Triple Performance

Consommer moins d'énergie en grandes cultures grâce au semis direct et aux couverts végétaux

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
Axéréal.

Ce système a été conduit de 2012 à 2017 sur la ferme du Chaumoy (AXEREAAL/ARVALIS) dans le cadre du projet EXPE systèmes GC Berry. Il vise à tester le semis direct et l'utilisation de couverts végétaux en grandes cultures dans un objectif d'économie d'énergie. Différents éléments ont orienté sa conception : l’élévation du coût de l’engrais azoté et des carburants ; la volonté de connaître le comportement d’un système avec semis direct vis-à-vis de l’utilisation de produits phytosanitaires et enfin une demande de la part des adhérents de la coopérative d’avoir des informations sur la pratique du semis direct et son intérêt économique.

Leviers testés

Les leviers mobilisés dans ce système sont les suivants :

Principaux résultats et enseignements

Les points forts qui ressortent par rapport au système de référence portent sur le temps de travail avec 30 % de gain de temps sur chaque ha, l'amélioration de la fertilité du sol mesurée par les tests bèche et les analyses QUALIBIO, la limitation d'émissions de gaz à effet de serre et le coût de production du blé inferieur à celui de la référence. Cependant ce système présentent des limites telles que la consommation de produits phytosanitaires, qui est plus élevée (+11% IFT total), la technicité nécessaire à la réussite de l'implantation est accrue, le risque de re-semis est plus important (12 % de re-semis) et la variabilité des résultats économiques entre cultures et entre années est plus importante que pour la référence.

Le semis direct avec couvert permanent est une des pistes qui permettrait d'améliorer les performances de ce système.  

-> Plus d'info dans la fiche système de culture EXPE

Annexes

OAD évoqués dans ce retour d'expérience


Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées