M.BOURDARIAS - Taille Naturelle des Arbres Fruitiers - Diagramme d'une Année - 19/27

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (13 juill. 2018) - Marceau Bourdarias - Durée : 34 minutes

Thumbnail youtube SKZqxsQBGWQ.jpg

19/27 - M.BOURDARIAS - Taille Naturelle des Arbres Fruitiers - Diagramme d'une Année


Aujourd'hui, une formation par le maître des tailles d'arbres, Marceau BOURDARIAS ! De la théorie à la pratique, vous découvrirez tous les secrets de ses techniques !


Formation réalisée avec Caroline HEBERT/Gaïa 32 : http://www.gaia32.com/


Le site web de Marceau BOURDARIAS : https://marceaubourdarias.fr/


Transcriptions

donc un diagramme d'une année j'aimerais

essayer j'aimerais qu'on essaie de voir
en fait on pourrait faire on pourrait
faire ce diagramme là pour chaque espèce
pour chaque pour chaque genre ce serait
intéressant de le faire si vous avez des
cultures c'est intéressant de le faire
pour essayer de comprendre un peu ce qui
se passe dans une plante sur un an
et quels sont les les liens entre les

Afficher la suite

entre les plantes entre les périodes

phénologique donc les palets
phénologique la phénologie c'est l'étude
de du développement du végétal en regard
à un cycle d'accord donc en ce moment on
est dans une période ici qu'on appelle
la dormance qui commence en décembre et
qui va aller jusque fin mars début avril
d'accord cette dormance elle est donc on
est dans le plat donc on peut appeler
aussi repos végétatif donc qu'il se
passe pas grand chose jusqu'à à partir
d'ici on commence à voir les pleurs
ouais à les pommiers
enfin pour l'instant juste rien mais les
pommiers les pleurs oui c'est ça bah
ouais les pleurs donc en fait un bond à
montée de la sève
on attaque montée de la sève qui est ce
que en fait j'aimerais aussi donc
démonté quelque chose
du même type que la cicatrisation
n'existe pas il n'y a pas de montées et
de descentes de sable on peut pas
proprement dire dire ça parce qu'en fait
ça nous éloigne de la vérité ça nous
éloigne de ce qui se passe réellement en
fait c'est une mise sous pression ou une
mise sous tension
d'accord qui a plusieurs et un qui a
plusieurs
plusieurs d'origine
il ya il ya quelque chose qu'on appelle
la poussée racinaire la poussée
racinaire c'est un phénomène osmotique
dans la plante c'est à dire que c'est
vous rappelez de le phénomène mythique
celle de le transfert d'une solution la
plus concentrée vers la moins concentré
d'accord et donc on a on a si on a ce
fonctionnement là dans le végétal avec
une concentration plus importante dans
les racines moins importante en eau qui
fait une légère mise en pression dans la
plante
d'accord mais on a aussi un deuxième
facteur qui assez important c'est que ce
que notre art au printemps ou en plein
hiver donc l'hiver le sol il est comment
ils froid le sol et l'air d'un coup au
printemps donc justement à la période
des pleurs on doit déjà cela qui remonte
l'air tout d'un coup se retrouvent chaud
donc là on est ce on est quand même en
présence d'un système hydraulique
classique donc avec quand même les
cellules remplies d'eau encore d'accord
donc qu'est-ce qui se passe on a et b
mécaniquement une chaleur qui va
augmenter dans l'art donc on va avoir
une température plus importante d'un
système et rien que dans ce système
racinaire
et ça ça va avoir pour effet de mettre
en pression la partie aérienne
d'accord ça plus la poussée racinaire et
ben ça fait les pleurs et donc vous
voyez bien que les pleurs vous les avez
à partir de 11h le matin et que ça
s'arrête à 6 heures le soir
donc c'est une histoire de différence de
température entre le bois et le sol
d'accord ça s'arrête à ce moment là et
il est à l'automne on allait vers ce
c'est intéressant d'ailleurs de voir ça
c e eric petiau parle aussi de
d'inversion de polarité je pense qu'il
