Jean-Claude Quillet - Du Semis à la Moisson -1

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (22 nov. 2019) - Jean-Claude Quillet - Durée : 34 minutes

Thumbnail youtube ErW1NXmFpqY.jpg

Aujourd'hui, nous vous proposons de suivre le début d'une série, les Rendez-Vous d'une Campagne en Sol Vivant ! Nous allons suivre les différentes étapes, du semis à la moisson chez un des précurseurs du semis-direct, à savoir Jean Claude Quillet.


Transcriptions

là cette année

cette année avec les depuis depuis la
moisson or on a continué le l'irrigation
des cultures d'été avec la restriction
mais là on pourrait pour et la
restriction l'a eue avec des dérogations
parce que au en premier lieu c'était
tout de suite l'interdiction et moi
depuis que je suis à réguler terre que
je suis riant et irrigue en même temps

Afficher la suite

parce que j'ai essayé d'aider la démo

l'installation 72
donc on avait j'ai l'habitude de
travailler d'avoir d'avoir subi des
années sèches qui était qui était
peut-être pas aussi sévère que celle ci
mais presque c'est à dire les années
comme 76,1 c'est-à-dire deux années
sèches de suite 75 76 76 plus sec encore
de 75
on a eu 89 89 90 90 plus c'est que ce
que 89 on a eu d'autres petites années
après des petites ces chasses après on a
eu celle de 2003 qui était porte et
patrice non plus mais un 2003 on avait
des périodes orageuses on avait de
l'autre enfin pas comme il ya eu cette
année dans l'est de la france mais avec
des quantités moins importantes que
l'est de la france quand même est ce
qu'en 2003 on a pu semer fait relevé du
colza en semis direct sans problème
parce que les petites périodes orageuses
étaient pas n'étaient pas de trop et se
passer comme cette année si on avait je
me rappelle katana semaines comme ça on
avait eu 5 6 mm sud semis de colza et
que tu as enlevé et puis une semaine
après la nerthe en broutant ç'a permis
de tenir puis après il est retombé un
petit peu
un peu plus ça va donc ça continue et
est ce que là on a des périodes de temps
sec qui dure trop longtemps
là cette année le colza calvet avec les
6 mm qu'on a eues il est il est resté
que les colzas qui était à l'ombre des
arbres
c'est à dire allons d'un bois où est
donc comme ça du côté nord du côté nord
ou du côté ouest
ce que ce qu'était côté est et côté est
ils ont résisté à présent résisté un peu
mais un peu moins un peu moins et puis
après d'été dès que vous étiez plus dans
la zone d'ombré hop tous les cotisants
paraissent presque tous crever c'est sa
première à la première fois que ça nous
arrive ça si l'année dernière aussi
l'année dernière aussi mais moins moins
important que cette année cette année
c'est à dire que le reste du champ est
rien teddy colza se sont mis à lever aux
dernières pluies où on a eu à qui était
assez forte l'enquêté on avait eu deux
fois
enfin assez forte on a eu on a eu 25 min
m'attend trois fois vingt mille 20 mm
oui c'était 20 mm en deux ou trois fois
alors là c'était pia s'est rapproché
donc la même fraîcheur s'est maintenue
hélas les colzas on veut enlever nicolas
enlevé mais où ils sont armés s'est levé
début octobre
on a tous les tout détruit puis on a
semé du seigle à deux places là et
l'année dernière sur les calls l'année
dernière on avait tout détruit
ce que les laitages colza était pas
assez importante c'est le trop de coups
mais c'était mieux que cette année quand
même et on a semé de l'orge de printemps
dessus
alors donc là cette année baron ce qu'on
avait après la motion c'était l'été
rigaud sion à gérer qui nous a fait
perdre en soja à gros parce que j'ai
commandé restrictions on peut pas tout
aille tous thiriez et puis on a fait le
choix de laisser délaissé des parcelles
sans irrigation parce que et on a on a
essayé de valoriser au maximum les deux
pivots qui tournait et puis en plus
avant la réception on a eu des pannes de
stations de pompage qui nous ont arrêtés
pendant quatre jours pour une station et
trois jours pour l'autre
et puis bon bah après sept mois sont bas
on a eu tous les épandages de boues des
stations dépit de compost c'est qu'il ya
pas debout on avait tous a à faire on a
attendu puis on fait ça en attendant il
ya quelques travaux à faire dans les
chances il ya des trous à boucher amer
aux maîtres de la terre ou à curer les
fossés ça on en a fait aussi en
attendant dans l'en qui pleuvent
et puis au 15 août il a plus un petit
peu après près de 15 août
il a pu un peu on la semaine et 50 ha de
colza puis les colzas bain company et de
féverole et puis de fénugrec même même
le fenugrec les féveroles tout ça rien à
lever pour dire que dans les autres
d'ombré dit et puis voilà puis là
maintenant bas depuis qu'hier pleut dans
la puce mais le lin on a semé l'un en
premier un an fin septembre début
septembre
on a semé de l'ain apprend on à ce mail
et les couverts est ce que le nain il
était dans les terrains un peu moins
argileuse alors 7 c'est pénétrer mieux
mais les disques du saosnois rouler sur
le sec
on voyait des revenus d'autres pluies
après pc puis c'est le la et demi
enlevée on voit on commence à voir les
rangs et puis on a semé découvert les
couverts on les voit paul veut encore
parce que c'est trop récent et puis
après on aspects du seigle et puis là on
va on va semer de maintenant on s'aime
de logis vert
et puis bon comme on stocke tout aussi
on a le stockage on avait le stockage à
vider pour faire de la place pour les
maïs et puis les soro et tout ça mais
beaucoup moins de place parce que le
maïs on a peut-être faire ça ici le ive
a presque perdu je pense on les calcule
son port fait là je pense qu'on a perdu
la moitié de la moitié du rendement et
le soja je crois qu'on est en dessous de
moitié son métier heureusement qu'on a
là l'assurance assurance récolte pour
pour aider et puis bon les surfaces les
surfaces de le sorgho lui il va il à
perdre
il va perdre mais là on connaît pas
parce qu'on n'a pas on n'a pas mentionné
encore le sorgho les milliers selimiye
qui ont été fait chez des collègues
excédés moitié moins rendement aussi
pareil de 30 soit descendu à 15 voire
voire en dessous ou par 10 il y en a
même qui ont avec ça parce que c'est il
ya c'est très mal vu au départ il avait
semé un peu trop tard
et puis et puis ils se regroupent je
sais pas moi sont peut-être qu'on va
faire 50 quintaux de moyenne peut-être
pas sûr obama au lieu de faire ce 165 70
mais on sera à 45 qui a 40-45 bientôt je
sois pas étonné parce que la sécheresse
la tcar a quand même mais ils sont roux
c'est bien loin
il ya des agriculteurs qui dans votre
tuque ont battu leur goût là qu'étaient
en condition en terre peut-être plus est
chez nous bassine on en a abattu une
partie on arrive à faire 30 quintaux de
sorgho alors que d'humilier on veut
faire que 15 quintaux dans les mêmes
conditions ou 10 10 15 quintaux à
l'humilier si le prix on monte parce
qu'il y en a pas beaucoup
si souvent quatre cents 400 euros tonne
ça peut peut-être faire mieux qu'un
cerveau à 355 euros tonne parce que du
sorgho pour l'instant ils payent
prochaine alors on va voir si les prix
vont monter un peu mais comme toute
façon c'est laisser des productions qui
sont faites le millet sans faire en
ukraine
ils sont faits au canada s'il apprécie
n'a pas dans un pays on en a un autre et
puis c'est le cours mondial qui fait
tout ça c'est le marché qui vais et puis
le sorgho c'est pareil sur vous c'est
pareil c'est il ya des valeurs
organisations qui sont faites avec
l'oisellerie mais avec l'aliment du
bétail bomba pour le pour les volailles
sait comment dirais je
c'est à toi ça suit le cours du maïs
sorgho suit le cours du maïs mais à 10
euros tonne en dessous je crois un peu
près en aliments du bétail alors que le
sorgho et majorque allemagne et ce au
point du protéines et if you see cloche
là bon pour l'oisellerie ont fait 10
euros de mieux que le maïs en principe
au point de vue la revalorisation ce que
d'oser gribouille à vendre son petit sac
c'est un marché qui est déjà plus stable
plus stable et puis il faut fodé faut
faire des variétés qu'ils sont cons un
bel aspect pour vendre à louer
là on est obligé d'avoir des variétés ce
qu'on fait pas l'habitude si on faisait
pas avant ah bah oui de toute façon ne
seriez vous pas vous pourriez de
quinquas cc comme c'est que le seigle
cesse de 7 pour les petits grains cassé
dans des petits sacs sa transparence
savait pas beau
pour moi c'est là on attend maintenant
la moisson de maïs allez viens juste
d'être faites les calculs de rendement
jan-pro fait encore les est-ce que vous
ramenez le maïs au vous faire le calcul
avec a ramené aux normes
non je crois qu aurélie l'a pas fait
encore ça va se faire et puis et puis
l'avait il va nous rester après alors je
l'avais nous reste plus que l'ibpt les
affaires à semaine elle les blés bon on
n'ose pas trop comment c'est trop tôt
parce que comme maintenant on n'a plus
droit à l'imac rocklyn pour pour tâter
contre les pucerons de la jaunisse et
cette année il ya encore un petit peu de
pucerons noirs qui se balade un peu à
droite à gauche il y en a dans les
haricots verts du jardin il y en a où
l'on s'initie c'est qui m'a dit ça dans
d'autres sur d'autres plantes qui sont
encore verte là il ya des pucerons noirs
ce sera des pucerons verts c'est pas
grave mais comme les surfaces maïs
diminue parce que le plus noir il est
surtout sur les maïs dans les pattes de
des poupées et quand on l'envoie sur les
pattes c'est que bon ça cote de mme
harris le maïs mûri les puisqu'on s'en
vont ils se déplacent vers de verre du
vert dans les champs or si les blés sont
levés bon ben là il puisse en arriver là
dessus bon ce qui est dommage c'est
d'être obligé de traiter en foliaire sur
les toits des libyens faut lire avec un
insecticide alors là on on voit des
membres à dégommer tout
tous les auxiliaires qui vont avec
peut-être pas tous parce que les
insecticides tu pour tous mais ben ça on
tue déjà pas mal alors qu'avant barons
ont tué que les puces - bah oui parce
que y'a que les pucerons qui venait
sucer le qui vient suçait les feuilles
l'asld des feuilles de blé et puis les
cicadelles un ca tue tous les suceurs
mais bon les autres les autres
prédateurs les autres d autres musiques
qui à côté ça en principe ça les touche
pas du moment qu'ils consomment pas de
feuilles de blé on avait une sélection
la quête qui était bien mais bon bah on
la supprime bêtement tout ça pour les
abeilles
alors que les abeilles on voit rarement
semblé aussi vont sur le blé c'est un
traitement l'automne s'ils vont cibler
sa verve au moment de la floraison du
lait 1 et encore si les hymnes on sait
déjà moins sûr donc il se passe un
certain temps le après le leem accompli
et il est plus les plus lents et plus
anglaise se fait analyser mais le blé le
blé avec la recherche de 50 de
pesticides
il ya rien on est en route toutes les
molécules sont en dessous du seuil de
détection ainsi ainsi que given that my
vous appuient l'analyse à part et il n'y
a rien non plus
donc on est parti dans des aberrations
un peu exagérée des interdictions un peu
exagéré non réfléchie et non sens et
c'est ce que me disait lucien essayer ça
fait longtemps qu'ils aient sayah il ya
plus d'une dizaine d'années il dit au
moins avec ses teintes ces insecticides
la bombe sur un tournesol et dit jeudi
pas parce qu'il dit d'un tournesol s'est
ainsi classé cours et les abeilles vont
sur le fond ce tournesol un seul était
de tournesol le colza le colza bon ba
isse s'est mis quand même assez tôt en
saison de l'année de devant c'est à dire
au mois d'août le colza il pousse tout
l'hiver tous le produit l'ailé
certainement dit depuis cespi s'est
lassé des quantités encore plus infimes
que si c'était du blé est ce qu'on en
scène du colza à 3 kg ha je vous dis que
ça fait pas beaucoup de produits à
l'hectare dit qu'ils étaient prêts pour
lui et il ya un truc qu'une chose qu'on
a peut-être que ça a été fait j'en sais
rien et c'est d'analyser le colza si
dense à tichy nom avant qu'ils feront en
floraison
si encore des matches qui va compliquer
dans dans son énoncé jus dans ses juges
ça c'est des trucs coghuf que fois fallu
que l'itc avait tout ça fasse je sais
pas je pourrai j'ai pas lu de trucs là
dessus je lis pas mal de choses mais
j'ai rien vu
là dessus qu'on est si comme pour les
betteraves les betteraves que possible
les abeilles on essaie ça fleurit pas un
pot de fleurs il faut ça fleurit que
l'année d'après
ils sont embrassés avant il ya des trucs
qui sont en fait de vouloir trop
interdire on va on va accentuer la
pression après la pression pesticides
sud et sur certaines cultures
on va faire plus de dégâts qu'il y en
avait qui il y en avait certainement
avant bah on va voir l'un dernière ça
s'est pas trop mal passé il ya une chose
quand même qui je pense qui est
bénéfique c'est là c'est la sécheresse
l'année dernière on a une sécheresse qui
était et qui était costaud d'aussi en
fin de saison
en fin de saison parce qu'on soumet des
blés avec des sols moins humide que
c'est là on a semé tout les blés en
octobre il y avait juste de quoi juste
de quoi faire peur d'être elles sont
moins à risque
et puis dessous était dur c'était un
test sur l'a1 et terreur j22 souhaité du
marché d'été livre et je pense que c'est
sécheresse laon ont éliminé les pucerons
parce qu'il n'avait plus rien à sucer un
et cote toutes les cultures sont
complètement déshydraté et tout ça il ya
plus rien à sucer et en moi je
m'aperçois que ça qu'on avait moins de
moins de moins de pucerons qui volait
alors guy thys balader à l'automne
qu'avant bien avant
c'est alors est ce que c'est
effet est-ce que c'est n'est fait
d'avoir mis d'avoir fait les blés à
l'automne avec du des macrolides là
parlons tous les automnes un qui fait
que ces puces seront là bas ils ont ils
ont ils meurent sur la plante
on les voyait ils sont ils sont là
dessus la plante mais ils sont morts
hier donc il s'use plus et puis les blés
en bon ils ont ils sont pour atteindre
pour atteindre la journée sont à des
plats qui sont impeccables là cette
année il y avait des endroits il ya des
petits des petits ronds des petits des
pieds de blick et qui était atteint de
la jaunisse cette année non mais c'était
pour mes chances des profs
sap a fait une grosse chute de rendement
mais on espère que ça va pas monter en
puissance après si le si la sécheresse
fait son effet comme ça mais bon là ça
va être une sorte de cycle savate c'est
un cycle après si on vient sud est
étaient 8
peut-être que les pucerons pouvoir se
repeupler
et puis c'est peut-être après qu'on aura
des problèmes
oui bon donc là on va je vais vous
parler de comment remettre en fertilité
des sols qui sont qui sont morts qui
sont ils sont morts nous sépare l'excès
de cuivre de ce sont des terres à vignes
de terre ocre y avait des vignobles il y
avait du vignoble dedans depuis 80 ans
ou plus de 50 ans et puis là les anciens
ils traités au cuivre dans le temps et
puis d'abord il ya les sapiens n'a
presque plus je pense que ces divines
qui avait qui avait presque un siècle et
c'est et ses soldats il pousse plus
l'herbe pousse plus rien du tout on sème
des céréales dessus une fois kevin
forage et là on sème des céréales de
sion ce n'importe quoi tout ou crève
tous crève
y'a que leur et gras car il va aiea
tenir un peu et encore il ya des
endroits dans la grotte grève aussi et
surtout surtout quand le sol est
travaillée soyez travail est bon voire
même j'ai vu des dents dans le temps
dans l'est dans les années 80 72 80 dans
ces partis là bas on les laisser en
friche parce que on le travaille et puis
au fur et à mesure balle leur ont été
agrandis ces deux mauvaises terres et
par contre j'ai remis des terrains c'est
cela qui était pas trop pas trop atteint
quand même mais ils poussaient plus
d'herbe et au fil du temps mais au fil
du temps le luron il rétrécit c'est un
défaut forrest est faux et en semis
direct puis ça va assez vite au bout de
5 6 ans le et est ce qu'il ya c'est
qu'on mette à ce moment là on mettait en
mai terriens ont été ou pour grand chose
d'un peu de boues de station d'épuration
c'est tout ce qu'on mettait donc dans
les boules à bout elle a un peu il ya un
peu de choses dedans donc ça ça
remontait le ph du sol riel effet php un
peu l'effet bout et puis c'est après
quand on s'est mis à améliorer améliorer
s'essaieront là avec du compost du des
du brf 1 du brf plus qu'on mélange qu'on
mélange avec les bouts alors on en
mettait quoi 5,6 tonnes
oui 6 6 7 tonnes newton et 5,6 tonnes
pas plus ou et de brf mélangé avec avec
huit tonnes de boues à peu près et
l'aller les soldes ça ça les a remonté
un peu plus vite que la boue tout seul
et puis bah après le luron il disparaît
il va disparaître tout doucement il ya
de l'accueil il y avait quand même la
culture a les moyens belle que qu'à côté
encore et puis comme on en met que tous
les tous les quatre ans c'est peut-être
pas assez fort au départ faudra en même
temps faire tous les deux ans un tous
les deux ans et puis ça serait accéléré
les choses plus vite mais bon ça va être
un bon effet et puis cette parcelle là
je me rappelle cette passade a gelé
perdu le cas car après ça c'était un
gars qui laboure alors il s'est remis à
la voile truc
la première année on a déjà vu up luron
qui se dessinait dans les céréales un
sérail qui change de couleur
et puis après que sa vie votée l'année
d'après leur on était comme avant comme
quand j'avais j'ai pris la parcelle
c'est à dire le fait d'avoir la bourse a
duré qu'une année pour dire ses terres
sableuses
alors maintenant maintenant aux barons
on sait comment faire on a une autre
parcelle ou que c'est que ça nous
arrivait en aveyron de 25 ares pas là on
n'a pas mégoté 1
on ya mis 100 tonnes l'équivalent de
cent 100 ou 200 tonnes l'hectare je
crois de 100 tonnes ha de l'équivalent
de 100 tonnes ha de de compost de bf1 de
brf et puis annoncé le cc du déchets
verts broyés
brut 1 il faut que ce soit brut et il
faut et puis c'est la clavelle les
champignons tout ça se met en route la
vie microbienne
et puis et puis il ne faut surtout pas
l'intérêt fall et ses succès
et là en principe la première année
qu'on fait ça il faut semer une
légumineuse rob a souventes fois s'est
posée pendule et et un après a après un
choc de blé ou quoi si c'est si c'est
une fois qu'on vient de reprendre ou une
vigne qui étaient arrachés convient de
reprendre picchi et quelques adhérons
comme ça de cuivre d'excédent de cuivre
ouais c'est du cdu 700 à 800 ppm de
cuivre il y en a ça c'est que c'est
costaud 1
alors là une toxicité qui est assez
forte
et là le brf part on le met on le met
l'été ou hulu des fois ça peut être
l'hiver mais bon en plus c'est un arbre
qui selon l'avaient fait les t1 le fait
était piron on laisse ça comme ça et
puis après on s'aime à l'automne une
féveroles la féverole c'est une
légumineuse el al est capable d'aller
chercher son la zone toute seule dans
l'air donc ya pas des faits des faits
carence en azote tout par par l'effet du
brf mais déjà même si l'ex eu le sol
il ya très peu d'effet un dauphin
d'azoté et puis bon bah toutefois qu
elle la féverole va arriver à se
débrouiller la dent bon il y aura encore
l'effet cuivre qui va être là parce que
le on est en début de décomposition du
bf1 et la fertilité du sol à remonte pas
en une année un mais déjà déjà la
première année on voit que c'est mieux
c'est déjà mieux là sur une bonne
épaisseur d'une petite épaisseur de brf
la lah les racines des peuvent se
nourrir déjà de féverole ce pôle se
nourrir là dessous et puis après pas
d'année en année bat sa place dès qu'on
propose et puis après on fait ça
normalement
peut-être peut-être qu'il faudra dans
cette parcelle l'a peut-être qu'il
faudra qu'on double la dose quand on
vient d'un premier grand aîné en faisant
le restant du chambon alors cette partie
là enfin on double la dose et puis pour
que ça accélère le l'augmentation de
fertilité puis c'est bon au nom votre
tout pareil parce que ça fait les 25
arrêts pour bien grand et ceux hélas bon
mais bon c'est vrai que quand on a des
ferments tiers des grandes surfaces à
remettre en état
bon ils sont pros tout intoxiquer avec
avec du cuivre quand même mais des
terres qui sont bien appauvri mais il ya
il push quand même quelque chose de
delerm il ya des plantes endémiques tout
ça qui pousse on fait les les gens font
les quand même des petites récoltes des
petites récoltes dessus mais il ya un
peu de productions bas en mettant du du
brf laon mais dix vingt trente tonnes
hectare maximum et là on peut remonter
en fonction du des parcelles
or le problème c'est de trouver ce brf
alors nous on est au près de la ville et
puis à on en prend chez un paysagiste le
paysagiste il fait un tas de déchets
verts chez lui 1
il fait tout broyé et et nous en sommes
et il nous demande juste d'emmener le de
le débarrasser du brf broyer un pipe il
on l'emmène dans les champs ou dans bout
de champ à d'autres comme ça maintenant
on le met à côté de la de la plate forme
de
