Alain CANET - Le Poulet de Chair et l'Oeuf Agroforestier : L'Arbre - 1/7

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéos - Ver de Terre production (19 janv. 2018) - Alain Canet - Durée : 86 minutes
Icone categorie objectif.png Agroforesterie, haies

Thumbnail youtube 6c97APrS8Uw.jpg

1/7 - Alain CANET - Le Poulet de Chair et l'Oeuf Agroforestier : L'Arbre


Premier volet d'une formation en sept parties sur le thème du poulet de chair et de l'oeuf agroforestier. Formation présentée par Alain CANET, directeur d'Arbres et Paysages 32, président de l'AFAF (Association Française d'Agroforesterie).

Réalisée en partenariat avec Gaia Consulting/Caroline HEBERT.


Annexes

Transcriptions

alain canet je suis né l'agroforesterie

sous les pommiers au milieu des vaches
les canards et des cochons agro
forestier directeur d'arbre et paysage
32 une structure d'agriculteurs qui fait
de la recherche puis technique du
conseil la formation de la
sensibilisation et de la publication en
agroforesterie 800 adhérents 8 salariés
300 chantiers par an je suis aussi très

Afficher la suite

impliqué au niveau français à

l'association française d'agroforesterie
un petit peu aussi pour la fédération
européenne un gros faux astéries voilà
j'essaie de faire en sorte d'être force
de proposition avec pas mal de monde
avec moi qu'ils coopèrent qui
discutaient qui dialogue pour que
l'arbre retrouve sa juste place dans les
champs et autour des champs dans tout
type de culture d'agriculture à toute
échelle sous toute latitude
l'agroforesterie
c'est ça c'est de remettre du bon sens
de remettre l'arbre dans la boucle de la
production dans la boucle de la
fertilité de voir comme outil de
production
à chaque fois qu'on a un arbre qui va
interférer sur l'eau le sol biodiversité
le climat le paysage mais aussi et
surtout sur la productivité agricole
donc il est en bordure
il est au mieux des champs il est au
bord du chemin il est au bord du
ruisseau c'est la brague aux forestiers
c'est un arbre têtard c'est un art
petits jeunes grands vieux morts vivants
peu importe c'est un arbre qui
participent à la production agricole
alors qu'une journée d'une formation
dans le cadre du jv à quai le fonds de
formation des agriculteurs le thème
c'est le poulet le poulet de chair et
l'oeuf agroforestier dire que là on
rentre dans le vif du sujet on prend le
territoire on prend le paysage on prend
ses composantes et puis on se retrouve
sur le parcours et on se retrouvant sur
le parcours mais on voit bien que leur
fils ait dit plein air il éventuellement
bio mais plein air non s'il n'ya pas
l'arbre s'il n'y a pas de l'herbe s'il
n'y a pas des conditions d'accès au
parcours il n'est pas donc aujourd'hui
avec un public de d'agriculteurs certes
installer d'autres en cours
d'installation qui cherche
à une diversification qui cherchent une
production pas forcément compliqué qui
répondent à ces 8 parce que faire d eux
offert des poulets on peut avoir un
système rentable boudeuse au bout de
quelques mois donc on précise avec eux
les conditions nécessaires et
suffisantes à l'aménagement de ces
parcours parce que planter un arbre
c'est d'une simplicité redoutable sauf
que un sur deux plantes et meurt et un
sur deux est mangée par les poulets ou
par les animaux donc non on regarde un
petit peu on fait un peu de un peu de
botanique un peu de biologie beaucoup
d'agronomie des principes simples hier
sur le terrain ils ont vu un petit peu
l'aménagement concrètement les rations
les doses les conditions les
facilitations et puis là on regarde un
peu plus un peu plus généralement un peu
plus globalement les pionniers de la
technicité parce que parce qu'il faut un
paillage parce qu'il faut un piquet
parce qu'un projet ça s'improvise pas le
bon arbre au bon moment au bon endroit
dans les bonnes conditions avec la bonne
génétique y'at il un peu de savoir-faire
donc des gens qui vont planter
on les met en ordre de marche pas ce
qu'ils vont devenir agroforestier un
jour ils seront même autonome c'est des
agriculteurs agroforestier où nous faire
du poulet ou de l'oeuf agro forestiers
et toutes leurs vertus toute leur saveur
innombrables mais mais du coup ils vont
entretenir césar ils vont les gérer
certains vont partir sur de la biomasse
pour faire la litière d'autres sur des
arbres fruitiers d'autres d'autres
d'autres formes encore mais dans tous
les cas il ya des règles il ya déjà une
colonne vertébrale ya une ossature sur
cette agroforesterie donc on essaie de
la pause et de la poser correctement
pour que chacun après dans son
département dans son secteur avec son
technicien et des billes de
compréhension pour construire pour
cheminer pour traduire puisque ça ne
peut être qu'un projet personnel c'est
un sujet de société mais c'est un projet
personnel sont donc je deviens
agriculteurs éleveurs d'arbres et j'ai
comme une courroie de transmission du
maillon de ma fertilité l'arbre
aujourd'hui il ya beaucoup beaucoup de
monde à former on arrive après les
années de balbutiements des essais
couvert végétal agroforesterie beaucoup
d'échecs un disons le aujourd'hui on
peut changer d'échelle il faut changer
d'échelle on est dans des méthodes qui
sont gagnants et gagnantes j'ai
l'habitude de dire qu'ils sont positives
qui sont pas punitive il ya trop de
règles ya trop de contraintes ya trop de
sanctions l'arbre arrive
même s'il fait pas tout mais il arrive
comme comme l'élément l'élément le
centralisateur l'accumulateur le
fertilise acteurs c'est celui qu'on voit
c'est celui qu'on recense celui dont on
a envie donc donc oui tout à chacun qui
va planter il faut qu'il passe par une
formation les erreurs du passé on n'a
plus le temps de les reproduire ça coûte
cher de planter un arbre un arbre qui
démarre pas bien il démarre jamais donc
aujourd'hui avec des agriculteurs après
demain avec des formateurs il faut un
petit peu fort mais tout le monde pour
ce message il fonctionne on a la chance
d'avoir des agriculteurs de toute nature
sous toutes dans toutes conditions sous
toutes formes d'agriculture qui ont
réussi ce passage à l'action
on n'a rien inventé une technique
ancestrale recherche bon sens paysan
simplement aujourd'hui depuis une
quinzaine d'années stago fois story elle
est bien structuré et était hier et
rentable manger un produit agroforestier
ça ça une valeur incroyable c'est sauver
la planète en hausse et stocker du
carbone donc c'est participer à au cycle
du carbone et à tous les cycles donc
maintenant qu'on est prêt les quelques
milliers d'agriculteurs qu'on franchit
le câble le le le cap ben hier ils
étaient l'agriculteur et formateur
aujourd'hui c'est moi demain c'est un
autre on oppose et on transfère pour que
pour que cette tâche du lait pour que
cette progression de l'arbre dans les
territoires puissent se faire
convenablement l'avenir de l'arbre est
aussi et surtout or la forêt
bon du coup on va parler de poulet on va
parler d'eux on va parler un peu de
maraîchage on va parler un peu d'élevage
à cornes poil à tout ce que vous voulez
on va on va essayer de se promener comme
ça à sortir on va sortir du poulailler
vous vous seriez me me donner une
définition de l'agroforesterie
pour commencer je vais vous faire
travailler un peu si vous voulez bien
parce que moi je suis les dents mois
donc j'en ai un peu alors vous seriez me
donner une définition l'agroforesterie
et comment est ce que est ce que là tous
ensemble on arrive à trouver une
définition de l'agroforesterie très
simple un faux-pas de jamais de phrases
longues parler fort et bien parce que
comme vous êtes tous enregistré faut
qu'on vous entende puisque c'est vous
qui faites le boulot à les larves aux
services de pas mal
bonne entrée en matière l'art au service
de l'agriculture
non mais 1 par rapport à l'arrachage des
haies m'emmerde il prend de la place il
est trop grand il est trop petit il est
trop jeune il est trop vieux et trop
tordu larmes au service de l'agriculture
pas mal une autre où elle vous suffit de
vous convient non je sais pas deux
productions donc donc de la
diversification et éventuellement de
l'optimisation
ok ça me va aussi
qui d'autre que se prononcer
la couverture verticale prendre de la
hauteur pourquoi pas allons-y
soyons fous l'augmentation de la
biodiversité des ressources moi j'espère
qu'on note c'est bon là peckham d'autres
où ça va alors on y reviendra
pourquoi ça marche l'agroforesterie
d'après vous je dis bien
l'agroforesterie un pas juste un truc un
moment donné dans un coin pourquoi ça
marche parce que ça marche n'est ce pas
d'ailleurs vous l'avez vu hier ça marche
mais pourquoi à la base c'est ce qui
existe ouais peut-être mais oui à la
base c'est un peu ça à la base c'est un
peu ça tout tend vers l'arbre vous aviez
remarqué tout tend vers l'arbre il ya la
base on est quand même un peu dans la
forêt parfois on fait des photos de la
canopée on croit qu'il ya personne mais
dessous il ya du monde notamment sous
les tropiques mais pourquoi ça marche du
coup alors c'est la base effectivement
c'est une entrée en matière c'est
parfaitement
on est dans notre écosystème ce qui est
anormal c'est d'avoir des champs nul à
perte de vue
ça c'est sûr ça ce n'est pas normal et
on en connaît les conséquences
aujourd'hui et on les connaît même bien
donc mais dites moi pareil c'est moi
j'aime pas les longues phrases les
longues rapport les trucs gély jamais ça
sert à rien donc j'aime les trucs cours
pourquoi ça marche
alors on utilise les synergies pour les
utiliser on l'aimait renseignant les
maires doivent clairement clairement on
donne on donne le on donne au sol l'on
donne au sol son potentiel
un conte travaille sur un hectare ou
qu'on travaille sur 100 ha c'est la même
chose c'est pas la peine de venir je
suis petit je suis gros je suis dans les
bas-fonds je suis inondable je suis sur
les coteaux c'est la même chose
donc il ya la question du potentiel de
ce combat mais il ya qu'est-ce qui fait
d'autre que ça marche et que ça marche
bien
d'après vous je suis désolé de vous
poser des questions à la fois simple et
pas tant que ça alors vas-y roddick on
lutte pas quand on lutte pas contre la
nature ont fait avec donc on coopère
avec ouais donc ça oui ok mais il ya un
autre truc que j'aimerais que vous
disiez si vous pouvez si vous pouvez pas
c'est pas grave qui fait que parce que
ça pourrait ne pas fonctionner
d'ailleurs je pourrais vous montrer des
choses qui font que ça marche pas il y
en a un peu chez toi mais c'est un peu
différent et ses 100 ans sans jugement
de valeur mais il ya une règle qui fait
que ça fonctionne
je
il faut que ce soit bien fait ça les
règles de la plantation on va en parler
alors par contre il est de mon devoir de
vous dire que vous allez sortir de cette
journée frustré et c'est fait pour vous
allez sortir frustré parce que il ya un
appel d'air et vous allez vouloir en
avoir encore plus et donc du coup je
vais pas tout vous dire parce que je
sais pas tous deux parce que
l'agroforesterie
c'est un cheminement personnel sur un
espace à un moment donné dans un laps de
temps bien précis
ça c'est sûr il ya que vous ceux qui
plantent pas c'est que parce qu'ils sont
pas prêts donc il faut être prêt pour le
faire et vous allez doublement déçu mais
du coup vous serez pas déçus parce qu en
aucun cas je vais répondre à vos
questions sur les choix des essences et
sur le liste des sens
je n'y répondrai pas ça n'existe pas
c'est un métier soit vous le maîtriser
et vous le faites
soit vous faites accompagner pour faire
un technicien groupe forestier il faut
deux ans donc moi je vais pas en une
heure essayez de vous dire dans quel
type de sol il ya tel type de plante qui
pousse on est sûrs d'aller au casse pipe
il n'y a pas de règles il ya encore
moins de recettes
c'est un métier nous sommes des artisans
du conseil et de l'appui technique en
aménagement agroforestier nous
connaissons tous les types de sols tous
les faciès toutes les configurations
toutes les formes d'agriculture avec
lesquels nous travaillons et nous
coopérons et à partir de là avec
l'agriculteur avec les agriculteurs
nous mettons en scène des projets
n'imaginais pas une seconde que en
sortant d'ici vous allez faire votre
projet vous avez la certitude et j'ai la
garantie que vous allez vous planter la
base végétale et la base l'entrée en
matière sur la question de la biologiste
une chose mais sur la question de la
botanique c'en est une autre
il faut maîtriser c'est ce jeu ce sujet
aujourd'hui vous avez dans le monde et
en france on y échappe à un arbre sur
deux qui pousse pas qu'ils crèvent qui
sert à rien
donc on parlera des sens on parlera
d'aménagement mais en aucun cas on dira
ici faut mettre cinquante arbres plutôt
de l'érable plutôt de la lisier plutôt
du cormier dufresne du chêne ou dunoyer
certainement pas ce n'est pas possible
à partir du moment où vous allez planter
vous allez gérer vous avez entretenir
vous avez de l'existant c'est bien vous
avez du potentiel c'est bien vous avez
de la régénération naturelle assistée à
accompagner et vous allez à planter mais
là vous faites accompagnés
obligatoirement avec des cahiers des
charges extrêmement précis et des règles
tout aussi précise sinon ça ne marchera
pas désolé mais c'est comme ça mais
c'est pas pour ça que vous n'avancez pas
et c'est pas pour ça que mais il faut
garder peu denses
alors du coup pourquoi ça marche
l'agroforesterie
c'est quoi un arbre ça sert à quoi un
arbre on va recommencer comme ça à quoi
ça sert un arbre tiens voyons à créer du
sol
ben ça c'est ça c'est bien de ça ça
certes pas à produire du bois ça c'est
le dernier truc des derniers trucs on
l'a dit c'est face au nec plus ultra
c'est la cerise sur le gâteau le bois ça
sert à créer du sol à quoi d'autre
purifier le sol pourquoi pas d'habitat
sacré du climat ça crée des microclimats
1 et cette entrée en matière de
microclimat regarde chez toi terre la
forêt tout autour et est emmerdé quand
même à intéressant cette entrée en
matière n'est ce pas donc du climat du
microclimat
bon alors du coup je reviens à ma
question pourquoi ça marche creux
foresterie
ça n'est pas ça le fait de venir alors
du coup ça marche l'agroforesterie parce
que c'est une coopération entre du bon
sens paysan et du génie végétal et là on
sort du du aujourd'hui on sort du génie
mécanique on sort du génie civil
mais on met le génie végétal rations et
ça marche parce qu'il ya une régulation
permanente avec une discussion une
régulation permanente entre
l'agriculteur et le végétal et ça marche
parce que tous les systèmes
agroforestiers digne de ce nom sont
régulés pour faire simple vous plantez
des fruitiers mais voulait tailler vous
vous en occupez voulu gérer
vous faites du bois d'oeuvre parce que
on va avoir besoin de bowser
c'est évident le moindre morceau de bois
vaudra très cher plus tard et même
bientôt voulait faire du bois d'oeuvre
vous allez conduire vos arbres pour
faire une bille de pied donc vous allez
élaguer cet arbre là et puis vous allez
vouloir faire en maraîchage par exemple
des arbres têtards pour faire du brf
pour faire du paillage pour faire de
l'énergie pour faire de la litière pour
les animaux vous allez aussi tailler vos
arbres donc les trois grandes formes de
systèmes agroforestiers font qu'il ya
une régulation permanente des armes et
l'entrée en matière est là
si vous laissez faire larmes
il va vous bouffer la parcelle alors
quand c'est des poulets dessous et qui
n'a pas beaucoup c'est pas grave mais
quand il ya beaucoup de poulet et de
sous il faut qu'eads l'herbe
donc l'idée de l'entrée en matière dans
cet agrès foresterie c'est une
régulation permanente et ça tombe bien
parce que cette régulation permanente
elle est productive
il faut entretenir les arbres c'est une
question que vous avez posé mais
l'entretien des arbres derrière il y a
un produit est une valeur ajoutée et
surtout des usages de plus en plus
nombreux voilà pourquoi de mon point de
vue en tout cas ça marche
alors je vais vous montrer quelques
images puisque les images c'est toujours
bien vous pouvez intervenir interagir on
va parler un petit peu d'arbres
on va parler d'eux on va parler de
poulet on va par de l'agroforesterie
mais on va aussi parler un peu d'armes
je pense qu'il est important quand on se
lance ou quand on se relance ou quand on
avance en agroforesterie de parler
d'arbres alors on commence comme ça avec
un pommier la wii en armes ça fait des
pommes c'est bien connu ça un tronc
torsadé et ça pousse dans un pot tout ça
est bien connu
et puis si vous en avez un autre le
jeune blank germé et qui va donner le
chêne centenaire
vous avez vu c'est tout blanc c'est
pourri de microbes de bactéries de
micro-organismes et de champignons tout
ce qu'on déteste tout ce qu'on ce contre
quoi luttent sans est bourré et gavés il
n'y a que ça la particularité de cet
arbre là c'est qu'il est en train de
pousser sur du bois et sur du bois mort
ça veut dire que le support de ce jeune
plan est issu à une provenance qui est
du bois et poussé gère mais il pousse
normalement il ya du bois au dessus de
nous là le voyez il ya du bois sur le la
parure de la cheminée
il ya du bois dans l'ossature il ya du
bois dans les fenêtres
si je prends le morceau un morceau de
bois l'avait celui qui est au dessus de
nous si je prends un morceau de bois
bois de coeur j'enlève l'eau bois de
coeur pas de feuille pas des corses pas
de bourgeons pas l'aubier bon joker
j'enlève l'eau si je vous demande d'où
vient la matière cette matière là elle
vient d'un prélèvements atmosphériques
par la photosynthèse bien évidemment
elle vient d'un prélèvement terrestre
par les systèmes racinaires les champs
mycorhiziens et toutes ces combinaisons
simplement la question je vais vous
poser pour aller vite c'est de me dire
combien de matières en pourcentage est
prélevée dans l'atmosphère et combien en
pourcentage est prélevée dans le sol
soyons clairs et simples
est-ce que c'est 50-50 jeune homme
vous diriez combien d'accords donc le
bar est fixé haute pour commencer c'est
bien qui d'autre de se prononcer madame
98 dans l'air dans l'atmosphère ok on
parle bien d'un morceau de bois de coeur
produits finis ou on enlever l'eau bien
d'accord qui devait se prononcer qui
n'est pas d'accord jusque là on est
parti
ouais tu suis tu sues tu suis la
tendance d'accord d'autres veulent se
prononcer ou pas
françois quand on a aucune idée était
faible
c'est pour ça que tu es la farce bon
alors du coup la réponse est simple
c'est 99 8 % de prélèvements
atmosphériques donc avec pas grand chose
et surtout quelque chose qui nous posent
aujourd'hui beaucoup de problèmes
vous allez bien comprendre que vous
allez faire beaucoup de choses puisque
maintenant vous allez coopérer puisque
vous savez et vous avez bien intégré
l'idée que l'arbre était un outil de
production avant tout est un outil de
production qui pousse avec rien et qui
produit beaucoup de choses avec encore
rien si ce n'est un grand perturbateur
dans l'atmosphère alors une petite
définition petit petit
de cette agroforesterie pour dire que
c'est tout ça c'est pas juste une
moissonneuse sous des arbres un moment
donné où c'est pas juste un prêt verger
ou c'est pas juste une aile une
ripisylve ça vous parle tous le mot est
connu c'est pas juste une ripisylve ou
c'est pas juste un alignement d'arbres
têtards ou une bordure c'est tout ça la
définition exacte c'est ça ici à un
bassin versant d'ici élémentaire avec sa
rivière et sa piscine son ruisseau des
intermédiaires sur le sur le sur le
relief sur les courbes de niveau et puis
peut-être un prêt verger l'a peut-être
un assemblage de trognes ici
un bouquet un petit bois etc donc c'est
tout ça sauf le bois évidemment c'est
tout ça mais dans ce paysage qui est
plutôt bien équipé
c'est une vue d'artiste mais ça existe
malgré tout alors bien évidemment le le
poulailler on va peut-être le trouver là
on va peut-être le trouver ici
mais ici ce qui m'intéresse de 10
rebonds tous les effets sur l'eau sur le
sol sur la biodiversité sur le climat
sur le paysage et sur la productivité
agricole ils sont indiquées et vous les
connaissez aujourd'hui on va rentrer
dans les détails un peu ce qui
m'intéresse de dire c'est que dans ce
paysage là si vous regardez bien vous
avez autant d'arbres dans la forêt que
hors la forêt et dans le monde
vous avez autant d'arbres or la forêt
que dans la forêt et on les oublie
systématiquement tout le temps et je
peux vous garantir mais ça a déjà été un
petit peu dit que le poulet qui est là
il sera pas protégée par le bois qui est
là le blé qui est là non plus donc cette
idée de la dilution et de la dispersion
parce que c'est ça qui nous préoccupe
que vous ayez déjà un bois où que vous
alliez planter les arbres ce qui nous
préoccupe c'est la dispersion de l'art
dans le territoire si vous voulez
intervenir vous pouvez bien évidemment
alors je zoome un petit peu plus puisque
l'idée de zoom elle est intéressante
donc j'ai un arbre têtard au premier
plan j'ai des arbres ici qui sont en
train d'être taillée dont on valorise le
bois notamment pour faire de la litière
de plus en plus je pense que vous en
avez entendu parler et puis sans plus
attendre je vais zoomer encore et là je
retrouve ça tombe bien mon parcours
et on y reviendra évidemment un peu plus
longuement
j'ai ici je vous montre des schémas de
principe qui s'applique partout dans le
monde
mais si je dis partout dans le monde
c'est aussi parce qu'on doit chacun les
adapter à sa situation ce sont des
schémas de principe ici sur ce schéma
qu'on a réalisé forte heureusement de
nombreuses fois j'ai bien des est dit
brise vent sur les vents dominants
parce que ça c'est évidemment
extrêmement important si on veut faire
sortir un animal un animal dans 85% des
cas il ne sort pas s'il ya du vent de la
pluie du froid ou du show donc les
conditions d'accès elles sont
nécessaires
et puis après j'ai mis une disposition
d'arbres à intervalles somme toute assez
régulier parce que dans mon parcours
j'ai besoin de ressemer j'ai besoin
d'entretenir un petit peu mais j'ai
surtout donner la capacité à l'ensemble
de mes animaux
quel qu'il soit de pouvoir parcourir
l'intégralité du parcours et c'est ça
évidemment qui change tout quand on vous
dit dans la règle vous devez planter des
arbres si vous plantez 20 arbres en
sortie trappe
certains l'ont fait piétinement
tassement sur utilisation de cet espace
là est de 20 il en reste quatre qui ont
du mal à pousser très vite
mais cette règle là qui paraît d'une
simplicité redoutable elle est rarement
appliquée et cette règle là qui paraît
d'une simplicité redoutable et le marche
pour tous types d'élevage avec les
adaptations avec les protections en
conséquence bien évidemment
si vous mettez 200 poulets dans un bois
et qui reste toujours au même endroit
ils vont faire crever tous les arbres
qui sont dans le périmètre dans lequel
ils sont concentrés
je peux vous dire que tous les arbres
crèveront au bout de 4 5 ans donc cette
idée de dispersion mais évidemment ça
donne accès aux vers de terre ça donne
accès aux seins ça donne accès aux
fruits ça donne accès
aux cailloux ça donne accès aux feuilles
et à l'herbe vous voyez les poulets ou
les poules en permanence et essayer de
sauter pour rattraper la bonne feuille
au bon moment et et s'éteint et 7,7
cette approche-là elle permet de dire et
aujourd'hui on l'a rentrer dans les
cahiers des charges parce que il ya un
espèce de flou artistique
aujourd'hui si vous achetez un oeuf de
plein air soyons fous 1,9 bio de plein
air vous avez une neuf chances sur dix
pour que la poudre ne soit jamais sorti
puisque les conditions de sortie ne sont
pas là vous pouvez avoir le parcours
dans le cahier des charges européen
vous avez la taille du parcours mais si
vous ne plantez pas si vous ne ménagez
pas l'animal il ne sortira jamais donc
vous comprenez bien pourquoi il est
urgent de dire que dans cette main j'ai
un oeuf bio et dans cette main j'ai un
oeuf bio agro forestiers mais il ya des
différences monumentales on dit que le
rapport va de 1,8 et on parle pas de
valeur marchande on parle de valeurs
écosystémiques même si dans l'oeuf
agroforestier j'aurais plus d'oméga 3 et
6
j'aurai plus de nutriments j'aurai une
poule en bien meilleure santé etc etc
des économies de nourriture - une
pathologie moins de stress parce qu'ici
mon animal il a toujours quelque chose
d'intéressant à faire
à l'heure où on parle beaucoup de
d'arrêter de manger de la viande voir
des oeufs
il est intéressant et important de se
poser la question de savoir quelle
viande on mange et qu'elle ne mange pas
ce qu il est bien évident que les stress
index directement les toxines dans les
produits si mon animal a la capacité de
se dire je veux être dans une demie on
bronze veut plutôt être vers les
figuiers
je veux plutôt aller choper des feuilles
ici d'érable champêtre jeu
repéré qu'il y avait une bonne zone de
vers de terre ici certains disent c'est
mieux qu'à disneyland moi je suis jamais
allé à disney ne sais pas vous mais donc
je peux pas vous dire si c'est mieux ou
pas mieux en tout état de cause
vous avez quel que soit le type
d'élevage des animaux qui passent leurs
journées stressé dans un bâtiment à
boire et à manger et compacter les uns
contre les autres ces fameuses animaux
ou dans le cas contraire des animaux qui
ont libre cours et qui peuvent vaquer à
un ensemble d'occupation plutôt large
avec un éventail qui est grand j'ai
delerm de la feuille
j'ai des insectes souvent des fruits et
tout ce qui va derrière et évidemment
évidemment ça change tout c'est pour ça
qu'on a fait cette agroforesterie un
métier mais c'est pour ça que dans les
cahiers des prévenus alors on les
appellera cahier des propositions pour
pas être cahier des charges du coton
mais cahier des charges
on y voit toujours une contrainte donc
est ce qu'on n'est pas cahier de
propositions parce que là bien vous
l'avez vu hier
ici il ya une économie réelle comme j'ai
des animaux qui vont bien qui vaut mieux
que des poids vif plus important en
ayant une diminution de la quantité
d'aliments données si ça c'est pas de
l'économie je parle pas du stockage de
carbone je parle pas du bienfait pour
les pollinisateurs je parle pas des
microclimats créé je parle pas la
régulation des effluents d'élevage parle
pas de tout ce qui participe à tout ça
c'est pour ça que le rapport de 1,8
il est quelque chose que on peut
quantifier quand on met des indicateurs
sur ce type de levage on s'y retrouve
comme ça et c'est intéressant parce que
quelque part on fait un oeuf
agroforestier dans l'agriculture que
l'on a choisi de faire qui coûte pas
plus cher à produire que s'il ne l'était
pas ça veut dire aussi que cette offre
qui peut aller dans les cantines
il peut aller dans les hôpitaux il peut
les ans les maisons de retraite on n'est
pas en train de travailler juste pour
une catégorie peut être élitiste avec
tout ce que ça veut dire derrière on
essaie de travailler sur un principe
essentiel
un choix de société qui fait qu'on peut
et vous en serez les futurs porteurs et
développeurs qu'on peut amplifier et à
grande échelle aujourd'hui on a un
élevage de poux
les agro forestiers en ile de france
vous rendez compte les poulets ils
savent même pas qu'ils vont naître qui
sont déjà plus que vendus je sais pas si
le poulet à la conscience de savoir s'il
va naître ça c'est quelque chose qui me
dépasse un petit peu mais vous rendez
compte
ô combien le potentiel aujourd'hui on
manque de produits dans toutes les
filières agro forestières vous avez
remarqué que les curseurs bouger avec
les curseurs bouger vite et qui avait
une demande très forte et c'est pour ça
même si c'est toujours compliqué
défendre un nouveau label une nouvelle
norme quelque chose on pousse on pousse
beaucoup et vous pouvez compter sur nous
et on va le pousser ensemble pour
arriver à ça je vois passer aujourd'hui
des projets où il ya vingt mille poules
pondeuses en bio bien sûr puisque on
parle plus que de ça on sait que ces
animaux avec 10 hectares autour on sait
que ces animaux ne sortiront jamais
alors si c'est pour faire venir de la
céréale de l'autre bout du monde pour
mettre des animaux dans ces conditions