ya des choses qui se passent aussi au
niveau électronique là si on si on
regarde à l'automne en fait on a de
l'air qui devient froid et un sol qui
est encore chaud de l'été et donc est ce
qu'est ce qui se passe
eh bien on a une inversion de la
pression et une énergie qui va aller
d'un système racinaire d'ailleurs c'est
un moment au système racinaire et en
développement parce que c'est aussi le
moment où la plante récupère son énergie
elle est dans ce qu'on appelle leur prêt
dès assimila le retrait des assimila il
se retrouve au moment de la chute des
feuilles un retrait des assimile à la
silla c'est la simulation circulent à la
planta similaire à elle à récupérer
l'énergie et l l'heureux est le retire
cirque elle l'heureux leurs stocks dans
le bois avait à stocker son énergie dans
le bois en fait moi j'appelle ça plutôt
la mise en réserve mais la mise en
réserve
la mise en réserve elle va attaquer l
plus tôt elle va attaquer à partir du
mois d'août donc en pointillés si je
veux le faire tac tac tac tac tac tac
tac tac mise en réserve
ok donc voyez c'est pas une montée et
une descente
si on a cet effet de cette sensation de
montées et descentes mais c'est pas ça
en fait qui se passe c'est une pression
une tension
donc pendant tout l'hiver la plante elle
a quand même de l'eau en son sein mais
elle a quand même une capacité de
résistance au gel
ça c'est quand même fou de se dire qu'il
peut faire moins 10 dehors que la plante
sans radiateur
elle arriva pas gelé ces éléments vous
avais jamais pensé à ça on c'est
possible c'est la capacité de résistance
d'une plante au gel ll est induite par
la part l'hydrolyse des réserves donc la
plante mais en réserves sous forme
d'amidon vous rappelez dans les rayons
médullaire la mise en réserve c'est dans
les rayons là sous forme d'amidon
donc c'est les réserves sont stockés
sous fond de la millions l'amidon c'est
pas un sucre 1 mais la plante ses
insultes complexe c'est pas un sucre
direct donc du coup la plante elle est
capable 10,2
lisez donc de transformer cet habitant
en sucre de manière à charger sacem en
sucre pour fabriquer un antigel donc
l'hiver la plante va se retrouver avec
une scène sucrées par températures
négatives c'est comme ça qu'on fait
sirop d'érable alors du coup le sirop
d'érable c'est pas du sirop de save
élaboré c'est du sirop de réserve
d'érable d'accord c'est du sirop de
sucre de réserve d'érable je trouve ça
génial de penser à ça si j'ai le papa
tire d'érable
par exemple la sève de bouleau vous
voyez il ya des fois elle a un peu sucré
des fois elle est à sucre est bizarre
mais en fait pour être sûr sigel bien
comme il faut la nuit et que la journée
il fait beau et que vous avez des pleurs
important vous avez une sève de bouleau
plus sucrés que si vous avez une
température douce ça c'est pas de lasser
c'est cesser c'est quand même la pousse
et c'est là c'est vous dire que le
liquide qui monte c'est de la sève brute
qui est au contact de ses réserves la
qui se charge en sucre c'est le
phénomène donc de deux montés en
température du bois plus de pousser
racinaire qui fait qu'on a une des plus
de minéraux dans le sol que dans l'arbre
est donc on a un transfert de
d'éléments et docks qui est le vecteur
tant que c'est fermé
c'est une espèce de mise en pression de
cette mise en pression qu'est-ce qu'elle
fait la tendance à pousser le bond doit
être pousse les bourgeons et pousse les
vosges ans pour ça que les besoins
développe non seulement ils sont poussés
en plus de ça ils reçoivent des
informations hormonal de déblocage quoi
ces mêmes ainsi
l'accord comme latex je crois pas le la
tête je crois que c'est pas le même
principe
non parce que le latex et il n'y a pas
de saisonnalité chez la plante et on
n'est pas dans les mêmes latitudes
je ne crois pas le résident de passer à
autre chose aussi parce que c'était les
résilles ne fonctionnent pas de la même
manière en fait si c'est des canons
résine y faire et puis les blessures
s'est détraqué vide
bon c'est un peu différent mais restons
sur nos fut peut-être parce que on
remarque qu'on peut faire des pignons de
pin parce que ça a un lien avec le faire
qu'au printemps
vous attaquez oui c'est tout ça c'est en
lien à oui tout ça c'est un lien mais
c'est aussi plus attaqués parce que bon
plus sucré mais aussi plus attaqués
parce qu'on est dans une dans une
dynamique
c'est très bien dans une dynamique de
croissance donc on est dans une
dynamique d'extension 1 donc on est dans
une dynamique d'expansion de la la dent
croissance et donc cette phase de
croissance là on est dans dans des
phases où la plante elle est tendre elle
est souple elle est molle d'accord la
cellule ouverte le vin qu elle est
encore presque capacité d'accueillir des
choses et d'en donner quoi donc c'est il
ya une espèce de perméabilité
d'ouverture qui fait que c'est plus
facile aussi tous les insectes devenir
utiliser ça moi ce que je voudrais juste
que on dérive tout petit peu là en se
disant que donc au caire au sirop
d'érable et donc du coup est ce que ça
vous fait penser au bf
tout d'un coup on se disait que jean
contextualise le brf fonctionne
quasiment à coup sûr au canada se dire
quand on met en bons à des branches au
canada poughon explosion des champignons
mycorhiziens alors que chez nous ben
c'est pas huit ans par température
broyon par températures négatives en
fait ce qui se passe c'est que quand on
broie par températures négatives comme
le font les canadiens malgré eux
et bien tout les lasers sont hydrolysées
donc cédé sucre disponible
et rappelez vous que les mycorhizes ne
sont pas capables de fabriquer elle-même
des sucres est donc là vous leur mettez
un steak sur le sol en dix ans régalez
vous
juste après bien sûr
ah oui là sinon ils montent en
température fermentation fermentation
consommation de sucre voilà complet il
faut de toute façon il faut les pendre
directement l'idéal c'est quand même de
le broyer directement au pied
oui c'est vrai il complètement mais
c'est autre chose qui se passe du coup
il y à il ya quand même un intérêt à
balancer du bois broyé
mais l'intérêt il est plus lent et et
donc du coup on avait faim d'azoté parce
que c'est compliqué a lancé la
dégradation de ces matières on fabrique
de la matière organique stable mais on
est dans la gradation quand même du sol
on est dans l'augmentation de malgré
tout de la fertilité et aussi on est
surtout dans la protection du sol et
donc dans la dans la dans le travail de
la perméabilité et de la structuration
points c'est même si tu mets du bois et
bien tu structures ressort le même si tu
mets du bois issu de de bois de coeur de
chaîne et que tu fais souvent sans
couverture c'est un peu toxiques au
début mais finalement les talents c'est
aussi la nourriture
une fois qu'ils sont dégradées donc ça
prend juste du temps ils sont plus de
cent sur douze mois je vois c'est assez
classique les essais que j'ai fais pas
tu mets demain du platane dû quand même
assez facile à dégrader pour les
matières pour pour les pour les
champignons
tu mets des couches de platanes pendant
deux trois ans sa galère et tu
t'abandonnes même et liseron qui se fout
là dedans il fallait vendre ses vents
auquel brf
et puis 3-4 après le moins de trucs que
tu mets c'est magnifique c'est de danse
c'est beau c'est de faire foncer bon et
le liseron même petit à petit
il se stabilise il commence à
disparaître donc ça c'est vraiment je
trouve intéressant mais donc ce qui vous
inscrire ce qui veut dire c'est que ce
que je veux dire c'est rigolo parce que
du p tit ou asselineau où ils ont pas
ils ont ils ont pas eu cette réflexion
là et je crois que ça c'est important de
le dire donc je regarde la caméra tiens
