Marcel BOUCHE - Vers de terre et agriculture

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (5 oct. 2018) - Marcel Bouché - Durée : 136 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube J0h40xDMwxw.jpg


Aujourd'hui, on vous propose une formation réalisée par Maraîchage Sol Vivant, avec pour invité d'honneur notre maître à penser, Marcel BOUCHE, l'homme aux vers de terre !

  • 0:27 - 1.1 : Historique des vers de terre
  • 28:00 - 1.2 : Etude des peuplements
  • 1:04:00 - 1.3 : Profondeur de travail
  • 1:14:00 - 1.4 : Travail physique
  • 1:40:30 - 1.5 : Cycle de l’azote
  • 2:07:25 - 1.6 : Détoxication des lombriciens
  • 2:09:42 - 1.7 : Biostimulation

Voir aussi l'article complet sur les vers de terre !

Transcriptions

je peux dire que j'ai consacré ma vie à

l'étude des vers de terre
bon je suis donc un spécialiste borné
est ça je suis arrivé à ça en commençant
par être jardinier de sorte que je peux
comprendre à peu près ce que vous faites
pas ce que je suis peu praticiens par
contre cela jardinier qu'elle a mais une
entreprise
alors je vais vous faire une

Afficher la suite

présentation qui va partir de la

situation actuelle et on va faire des
marches arrière dans le temps
en fait c'est comment j'ai découvert en
faisant l'étude des vers de terre leur
passé et après on fera la marche dans
l'autre sens là on va pas rester quand
même dans le passé parce que ça va nous
montrer comment ils ont acquis leur
propriété et comment ils sont devenus ce
qu'ils sont aujourd'hui c'est à dire de
sacrées acteurs de la vie des sols
alors comment j'ai découvert presque par
accident
facile un accident quand même qui a fait
beaucoup de route j'ai en effet parcouru
toute la france et ensuite j'ai été
invité en belgique luxembourg a continué
pour tout simplement collectionner les
vers de terre les ramasser car on ne les
connaissait pas en effet ya pas un ver
de terre l'état d'espèce la plupart
inconnus de la science alors j'ai mis
beaucoup de noms latins sûr beaucoup
d'espèces nouvelles mais ça ça vous
intéressera pas je ne vous enverrai pas
de nom latin dans la figure ça m'a
permis d'avoir une vision non seulement
des espèces de france mais de savoir où
elles sont et à force de savoir où elles
sont j'ai découvert une chose très
surprenante
j'imaginais l'évolution de ces vers de
terre à partir de leur caractère
vous savez tous les biologistes français
ont fait l'histoire d'un passé qu'on
voit pas vous faites envoyer du présent
et puis ma grande surprise c'est est de
constater qu'à partir d'une forme
primitive
il y avait des espèces qui alors que
j'appelle primitif ça veut dire en
général la plus simple puis après l'on
voit des vers de terre cathare et
qu'acquiert des caractères
supplémentaire et on reconstruit comme
ça par la pensée une histoire et ma
surprise a été de voir là il s'agit de
deux groupes qui sont d'ailleurs
apparentés et de voir que dans l'espace
ces espèces
sow redonnait de la même façon que moi
j'avais pensé dans le passé alors c'est
bizarre la réalité alors là j'ai
commencé à comprendre c'est que c'est
l'histoire de ces territoires
et là il faut cavale et chez les
géologues aller voir et on s'aperçoit
qu'au autrefois il y avait une mère ici
dans l'aquitaine et que s est retiré et
les vers de terre occupée peu à peu le
territoire voyez-vous avec des haies ont
évolué au cours de ce temps alors là on
est déjà quand même dans pas mal de
millions d'années y est on est dans du
60 millions d'années ça s'est passé les
pyrénées ont fait leur surrection et on
voit le ver de terre s'installer vers de
terre s'installer en suivant cette
histoire on commence a donné du coude
des dac à cette évolution qu'on ne peut
pas voir un ver de terre n'a aucun
fossile n'y a pas de faux cils et
chaleur de terre elle remarque également
que ce n'est que dans le midi de la
france
et cette région il n'a pas échappé il ya
eu des glaciations en effet dans le
passé il n'y a pas si longtemps que ça à
20 milles alors là c'est pas des
millions d'années ces vingt mille à dix
mille ans qui ont ratatiné toutes les
populations de vers de terre donc
l'histoire dans nord un document est
effacé eurêka j'ai compris le passé du
goût des vers de terre et pour le
scientifique c'est important parce que
ça valide mais hypothèses d'évolution
que personne personne n'a été voir je
passe de l'autre côté toujours dans le
midi de la france et je fais la même
interprétation pas de problème si ce
n'est que lors le jeu vous donne pas de
noms latins mais enfin ça c'est une
espèce avec des sous-espèces et puis une
sous-espèce en corse alors ça ça colle
pas parce que on est dans la zone alpine
les alpes ces 14 millions d'années si je
me rappelle bien quand elle émerge alors
le ver de terre ont occupé ce territoire
qui avant étaient sous la mer et puis
alors voilà que
ils sont ensuite ensuite parce que c'est
une sous-espèce de l'espèce passé en
corse et ça colle pas j'ai été voir les
géologues j'ai imaginé des tas de choses
à l'époque c'est impossible
et comme les vers de terre ça nage pas
du tout dans l'eau de mer voilà j'avais
l'exception qui confirmait la règle et
je comprenais pas bon j'ai publié tout
ça en 1972 et la même année il ya eu un
travail dgt a fait par un navire qui me
faisait des sondages dans la
méditerranée et qui a démontré que la
mer méditerranée ya 6 millions d'années
donc après l'es13
c'est le niveau de la mer kbc t'as pas
la peine d'avoir des montagnes c'est le
niveau de la mer le niveau de la mer a
baissé de 1000 m énorme
il ya d'énormes dépôt salles
actuellement sous la méditerranée
alors c'est la part fondu parce qu'il ya
des couches dessus qui empêche la fonte
est alors surtout là on rentre dans
l'histoire qui se fait en millions
d'années et on a alors là je vous
demande d'apprendre veillé par nom latin
vous allez au j'ai parlé de trois
catégories écologique
c'est quoi les catégories de collègues
c'est en gros des vers de terre qui font
la même chose qui du coup vont s'appeler
et pij et quand ils sont et pis ça veut
dire dessus
geos la terre c'est tous ceux qui sont
dans la matière organique au dessus du
sol qui sont dans vos tas de fumier et
c'est tout ce qui en fait ne rentre pas
dans la partie minérales du sol puis les
en deux les en 2g c'est le contraire ils
sont dans la partie minérale et en gros
les uns et les autres ont une activité
plutôt horizontale les uns mangeant les
débris organiques dans la partie
minérales les autres ne mangeons code la
matière organique en surface et ce
faisant bouffer par d'étape comme ils
sont en surface des tas de prédateurs
les oiseaux vous voyez ça sans arrêt
donc ce sont deux grands groupes alors
il ya des tas de l'espèce de vers de
terre qui ont occupé ces deux
emplacements
je vous invitons tous les noms latins en
vous demande seulement de vous rappeler
il ya ceux du dessus et pij et puis ceux
qui sont dedans en dos j'ai alors voilà
un an dauger typique
il est blanc il n'y a pas de
pigmentation parce que tout simplement
il est dans le sol et la pigmentation
lui servirait à rien bon par contre vous
allez voir quand j'ai alors là celui
elle est un peu particulier il est
lumineux en plus sous la dent le loueur
voyez à côté voilà un autre en 2g y ait
toujours pas de pigment et en les épis g
voilà eux ils ont plutôt la couleur des
feuilles mortes
vous allez je sais pas moi dans une
école à l'automne vous avez à peu près
ça et ça pourquoi ils ont cette couleur
là bas tout simplement la sélection
naturelle ils ont intérêt est à peu près
de la couleur on appelle ça l'homo
kroumirs sans même couleur que le milieu
et les prédateurs les 100 nourrissent
ils ce sont des animaux qui vivent dans
la matière organique riche donc se
reproduisent à tour de bras et ils sont
consommés à tour de bras
grosse différence avec les objets qui
n'ont pas ce risque
et du coup ce besoin de reproduction et
qui peuvent y dans les milieux plus
pauvre en énergie
alors là on va reculer on va se je parle
là c'est un mot un peu barbare
tectonique des plaques appelé sa dérive
des continents c'est pareil c'est
l'ancien terme c'est à dire que les
continents se sont baladés et maintenant
on sait date et safa les géologues sauda
tessa et grâce à ça j'ai compris ce qui
s'était passé et c'est là c'est
extraordinaire quand on m'a demandé de
faire une interprétation mondiale hall
est ce que ça a donné
alors vous inversez vous inversez les
lettres à vous reconnecter peut-être ici
l'amérique du sud
là c'est l'amérique du nord là c'est
l'afrique regardez l'afrique avec l'est
avec la halle au maghreb
là vous avez l'australie l'inde
tout ça c'est en boîte et dans un énorme
continent et l'asie du sud est est qu'à
l'époque les géologues se trompait mais
moi les vers de terre m'ont indiqué que
ça faisait partie en fait elle était là
bon et là il se trompait bon alors j'ai
eu le malheur enfin pas de malheur jeu
bonheur de dire qu'il s'était planté à
partir des vers de terre de dire que les
géologues se trompent
pia nord surtout ce qui masque est
intéressant c'est que cette grande
plaque du sud
prof elle est entrée en collision avec
une plaque du nord qui en gros
l'amérique du nord l'europe et l'asie sa
forme est un tout il n'y a pas d'
atlantique
c'est comme ça il faut s'y faire et
cette collision là que j'ai marqué en
rouge c'est l'apparition de montagne qui
ont aujourd'hui qu'on appelle des
montagnes musée ça se passe il ya à peu
près de 190 300 millions d'années
en fait c'est le processus qui prennent
du temps et baoum le nord s'est heurtée
aux grandes plaques du sud est apparue
ces montagnes qui s'appelle aujourd'hui
les appalaches sur l'amérique du nord
mais les monts calédonien en écosse
l'homme l'armorique le massif central
les vosges
nous y sommes et puis ça continue vers
les monts métallique en allemagne et
alors il s'est passé autre chose à cet
endroit là qui s'est passé même
probablement en dessous de ces montagnes
les vers de terre ont fait une évolution
très particulier
tous ceux qui sont au sud là bas ils
étaient évolué et est adapté à la vie
terrestre à partir de la vie aquatique
dans la vidéo douce ils sont rentrés
dans la terre et comme la terre c'est
lui c'est du costaud
il n'y a pas que la terre et du costaud
leur casse croûte du costaud cirque les
feuilles sur les i stand pour être
mangés ils ont besoin d'un gésiers c'est
comme alors le gésier d'un ver de terre
c'est comme un gibier de poules ça marc
chayer petits cailloux ya pas de dents
comme les poules ils n'ont pas de dents
mais il se sert de petits cailloux pour
broyer et le plus logiquement du monde
le gibier semaine juste derrière la
bouche alors dans toute cette partie sud
ils ont très logiquement le gésier
derrière la bouche voyez comme vous le
voyez là et puis précisément là quand
les continents
sont rencontrés qu'est ce qui s'est
passé je sais pas mais nous en avons