là on va faire des analyses je suis pas
sûr que la qualité du produit et la
valeur nutritive soit très intéressante
alors je continue à zoomer je continue à
zoomer je sors un peu de monde et là je
continue à zoomer parce qu'ici vous avez
quelque chose d'assez simple d'assez
essentiel bien que les arrache encore
c'est les bordures bordure de route
bordure de champ en bordure de fossés
etc
je parle de ce que je connais un peu
dans le département du gers vous avez
dix mille kilomètres de cours d'eau mais
oui on a dix fois la france
rien qu'en cours d'eau la moitié de ces
cours d'eau n'ont pas de végétation
alors je sais bien qu'il faut laisser
parfois quelques emplacements pour les
pêcheurs je pense qu'on pourrait
accélérer un petit peu ça je parle pas
des milliers de kilomètres de route
départementale des routes communales et
des chemins externe donc il ya un
potentiel qui est évidemment extrêmement
important je zoome encore un petit peu
voilà je noyait travaux inra umr système
à montpellier de christian duprat et son
équipe mais voyez un jeune noyé alors
c'est un dessin d'artiste fait ici mais
qui qui correspond à la réalité de la
recherche
voyez un jeune wyeth taille et élaborées
quand on plante un arbre il ya toujours
un contrat d'engagement derrière qui va
le tailler à quel moment et dans quelles
conditions
donc là je vais faire une bille de pied
mais ça veut dire que dans ce noir il va
pouvoir passer aura ce qu'on va laisser
un peu de place mais le but c'est quand
même de perdre le moins de place
possible
le but c'est de perdre ce qu'on va nous
imposer dans la pac en le gagnant en
optimisant si la pac naudy faut mettre 5
% de zone sur lequel on n'intervient pas
dans un mètre 5 % de zone sur lequel on
plante des arbres au lieu de faire d'une
contrainte on va en faire une
opportunité
et puis voyez ici on commence à avoir
des systèmes racinaires assez assez en
profondeur qui n'empiète pas sur
l'espace utilisé par les cultures alors
j'avance avec
un dessin que vous avez sûrement vu déjà
pourquoi je vous montre ça tient
donc une culture de céréales alarme
connaissait cette forme ou pas c'est la
trogne c'est quoi une trogne
ouais ouais donc on les têtes dont les
têtes ses formes existe un petit peu
partout on a un peu disparu parce que
soient les arbres ont été arrachés soit
ils ont arrêté d'être taillée donc ça se
voit pas beaucoup cela peut avoir quoi
que ça c'est une forme qu'on voit dans
plein de systèmes agroforestiers de par
le monde
cette forme-là d'arbres têtards une
forme qui n'est pas encore très bien
comprise parce qu'il ya toujours le est
ce qu'on fait mal aux arts est ce que
c'est bien c'est moche
on a encore un peu de mal à accepter
encore ce matin je lisais un mail un peu
un peu difficile où nous dit que bon
taille les arbres et que c'est pas bien
moi je vois quand le castor passe
l'arbre est taillée quand la tempête
passe
l'arbre est taillée aussi quand la
foudre l'explosion de il est taillé
aussi et il repousse bizarrement il
repousse tout le temps sauf exception
mais globalement une tempête vrie un
arbre il il est coupé et repart bizarre
non
c'est la différence un peu avec nous un
arbre ça s'arrête jamais de pousser vous
aviez remarqué ça s'arrête
la remarque est aussi les jeunes n'a que
des fois après des fois on met les
talons aiguilles pour faire croire qu'on
gagne un peu mais c'est juste c'est un
leurre un art ça s'arrête jamais de
pousser sa réalité en permanence et ça
serait génère et ça se renouvelle
quelles pourraient être les avantages
d'utiliser cette forme-là en
agroforesterie donc on le taille
oui mais alors pourquoi je vous montre
ça là tout d'un coup
ça permet d'avoir moins de hauteur parce
qu'aller chercher de la branche et gérer
un arbre qui fait 35 mètres de haut des
fois c'est difficile alors moins de
hauteur mais moins de hauteur ça veut
dire ça ça ça donne quoi comme
indication autre que ça - dhombres
moindre ombre en faisant ça ben je
coopère et je gère de la lumière
quoi qu'il en soit quoi d'autre - de
hauteur moindre ombre si on avait laissé
monter ce gentil peuplier noir il aurait
où il aurait pas mal de surface foliaire
aussi donc plus de longévité
un arabe taille et vit plus vieux qu un
arbre qui ne l'est pas alors ça je ne
dis pas ça fait du ca fait ça fait du
bruit dans les manuels officiel
c'est quand même assez inacceptable pour
beaucoup plus de longévité c'est
démontrer pardon
à des arbres taillés dans quelle mesure
il ya notamment william moore qui à
l'atelier de l'arbre qui est une rigueur
absolue qui a mesuré en angleterre à
condition et sans segal systématiquement
les arbres qui avaient été taillés et
notamment trop nier devenait beaucoup
plus vieux que ce qu'il n'était pas
parce qu'un arbre c'est toujours neuf en
armes tous les ans c'est un nouvel arbre
qui pousse sur un arbre et quand on le
taille vers le régénère donc ici on a
quelque chose de vieux sur du jeune et
du jeune sur du vieux qui est assez bas
on va régler le truc pour que ça se
déclenche pas toutes les 30 secondes
mais en français à la pause donc ces
arbres qui deviennent vieux très vieux
très vieux
vous en connaissez pas plus sur les
arbres têtards au niveau biodiversité
alors vas-y dit nous tous
c'est un habitat bien plus sympa la tête
ici elle est creuse je peux me garder
une bille de piéla la tête et creusent
dedans vous allez avoir du pique prune
de la chauve souris de la chouette
disait saint d'abeilles ça veut dire que
vous avez comme disent certains hotspots
de biodiversité au mieux de votre champ
c'est un celle m
il ya de tout là dedans bien de tous
donc y compris des espèces emblématiques
y compris des régulateurs de sada
certain nombre de parasites et c'est
donc la biodiversité elle s'exprime là
aussi quand on cherche aujourd'hui
sauver les oiseaux à sauver les abeilles
a sauvé beaucoup de monde
si on regarde un petit peu ça
il suffit de il suffit de regarder les
cartes des cartes dans des zones où il
ya beaucoup d'arbres têtards comme ça et
envoie un petit peu la diversité
notamment la diversité animale qui est
absolument considérable
donc c'est intéressant parce que le
paysan à favoriser la biodiversité il
peut encore le faire parce que si on lit
un petit peu les nomenclature officielle
il faudrait que la biodiversité ce soit
quelque chose qu'on met à côté qu'on
préserve
moi je vois pas du tout comment on peut
préserver la biodiversité joue déjà je
sais pas comment on peut protéger la
nature
je n'ai jamais compris mais protéger la
nature ça me parle pas et préservaient
donc je vois pas non plus par contre que
la maudite de la biodiversité soit le
moteur la production en agriculture
ça peut-être que ça me parle un peu plus
quel gros avantages ça peut avoir une
trogne ouais je le conseille
voilà il repart plus vite ça veut dire
10/10/10 différemment mais pour dire la
même chose ça veut dire qu'ici on
produits du bois
ouais note françois ici on produit du
bois sans jamais couper l'arbre comme en
cent la battre par 2 oui oui pardon
coupé larmes ça veut dire enlever
l'ensemble de la machine et on produit
toujours un peu plus de bois sans jamais
merci pour la la formule abattre l'arbre
ils savent à revenir sur le devant de la
scène très vite les salles et c'est
encore un peu pratiqué dans certaines
zones mais il faut chercher dans le
massif central dans certains coins des
pyrénées dans le massif central et pas
que dans l'aviron un peu aussi ouais ça
heureusement et et ça reviendra il ya
heureusement des programmes des
agriculteurs enfin tout un tas de gens
qui votent oui
alors quand on coupe l'arbre ce qui est
intéressant
alors on n'a pas encore tout toutes les
informations
mais ce qui est intéressant c'est quand
on coupe les branches de l'arbre on a
une réitération racinaire c'est à dire
qu'on va dégrader quelques racines elles
vont réitérer ce qui est pas mal parce
que si on a des racines qui commence à
nous embêter un petit peu des fois ça
les calme et l'avare faire des racines
on travaille un petit peu là dessus on
n'a pas encore tout les toutes les
réponses mais ce qui est ce qui est sûr
c'est que vous avez des arbres
millénaires dans des systèmes
agroforestiers notamment au maroc où
dessous pousse tout à fait normalement
la prairie donc été des céréales tous
les trois-quatre ans et dans l'acide
dans le système agroforestier aussi qui
est très connue c'est la ds à en espagne
la ds en espagne c'est 2 millions 400
mille hectares de d'assemblage de chêne
vert un peu de chêne liège sous lesquels
sont les cochons les taureaux les
moutons ont produit un jambon qui
s'appelle le pata negra le nom de code
tout le monde connaît le pata negra donc
ça vaut pas le porc noir gascon mais
enfin c'est pas mal oui tout ça c'est
avec du mahdi en tout ça c'est de
l'agroforesterie sur des grandes grandes
surfaces donc je produis bien du bois
sans jamais coupé larmes et juré clair
ma parcelle ça veut dire que ci dessous
je fais des tomates ou des pommes de
terre ou de la vigne je ne laisse pas
l'arbre prendre le dessus
beaucoup de vignes étaient tenus par des
érables champêtres mais ça marchait très
bien
que ses érables champêtres étaient
systématiquement des arbres têtards on
s'en servait comme support la vigne
c'est aussi une liane qui a co évolué
avec l'arbre donc il ya des interactions
positives entre les deux plantes
oui
non mais c'est ça c'est exactement la
