes d'orage qui sont
considérables et bien même dans ces cas
là il n'y a pas de ruissellement tout
pas dans le sol il faut dire qu'en plus
le sol est éclatée on appelle ça des
roches karstique et sa part en
ressentent
voilà donc apte à la voilà
beran le dira jamais assez merci marcel
je sais pas si tu vas rester un peu avec
nous pas de toute façon on va te
retrouver très vite en pleine forme le
sportif du ver de terre mais on ne dira
jamais assez il le disait à
saint-etienne mais maintenant il faut le
généraliser à l'ensemble de la planète
allez les verts allez les verts ale ça
te fait encore écho
bon ça marche m
ali talât merci à vous en tout cas super
d'avoir joué le jeu tu dis à baptistin
ses sept enfants
c'est le tehrik hull c'est pas là que le
corps
bon tu prends 200 on prend bonne note
mardi les bouchers quartier les bouchers
cerami bientôt ciao ciao va bientôt
aller
or on revient après cette formidable et
sympathique intervention de marcel qui
est toujours là d'ailleurs on revient
aux diaporamas avec baptiste exactement
à toi de jouer baptiste ouais les micros
sont ouverts
on est revenu donc si on regarde j'ai
parlé moi d infertilité mais marcel a
bien d'insister c'est la fertilité et le
triptyque physiques chimiques
biologiques et c'est indispensable de
fin mai tout
elles sont toutes liées et on va voir
comment est ce que le ver de terre unis
il agit sur ces différentes parties dit
et si on commence par la fertilité
physique en fait la fertilité physique
c'est la capacité de la plante à pouvoir
explorer le milieu et là on voit bien
que en fonction du sol et notamment des
semelles de de travail du sol ou de
labour la plante va pas avoir la même
capacité de perforer le sol
passé ce qu'on voit avec l'image on a un
petit tournesol qui s'infiltrent très
bien qui est un pivot très performant et
puis on a un problème de structure et le
végétal va être un indicateur pour nous
donner
le une indication sur ce qui se passe au
niveau du sol et on voit bien là par
exemple mon petit colza ou qu'ils aient
fourchue qui est bloqué pour son
enracinement et on va limiter en fait la
prospection racinaire en fait le là on a
un autre exemple d'une semaine de
labours ou bâle la racine et quand on
observe le sol c'est possible de pouvoir
est vraiment de mettre en évidence et
ses structures
quand on voit ça mais j'avais pris une
bêche et et j'avais enlevé le dessus et
j'ai vu j'ai juste mis en évidence la
semelle de la bourse
et là on fait la racine elle est bloquée
elle peut pas se connecter à ce qui se
passe dessous elle et elle est bloquée
par cette semaine de labour elle arrive
pas à perforer le sol et donc elle se
prive des ressources minérales
biologique et surtout de l'eau et de
cette prospection à cinar donc si il
arrive un épisode sec
à ce moment là et bien là la racine par
exemple va être être bloquée et la
plante va être beaucoup plus sensible
aux aux différents aléas climatiques
donc on insiste j'insiste dessus mais
c'est vraiment indispensable et c'est le
coeur moi de mon métier de ce que je
fais c'est d'aller observer les
structures pour savoir si oui ou non
l'enracinement et correct et si il faut
il faut intervenir en fait que le ver de
terre est vraiment un allié je vous ai
mis une photo qui a été prise par par
greentech où ils ont pu suivre une
racine de betterave est en fait la
batterie la racine de betteraves elle a
suivi le le la galerie de vers de terre
donc c'est à dire qu'elle était vrai
c'est vraiment engouffré comme marcel
vient de nous le dire
elle s'est engouffrée dans la racine
dans la galerie pardon et le ver de
terre va et nourrit la racine de
betteraves
qui passe il laplante a lyon entre
guillemets sous perfusion mais sous
perfusion du ver de terre et on voit que
les racines peuvent aller très
profondément et les galeries de vers de
terre on en retrouve facilement dans ces
types de sols jusqu'à 2 ou 3 mètres de
profondeur
on est sur des sols très profond et là
en fait là la racine suis littéralement
la galerie de vers de terre
en fait c'est très facile le ver de
terre il a déjà creusé la galerie qui la
fait la structure et en plus ils amènent
les éléments nutritifs
l'eau est mieux gérée dans cette partie
là donc la racine est là elle a peu
d'efforts à faire en fait aller et les
nourrit elle est entretenue sous
perfusion il ya en plus le cortège de
bactéries et de champignons qui va bien
qui lui permettent d'avoir les chambres
corréziens qui s'installe d'avoir les
bactéries qui minéralise la matière
organique et qu'ils nourrissent
littéralement la plante et qui la met
sous perfusion dans des conditions très
favorables et les enracinements très
profondes permettent à la plante d'avoir
eu accès à des ressources et à des
éléments
dans les profondeurs et de recycler tout
ce qui se passe dans le sol donc ses
galeries ses travail de beurre d'auteur
il est indispensable si on fait un peu
l'analogie
charrues le ver de terre
a sion à l'optimum c'est à dire
en moyenne une tonne et demie de vers de
terre et bien quand on fait le volume de
sol brassée par le ver de terre avec
volume de sol brassée par la charrue et
ben on se rend compte qu'on est à peu
près équivalent c'est à dire que le ver
de terre dans une année brasse autant en
volume de sol autant de sol que une
charrue par contre nous ils brassent sur
la totalité du profil et pas juste sur
25 cm comme on peut le faire quand on
travaille donc il est beaucoup plus
performant de ce point de vue là il crée
des réseaux il crée de la micro porosité
il n'ya que l'activité biologique est
capable de créer la micro poreuses dit
faut bien insister là-dessus et aucun
outil qui existe qui est capable de
faire de la micro porosité et la micro
porosité indispensable pour infiltrer
l'eau faire ce rôle d'épongé et ce rôle
de de stocker durablement l'eau pour
pouvoir y avoir accès et que les
planches notamment y aient accès en
période un peu plus compliqué notamment
de stress hydrique
le réseau de galeries il est vraiment
indispensable et il joue vraiment sur la
fertilité physique parce qu'il
entretient une structure et il améliore
la capacité du du sol à absorber l'eau
et les éléments nutritifs qui par son
rôle de brassage eelv a rebrassé
remobiliser des éléments en provenance
du sol du dessous qu'ils remontent à la
surface
il va permettre de recycler et là on
voit encore une photo où on a on a
vraiment cette perforation
c'est vraiment ces réseaux des grosses
galeries pour de les gros vers des
petites galeries pour détruire chaque
vers de terre faut le préciser à sa
galerie et elle est adapté à sa taille
c'est à dire que un ver de terre qui nie
il faut pas prendre la galerie de son
parent parce que la taille est pas
adapté et resterai au fond il n'y aurait
pas la capacité à remonter donc il
adapte en permanence la taille de sa
galerie à la taille de son corps pour
pouvoir y re sic ils creusent toujours
un petit peu donc il brasse le sol il
remonte héros mobilise des éléments
minéraux qui sont en profondeur qui
remet en surface
et il a un rôle indispensable dans la
stabilité structurelle donc là c'était
une vidéo vous pouvez aller la voir sur
sur la chaîne vers d'autres productions
en accéléré mais au début d'une
conférence d'une journée technique qui
avait eu ces modes qui avait été mis et
on voit bien que à la fin de la journée
à la stabilité structurale donc la
capacité du sol à résister à l'eau est
très différente donc on appelle ça un
seul acte s c'est un test assez simple à
faire on utilise beaucoup autour de
plaine c'est très visuel et en fait on
voit que
sol de gauche donc et qui est plutôt
vivant riche en matière organique
il est resté stable tout le long de la
conférence et puis le seul qui est
pauvre en matières organiques
il a fondu littéralement est en fait
c'est les phénomènes qu'on peut
retrouver notamment dans dans les
rivières où on a en fait la fertilité du
sol qui par les éléments minéraux
on peut faire juste un focus sur
donc il faut pour faire un centimètre de
seul faire partie de ça c'est important
à votre avis combien de temps il faut
pour faire un centimètre de seul karting
c'est à dire que le sol qui s'accroît et
ils dégradent la note la roche mère dont
qui s'épaissit et ça est-ce que vous
avez une idée du rythme qu'il faut au
sol pour pouvoir s'épaissir d'un
centimètre mais on va laisser on va
laisser la question en suspens puisque
le temps que les gens agissent et
réagissent sur le chat et sasha qui
avait 11 secondes de décalage entre
notre direct à nous et le direct réel
sur youtube donc on va laisser la
question la question est posée de savoir
comment on mesure les cantiques et de
vers de terre jamais y venir ça c'est du
