Triple Performance

Introduction de grandes cultures dans un système légumier

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
EPL Tilloy).  

Ce système de culture concerne des cultures légumières avec l'introduction de grandes cultures. L'essai est mené sur le site d'une station expérimentale, le Pôle Légumes, de 2013 à 2018, dans le cadre du projet DEPHY EXPE NPDC, projet portant sur la reconception durable de deux systèmes grandes cultures et légumiers pour une réduction d'au moins 50 % de l'utilisation des produits phytosanitaires. La rotation typique de la région est une quasi monoculture de choux fleurs (2 cultures la première année, 1 culture la seconde année), avec une diversification par du blé certaines années. Ces cultures sont conduites de façon intensive, et sont fortement consommatrices en produits phytosanitaires.

Leviers testés

Dans cette rotation typique des légumiers, les leviers mobilisés sont les suivants :

Principaux résultats et enseignements

De manière générale, les résultats à l’échelle du système sont satisfaisants pour la gestion de tous les bioagresseurs. Notons que la maîtrise des adventices en oignons reste problématique ainsi que la gestion des chenilles en choux fleur de 2ème plantation. Les performances du système sont globalement satisfaisantes avec une baisse de l'IFT total de 66% à l'echelle de la rotation, mais les performances varient néanmoins selon les cultures. Seuls deux indicateurs sont 'dans le rouge' : la marge brute pour le chou-fleur d’automne et l’oignon. Parmi les facteurs explicatifs, figurent des rendements plus faibles certaines années, mais aussi des charges plus importantes (coût élevé de la variété résistante en oignon).

-> Plus d'informations dans la Fiche Système de culture EXPE

Annexes

OAD évoqués dans ce retour d'expérience


Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées