Comment maximiser ses couverts végétaux avant betteraves ?

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéos - Ver de Terre production (1 mars 2020) - - Durée : 54 minutes

Thumbnail youtube gRbDWlvHmbw.jpg


Aujourd'hui, on vous propose de suivre pendant une semaine les interventions qui ont eu lieu lors de la journée technique betteraves de Pour une Agriculture du Vivant !


Annexes

Transcriptions

bonjour alors je m'appelle en pointe

c'est drôle je suis agriculteur à caux
der wiel
en seine-maritime et plus précisément
dans le pays de caux je suis à 25
kilomètres du havre à 15km d'être
atteint la particularité c'est
principalement la pluviométrie
cette année ça a été très très difficile
on partait sur une liste serait ce en

Afficher la suite

neuf mois du 1er janvier au pratiquement

25 septembre a eu 5 125 mm et du 25
septembre au 31 décembre on apprécie 170
mm donc faire des récoltes
de betteraves de pommes de terre de maïs
et en semences et d des blés c'était
très très compliqué notre région est
très très sensibles à l'érosion des
limons battant à 65 70 % on a entre 10
et 12% d'argile et avec des pentes de
pouvant aller jusqu'à 15 voire 16 % et
donc énormément d'érosion donc
moi je fais partie aussi d'un gros appel
de 100 locaux seulement qu à être créé
en 2013
c'est une association de quinze
agriculteurs qui a été
créé pour essayer de répondre après à
des problèmes de soucis d'érosion on été
mises à contribution par l'agencé de
l'eau les bassins versants est en fait
suite au gros hiver pluvieux de 2012 et
2013 il ya eu de gros gros soucis dans
notre région de deux d'érosion mais
surtout de boue et de limon qui se sont
déposées sur les routes et énormément de
perturbations et de turbidité dans les
nappes phréatiques donc l'agent solo
nous a demandé de réagir et l'au delà
est née l'association seule en cause
donc dans le groupe b y en a qui sont à
tous les niveaux dès qu'ils étaient bien
avancées avec 20 ans de recul en
agriculture de conservation et d'autres
qui sortait tout juste de la charrue et
en fait on sait groupe et on a fait
beaucoup de formations avec conrad
d'ailleurs qui nous a bien fait
sensibiliser au problème de l'érosion et
de la la mise en place des découvertes
de la séquestration de carbone et darien
encore vous compariez un maximum de
résidus
ensuite au niveau betteraves moi je je
fais 12 hectares des trajets 170
hectares au total des reculs tueur
principe du blé du colza des poids des
féveroles le lin alors là le lin c'est
la culture phare de la région du pays qu
est ensuite occasionnellement du lupin
du maïs donc
on m'a demandé de principalement de vous
parler du choix des couverts végétaux
donc nous on sème le plus tôt possible
rien vous prendre en seine-maritime gros
souci c'est la récolte depuis deux trois
ans on récolte des blés fin juillet donc
on a la chance de pouvoir se met très
tôt alors le principal c'est vraiment de
coller pratiquement à la moissonneuse
nous on est on a construit un semoir à
dents pour c'est l'outil qui nous permet
de semer le mieux possible les couverts
c'est à dire que ça dégage la paille
avec une danse très très fine ça c'est
d'autoconstruction enfin je me suis
effet aidé par un constructeur de local
ottavioli sur caddie et ensuite moi j'ai
fait toute la conception et
l'aménagement des descentes des disques
guetteur et tout ce qui s'ensuit la
leçon moi il est équipé d'une petite
pointe de 15 mm dégage la paille et
après on s'aime à deux hauteurs
différentes avec deux trémies
différentes veut montrer qu alors
vraiment quand on a le temps et puis
j'ai un stagiaire allemand je suis tout
seul mais il était juste souvent jeunes
qui traînent on arrive à passer une
herse mapaq magnum
juste devant ça c'est principalement
pour déranger les eaux de limaces en
plus peut-être les galeries de mulots et
nous et surtout pour le lin c'est
vraiment pour homogénéiser le la
répartition des pailles qu'on veut faire
vraiment du semis direct par la suite
alors là le sommeil est équipé avec les
doubles deux trémies c'est à dire une
trémie frontale pour mettre les grosses
graines et une trémie à pv à l'arrière
pour mettre les tidjanes et donc j'ai
deux receveurs de chute différente c'est
à dire que les grosses graines tombent
derrière la dent à 4 cm et les petites
graines avec la pv c'est tout ce qui est
très flou lentilles
facelly eux ils tentent juste devant la
roue les deux clans buzz est normalement
un passage le semis effet l'importance
de caen vraiment on a le temps c'est de
bien refermer le sillon
de faciliter le le contact et donc
malgré ce mois requis soit équipé d'une
bonne roulettes plomb buzz si vraiment
en haletant erreurs on repasse un beau
coup de rouleau de cambridge pour
refermer le sio alors les mélanges que
que l'on prend on fait chez nous
principalement c'est un mélange assez
standards à base d'oeufs de féverole de
poids de taiwan frigo à de tournesol du
lupin d'être avec sandrine la vaysse de
la phacélie donc bon ça c'est sur une
parcelle de la cour en 2018
on arrive à peu près une densité de 90
kg là j'ai mis les pmg en face pour voir
au niveau grain au mètre carré
quand on arrive à peu près à 292 grain
au mètre carré
thierry têtu nous nous conseille souvent
il nous a fait des formations l'idéal ce
serait d'avoir au minimum 250 qu'élever
au mètre carré
enfin j'ai mis les coûts après on bon
c'est encore en discuter nous ont fait
énormément de des changes
là déjà pour mes coups vers 2020 moi
j'ai déjà la majorité donné ce moment
son arrivée on veut moi je produis des
féveroles des pois et du lupin et après
on les échange contre
du tournesol de la vaysse de la phacélie
donc en coup on arrive à peu près 50 8
euros de l'hectare
bon c'est pour moi c'est pas cher parce
que vu je vais vous montrer après les
pesées que l'on fait et la restitution
du couvert ce que ça peut nous rapporter
moi je privilégie vraiment le couvert et
j'ai été pas investir tant de la semence
de couverts donc pas ce qui est bien
aussi c'est que avec le soir à dents
comme on est à 1 autoguidage on peut se
décaler de teint demi rang ou par
rapport aux chaumes de blé précédent
donc réussi à décaler de la moitié du
semis précédent est ce qui fait que je
tombe entre en intégrant donc là juste
la pointe de 15 mm suffit à déposer là
des graines de couverts et donc non
c'est bon donc
l'idéal c'est d'avoir une bonne
répartition et moi en plus à ce stade là
vraiment pour tes le couvert on applique
nous des extraits fermenté d'ortie et de
et de consoude à ce stade là à peu près
fin août
on met delete dortier 10 litres de
consoude ça booste bien le couvert et en
plus s'active un peu tout ce qui est
activité microbienne du sol et donc il
ya un petit effet insecticides qui peut
permettre aux plantes et surtout de bien
poussé alors là
on arrive à 60 jours tous ont fait des
tours de plaine régulièrement au niveau
sol en cause c'est à peu près une fois
par mois
et là on fait des profils on essaye de
voir un peu l'enracinement et s'en sort
le mieux
soixante dix jours pour l'ag un deuxième
soir c'est juste pour la photo c'est
quand je j'interviens pour faire des
semis de blé
ça c'est un semoir à disque qui s'est
principalement au 6 août sous couvert
mais là ça c'est pas une photo découvert
de 2019 malheureusement parce qu'avec la
pluviométrie d'octobre ça c'est bien
réduit ça c'était de l'année dernière
c'était au mois de novembre 2018
ça c'était un couvert avant là mais
c'est à peu près les mêmes couvert aussi
avant betteraves
donc ça fait beaucoup de tournesol liant
naxi kg mais cette année il était
superbe
on nous dit toujours qu'on ne communique
pas assez nous on met des pancartes long
des routes
en plus cette parcelle a été long de la
route d'être tape je vous dis pas le
sage qui peut y voir les week-ends donc
en mettant des coupes panneaux avec des
logos signifiant qu' on essaye de
préserver l'environnement ont fait un
maximum pour
diversifier les espèces et moi en plus
j'ai dix ruches ferme et là au point de
vue plantes mellifères je peux vous dire
que les abeilles en raffolent donc à peu
près on ne me descend mon réalise une
pesée
à l'époque il y avait des radis parce
que c'est une la parcelle qui s'y
prêtait mais sinon sur un mètre carré
ont fait un prélèvement de toutes les
plantes
on différentie toutes les espèces que ce
soit les légumineuses les crucifères les
graminées et après qu'on l'ait prises
une par une
alors là j'ai appliqué la méthode merci
bon c'est pas la meilleure des méthodes
aller contestable la méthode
d'estimation des éléments restitués par
la culture intermédiaire à l'escale est
bon après pour moi les quantités d'azoté
recife sont beaucoup trop importante
faudra encore au moins un ordi visés par
deux pour vraiment avoir la notion de
l'importance du couvert donc là on a
fait des pesées en kilomètres carrés
après coefficient de matières sèches
tonnage en matière sèche on arrive à 6
tonnes 7 sur cette parcelle la presse
est variable
cette année c'était plutôt sur du 5
tonnes
dû au manque de développement de
l'aqueduc ouverte ensuite pourcentage
d'azov phosphore potasse et donc mais là
en fait le sait turenne à peu près de 15
à restituer à peu près 50% de la zot
relarguer pour la culture qui suit donc
on nous on nous matraque souvent la
destruction du couvert où il faut at
nous ça fait déjà un certain nombre de
thann et qu'on a on a un rouleau fakate
au niveau de solan kohona toute sorte de
rouleau que ce soit des échos rouleau du
bonnel du du sky ottavioli ou haute et
en fait dès qu'il gèle mais même si
j'aime pas le couvert s'il a atteint la
stat floraison on n'hésite pas à passer
le rouleau faca même au mois de décembre
il le faut donc là il est couvert de gel
parce que il y avait un coup de - 3 - 4
1 matin là en plus ce rouleau laon la
lester avec de l'eau dans les cylindres
pour bien bien bien remarqué le couvert
tout est une stade 2
tout est dans le stade du développement
du couvert un petit couvert de 15/20 cm
le rouleau il va pratiquement rien faire
là c'était découverte they plus d'un
mètre
et là il ya vraiment une cornière tous
les 15 centimètres et là haut niveau
blessures le couvert il se trouve
pratiquement détruit naturellement ah
oui alors de il ya des moments on a des
surprises c'est que
à la ferme mon père n'a jamais bu deux
sont liés de sa vie
nous vraiment on est sur la pointe du
raz et avec à part sauté à la falaise à
etretat ou traverser la seine ils
cocheront je sais pas il arrive mais on
se retrouve à vider des hordes de
sangliers et dans des certaines
parcelles le matin en roulant à 4 heures
du matin on se retrouve avec des
vingtaine de sangliers qui passe devant
le rouleau
j'en ai encore jamais écrasé mais c'est
vrai que c'est un gros souci
alors là ils font des gros chaudron il
faut negroni la photo de ben n'est pas
de moi en plus celle ci ses abdos à
georges un adhérentes seul en cause mais
on se demande pourquoi ils bougent pas
et en fait il ya tous les petits qui
sont là et ça c'est une photo de du 15
décembre donc à l'effet de faire du
semis direct vous faire des betteraves
en direct là dessus avec les gros
chaudron et puis en plus les gros trous
qui nous font ça pose vraiment de gros
problèmes donc on fait toujours des
profils de sol on reçoit régulièrement
des groupes de toute association des
écoles en tout genre et là vraiment on
regarde l'enracinement aussi encore une
semaine ou quoi et ça c'est sur des
parcelles qui comme moi j'ai démarré en
1995 sur les parcelles à 1,2 1,3 de
matières organiques
là on est plutôt sur 2,5 2,6 de matières
organiques
mais le pouvoir racinaire c'est très
fort là au bon c'était une base à un peu
de gras mouillé mais sinon et des
plantes qui sont capables de perforer
des semelles très importante
alors une bonne activité microbienne ont
fait des comptages de vers de terre au
niveau de deux seuls en cause
on a participé à des émissions le champ
des possibles des documentaires est
haute et on fait des kundé peser de vers
de terre des comptages de vers de terre
sur des places est de 1 mètre carré chez
nous c'est de l'ordre de entre 80 et 100