bénéficié parce que nous en bénéficions
il ya eu un des vers de terre qui ont
évolué jeu même trouver des formes qui
avait encore un peu un gibier devant ce
qui explique le passage des heures et
ils ont reculé le gésier d'arrière alors
vous allez mener au repos c'est leur
affaire mais non c'est là l'autre parce
que en reculant gésiers enfin ya un
jabot devant un jabot voyez il ya deux
petites poches à chaque fois en faisant
ça ils libèrent dans leur tête de la
place parce que le problème des vers de
terre c'est qu'ils sont sous pression
dans leur galerie ils peuvent pas ou
herbe sortir des oreilles comme nous pas
possible il faut tous ces lignes donc la
pression de sélection des galeries les
oblige à m empilez tous leurs attributs
vers la tête et manque de pot tout me
pose sans pile alors le fait de reculer
le gésier derrière ça libérer de la
place dans la tête et résultat ça a
permis le développement de très gros
muscles qui ont créé les vers de terre
capable de bien mieux travailler et
laborie sol ça ça nous concerne pour
sale tour dit ça ne regarde c'est ce
passage du premier au deuxième vers de
terre est un petit miracle évolutif pas
ce que c'est c'est le genre de truc on
se dire pendant des millions d'années
ils ont pas pu casser la croûte pour
passer d'un système à l'autre je vous
dis j'en ai trouvé heureusement l
intermédiaire qui montrent que
l'évolution est possible les deux
schémas sont possibles mais
successivement et puis évidemment il y
en a un qui domine c'est ce qu'ils sont
capables de beaucoup mieux travailler
les sols et alors cela ils adorent ça
déplace le clip et l'homme sage vais pas
rentrer là dedans mais surtout ça ça
permet le travail du sol et ça crée une
troisième catégorie de vers de terre
dont je pense que je vais parler qui
s'appelle les ânes ici qu ils n'ont pu
devenir amnésiques que quand ils ont eu
cette caractéristique là mais la
réciproque est bon quand ils ont cette
caractéristique qui peuvent
c'était aussi et piger en 2g voilà donc
alors c'est même tellement vrai que ça
s'est passé avant l'éclatement de
l'europe par rapport à l'amérique du
nord
et pourtant dans les appalaches car
c'est là que ça il y à bien des vers de
terre avec je m'appelle poste gésiers le
g10 en arrière mais ils ne sont pas
devenus amnésiques
c'est pour ça que c'est bas c'est comme
ça par contre nous la les européens et
les nord africains l'afrique du nord au
point de vue géologique ça fait partie
de l'europe alors résultats par contre
c'est parmi ceux qui avaient atteint 7,7
aptitudes d'avoir un musculature
puissante que se créent les amis sic
et alors annie 6 un mot qui veut rien
dire apparemment puisque je vous ai
parlé des effigies ça c'est clair les en
2g c'est qu'on sollicite pas parce que
c'est un beau j'ai dû créer un
dictionnaire à deux grecs
ça veut dire qu'ils montent à
redescendre ou si c'était avec leur
activité devient verticale ils viennent
s'alimenter souvent surface pas
seulement 1 mais ils ont cette aptitude
est par contre y vont s'organiser pour
vivre verticalement et c'est eux qui
font à la fois les galerie verticale qui
permette où on va en parler on va
revenir aux fonctions qu'ils font mais
aussi qu'ils vont mélanger à ça c'est
très important vont mélanger la matière
minérale avec la matière oriane les deux
autres catégories elles vivent chacun
dans leurs oeufs dans leur territoire
là non le ils vont faire le bordel vont
mélanger et vont faire ce mélange organo
minérale qui permet d'avoir des grumeaux
et créé une structure d'un au sol donc c
c'est annie 6 ce sont les champions de
la fertilité des sols et aujourd'hui ils
sont 80 % de la masse animal des vers de
terre
la masse des vers de terre pardon pas de
la masse à lima les vers de terre
représentent 70% damas animal total et à
l'intérieur d'eux les années s'ils font
80%
quand on a un solde de fertilité normal
les ogm non ils en ont pas besoin
d'ailleurs dans toutes les parties où
les uns parce que vous avez vu que ça
s'est produit que dans l'europe a
finalement cette affaire et c'est
toujours vrai bon c'est à dire que caen
retombe en amérique du nord il n'ya pas
dani sic quand on en amérique du film
pareil il y en a pas en australie il y
en a pour un indien n'a pas en afrique
sauf le fn
évidemment le maghreb qui joue lydie
n'est pas africain autant qu'on croirait
mais est en fait on paie alors voilà un
âne ici que là on est dans le midi et
comme toujours on exagère en effet c'est
des bêtes qui peuvent atteindre de très
grande taille vous en avez vous ils sont
plus modestes mais vous je vous dis ça
il ya eu le grand coup de gomme dudu du
glacière et ce sont seulement ceux qui
ont remis gré à partir du sud
alors vous avez quand même des bêtes
comme ça hein mais j'ai trouvé jusqu'à
un mètre 10 sur la frontière franco
espagnole des espèces invraisemblable
mais en général qui sont très localisés
alors voilà le genre de bêtes malheureux
vous laissez pas impressionner
plus c'est gros moyens en a un c'est à
dire que quand je vous parle sur ça que
je vous parle souvent en biomasse alors
qui est dix années si pour faire le
poids d'un ça revient au même
elle boulot pour nous ce qui nous
concerne le boulot du sol maïs met à 10
pour faire le boulot d'un pied voilà il
réciproquement
alors ce qui est je vous ai dit on n'a
pas de fossiles mais la chance qu'on a
c'est que d'accord la datation n'est pas
très précise enfin on se trompe on sait
pas on est sûr 50 millions d'années
d'erreurs mais on a les traces des
activités du mélange organo minérales de
la matière organique des plantes avec
les minéraux du où j'ai des vers de
terre fameux gc qui s'est déplacée des
années sic on là parce que ça ça reste
en fossiles on a pu les uns les acteurs
mais on à leurs actes on est partis du
présent jusqu'à
290 millions d'années je vous ai
économiser la mer on le verra peut-être
tout à l'heure avant qu'ils occupent la
terre les qu'était pas vers de terre on
appelle cela sont là des années lead
vivait au fond des mers et on a encore
un coup de chance on a une photo si on
peut dire dans les sédiments marins qui
doivent d'avoir 900 condamné où on voit
des verts marin cette fois ci qui sont
leurs ancêtres qui ont pas l'aptitude de
la bourrée de mélanger avec les feuilles
mortes
il y en a pas mais qui est sûre ça
valait déjà des mais d'aider des
sédiments et on en parlera tout à
l'heure et qui ont développé le système
hydropneumatique on en parlera tout à
l'heure qui permet déjà de creuser dans
les sédiments parce qu'un ver de terre
c'est un poke l'un des moteurs et ça
envoie deux malheureux c'est de l'eau
c'est pas de lune sous pression mais
c'est ça alors maintenant on va partir
la présentation du passé vers le présent
vers 700 millions d'années il y a dans
la mer c'est les verts marin ils ont
comme propriété d'avoir déjà tout le
système hydropneumatique on va le voir
est par contre pour la reproduction et
scott par la tête si j'ose dire ce
qu'ils ont une tête il lâche dans la mer
le sperme et les ovules le sperme se
baladent va rejoindre les ovules ça se
reproduit comme ça voilà et alors les a
vus le ont alors vite et lui c'est un
grand mot pour dire des réserves en
albumine pour nourrir le jeune embryons
une fois que la fécondation en fait faut
aller jusqu'au bout et à voir un petit
état ces jeunes d'hier qui s'apprend
bras portent des noms qui va sortir
d'une commande de l'ofs
exactement comme une poule la poule a
les réserves pau le poussant un basset
même système
alors ça ça se passe dans la mer et puis
alors il ya eu un petit problème c'est
quand les verres de lait vers marins ont
essayé de de coloniser les terres en
remontant notamment les rivières à la
ils sont tombés sur un os
c'est qu'il ya tout
jour le courant qu'il en est la
meilleure et notamment leur sperme leurs
ovules bonsoir ne sorte qu'ils
n'arrivaient pas à coloniser alors il a
eu un groupe quelque assez malin pour
changer un peu la donne
ils se sont mis à devenir hermaphrodite
ça veut dire à la fois mâle et femelle
et il se fécondent à l'extérieur quand
même mais dans l'emballage d'un coco qui
peut rester du coup dans les sédiments
de l'eau douce terre nous sommes entrés
en eau douce et il ya toujours le sperme
et d'ovules avec la réserve pour l'off
voilà et alors quand on passe aux
tertres vers 290 millions d'années ils
sont tous joueurs maffrand qu'il est il
se fait qu'on dans des cocons mais cette
fois ci ils ont ce qu'on appelle un cli
tel homme ça doit quand vous avez un ver
de terre vous aurez une espèce dano une
selle et bien ça c'est ce qui permet de
nourrir le cocon et au lieu de fabriquer
des ovules avec des réserves
les ovules non plus de réserves ce sont
des ovules sans vie sans vite et lui
sied plus rien
par contre c'est le cocon keller réserve
voilà c'est un changement technique de
pour nourrir les jaunes les jeunes fait
qu'on n'ait la fécondation
alors ça c'est vraiment terry cole c'est
ce qu'ils vivent dans la terre et puis
qu'ils vont devenir
ils vont casser ou qui vont avoir
d'abord à gésiers dans la tête et puis
pour les plus modernes dont seulement
nos régions bénéficient un gibier en
arriver là je vous entends des vers de
terre en train de copuler à la surface
ce sont des années sic ils sont montés
comme ça à pineuilh se sont rencontrés
coucou et alors qu'est ce qu'ils font ce
que c'est là que la reproduction et
amusante
ça ça va peut-être vous faire fantasmer
mais là ce sont des homosexuels c'est à
dire que ce serait une copulation entre
organes mâles
bon alors jouer et je vais vous en faire
fonctionner celui là par exemple il a
ses testicules qui vont venir se vider
ici grâce à un organe de pression le
sperme va passer dans le conjoint est le
conjoint va mettre précieusement ce le
sperme dont tu veux de l'autre dans tout
ce qu'on appelle une paire matech voilà
il n'ya pas vraiment fécondation 1
et comme le dit se rendent
réciproquement le service ils repartent
après copulation chacun son petit côté
avec la réserve du sperme du conjoint
c'est la première étape de la
reproduction
alors ce fameux clip l ' cette grosse
blinde convoi va produire en fait
l'animal va se contracter
il va produire une sorte de dano dans
lesquelles il va mettre la lbu mine je
voulais déjà expliqué pour nourrir le
futur descendants et cet anneau va
glisser vers l'avant le pilat ya un
petit port femelle assez ce petit truc
blanc l'info c'est modeste mais c'est
par là que sortent les ovules quand
l'anneau va passer devant il va mettre
un ou trois quatre bulles
ce sont les siens là c'est le côté
femelle qui fonctionne plein pot puis
alors ça continue de glisser un peu puis
là où il ya des tout petits trucs ce
sont les fameuses spermathèque qui vont
se vider avec le sperme de l'ex conjoint
donc dans le cocon va y avoir
fécondation du sperme du conjoint
précédent et de le vul de l'animal qui
produit le cocon voilà vous avez à peu
près tout est noté que la reproduction
externe la fécondation d'ipad interne
elle est externe comme dans la mer là
ils rompent ils ont gardé le la vieille
formule de leurs lointains ancêtres
marins mais ça se passe dans le cocon et
du coup s'est pas entraînée par l'eau ça
reste dans le sol et le coq on va suivre
ça petit destinés à leur cocon peut-être
le voir
une fois par an vers de terre mais ce
phénomène d'avancement de nous voir
venir ouais alors là tous ça c'est la
question
mille euros je ne connais pas la
démographie les vers de terre donc
combien de fois ça se produit alors ce
que tout ce que je peux dire c'est que
comme les éléphants et les souris plus
c'est gros
- ça se reproduit souvent et moins ça
pullule vous pouvez tous vérifier que
les et les formules beaucoup moins que
les souris bon bah c'est pareil pluie
senti vous avez vu tout à l'heure des
épis g vous à connaissait d'ailleurs ces
petits verres de thé rouge des fumiers
ils se reproduisent comme des lapins
alors e&y copule sans arrêt d'ailleurs
ça se voit quand on prend on les voit là
en train de faire des galipettes et ils
produisent un très grand nombre de cocon
dans la nature d'ailleurs même quand
l'été arrive ces animaux là sont tués
par la sécheresse il est la forme de
résistance
c'est le cocon c'est-à-dire c'est comme
une graine dormantes et à l'automne
quand la pluie revient ça redémarre bon
alors ça c'est donc la démographie les
galopante je peux pas dire pas si je le
sais parce que en élevage puisque on
verra et demain que on utilise ces
animaux là par contre pour transformer
les matières organiques et on élevage
est mesurée par exemple je peux vous
dire non latins mais disons un vers du
fumier c'est un jeune vers gül deux par
jour parce que lui mais plusieurs revues
lonfat c'est compliqué il fait de cocon
vers ie 3 ans et des chiffres idiots ont
fait pas des cocons virgule 3 enfin
c'est la moyenne par semaine est dedans
il ya plusieurs jeunes via la sas et des
plus leurs seins et yvon et c'est pour
ça qu'ils ont très utile quand on le
transforme les matières organiques c'est
un outil qu'on qu'on met en oeuvre et et
qui se prêtent une bonne action
par contre les gros bras leur sens et à
celui là était impossible pour voir un
cocon dans dans les sols si rome ça
m'est arrivé alors on les traque aux
coups
énorme c'est incroyable pour un peu
encore un petit effort et on pourrait
faire une omelette bon l heureux ça va
être très peu mais pas souvent mais je
sais pas je ne sais pas non plus leur
durée de vie gelé déduites indirectement
un jour je dans un champ j'ai vu en fait
c'était dû au trac au souk du tracteur
qu'il est coupé et ses animaux l'an le
pouvoir de régénérer alors en comptant
le nombre de régénéra aller en sachant
que ça a été tu peux repartir à zéro 1
kg avec un l'amour parents parce que
c'était cultures de maïs dans le pays
basque où j'ai vu sa part des déductions
toute affaire l'affût mentale fumeuses
je suis arrivé à l'idée qu'elle vivait
20 20 25 ans il sait pas plus voilà donc
déduction ils doivent à un jeune viable
tous les 20 ou 25 ans voilà en moyenne à
vie d'avant vue parce qu'il ya de la
mortalité infantile les progrès de la
médecine ne les touche pas beaucoup
bon alors voilà donc encore un âne ici
qu'avec son beau clip à l'homme c'est
pour vous montrer ça et vous voyez
également qui les cas il est coloré de
sombres lui pourquoi parceque il sort la
nuit la nuit à des prédateurs rhin qui
qui regardent et la sélection naturelle
fait qu'ils sont la couleur sent bon
tout simplement
donc c'est toujours une histoire c'est
l'adaptation qu'on appelle aux maux
chroniques même couleur que le milieu
mais voyait son pull rouge ils sont
sombres
alors voilà un petit cocon qui est en
train d'éclore
on voit à travers la la paroisse la
jeunes larves qu'il va sortir et qu'on
va appeler juvénile une fois qu'elle est
sorti voilà ça continue pour un autre
c'est mignon tout plein voilà robot ces
petits bébés et alors voilà du ltte bon
ben là ça vous apprends rien à la légère
alors jusqu'à maintenant je vous ai
raconté une belle histoire
c'est leur histoire c'est comment ça
s'est mis en place dans nos milieux même
on va maintenant commencer à passer à du
quantitatif c'est à dire c'est bien beau
de raconter ça sur un ver de terre à
chaque fois une espèce avec ben non il
faut savoir également la quantité des
animaux qui travaillent le sol et là
croyez moi c'est du boulot et puis alors
en plus l'activité des vers de terre
varient en fonction si fait froid il
bouge plus s'il fait sec
ils sont en boule dans le sol il bouge
pas non plus et puis il n'y a pas que ça
on va apprendre je vais apprendre j'ai
appris qu'il ya des pour certains
d'entre eux ce qui monte la nuit les
années civray s'arrange pour rentrer en
diapos c'est-à-dire roupiller lorsque
l'hymne heures pour eux lorsque les
jours sont trop longs donc les nuits
très courtes à bruce et la mauvaise
saison parce que en plus les plans sont
en train de quoi tu penses et juin 1
ça commence en fait moi mes dates c'est
de calais sur le 28 mai c'est pour vous
dire c'est une précision
à partir de là haut up c'est à dijon que
j'ai calé comme ça donc ce pratiquement
comme ici et partir du 28 mai et surtout
symbole qui pleuvent qu'ils fassent doux
que le toutes les conditions sont bonnes
pour qu'il soit effectif il se met en
boule
alors j'étais long 1 réalisé que c'était
la durée du jour qu'il est con on
s'attend pas à ce que des vers de terre
soit réglée par la tuerie du jour civile
dans la terre des sports banon cela ils
montrent toutes les nuits et en plus au
mois de juillet ce cas il se casse le
nez
en surface la plus grand chose à manger
ils ont tout reims et depuis l'automne
les plantes d'accord au printemps
produit des pétales des flux des machins
mais pas grand chose quand même
elles sont encore en croissance dans
quai elles ne prennent fournissent pas
grand chose comme casque donc pour eux
c'est la diète 1
et en plus ils ont même pas le temps de
casser la croûte la nuit courte alors
ils ont décidé de se mettre en disposent
quel que soit le temps et les bonnes
conditions de température
humilité par ailleurs donc c'est les
trois formes de résistance
oui vadot résistance ou plutôt de non
activité où il se met qu'on appelle
encaissant semés çà c'est dû aux
facteurs extérieurs sécheresse ou froids
où ils décident eux mêmes
ça s'appelle dit la pose de deux
commandes de ce maître en vacances
aussi on veut essayer de savoir la
quantité de vers de terre faisait un peu
de mal alors j'ai des tas de techniques
il ya la petite brèche que j'employais
pour me balader en france là je
cherchais pas les quantités
là il ya des pots piège où on les fait
tomber dedans pour voir leur activité de
surface mais en fait il ya deux grandes
techniques 1 à hull où on arrose à la
surface avec un produit qui les chassent
du sol ont fait en plus une prière
saint-marc nul 1-1 et iman bowie monte
pas en fait ça dépend de leur activité
ils sont inactifs ils monteront pas oh
ça dépend aussi de la façon dont ils
sont j'emploie un mot grossier lucie
fuse ça veut dire qu'ils fuient la
lumière tous les vers de terre tendent à
fuir la lumière pourquoi parce que les
prédateurs eux fonctionnent à la lumière
et moralité mais toutefois les épis jets
qui ont l'habitude voir la lumière
régulièrement qui passent à travers les
feuilles mortes ou les ânes ici qui
quand même montrent le soir dès qu'ils
peuvent
il fait encore pas vraiment nui à la
pénombre pour casser la croûte sont -
lucie fut-ce que les en deux heures les
ans de ge pas de lumière ils n'en
veulent pas ils sont tous le talent seul
héros immonde pratiquement pas bon alors
il ya l'autre technique plus courageuses
on va chercher dans la terre mais alors
là il ya un autre problème c'est que
sauf moi au niveau planétaire les gens
prennent la terre itri sorte les vers de
terre comme ça alors là c'est joli mais
alors on attrape jamais les cocons parce
que c'est tout petit on attrape pour les
petits parce qu'ils sont trop petits et
puis alors même les gros hills en europe
ça dépend des sols et des espèces mais
c'est en europe de terre boueuse et on
les voit pas le tri manuel c'est quelque
chose de
très dépendant alors du temps heureux
nous avions les conflits est ouest
mon ami soviétique qui avait des moujiks
pour trier me disais c'est ça il faut
faire étriller à la main et puis alors
en parlant des anglais parce que ce sont
des feignants il se donne pas le mal de
collecter je vous assure c'est ce que
mon ami mercury celle du ladhof m'a dit
maduro s'acheter une technique de
feignants moi j ai dit oui mais toi
c'est un travail de moujik on n'a pas de
moujik alors moi j'ai trouvé une autre
solution
j'ai fait une machine qui me permettait
de laver la terre bon et une fois que la
terre ils avaient j'ai pu que des
racines un deux trois quarts ap quitte
rennes 1-3 limaces et puis l'état vers
de terre on les sort à la fin et on voit
même les cocons on peut faire ça au
laboratoire dans de très bonnes
conditions
bon ben ya quand même des limites à
cette affaire d'héritage et représenter
une motte de surface mais la terre le
sol ne s'arrête pas à 20 centimètres
alors dans la réalité je suis descendu
par couche de 20 jusqu'à 60
mais je me suis arrêté à 60 ce qui est
très insuffisant les années s'ils
descendent au moins un mètre cinquante
de mètres j'ai vu dans des carrières lee
gallery à 6 mètres de profondeur alors à
ce moment là c'est pas si mal ce truc là
parce que dans les galeries a coulé le
fameux truc et les vers de terre profond
remontent à la surface comme il n'aime
pas la lumière il reste bloqué lors de
sorte que j'ai combiné les deux
techniques alors aussi la g représente
avec hull la douche est pile le jce est
la peugeot que également il ya des
problèmes de moyens de transport et de
poids il faut avoir les moyens de faire
l'un et l'autre il y en a un qui est
beaucoup plus léger mais insuffisant et
l'autre par contre c'est très lourd et
il faut lui imagine ce qui est
intéressant c'est d'utiliser les deux et
c'est ce que j'ai fait un moment j'ai
fini par ben on prend du temps à
comprendre mais au bout d'un an de
travail sur le terrain je me suis dit
mais je fais d'abord l'extraction des
vers de terre
par la méthode légère et au même endroit
je creuse jusqu'à -60 voilà et du coup
j'avais le complément alors complément
et ben c'est de loin la meilleure
technique
alors voilà le ver de terre inactifs
l'aï sont encaissant c'est à dire eux y
fait froid
pour faciliter la compréhension et pas
se perdre dans des tas de variantes
je présente tous les résultats rapporte
à une population moyenne d'un seul
moyennement fertile n'est ce pas et
retenez les ordres de grandeur il ya une
tonne dany sic à l'hectare 200 kg dans
deux j'ai oublié les épis j'ai là c'est