valais venir en bon c'est prévu super
bon on va laisser on va laisser deux
minutes tu continues et puis on verra si
certains répondent ou pas donc le seul
acte est en tout cas c'est un outil
indispensable pour observer la stabilité
structurelle et donc la capacité du sol
à résister à l'eau et notamment aux
agrégats et à garder en fait le sol dans
la parcelle parce que c'est quand même
l'enjeu c'est où tu le sais mieux que
moi mais le département du gers
juste pour curer les fossés un budget
d'un million d'euros donc on aurait
peut-être à mettre en place des mesures
d'accompagnement et de prévention plutôt
que de réparation et on pourrait être
dans la proposition pour garder le sol
dans la parcelle est le gars de terre en
fête qui participe à sa part son rôle
la structuration de ses galeries et
notamment l'agglo maligne qu'il met sur
si tu recules pour protéger le sol de
manière durable et pour éviter
finalement c'est phénomène qu'on observe
la de battance ou en fait quand je vous
parlais de battance tout à l'heure c'est
ça c'est le sol qui a été travaillé les
ces univers et puis ballot à force de
tomber
kring coûte une couche imperméable donc
lui à l'eau arrive plus à s'infiltrer on
créa ensuite des phénomènes d'érosion
l'eau rentre plus est à + des changes
par le dessous la vie du sol et asphyxié
et on n'a plus les conditions favorables
au développement de l'activité
biologique
là c'est une autre image que j'ai pris
en photo
tard que cet hiver où finalement on a eu
une asphyxie donc c'est une parcelle a
été travaillé juste après un des
arrachages de betteraves donc en
conditions un peu humide et finalement
on a créé une couche d'aspic sica et et
qui a été créé donc c'est cette couleur
bleue en fait là la couleur bleue on la
doit aux faire c'est de faire qui qui
qui donne cette couleur au sol et en
fait vous n'avez pas besoin même enrhumé
on sentait bien l'odeur de putréfaction
en fait si l'eau circule plus dans le
sol
là ça sentait bien le le pourri et donc
là on a vu en après avec l'agriculteur
que c'était un problème lié à de la
compaction et notamment les roues du
tracteur qui avait qui avait tassé à
certains endroits mais lassé des zones
où ces traits asphyxiés et c'est plus du
tout favorable à l'enracinement des
cultures notamment et le ver de terre en
fait pour être un ami et un allié pour
faire circuler l'eau et éviter cette
zone des 6 qu'on peut observer
ça c'est extrêmement important à cette
question diderot mort fillon l'a déjà
dit on ne dira jamais assez de l'eau
surface qui descend jamais pas de
réserves utiles en parle vraiment en
agronomie verticalité dans les sols vous
l'avez dit marcela et re est revenu
dessus peu de plans de support qu'hydro
morphy peut-être l'eau le multi nommé à
sa place dans la réussite tu peux
répéter la question puisqu'on commence à
avoir des réponses c'était quoi ta
question déjà la question c'est combien
de temps il faut pour faire un
centimètre de sols fertiles dans de
bonnes conditions c'est à dire un agro
écologiques pas en labourant et en
sarthe lent et j'ai pu placer l'histoire
des faux semis toute l'info smic
il faut apprendre à l'oublier c'est à
dire qu'il faut nourrir le sol m les
plantes qui vont bien pourquoi on est
plus de lever dormance perpétuelle
rappelons que on met de la chimie depuis
58 ans qui a toujours autant de plantes
indésirables on met du travail du sol
depuis des centaines voire des
millénaires
il ya toujours autant de plantes
indésirables donc ça veut dire que on a
fait une agriculture contre et
aujourd'hui il faut faire une
agriculture avec la nature donc les
réponses et écologie c'est vraiment le
sol il s'épaissit naturellement consent
à grelots j en bio ou en conventionnel
icp si naturellement de 1 cm
naturellement il s'épaissit d'un
centimètre et c'est combien de temps il
faut pour le sol et s'épaississent d'un
centimètre d'accord on a les réponses
deux en dix ans sainte en un an
ça dépend des amendements un certain
temps un millier nerfs 501 10 ans et
milan on avait mis les nerfs 2011 voilà
en fait les raisons sous nos latitudes
il faut entre 100 100 et 200 ans pour
faire un centimètre de sols fertiles et
c'est à dire que naturellement la roche
mère continue d'être dégradée donc le
sol s'épaissit par en dessous
et ça il faut un an au fait il faut 100
à 200 ans pour faire un centimètre donc
quand on a de l'érosion et qu'on perd
entre 0 3 et 0 5 centimètres de sol à
chaque phénomène d'érosion dont on
comprend bien qu avec eux en une
carrière d'agriculteur
on a perdu l'équivalent de vingt ou
trente centimètres de sol
sur sa carrière est en fait
naturellement la nature elle a pas la
capacité à les phénomènes sont très
lents et on peut pas compenser cette
perte de sol ou à bien qu'il faut entre
100 et 200 ans pour faire un centimètre
de sols fertiles du tout le capital sol
qui est partie qu'on retrouve dans la
rivière dans la nappe dans dans la
rivière dans l'océan ou ou dans les
fossés passer du sol qui est perdu à
l'échelle de la carrière de
l'agriculteur et c'est toute la
fertilité du sol et cd processus assez
long
après le ver de terre lui participe à
épaissir il a un rôle en fait sur la
densité du sol
il vient souffler aéré c'est pour ça
qu'on peut observer des sommes qu'on a
l'impression qui s'épaississent
notamment dans dans les pelouse on dit
là bas mon sol il s'épaissit en fait
c'est juste qu'il sert et comme le ver
de terre hilaire il participe à ce
phénomène et à
j'ai un commentaire intéressant parce
que c'est là où je voulais revenir dans
ses pratiques agroécologiques finalement
remet on remet la fabrication du sol
la sole la pulpe la plante fabrique le
sol s'est dit on leur dit on nous
remercie d'ailleurs pour l'ambiance
comme quoi tout et tout est possible et
tout c'est dylan qui m'a dit de tout un
peu le bordel hemani mozy tu sais faire
je dis ça c'est pas du boire des coups
ils foutent le bordel mais stéphane
gatti salue le stéphanois salut stéphane
gatti dit très justement quand on
commence à reconstruire les seuls à
partir du moment où le paysan décidé je
trouve la formule sans doute assez juste
et rappelons le on a quand même 95 % des
agriculteurs qui cultivent 95/100 qui
perdent de la matière organique donc de
la fertilité et donc d'une capitale on
parlait tout à l'heure de la recherche
lequel notre ami marcel et et est un peu
tape un peu alors évidemment il ya des
exceptions tape un peu en tout état de
cause on a quand même aujourd'hui des
agriculteurs et d agriculture qui sont
dans un désarroi profond un de précarité
dans les sols et de rendement qui
baissent généralement toutes cultures
confondues et de revenus qui sont pas du
tout rendez vous c'est ça la situation
2020 c'est qu'il ya plus de revenus il
ya plus de sol il ya plus de revenus et
il ya plus d'agriculture puisque la
pyramide des âges est bien ses 5 buts en
5 ans 50% à la retraite c'est cdu c'est
du jamais vu
oui et la corrélation entre pertes de
matière organique et perte de vers de
terre fin notamment de baisses des
populations elle est allée un peu
corrélés où on voit que c'est un peu en
exergue et dès que les populations de
vers de terre reviennent là on a une
courbe de la matière organique qui
commença à romy t
allez on continue oui il ya un
commentaire qui dit que c'est vrai qu'il
ya une ou deux vidéos des bourguignons
assez courtes d'ailleurs qui précise
bien ça on peut être sûr vers de terre
mais on peut être aussi sur les vidéos
2d des bourguignons qui ont mis et
d'ailleurs on peux les saluer on nous
avait fait intervenir aux rencontres
internationales l'agriculture du vivant
on peut saluer le fait que grâce aux
bourguignons disons le grâce aux
bourguignons il ya beaucoup
d'agriculteurs qui ont déclenché vu les
bourguignons en conférence et là tout
d'un coup this whaou effectivement je
peux faire je peux faire différemment
vous allez batista toi il est 11 heures
si on reste sur la fertilité physique on
voit bien que l'importance d'aller
observer les structures et donc là vous
avez une série de deux observations de
profil de sol que j'ai pu faire à la
bêche et en fait c'était juste pour voir
finalement est-ce qu'il faut d'abord
travailler le sol aider les vers de
terre
au début on voit qu'il y en a toujours
un ou deux mais si la semelle de la bo
est trop importante
on a besoin de venir là la casse et par
des outils donc là si ce qui était en
train de faire l'agriculteur line est
fissurée et casser cette semaine de
labour et derrière on sème tout de suite
un couvert végétal pour prendre occuper
la place
nourrir les vers de terre à voir cette
fraction du sol mais surtout à voir ce
système racinaire qui entretient la
