Logo MSV Normandie officiel.png

Ferme Au pré du château

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher

ITK Maraîchage Sol Vivant
Leneyle Charlotte
MSV Normandie Manche (département) Maraîchage

Fichier:Leneyle Charlotte.jpgFerme Au pré du château - bannière.jpg

Icone categorie Retours d'expérience.png Retours d'expérience - MSV Normandie - Leneyle Charlotte (Date d'installation 01/01/2022)


Charlotte Leneyle (33 ans) et son compagnon Ludovic (35 ans), commencent leurs installation en maraîchage bio, sur une parcelle cidricole AOP, en janvier 2022 et apprennent qu'il vont être parents. Ils cultivent les premières bandes en plein champs et récoltent à l'été 2022. C'est un peu "sport" car Charlotte gère sa fille, heureusement Ludovic peut l'épauler. Il y a 2 parcelles différentes, une zone de plein champs à côté du lieu de vente, de lavage et de l'habitation. Un second site, plus en contrebas où seront cultivées les serres. Ils souhaitent à terme travailler tous les deux sur la ferme et enrichir leur activité avec un atelier poules, un verger et des petits fruits.


Présentation générale de la ferme


Objectif à l'installation

A l'installation Charlotte et Ludovic, pensaient s'installer en tant que propriétaires en faisant un prêt à la banque. Puis finalement, leur objectif a été de ne pas avoir d'emprunt, mais de faire un apport de 16 000 euros et d'acheter au fur et à mesure des rentrées de trésorerie. L'occasion s'est présentée à eux d'implanter leur ferme au sein des jardins du château. Ils sont donc locataires mais profitent d'un cadre exceptionnel, de la visibilité, car il y a régulièrement des événements dans la cour du château, mais aussi de la mutualisation des bâtiments et du matériel, ainsi que de main d'œuvre pour les gros chantiers. Leur objectif est de vivre du maraîchage à 2 UTH et d'évoluer dans ce cadre avec leur fille sans embaucher de salariés.


Perspective à venir

Ils souhaitent monter une serre supplémentaire et amener l'eau sur le site grâce à du stockage d'eau qui serait récupérée via la toiture du bâtiment dans un premier temps, puis dans un second temps avoir une pompe de relevage qui irait chercher l'eau dans la vallée.

Ils ont aussi envie de planter un verger dans la même parcelle que les serres et une haie de fruitiers. Dans le futur ils souhaiteraient pouvoir récupérer la parcelle attenante à la serre qui n'est actuellement pas exploitée. L'objectif est aussi de s'équiper d'un motoculteur pour réformer les planches, broyer et enfouir les engrais verts et la matière organique (MO).


Gestion de la fertilité des sols

Il a été fait la première année un redressement calcique 1500 unités/ha puis un entretien annuel de 500 unités/ha. Pour la MO, ils font en fonction de la ressource locale c'est à dire foin au maximum sur culture plantée qui sert de couvre sol et d'apport de MO + fumier de bovin composté sur cultures gourmande 40 t/ha + bochevo (fumier déshydraté) sur l'ensemble 1 fois par an 4t/ha. Ils envisagent l'utilisation de bois raméal fragmenté (BRF) pour les passe-pieds au lieu du foin au moins sous serre et l'utilisation de compost de déchetterie pour les années à venir.


Gestion des ravageurs


Type de maladies/ravageurs/adventices Culture concernées (remplir une seule culture à la fois) Intensité de la pression (0 à 10) Moyens de lutte
Taupins Salades 10
Taupins Oignons 6 Retrait manuel
Mildiou Echalotes 9 Destruction des feuilles atteintes
Limaces Epinards 7 Ferramol
Oiseaux Salades 3
Oiseaux Blettes 3
Oiseaux Betteraves 3


Résultat économique


Stratégie commerciale

La vente se fait à la ferme directement dans une des dépendances du château l’hiver et l’été dehors devant la boulangerie. La vente à la ferme à lieu de 16H30 à 18h30 le mardi. Charlotte fait aussi un marché par semaine et livre des particuliers/foodtruck et restaurants sur Cherbourg. Charlotte fournit des paniers à une association de parents d'élèves et vend ses légumes à l'entreprise du château. Prochainement elle va aussi travailler l'été avec une cantine scolaire située à Saint Pierre l'Eglise. Il y a aussi des grands marchés de producteurs organisés dans la cour du château lors de différents événements.


Analyse environnementale

  • Taux de matière organique : Entre 1,5 et 8% de taux de matière organique.[1]
  • Nombre d'espèces cultivées : 100% au delà de 30 espèces cultivées sur la ferme.
  • Absence de chimie : 100% quand la ferme est en bio.
  • Non travail du sol : % de la SAU qui n'est jamais travaillée.
  • Biodiversité : Pourcentage de la surface d'intérêt écologique sur la SAU.
  • Couverture de sol : 100% quand moins de 10 jours de sols nus dans l'année - 0% au delà de 150 j/an.


Analyse socio-économique

Charlotte et Ludovic sont très satisfaits de leur cadre de vie, car le château et son bocage offrent un cadre magnifique et même si plusieurs personnes habitent dans l'enceinte, chacun a son espace, plus un espace de vie commune avec un bureau. Le fait d'avoir plusieurs personnes qui cohabitent permet de développer une entraide collective en cas "gros chantiers", ils savent qu'ils peuvent compter les uns sur les autres. Economiquement parlant Charlotte est satisfaite de sa première année, car elle n'avait pas encore la serre et n'a donc cultivé que des légumes en plein champs.


Capacité d'autoproduction

Actuellement Charlotte achète du foin pour pailler ses cultures afin de nourrir la vie du sol et de limiter l'enherbement. Elle est autonome sur 100 % de ses plants et achète uniquement les bulbilles d'oignons et échalotes. Elle produit quelques unes de ses semences comme le mesclun, haricots, pois etc.


Ressources en matière organique

Type de matière organique Objectif de l'apport Prix €/t (livrée) Quantité par an (t) Surface (m²) Epandage simple/incorporation Outils
Bochevo : fumier déshydraté Amendement 466 4 2200 Incorporation en surface Rateau
Amisol calcaire Entretien 500 2200 Incorporation en surface Rateau, rouleau émietteur


Bâtiments et abris

Dénomination Usage(s) Autoconstruction/Occasion/ Neuf Prix (€) Avantages Contraintes Surface m²
Cave Stockage et atelier paniers Location dans un bâti existant Fraîcheur toute l’année Un peu éloigné du point central de la ferme et améliorer l'hygrométrie 40
Box atelier Atelier outillage, stockage, transformation Location dans un bâti existant 15 par mois Location = pas besoin de construire Ca va etre vite trop petit 17
Station de lavage Lavage des légumes Autoconstruction 2300 Etre l'abri toute l'année et ergonomie de travail Investissement lourd au début 12
Cabane Stockage Occasion Donnation Récupération d’eau de pluie stockée en cuves GNR 30


Matériels et outils

Dénomination Usage(s) Autoconstruction/Occasion/ Neuf Prix (€)
Micro-tracteur Transport Mutualisation 7000 au total

dont 1000 pour eux

Camion Transport Occasion 5000
Outils de base manuel :

Râteau, pelle, grelinette,

sarcloir, houe, fourche,

rouleau émietteur

Occasion et neuf 700
Brouette simple Transport Neuf 100
Matériel de semis :

Godet, plaque, nappe

chauffante, tables

Semis Neuf 1000
Irrigation : Tuyau, asperseur,

lance, arrosoir

Arrosage Neuf 500
Vente : Etal de marché,

parasol, balance,

ardoise, cageots..

Vente Occasion 650
Charges op : Filet,p17,

sac de lestage, bâche,...

Neuf 1200
Semoir manuel Terratec jp1 Semis Neuf 700
2 serres Richel Bâti Occasion 6000


Irrigation

Type irrigation (retenue/forage/réseau) Coût d'installation Coût de fonctionnement % de l'eau utilisée sur la ferme Capacité de stockage
Pluie 120€ 50€ A voir 10000 litres
Réseau 0€ 1,2€/ m³ 95% en 1ère année à voir pour la suite

Charlotte utilise de l'aspersion en plein champs et du goutte à goutte sous la serre.

  1. Dans l'analyse de terre, la matières organiques (MO) est quantifiée à partir du dosage de la teneur en carbone organique (C) son constituant majeur, que l'on multiplie par un coefficient censé refléter la teneur en carbone de la MO, qui peut différer selon les laboratoires Français : 1.72 ou 2. Ce coefficient est toujours précisé sur les bulletins d'analyse. Il est donc nécessaire de vérifier le coefficient utilisé si on change de laboratoire pour éviter une interprétation erronée de l'évolution de la teneur en MO.
Partager sur :