ferran prairies il y en a 1 yvon d'une
bouse de vache à l'autre bah enfin c'est
de loin dans les erreurs de calcul les
deux premières catégories donc alors
rappelez vous de ça parce que c'est un
chiffre moyen
soyons très clairs dans un sol bien
cultiver cultures céréalières n'est ce
pas intensifs la com com c'est faire l'
on emploie pesticides herbicides tout ce
qu'il faut pour que le rize a rien à
bouffer grâce aux herbicides et surtout
qu'on les tue bien avec les pesticides
vous pouvez mettre à plat l'ensemble là
vous mettez vingt kilos à l'hectare à
l'hectare également si vous êtes au
milieu du sahara c'est pareil elle s'est
même pas 20 kg c zéro si vous êtes
également dans les eaux glacées du nord
c'est zéro mais par contre si vous allez
dans une prairie normande l'a bien
arrosée bien grasse avec des vaches ou
veilleuse dessus vous pouvez multiplier
ces chiffres-là par trois et pareil en
forêt je dis pas que ça va jusqu'à trois
fois plus mais deux fois plus un peu se
trouvait dans une belle forêt bien bien
feuillus et bien active et puis ça peut
tomber très bas sous des conifères
acidifiant donc c'est un chiffre moyen
qui nous permet de reporter sachez que
ce chiffre
l'appliquer à des biomasses différentes
alors voilà ce que ça donne ce que vous
vous n'imaginez pas voilà un peuplement
moyen d'un mètre carré vous le voyez pas
parce qu'ils sont sous terre alors là
j'ai repris des vers de terre j'ai des
armes ici le papier pour la photo voilà
c'est le peuplement qu'on voit pas à des
petits des machins et des juvéniles là
tout il alors maintenant on va passer
pour rôle c'est à dire que là on voit
les acteurs on a les quantités on voit
même leur activité puisqu'ils ont plus
ou moins actifs en fonction du en
fonction de la méthode d'allier capture
quand ils veulent pas sortir
c'est aussi parce qu'ils sont inactifs
nahon c'est donc deux choses la quantité
et l'activité au cours des saisons
mais qu'est ce qu'ils font mais jouent à
la belote
on va voir que nous alors les trois
catégories écologique là sans
représenter lasser les années sic alors
vous suivez comme ça là c'est les en 2g
c'est normal ils sont en bas sont dans
la terre et ça c'est les épis j'ai hélas
j'ai regardé parce que tout est lié ce
qu'ils cassent la croûte
là c'est variable en fait mais là les
indécis qu'on l'aptitude de manger de
très beaux de même les très grosses
feuilles
il tire ça dans leur galerie sa joie des
fois on voit des fois qu'ils sont cons
c'est comme ça qu'ils restent à l'entrée
de la galerie parce qu'ils ont propulsé
plus loin par contre les épis j'ai eu
images et les matières organiques de
surface et les proies
c'est à dire ils sont des droits très
exposé et quand on a une pige et
moyennement quand on est si près presque
pas quand on est en 2g
ils ont une mobilité alors eu l'idée
qu'ils avaient d'une puce de hache à
l'autre jolie thaler en surface là elle
quand même sensible mais pas énorme mais
quand même quand il ya un orage est ici
vous avez les vers de terre vous les
voyez se balader en surface il faut un
mètre cinquante de mètres avant de re de
se réinstaller plus loin
bon mobilité la taille alors là josé l'x
et les agnostiques qui vous avez vu des
balaises la durée de vie à josé dit oui
on peut imaginer que les éléphants se
reproduise moins vite que les petits et
pigé et puis également les formes de
résistance les formes de résistance sous
forme de cocon l'était lorsque la
sécheresse
je les confonds c'est oui sous forme de
diapositives des rythmes saisonniers et
encaissant ça veut dire quand il fait
froid ou sec
il se met en boule comme on vient de le
voir représenter voilà quand j'ai fait
mes explorations là pour que connaître
les vers de terre de france et de
navarre
je me rappelle que ses hommes dans le
massif central bon parce que là je pars
en tournée dans les vallées ça va il
fait bon et puis quand on monte on
récolte on tombe sous la neige où on
tombe d'un dans des sols qui sont jolies
alors comme je ça coûte cher les voyages
bah je me donnais du mal je cassais le
lac route gelée et puis de ma foi
j'ouvrais et et les notaires ont
l'amabilité alors c'est incroyable comme
ils sont sympas ils se mettent juste
dessous le seul jolie alors dans notre
esprit de mammifères à sang chaud à 37°
obligés d'y rester en suisse 11 1 en
réalité sont pas un
ils viennent se met là parce que ils
peuvent plus nourrir il fait trop froid
et il se met à économie 0 quand vous
êtes à 0 devrait vous n'avez plus besoin
de rien et vous pouvez attendre
et oui le métabolisme et hilton aussi
vite que zéro degré donc c'est ils vont
pas aller se mettre dans le sol profond
chaud il se met juste sous la glace
et quand je dis juste alors sa gelée
compris par contre au labo ce que je
suis un couillon qui un jour a essayé au
labo pour les étudier son binoculaire
comme jeu
vu gelé je cherchais en fait maintenant
j'emploie somnifère mais je cherche à
les calmer parce unis pour les voir
vivant avant de les disséquer les tuer
alors bon et je n'arrivais pas trop quoi
les pour y arriver un bon jour je lis
des bas c'est pas difficile
je mets de la glace va refroidir ils
vont se calmer
aïe aïe aïe au cap ours chalmé sont pas
calmés dès l'instant qu'ils avaient un
cristaux de gaz qui dit qu'il est qui
les touchait il frétillait hills hotel
en masse ou pierre là alors j'ai renoncé
complètement à la glace mais ça m'a
permis de comprendre ce qu'il s'était
passé dans le massif central dans mon
seul jolie les vers de terre viennent se

juste sous le seuil joly dès

l'instant que le froid pénètre et les
touches d'un petit glaçons y descendre
jusqu'à un peu plus bas et un peu plus
bas
de sorte qu'ils se maintiennent elle
c'est très astucieux est la plus basse
température possible mais sans se faire
piéger par la glace alors autant la
biomasse des vers de terre est énorme et
leur production largement suffisante
autant c'est la première offre de viande
pour l'ensemble des déprédateurs quels
qu'ils soient que ça soit des carapetis
cavale un des tas de choses comme ça
alors on est loin de connaître tout ce
qui est prélevé par les les ou alors les
oiseaux c'est un peu mieux connue là cet
outil de cette étude et quantitative et
elle a démontré coiba que les mouettes
se se goinfrent pendant 20 minutes ça
prend 20 minutes et comme on est en
suisse ces 20 minutes précisent ils ont
des montres elles vont ensuite elle
s'arrête elles vont à tous se percher
non elle se perche pas elles vont dans
le champ les mouettes se faire choper et
elle digère 20 minutes et le record
la conclusion de du travail ça a été que
le prélèvement des mouettes par rapport
au peuplement des vers de terre est
strictement négligent
le le souk de la charrue fait bien plus
de dégâts dans les populations va
retourner dans dans la mer il ya 635
millions d'années on a un coup de pot
incroyable glisser déposer au fond de la
mer
des vases n'est qu'ils ont gardé
l'empreinte de alors là c'est un ver de
terre que j'ai me mais ce sont des vers
marins ils ont plus de soi mais c'est
tout le système est le même si je vous
le recommande c'est parce que il y avait
déjà cette époque-là ce système là alors
c'est quoi vers de terre de ce point de
vue là c'est une succession dano entre
chaque anneau il ya une paroisse qui
limite le tout est remplie d'eau 1 et il
ya un petit trou dans bach qui permet
d'envoyer de l'eau d'une d'un segment à
l'autre et ça peu comme sa remontée tout
le ver de terre qui alors ils ont une
musculature là qui contractent le
segment ça veut dire qu'à augmente la
pression
et puis là il y en a une qui allonge le
segment ça permet au werder de se
déplacer tout ça mais ça lui permet
également de récupérer l'énergie qui est
ici pour l'envoyer s'il le faut au
niveau de la tête ou de la queue selon
ses besoins
de sorte que je vous ai dit tout à
l'heure c'est comme un poquelin quoi
c'est un énorme
comment système hydropneumatique mais
avec cette différence est que le moteur
s'est également l'outil est donc une
puissance incroyable de travail du sol
qui est permise par ce système qui a été
mis au point avant 635 millions d'années
puisque la photo alors ce schéma je vous
dis représente un ver de terre moderne
mais parce que vous voyez le l'ombre
qu'eads de qui a été photographié par
par cette espèce de couches d'argile
mais en attendant c'est le seul animal
de cette époque qu'on a pu identifier se
rapprochant des animaux actuels parce
que dans cette couche il ya d'autres
animaux mais que l'on dit énigmatique
alors ça donne quoi et bien qu'ils
avalent de la terre qui savent même la
renvoyer en surface voilà les déjections
de vers de terre qu'ils font
ce qu'on appelle les tueries culture
hicules ça veut dire petit tour tour y
coule ou ce petit tour parce que le ver
de terre
crotte à la surface et crottes qui
chronique roth et il est au milieu ils
montent comme ça peu à peu la tour en
ajoutant tous les jours des briques et
l'ours arrive des fois faire des petits
trucs ça dépend des endroits là s'est
pris dans un insolent tropicale si je me
souviens bien cette photo là non je
crois qu'il ya un euro sur non c'est pas
bon voilà ça c'est un message fort c'est
donc vous avez l'habitude de ça je vous
apprends rien par contre ça devient
intéressant c'est quand on regarde la
quantité ollier le sol est entièrement
couvert la cia après un feu donc on voit
bien là la masse de
et c'est très important de comprendre
aussi que ces tueries culson
proportionnelle au tassement c'est le
lentilles tassement vous pouvez faire du
semis direct s'il vous tassez passait
pas trop quand même des machines c'est
pour le plaisir mais là ce sont des
chevaux qui passe et qui tu as bon mais
de part et d'autre j'ai fait un
prélèvement de vers de terre en travers
de cette ce chemin seul échoué passe
toujours un endroit c'est comme ça et
laïta c'est toujours au même endroit et
moi j'ai cru que c'était à cause du
crottin tous à envoyer une grosse
activité on l'itc pour vrai j'ai j'avais
autant de vers de terre à la gauche qu'à
droite mais simplement à côté c'était
patassé et les vers de terre ne prenait
pas le risque de sortir leur queue pour
se faire bouffer il préfère et ses
danseuses par contre quand ils font leur
petit tour ils prennent des risques ils
peuvent pas faire autrement
alors voilà ça c'est juste une photo
pour montrer on est dans une forêt
d'ailleurs pas loin d'ici ça darnet dans
les vosges où on voit que les crottes
viennent de sol mais d'horizons très
différents
il ya des codes très noir s'est pris
dans les couches organiques près de la
surface mais vous en avez même tout à
fait presque des blanche l'a
pratiquement cdu dans des gloss qui
était profond ça s'appelle des gloss p2p
2010 puis vous avez des côtes jaune je
l'avais tout ce que vous voulez en fait
vous avez différents horizons
alors on a poussé plus loin la
plaisanterie ensuite on a étudié dans