structure qu'on a créés et pour qu'on
puisse ensuite nous vers de terre puisse
revenir donc le ver de terre ayant un
rôle apprennent ensuite sur la fertilité
physique du sol par son road mais on a
besoin des fois de de l'aider pour
accélérer le phénomène et a mené cette
transition
on voit bien aussi le rôle du ver de
terre dans la coloration du sol
hélas les galeries sont plus noir plus
foncée parce que il encore port de la
matière organique
ô combien indispensable pour pouvoir
améliorer la fertilité et enrichir le
sol en en matière organique et la
stocker de manière durable
donc voilà sur la partie fertilité du
sol et voilà un profil ou l'objectif
c'est d'avoir quelque chose d'assez
grumeleux et d' assez homogène sur toute
la baie chela au moins 40 cm on voit
qu'on a eu un beau profil
c'est l'objectif mais c'est ce qu'on
cherche à faire avec les agriculteurs
et donc il a un rôle dans dans les
équilibres entre om et je pense que j'ai
déjà bien dire développer ça c'est
comment est ce qu'on mesure la la
densité apparente du sol et notamment le
ver de terre il a un rôle dans la ration
c'est à dire que il brasse il ar et en
remontant du sol il les paie si le sol
par le dessus en aérant et l'occupent de
moins en moins de place donc avec la
densité apparente on peut voir on peut
calculer des stocks et savoir badens
dans un volume de sol donc là j'ai un
cylindre qui fait saint saëns
centimètres cubes
je pèse le sol et ça me donne la densité
du sol et on voit que dès qu'il ya de
l'activité biologique et notamment des
vers de terre
on a une perte une baisse de de la
densité
et puis tout de suite des racines des
convient à restructurer pour entretenir
la structure nourrir les vers de terre
et avoir cette ration du solde global et
ce à un décès qui avait été fait malgré
riche et christian badiou et avait une
partie un petit carré qui avait pas été
semés et on voit bien là que le sol à sa
ration c'est à dire que le couvert a été
roulée il est resté là ici on regarde
dessous bas il se salit pas pas plus en
fait les comme il n'ya pas de lumière
carrés au sol le sol il est protégé les
adventices sont pas la lumière germes
pas et on a en plus de la nourriture
pour les vers de terre et à un moment de
récolter le maïs on voit que le paillage
a été digéré par les par les vers de
terre
et puis on a vu tout à l'heure sur le
rôle indispensable du ver de terre sur
le complexe argilo unique et notamment
la mise en corrélation voit bien que
pour faire de complexe gymnique il faut
du calcium et le ver de terre par son
anatomie injecte du calcium donc il fait
le complexe argilo unique qui connecte
l'argile à l'humus qui assure la
stabilité structurelle du sol il a
vraiment un rôle indispensable dans ce
phénomène est et dans la création du
complexe argileux unique le releveur
docteur il est indispensable d'en dans
ce rôle et dans cette connexion entre
large et l'humus pour la stabiliser la
connecter et la protéger
et donc si on analyse la
il en fait à l'essai un hotspot de la
tuerie culte pardon marseille m'a
corrigé lui faut que tu intègres
le curriculum hot spot de fertilité
c'est à dire que si on analyse la
concentration en éléments nutritifs
c'est beaucoup plus concentrés que le le
sol donc le ver de terre il a aussi ce
rôle de concentrer la fertilité dans ces
tueries recul dans ses galeries et de
connecter toutes les plantes les
micro-organismes et et le sol si on
regarde ce rôle sur la fertilité
chimiques non plus la fiabilité
chimiques en festive il va avoir un rôle
indispensable c'est qui va permettre en
fait de maintenir des conditions
favorables notamment à l'activité
biologique
il favorise le
les la porosité les agrégats et donc il
maintient en fait par son rôle par ces
galeries et la matière organique qu'il
incorpore la porosité donc ça c'est des
travaux de olivier husson est en fait
ils limitent les fluctuations et comme
il grossit que la matière organique qui
limite les fluctuations et donc la
variation du ps il maintient le sol dans
des conditions beaucoup plus favorables
à l'enracinement pas la structure et il
a un effet tampon beaucoup plus
important donc les plantes sont
maintenus dans un
dans un niveau optimum à leur
développement et elle est vraiment un
besoin de corriger le milieu en fait la
plante on l'a vu et olivier le met bien
en valeur le la plante elle vient
corriger le milieu en fait donc si on
est dans un milieu qui oscille et qui
varie beaucoup c'est ce qu'on voit avec
le graphique ici le ps et le red sox
varie beaucoup
et finalement est bon on a des grosses
fluctuations et la plante elle est
toujours en train de corriger les pires
situations c'est les sols les situations
on a des problèmes de compaction où la
plante elle peut passer d'une initiation
très humide à une situation très sèche
en très peu de jours et on peut avoir
des variations de th très importante est
en fait le ver de terre par son action
et son activité il va venir limiter ces
fluctuations et la planta va avoir
besoin de moi un corrigé donc à va être
moins sensibles aux attaques de
ravageurs et les 2 et de maladies
et le verbe
va digérer ph 6 et demie 7 on a dit il
vient corriger ça ball et alimentaire or
si on regarde d'un point de vue
disponibilité des éléments nutritifs et
bien on voit bien que à péage 6 ennemis
au set on a la plupart des oligo
éléments qui sont disponibles et donc
ils participent à ce rôle de recyclage
et notamment de la mise à disposition
des éléments nutritifs pour la plante
c'est indispensable son rôle dans la
fertilité du sol et notamment la mise à
disposition pour la plante des éléments
nutritifs gaultier dont elle a besoin
pour pouvoir se se développer il crée
vraiment ces conditions favorables à la
disponibilité des oligo éléments
indispensables à la photosynthèse et à
la bonne santé de la planque pour
pouvoir développer son système
immunitaire et on a vu également qu'il
avait un rôle dans les oligo-éléments et
la mise en
à disposition de ces oligo éléments
comme il vient
brasser régulièrement et bien recyclés
donc y met à disposition des éléments
nutritifs pour la plante embrassant
régulièrement le sol et
et il permet de brasser si on regarde en
fait finalement d'un point de vue
rendu éléments nutritifs et notamment
les zones d'absorption des éléments
nutritifs
on comprend bien que selon les éléments
on va pas avoir la même disponibilité
c'est à dire que une plante elle peut
aller chercher de la zot du soufre du
bord et du molybdène autour de 2 cm
autour de son poêle absorbant par contre
il ya des éléments qui sont beaucoup
moins soluble et beaucoup moins
mobilisables c'est à dire par exemple le
phosphore il faut qu'il soit autour de 1
mm autour du poêle absorbant pour
pouvoir être absorbé par la plante donc
le ver de terre par son action et son
rôle il va permettre de connecter et de
mettre à disposition des éléments
nutritifs en les bras sans en l'hérault
aussi des plans et en en passant
régulièrement devant la racine et donc
il met à disposition en plus il ya les
de l'activité biologique qui va
permettre de libérer si j'avais
l'élément et sous une forme face team
est là pour la plante qui à l'activité
biologique dans la galerie qui va
permettre de digérer l'élément et de le
mettre à disposition de la plante qui va
pouvoir l'assimilé est débloquée en
d'une certaine façon le rendement de de
la photosynthèse
marcel bouchez a bien insisté sur le
rôle de l'azoté notamment les quantités
d'azoté qui fluctuent par son tube
digestif
là c'était juste pour mettre en
perspective que la plante bien selon les
conditions du milieu
elle va il va elle a la capacité
d'acidifier ou de rendre basique nos
sols et
quel rôle le rôle du ver de terre en
fait ces deux de limiter ce phénomène
pour la plante
et ça va lui permettre en fait de ce
il va avoir un rôle dans la zone et on a
vu marcel l'a très bien dit il ya plus
de six ans la mission unités d'azoté qui
parce qu'ils sont assimilés par le ver
de terre qui sont tout de suite mis à
disposition et il le transforme sous
forme
donc on a dit de nhk de plus et aussi on
a vu qu'il y avait beaucoup de plus
qu'aux protéines donc beaucoup de
protéines et la plante elle absorbe et
elle adore vraiment c'est cette fausse
pote d'acides aminés ils sont favorables
à sa nutrition azotée
c'est vraiment un chef d'orchestre de
cette fertilité biologique juste pour
rappel dans un gramme de soldes on a 400
4000 génotype qu'est bactérien et 2000
génotype de champignons et dans un mètre
carré de sol
on a plus de 1000 espèces invertébrés
des acariens des collemboles des
nématodes
on ne répétera jamais assez vite il ya
vraiment beaucoup beaucoup de diversité
dans le sol et le ver de terre il a