ça y est c'est tombé le moi j'ai appris
ça à l'inra de clermont-ferrand donc ce
qui se passe au niveau de l'hydre
l'hydrolyse des éléments dans la plainte
pour lutter contre le gel et je crois
pouvoir faire le lien aujourd'hui sur
l'intérêt au niveau de la motorisation
des plantes
des sucres contenus dans dans le bois
broyé en hiver par des températures
négatives
il faudrait il faudrait taille et les
couper les voies les branches pour le
brf par températures négatives et plus
elle est négative puis à sucre si je
fais un tour la maison et réserves sont
encore ceux ci parce qu'en fait c'est
continue la plante elle ne stocke pas de
sucre donc en fait mois soit au début je
me disais mais c'était quoi l'intérêt du
brf pourquoi moins de 7 cm est ce que
c'est une proportion entre le volume du
temps guillaume et le volume du bois
c'est quoi
venu quand bien même du bois je sais pas
en fait j'en sais rien moi 7 cm 0 7 cm
ça veut rien dire 7 cm dans un chêne
truffier en plein milieu du cos et bien
il ya quand même dans la 7 cm à 5 cm de
bois ligneux et du et d'urbaniser quoi
donc en fait 7 cm pour moi ça n'a pas de
sens
7 cm de peupliers ces deux ans donc en
fait ça n'a pas de sens en fait et le
cambium on pourrait dire c'est une
proportion entre le bois et le cambium
valence a pas de sens non plus puisque
l'hiver cambium il est à l'arrêt donc
donc ya pas de substances nutritives
dans le camp guillaume l'hiver
donc on met que dans dans la dans le
bois quoi donc pour moi c'était une
porte de sortie
une porte de sortie intellectuelle je
sais pas peut-être que je me trompe mais
en tout cas c'est une porte de sortie
intellectuelle de me dire c'est ça en
fait le truc des coûts à la fin de
l'hiver c'est plus
parce que du coup ça s'accumule je suis
là il peut pas là je passe en fait et
j'ai le jeu il faudrait il faudrait ça
demanderait à être vérifiée faudrait
demander à l'inra de clermont ferrand la
demande et hervé cochard de l'irak a
offert en ça parce que est-ce que je
crois que la plante à l'hydrolyse mais
qu'elle est capable de leur transforme
un amidon et donc je suis pas sûr que ce
soit une khalid rôlistes de manière
durable
si les températures repassent positive
je suis pas sûr que ce soit pas
consommée
parce qu'en fait tu peux pas te
permettre de laisser du sucre dans un
système sans qu'il soit consommé ça
fermente 1
donc je pense pas je pense que c'est
vraiment ça une durée limitée vous avez
conscience qu' il ya des harkis faut il
leur faut une certaine dionnet de froid
pour arriver à être utile faire par
exemple on dit un pommier il faut plus
de temps de journée à moins de temps
deux degrés pour qu'il puisse arriver à
un truc tu y faire et donc s'ils ne les
a pas ben ça fonctionne pas et c'est
pour ça que il ya plein d espèces qu'on
peut pas importer au maroc par exemple
parce qu'il n'ya pas assez de jours de
froid c'est plus ça que une capacité à
lutter contre le gouvernement solaire en
fait et donc c'est ce qui fait qu'on
risque d'avoir mes déplacements de
population par exemple le hêtre qui a
besoin de beaucoup de jours de froid
pour arriver à avoir des graines qui
sont eux qui soit viable
eh bien il risque de ne pas de
disparaître d'un coup parce qu'il va
mourir mais ne plus être capables de se
reproduire et donc du coup il va se
reproduire de plus en plus vers le nord
quoi c'est comme ça que se déplacent les
espèces la paille est donc peut-être que
là ça peut-être un sens là dessus en se
disant que le foie je sais pas ça c'est
pareil je me rappelle plus ils ont sans
doute dû nous en parler mais que le
froid
a fait un travail entre le moment où on
a ce qu'on appelle l'initiation floral
non ça c'est pas l'initiation florelle 6
à 6,6 et l'induction florale et ici on a
après la floraison l'initiation floral
âge peut-être là le froid il a un