les tubes digestifs des vers de terre la
chance c'est que si on a beau être dans
la dans une partie septentrionale de la
france où les vers de terre on est
éliminé il ya un verre de ces grandes
tailles qui s'est développée et sa peur
ça facilite la vie parce que on a étudié
le transit intestinal on a coupé et on a
regardé comment ça se passait pour la
digestion
mais du coup c'est là qu'on a pu étudier
ce qu'ils mangeraient etc et rapporter
ce qu'ils mangeaient à ce qu'il y avait
autour d'eux alors on a fait l'étude des
galeries
alors on a ouvert une bonne fosse puis
on a avancé centimètre par centimètre en
mesurons les galeries alors
malheureusement ça s'est on peut
reconnaître des galeries mais seulement
à partir de - 6 cm au dessus il ya
tellement de côte de vers de terre qu'on
a un truc grumeleux or coderre on voit
pas elle passe entre donc tout ce que je
vous montre là c'est seulement et
jusqu'à un mètre parce qu'on était
fatigués on ne peu t plus gore bons
échos quand on mesure la longueur des
galeries lors diamètre une amine alors
là aussi c'est limité à 2 mm on peut pas
descendre en dessous d'eux pour furent
nombreux et qu'on multiplie ça on arrive
à des chiffres assez impressionnant de
longueur de galerie 5 km à l'hectare
mais seulement 700 m qui débouche en
surface
ça veut dire qu'il ya des vieilleries
qui sont bouchés des fois même par les
vers de terreau de même et qui passe à
côté
bon et la surface développée des
galeries ses cinq fois la surface
derrière pour un mètre carré vous avez
cinq mètres carrés sur facile vous
développer alors ça c'est ainsi
intéressant parce que quand on parle
d'aération du sol
il ya une sacrée surface qui respire ça
fait de jolis bronches du sol
alors là c'est un dessin qui a été fait
par un collègue allemand qui lui s'est
intéressé aux moeurs c'est à dire
pourquoi un ver de terre aménage comment
il amène à chansons logement lors ya des
galeries et y font des petites loges est
y compris celles où ils mettent leur
cocon il ya une sorte de soins des
jeunes mais avant la naissance quand ils
sont nés ils se foutent des alors là ils
se foutent complètement de leur lardons
les galeries
c'est pas simplement des kilomètres de
grippe pour faire plaisir aux vers de
terre les racines après si elles
transitent là dedans
et de temps en temps au milieu de cette
gaine on voit un ver de terre mais moi
j'ai pas le temps d'aller prendre
l'appareil photo
dire que c'est un manchon peut-être en
voir un tout à leur enveloppe la voilà
là on voit mieux que c'est un manche
on vers de terre et lte voilà également
un ver de terre en commandiez sens et
vous voyez les racines en cavaliers se
sont mis autour vous comprendrez mieux
demain pourquoi parce que en réalité est
qu'à sa croûte à partir du ver de terre
mais ça j'en parle code même si je peux
pas tout dire
alors on repart dans nos galeries si
vous voulez bien et alors on a on a
poussé le vice jusqu'à prendre des
petites bouge pour attraper un
millimètre de seul autour des galeries
et jeter un petit coup d'oeil sur la
micro flore c'est à dire les microbes 1
qui vivent dedans ça et on les a
dénombré part avec les méthodes
classiques de comptage de ces germes
dans les sols alors ça donne ça faut que
je lui explique un peu parce qu'il ya
trop de choses sur le sirop sur ce
tableau le volume de sol qui a été
ramassé rapporté à la surface d'attaqué
début je connais la surface des galeries
ça représente 1 % du sol
donc ce volume là vous avez presque 50%
eu des fixateurs libre d'azoté dont des
adjots tobback terre vous avez ceux qui
sont protégés lithiques ça veut dire
qu'ils coupent les protéines il ya des
d'éditrice y en ait ce qu'il dénie
strify j'en sais rien parce que
attention quand on les met dans ces
catégories là ils font pas toujours ce
qui a décrit souvent ces germes laon
d'autres propriétés que celles qui les
étiquettes
quand on fait ça au laboratoire car tous
ces comptages sont faits par une méthode
qui d'ailleurs a été développée à
l'institut pasteur et que j'ai pratiqué
je suis diplômé de l'institut pasteur
pour ça ils ont la propriété de
dénutrition
mais ça veut pas dire qu'ils le sont ça
veut même pas dire qu'ils sont actifs
les germes se conservent très souvent à
l'état zéro activités
alors il ya aussi les fixateurs
anaérobie ça c'est formidable on est en
zone errobi où il ya une forte
amélioration et pourtant il alors ça ça
paraît bizarre
en réalité quand il ya une forte
activité biologique dans ces bars
web-galerie tout l'oxygène mais qui
arrive et au niveau des micro-organismes
peut faire défaut parce que les
micro-organismes omet mise en boule de
beaucoup est alors à ce moment-là les
les dénis tri fiant et les fixateurs
anaérobie bains ont leur place bon alors
il ya des germes également qui dit rifi
kamoni fonde pour les nitrates et 4 vaut
passer dans le cycle du carbone
là on a ceux qui sont qui savent
attaquer les cellules aux admis
cellulose hémicellulose ceux qui sont
cellule olitique et aérobie et anaérobie
tout simplement parce que dans les
boîtes de pétri y on les cultive au
laboratoire on leur donne la cellule
ouzou pas enfin etc
c'est comme ça nous on arrive à les
dénombrer jeu par des détails techniques
mais enfin ça donne une image ce qui se
passe dans les galeries et surtout la
concentration de la vie qui est dans 1%
du sol c'est et n'oubliez pas qu'on a
raté beaucoup moins j'ai pour la surface
j'ai pas les petites galeries ses parts
compte hélas non et c'est dans le reste
du sol ça veut dire que l'éctivité
microbienne associés aux activités vers
de terre doit être encore bien plus
grande que celle qui apparaît là mais
peut pas mesurer et moi je vous montre
ce qu'on a pu dû alors lâcher chez pour
moi on ne sait pour introduire le fait
qu'il ya quand même les galeries qui est
débouchée elles ont été surlignées par
des collègues en tchécoslovaquie et ça
c'est pour vous introduire à une étude
sur le rôle des galeries mais par
rapport à l'écoulement de l'eau alors on
appelle ça dans les galeries percolation
voilà alors vous avez les précipitations
c'est-à-dire tout ce qui tombe la neige
les pluies
sas infiltrent danseurs à ses pattes et
passivement par un bibi sion ou sap et
recolle à travers les galeries
voilà et puis tout ce qui passe pas ma
sa part en 8 seulement
d'où l'intérêt de mesurer la percolation
alors la percolation
elle est indiquée ici exprimer en
fonction de la biomasse de vers de terre
essentiellement des années sic la s'est
exprimée en grammes par mètre carré
autrement dit là vous retrouvez votre
une tonne 2 de vers de terre c'est là
bon alors c'est une courbe qui requis à
peu près arriva quand même voir une
bonne corrélation entre des populations
très faible voire nulle des vers de
terre jusqu'à des populations beaucoup
plus élevé vous voyez là vous avez le
double d'une tonne de vous avez deux
tonnes 4 à l'autre bout et plus il ya de
vers de terre puis ça cool ça cool s'est
exprimée en cm heures d'écoulement alors
les ai presque une erreur parce que
j'aurais dû parler comme les
climatologues mm d'eau enfin j'ai x 100
cm moi j'ai les moyens et si vous
regardez une population moyenne eh ben
vous avez 16 cm 160 mm d'eau à l'heure
si vous avez une idée de la pluie à noël
dans votre région
je ne connais pas ici à montpellier
c'est un m on a vite fait dans quelques
heures de faire passer le m dos alors le
ruissellement ça fait ça ça fait bon bah
vous connaissez un l'érosion hydrique
alors le fait de passer en semis direct
vous supprimez l'érosion aratoires dont
on a parlé ce matin
vous supprimez l'érosion hydrique parce
que les vers de terre vont s'occuper de
l'écoulement de l'eau et vous supprimez
la troisième érosion qu'elle érosion
éolienne parce que vous allez faire de
la permaculture avec toujours des
végétaux le vent ne remet pas de prise
donc vous supprimez toutes les érosions
et vous garderez de la terre de qualité
dans vos champs à poil quand
alors là je vous montre l'outil que tout
à l'heure je vous ai schématiser c'est
un bout de papier voilà gésiers un fait
à dire le malaxeur et broyeurs des vers
de terre je vous ai dit ça marche comme
un gibier de toul
finalement j'ai renoncé à blaise al
labour biologiques parce que c'est pas à
l'amour
je préfère parler de l'ombrie mixage y
mêlant alors c'est pas qu'un excellent
parce qu'il ya de la digestion les
autres qu'ils passent dans le tube
digestif
m'enfin ça c'est l'entrée dans la sphère
c'est le mixage et voilà l'outil de
l'essai du travail fin rien à voir avec
retourner des mottes de terre comme un
labo donc c'est pour ça que parler de
labour biologie j'ai renoncé
complètement c'est une absurdité sa
trompe l'esprit d un bon c'est un
drainage profond c'est par un labour
voilà la bourse ou solage notre
préférence avec des mines pour flatter
leurs soldats envoyés un petit peu non
il faut oublier un peu tout ça les vers
de terre au fond leur landry mixage font
leur structuration des sols et de façon
très subtile et bien adaptés ou plantes
elles ont eu le temps de s'adapter
puisque ma part annoncé on peut pas
coller les deux morceaux mais les
plantes se sont adaptés aux vers de
terre après qu'ils sachent faire le
travail domestique
je parle des plantes moderne
alors voilà le long bris mixage l'aca
s'est photographiée dans la forêt noire
par un collègue
ce sont des coupes de crottes de vern
pas de crotte de vers de terre de ce
qu'ils ont déposés et qui créent des
grumeaux hélas comme on est dans la
forêt noah on est en fait sous des pins
et vous voyez vous devinez au moins des
aiguilles de pin qui ont été coupées en
travers on en voit qu'on était mélangé
avec d'autres matières organiques et
surtout tous les minéraux là ils sont
blancs jaunes etc
c'est donc bien le mélange organes eau
minérale qui va faire la stabilité des
sols
là encore une autre photo à peu près
incompréhensible c'est une cellule de
feuilles mortes de être prié la cellule
sa part moi le contenu cellulaire cette
année et sa forme une une boule de
tanins dans lequel il ya toute la zone
de la feuille est le bon et
malheureusement pour les forêts de
hêtres c'est indigeste
aucun organisme 7 digérer ça sauf deux
les champignons d'un pourriture blanche
qui courent dans les forêts de hêtres
vous avez des fois c est y pénètre la
dent on voit le mycélium qui rentre et
qui fait fondre autour de lui ils ont
des enzymes adapté quoi et il récupère
la zot alors je parle que d'eux les
autres maillots du phosphore il ya tout
ça bon et puis alors un autre organisme
quand même c'est le sol on n'en connaît
que deux voilà la même cellule océan pu
à la même échelle voilà la paroisse elle
est énorme parce que l'on a encore
grossi et dedans là on est dans le tube
digestif d'un ver de terre
on a des feuilles d'argile ça s'appelle
défi pour faire plaisir aux gens qui
sont des experts là et on voit les ex
