Utiliser de l'huile d'orange douce en biocontrôle

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Menton orange tree.jpg

Les préparations à base d’huiles essentielles d’orange douce sont une alternative aux produits conventionnels dans la lutte contre diverses maladies fongiques et ravageurs des cultures[1]. Elles sont notamment utilisées contre :

Comment ça fonctionne ?

L’huile essentielle d’orange a un effet très rapide sur les spores de champignons, grâce à sa capacité d'asséchement, mais son action est courte. Il est donc recommandé d'utiliser ce produit en association, tout en réduisant les doses des produits associés. L'huile essentielle d'orange douce est donc une alternative intéressante dans une stratégie de diminution des produits conventionnels et de baisse d'IFT.

Action fongicide

Les produits à base d'huile essentielle d'orange douce agissent au contact des bioagresseurs (champignons ou insectes)[2] :

  • Ils amènent un effet de choc curatif et éradiquant, complémentaire à une protection préventive.
  • Ils permettent de réduire fortement le nombre de contaminations secondaires en asséchant les sporulations.
  • Ils limitent l’humectation de la végétation, même en cas de faible pluie.
  • Ils détruisent les spores présentes sur les feuilles.

Les produits à base d’huile essentielle d’orange douce, associés ou non avec le cuivre (50g/ha) apportent une efficacité comparable à celle du cuivre seul à 600g/ha dans la lutte contre le mildiou[3].

Actions insecticide et acaricide

Les produits à base d'huiles essentielles d'orange douce agissent par contact sur les insectes à corps mou[4]:

  • ils dégradent la cuticule des insectes
  • ils dessèchent le corps et les ailes du bioagresseurs
  • ils bloquent les voies respiratoires causant la mort de l'insecte

Ces produits sont très efficaces sur les larves et les adultes.

Intérêts

  • Sans résidus
  • Utilisable en Agriculture Biologique
  • Sans risque de résistance
  • Non comptabilisé dans les IFT


Coût

Compris entre 20 et 40€ / ha selon la solution utilisée (pour un dosage maximal à 1,6 L/ha)[5]


Solutions commerciales

Les huiles essentielles d'orange douce sont présentes dans différentes solutions commerciales, retrouvez-les ici.

Sources

  1. Andrivon D., Bardin M., Bertrand C., Brun L., Daire X., Fabre F., Gary C., Montarry J., Nicot P., Reignault P., Tamm L., Savini I., 2017. Peut-on se passer du cuivre en protection des cultures biologiques ? Synthèse du rapport d'expertise scientifique collective, INRA, 66 p.
  2. Vivagro, Vigne : Renforcer votre protection Mildiou
  3. Réussir Vigne, 2014, Utiliser le Prev-Am en association.
  4. Oro Agri, Prev-AM Plus : comment ça marche ?
  5. Coût des fournitures, Fongicides

Annexes

=== Est complémentaire des leviers ===

S'applique aux cultures suivantes

Partager sur :