vraiment son rôle et cette interface de
de digérer et de connecter l'activité
biologique au
ensemble on le dira jamais assez on dira
jamais assez baptiste sauver la
biodiversité c'est sauver les sols dans
un premier temps parce qu'on était
toujours dans le leap hôtesse d'aller
loin d'aller ailleurs d'aller dans tous
les sols qu'ils soient loin proche de
chez nous et dans toutes les conditions
du pense que le préalable
oui le préalable parce que le sol la
plante le sol et puis derrière les
insectes et puis les chaînes élémentaire
et alimentaires qui se met en marche
sauver la biodiversité c'est sauver les
sols et la biodiversité ça sauve pas ça
se protège pas pardon ça se produit pour
lire la biodiversité c'est couvrir les
sols en premier lieu exactement ça va
vraiment passé par là et et le rô le
rôle du ver de terre ça va être aussi de
recycler cette matière organique qu'on
va ramener au sol
en connectant les bactéries et les
champignons pour pouvoir digérer et donc
voilà
voilà la concentration de la fertilité
dans le curriculum vers de terre c'est
cinq fois plus d'azoté cette fois plus
de phosphore n'ont soit plus de
potassium qu'il est vraiment là pour
concentrer la fertilité du sol la
recycler et l'améliorer
et donc si on regarde d'un point de vue
redox bah en fait il va créer les
conditions favorables au maintien du red
dot donc ça olivier vous la guerre
n'était guillard et je vous invite à
revenir voir là la diapositive mais le
la plante se développe dans des
conditions favorables on augmente sa
capacité à se défendre et en fait là où
le ver de terre il ya il est important
c'est qu'il a un rôle dans la
minéralisation et l'unification de la
matière organique en venant brasser la
matière organique et en maintenant des
conditions favorables à l'activité du
sol c'est-à-dire des conditions
d'aération et d'humidité
il favorise ce cette minéralisation et
notamment cette unification et
l'amélioration des taux de matière
organique dans ma dans la plante dans le
sol cordon
en fait si on résume le werder il a un
rôle sur le niveau médiocre sur le sol
il a un rôle sur la plante parce qu'il
améliore sa nutrition et en plus il y là
il a nourri
donc il ya vraiment des échanges
importants entre le ver de terre qui à
l'interface du solde de la nutrition et
de la plante il améliore du coup par
conséquent l'âme et la nutrition des
plantes et épilation là des pratiques
qu'ils favorisent bon on va maintenir le
ver de terre
on va maintenir le ter qui veut avoir
des rôles importants sur la sur sa
fertilité du sol et notamment le
traitement de ce qu'on va ramener des
animaux d'être important pour pour pas
venir trop perturber 6 mars elle a dit
tout à l'heure
l'importance de des apports et de la
qualité de ce qu'on va apporter va être
indispensable pour le sol et pour
maintenir les populations de berthod
d'air de vers de terre par exemple si on
amène des choses trop déséquilibré on
peut créer des blocages voire même la
mort des vers de terre
j'ai vu récemment sur les réseaux
sociaux une vidéo d'un agriculteur
kalemie du digestat de méthaniseur sur
son sol et il est revenu quelques heures
après il avait un tapis de vers de terre
qui était qui et est décédé sur le sur
le sol donc d'où l'importance de
vraiment se focaliser traiter la matière
organique pour amener des choses
d'équilibré pour le sol pour la plante
est pour lui la vie du sol
s'ils approchent ou and health et
lentement il disait qu'il y avait une
question sur comment est ce qu'on les
mesure parce que c'est bien votre parler
de leur rôle mais maintenant on veut
savoir est ce que on est dans des
situations favorables à leur
développement ou est-ce qu'on en est
d'un haut niveau de population et donc
le protocole d'observation c'est le
suivant alors il y en a plusieurs
marseille
il est pas trop pour ces protocoles
l'utilisé plutôt due forme mais en tout
cas si on est jardinier avec twitter ou
dans n'importe quel système agricole
c'est facile de trouver de la moutarde
pour pouvoir faire le test de vers de
terre
donc c'est notamment le propofol que
j'ai utilisé l'année dernière quand
j'étais si green tech où on a fait à peu
près 60 parcelles on observait 60
parcelles avec ce test donc le matériel
c'est un arrosoir 20 litres d'eau la
moutarde amora fine est forte et je
précise bien à moi parce que j'ai des
actions affreuses là en force de les
citer en formation jeu peut-être
commencé alors demandé une rétribution
parce que j'imagine pas les quantités de
moutarde d'acheter des chaussures vont
s'acheter des chaussures de travail
peut-être ou quelque chose je ne sais
pas c'est à moutarde de dijon avec la
moutarde produite à dijon car il y en
avait plus jusqu'au l'ami par e-mail
donc il faut délimiter un mètre carré il
faut une paire de 6 de ciseaux et des
boîtes pour pouvoir mesurer le ver de
terre et une bêche en fait moi je les
utilise deux protocoles si on va sur
l'observateur principe des participatif
des vers de terre
ils ont deux protocoles le protocole
moutarde plus le protocole pêche
moi je fais un mélange des deux c'est à
dire que je utilise le protocole
moutarde et en plus j ajoute le belge
pour affiner la mesure et on va voir
l'importance de cet ajout donc on
délimite un mètre carré on coupe la
végétation qui se trouve sur le mètre
carré
et puis ou bien à ras et on mélange dans
un arrosoir 10 litres d'eau avec 150 g
de moutarde
on mélange bien on arrose de mètres
carrés avec la solution faut bien
s'arrêter entre mais pas tout d'un coup
en fait on s'arrête on mélange parce que
la boutin des jours un peu de mal à se
dissoudre et puis on attend un quart
d'heure donc entre temps on prélève les
vers de terre qui sortent
et puis me renouvelle l'expérience
quarante minutes plus tard et pareil on
prélève les vers de terre et au bout
d'une demi heure on a tous les vers de
terre qui sont à peu près sorti alors
vous me direz pourquoi la moutarde la
moutarde parce que elle irrite le ver de
terre et donc ils remontent à la surface
parce que ça salit ritz alpiq
donc ça le fait remonter la limite de ce
test c'est que si le ver de terre il est
trop profonde il n'a pas remonté il va
contre au contraire descendre tous les
vers de terre sont pas sensibles de la
même façon donc on a une estimation mais
on n'a jamais quelque chose de dix
paires précis c'est pour ça que je
rajoute le test bêche ou fait deux
péchés de de 20 cm or donc la volant on
attend mais ça dans un premier pot et
ensuite on réalise deux tests bêche dans
le même temps le mètre carré
on prélève 2 x 1 cm par 20 cm par 30
et là ça nous donne on affine d'eau
contrit l'abbé chez à la main et on voit
les vers de terre qui sont contenus
dedans on les met dans une autre boîte
comme on n'a pas prélevées sur la même
surface mais dans une autre boîte et on
ferme les boîtes et on rentre à la ferme
ou ou au laboratoire est donc là en fait
on va peser séparément les deux pots de
verre de terre et on va on va ensuite
ramené à l'hectare tout à l'hectare en
fait avec le test moteur devait prélever
un mètre carré avec l'autre j'ai prélevé
deux fois vingt centimètres carrés et
donc je ramène tout à l'hectare et ça me
permet en fait d'affiner la mesure parce
que avec ce test on va voir qu'il ya
plusieurs tests en un et on les classe
ensuite par catégorie écologique et par
catégorie d'âge de suite mais souvent à
adultes jeunes et puis 1 et 6 ans dauger
et pij et si jamais il y en a mais c'est
quand même assez rare dans nos parcelles
agricoles et l'objectif c'est de voir un
petit peu ce qui se passe parce qu on a
des fois le même poids mais par contre
on peut avoir le même poids avec 40 vers
de terre ou trois selon la taille la
grosseur donc ça nous donne aussi des
indications mais c'est intéressant de le
faire tous les deux ou trois ans pour
voir l'évolution en fait des populations
comment est-ce que ça a évolué comment
est-ce que ça revient
et donc c'est intéressant et ça fait
permet de faire plusieurs tests en main
parce que quand on met la moutarde en
fait au début ça nous donne une idée de
l'infiltration
c'est à dire que souvent quand j'ai vu
des situations où n'y avait pas de vers
de terre qui sortait la moutarde mais
j'avais tout à la bêche parce que
finalement ça revient à cette idée de
croûte de battance ou mauvaises de
structure du sol
la moutarde n'était pas rentré elle n'a
pas touché le ver de terre
donc là l'important c'est plutôt de
faire le test le matin de bonne heure
parce que les vers de terre sont pas
fans de se nourrir ils sont encore en
surface
dans la journée ils descendent donc plus
tôt le matin de bonne heure de très
bonne heure et puis et puis privilégier
plutôt les périodes où ils sont actifs