moules qui sont en train de fondre comme
un morceau de sucre par la digestion des
vers de terre et qui vont recycler la
zone
alors voilà sadia même transparent voilà
le morceau de sucre en train de fondre
c'est à dire les tanins qui sont en
train de se faire digérer au produit
transit intestinal et au cours du
transit intestinal
il apparaît des personnages intéressants
ce sont des des colonies bactériennes
regarder autour il ya les fils it
d'argile et cette colonie bravement
fabrique entre chaque cellule une sorte
de glu un qui va servir à coller les
éléments du sol ça c'est chouette ça
s'appelle des polysaccharides c'est
l'expression des bactéries alors
maintenant on revient un petit peu ce
petit film parce que là il importe le
film il ya le film on recommence avec le
tube digestif
les vers de terre sont capables de
digérer de brellier tirer leur énergie
en cours de route les bactéries
commencent alors il y en a qui se font
digérer complètement et qui
disparaissent et y en a qui au contraire
joyeusement se développent et surtout il
ya le mélange organo minérale qui sait
qu'on citait mais voyez la toute petite
échelle l'argile et au milieu la colle
la glu c'est à dire les polysaccharides
bactérien là vous avez des grumeaux et
les racines qui viennent s'alimenter
dedans parce que ça se décompose et ça
libère les éléments nutritifs dont les
plantes les codes alors ça ça fait
partie des petites histoires fausses
qu'on enseigne couramment il ya deux
histoires fausses lune
ce sont les racines qui créent les
grumeaux et la stabilité structurale du
sol
c'est totalement faux les racines cours
sur les gros mots pour casser la croûte
rien à voir et alors autre discours
ce sont les vers de terre qui font la
stabilité structurale tout aussi faux
les vers de terre ont fait le mixage
on fait tout ce que vous voulez mais
vous prenez une crotte de vers de terre
qu'elle qui vient de sortir de vous les
mettez dans l'autre ça se délite
immédiatement vous vous la laissez vous
êtes en est un peu que le gâteau
prennent
les microorganismes like ont commencé
leur job dans le tube digestif des vers
de terre en faisant de la colle vont au
contraire durcir et stabiliser les
grumeaux autrement dit les vers de terre
fabrique les grumeaux les
microorganismes les stabilise et vous
avez après s'installe un sol bien stable
et bien drainé
est-ce que tu as quelques données
transmettre sur justement la profondeur
de travail les vers de terre
ça reste vraiment un sujet très complexe
je vois par exemple je lui en bouquins
sur les systèmes racinaires d'arbres
forestiers
vous expliquez vous retrouver dans les
grottes des systèmes racinaires d'armes
oui est-ce qu'on a des observations
équivalente avec les vers de terre la
peu mais on en a assez et blanc on a on
n'a des vers de terre
mais alors là c'est des vers de terre
dont josé pratiquement pas parlé on est
obligé de revenir à la meilleure savez y
rendent dans l'eau ils vivent dans les
sédiments aquatique d'eau douce et la
petite histoire s'est poursuivie les
vers de terre sont rentrés dans les sols
par certainement des drainage naturel
dans également les grottes souterraines
dans les les
quand vous si vous allez à padirac ou
voilà eh ben vous êtes là il ya des vers
de terre et à certains vers de terre qui
marque cette histoire ils ne sont que là
où pratiquement alors en lités c'est pas
vrai il remonte dans les sols presque à
la surface et y bouche les drains
agricoles
c'est pas sympa comme en bouche style
l'érable c'est intéressant ça nous
renseigne sur la façon dont ils vivent
ce sont des verts extrêmement filiforme
quand on les trouve ils sont en plo cas
de shu par 100 individus et cette pelote
filtre en fait les eaux naturelles et il
récupère le casse croûte qui est
descendu avec les autres a été drainé
voilà donc c'est pour eux un une façon
de s'alimenter très original qui
n'existe que chez ses formes primitives
de verre qui sont déjà de terre qui sont
encore d'eau douce puisqu'ils sont dans
l'eau douce
qui s'écoule dans les nappes phréatiques
et où c'est vers là on ne les trouve que
dans les puits
on est on les connaissait que dans les
pluies et puis moi je les ai connus dans
les draps un jour on m'a une pelote
comme ça des collègues agriculteurs qui
m'ont dit qu'à toi vite et verdien
qu'est ce que c'est que ça et comme
c'est comme ça que j'ai appris que bush
est très bien les draps l'on sait pas
c'est pas c'est pas sympa alors son
univers très particulier
donc ils ont une activité profond depuis
lors ceux qui sont en haut
réciproquement ils descendent et des
fois ils descendent dans les grottes et
tout on les retrouve dans les grottes et
cherchons défaire de surface qui qui
trouve le moyen de voir les casse-cou
que justement qui sont entraînés par les
eaux de drainage naturel ou artificiel
voilà donc les chaussons s'est pas coupé
au couteau tout ça mais voyez on voit
l'évolution et commandes est passé d'un
système qui était complètement à kotick
est dans des sédiments détrempée on est
passé à des sols qui ont de jolis
période de sécheresse etc avec
adaptation des vers de terre vraiment
eric hall voilà alors donc la profondeur
mais assez celle de tout ce réseau un
chez paul commencer ou le fini ce que je
peux dire c'est ce que j'ai pu voir et
c'est vrai que je suis tout à fait
conscient d'être aveugle on peut parler
beaucoup plus quand on affaire à m c'est
déjà un boulot un bon alors malgré tout
j'ai été voir dans l'est par exemple
dans les fronts de carrière un camp et
les carriers font sauter à la mine et
cetera
on voit des écoutes on voit des racines
d'arbres effet là dans le midi c'est
très net dans les racines avons très bas
et on voit des grilles de vers de terre
gyan pas la peine d'avoir des grosses
loupes c'est des trucs gros comme ça là
bas alors jusqu'à six mètres de
profondeur j'ai vu ça mais là c'est à
cause de la des carriers il s'arrête à
six mètres mais ça vous allez en dessous
c'est pour nous c'est intéressant c'est
la disponibilité en eau des planques
augmenté et plus les gars ils vont les
profonds oui oui on m'en faudrait
creuser à la pelleteuse pour un petit
peu ce qui se passe non mais en plus tu
te rappelles disponibilité en eau tu
verras le système insignes et et
galeries mbc associés si en plein été je
creuse à cinq mètres de fond je vois que
le sol est humide a déraciné des noms
mais il ya une autre
bon j'ai l'association de l'est si
anecdotique ce que je vais vous raconter
mais comment voulez-vous faire autrement
dans la prairie où je travaillais à côté
de dijon
j'avais un ami cyclone 2 qui faisait le
boulot d'un musique donc des vrais les
durs et dans un coin parce que c'est une
prairie qui a bénéficié d'un petit canal
qui a été creusé par les moines au moyen
âge et qui continuent de fonctionner et
qu apportent de l'eau au monastère et
dans ce cas là il y avait un petit coin
où j'avais des lombrics us à pareille ça
y est j'ai lâché un mot un mot latin des
épines et 6 c'est à dire ce que vous
avez vu un moment photo ce sont des vers
de terre qui sont des ânes ici qui font
le boulot d'année sic mais ils n'ont pas
cette aptitude à la dia pose donc ils
sont sensibles beaucoup plus sensibles à
la sécheresse et dans donc dans cette
prairie j'avais bon mais année sic
partout puis une tâche des pierres ni si
tu l'as dans une zone un peu plus humide
puis il ya eu la fameuse année
sécheresse qu'a fait la peau ses choix
et je me rappelle plus de l'année 76
j'étais encore sur à travailler sur
cette prairie elle s'est transformée
dans un paillasson parfait et baja rien
pu faire celle que tout le monde j'ai
attendu que ça se passe et à l'automne
quand les premières pluies sont revenus
je m'attendais une hécatombe dans les
populations du notaire je ne vous cache
pas
mais mesure de quantité de vers de terre
sont suffisamment imprécises pour que je
ne vois aucune différence entre le
niveau des populations de printemps par
rapport à celle d'automne voilà alors ça
va peut-être baissé de 5% au plus on
fait libérateur effet le redis à poser
lors et leur protection et qui sait
terrain était reparti en activité alors
là par contre l'activité ça se voyait
pas ce qu il débouchait toutes leurs
galeries et ce à crottet par tout à ses
pattes à ses idées et redonnait du
cardonnay de la porosité au sol lors la
turbine est enfin de l'eau et du casse
croûte qui s'était accumulée sous forme
de foin séché en surface là il des pays
a sonné bon et puis alors une chose mais
fameuse et pianistique était dans la
zone humide il s'était réduit et une
toute petite tache
pourquoi parce que eux la sécheresse il
lui prit son plein dans les narines et
ils savent pas m'attrister et il avait
survécu seulement dans une petite tout
ailleurs il était ratatiner bon et alors
ça après ça veut dire que les années
sinon ils ont commencé à regagner du
terrain côté car ce sont des animaux qui
descendent à 1 m 52 mètres qui se met en
place et qui attendent que la sécheresse
passe hélas là pour eux ça a été
sécheresse très force 1 sauf une petite
tache et sa mamie quand même la puce à
l'oreille parce que je suis et j'ai
regardé la répartition de ces vers de
fameux et puis anisi qui sont pas des
raisins disick il y en a partout dans
les zones disons septentrionale à partir
de baba fatadi joaillier mais il y en a
ici
on a partout il y en a jusqu'en norvège
pas de problème en suède
par contre vous allez vers le sud où les
sols ont tous les ans et par moments des
sécheresses sévères et vous vous ne les
voyez plus y compris en espagne vous les
voyez plus que sur les bords des
rivières dans les petites ce qu'on
appelle les les prairies picole c'est à
dire de bord de rivières voilà alors là
y en a mais dès que vous sortez un peu
dans le paysage sont les autres années
c'est qu'ils sont seuls capables de
résister aux sécheresses me couche tôt
voilà donc tu vois la distribution par
rapport à l'eau alors ça ça nous indique
quand tu as des années des épis à
l'issic tu peux dire que la nappe
phréatique qui n'est pas si profondes
que ça et qui est permanente
1 quelle que soit l'année quand on a
plus bas ça veut dire qu'il ya des
sécheresses beaucoup plus sévères et que
on a intérêt à voir de belles racines de
vignes pour les chercher en bord alors
il va falloir connaître les épier
musique oscille facile je suis dire ils
sont comme les années sic mais ils sont
rouges
voilà ils ont une pigmentation rouge et
ils appartiennent pratiquement tout à un
seul genre est ce qu'il existe un bon
livre avec les photos de tous les vers
de terre et le nom
ah oui mais un collègue allemand kaka
fait ça mais parce que en allemagne à 25
espèces de vers de terre ou 26 oui et
ils ont fait le tour
ban ou je sais pas j'ai pas fait que
tout le monde en allant les 300 et en
plus tu ne feras pas facilement la
distinction sur une photo un mets mon
collègue autographes c'est pas c'est pas