110 vers de terre au mètre carré alors
le un petit peu d'implantation de la
betterave dans notre système
ça c'est un strip till auto construits à
l'époque quand on a arrêté de la broyé
on avait opté pour un des compacteurs et
en fait j'avais ça qui traînait dans la
cour
j'avais suivi une formation en 2009 chez
philippe pastoraux et là il y avait
toute la présentation des strip till et
j'ai dit c'est vraiment l'outil qu'il
nous faut nous pour sécuriser la
betterave
donc je suis parti sur cette base de des
compacteurs j'ai affiné toutes ses dents
on a tout mis à 50 parce que nous c'est
des betteraves à 50
et ensuite
on peut plus est ces indices couvreur
juste devant les éléments et là je veux
dire que ça fait dix ans qu'on
travaillait que cet outil on peut même
fertiliser sous la dent et maintenant on
est arrivé à réduire la profondeur de
aller 10 12 cm maxi donc là je suis au
smi alors maintenant on dissocie le
strip till du semis c'est à dire que
on strip-till moi je vais faire mais là
et après je repasse avec une fraise qui
va reprendre exactement les rangs du
strip till you were they cannot au
village et qui va friser uniquement la
bande de semis c'est à dire que la sur
les rangs de 50 cm il va y avoir 40 cm
qui ne sont pas du tout travaillé et là
je ferai ce que les rangs de passer au
strip till et là je traîne le semoir et
il me faire tilt is aussi avec un 18 46
dans la ligne de semis à base de 100 kg
de 18,46 et ensuite les deux éléments
duo les micros fertilise acteur je mets
petites lignes de ce luxe vraiment le
sud te faire e pour essayer de limiter
la propagation des limaces donc voilà
l'intérêt est bien couvert au niveau en
terme d'érosion on n'a pas à rougir
on a fait de nombreux essais avec les tb
en 2012 et 2013 avec alexandre mettait
donc il a suivi avec différents modes
d'implantation du travail intensif du
travail superficiel du travail
au strip till et même du semis direct
dans le couvert avec un semoir vraiment
à disques spécifiques et en résultat
beaucoup je faisais pas là mais c'était
24 quasiment à l'identique à 3,4 tonnes
près sur la fin ils ont suivi tout en
végétation avec des prélèvements ils
sont emmenés ça au laboratoire disent
nos villes et donc à la fin c'était
entre 115 et 120 tonnes de moyenne sur
tous et toutes les modalités
comment rencontre beaucoup de gens moi
j'ai eu mathieu archambault qui est
venue à la maison on a fait les profils
dans le dans le sol pour voir un peu
l'enracinement de la betterave au strip
till ça sécurise vraiment bien le pivot
bon là y'a plus grand chose en matière
ans mais là j'ai fait que le profil sur
la fourrière je voulais pas entrer dans
la parcelle vraiment et donc
on se voit bien que la betterave se
porte bien il n'y a pas de race d'icelle
superficiel et à sa tante vraiment bien
donc là 60 jours
bon c'est assez propre oui il faut
vraiment on pourrait presque faire du
désherbage localisé alors que du fait
qu'ils aient des tournesols dans le
découvert on en retrouve régulièrement
en végétation pour ça c'est un plaisir
en plus haut niveau récolte on récolte
depuis douze ans avec ce genre de
machine
bon c'est notre troisième maintenant on
est en cuma et après on travaille aussi
en partenariat avec un entrepreneur hugo
et quant à van der meersch donc il ya
deux machines de ce type là pour le
groupe et on évite de mettre les
remorques auchan normalement en aide
moyenne de parcellaires avec des vers
celle de cinq cents 500 met donc 500 m
en cirant on met nos remorques au bout
et si on a la chance d'avoir une route
ou un chemin on revient et on remet sur
le teint donc celle ci c'est la
particularité c'est qu'elle est à
chenilles mais bon chez nous marc
majoritairement beaucoup de repas quand
même mais cette année c'était au souci
de récolte c'est que même ces machines
là ne passait pas les repas pareil on
est obligé de mettre les treuils en bout
de champ et chez moi les deux fois il
est venu moi j'avais une et matteo 10
octobre et la deuxième au 1er décembre
le chauffeur et me dit c'est le jour et
la nuit du fait qu'on travaille que 10
cm tous les 50 cm de large
la machine portait très bien alors que
maintenant ils avaient arraché des chez
des voisins oui j'en faisais
pratiquement à tous les tours ensuite le
semis de blé donc on reprend le même
soir que le
que le semis du couvert et là je suis en
injection y c'est à dire que j'ai qu'une
patte d'oie 250 qui reprend derrière
l'arrachage de betteraves et en
injectant et grecques ce qui fait que ça
me fait des banques de 15 cm de large
alors quand vraiment la récolte de
betteraves s'est bien passé on arrive à
le faire en direct direct si vraiment eu
un petit problème de deux d'arrachage où
la machine à marquer on passe légèrement
un petit coup de vis bros mais alors
vraiment à 4 cm pour jusqu'à effacer les
crampons de l'arracheuse voilà donc là
ça envoie le taper travaux font hélas
c'est un semis de blé en direct avec le
semoir à temps que l'on en a conçu avec
des bandes de 15 cm tous les 30 cm
voilà j'en ai fini à pression sur la
rotation
je remercie
[Applaudissements]
on va pouvoir passer aux questions et
vous allez pouvoir vous lâcher on est un
peu en avance donc n'hésitez pas à poser
plein de questions antoine qui se lance
vous nous présenter les semis de
betteraves au strip till vous disiez
qu'il y avait des résultats aussi bons
en semis direct direct strip-till direct
ça allait semis direct pur c'est là où
ça déclenche et en fait on n'a pas assez
de recul encore pour je pense que au fur
et à mesure qu'on va améliorer notre
structure du sol
parce qu'il ya eu des semoirs qui se
sentent qu'ils sont venus chez chez nos
voisins c'est vrai que ça décroché un
peu le spur semoir dans le couvert c'est
ça mais le strip till associé au soir
il y avait pas à rougir y avait 3 4
tonnes d'écart décembre 2019 du coup
comment tu as sauvé tombe les la même
manière exactement ça
hop là début décembre on a une bonne
période
c'est je crois que le gérad j'ai dû
arracher le 1er décembre et j'ai semer
le blé le mardi il avait pas plus entre
