Combinaison de permaculture et de domotique à la microferme du Bourbonnais

De Triple Performance
Icone categorie Retours d'expérience.png Exemples de mise en œuvre - Rémi Montagnier (2020)
Microferme du Bourbonnais TP.jpeg


La microferme du Bourbonnais recherche un équilibre entre différents écosystèmes : zones de production, prairies, insectes, végétal...


La microferme du Bourbonnais, en bref

Après 14 ans d'expérience en tant que paysagiste, Rémi Montagnier a créé la microferme du Bourbonnais en juin 2020. Les différentes méthodes de culture mises en place sur la ferme sont :


Rémi cultive 2000 m² des 6200 m² de la microferme du Bourbonnais.

Inspirées de la méthode Jean-Martin Fortier, les planches de cultures mesurent 10 m de long, 75 cm de large et espacées par des passe-pieds de 45 cm.

L'ensemble de la production est vendue directement à la ferme.


La permaculture

La permaculture est définie comme l’utilisation de principes écologiques et des savoirs traditionnels pour reproduire un écosystème naturel. La permaculture est une reproduction de ce que fait la nature depuis la nuit des temps : les êtres vivants, animaux et végétaux, y vivent en équilibre, le sol est nourri par les plantes qui y poussent puis y meurent, les végétaux de grandes tailles protègent les plus fragiles du vent et du soleil brûlant, les plantes sont adaptées au sol et au climat.


La microferme du Bourbonnais est un véritable écosystème presque autonome. Rémi mobilise des interactions naturelles pour trouver un équilibre avec la biodiversité et le cycle naturel de la matière organique.


Préparation du sol à la création de la ferme

Pour préparer les planches permanentes de la microferme du Bourbonnais, il y a eu un passage de charrue sur 15 cm, suivi d'un passage de rotavator pour retourner les 15 premiers cm. Les planches ont ensuite été créées de façon manuelle en remettant la terre sur les planches et en apportant 15 à 20 cm de compost.


Couverture végétale

La couverture végétale est primordiale pour maintenir la bonne santé des sols.

Cette couverture végétale est établie en partie par les méthodes de culture à la microferme du Bourbonnais.

Par exemple, une plantation dense des salades (120 salades sur 75 cm par 10 m) permet de couvrir totalement les planches permanentes et ainsi protéger le sol des adventices.


L'implantation d'engrais verts pendant la période hivernale ensuite réincorporés dans le sol participe au maintien de la couverture et de la qualité du sol.


Compost

Sur les planches de composts environ 15 à 20 cm de compost sont épandus. Le compost est utilisé pour diverses raisons :

  • Il permet tout d'abord de faire une occultation de toutes les adventices.
  • Il permet d'apporter de l'amendement au sol.
  • Il permet de réchauffer le sol beaucoup plus rapidement au printemps.


Nurserie des plantes

La nurserie permet de produire les plantes de la microferme. Pour cela, les semis sont réalisés dans des plaques remplies de terreau. Ainsi, toutes les plantes naissent sur la ferme en alvéoles pour la plupart et parfois en plein champ. Cet itinéraire technique permet à Rémi d'obtenir une rentabilité économique.


Gestion des bioagresseurs

Pour gérer nuisibles et bioagresseurs, Rémi utilise des volailles dans les serres et autour des parcelles. Chaque animal sur la ferme a un rôle spécifique. Par exemple, le canard coureur indien :

  • Régule la population de limaces et d'escargots.
  • Amende le sol avec ses fientes.
  • La cane pond jusqu'à 200 œufs dans l'année.
  • Chasse les petits insectes quand il en a fini avec les limaces.


Pour en savoir plus sur la gestion mise en place sur la microferme du Bourbonnais, consulter cet article.


La domotique

La domotique permet d'optimiser le temps de travail sur la microferme.

Utilisation du logiciel Qrop

Ce logiciel open source permet de gérer les rotations culturales sur la ferme, d'anticiper les tâches et apports à effectuer et d'estimer le chiffre d'affaires de l'exploitation. Cela permet d'avoir une gestion simplifiée de la microferme.

Pour en savoir plus sur le logiciel Qrop, consultez cet article.


Gestion de l'irrigation

L'irrigation est totalement domotisée sur la ferme. Cela permet à Rémi d'allumer l'irrigation à distance et donc de limiter les déplacements entre les parcelles. La domotisation est dirigée par l'outil Alexa (l'assistant personnel intelligent développé par Amazon). L'objectif est de mettre en place un système automatique gérant l'arrosage selon les conditions météorologiques, qui permette d'adapter la quantité d'eau utilisée en fonction des précipitations et des besoins des légumes.

Le système d'irrigation est complètement fermé : l'eau usée part dans différentes mares pour la filtrer, puis passe dans un système de phyto-épuration et termine dans une grande mare pour être ensuite réinjectée dans le système d'arrosage des légumes sur la ferme. Un système de récupération des eaux pluviales est également mis en place pour nettoyer tout le système pour éviter qu'il y ait des accumulations de boue ou de terre dans les conduits.


Au final, chaque goutte d'eau est réutilisée 3 fois sur la ferme.


Investissements

La ferme a totalement été autofinancée par Rémi. Les différents investissements de la microferme ont pu être réduits grâce à une réutilisation de vieux matériels ou d'adaptation de matériels à la microferme et de "do it yourself".


Formations pour développer une microferme

Rémi est issu du monde agricole et a toujours souhaité recréer une microferme. Son expérience personnelle lui a permis d'avoir des compétences de bases en agriculture. Il a complété ces connaissances de façon autodidacte par la lecture de livres, le visionnage de vidéos sur YouTube, ...


Retrouvez le témoignage de Rémi Montagnier dans la vidéo suivante réalisée par une équipe d'étudiants de l'EM Lyon :



Pour aller plus loin...

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la chaîne YouTube de la microferme du Bourbonnais.


Annexes

Leviers évoqués dans ce système

Outils d'aide à la décision évoqués dans ce retour d'expérience

Cultures évoquées

Bio-agresseurs évoqués

Auxiliaires évoqués