une plaisanterie
il s'appelle otto graf mon collègue
autographes qui est aujourd'hui décédée
d'ailleurs a fait un bouquin je vous
donnerai l'inférence mais c'est en
allemand si ça vous intéresse mais ça ne
vous renseignera que c'est bien pour nos
amis belges l'a pratiquement c'est la
même faune en belgique j'ai retrouvé
exactement la faune allemande
alors pourquoi une cirrhose différents
en espèces ben pourquoi les glaciations
toujours quand tout nettoyer c'est on a
affaire à des trucs simplifiée mais
alors ici la danse une oie où il ya eu
des petites poches de résistance des
vers de terre pendant le glacière et
puis ça va en augmentant plus on descend
sud plus il ya des diversités et c'est
surtout très brutale à partir de valence
et de les charentes là en dessous
je rentre dans le les évolutions du
tertiaire tandis que ici c'est du post
glaciaire
donc on est on est dans une autre monde
ce matin on va changer un peu ma musique
dans la mesure où hier vous avez vu
déjà les vers de terre comment comme ils
sont apparus leur ancienneté
bon tout ça on l'oubli maintenant et
puis vous les avez vus un peu au terrain
et vous avez vu j'ai développé des
techniques qui permettent d'aller
mesurer les peuplements avec
certainement des quelques défauts mais
quand même on sait la quantité et vous
avez vous rappelle qu on sait également
leurs activités
mais qu'est ce qu'ils font le rôle du
point de vue quantitatif moi ce qui
m'intéresse ce qui m'intéressait c'était
de mesurer pas dire simplement les vers
de terre c'est important ce que je me
suis d'ailleurs interdit de dire parce
que tous mes collègues biologistes
disais allez faut me sentant les machins
c'est important tout est important
autrement dit comprenait ce qui est
important c'est ce que je fais moi ce
que je voulais c'était vraiment les voir
ce qu'il veut ce qu'ils font ça a pris
du temps parce qu'il a fallu élaborer
des techniques n'étaient pas évidentes
jusqu'au moment on avait la bonne idée
bon alors on va voir
donc le rôle avec des quantification de
ses rôles toujours à peut rapporter à ce
peuplement standard puisque les
peuplements varient évidemment mais faut
bien avoir une référence puisque les
importance vont être apportées à ce
alors évidemment si les peuplements sont
moins cheap ou divisé par deux si son
double ou triple vont multiplier par
deux ou par trois c'est tout simple donc
quantifier c'est ça qu'il faut retenir
est un jeu un peu discuté de
l'opposition avec l'agriculture qui
massacrent tout en vous ça vous concerne
pas trop puisque votre position elle est
simple vous reprenez des sols massacre
et vous essayez de les reconstituer
grâce aux techniques que vous ne
développez vous développera françois mai
moi je suis quand même obligé de
constater que l'état des sols quant à
eux qui ont été même c'est ce que
j'appelle l'agronomie simplificatrice
c'est à dire que tout est simple la
mouffette année dynamique vous l'amour
et vous gratouille et vous foutez
complètement des conséquences de tous
vos actes le seul c'est assez pas grave
on met même aux besoins des explosifs et
des écoles pour le décoller en
profondeur enfin il ya toujours une
solution au problème ça c'est
l'agronomie simplificatrice les idées
simples avec des pensées simple c'est
très intéressant pour les marchands de
machines de produits pesticides et et de
regrets quand on commence à essayer de
comprendre ce qui se passe vraiment dans
le sol en conséquence de toutes ces
techniques là et bien rouges ont fait ce
que vous faites ce que j'oppose un peu
j'appelle ça les agriculteurs économe
ceux qui utilisent en fait les moyens de
leur patrimoine sol de leur patrimoine
de leur ferme de l'utilisation des
moyens alors des fois il faut chercher
les moyens à côté où vous êtes condamné
aller chercher les matières organiques
puisque vous vous parcelles j'ai bien
appris les leçons de françois et c'est
vrai ne produisent pratiquement pas de
matière organique
il faut aller le chercher à l'extérieur
pour faire marcher la machine
j'ai surtout développés va appeler ce
sont vraiment des progrès formidables eu
une mesure sur le travail fyk physique
du ver de terre j'ai réussi a estimé ce
que j'appelle l'ombrie mik
autrement dit ce qu'ils avalent et ce
qui renvoie sous forme de corte et la
modification profonde de ce mélange qui
créent ces structures organo minérale ou
l'organique
ce mélange est froidement mais c'est en
dessous du millimètre avec les
particules minérales
bon ça c'est un gros boulot et puis
alors l'autre chose c'est le transit
intestinal c'est bien mais le ver de
terre il nourrit et notamment il absorbe
de la zot
et puis n'absorbe pas hirai secrète bon
et ça j'ai mesuré ça et puis à ma grande
copine stupeur vous allez voir
l'expression d' azote qu'il fait ça
passe au plan de la loire dans quelques
instants
et ça tout ça c'est observer au terrain
dans les terrains non perturbées sont
pas des travaux de laboratoire
vous mesurez peut-être pas ce que ça
signifie mais la science entre
guillemets quand vous infuser qu'on vous
diffusez presque toujours des vers de
terre pointe et mis dans des petites
boîtes au laboratoire et dans lequel on
considère que c'est la même chose qui se
passe au terrain manon jamais sauf une
exception
d'abord on va commencer par monsieur
darwin la photo est pas terrible
charles darwin en fin de sa vie a fait
un livre donc sur les vers de terre
mais en fait toute sa vie il s'était
intéressé au creusot vers de terre c'est
ce qui pouvait voir il a fait dans sa
jeunesse sur l'a6 en neuf mois
deux bateaux à voile l'époque pour faire
le le tour du monde
en ille et est jeune le naturaliste
engagée par sa majesté pour faire
étudier la nature la nature alice nature
et il a fait foultitude de découverte et
il est revenu évidemment après 6 ans 9
mois avec des tas de documents d'objets
et où il rentre chez lui et qu est-ce
qui présente à l'académie géologique de
londres ce que son jardinier avait
mesuré devant chez lui c'est pas la
peine de faire le tour de la terre en
matière de crottes de vers de terre
voilà c'est à dire qu'il avait mesurer
la partie émergée en fait de liesberg
puisqu'il voyais rien en dessous mais ça
le déjà sa salle préoccupé et là en 80
quand il fait son livre en introduction
il ya une envolée où les à peu un peu
irrité d'abord qu'on le réduise à étant
le soi-disant l'inventeur de l'évolution
ce qui est faux il est l'inventeur de la
sélection naturelle qui permet aux
organismes de s'adapter mais l'évolution
c'était la marque
avant lui bien avant lui disant il ya
deux générations donc alors déjà sales
l'agaçait mais ya pas que ça c'est que
la plupart des gens ne comprennent pas
comment il fonctionne intellectuellement
pour lui et il a fait par exemple un jeu
fini parenthèse c'est pour vous montrer
que c'est une pensée constante chez lui
il a découvert que les petits corps au
savez les machins ridicule là qui pousse
dans la merde sur eux à peu près ça
d'épaisseur 1
ils sont à l'origine deal qu'on appelle
les îles coralliennes et il n'y avait
pas des mesures très exact mais elles
ont elles ont des x 100 mètres de
hauteur bon alors cette petite pousse la
faune des massifs coralliens bon de la
même façon quand vous revenez à la
sélection naturelle
le fait qu' on dirait aujourd'hui
statistiquement il n'emploie pas ces
moulins mais eux les commandes pour pour
avoir une descendance il faut être farid
parents faut pas mourir avant un bon et
on dirait aujourd'hui la probabilité
c'est qu'il faut que l'organisme ou à
peu près à adapter à son milieu et c'est
comme ça que les organismes s'adapte à
l'évolution générale de la terre bon
donc vous voyez c'est pas un gros
phénomène d'ailleurs vous pouvez même
pas le voir dans une population parce
qu'il ya des gens qu'on peut postuler
voiture et d'art chez les animaux c'est
pareil ou chez les plantes 1 et en inde
est mal placé mais statistiquement les
mieux situés voir il va se reproduire
alors que la plupart meurent si vous
avez une idée du nombre de graines que
les plantes produisent
vous savez très bien qu'il ya très peu
de chances qu'une graine donnait une
descendance et c'est pareil pour les les
animaux c'est général alors ça c'était
sa pensée c'est à dire des petits
phénomènes accumulés font des îles dans
le cas des corps au fond une évolution
dans le cas d espèce et les crottes de
vers de terre font les sols voilà il
avait ça dans la tête
alors pour lui c'est la même chose mais
lui il est resté bloqué donc avec la
partie émergée liste black les crottes
et moi je dois vous avouer que j'étais
assez long terme et non d'une pipe
comment mesurer ce qu'ils font dans le
sol évidemment sans perturber le sol un
jeu touche jamais au sol alors un jour
j'ai eu la bonne idée
je le savais pas ce que dans mes élevage
m'en servais qu'il adore manger du son
de meunerie leçon de meunerie sébacées
un produit en plus en art facile et vous
savez une enveloppe bon pour les pour
les botanistes s'appelle le cari obs
biya de la fign de l'homme tout ça alors
et j'avais constaté que un transit
intestinal il reste le cas iops à la
faillite il n'arrive pas à digérer
complètement
ainsi c'est assez indigeste par contre
l'autre partie évidemment une plus de
farine
ça s'est bouffé alors ça j'avais vu au
labo alors un jour je me l'idée on va on
prend du sens de meunerie on l'a été
dans la prairie permanente partout à
partir de la pénombre de la nuit
suivante
juste avant la nuit parce que les vers
de terre commencent à sortir on a
attrapé des vers de terre heure par
heure dans la parcelle
et puis les pauvres bêtes on les aime
ébouillantez tout de suite sa part et on
les a ramenés au labo là on peut
attendre du coup ils sont morts et on
les a disséqué voilà et toute la
technique ça consiste à observer le
premier acte le premier morceau de son
dans le tube digestif
alors tout à fait au début ses dents
dans le début le j'hésite
puis après en heure par heure on voit
arriver le son jusqu'à l'anus
et puis un moment on voit plus que la
nuit ce parce que parce que ça y est
elles transitent a été fait alors aime
dire c'est du vi tout ça mais non ça me
permet de calculer la vitesse du transit
comme je connais ge comme la quantité de
terre enfin de terre de mélange qu'ils
ont faits qui traverse que je comme je
connais
là la quantité de vers de terre qui font
le boulot comme je connais l'activité
parce que ce jour là il ya une certaine
activité mais il faut l'extrapoler sur
toute l'année
je connais les variations d'activité
riom répète un peu quand même mais ça
marche
bon je peux savoir la quantité de terre
qui est passé dans le tube digestif des
vers de terre voilà bon à partir de
l'âge complexe le travail de darwin
s'est pas seulement les petites crottes
et tout ce qui se passe dans le sol
c'est énorme
en général la partie émergée de
l'iceberg
ça varie entre des x 0 tellement il n'y