même chose
l'idée l'idée je n'ai pas vraiment dit
l'idée de cet arbre là la plupart des
arbres le supportent et le supporte bien
pas trop les arbres fruitiers greffer
mais que ce soit du chêne sera dufresne
soit delorme dû être ducharme et j'en
oublie
après on met une fréquence de taille
la fréquence de taille c'est de se dire
tous les 6 7 8 ans je vais te tailler
mes armes parce qu'ils prennent un peu
trop de place parce que j'ai besoin de
bois etc
l'idée c'est d'en avoir beaucoup et de
faire un phasage pour avoir du bois il
ya des gens qui chauffe avec déjà
aujourd'hui on fait beaucoup lui tient
enfin peu importe tous les usages sont
possibles c'est à vous de à vous de les
réinventer
l'idée c'est d'avoir des diamètres
suffisamment gros quand on se chauffe
pour pouvoir l'utiliser si on fait du
fourrage c'est différent et si on fait
du brf ça laisse aller aussi un tout
petit peu chacun adapte ses besoins en
fonction
voilà mais c'est mon principe c'est une
fréquence serait tenté de dire si on
doit résumer de 5 à 10 ans mais si je
prends un exemple particulier qu'est le
losier losier en taille tous les ans
pour faire les paniers tout tous les
schémas et tous les ajustements sont
possibles
oui vinci
jusque wild et ça et juste le dessin est
juste je reviendrai mais le dessin est
assez juste après dessin injuste avec et
c'est tout le c'est tout l'objectif de
ces systèmes agroforestiers avec une
rigueur absolue
le dessin est juste si on est rigoureux
rigoureux ça veut dire de correctement
utilisé l'espace supérieur en permanence
d'où l'intérêt découvert permanent d
intercultures des double culture du
semis direct et de l'arrêt du travail du
sol
si on laisse si on laisse cet espace
vacant si on laisse cet espace libre il
est bien évident que l'arbre il va
revenir tout de suite en surface mais je
vous le montrerai c'est prévu voilà un
arbre têtard aussi avec la coopération
du mouton qui va chercher la feuille
vous avez peut-être remarqué vous mettez
des animaux dans une prairie riche marié
abondante au bout de dix minutes si eux
ils vont chercher les feuilles ça veut
dire aussi beaucoup beaucoup de choses
dans les substances nutritives et
médicamenteuses des feuilles pour les
animaux puisque on leur donne la
meilleure prairies et tout de suite
après ils vont chercher quelque chose
qu'on leur a pas donné
il semblerait qu'en termes d'évolution
et de co évolution soit tous un peu
sortis des arbres de la forêt et que
parfois ça nous fasse du bien de
retrouver ce lien avec les lignes
alors voilà schématiquement mais là
aussi sur des dessins sont pas des
inventions ce que ça donne j'ai ma
culture est bien là voyez j'arrive à 7 8
ans au regard de la taille de l'arbre et
de la grosseur des mois à 7 8 ans je
coupe et je repars ça peut être toute la
parcelle qui est gérée la même façon la
parcelle peut être gérée phases et sur
plusieurs types ça peut être un arbre
sur deux tout est possible tout est
possible c'est bien pour ça qu'on parle
de besoin et de bon sens paysan et de
cette adaptation permanente
d'ailleurs quand on se promène et le
livre de dominique mansion qui est ici
le montre
rien n'y a pas une trogne qui ressemble
à une autre d'efforts nausicaa thèse
qu'il faut les tailler les treuils à la
bonne saison mais aussi quand tu as
besoin de moi quand tu as besoin d'eux
ou quand tu as trop de 6,6 l'herbe ou la
céréale ou le sait pas quoi ne pousse
plus c'est qu'il ya un problème on est
en agriculture
donc si on fait de l'agriculture on doit
maintenir dans le cahier des charges de
la plantation d'agroforesterie on dit
bien qu'on fait l'agriculture pendant au
moins trente ans on plante pas des
arbres agroforestier pas ce qui aurait
peut-être des subventions et m'ont donné
pour abandonner les parcelles au bout de
cinq ans on fait de l'agriculture
donc il est hors de question que le
rendement du blé ici ils diminuent il
est hors de question ici je fais x
tonnes de blé sans arbres je dois faire
x tonnes de blé les mêmes avec les
arbres j'ai les arbres en plus je dois
gérer correctement ça pour que ça
fonctionne et pour que les effets sur
les régulateurs sur le vent sur les
perturbations diverses et variées soit
la perte de place ici les deux ou trois
pourcent des ce parce que je perds ici
il faut les compenser par des bénéfices
environnementaux sens large
alors je vais vous montrer quelques
petites photos d'arbres
ici un chêne pubescent qui pousse sur un
banc calcaire et qui a de racine le banc
a dû s'effondrer à transformer ses
racines en espèces de mme et kylie
d'accrochages d'ancrage pour aller
chercher plus loin à nouveau du sol pour
remettre de nouvelles radicelles en
place voilà ce que ça va faire les
arbres c'est pour ça qu'il faut leur
faire confiance
un arbre ça a pas besoin d'engrais ça
pas besoin de terreau ça pas besoin de
compost ça encore moins besoin d'eau pas
besoin de cailloux de poudre de corne de
machin on invente des choses mais
incroyable un arbre ça a besoin de rien
et quand on plante un arbre il faut
jamais rien lui donner
si on lui donne quelque chose on lui
donne une mauvaise information sur lui
donne à manger un gâteau au chocolat
il va croire que tous les jours il ya du
gâteau au chocolat la différence entre
nous et les végétaux
si tant est qu'on puisse parler comme ça
nous sommes des les arbres sont des
les jeunes et mais voilà nous sommes des
consommateurs d'ailleurs on lit 50
millions et plus 50 millions 65 millions
de consommateurs nous sommes des
consommateurs les arbres sont des
producteurs c'est pas tout à fait pareil
donc que l'on soit en haut du coteau
dans l'endroit le plus dur le plus venté
le plus sec ou qu'on soit dans la
prairie humide inondables dans le bas
fond avec quatre mètres d'alluvions là
il ya quatre centimètres de sol créant
deux cents ans par les arbres
et puis les envoie il ya quatre mètres
d'alluvions dû à l'érosion que je sois
en bas en haut ou au milieu
je trouve toujours le bonnes armes dans
les bonnes conditions bonnes au bon
moment il n'y a pas des arbres qui
poussent vite ou des arbres qui fixent
plus de carbone ou les arbres qui fixent
plus d'oiseaux tous les arbres ça sets
7-6 et une vue de l'esprit c'est un
fantasme
il ya des arbres 10 avr deux pays
certains qui viennent de loin mais qui
sont adaptés comme le noyé par exemple
où la plupart des fruitiers il ya les
arbres qui poussent dans des conditions
pédoclimatiques bien précise mais dans
un sol avec un état dans lequel on l'a
laissé mais que je plante ici en haut du
banc calcaire ou dans le bas fond jamais
je dois amener ni de l'eau ni une
substance quelconque pour faire pousser
mon arbre sinon je suis sûr dans dans
d'amener un certain nombre de problèmes
voyez un merisier sur une grosse branche
de merisier ici vous avez un arbre là
vous avez tout d'un bourgeon dans un
bourgeon d'ailleurs fait une bouture
nous avait un arbre
six coupes c'est pas l'objet mais si je
coupe la branche ici j'ai un arbre qui
repousse qui va faire là qui va faire
des fleurs qui va faire des fruits qui
va se reproduire et c'est chez des
arbres partout partout et tout le temps
alors un arbre têtard ici ça permet de
faire des réunions d'équipé on ne voit
pas bien mais ils sont permet de leur
faire prendre l'air et de faire des
réunions d'équipé à l'intérieur de
l'arbre têtard j'ai du terreau produit
par les branches qui sont tombés produit
par les feuilles donc là une fois n'est
pas coutume je fais du hors sol je suis
pas sur le sol
et pourtant et pourtant j'ai des plantes
qui poussent dans la tête de mon arbre
est là pour vous montrer ô combien ces
arbres têtards sont géniaux ô combien
les arbres ont des capacités
d'adaptation invraisemblable ici l'arbre
mais ses propres racines dans sa tête
c'est clair qu'ils y tiens je vais
économiser un petit peu
j'ai de la matière là je vais la
recycler je vais leur mettre en oeuvre
et en scène donc dans la lah on est en
haut on le voit pas très bien mais on
est ici on est à l'intérieur de cette
grogne en hauteur il ya des racines qui
pousse il va recycler la matière
première qui est tombé là-dedans
ça vous inspire quelque chose ou pas où
vous découvrez pas ça vous saviez ça
tout ça non la racine dans la tête
voilà aussi pourquoi ils sont toujours
jeunes ils sont capacité de voilà
pourquoi ils deviennent mieux
j'insiste un peu là dessus parce qu'il
ya encore beaucoup beaucoup beaucoup de
préjugés beaucoup d'idées reçues sur des
arbres qui ont été taillés qui sont pas
tout à fait qu'ils sont pas tout à fait
comme les autres qui ont pas un port
dits naturels etc sont des arbres de
premier ordre qui nous rendent bien des
services
et comme ils deviennent plus vieux que
ceux qui n'ont pas été taillé externe je
pense qu'on aurait tort de s'en priver
remarquez que quand
si vous devez faire une nuée de charme
j'avais déjà vu une nuée de charme ce
qu'on appelle la charmille qui a une
feuille mars et sans salaire qu'elle
reste elle ne tombe pas elle sèche mais
elle ne tombe pas excéder qu'on utilise
pour ce masque un petit peu mais quand
on fait une haie de charmilles c'est du
charme
donc on fait une haie qui reste à un
mètre cinquante de haut toute sa vie
qu'on va tailler une deux fois par an le
charme comme une plante qui est
programmé pour faire dans de bonnes
conditions 25 30 40 mètres de haut un
coup de taille aussi ces arbres là je
fais pas un plaidoyer pour la taille et
