Triple Performance

Rés0Pest Mauguio : combiner un maximum de leviers pour un système de grande culture sans pesticides

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
IGN & UE Diascope)  

Cet essai a été mené de 2012 à 2017 sur l'unité expérimentale INRA de Lusignan (86) dans le cadre du projet "Rés0Pest". Les objectifs de ce projet sont de concevoir, expérimenter et évaluer les performances de systèmes de culture sans pesticides et d’analyser le fonctionnement de ces agroécosystèmes, notamment les régulations biologiques. Le niveau de rupture est très important par rapport aux pratiques agricoles conventionnelles et Rés0Pest se démarque de l’agriculture biologique par la possibilité d’utiliser des engrais de synthèse, ce qui donne, la possibilité de viser des niveaux de rendements plus élevés.

Leviers mobilisés

Principaux résultats et enseignements

A deux exceptions près (phytonomes sur luzerne et helicoverpa sur pois chiche), la pression des ravageurs reste acceptable. Les adventices peuvent poser problèmes sur certaines cultures à faible développement végétatif (pois chiche). Les maladies cryptogamiques prégnantes sur la petite région (essentiellement rouilles sur blé dur) semblent contrôlables via le levier génétique en année ‘classique’ au moins. Les rendements sont hétérogènes quelle que soit la culture (variabilité du déficit hydrique climatique non compensé par irrigation)

La rentabilité de ce système est très faible, en particulier en raison des mauvaises performances du pois chiche et du tournesol.  

-> PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Annexes

Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées