Logo MSV Normandie officiel.png

Panais

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Icone categorie Cultures.png Cultures - Cultures légumières - Pastinaca sativa
Zone géo origine : Europe, Asie
Nb jour germination : 10 à 15 jours
T° germination : Optimale 12 à 14 °C


T° minimale du sol : 10°C
Conservation graines : 1 an
Rendement : 1,5 à 3,5 kg/m²
Densité : Semis = 6 x 30 cm.
Pastinake-2.jpg
Production

La culture du panais ressemble pour beaucoup à celle de la carotte. En particulier le semis est aussi délicat que celui de la carotte. Le panais n’est pas une culture principale, mais il permet de diversifier les légumes racines d’hiver.


Préparation du sol

Pour le panais, il est important d’avoir un sol très propre, car le désherbage induit la réhabilite de la culture. Comme pour la carotte, une culture étouffante ou sur bâche (ex : courge, salade) précédant celle du panais est bénéfique. Le lit de semence est préparé en épandant 3 à 10 cm de compost ou de broyat fin pour éviter l’enherbement et favoriser le contact sol graine. Les morceaux de bois du compost doivent être retirés pour que le semoir ne ”bourre” pas.


La paillette peut remplacer le compost ou le broyat, dans ce cas-là semez et recouvrez de paillette. Elle retient l’humidité et réduit les arrosages, en particulier s’il y a du compost en dessous. Évitez des sols lourds, superficiels, peu structurés et/ou caillouteux pour garantir une belle forme allongée.

Panais

Implantation

Comme pour les carottes, il est important d’avoir un lit de semence très propre et assez fin pour favoriser un bon contact graine/compost. Le semis se fait au semoir en adaptant les réglages en fonction de la densité attendue pour éviter de démarier. Un passage de rouleau pour appuyer la graine sur le compost peut favoriser la germination.

Astuce : Il est possible de récolter les petits panais en botte et cela fait office d’éclaircissage. Il existe des graines pré-germées.


Suivi de culture

Planche de panais

Devant une levée capricieuse et longue désherbez au démarrage de la culture (sarcleuse dans l’interrang et manuel sur le

rang). Effectuez un désherbage thermique localisé dans les jours qui suivent le semis est envisageable, à réaliser juste avant la levée des panais ! Soignez la densité de semis pour éviter un éclaircissage garantissant le calibre des panais.


Quand la culture atteint 5 à 10 cm de haut, paillez à la main sur l’interrang pour étouffer et empêcher la germination de nouvelles adventices. Pour le panais de conservation (pas de bottes), tant que les fanes de panais gardent le dessus sur l’enherbement, celui-ci peut être toléré en fin de culture. Attention tout de même aux risques de montée à graines de certaines adventices.

Irrigation

L’irrigation est sensiblement la même que pour la culture de la carotte, maintenez un sol frais durant la levée, une irrigation régulière lors du grossissement de la racine. Comptez 1 à 2 arrosages par semaine en fonction de la météo, du type de sol, soyez donc observateur puisque la fréquence de l’arrosage déterminera le calibre à la récolte.

Récolte

La récolte des panais commence quand les racines ont un diamètre de 5 à 8 cm. La récolte est manuelle, une irrigation préalable et une fourche bêche permettent de décompacter le sol pour sortir plus facilement les racines.

Stockage

Comme les autres légumes racine, le panais se stocke au frais de différentes façons :

  • Au champ en sol drainant / Sableux (même si le panais est moins gélif que la carotte, attention aux grands froids qui le flétrissent, aux mulots et autres.)
  • Dans des bacs de sable.
  • En cave dans des palox / caisses.
  • En silos creusés ou hors sol ( dans des filets ou sacs de terreau micro perforés).
  • En chambre froid, température de stockage :
  • Idéalement 2°C sinon 10 à 15°C.
  • Humidité relative à 90 / 95 %.

Bioagresseurs

On retiendra que les ravageurs sont les mêmes que pour la carotte :

  • Le plus gros problème est la mouche de la carotte qui sévit entre Mai et Novembre. Les filets de protection adaptés permettent une bonne protection. La rotation des cultures est également un outil ainsi que le choix de variétés plus résistantes.
  • Enfin, attention aux limaces au stade plantule qui peuvent anéantir un semis complet. Pour la gestion, voir fiche limace.


Variantes possibles de l’ITK

Les panais peuvent aussi être semés sur sol nu avec un travail très superficiel et sans apport de compost. Cependant le risque de levée d’adventice est plus grand. Un ou deux faux-semis, avec un passage de désherbeur thermique ou à l’aide de bâches, limitent l’enherbement.


Sources

Annexes

Partager sur :