donc à l'eau au printemps c'est quand
même la période la plus la plus propice
à partir de fin mars et jusqu'à jusqu'au
mois de mai des conditions favorables à
l'or alors observations et puis en même
temps on fait un test bêche ça nous
permet d'avoir une idée de la structure
et de ce qui se passe donc c'est
intéressant comme comme tests à réaliser
donc voilà ce que on peut qu'on peut
quand même il ya un outil qui est quand
même formidable en agronomie qui permet
de voir des choses qui permet de voir à
la fois la structure
la texture le nombre de vers de terre
qui mesure même l'odeur qui permet de
voir la qualité la qualité du soin leur
faim tout un tas de tout autre critère
que la nommer il c'est un outil qui est
du québec est extrêmement moderne mais
qu'il faut pour repréciser parce qu'on
va vite il est là tu l'as tu l'a nommé
mais il est toujours il est toujours
prêt de nous alors on l'a toujours avec
nous ça c'est le b à ba du bea bas des
verts il y en a où il y en a pas
exactement sa balade toujours c'est ça
c'est l'outil le plus moderne que l'on
est tous avec nous en permanence en un
coup de bêche deux ou trois plantes bio
indicatrices un coup de bêche l'a déjà
on a fait une analyse assez fine de la
situation on sait où on en est il est
important de le rappeler me semble rien
qu'à l'odeur est ce que est ce que ça
pue la putréfaction
ou est-ce que ça sent le champignon
exactement et c'est vraiment l'autre
indispensable d'observation la bêche et
et on peut rajouter éventuellement un
pénétromètre pour aller voir un petit
peu plus en profondeur ce qui se passe
est ce que il ya plus de résistance ou
pas mais c'est vraiment ces deux outils
là qui sont indispensables pour voir la
liste des courses la liste des courses
aujourd'hui orage ou bien le livre de
marcel bouchez et labège fait couler
bourg priori tout le monde à la bêche
exacte de votre belle finale
affûté parfaitement et donc son rêve un
petit peu les résultats des comptages
chez quoi était fait l'année dernière
chez gorille noter que l'on voit bien
les différences en fonction des systèmes
de culture donc en fait on avait un
échantillonnage chez des agriculteurs en
bio en conventionnel est un navet
culture de conservation et on voit bien
que dès qu'on met en place les pratiques
qui vont vers le sens des vers de terre
donc à savoir l'agriculture de
conservation des sols et ben on met des
couleurs végétaux on les nourrit et tous
quittent les populations sont plus
importantes et robin
c'est intéressant c'est cette
observation est donc maintenant
qu'est-ce qui les favorisent ou qu'est
ce qu'il est dit d favorise donc si on
reprend et si on résume
qu'est-ce qu'il est des favoris dont on
a dit elle le travail du sol parce que
vous imaginez qu'on vienne tout tous les
angles plusieurs fois par an venir
casser votre maison et éventuellement
vous couper en deux je pense que vous
allez reconstruire la maison une fois
mais pas non plus de manière indéfinie
dont l'ennemi si on peut dire les midi
vers de terre c'est un peu le le travail
du sol et ensuite le les c'est plutôt la
fertilisation minérale et notamment les
épandages de de lisier digestat qui
peuvent être un peu à forte
concentration perturber les vers de
terre et des tués une façon autrement de
faire un test qui est assez facile
c'est facile à réaliser ces j'ai
beaucoup d'agriculteurs qui m'appelle
après avoir épandu de l'azoté minéral
notamment de la solution 39 le lendemain
on passe sur les parcelles et on voit
les vers de terre qui sont en surface
parce qu'en fait ça l'est ça les
perturbe sa les salles et déstabilise
les salles et tuent parce que c'est trop
concentré ça vient des brûlés en fait
c'est vraiment c'est vraiment être
rigoureux et vigilant sur ça et puis
l'autre ennemi c'est le sol nu insolent
pas couvert bc pas de nourriture pas de
connexion et une pas de nourriture pour
les verts de tard ils ont besoin de de
manger et donc la question qui suit
c'est comment est-ce qu'on est favoris
sont les favorisent en les mourants en
les nourrissant classes et des couverts
végétaux c'est insolent toujours couvert
et on le travaille le moins possible aux
convient et qu'on a une plante qui
arrivait au bout de son cycle couleurs
végétales dont recèle tout de suite dans
la culture un coup agito donc c'est un
peu pour favoriser les vers de terre
c'est un peu les principes de
l'agriculture de conservation si on peut
dire ça comme ça c'est limiter le
travail du sol couvrir le sol et
diversifier les cultures et donc là on
va on va faire un focus pour finir un
peu sur les couverts végétaux et un
petit peu les les règles en tout cas
qu'est-ce qui est mis en place par les
agriculteurs est et ouest qui les ans on
est en fait pourquoi est ce qu'on parle
vraiment des couverts végétaux parce que
on la nie on a insisté quand même
aujourd'hui fortement là dessus c'est la
ration du sol c'est qu'est ce que mon
sol il a besoin de manger et surtout
qu'est ce qu'ils mangent ou est ce qu'il
en est dans son dans son état est ce que
je le nourris suffisamment ou est ce que
je suis au contraire en déficit et donc
ça en fait on va l'aborder par le bilan
humique de biens uniques c'est vraiment
l'outil tu as nous permettent de
de mesurer si on apporte suffisamment à
manger ou pas à monsols donc le bilan et
mais qu'en fait ça fait l'état des lieux
des différents delà de la ration est ce
que j'apporte assez ou pas au niveau du
sol
donc là par exemple c'était une rotation
pour un groupe d'agriculteurs ou la
seule différence entre on a porté les
mêmes couverts végétaux
donc on voit que dans le système la
bourde on est juste à l'équilibré c'est
à dire qu'on perd plus de matière
organique mais on en gagne ou pas et dès
qu'on arrête où on limite le travail du
sol là on est dans une situation
améliore le taux de matière organique
qui m'ont à la matière organique qui qui
se met à augmenter donc là c'est là la
même rotations c'est uniquement le
travail du sol qui a qui a dix qui a
changé est qui qui est différent entre
les deux systèmes entre la courbe rouge
et la courbe ouverte
la courbe jones et l'évolution pour le 4
pour 1000 dhs c'était l'ambition de de
stéphane le foll qui a porté le projet
quand il était ministre de l'agriculture
pour améliorer la fertilité des sols il
faudrait qu'on constate 0 04 % de
matières organiques pour pouvoir
compenser les émissions à l'échelle du
du territoire
là c'est un deuxième exemple où on a
maximisé les couverts végétaux c'est à
dire que dans l'art est de rotation
d'avant c'était plutôt une rotation avec
des couleurs un peu réglementaire ou
mais on met découvert quand il faut deux
mois par par an de trop les cultures de
divers et là en fait on maximise la
l'apport de couverts végétaux on
maximise la couverture des sols et on
voit tout de suite que la courbe d'école
et là on arrive à augmenter en trente
ans la matière organique de manière plus
significative
donc c'est un outil qui est intéressant
qu'on utilise avec les agriculteurs pour
pouvoir évaluer et voir sinon si on
couvre suffisamment le sol et si on est
on est bien dans la ration du sol et sur
quels éléments ont peu joué dans la
rotation pour pouvoir maximiser cette
ration du sol et et favoriser la vie du
sol
donc là on voit bien là le couple les
interactions indispensable entre le ver
de terre le sol et la plante est la
plante en fait elle participe est on là
tu l'as dit alain tout à l'heure la
plante créé le solde et c'est
indispensable pour le sol on sait faire
une expression que j'aime bien c'est on
sait faire des plantes sans solde c'est
ce qu'on fait en hydroponie par contre
on sait pas faire des soldes sans
plantes
sans ses parents ne sait pas le faire
donc c'est indispensable de couvrir le
sol d'avoir une plante vivante sur le
sol et ça permet en fait de la plante
par son système elle permet de capter
l'énergie qui est gratuite et disponible
tout le temps qui est le soleil et à la
convertie en énergie disponible pour
l'activité de l'activité biologique du
sol notamment sous forme de sucre
qu'elle va injecter directement dans le
sol
elle va participer à dynamiser et à à
rossi et à dynamiser la fertilité du sol
le protéger et maximiser son activité
biologique donc notamment va permettre
le développement des champignons que le
champignon a toujours besoin d'une
racine vivante pour se développer
le soleil est convertie par la plante
qui injecte de l'énergie directement
dans le sol et le sol
l'activité du solde biologiques
notamment est nourri par la plante et
permettre le développement et le ver de
terre helvète à l'interface et au
recyclage de cette matière organique
dans le sol
donc il ya une approche qui est
intéressante qui est porté par les
américains par john key qui en agronome
américain et qui parle de régénérer les
sols par le végétal
donc c'est ce qu'on voit un peu par
cette pyramide de santé de la plante je
pense que olivier husson et olivier pla
s'est vendu l'exprimer fortement gare
donc juste pour résumer en fait on parle
de des deux premiers étages c'est
maximiser la photosynthèse et plus la
plante est maximise la photosynthèse
plus alex goude le l'injectent d'énergie
dans le sol et plus elle rétablit la
fertilité du sol elle la dynamiser elle
amplifie donc pour les deux premiers
étages
elle a besoin d'une nutrition minérale
donc c'est ce qu'on voit
pour avoir un cycle complet au niveau de
la photosynthèse il faut magnésium du
fer de l'azoté du phosphore et du
molybdène
elle a besoin de ses éléments nutritifs
pour maximiser la photosynthèse
il à l aide la plante commence à
injecter décembre des sucres de plus en
plus complexe à mener une diversité de
nutriments dans le sol et donc elles
amplifient la diversité d'habitants dans
le sol
elle vient amplifier un petit peu ce ce
phénomène et ensuite on est de la plante
avec d'autres éléments nutritifs 10e
board souffre et molybdène affaires à
faire des protéines de plus en plus
complexes et en fait la plante elle
injecte aussi des protéines dans le sol
elle vient diversifier et amplifier la
diversité dans le sol notamment au
niveau activité biologique du mont
régénère en fait le sol par la plante
donc c'est ce qui est un peu c'est ce
qu'on voit de plus en plus se mettre en
place chez les agriculteurs en fait en
maintenant la sarthe égalisation faut
lire booth de la photosynthèse
on vient débloquer des éléments
nutritifs qui pouvaient qui pouvait
l'être avant mais là comme on vient
maximiser le rendement de la
photosynthèse et amplifier ce phénomène
et cette couverture du sol on dynamise
la fertilité du sol et on amplifie et en
plus on met de la plante s est se
défendre contre un certain nombre de
ravageurs
quinon bactéries insectes plus on monte
dans les étages et on est de la plante
en fait à se constituer un système
immunitaire et des défense performante
contrôler différentes maladies et
insectes
donc c'est quoi leur
et al avec les agriculteurs y en a
plusieurs selon selon ce qu'on veut et
tout à l'heure qu'il a dit stéphane
gatti a bien fait de le souligner son
commentaire était pertinent dans le sens
où il faut que ça vienne de
l'agriculteur faut qu'ils aient compris
faut qu'ils aient envie de le fermer
donc selon la proche de chacun et la
sensibilité on va voir différents
objectifs qui vont être de régénérer le
sol de protéger contre les aléas
climatiques non vers la ville du sol
tout dépend de sa sensibilité de ce
qu'on a envie de faire
donc là on voit bien qu'on a un panel de
plantes à notre disposition on parle
souvent d'avoir différents étages au
niveau de la partie aérienne mais on
peut parler on oublie souvent la partie
parce que de la partie émergée de
l'iceberg pour nous et on parle pas
souvent on a du mal à imaginer ce qui se
passe de sous mais en fait on a aussi
une multitude et il faut couvrir les
sols en hauteur mais aussi en profondeur
et à différents étages et pour ça on a
un panel de plantes à notre disposition
pour pouvoir couvrir et maximiser la
fertilité du sol et donc on va voir des
plantes pivotant pour venir casser par
fauré les sols on va avoir des plantes
qui vont être plutôt en surface pour
créer un lit de semences mais vraiment
et un panel de plantain à disposition
pour pouvoir améliorer la fertilité du
sol et notamment nourrir
vie du sommet
et la planche
qu'elle créa crée aussi de la porosité
de l'alimentation et des racines pour
pour protéger le sol bien le collet elle
exige aussi de l'agglo manning qui
viennent protéger collet et structurer
le sol donc la plante participe aussi à
la structuration du sol comme le ver de
terre c'est vraiment une relation
étroitement liés et en symbiose de ces
différents étages
donc on voit que la nature naturellement
elle fait des choses et des choses
impressionnantes
on voit bien là la comparaison entre la
nature et la culture ou bas des fois on
les pratique qu'on peut avoir pour
favoriser on vient perfusé la plante et
on limite finalement son système
racinaire et son déploiement dans le sol
et donc la restructuration du sol par le
le végétal
donc comment est ce qu'on construit le
couvert végétal l'idée c'est d'avoir
quand même une densité importante de
plantes au mètre carré
on voit qu'on veut que les plans de
colonisation comme le sol donc il faut
inciter forte dans le couvert végétal
notamment de plantes pour pas laisser un
centimètre carré de sol inexploité par
les racines vraiment que l'on soit là
pour une densité forte pour avoir des
racines partout pour tous le solde soit
explorée et soit dynamiser et et on voit
bien que dès qu'on est un peu dans une
faible densité on a du sol non
exploitées donc c'est autant de
ressources qui sont pas à valoriser
et puis on veut aussi maximiser la
densité pour avoir un couvert danse
pour concentrer en fait l'atmosphère de
vue du sol c'est à dire plus on a une
couverture importante du sol et un voire
très dense qui vient concentrer le co2
est en fait en concentrant de co2 au
maximum on maximise la photosynthèse
dans son couvert végétal
l'idée après ses côtés ce qu'on sème et
avec les aviculteurs ce qu'on se rend
compte ce qui marche le mieux c'est
enfin le plus ce qu'il faut viser c'est
sitôt que vient de récolter ma culture
donc là on est en train de moissonner
une parcelle
ben on s'aime directement le couvert
végétal ce qu'il faut c'est vient de
récolter jeu c'est une plante est en
fait ce qui se passe c'est quand on a
récolté on a bénéficié de trois jours de
camp dans trois jours il ya il ya encore
des remontées capillaires qui qui
viennent du solde est en fait on vient
on vient dynamiser le la couverture du
sol donc on s'aime de bonheur vous voyez
là la dernière veine sortent du sol du
champ et on a tout de suite le remarquer
dans la parcelle
c'est vraiment l'objectif de semer tôt
et avec le matériel qu'on a à sa
disposition du projet d'investir tout de
suite dans un matériel précis on fait
avec ce qu'on a et on a des agriculteurs
qui développent aussi des techniques
pour semer avant la récolte et avoir un
solde toujours couverte donc là il
l'audition s'est donné un mois avant la
récolte pour pouvoir dynamiser le
couverts végétaux et là on vient
finalement se met dans le couvert
précédent donc on avait semé avec du
colza une plante compagne qui s'est
développée dessous pendant toute la
culture et finalement le le colza été
récoltés on a un couvert qui était déjà
implanté on n'a pas eu besoin de leur
implanter un coureur et là on vient
semer du blé dans du trèfle vivant et on
maximise comme ça la couverture du sol
et donc à presque importance
bien comptés et observer ce qui se passe
dans le sol donc on fait des comptages
pour savoir si toutes les plantes qu'on
assigne ont bien géré mais pour affiner
et améliorer le mélange fait les
agriculteurs se prennent au jeu et
finalement dès qu'on commence à mettre
les couverts végétaux il met deux ou
trois espèces puis quatre puis cinq et
ça devient un peu un jeu qu'est ce que
je pourrais ajouter dans mon couvert
pour pouvoir maximiser la photosynthèse
et la couverture du sol rappelons
rappelant baptiste qu'on parle bien ici
de deux cultures permanentes ou de de
permaculture où on va effectivement
rentré dans une boucle optimisée de la
photosynthèse maximum rappelons là tu es
sur une entrée plus grandes cultures ce
matin rappelons que ça ça se fait à
toutes les échelles
c'est la règle agronomique
écosystémiques de base
elle est la même pour tout le monde j'ai
200 mètres carrés de jardin ou g2 sans
état
c'est strictement l'atome c'est pas tout
à fait le même matériel tout à fait
graine quoique mais bien bien préciser
qu ici on fait de la culture permanente
en fait certains sur des échelles plus
ou moins grande on peut y rajouter des
arbres nous pose la question bien sûr
les arbres en bordure voir en intra par
salaires c'est-à-dire au milieu du champ
fonction des besoins l'idée de
l'agroforesterie je pense que c'est
avant tout l'agronomie quel besoin
qu'elle ration quel micro climat quel
biodiversité etc
voilà la notion d'échelle le mètre carré
nous préoccupe chaque agriculteur sur
tes belles images travail une politique
du mètre carré
exactement et donc maximiser la
couverture tester les espèces les plus
adaptés à mon contexte pédoclimatiques
là c'était un essai une pour voir
les plantes si les plantes pouvaient
être adaptées et puis comparer mesurer
pour pouvoir progresser donc pour savoir
si la ration du sol elle est bien
respectée on a une méthode qui s'appelle
la méthode merci on vient de mesurer les
plantes produites sur un mètre carré et
ça va donner
le rendement on pèse chaque espèce
séparément et ça nous donne après avec
un tableur combien est-ce que j'ai
produit de biomasse et qu'est-ce qui a
été piégé par mon couvert végétal pour
avoir un peu une idée on voit souvent
couverts comme une contrainte mais
finalement on voit pas souvent mesure
pas suffisamment quel est le gain est
quel est l'intérêt de faire des couverts
végétaux et notamment sur l'activité du
sol sur la matière organique et sur la
fertilité de mont soleil
il semblerait il semblerait qu'un sol
qui prennent quatre mois de quatre mois
de soleil sur la tête sans couverture
c'est un peu compliqué après pour le
faire redémarrer
j'aime a rappelé une formule du bon sens
paysan qui dit simplement qui dit
couvert réussi dit souvent culture
réussi derrière l'investissement couvert
mettre en oeuvre pour qu'il fonctionne
et qui fonctionne bien
quelques séquelles que soit l'état du
sol dans lequel on va le prendre et
quelle que soit sa taille encore une
fois couvert réussi et égale culture
réussi donc c'est un investissement
c'est papa scandale plus travailler les
sols et qu'on va réduire
rappelons qu'un litre de gasoil il faut
le x 5,4 pour en avoir la valeur réelle
quand on a mis derrière des
amortissements de l'entretien et de
l'emploi c'est très coûteux que de
travailler les soldes c'est très coûteux
que de faire des mottes et que de les
laisser nu de l'épiné delessard quai et
de l'est touchés en permanence et
destructeurs pour l'écosystème soldats
faune et les vers de terre en
particulier le tu l'as dit tout à
l'heure je voulais juste insister tu
l'as dit mais là la méthode merci tout
de suite je pense qu'on devrait faire
des bilans unique en routine
combien de matières je laisse sur mon
sol le bilan carbone va rentrer
obligatoire probablement dans la pac
on sera tous indicateurs et sous
indications carbone jean pierre cojan
des stocks
c'est ça le sujet et le bilan humique et
l'entrée en matière de la compréhension
de ces systèmes agro
exactement et l'intérêt de couvrir de
bonheur jean pierre sarthou avait mis en
évidence eu une étude aussi on attend et
si on travaille par exemple en fait un
des chô mage qui a parlé tout à l'heure
des faux semis et de cet aspect là en
faisant un faux semis en fait on
accélère l'évapotranspiration du sol et
finalement en une semaine on peut avoir
perdu 25 mm par rapport à un sol qu'on
n'aurait pas travailler or 25
millimètres d'eau perdus c'est une tonne
de matière sèche
pour faire votre pardon pour faire une
tonne de matière sèche il faut 25 mm
d'eau donc en fait en décalant la date
de semis mais en perd de la production
de matière sèche et donc de diminuer son
bilan et mais qui n'ont par l'efficacité
de son couvert végétal
rappelons que quand on met un outil dans
le sol et quand on met un sol à nu ont
créé toutes les conditions de levée de
dormance des plantes dites indésirables
c'est ça le sujet c'est la boucle
perpétuelle en enlève une pour en mettre
une autre donc à nous pas toujours
simple mais d'où l'importance des unités
techniques et agronomiques des
formations des bouts de rang des bouts
de champ des conférences les journées
techniques etc pour se familiariser et
je serais tenté de dire qu'il faut que
tout à chacun par dans cette technique
la séparent n'est pas dans une mode il
ya eu des modes en agriculture
aujourd'hui on n'est pas dans une mode
on est dans une agronomie pleine et
complète au juste même sur le fait que
sur 10 % ou 5 % sa surface s'y essayer
jusqu'à ce que ça jusqu'à ce que ça
fonctionne et que la plante redeviennent
l'outil production et qu'on passe dans
une technique dite du génie végétal
puisque sont elles pleinement exactement
et donc ensuite on va le détruire on a
différentes techniques mais on insiste
vraiment sûr restituer le couvert au sol
pour nourrir l'activité biologique et
notamment les vers de terre c'est
vraiment ce qui est indispensable après
qu on le roule qu'on le bois est
différente façon qu'eux aussi ont peu
avec le matériel qu'on a mais si on
restitue ce couvert végétal et on
devient éleveurs donc faut imaginer son
sol comme
comme une ration il a besoin de sa
ration est donc le couvert végétal c'est
vraiment indispensable à la ration du
sol et et à son développement
donc j'ai remis cette image du ver de
terre dans la matière organique parce
qu'il a besoin aussi d'être nourris et
tous les jours pas juste une fois un
gros à quoi il faut qu'ils trouvent de
la nourriture en perpétuelle
enfin de manière permanente pour pouvoir
assurer ses pas on amène une fois un
couvert végétal puis pendant trois ans
ont fait plus de couleurs de veto dont
la femme il a besoin d'être nourri tout
le temps et plus on va ramener les vers
de terre puis vont avoir faim et plus en
avoir besoin de nourriture
d'où l'importance de ce bilan est donc
pour finir j'avais j'ai une quelque
chose un peu pour philosopher ou en tout
cas méditer je pense qu'on a un peu de
temps et ça va dans le sens que tu dis
c'est le changement est d'abord nier
ensuite on s'y oppose farouchement et
finalement il devient accepté et devient
même évident
je trouvais pour conclure c'était aussi
un message d'avenir et d'encouragement
pour tous les agriculteurs pionniers qui
mettent en place ces techniques et des
fruits je suis le chemin pour pour pour
tout à chacun et pour tous les
agriculteurs
qui vont vers ces techniques qui peuvent
bénéficier de l'expérience des pionniers
qui ont déjà pas mal de défricher les
terrains depuis 30 ans
ok merci parfait mais dans l'est
bon on a fait le tour on a fait pendre à
faire on a fait un joli python la
question il ya pas mal de commentaires
d'interrogation par répondre à toutes
les questions parce que certaines sont
d'une complexité redoutable mais doivent
traiter in situ comme d'habitude les
questions il est des questions ni
combien de temps il faut pour cycles
même temps le boulot c'est quand même
d'être d'être sur le d'être sur le
terrain
une question qu'on n'a pas traité que je
gardais qu'est-ce que je gardais pour la
fin tiens du coup je te l'a acheté la
pose la question qu'est ce qu'il faut
faire pour ces techniques soit amplifiée
qu'est ce qu'il faut faire quand on est
déjà à dire un simple citoyen il n'y a
pas de simples citoyens on est tous des
citoyens engagés responsable qu'est ce
qu'est ce qu'il faut faire pour cote
quand on n'est pas agriculteur qu'est ce
qu'il faut faire pour que ces pratiques
se développe et que on passe de 7 8 10%
aujourd'hui à une bascule au moins de 50
voire un peu plus puisque on le dira
jamais assez elles sont productives
elles sont pas punitive il n'y a pas
deux il ya pas de quelqu'un qui est qui
est pénalisée de d'en bas c'est une
agriculture quand même de la
connaissance donc il va falloir qu'on
peut amplifier ces formations faire
circuler l'information
et c'est ce qu'elle fait vers 2 tard
production avec avec les vidéos on a
accès à quand même à une connaissance et
un a beaucoup d'informations ça va être
vraiment ça déjà pour amplifier parler
est allé discuter je pense qu'il faut
qu'on recrée du lien avec les
agriculteurs aller allait s'intéresser à
ce qu'ils font communiqué savoir comment
savoir quelles pratiques sont mises en
place
et puis si tu es aussi l'intérêt de
faire comprendre ce qui se passe on a
beaucoup parlé d'érosion de latence et
comprendre les phénomènes comprendre
comment est-ce qu'on peut agir baptiste
je te coupe mais si on habite paris
intra muros ou pas d'ailleurs et qu'on
est informaticien qu'est-ce que comment
on peu comment on peut aider ce
mouvement faire informaticiens ou
instituteur en fassions d'instituteurs
on peut l'enseigné à ses élèves
mais tirant des informaticiens qu'est ce
qu'est ce qu'on peut faire
c'est une bonne question c'est une bonne
question mais moi j'ai la réponse est
oui c'est la réponse de l'évidence on la
voit on la voit pas toujours
rappelons que ce matin encore nous
sommes assez sied mouvement pour une
agriculture du vivant et qui met en
place des filières autour de
l'agroécologie bio comment comment
conventionnel alors c'est pas tout à
fait évident encore pour voir le produit
je rappelle qu'il ya marc labelle et
charte que peu ont pris en compte la
fertilité des sols et et l'agronomie
donc il est temps il est temps que les
les fondations reviennent mais la
réponse est qu'il faut manger les
produits de l'agroécologie en mangeant
les produits de l'agroécologie mais on
sauve la planète et déjà il y en aura
pour tout le monde puisque encore une
fois les rendements sont au rendez vous