l'arrachage et le smi est juste un petit
coup de vivre aux deux reprises pour
forcément les fourrières où il ya le tas
de betteraves
c'est un peu plus compliqué mais moi
j'ai pas de charrue alors ça fait 20 ans
qu'elle est allée pull à la ferme donc
juste un grattage de surface bon le blé
du faux 3 cm de terre mais c'est sûr que
s'il y avait des ornières et des
charrois de 10 cm je changerais je pense
que je penserais sur une une céréales de
printemps
bonjour vite en route un jeu j'aurais
voulu savoir vos rendements moyens et
j'aurais voulu aussi savoir avec qui
vous travaillez comme enfin industrielle
donc ça aussi c'est cristal union ou
tereos est de savoir aussi s'il avait
fait des essais chez vous pendant votre
association
oui j'ai oublié de présenter en fait moi
je t'avais avec la sucrerie de fontaine
le dun c'est chez cristal union donc
elle est basée au dessus de 120 lits
et moyens aller en cinq ans on va les 2
85 tonnes à 115 tonnes sans problème une
moyenne de moi je parle toujours 100
tonnes mon principal problème c'est
quand ils me mettent un arrachage en
quatrième
planning
et quand je vois des ema des au 15
janvier chez moi en fait je fais du prix
planning donc j'arrache souvent 8 10
septembre c'est ça qui me fait mettre
des betteraves
mais je n'ai pas à rougir cette année
j'avais une matteo 10 octobre la
première ça a été je n'ai pas avancé
l'année dernière j'avais avancé mais
premier arrachage était à 85 tonnes pour
une région assez propice nous l'humidité
on l'a compte pas il pleut régulièrement
ensuite
non je n'ai jamais eu de grosse
catastrophe
en plus moi je suis à 0 insecticides
depuis cinq ans
on a près des macérations dai ont fait
des huiles essentielles eux
cette année c'était le gros souci de
dire on fait des mettra forcément sans
insecticide ambages et moi j'avais rien
fait le technicien betterave est passé
il dit je sais que tu fais pas
d'insecticide je voudrais avoir tapas
elle c'était au mois de juin août et
donc il me demandait si j'avais eu
observer des pucerons je dis oui mais
pour moi il y avait autant de
coccinelles que de pucerons donc je n'ai
pas voulu intervenir il me dit écoute je
sors d'une parcelle de chez des voisins
il a fait deux insecticides et il est
entre 15 et 20% de chauny et moi on a
parcouru la parcelle en long en large et
en travers et me dit pas je vois là en
estimation on est à moins de 5% et une
dernière question quand vous gérez vos
apports organique
moi je n'ai pas d'élevage donc je fais
un enjeu paille fumier j'ai eu un ancien
stagiaire qui a un troupeau laitier du
foie allait me paraît à peu près 10
hectares de paille dont kim on amène un
petit peu mais
soit j'ai un une personne ou un
stagiaire qui traîne au mois d'août et
il essaye dépendre mais sinon on fait
attraction de l'épandage c'est à dire
qu'on donne priorité aux couverts et on
fait les épandages d'effluents dans le
groupe selon qu il y en a qu'on
d'élévage ils font les apports des flux
entre dessus sur le couvert même au mois
de septembre s'il le faut mais c'est sûr
que au niveau réglementaire on nous pose
toujours la question comment vous faites
il n'y a pas de retournement dans les 24
heures jusqu alors bon on a on a pas été
contrôlés
et puis on essaie de justifier quand
même qu'on lui mettait hier aux ions et
que et que le coût style couvert est
déjà bien développé ça se passe bien
ensuite j'ai oublié de préciser aussi
c'est que suite aux conseils de conrad
dont dépend aussi beaucoup de bois
raméal fragmenté
donc ça c'est pareil c'est au mois de
septembre
souvent le mets sur les l'un parce qu'en
fait sur le lin il suffit qu'il ya un
peu d'impuretés au niveau du broyage
c'est du broyage à marteaux et on veut
pas retrouver des branches dans l'eure
où l'ange de l'ain et que après arrive
au teillage à 400 euros de l'heure ça
passera pas du brf que vous trouvez ou
alors le bois raméal fragmenté qu'on va
nous avait dit de se rapprocher des deux
collectivités
le problème c'est la ressource donc nous
on a planté énormément dans le groupe
olivier tassel d'anciens présidents il a
planté je suis ici km2 et moi j'en ai
planté tout autour de la cour on a la
chance dans le pays de caux d'avoir des
clos masure donc du bois on en avait
assez des quantités est maintenant là
j'ai carrément je vais avoir un contrat
avec les communautés de communes l'adedy
le directeur m'a dit qu'il voulait me
contacter pour qu'on en trouve un deal
pour hélas en ce moment s'arrête pas ici
je jour d'hui je suis là mais je sais
que les camions jaunes eux tournent en
rotation il m'apporte tout sur une plate
forme est là on a une fois par an un
broyeur de chez veolia qui vient et il
pense à peu près 100 mètres cubes heures
et derrière c'est que des allumettes
bon bien sûr il faut pas de plastique
nous vis-à-vis des sharks antti polypro
ce pour le lin on remonte le temps nous
mais maintenant on essaye de gervais y
est les apports mais tout se passe bien
pour l'instant
bon après ça fait quoi 300 kilomètres
cubes à peu près qu'on va donc
c'est toujours le problème de la
quantité qu'on peut réceptionner mais on
met de l'ordre de 10 à 15 tonnes à
l'hectare
une fois dans notation alors moi j'ai
deux questions la première ce serait là
vous semez vos couverts au 7e aussitôt
la moisson est est ce que vous avez
songé à un moment donné à les faire
avant récolte et qu'est ce que c'est
ainsi vous iriez sens j'ai voulu le
pratiquez pas pourquoi en fait
oria 2005
moi je fais de la moto le j'ai jamais eu
de quoi tu es en fait j'ai mis le timbre
derrière la moto avec une batterie un
contacteur est en fait je prenais les 30
traitement mais dans le deuxième on met
pas beaucoup de choses à la roja
immédiat radis des trèfles et des
moutardes temps en 2005 et en fait à
chaque fois tu manges épandez de chaque
côté et forcément qu'à la longue on a
élargi les largeurs de pulvérisateurs
maintenant je suis en 39 m et je
repassais une fois au milieu pour bien
couvrir mais le souci c'est que
je le faisais souvent avant moisson mais
on a eu des années compliquées 2012 on a
récolté des blés au 15 septembre et
qu'on a semé le couvert au 25 juillet
belle couvert il est le blé il avait
tellement pris pluie mois d'août jeu
plus hâtive et 260 270 mm qu'il s'était
à kanté a compté et là le couvert et est
passé au dessus du blé donc c'était gros
soucis on s'est dit là c'est pas une
chose à faire mais sinon j'ai plein de
copains qui monte des deux indes et
apaisée sur les rampes de pu lever au
tome hauteur pour faire des épandages à
la volée voilà principalement la cause
pourquoi on arrêtait et maintenant avec
le saut maradan ça sécurise bien
c'est sûr que ça a un coût de semer
découvert mais quand on voit le retour
on a besoin quand même d'avoir une bonne
implantation
bon c'est sûr qu'on compte pendant deux
heures au moment de l'implantation et
pour l'instant on a de bons résultats
d'accor et donc quand la deuxième
question ça serait plus savoir aussi
pourquoi aujourd'hui reprise et la ligne
de strip till et est ce que vous avez
pensé à un autre système que la fraise
parce que dans le système ça me paraît
un peu compliquée oui bien sûr en fait
au début moi j'appelais le semoir
directement pour le strict il mais chez
nous le gros souci c'est que au 15 mars
et des seuls qui sont froids toute
humidité qu'on va avoir pris là ce matin
j'ai fait enlever de pluviométrie depuis
le 1er janvier on a passé les 200 mm
donc on a dû avoir
95 mm en janvier puis le reste là on est
quoi le 18 février
donc on a passé les 200 mm depuis le 1er
janvier donc reprendre des terres on va
voir il va falloir être patient ça c'est
le gros gros souci c'est que quand qu'on
commence à avoir les gens qui tournent
dans dans les parcelles
il faut prendre ça pêche aller voir un
petit peu l'état de la structure
et donc le strip till sécuriser une
partie mais il faut vraiment se méfier
du lissage quand même parce que moi j'ai
une pointe de 15 mm vraiment tout en bas
de ce trip il après j'ai mis des petits
ailerons travaille beaucoup et victor le
forestier il a travaillé chez sly et
chez sky est en fait ils ont sorti le
strip cas tu es en moi je me suis un peu
j'ai réfléchi un peu comment comment
pouvoir améliorer le mien est donc
le strip till est un seul à ses moteurs
mais nous on n'est pas à l'abri d'un 50
mm
à la suite d'un strip till de betteraves
donc on laisse le seul à ses moteurs par
derrière et ce qui fait que quand on
reprend au soir avec la fraise safin un
petit peu le lit de semence aller sur 5
6 cm sur 3 cm de profondeur
ça c'est une sécurisé le semis et après
moi j'ai réfléchi je crois que paris
sidwaya religieux café un système où il
referait âmes et en disque où je sais
plus trop ce que c'est des crozes qui
est car fraises qu'il retravaille
légèrement le le lit de semence en
surface mais c'est une bonne solution
c'est sûr mais nous le souci c'est les
terres froides du printemps à reprendre
voilà
bonjour par rapport à la description de
votre couvert est ce que vous avez
rencontré pas des problèmes de graminées
100/100 désherbage sangle il faut non
mais on enfin je vous dis que je faisais
pas ce qu'ils font ou destruction
mécanique soit des brouillages mais moi
je préfère le roux l'ofac a ensuite au
niveau des destructions des graminées
je pense que avec l'observation et les
tours de plaine qu'on a pu faire plus le
couvert et développer
plus ils concurrencent les attentistes
on a eu des problèmes de résistance aux
graminées phulpin ray grass et j'avoue
que
le gros coup vers un croc ouverte bien
développé concurrence énormément donc le
rouleau sa cave va détruire la majorité
des mineurs et des crucifères les
graminées c'est toujours un souci c'est
que ça a tendance à repartir
et quand on fait l'observation là nous
on a détruit au rouleau fakaté du
janvier on est quoi on a eu deux jours
de gel à - 2 - 3 et là ce que les tours
de plaine que l'on peut faire on voit
des graminées mais ils sont vraiment au
stade filaments donc là on va refaire
un tour de plaine au début mars pour
vraiment voir ce qui reste
mais ça veut enfin je dis moi je suis il
faudrait un gros souci c'est que c'est
l'épée de damoclès qui nous tend au
dessus de la tête
c'est les problèmes de graminées mais
majorque ont fait le tour
j'ai vu d'avoir des parcelles où il y
avait vraiment que les fourrières
affaire
et peut-être lettre les 30 traitement
mais si longs cils découvert a bien joué
son rôle
il a une densité assez importante et un
gros développement on arrive à limiter
le supprimer on arrive à limiter le
développement des graminées
mais après on a même poussé le bouchon
jusqu'à faire un antigraminées au mois
de septembre dans les couverts bon je
sais c'est pas réglementaire moi j'ai
déjà fait du caire beau mois de décembre
sur découvert c'est pareil on cherche
des solutions dans le groupe seulement
qu il y en a qui vont jusqu'à ce prix
passées de glyphosate
j'ai un peu de mal parce que quand il
commence à taper un litre et demi de
fusillades max sur des betteraves au 15
avril sur des pieds de règles comme ça
ça me donne un peu quoi je me rappelle
puis la composition de votre couvert il
n'y avait pas de l'avoine aussi dedans
oui lavoine gélives
oui alors ça c'est un choix que cette
année j'ai changé parce que ça c'était
sûr du 2018
et cette année j'ai pas mis lavoine
frigo st on a fait des démonstrations
avec les associations base il y avait
six rouleaux destructeur dans ma
parcelle c'était chez moi et en fait
tout ce qu'on pouvait observer c'est que
aller c'est une démonstration cette v2
fin novembre tout ce que le retrouver au
mois de janvier février c'était
principalement lavoine qui repartent et
toutes les autres espèces étaient bien
détruite mais tout ce qui était avoine
et est reparti donc dans le semi de
couverts 2 août 2019
j'ai fait l'abstraction de l'avoine free
gaza hélas cette année j'ai détruit mais
couverts jeu pour audi ce jeu l'envié
est là je dois dire que à part quelques
pousses de blé c'est tout ce que j'ai
comme comme couvert enfin que vers de
graminées qui me restent bon ça c'est un
choix personnel
beaucoup continuent à l'avoine free gaza
ils ont détruit leurs couverts comme moi
il y en a compensé les broyeurs les
rouleaux chacun est haute et
actuellement c'est un vrai gazon et là
ils vont devoir de passer le glyphe aux
actes début mars mais rien que là en
faisant la route un peu on se rend
compte que c'est aussi un souci de
vis-à-vis de la vue de tous les gens ou
de voir des personnels jaune orange à
cette époque là ça choque un peu
mais bon tout est sur la communication
et c'est le gros souci bonjour est ce
que vous avez déjà pratiqué les doubles
couvert d'un groupe seulement qu il y en
a d'autres qui le font mais j'estime que
c'est cher pour ce que ça rapporte
c'est vrai qu'on dit qu'un couvert qui
est arrivé en floraison il a joué son
rôle normalement il faudrait le détruire
et recevez un second coup vers eux
chez nous on se met en colère fin
octobre début novembre
les années comme 2018 ça s'y prêter
cette année c'était quasiment impossible
avec la pluviométrie
mais je trouve que
c'est le coût du passage c'est déjà cher
ensuite la semence à repasser et qu'on
fait des pesées c'est insignifiant
donc je préfère laisser le couvert même
passé une partie de la floraison le
temps qu'il ne porte pas à grain et
ensuite rouleau fac à lui il va juste me
coucher tout est une question de stade 2
du couvert
et donc pour moi c'est mon ressenti
le double double couvert chez nous après
dans les autres régions ça peut s'y
prêter
bah moi c'est pour moi c'est un luxe
c'est variable voici ici le couvert
atteint le stade on a fait déposer site
un ennemi comme on a pu le voir je cours
plus loin
la 1e
moi si ça arrivait à ce stade là bon je
le laisse encore un peu con visuel et si
on a dégelé début décembre
moi je pense que rouleau fracas après
s'il est bien plaqué au sol normalement
il m'est encore bien de moi se détruire
tu es là on voit dessous il ya un bon
match de couverts il met bien encore
deux mois se détruire il protège quand
même bien le sol bien par l'érosion il
ya pas de souci de ce côté là vous
parliez de passage de strip till vous le
faites à quelle période à l'heure en
fait on a fait plusieurs essais avec
victor le forestier on a on a essayé de
faire des cités peut-il d'automne
le souci c'est qu'en faisait des profils
au mois de mars on se rendrait compte
que dans nos lits bompas temps très peu
d'argent
là aussi on du strip till étaient gorgés
d'eau est en fait entre les rangs du
strip till c'était bon mais je sais pas
pourquoi avec victoire on a fait des
essais et donc on a abandonné je serai
petit d'automne l'huile un script
qu'attila il a fait ces essais de son
côté il a abandonné donc maintenant
c'est systématiquement trois quatre
jours avant avant le semis de betteraves
après dans d'autres parcelles non mais
je dis bien mais beaucoup moins de gens
que j'ai des copains qui sont dans le
gers il serait utile à l'automne mais
c'est tout une question de structure et
de composants du sol par rapport à la
structure un souvenir de vos engrais
verts est-ce que l'utilité du strip
tinée et ben non en betterave oeufs
c'est toujours une plante à pivot oui
loisirs c'est toujours ça le problème
c'est que j'ai enfin que dès qu'on parle
betram obligatoirement on pense travail
du sol profond mais est ce que c'est
vraiment une réalité le végétal doit
remplacer le métal est donc c'est
surprenant donc d'avoir un système
racinaire qu'ils soient performants par
rapport à ce que vous mettez comme come
espèce est ce que valence est utile de
faire un strip tease ou est ce que c'est
une façon de se rassurer pour est-ce que
vous avez déjà essayé la structure de la
betram sans le strip till avec une
approche et jacques est quand même très
ergonomique de votre part du donc c'est
un peu surprenant qu est-ce que vous au
pourquoi vous n'osez pas dans quelle
raison c'est suite aux essais de avec
qui tu es b moi j'ai commencé en
premiers semis de betteraves au
striptease c'est en 2010
et en 2012 2013 tous les essais avec
avec itv les techniciens de tb nous nous
montrer qu' il faut aller quand même
avoir un minimum
non
après c'est vrai nom pour sécuriser mais
c'est vrai que comme vous dites c'est un
peu dans la tête le but ça serait de
d'avoir après un couvert qui soit
suffisamment performant pour sécuriser
la plantation de la betterave
après ils font du strict il végétal
aussi il plante uniquement sur le rang
de la betterave
mais là il faut trouver vraiment les
espèces adéquat mais chez nous là on
vient de prendre
allez je crois qu'on est à 8 175 mm
depuis le 1er octobre
le souci c'est tout s'est refermée est
d'abord une bonne activité microbienne
sens vers de terre c'est vrai que ça
bosse il faut leur en donner à manger
mais mais on a un peu de mal de ce côté
là mais le but c'est de sans pouvoir
s'en passer
je reconnais je suis d'accord avec vous
d'où le tout début qu'on a commencé à
penser le strip till on le pensait à 20
cm aujourd'hui je suis à 10 12
après c'est dans la tête aussi qu'on
arrête de labourer on achète un album
glisseurs ou et tous puis à la longue on
se dit bon on va s'en passer
mais tout est là
après on va mettre en place des essais
parce que son groupe l'on n'ait ont tous
les ans on met des essais en place
chacun mais ces essais après en
mutualisant nos essais avec les
organismes les associations qui nous
suivent
mais c'est sûr que moi je voudrais y moi
je suis partisan de faire le moins de
travail possibles au niveau des du sol
votre fraises en direct ce serait
envisageable mais justement je le pense
on va là-bas n'envoie pas le dos je
voulais me refaire un châssis avec juste
un disque ouvreur indispo turbo juste
devant la fraise pour allait descendre à
4 cm 5 cm et avoir la fraise pour le
sauver il se voit donc une piste
envisagée
comme je suis au sol ça met en place
mais on a plein d'idées
là on cherche aussi à la reprise de
printemps à passer je crois que c'est
qu'être plein qu'il le fait et puis sky
c'est juste un disque aux frais qui
passe uniquement pour aérer les 3 4
premiers centimètres
juste des disques à 15 cm pour à grande
vitesse juste pour aérer un peu le sol
après un point de vue désherbage c'est
un peu plus compliqué mais c'est juste
pour réchauffer les quelques premiers
centimètres
d'où le souci si on veut éviter les
ravageurs ou mais pas d'insecticide
c'est que les plantes y perd très
rapidement la betterave c'est d'une
chose c'est un peu plus lent mais le lin
nous c'est primordial faut que le lin
ils poussent rapidement en quatre jours
il faut qu'ils soient levées et si on
veut compact et les problèmes d'haïti il
faut qu'il pousse qui pousse qui pousse
donc c'est le réchauffement de la terre
et de la mise en place du lin qui fait
qu' il peut s'en sortir dans votre
système la bineuse ça n'existe pas on
sait que tu pas dans la cubaine
après si vraiment il y avait des
problèmes on essaye de réduire nos
invités moi je fais partie du groupe des
filles ecophyto avec la rade et de la
réduction d isf c'est un cheval de
bataille depuis de nombreuses années
jean localisés on se pose aussi la
question
comme je suis à 50 et puis mon plus vers
17 heures est adapté on peut essayer
rampant pour faire du jeu localiser et
ensuite vraiment nul 6-6 et que
il pleut régulièrement au mois de mai
juin et de faire du binage et qui
viennent des grosses pluies d'orage mais
ça repart c'est même pire que bien moi
j'ai un voisin qui en bio
adriq marché il a toute la panoplie il à
la rotative il al esprit il à la bineuse
autoguidés laser caméra il a même acheté
un robot désherbeur à 125 mille euros et
cette année il dit mais je m'en sors
corps et donc le robot au mois de juin
il l'a sorti pour aller désherber il se
rend fou il a brûlé
et là ça finit avec dix espagnols qui
sont arrivés clarinette pour nettoyer
ses champs et quand il est en vous
passez la bineuse les résidus végétaux
qui avait en surface qui ont été
détruits par le rouleau faca ne pose pas
de problème non non non en fait on se
perd là on parle de la betterave
c'est sûr que si une bonne activité
microbienne normalement tout est digérée
nous ça pourrait être posée un souci
c'est drôle hein parce que l'un il faut
pas d'impuretés et en fait on sème des
lun
alors on essaye de le faire en direct
plus souvent possible mais quand à sedan
en individus allaient faire du strip
till dans ce genre de tatsumi de l'ain
avec un semoir à 10 mais un spécifique
mais c'est impossible
donc il ya des moments on retravaille 3
4 cm pour vraiment nif les alors moi
j'ai un espèce de compile qui permet de
reboucher les trous des souliers de
niveler les chaudrons pour vraiment
aplanir le sol parce qu'après le lin ses
2000 plants au mètre carré ont retourné
et d'enrouler c'est des trucs à casser
les arts deux roues donc un moment il
faut prendre position bonjour vous avez
parlé tout à l'heure de produits
fermentés que vous utilisez sur vos
cultures
j'aurais voulu vous nous ne nous en a
parlé un peu plus savoir quelle
efficacité réelle est long et est ce que
vous les utilisez aussi pour remplacer
certains fongicides ou pas oui donc ça
c'est une formation qu'on avait fait que
seulement qu en 2015
on est descendu chez eric petiau pour
ceux qui le connaissent on ne la
formation s'était soigner les plantes
par les plantes
on est descendu tout une semaine et chez
eric petiau on passe dia salle de cours
eau jardins et on finit dans le
laboratoire pour mettre en place et
faire nos macération extrait fermenté
nous mêmes donc
c'était encore une volonté du groupe de
soul en cô et donc on a mis en place nos
plateformes
moi je fabrique mes extrait fermenté
dirty consoude on a même replanter des
champs de consoude pour pouvoir avoir le
la plante au bon stade
c'est toute une technique avec lucho
nous a dit ça se fait comme du vin la
qualité de l'eau suivi le suivi de la de
l'extrait fermenté des macérations
maintenant on a tous les appareils pour
calculer la température le ph le red sox
après la conductivité maintenant sur les
plantes ont jusqu'à même analysé le taux
de sucre des pentes avec le
réfractomètre on calcule le brix et là
on intervient
avec avec des extraits fermenté de
orties principalement conçu des gens
n'ont pas beaucoup donc c'est ça un peu
le souci et en contrepartie donc moi
j'ai une parcelle d'essai ça fait cinq
ans en blé qui est suivi par l'arrêt des
deux c'est un organisme totalement
indépendant et qu'ils nous vendent
produits phytosanitaires est là
il ya toujours un peu près centre si
c'est cette mentalité dans cette
parcelle à il ya toujours un témoin 0 et
tout est piqueté elle est suivie en
végétation par les techniciens de
l'arrêt des deux et donc on fait une
récolte à part de cette parcelle là et
elle est récoltée avec ma moissonneuses
mais par contre tout est pesé opposons
chaque modalité et échantillonné émis au
laboratoire pour voir comment ça se suit
et là on n'a pas à rougir de nos
résultats parce qu'on a la modalité 0
pour décroche toujours un petit peu mais
la money list et 100% orties voie aux
orties consoude est tout à fait
satisfaisante
après on va jusqu'à la mobilité
modalités font j 100% mais nous dans
l'eau on reçoit beaucoup de copains jeu
c'est adil de france là mois de juin
chaque mot dignité
après moi je cherche pas à être sur le
podium de la coopérative ou d'os
c'est une question de coût de production
je vais assez allergique aux produits
phytosanitaires tous comment de ses
pouvoirs désherber quoi mais sinon
pouvoir se passer de d'insecticides
régulateur 0 fongicides je suis au-delà
de 50%
c'est mon objectif quoi y at il encore
des petites questions
oui bonjour
pour avoir vu ton soir à dents que pour
semer les couverts tu as une dent
drainante dessus et là tu règles comme
en fonction de la saison
donc en fait c'est un prototype qu'on a
créé en 2012 ce
suite à toutes les formations que les
visites et les associations on a pu
visiter
moi je suis parti un peu sur une base
d'un claydon mais je crois qu'ils
goûtent les deux n'étaient pas parfaits
nous avec les pailles que l'on a cédé 6
tonne et demie de paille donc
j'ai voulu rajouter un disque à l'avant
donc on à part qu'on est parti sur un
châssis zèle avec le constructeur
il me l'a puni en quatre poutres et donc