boues de stations d'épuration et on met
100 ensemble et ça fait c'est se
complètent bien parce que le lait bouna
portes de l'azoté du phosphore beaucoup
et la porte de la chaux en même temps
parce que maintenant les bouchons cholet
pour qu'elle soit hygiéniste et le brf
le brf bas en lui la porte de la potasse
que n'apporte pas les goûts et puis il a
perdu un peu de phosphore un peu de lait
grillé tout ça fait sa fan amendement
qui est assez complet et ça on en met
une fois tous les quatre ans avec 5,5 6
tonnes de brf et puis et puis à 8 tonnes
il ya huit tonnes de boues de stations
d'épuration et l' avantage aussi de vdb
du brf
on y est nathan rendent toute l'année on
a rendent depuis deux mois de décembre
du mois de décembre pitou toute l'année
donc le premier brf qui est là il a il a
chauffé
parce que le tas et à ce héros 1 il a
chauffé
quand on le reprend bon il ya il reste
du bois dedans mais il ya beaucoup de
com de beaucoup de poussière de films et
ses fines se colle sur les motifs de
deux bouts et après cela le les boues
elles sont presque pas dans les champs
ça on embaument but les voisins comme
avant beaucoup moins savent au moins cet
avantage là aussi et en faisant un
apport régulier dans des terres des
terres sableuses était un faible
pourcentage d'argile n'est terre
limoneuse aussi terni mode saas et bien
on accélère la avec ça on accélère la
remontée de l'humus d
du sol ça évite que parce que plus le
terrain et pauvres quand terrains
pauvres la récolte à les ports très
riche donc bien un volume de paille qui
est pas très important donc tout est
lent à remonter avec eric ça ça permet
d'accélérer
alors on peut la voir ce brf avec comme
je vous disais avec un avec les
paysagistes
on peut la voir avec avec les communes
les communautés de communes ou comme une
second un dépôt de déchets verts faut
qu'il faut dire en dressage des chevaux
faut le faut passer un contrat avec eux
alors ils stockent on s'occupe d'un on
l'a sur l'autre faire maintenant et on
ce qu'on a fourni le terrain pour qu'il
puisse le déposer 1
ils fournissent le la clôture et
portails parce que les y mettre
quelqu'un pour contrôler pour parce
qu'il veut le contrôle et le nombre de
personnes qui vient qui viennent mettre
du déchet vert
et puis la commune est comme une fée
fait ça c'est ça ça coûte ça leur coûte
pas trop cher de mettre une personne et
puis c'est un coup de moins cher que le
faire enlever en camion benne en bnp qui
sont vite remplies par les branchages
infinie de suite faire parce que il
passe pas un sur trois communes sur sur
une journée ils passent plus de 100
personnes par jour dans la journée alors
ça fait des sacrés volume le puits mais
mis en plaques est là prêt mis en brf ça
fait pas un gros temps de progresser
poids énorme c'est pas énorme
là comme salle otello de faire mais bon
on peut le faire comme ça on n'a pas du
brf aussi qu'on mélange avec les boues
des stations d'épuration
ah non non non pas là les pas de boules
parce que là je suis dans un périmètre
de captage de la ville de mont louis ii
du château d'eau géante périmètre léger
pour le droit je suis en zone rouge
jambon mais qui l'ont mené que du
compost l'as du compost pure on a des
zones où que c'est con quand on est au
près des rivières est comme ça qu'on
peut pas mettre debout malgré qu avec
ans le semis direct il ya plus de
ruissellement mais bon faut la
réglementation elle est faite pour les
laboureurs et nous et on n'est pas assez
nombreux pour être pour changer la
réglementation j'ai déjà réussi à la
faire changer
c'était au niveau de l'enfouissement des
vous on enfouit sait on avait obligation
d'emploi les boues après l'épandage
alors avec depuis que les boues sont
donc on enfouit sem avec une herse
peigne alors l'air l'air se peignent en
fait enfouissez metella les boues sous
la paille on bouscule et la paille et
puis les boucles c'est les boules ça
faisait comme des théories kull de vers
de terre s'arrêta au sol alors ça se
voyait pas de trop mais bon c'était ça
allait bien alors maintenant on n'a même
plus besoin de le faire puis surtout
avec le compost qui est mélangée avec il
ya beaucoup moins 12 heures et plus
personne se plaint

Partager sur :