mais à partir du moment où la vie la vie
du sol revient les plantes on a
l'habitude de dire que seules vivant
égale plantes vivantes poser la question
de la destruction chimique découvert et
c'est vrai qu'il ya eu des abus c'est
vrai qu'il ya eu des erreurs c'est vrai
que ces techniques ainsi que ce soit de
l'agroforesterie et des couverts
végétaux
il ya eu plein de balbutiement de
tâtonnements aujourd'hui on est en bonne
voie pour en sortir donc on parle bien
de là il faut transformer l'agriculture
mais passer par une phase de transition
c'est ça qui est important
on a bien vu que le plan ecophyto qui
est un énorme fiasco
et ça ça concerne tout le monde
puisqu'on les retrouve mais on n'a
jamais mis l'agronomie au coeur du
dispositif
ça commence je me faire incendier ça
commence mais mais on a plutôt vu des
excès et des surconsommations parce
qu'on dise il faut arrêter ça mais
arrêtez ça sans mettre en place la
prévention et on dit juste il faut juste
op alors ça marche un petit peu même ce
qu'il faut remettre c'est la biologie
c'est la vie dans les sols et à partir
de là ses béquilles ces perfusions
ces molécules et ces substances
indésirables s'arrêteront naturellement
tout seul et c'est ce qui se passe chez
les agriculteurs que des donc n'hésitez
pas alors que son produit manger agro
écologiques
comment comment les trop ses produits au
rabais en se renseignant bien en
regardant c'est encore un petit peu
c'est encore un petit peu de travail
mais en regardant
commencez à les voir aller voir
apparaître en créant du dialogue quand
c'est possible avec les avec les
producteurs ou avec les transformateurs
direct ça veut dire aussi que aller voir
son boulanger et lui demander d'où vient
sa farine comment elle est produite
il est bien évident que les agriculteurs
changeront vraiment d'échelle quand la
demande sera là donc c'est l'idée du
dialogue il faut pas il faut pas jouer
trop où charles a souri à mon avis soit
aussi que d'un côté comme de l'autre on
fasse l'effort de bien garder c'est pas
toujours simple mais ça va le devenir et
je pense que ce confinement nous fait
réfléchir à beaucoup de choses et
notamment aux questions d'alimentation
parce qu'on parle déjà on parlait de la
ration du sol mais est-ce qu'on va
vraiment avoir d'autres passions c'est
préoccupant dans certains cas dans
certaines zones de savoir comment
comment ça va pouvoir distribuer les
produits les pour l'école ça veut dire
comme parallèle on se pose aussi et
c'est un gros travail qui est engagé
aujourd'hui par verre de thé
reproduction par pour une lecture du
vivant sur la valeur nutritive du
produit dans quelques en question et ce
qui est des produits sur des sols vivons
pas et on revient à l'idée du la santé
du sol ou les travaux d'andré voisin où
il a écrit un livre très intéressant sol
herbe cancer il avait déjà mis en
perspective la santé du sol la santé de
la plante et du coup la santé du
consommateur qui mangent l'animal où la
plante qui a pressé sur un sol vivant en
très mauvais état
ça va vraiment dans ce sens c'est dès
travaux très récent qui date des années
60 bon et baptiste qui nous reste
il nous reste le temps de remercier donc
insistons mangeons sur sol vivant parce
qu'on peut on peut manger équitable on
peut manger local on peut manger de
saison on peut manger bio on peut faire
beaucoup de choses mais il faut manger
aussi et surtout sur ce le vivant avec
des vers de terre
omniprésent donc le nagi tueur du vivant
c'est pas un label c'est une marque pour
l'instant s'il marque parce que créer un
label au milieu des autres c'est un
petit peu compliqué il faut aussi
continuer à fédérer amplifié on a tous
ces agriculteurs moteur pionniers
locomotive qui entraînent avec eux les
autres donc c'est des cellules agronomie
et agro écologiques un petit peu partout
en france et beaucoup beaucoup de
formation je crois que tu l'a redit sa
passe par le contact par le dialogue
il fut un temps on disait qu est ce qu
il a fait rigoler un peu lui pas facile
y compris socialement et compris dans
son cercle familial et son cercle de
travail de modifier ça fait sale la
notion du propre labourage et pâturage
ont été les lamelles de là les mamelles
pardon de la france elle salue marché et
ça a eu payé
j'aime avoir cet optimisme en
agriculture dans un contexte extrêmement
tendu et difficile puisqu'on l'a dit peu
de filière gagnent correctement de
l'argent est la meilleure chose à faire
dans cette agro écologie s'est déjà
d'éviter des dépenses et des intrants
dont donc travail du sol et tous les
intrants les engrais que l'on mais parce
que le coût à produire est énorme ici
les sols sont vus les sols sont
compactés les salles sont pauvres les
sols fui c'est à dire que ces substances
et ces molécules que l'on mais elles
peuvent partir très vite il suffit de
regarder les torrents de boue les fossés
les rivières et puis après les estuaires
en passant par les fleuves dans bien des
cas transporter toute la richesse et
tout le capital des agriculteurs donc la
note optimiste c'est à dire
qu'aujourd'hui à une coopération
énormissime beaucoup de dialogues la
puissance de l'internet qui fait que les
échanges sont importants les techniques
les machines qui évolue on voit en
formation elles sont toutes pleines à
craquer il y en a de plus en plus
beaucoup de monde beaucoup des changes
encore une fois on critiquer l'autre
aujourd'hui on est plutôt en train de
lui dire fais pas ça parce que ça va pas
marcher ça c'est intéressant et nous les
uns les autres formateurs metteur en
scène quelque part mais de rancennes et
c'est pour ça qu'on en parle si
librement
c'est parce que c'est fait c'est fait à
grande échelle sous toutes les latitudes
baptiste est la preuve par l'exemple
aussi en moyens importants pour passer
dire banale des techniques dont on vous
parle
elles ont été approuvées par d'autres
agriculteurs à sont mises en place et
l'avait plus tard et toujours en place
ils continuent de vivre et des fois il
vit mieux qu'eux
la preuve par l'exemple les essais c'est
vraiment ce qui permet d'aller voir son
voisin de recréer du dialogue et
d'autres comprendre que de critiquer ce
qu'il a fait absolument bon beaucoup de
remerciements il ya même look gauthier
qui envoie un immense merci elle
s'occupait de l'année des truitelles qui
qui anime l'année des trognes cette
année puis merci à toute l'équipe et ses
conférences riche et vivante merci à
tout intervenant santé etc
il faut qu'on boit 24 ans va pas se
quitter comme ça on va pas se quitter
comme ça j'espère vous avez tous les
autres bouteilles on est encore 200 221
avec nous a fait 222 4 fallait ni par la
tiers
il faut pas dire qu'il ya des rendez
vous ou alors à tanger prix j'ai pris
mes notes on se retrouve
je crois que j'ai lu julien senes demain
vas-y de la dimension après juste allumé
à 14 heures donc avec julien à 14 heures
et puis vendredi matin là aussi pour
rien au monde ne loupez pas ne loupez
surtout pas vendredi matin le grand
bruno sire 20 ans les traîtres en bruno
sire 20 le géographe agroforestier
depuis depuis fort longtemps bon c'est
aussi mon bras droit
bruno mais du coup je le connais bien ça
fait 25 ans qu'on compte pratiquer bruno
qu'à une approche le paysage qui est un
immense connaisseur du paysage des
pratiques un très bon connaisseur de
l'arbre aussi c'est l'auteur du génie de
l'arbre là aussi chèque tout de suite
ses 420 pages on en reparlera longuement
420 pages d'agroforesterie ces mêmes
pages de l'agroforesterie ça veut dire
les techniques ancestrales la recherche
mondiale la plus poussée plus le bon
sens paysan concentré dans 400 pages
voilà bon eh bien écoutez
merci à tous merci à l'équipe de le ver
de terre représente et encore
aujourd'hui par zidane mais on sait
qu'il ya du il ya du monde derrière pour
nous aider à mettre en scène à mettre en
oeuvre à mettre en ondes et en images
tout ça à votre santé à la prospérité
des soldes
et comme dirait hervé covès que l'on
salue qu'on retrouvera très vite mais le
pauvre il est en cours ce matin dire
qu'il a un cours à distance
il faut assurer un petit peu la
permanence et et répondre aux demandes
on relance les formations si ça vous
intéresse n'hésitez pas à nous contacter
en relance dès la semaine prochaine les
formations en ligne totalement ligne
puisque pour l'instant on est encore
bloqué pour quelques semaines on a pu
voir qu'en formation
là on fait un petit peu d'initiation on
va relancer les formations sur des
modules de 4 heures x 4
quelque chose comme ça notamment en
viticulture sur le conseil en
agroforesterie on aura aussi des choses
sur la plantation d'arbres sur lequel il
ya beaucoup à dire

Partager sur :