travail donc l'initiation floral ici
donc une initiation floral on voit que
on pourrait la croissance on pourrait la
faire en pointillés au départ jusqu'au
jusqu'au début de la photosynthèse
utilisation floral elle elle est
vraiment en grande partie dépendante de
la qualité des déserts non
comprenez que la ici la photosynthèse le
processus photosynthétiques il attaque
que à partir de 2 d'ici là les premières
failles et à l'est elles apparaissent
ici donc là processus auto synthétique
il va de la 1 donc là on fabrique de
l'énergie mais de là à là on vit sur les
réserves
non du tout je passe pas rien
il se passera rien mais ce que je veux
dire c'est que peut-être que justement
ces nombres de jours de froid font que
ça fait des modifications à l'intérieur
de la plante qui sont nécessaires pour
avoir une bonne induction floral bonne
initiation floral pour pouvoir faire des
fruits après tu vois ce que je veux dire
est ce que ça pourrait aussi le respect
national argovien n'a ce n'est pas
taillée par des gels et ça fait quoi de
taille mondiale
j'avais le fait la réserve problème le
problème c'est que moi j'arrive pas
enfin les canadiens et aymen d'antigène
ouais mais donc du coup je joue des
tendances moi je la thaïlande antigel
c'est pas vraiment un problème je crois
parce que bon pain j'espère des réserves
la gauche qui vient lui et ça c'est vrai
que moi ça me pose question les pleurs
je me suis toujours posé des questions
c'est du sucre qui est qui qui peut être
l'éjecter donc si la page les bons ça va
parce que du coup les réserves ne sont
pas hydrolysées donc tu coûtes à la sève
brute qui sort qui retombe sur le sol
ayant quelques pas et ça fait une espèce
de boucle
il n'ya pas n'est pas vraiment pertes
non c'est des bouchons qui sort en
présence et qui vont qui vont qui vont
sortir
oui mais mais les pleurs c'est pas juste
des bourgeons qui se vide
c'est un circuit complet fermer si axa
pe un peu plus un peu ça peut pleurer
pendant des jours et des jours et des
jours s'il ya de l'eau dans le sol il
n'y a pas de sas arrête de pleurer que
quand la plante elle commence à être
capable de tirer ses vaisseaux de les
fermer
utilisé seul utilisé cette scène ça
s'arrête pas de pleurer avant en fait
donc c'est intéressant pour ça de dire
aussi steinman masse parce que du coup
la période de pleurs va être que plus
courte et donc très rapidement fait la
planta va mettre en place son système
donc l'initiation floral chez la plupart
des espèces elle a lieu après la
floraison s'y recueillir et à la
floraison et il ya à la base de en fait
souvent ça à la base de chaque feuille
on a un bourgeon à bourges en aidant
ceux bourgeon il y a
ben soit du bois soit des feuilles
soient des fleurs donc du bois et des
fleurs et donc à ce moment là le
bourgeon là c'est un embryon pour
l'année suivante
et à ce moment là à l'intérieur de ce
gros gens là se forment des embryons de
fleurs
donc c'est comme si le bourgeon étaient
initiés à pouvoir fleurir pas cette
année l'année d'après donc c'est à dire
c'est une capacité à être en bronzant
floral qui est validé après au moment de
l'induction florale
d'accord il sort en même temps en fait
enfin ça dépend des arbres il ya des
arbres qui fleurissent à vendre
de mater feuilles les apps qui font les
deux en même temps c'est simplement
aller celle de chaque feuille dans une
pousse ça à bourgeon et ce bourgeois en
fait t'as tout la pousse à l'intérieur
c'est comme une antenne de voitures que
l'on déplie d'accord c'est la pousse
qu'on appelle préformés on à la pousse
les prêts forme et donc à l'intérieur du
bourgeon toute la pousse du printemps et
préformés à l'intérieur se dire qu'on va
avoir un nombre de bouchons a défini par
l'espèce ou parole par l'espèce par un
parachute etc tueur et donc après la
force fait que on va augmenter ou pas
donc là l'énergie que capables données
système racinaire augmenter ou pas
l'écart entre eux entre les bons jours
si on a peu de vigueur avoir des
bouchons serré si on a beaucoup de
vigueur
on va avoir des bourgeons qui vont
s'éloigner les uns des autres parce
qu'on a un espace intercellulaire qui
agrandit les cellules du foie gras nil
beaucoup plus ok on a créé le même
membre de celle d'une femme ou à peu
près donc tout est à l'intérieur sur le
bourgeon qui est préformés est donc ce
gros jonc la halle a donc il ya tous ces
petits bourgeons qui sont dans le
bourgeon aussi et ses petits bourgeons
ans en sont souvent et en laissant place
aux feuilles qui vont faire la
photosynthèse fabrique en même temps des
embryons de futurs fleurs pour l'année
d'après donc vous voyez que la floraison
en fait là j'ai fait j'en pointillés
parce que la photosynthèse et démarrent
à partir d'ici là on a développement de
la croissance donc on a les feuilles qui
sortent mais au début les feuilles sont
toutes elles sont pas développés
complètement c'est que quand on a
vraiment les feuilles complètement est
allé que le processus photosynthétiques
peut attaquer donc ça attaque en
pointillés et donc là par contre on a
dépeint on dépense beaucoup d'énergie à
ce moment là parce qu'on fait sortir les
les bourgeons donc on est à
multiplication cellulaire développement
et est en plus floraison est donc tout
ça hein c'est nulle part la mise en
réserve donc et plus la plante contient
d'énergie à ce moment-là plus elle
contient d'amis non plus elle fait ça de
manière
tranquille plus elle est à l'aise
d'accord donc ça c'est la mauvaise
stratégie reste à 10 et stocker un
maximum de réserve non pas partout c'est
vrai c'est une bonne question
elles sont stockées là où il ya le plus
de rayons médullaire facile elles sont
stockées principalement à la base des
branches dans les fourches
elles sont stockées dans tron d'en
coller à la base des grosses racines et
sur les par exemple sur les têtards
elles sont stockées dans énormément dans
les parties et à dire que là les
réserves vont être stockés ici dans cet
état 2 si on a dans une vie par exemple
va stocker dans les trois quatre
dernières années là d'accord et si on
attend sur les têtards c'est ce que je
vous disais hier au bout de trois quatre
ans les réserves elles migrent et elles
vont se mettre dans la base des branches
ici c'est pour ça que si on enlève pour
vous trois quatre ans on a tendance à
enlever des réserves
si on attend 15 ans et qu'on a des
grosses branches comme ça et qu'on coupe
ici c'est dramatique pour l'arbre parce
qu'il perd vraiment sa capacité de
réaction
donc si sur les têtards si vous avez des
gros diamètre comme ça résister à l'envi
de recouper ici on paie 50 centimètres à
un mètre plus loin parce que vous avez
un gros volume de réserve qui est stocké
ici
merci vous l'appelez surtout ça c'est
pas
non c'est jamais non mutation pétard
c'est de faire une coupe de
non c'est pas l'idéal
non mais c'est pas vrai c'est peut-être
pas moins idéal que d'avoir une plaie de
15 cm sur ta tête de chacun passe pas
mieux il vaut mieux même il vaut mieux
même décalé les plaies de cet arbre là
parce que là c'est un endroit sensible
au niveau de la circulation de la sève
si tu te retrouves avec des plaies
continue comm ca de 20 cm est pas sous
la selle va donc là c'est la mortalité
de toute cette partie là puis on a des
rejets qui repartent en dessous par la
cdu démis la fin quand même ça se
passera bien
bon tu attaques floraison indices floral
à bord après on va tout tout un tas de
deux périodes phénologique avec
l'évolution des fruits grossissement des
fruits on a même une espèce de jus
physiologiques des fruits qui fait que
la plante elle-même c'est tombé quelques
fruits certaines fois des fois ce n'est
pas suffisant la plupart du temps c'est
pas suffisant
et puis on arrive à une période qui est
importante qui s'appelle la hautement
donc là où tu mens celle à l'unification
de toutes les pousse donc toutes les
pousses fraîches et souple qui était non
ligneuses deviennent ligneuse et donc là
on passe d'une phase de croissance à une
phase de conservation de concentration
et cette phase de concentration là c'est
une pérennisation en fait donc on pas on
passe d'une phase où on a des désastres
pour la croissance
les protéines et compagnie et puis on
passe dans une seconde phase on a plutôt
des phénols d'état mains des essences
quoi donc le phases la phase où on passe
là c'est vraiment parce que c'est aussi
en même temps le début pour le raisin
par exemple pour les fruits de le début
de ce qu'on va appeler la maturation
d'accord j'en ai plein les mains donc
c'est le début de la maturation
et puis après ici on a la récolte hockey
et colt est donc ici il faut comprendre
qu on a en même temps un début de mise
en réserve qui commence au moment là où
tu mens et ont même pas la maturation et
la plante il faut savoir quel flèche
d'abord sur la maturation des fruits
avant la mise en réserve donc tout de
cette période là à cette période là s'il
ya beaucoup de fruits elle va pas du
tout m d'énergie dans son bois alors
qu'elle est censée le faire
donc de là là et après après le
ramassage des fruits on a quand même un
peu de photosynthèse qui continue à se
faire et donc on a un peu un processus
de mise en réserve qui se fait entre
octobre et début décembre
12 voilà on y arrive on y arrive on y
arrive
en fait ce qui se passe c'est que une
année où tu as beaucoup de fruits donc
que tu as une tata une floraison correct
a beaucoup de fruits et puis arrive là
où tu m'en a hautement
maturation des fruits qui demande
énormément d'énergie des fois même la
plante elle n'est pas capable de fournir
suffisamment d'énergie c'est à dire que
elle va même tapé dans ses réserves pour
arriver à faire mature et ses fruits ça
peut aller jusque là d'accord donc elle
va arriver à ce moment là où elle a plus
beaucoup de réserve et il va falloir
qu'elle fasse sa mise en réserve pour le
printemps d'après mais qu'est ce qui se
passe à ce moment là il fait froid donc
les feuilles tombent donc elle peut plus
fabriqué d'énergie on est à un moment
d'être du sanflorain mauvaise induction
floral pour l'année d'après et donc ce
qui se passe c'est que on a peu de
réserves mauvaise floraison pas de
fruits induction floral bon ça passe
mais ses fins pas de fruits donc
beaucoup d'énergie pas de fruits à faire
mûrir beaucoup de réserves bonne mise en
réserve bonne élection floral bonne
initiation soral bonne floraison et donc
ça fait ça ça tourne comme ça avec une
année ça fonctionne et ça fonctionne pas
et c'est pas binaire totalement puisque
en fait on s'aperçoit que l'initiation
floral si on a une très mauvaise mise en
réserve on peut passer un an à avoir une
bonne une bonne fructification si on a
vraiment tapé très fort on a une
mauvaise session floral et l'année
d'après on a non sur une grosse
croissance en plus peu de fruits et donc
on peut passer avec une année un peu
boiteuse et l'aîné d'encore après
énormément de fruits voyez c'est pas
c'est pas binaire c'est pas à lui donner
ça marche finale et ça marche pas ça
fonctionne sur trois pattes
est ce qu'on peut avoir
physiologique
l'eau peut reprendre sur le fruit qui
préside la plante pour reprendre 4
sécheresse
qu'elle abandonne ses fruits ah oui ça
m'est complètement
en fait elle va absorber
elle va absorber de en fait s'il ya plus
de nulle part
elle prend l'eau là où il y en a un
imagine moins 20 bars de tension bas la
pomme elle se fait pomper quoi
clairement c'est ce qui se passe et ça
si c'est si c'est ponctuel même des fois
juste parce que ça se passe d'une nuit
sur l'autre alors sur le raisin c'est
hallucinant mais c'est que la planta sa
r&d sympa à 0 quoi voyez ça n'arrive pas
à son potentiel hydrique elle arrive pas
à repasser à zéro donc elle reste avec
une tension à l'intérieur et donc cette
tension augmente augmente augmente donc
du coup ce qu'elle complot en quelque
part quoi du coup je suis follement goût
sur un fruit
ah oui mais la régularité de l'arrêt la
régularité de production elle est
vachement importante sur sur l'
équilibre du fruit sur la vigne encore
une fois sans la mine c'est un vrai
maître pour ça que de 2,2 le moindre
petite chose que tu fais un impact sur
le vin c'est fou enfin c'est fou c'est
c'est ce qui fait qu'on continue à en
produire de manière aussi passionné quoi
c'est incroyable c'est que le moindre le
moindre chose peut avoir une influence
souvent cirque on fait ce qu'on appelle
des rognage sur la vie de cirque ont
bataillé
donc si on fait des rognage après
l'allaitement mais ce qui va se passer
qu'on repart dans une phase ii on était
dans une phase de concentration repart
une phase de croissance
donc là même les populations levure sur
le raisin elles changent elles forcément
elles sont elles sont induites par
l'énergie donc le raisin qui avait fini
de produire quelque part du sucre qui
était plus dans une maturité phénolique
et qui était dans la complexité il va se
retrouver à regrossir à reprendre du
sucre donc on passe sucre phénol sucre
en fait il sait pas et donc on a souvent
à ça se retrouve à la vie ni froid les
gens qui sont vraiment attentif à la vie
ni fils voit que la mini fait l avance
comme ça alors que si tu as une année
une année où c'était homogène des états
unis fait l'homogène c'est hallucinant
c'est donc ça forcément des impacts
considérables sur les fruits et il n'y a
pas que la mine qui est comme ça pour la
vigne avait quand même spécialement vous
connecter son environnement quoi c'est
un espèce d'adolescents qui prend tout
ce qui vient toutes les informations
entre quoi intéressant ce diagramme la
cesse un vrai outil
pas facile forcément interprété parce
qu'on voit que ça tourne sur sur plus
qu'un an en fait des fois on a une
mauvaise fructification elle n'est pas
nécessairement lié directement à l'année
d'avant et et en fait on s'aperçoit que
c'est en étant en n'étant pas trop
gourmand qu'on arrive à avoir le
meilleur les meilleurs rendements
c'est à dire que si tous les ans on
demande un peu moins la plante
puisqu'elle est capable de faire tous
les ans on veut voir du beau c est donc
on va voir une homogénéité peut-être
qu'on aura moins comme ça en apparence
mais sur dix ans si vous faites le bilan
vous avez eu tout le temps la même chose
et donc c'est là où on fait les
meilleurs fruits puisqu'en fait c'est
pour faire un bon fruit c'est le il faut
faire un an prorata entre le volume de
feuilles capable de faire la
photosynthèse et de transformer la
serrure en sucre et le nombre de fruits
et donc plus vous avez de feuilles par
rapport au nombre de fruits que vous
avez des fruits qui sont concentrés ces
basiques et en même temps plus vous avez
de feuilles plus vous avez de facilité à
faire non seulement des fruits mais en
plus des réserves qui fait que vous avez
une bonne initiation florales ou bonne
floraison enfin mais trop peu de fruits
c'est pas bon non plus hein t'as trop
peu de fruits et bien ça veut dire que
la plainte et repasse dans une phase de
croissance et donc dans une phase de
croissance est là elle va faire des
déroger droit et verticaux avec beaucoup
de bourges en à bois parce qu'elle se
dit bah bah ça rien que je fructifie
maintenant je vais me développer
davantage comme ça je vais arriver à
attraper davantage de soleil
donc c'est un processus de d'expansion
encore parce qu'elle se sent capable
d'aller plus loin

Partager sur :