je vous dis juste
où on en est et comment et comment ça
fonctionne alors ça va très loin
ici vous avez un arbre je suis pas en
train de dire ce que c'est ce qu'il faut
faire mais il est important de dire vous
avez un tilleul ici on dirait de la
dentelle il est totalement creux on le
traverse dans tous les sens
et oui parce qu'à l'intérieur de l'arbre
ce qu'on trouve dans le tronc ce sont
ses excréments toute la vie de l'arbre
se passe sur sa circonférence
mais si je vous montre ça c'est aussi
pour bien vous rappeler que quand on va
planter un jeune chaîne où un jeune
tilleuls avec des vaches
il va falloir qu'on soit extrêmement
vigilants sur la protection parce que
saxe que ce soit des vaches des
chevreuils des lapins
maintenant les serres des sangliers des
moutons je parle pas des chèvres c'est
encore les chèvres elles sont nées dans
les armes donc c'est pas qu'elle les
abîmes sait qu elle les adore
c'est leur nourriture donc on peut pas
leur en vouloir c'est à nous de trouver
le juste milieu
donc c'est là il va falloir être
extrêmement brûlant parce qu'un armes
dont les corses donc l'aubier et donc la
circulation des sel brut élaboré est
touché ça n'arrange qui n'ira jamais
jamais loin et puis ici rapidement
chaîne qui a mille cinq cents ans et qui
est toujours là malgré la foudre et qui
est totalement réitérée après le passage
de la foudre donc lui est peut-être là
encore parce que la foudre l'a touché
c'est fort probable en tout cas
alors quelques petites images pour vous
montrer quelques petits soucis que nous
avons aujourd'hui en agriculture
et là aussi ça concerne toutes les
agricultures jeu je ne poserai jamais
une agriculture de quelque nature que ce
soit et puisqu'aujourd'hui tout et
climat tout est au tout et sol tout est
bio diversité et tout est carbone ont
fait des bilans carbone ont fait des
bilans munich et on fait des bilans
carbone les griller un parcours de
poulet ou une parcelle de pommes de
terre ou un champ de blé c'est la même
chose
qu'est-ce que je laisse à mon sol
qu'est-ce que je donne à manger à
monsols pour que ce bilan carbone soit
positif monsols estomac mange de la
matière fraîche tous les jours donc il
mange pas ça du compost ça c'est un
engrais à un moment donné qui vient
m'aider à faire pousser une plante
je n'oublie pas de rappeler quand je
fais du compost on le voit bien sur
cette image je perds la moitié la
matière première donc je dégrade 50% de
carbone donc quand je fais du compost je
pollue jeu détruit une grande partie des
éléments nutritifs qui sont composés
dans ma matière végétale et en plus je
participe a envoyé des gaz à effet de
serre dans l'atmosphère
donc il faut pas confondre fertilisation
et fertilité
c'est pas du tout la même chose donc je
fais attention à ça j'évite d'envoyer
matières premières sous prétexte qu'elle
me ramène un peu d'argent loin
voilà c'est des rafles de maïs on
utilise des rafles de maïs pour faire
des barbecues maintenant pourquoi pas si
on a un bilan d'un mais si on a un bilan
humique qui est excellent on peut sortir
un peu de matière je veux dire quand on
est content d'avoir du coton d'ailleurs
entre parenthèses
on est content d'avoir de la laine on
est content d'avoir du coteau on peut
avoir des jeans en chambre maintenant
que c'est donc on va sortir en la
matière fondamentalement on est content
d'avoir du bois au dessus de nos têtes
mais il faut qu'on sache dans quelle
condition ici une petite alerte sur une
motte ce qu'on fait beaucoup de mode en
agriculture sa vie remarqué qu'une mode
c'est compliqué à faire et c'est encore
plus compliqué à défaire
j'ai mis cette photo parce qu'ici vous
avez l'impact vous avez l'impact de
l'outil adam qui a commencé essayer de
la casse et pour avoir un impact comme
celui là imaginez la puissance qu'il
faut pour faire et défaire cette note je
peux vous garantir que les arbres il
n'aime pas trop être dans des sols nus
et travailler ils ont pas été programmé
pour pousser comme ça un gland ça tombe
pas dans du compost contrairement à ce
qu'on me dit parfois ça tombe dans de la
matière organique
frêche de feuilles et dans une litière
de feuilles et de branches ici sont des
acacias donc on a on a trouvé ça qu'on a
trouvé ça à côté de budapest
puisque là-bas ya beaucoup de l'acacia
sur les acacias en agroforesterie on
veut aller vite avec la castilla et en
plus il paraît que c'est bon pour les
abeilles m'enfin toutes les plantes sont
bonnes pour les abeilles à peu de choses
près on dit cette plante ml fermait la
plein de plantes qui participent à
nourrir aux abeilles qui sont pas dites
mellifères mais qui font que l'on mange
tous les jours une nourriture de qualité
je peux vous dire qu'une plante
envahissante comme l'acacia en
agroforesterie alors ça marche un dans
3% dès cas mais dans la plupart des cas
quand vous coupez un acacia vous le
savez peut-être vous en avez 25 qui
pousse essayé de couper un acacia qui a
3 ans et 6 coupé une racine d'acacia
qu'à cinq ans c'est compliqué donc
eh bien oui évidemment je réduis penser
ces erreurs là on les a faites nous il
ya presque trente ans donc on les
maîtrise un petit peu il faut garder
plus dense et puis ici je fais un petit
zoom sur le sur l'état du sol
bon il ya un trou il ya un trou dans ce
tournesol mais je n'oublie pas de
rappeler que quand on cultive même quand
on a une plante même s'il n'avait pas le
trou alors c'est vrai qu'avec le trou va
mieux mais même avec une plante on est
dans des conditions de sols nus et les
sols nus sont en précarité
ils sont dans une précarité importantes
parce que là ils cuisent au soleil même
s'il tourne sol fait un peu d'ombré ils
ont surtout rien à manger
voyez des plantes où elle commence à
pousser une voiture qui restait un an
sous un arbre
et là commence à germer quelque chose je
vous montre ça parce que ça c'est des
meubles y en a ici qui sont faits avec
de la loupe d'arbres têtards ce qu'on
dit que les arbitres et arriva le rien
ils sont hors du puits bizarrement on
les retrouve dans les meubles on les
retrouve dans les tableaux de bord des
voitures précieuses ou des avions des
camping-cars de luxe donc oui la notion
de ces tordus c'est pas beau il ya des
noeuds peut-être mais busy mais encore
une fois bizarrement on les retrouve
dans des produits de luxe utilisé par
ailleurs dans qui sont achetés trois
fois rien aux paysans du jeu de découpes
et et rogne je vais te donner 50 euros
mais je suis bien gentil et puis ça
change de ce faire donc la valeur et la
valeur ajoutée il faut faire attention
pour que les paysans lagarde
bon je suis revient pas sur la taille
des arbres parce qu'on passe beaucoup
beaucoup de temps les tailles et ça
coûte parfois un peu cher je montre ici
une plante extrêmement importante en
agroforesterie qui s'appelle le lierre
une plante très très importante
pourquoi selon vous alors déjà ici vous
avez un élément de réponse
voyez que cette plante et les pâtures et
ça veut dire qu'elle nourrit du monde et
les arbres sont brouter en permanence
vous avez toujours une bestiole ou une
chenille qui va aller manger un bout de
feuille il suffit de regarder un arm il
suffit de prendre 20 feuilles voulait
poser sur la table ne voyez que donc
donc il ya il ya une prairie aérienne
qui peut être utilisé en fourrage pour
nos animaux mais qui est utilisé aussi
pour toute la boucle de ce qu'on appelle
communément la biodiversité animale en
quoi c'est intéressant en agroforesterie
le lierre ça protège l'art ouais ça n'a
jamais fait mourir d'ailleurs entre
parenthèses il reste vert en hiver alors
il reste vert ça veut dire qu'on a de la
verdure donc ça veut dire abri et sa vie
leur nourriture
et puis flury camp mais voilà donc dans
la boucle dans la boucle c'est une
plante extrêmement intéressante parce
qu'avec ça certains diraient une
phénologie inversée avec une floraison
d'automne elle va amener des ressources
extrêmement importante pour beaucoup de
monde dont les pollinisateurs et en
particulier abeilles il suffit de voir
du l'iran fleurs pour voir au combien il
ya des abeilles les bourdons parfois
même malheureusement des frelons
asiatiques
ça veut dire aussi que c'est une plante
qui va fructifier tard et nourrir des
oiseaux les mammifères en fin d'hiver
wii qui supportent
aucun problème on dit que ça le guen un
petit peu que ça le protège de certains
de certains parasites ça le fait pousser
un peu plus droit il ya plein de choses
comme ça il ya un bouquin d'ailleurs sur
le lierre qui est qui est assez assez
bien renseignés en tout cas c'est pas un
parasite
déjà parce qu'il ne s'accroche pas fait
il s'accroche il est cramponné mais son
système racinaire est au sol jamais
jamais le qu'on peut dire aussi c'est
que un arbre qui va mourir qui fait une
descente de cible puisqu'on parle de
l'art brut et armés l'arbre qui s'est
jamais s'arrêter de pousser quand il en
peut plus faire une descente de signes
qui sèchent sa cime pour repartir plus
bas donc quand on fait un arbre d'état
on copie on devant ça mais un arbre qui
est condamné parce qu'il n'ya pas assez
de haut parce qu'il n'ya pas assez de
lumière parce qu'il est trop vieux ça
arrive un arbre qui est condamné il va
laisser prendre le lire le dessus
puisque toute façon il n'arrive plus à
avoir une activité photosynthétique
nécessaires et suffisantes donc il va se
laisser il va se laisser dominer par le
laisser prendre par le lierre là oui
mais c'est pas le lire qui leur a fait
mourir
l'indication allard a été donnée par
l'arbre
une petite photo ici faite sur un volcan
qui montre les mousses les lichens après
la coulée de lave quatre cinq ans après
la coulée de lave
ap une graine oublié par un oiseau ou
portés par le vent va aller germé sur la
lave dans un dans un endroit un peu
propice un peu protégés ou quelques
quelques mousses et lichens auront
préparé le terrain moi aussi des
végétaux à la poubelle c'est pas
intéressant
une plante pionnière le peuplier qui
poussent ici en bordure de route
c'est assez compact et c'est traité à la
chaux il ya du bitume
et pourtant et pourtant l'arbre et
cèdent tous ces épices voyez la capacité
des plantes parfois nous on n'arrive pas
à faire pousser des arbres
hélas toutes les conditions sont faites
pour que ça pour qui rien qui pousse et
pourtant
et puis ici je rappelle que
l'agroforesterie c'est bien c'est
précieux c'est essentiel probablement ça
rentre vraiment comme un sujet que kiki
qui aujourd'hui n'est plus du tout
rejeter mais l'agroforesterie cent des
plantes en général les sens de la
couverture végétale
ça va pas très très loin donc ici du
semis direct dans découverts vivants est
ici découverts vivants qui font un
maître un mètre cinquante de haut mais
ça sa copie fondamentalement le modèle
de la forêt une plante la plus grande
possible dans un laps de temps le plus
court possible avec une certaine
diversité je couche cette matière en ce
moment cette matière nourri mon sol qui
nourrit plus tard la plante que je vais
ce mais voilà quelques je vais passer
rapidement mais quelques essais du
sarrasin dans des céréales dans du blé
en l'occurrence avant la récolte je sème
le blé un peu plus un peu plus large que
ça change pas grand chose
quant aux rendements mais par contre je
m'autorise à prévoir la suite et
finalement je fait germer une plante
dans une demie nombre un peu comme la
forêt protégée jeu mois soit de même en
roulant dessus et ça repart on parle de
permaculture n'est ce pas de culture
permanente
l'idée c'est cette boucle vertueuse de
toujours beaucoup de matières belle
somme or il est là toujours beaucoup de
matière qui se succèdent les plantes
avec des laps de temps les plus courts
possibles dans lesquelles le sol va
rester nu sous nos latitudes ici même où
nous sommes on a en moyenne 140 jours de
soldes mû par an non seulement ils sont
travaillés aspergé mais en plus ils sont
nus donc tous les éléments et tous les
ingrédients font que ces sols vont avoir
des problèmes
pour ça je vais passer vite je le voyais
les arbres têtards
ici ça j'ai mis ça parce que c'est des
arbres qu'on voit ben wallace et sur le
sur le net mais c'est c'est des arbres
que l'on voit beaucoup dans les livres
sur les arbres remarquables la route et
tard on le trouve moche ouais mais c'est
dépaysant mais ce que vous taillez bien
puis puis tout d'un coup dès que dès
qu'ils ont passé les 300 ans ils
deviennent remarquable on les contemple
c'est génial c'est notre rapport
c'est notre rapport à l'arbre qui qui
doit qui doit un petit peu bougé et
quand vous ouvrez un livre sur les
arbres remarquables souvent
souvent ils sont bas trapu et petits
souvent ils ont été en têtard par la
main de l'homme ou par les accidents que
j'ai que j'ai nommé la foudre la tempête
et c'est l'atmosphère et puis ici voilà
un arbre en cage avec un truc qu'il faut
évidemment pas du tout faire celui amené
des grosses quantités d'eau sur les
racines
ça c'est ce qu'on voit de plus en plus
tu aimes accélérer un petit peu parce
que je pense qu'il est tard
alors des champignons qui commencent à
apparaître
vous voyez ce sous bois quel que soit
l'arbre quelle que soit la plante des
fûts rectiligne sans branches ça veut
dire que ces arbres là sont les ânes et
d un petit peu mais au regard de la
densité ces arbres sont payés tous les
jours par par eux mêmes
et oui puisque avec des densités aussi
importante les arbres sont obligés de
monter ils ne peuvent pas développer le
routier et les élargir dans un champ un
arbre il va faire un parasol
en règle générale dans un bois il va
faire une bougie donc ça veut dire
qu'ici ces arbres sont condamnés à
s'auto élaguer chaque jour qui passe
pour aller chercher de la lumière et oui
un arbre c'est programmé pour être allié
tous les jours mais ça on a du mal un
petit peu à le dire à l'accepter c'est
pour ça que quand on fait de
l'agroforesterie on amplifie aux
structures au réguler mais au fait un
petit peu la même chose que ça c'est pas
la même forme mais c'est la même
c'est la même entrée en matière quand je
monte rapidement ça parce que ça c'est
de l'agroforesterie aussi j'en ai mis à
maintenant gens mais plusieurs des armes
les platanes taille est aligné dans ces
roches pour ceux qui connaissent en haut
d'un escalier sur une esplanade donc
dans des conditions difficiles
loin de la rivière vous les voyez
toujours regardé au pied il ya des
voitures et du bitume je peux vous
garantir que s'il fait un orage toute
l'eau descend par les escaliers je
remonte des arbres en grosse quantité
ah j'ai aligné agroforestier c'est le
lagon foresterie à bagnols mesquine de
l'agroforesterie
mais j'ai pas de l'avoir regardé
l'agroforesterie à bagnols et regarder
au pied il y en a pas un qui n'est pas
du bitume jusque il reste 1 cm et encore
et pourtant ça marche
donc chez vous il va falloir que ça
marche on est d'accord
scola c'est les conditions au sommet de
la ville sur deux sur youtube au sommet
d'un parking remblayer loup ne rentre
pas en monoculture avec des bagnoles qui
leur tape dedans tous les jours avec du
bitume de la peinture de l'huile de
l'essence et il pousse ses bas les un
arbre qui paraîtrait même de sa fabrique
de l'eau mais bon ça il faut pas le dire
parce que on dira cet après midi donc si
vous mettez des bons ça vous laisse sans
voix
ou alors vous êtes fatigués ou alors
c'est lors de la pause ce qui peut
qu'elle arrivait d'ailleurs on peut si
on peut s'arrêter cinq minutes
voyez un platane une mamie au pays
basque
le platane elle a dit je vais l'enlever
alors ça ça fait hurler tout le monde
d'ailleurs ça donne lieu à des
polémiques incroyable mais la famille a
dit le platane c'est le même
la photo est pas sous le même angle je
vais l'enlever parce que il va me
bouffer la maison son fichier non je
vais te faire un arbre têtard garder
deux ans après je dis pas attention
parce que surtout l'un des films et donc
encore mais je dis pas que c'est ce
qu'il faut faire tous les jours je dis
juste que c'était soit l'arbre était
enlevé complètement parce que on m'a dit
récemment oui mais tu cautionnes ce
genre de choses je cautionne pas je
constate que ça a été fait je constate
surtout que l'arbre est toujours là et
que dans 50 ans on dira qu est-ce qui
n'évoquait ce qu'il érige et en plus de
dangers du pique prune et à vue je crois
que j'ai vu des chauves-souris qui niche
mais ça dans notre métier
dans notre métier c'est aussi ça plante
et gérer et réguler faut il faut
s'attendre à avoir des arguments pour
discuter
je vais passer un peu vite
voilà ce que je voulais vous montrer
c'était ça c'est la vue de dessus avec
une importance donnée à ces connexions
ou vous soyez vous êtes connecté ou pas
parce que vous pouvez avoir à agir et à
intervenir dans un désert terre que vous
poussez pas le cas mais vous pourriez
avoir cinq hectares dans un îlot qui en
fait 200 avec rien autour ce qui est
assez ennuyeux
un des principes en agroforesterie c'est
bien et la ferme en coton n'échappe pas
à la règle la ferme en cotant là bien
des haies qui connecte la ripisylve qui
connecte les parcelles de fruitiers qui
reconnaît que les parcelles de poulet
qui elles mêmes sont connectés aux
cochons si on veut que
ça fonctionne il faut respecter ces
règles si on veut avoir un brassage
génétique végétale ou animale il faut
aussi les comprendre si on veut une
régulation
je sais pas moi des limaces en
maraîchage par des carabes hexis etc
arables font leur cycle dans du bois
mort
on a intérêt à voir du bois mort au coin
du bois au coin de la ripisylve wire le
bois mort il fait partie intégrante du
système agroforestier comme le lierre et
comme la once connaissez tous le
proverbe qui dit que la ronce est le
berceau du chêne donc toujours pareil un
mètre carré de sol une parcelle un îlot
une ferme un bassin versant et
territoires donc je zoome et jeu des
zooms en permanence moi ce qui
m'intéresse c'est de travailler le mètre
carré
le mètre carré de mon parcours de poulet
ou le mètre carré de ma parcelle de
céréales parce que si j'ai un champ ici
comme ça avec une pente forte jeu peut
planter une haie en bas du chant c'est
pas cette aide qui va arrêter l'érosion
de ce champ je peux même pas mettre une
en travers et ça suffira probablement
pas s'il ya beaucoup d'érosion donc
c'est bien du végétal du végétal et du
végétal et l'assemblage de tout ça donc
on a fait un gros travail pour que ces
systèmes agroforestiers soit quand c'est
possible quand les agriculteurs sont
prêts techniquement et dans leur tête à
réduire de façon draconienne les jours
de soleil et le travail du sol le
travail du sol
c'est le facteur dégradant de toutes les
agricultures
c'est pour ça que les arts et culture
sont aujourd'hui en crise sans crise
parce que le coût à produire du à des
sols dans les taux de matière organique
et l'activité biologique sont bas font
que les cours étant eux aussi très bas
ça passe plus et puis un petit point sur
lequel je veux insister qui paraît
anecdotique qui est la selo la mare le
ruisseau
parce que tout le cortège de toutes les
bestioles et de toutes les plantes dont
j'ai besoin
il faut que je les alimentent
vous pouvez pas vous pouvez pas
normalement dire à une colonie
d'abeilles veux pas leur dire l'eau est
à trois kilomètres
je veux tu ailles sur cette parcelle
comme ça quand c'est comme ça
pour ceux qui parlent aux abeilles qui
parle aux abeilles ici si j'y vois là
c'est très bien que vous ayez butiner la
fin ce serait bien de façon il ya plein
de fleurs elles sont toutes riches avec
des nectars on met des panneaux un
regard de ma rue celle est là et je t'ai
mis la table s'était posé là thème il
faut être sauf que dans la boucle il
faut l'eau et l'eau est à trois
kilomètres c'est pas possible il faut
une énergie monumental donc il faut pour
les abeilles comme pour tout le monde
faire attention
et puis l'eau elle nous permet aussi
d'avoir des plantes particulière on va
en citer une puisqu'elle aussi donne lui
à une phrase qui est très connu qui dit
du sol au lierre sol noisetier étant des
plantes qui fleurissent très tôt n'est
ce pas le lien en dernier mais les sauts
les noisetiers
donc ça veut dire que si j'ai des
bas-fonds si j'ai l'humilité et si j'ai
des sols j'ai aussi des ressources
importantes pour mes pollinisateurs
quand ils commencent à sortir premiers
rayons de soleil fleur de sol j'ai
quelque chose à manger puisque je peux
attendre le châtaignier le colza ou le
tournesol
mais avant il faut que j'aie quelque
chose alors la voilà la palette du
végétal elle est évidemment incomplète
je l'évoquais tout à l'heure en disant
que vous ne sortirez pas de cette salle
peut-être ainsi vous sortez cette salle
ans à sion en sachant faire vos propres
projets on en sera ravi problème c'est
que cette entrée en matière d la
centaine de plants
des paysages ruraux et des haies
champêtres
il faut les connaître un petit peu pour
pouvoir après les assemblées travailler
avec je vais en nommer quelques unes
pour que vous vous imprégner des noms
mais à moins que vous vouliez le faire
mais ce n'est pas forcément simple si
vous voyez en haut à gauche ce que ça
peut être c'est un peu loin et une
plante qui est pas très connue très
omniprésente qui est très plastique qui
pousse sur la plupart des sols mais qui
n'est pas très connue bois d'oeuvre bien
meilleur que tous les bois tropicaux que
vous pouvez imaginer et pourtant on la
connaît pas comme quoi il nous reste
encore un peu de chemin à faire en forêt
comme en agro forêt où elle et toi tu
dois savoir du coup risque quoi oui
c'est l'alisier bravo c'est l'alisier
torminal famille des sorbiers qu'on
mélange toujours un petit peu la seconde
c'est l'églantier c'est à nouveau la
lisier qui fait des petits tas lisent
les chasseurs l'appel larbaud grives et
il ne s'y trompe pas il ya une floraison
abondante et intéressante une big
mentation rouge rouge
or l'automne c'est un très bel arbre le
saule marsault l'amandier le
chèvrefeuille fringante ici ma
l'aubépine épineuse le poirier
l'églantier le cormier autre plante un
petit peu rare même presque en voie de
disparition le cormier qui fait des
cornes comme des petites poires le
néflier
le merisier le fusain d'europe le
cognassier la viorne lantane à nouveau
le fusain d'europe avec son bonnet
d'évêques fluo a peut-être vu déjà une
plante qui est fluo dans les plantes les
plantes aime bien elles ont toutes des
stratégies de dispersion l'érable il
fait l'hélicoptère pour aller loin des
parents lui il est fluo pour que les
bestioles le voit et viennent le manger
et la mène là aussi un petit peu loin le
néflier le cornouiller sanguin l'orme le
chèvrefeuille détruire y ait ici une
jeune pousse de tilly la demande placée
juste pour faire une petite entrée en
matière sur cette palette du végétal
francis hallé au premier plan qui fait
des bouquins fabuleux sur les arbres des
essais de cormier avec christian duprat
qui lève le bras ici des tentations de
cormier sur domaine de restinclières qui
est une propriété du conseil
départemental de l'hérault où est
installé où sont installés les
laboratoires de l'inra sur lequel il se
passe pas mal de choses voilà un système
agroforestier intéressant on en connaît
tous le produit vous savez ce que c'est
vous savez ussel certains ont vu déjà sa
place et quatre cent mille hectares
c'est pas en france évidemment comment
c'est pas des oliviers c'est
l'arganeraie absolument donc zones
sèches zones difficiles vous avez des
arbres ici qui hydrate le territoire
dans lequel ils sont avec tous les
produits de l'argan plus de l'élevage
dessous plus par endroits des parcelles
cultivées 400 mille hectares plus du
miel plus du paysage plus des
microclimats extérieur avec une gestion
extrêmement fine toutes les parcelles
sont connus tous les paysans coopèrent
entre eux est ce qu'on aimait plutôt à
ce moment là est ce qu'ils se plutôt là
est ce que la nuit c'est plutôt dans tel
type de parts en voyant la photo à
anecdotique ou la chèvre montre celle
qu'on vend aux touristes au bord de la
route
il a plu par des arganiers des animaux
ne montrent pas de dents ceux qui sont
pâturer sont des arbres bien précis
gérer pour ça ce qui pourrait y avoir du
surpâturage il fallait beaucoup de
questions qui en découlent
voilà un système agroforestier qui
produit
grâce à l'art gagné deux fois plus de
fourrage que s'il n'y avait pas d'armes
et puis ici
discrètement le jeune chaîne donc quand
je suis agroforestier je gère tout le
temps ou presque
le jeune chaîne ici que je vais s'il est
à sa place là il est un tout petit peu
près du champ mais ça m'arrangeait pour
la photo s'il est à sa place je vais le
protéger le gérer et faire en sorte
parce qu'on a évidemment il s'arrache
encore des mais on a un gros problème de
de vieillissement
même si on dit qu'on peut rajeunir les
arbres qu'on peut les gérer que ça on a
un patrimoine qui est extrêmement
vieillissant aujourd'hui il ya une
urgence absolue à faire cette
régénération naturelle planter c'est
bien du planteur d'arbres nous vous
dirons toujours on plante là où jamais
rien ne poussera tout ce qu'on peut
laisser pousser et notamment en bordure
et en bord de ruches les bordelais bord
de fossés sont quand même extrêmement
propice pour cela petit retour en
arrière
alors il ya une projection dans le futur
mais en arrière
ici dans les piémonts pyrénéen pour dire
qu'il faut être modeste qu'on n'a pas
inventé grand chose que c'est
agroforesterie elle avait existé depuis
la nuit des temps ou presque et qu'elle
était pratiquée et qu'elles étaient
pratiquées à grande échelle et que c'est
normal que de mettre des arbres autour
et dans les champs c'est normal que
d'avoir des fruitiers au dessus des
moutons ou au dessus des poules et des
poulets etc etc
heureusement d'ailleurs il ya beaucoup
d' image de
des périodes de guerre de films même où
on voit cette omniprésence du bocage et
des arbres somme toute en règle générale
c'est le cas ici parce que défend le 10
mai vos arbres sont trop alignées mais
oui quand ils sont jeunes et qu'on voit
que le manchon mais il ya toujours eu de
l'ergonomie il ya toujours eu du design
même si ça devait pas sabler comme ça
parce que quand on rentre dans les
parcelles quelle que soit la production
et quelle que soit l'échelle à laquelle
on travaille c'est bien que ce soit un
peu pratique
mais c'est pas gênant et donc on arrive
avec eux en conclusion presque de cette
première manche avec des extraits de sol
qui sont faits dans deux champs qui se
touchent et dans deux parcelles qui se
touchent
on trouve des sols qui ressembleraient à
des sols forestiers en tout cas ce qu'on
peut trouver sous les arbres
et puis d'autres qui ressemble plutôt à
des sols ou dans lequel il reste
probablement un peu d'argile avec lequel
on doit pouvoir faire de la poterie et
ça montre bien que en agriculture on
peut à gradés ou dégradés et j'insiste
lourdement
on peut être
gros pas comme il faut et je pars quoi
et petits soi-disant dans une
agriculture traditionnelle comme on dit
paysanne peu importe
à partir du moment où on laisse les sols
nus à partir de mort n'a pas assez
d'arbres à partir du moment où on
travaille ses sols on arrive quasi
systématiquement à cette situation là
quoi que l'on fasse dans 95% des cas
aujourd'hui en agriculture on perd de la
matière organique
j'insiste lourdement parce que vous
n'allez pas faire que des poulets trop
comment c'est qu'on soit bio ou pas on
peut être même on peut même être et
c'est pas c'est pas facile à dire c'est
pas facile à entendre ça crée des sacres
et parfois quelques quelques quelques
situations un peu complexe on peut être
en biodynamie et c'est pareil il n'ya
pas il n'y a pas une agriculture qui sur
le sol soit mieux que l'autre
l'agriculture qui est bien c'est celle
qui est défini aujourd'hui par un cadre
dit de l'agro écologie qui dit que les
sols ça doit manger tous les jours de la
nourriture fraîche et être couvert en
permanence donc c'est s'approcher de sa
et dans les deux cas en bio comment
conventionnelle quand on s'approche de
cette situation là il ya beaucoup moins
de problèmes il ya beaucoup moins de
substances d'un côté et il ya beaucoup
moins de travail du sol de l'autre

Partager sur :