là il ya des skaters qui tranche à
l'avant juste derrière la poule a on le
voit pas mais il ya possibilité de
mettre une tante nash est ce que vous
dites
comme le comme le claironne mais au fur
et à mesure des années là ça fait huit
ans qu'il tourne je me rends compte que
j'ai plus besoin de cette membrane âge
parce que si le seul n'est pas un trac
et même en betteraves
cette année encore au mois de décembre
j'ai pas mis là dedans de drainage c'est
juste je suis juste intervenus qu'il est
là mais par contre j'ai une possibilité
d'enlever la roulette arrière parce que
ça fait des autoroutes à flotte avec les
pluviométrique l'ont appris et donc je
mets une roue à l'avant
il est très peu il est modulable c'est
très facile et donc j'enlève la houlette
arrière et donc en mettant la roulette à
l'avant ça contrôler chaque dent donc
tous les éléments de semis sont soit la
même profondeur à peu près à deux
centimètres mais tous aussi un système
de réglage à compass qui permet de
régler vraiment la profondeur de semis
donc la non de drainage
oui je la mettais au début je pensais
que c'était encore une solution pour
améliorer mais tous ceux qui m'ont
demandé des conseils sur ce pour
concevoir ce type de se voir j'aurais
dit bel adam drainage maintenant on peut
s'en passer
bonjour on parle de ce soir loeb vous
avez une estimation son coup c'est
l'auto construction
le shass guillou en lui-même c'est un
châssis de 5 m
moi je les estime à 25 mille euros mais
bon c'est l'auto construction les
disques moi je les ai importé de chez un
guérisseur les danses et les attend
qu'on skie le vfm
mais il ya eu plusieurs versions clash
sur la dernière version pour moi qui ait
abouti
le sous-marin pv il n'était pas sur la
première version e
la double distribution grosses graines
petit grain plus la double hauteur de
passion pour moi ça plus
maintenant ce soir là ils s'aiment 100%
découvert et 100% des composés associés
et après des blés de betteraves
moi je fais pop en terme et ont fait de
la prestation en pommes de terre quand
je suis allé chez victor le forestier en
somme et août donc
ça m'arrive d'aller semer directement
avait avec celui-là donc aujourd'hui
construc construit je sais pourquoi mais
il faudrait que je mets beaucoup posé la
question
moi je l'estimé à 25000 euros
maintenant à ce marathon c'est ce qui
est plus facile à faire
on a de nombreux copains maintenant qui
fabrique le recevoir à base d'un vibre
flex c'est vraiment le plus facile à
faire en mettant une trémie accord sur
le dos au noir ou même une trémie
frontale un vibro flex une dans toute
fine et après juste un bout de tuyau
derrière la dent ça peut suffire
est ce que vous voulez qu'on passe au à
la pause repas vous avez encore quelques
questions
encore une pour l'impact est censé
couvrir les gitans tu passes un coup de
herse étrille
aussitôt fait en train de la
moissonneuse et le le soir enfin moi je
fais la même chose et je vous pose la
question de son utilité
il ya un côté positif c'est
qu'effectivement on va répartir un peu
la paille et puis embêter les souris
côté négatif c'est qu'on fait tous levés
alors que le souverain radiant enfin moi
je n'y a jamais un stock de 12 mm on
perturbe très très peu le sol j'ai même
pas de hertz arrière der sar ferme tout
seul avec un coût de cambridge et je me
pose la question de la du passage de
versailles va dire je suis pas sûr que
ce soit une bonne chose
non mais c'est sur moi je privilégie
c'est surtout avant avant les parcelles
de la salle apaya doit être hyper bien
répartis avant d'être un peu tout sens
ici je suis tout seul je ne pose pas la
question je je je sème le plus tôt
possible
mais avant de lancer le souci c'est que
je passais eu un bourrage amos haineuse
et puis que le gars recule pas assez
vite mais ça fait un tas et du lanceur
est là dessus c'est un cos aussi donc on
prend un angle de 30 degrés on roule à
20 km/heure a fait sept médecins quand
c'est vite fait
mais c'est sûr que ça travaille après ça
dépend de l'agressivité qu'on lui donne
moi c'est vrai que c'est des points de
carbure
mais ya pas de roues alors donc on joue
toujours en levage et le tout c'est
d'avoir les parcelles les plus plates
possible mais
moi je trouve que ça joue quand même une
répartie bien bien les pailles
homogénéise en surface et ensuite pour
le couvert c'est quand même un peu mieux
j'avais une question sur l'engrais
starter puisqu'on voit que tout le
travail qui est fait c'est sécurisé et
finalement la levée la ligne de semis
sur les starter ce que vous avez des
expérimentations similaires à vos buren
de plantes etc
oui on cherche là dans le groupe
justement il y en a qui se sont équipés
d'une cuve avant startech et qui
fertilisent dans le sillon donc la ja
joseph bd à côté de chez moi mathieu
roussel marque hockey et c'est encore
une piste mais moi comme j'ai la trémie
frontale je sais pas trop où la bête je
trouve une solution
mais sinon oui c'est encore une solution
d'injecter orties consulte mais ça c'est
pareil en fait il en faut en quantité
voilà pour le printemps je vais démarrer
j'ai quatre mille litres de dirty est à
peu près 1200 lits de camps foot il faut
en avoir d' avance enfin bref nous mêmes
c'est vrai que tout est sur la qualité
du produit
après on fait beaucoup de macération
dagnon je dis qu'on met plus
d'insecticides mais les macérations da
ilha g 120 kilos d'ail bio qui viennent
d'arriver la somme c'est à peu près 1200
litres d'insecticides bio après on
l'associé avec de l'huile de du savon de
l'huile d'olive ou d'huile de lin
s'affaisser irien de 2,2 curatif là
dedans à tout est dans le préventif sur
les apports d'ortie consoude matière à
sion dalle tout est dans l'observation
et le préventif
c'est sûr que le pull v on le voit
tourner il fait sûrement plus d'épandage
de deux produits de biocontrôle de ce
genre là que deux produits de matière
active de synthèse mais les engrais
starter on y travaille mais déjà si on a
un seul qui vit bien des bons taux de
matière organique
après une bonne structure
sa régie du japon oui

Partager sur :