Triple Performance

Production intégrée à Très Bas niveau d'Intrants avec couverts intermédiaires en système blé dur-tournesol du Lauragais

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
INRA).

Ce système grandes cultures vise à tester une production intégrée à Très Bas niveau d'Intrants (TBI), en mobilisant divers leviers agronomique. Conçu dans le cadre du projet System-Eco-Puissance4, l'objectif de ce système est de réduire d’au moins 75% le recours aux produits phytosanitaires.

Dans le contexte pédoclimatique du Lauragais toulousain, la rotation « classique » est courte, avec une alternance de blé dur et de tournesol.  

Leviers mobilisés

Pour réduire la dépendance aux intrants de synthèse, les leviers actionnés dans ce système sont multiples :

Principaux résultats et enseignements

La maîtrise globale des bioagresseurs est moyennement satisfaisante à l'échelle du système. Le tournesol est une culture qui se comporte très bien dans le système de culture « très bas intrants » ( peu exigeante en terme d’eau, produits phytosanitaires et engrais). La culture du blé dur dépend fortement des conditions météorologiques (hiver très pluvieux donc possibilité de désherbage mécanique limitée et dévelopement de maladies). Enfin, la culture de la féverole nous semblait une culture « rustique » mais nous avons eu, pendant ces deux rotations, des problèmes récurrents de maladies nécessitant un ou deux fongicides pour réduire la nuisibilité. 

Les rendement obtenus sont globalement satisfaisants avec un IFT total réduit de 30% à l'échelle du système et des apports d'azote réduits de moitié. Cependant, la marge semi-nette est réduite de 21% et le temps de travail augmenté de 48%.  

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Annexes

Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Matériels évoqués dans ce retour d'expérience

Cultures évoquées