a pas de classement mais enfin même dans
les garrigues avec des cailloux on a on
a on a mesuré on arrive à voir 8 % de ce
qui passe vraiment dans le tube digestif
de faire le terran par contre dans la
prairie permanente où je travaillais où
il y avait des vaches qui tu as ça peut
monter à 30 %
mais ça veut dire que 70% nous échappait
ou 80 92 % nous échapper et ça dépend
des endroits donc donc la quantité de
tueries kull nous indique simplement le
tassement et le des tassements alors que
là on a tous qui a transité
alors vous avez les chiffres alors
mesurer parce que ça ça marche sur les
années sic
heureusement sont les principes pour
ceux qui montrent la nuit alors là c'est
vraiment mesure au terrain grosso modo
et en moyenne et toujours pour cette
population standard otn et siffla 270
tonnes et surtout vous retenez alors
j'extrapole et aux en 2g
là je reconnais que je peux pas le voir
et ça veut dire que vous retenez ce à
300 tonnes de terre transit de l'ombrie
mixa sait plus vraiment de la terre fin
mélange avec la matière organique
transit dans le tube digestif des vers
de terre
pour chaque hectare et par an voilà un
chiffre voilà alors j'ai fait un petit
progrès sur darwin moyenne et je suis le
premier est depuis darwin on n'avait
rien fait de plus 60 à 80 pour cent de
la main son animal total et danser
et mais la masse biologique c'est 95%
sont des végétaux quand vous regardez
une prairie 95 du pauvre vivant
attention je parle quand j'emploie le
mot biomasse
je parle de la partie qui est vivante
alors ça paraît peut-être idiot
d'insister là dessus mais quand vous
avez des forestiers qu'ils vous parlent
de biomasse
il parle par exemple d'un tronc d'arbre
or le bois n'est pas vivant et les
corses n'ont plus reste plus grand chose
lo lo pied dans leur langage le cambium
pour les botanistes seule chose c'est à
dire là où il ya la vie qui permet de
faire repousser tous les ans une petite
couche de bois intérieurs et de
renouveler les corses bon mais les
corses et comme une expression c'est
comme nous on a des cheveux c'est pas
vivant bon sinon chaque fois vous alliez
chez le coiffeur vous vous seriez des
hurlements et même chose pour le bois le
bois n'est pas vivant si bien que les
fameuses biomasse énorme des forêts sont
tout simplement du même niveau qu'une
prairie pour la partie vivent pas mettre
k -o environ 350 kg de sol fertile chez
bayer toi toi toi tu as retenu 403 1 1
400 oui ou non mais ça allait prendre la
profondeur que tu prends en compte en
fait c'est arbitraire puisque la
profondeur en fait on la connaît pas est
bien trop compliquée moi j'ai retenu un
peu moins alors il ya le poids de la
matière organique mortes et moi j'ai
retenu quatre pour cent on est tous
d'accord un ya dedans 2 kg de plantes
sur une prairie de 350 kg et 200 grammes
peut-être le micro-organisme on est
incapable de mesurer en fait et 20 g
d'animaux gras toujours par mètre carré
de cette fois ci on a ramené au mètre
carré alors vous multipliez par 10000
pour repasser lecteurs bon et les
l'ombre ici un qui font 18 g le lan sont
des animaux ne représente que 0 0 7% de
l'ensemble évidemment quand on met les
minéraux il en pèse plus rien alors tout
ça s'est exprimée en masse sèche tient
que c'est des vers de terre desséchée
qui ont été pesées
c'est pourquoi ça parce que la viande
versé 85 pourtant dos mais une bravi de
paille
c'est beaucoup moins
donc si environ des choses comparables
il faut tout cg on sèche tout de la même
façon
voilà alors quitte après à savoir qu'un
vers la terre c'est 85% d'eau surpasse
en masse frêche alors c'est vrai que pas
je vous parle d'une tonne 2 c'est avec
l'eau 1
mais quand il son sexe a fait 180 kg
voilà et quand j'ai séché
alors donc ramené rita pier leur chemin
environ 100 kg d'eau dans un mètre carré
sont présents à peu près dans les
organismes et or des organismes voilà ça
c'est pouvoir d ordre de grandeur un
concert autre qu on parle alors on
revient une permaculture et moi pour moi
la plus belle des permaculture serbe le
praj permanente alors la permaculture en
ciel bas c'est la forêt et puis c'est la
prairie permanente ou pas permanente est
de moins en moins permanente jusqu à la
culture de céréales ou tout ce que vous
voulez alors l'introduction du labour là
je vous présente une photo qui est un
plaisir de l'oeil
par contre j'ai commencé à vous parler
un peu du labour j'espère que vous
arrivez à lire il est pas terrible 7h07
diapos il ya deux choses distinctes
d'une part il ya une enquête c'est à
dire qu'on enquête je veux dire par là
qu'on était faire des mesures qui a
justement en allant dans les champs et
allant en prenant l'état des lieux alors
là 100% c'est par référence toujours en
herbe
c'est à dire ben rappelez-vous prairies
permanentes ou près rien c'est pareil
voilà les biomasses de vers de terre et
puis alors on a continué on a été en
deux
c'est quoi deux de ces du maïs bon et
puis là vous avez de l'argent 3 et puis
là vous avez dû plaie avec des doses
croissantes de pesticides ou il n'y a
pratiquement plus de vers de terre
voilà ça vous donne un état des sols du
point de vue des vers de terre
et là ça c'est une observation que j'ai
pu faire à gembloux en belgique où les
collègues du service d'agronomie
là bas avait fait un essai de très
longue haleine où ils ont fait des
parcelles avec du labour
c'est là ce qu'ils ont appelé du 2000 à
bourg mais qui en gros correspond à ce
que nous nous appellerions du des
chômages et là c'est le semis direct
mais ils ont pas gardé les vers de terre
c'était des agronomes donc déclaré latin
investissait et pendant 17 ans ils ont
fait des cultures avec des assolements
c'est à dire des rotations un une année
de bep tra une année de d'épeautre une
inde et de ceux ci une année de cela
tout ça c'est publié dans les rapports
de la recherche agronomique belges eux à
en ordonner c'est à oui c'est en g
pouvoir plein c'est à dire avec le tube
digestif plein et sec par mètre carré
alors donc fait pas attention aux
valeurs parce que traduire ça envers le
terre mouillée et c'est bon c'est pas
grave ce qui compte c'est voir là
la différence et voir que le non travail
du sol et bien effectivement favorise
les vers de terre
voilà c'est tout ce titre m'a pas dessus
c'est que l'on est sur des systèmes en
sd où il n'y a pas forcément de
réflexion sur la nutrition des sols
n'ont pas la plupart des systèmes en
semis direct aujourd'hui on part d'une
logique on dit qu'il faut pas détruire
le sol on travaille pas on essaie de
faire du semis direct sous main mais la
réflexion d'amener de l'énergie et du
carbone dans les sols en fait elle est
encore très très présent dans la
construction elle a été totalement
absente
là ce sont les déchets de cultures qui
font marcher la machine a pas de
réflexion sur la production de biomasse
sa traduction en braille
non ce qui fait qu'en faite sur toutes
les expérimentations qu'on trouve pointé
fatigue 15 dernières années entre un
système prairial est un système en semis
direct on observe quand même
régulièrement des très grosses baisses
des populations de glisser un oui parce
que certes ont détruit pas le système
mais en fait on ne rit pas on
l'empêchent de se construire c'est les
chiffres dans la balance que je vous
montrais hier il faut une énergie tous
les ans pour construire le système et ça
c'est une réflexion qui pas encore
vraiment amené dans le système en semis
direct et nous on a été au maraîchage
obligé de l'amener parce que notre
production de biomasse dans votre
système est tellement faible que tout de
suite on voulait que ça pose des
problèmes
donc ça explique pourquoi en fait on a
une pas si grande différence entre du
labour et du semis direct même si on est
un facteur de cet important
ouais c'est que en fait comme ça manque
de nutrition dans les systèmes se
dégrader la population de l'ong lyciens
et diminue quand même n'enlevons pas
dire qu'elle a diminué parce que l'été
ratatiner au départ en fait ben oui ils
sont partis de se cultiver classiquement
ils ont fait leurs parcelles
c'est l'inversé elle est surprise de
tout le monde les vers de terre se sont
quand même restauré mais c'est vrai
quand je dis restos et c'est la
restauration de la population mais pas
restauré en croûte parce que c'était
seulement le les résidus de culture qui
les aiment marcher donc c'est des
résultats tout à fait raison d'attirer
l'attention là dessus j'aurais pensé à
le faire
c'est quand même en semis direct y
mettre et revisite autour oui mais ça
c'est un résultat c'est général dont il
sait pas trop le sujet de mais quand
même la biomasse la bon si je vous l'a
traduit en biomasse fraîche et cetera
elle arrivait quand même à être ce qu'il
y a dans une prairie pauvres bon c'est
pas mal elles prennent ils peuvent elles
tournent mal vous vous voulez faire des
légumes
il vous faut quelque chose de beaucoup
plus riches et qui tourne ça c'est vrai
et je saurai jamais marché pour répondre
à ta question en fait nous ça c'est un
travail qui a fait convaincre les verts
depuis une quinzaine d'années ces deux
mesures est qu en fait l'impact du
travail du sol en fait est très très
largement pire en termes de sur
l'activité biologique des sols en fait
que les produits chimiques y en a
quelques-uns qui sont très nocifs pour
les vers de terre comme des anti limaces
par exemple il ya quelques produits qui
sont basses et nocif pour les vers de
terre
mais la plus redoutable de toutes les
pratiques c'est le travail du sol en
fait c'est incomparable en fait en
termes d'impact c'est à dire que si
parions que tu prends une prairie tu la
mets en culture avec un herbicide total
où tu prends ta prairies et puis tu
laboures tu l'as d'etion tu n'as machine
dans un cas tu gardes ton stade toute la
structure de semis direct avec le
désherbage total tu gardes ta structure
tu regardes tu gardes de 99% de la
biologie dans ton sol en bon état et
dans l'autre cas avec des techniques qui
peuvent être bio tullamore tutti chantes
tu machine en fait juste magique on l'a
compris et donc ça c'est quelque chose
d'important parce que la plupart sur des
tendances bio voulez-vous labellisés
mais il faut bien comprendre qu'en fait
dans le cahier des charges bio au
pouvoir des pratiques totalement
désastreuse et la première c'est celle
du travail du sol et donc je vous invite
à changer un peu dedans de vue sur ces
sur ces problématiques là je vais pas
vous faire la promotion des produits
chimiques mais à un moment donné il faut
vraiment changer de regard et comprendre
que le plus important de toutes les
destructions qu'on amène avec nos
pratiques c'est vraiment le travail du
salon est donc la même dans un système
où en fait on partait d'un sale ravagé
on est des herbicides et probablement
tout partage de chimie qui va avec
on voit quand même la population de la
terre qui remonte parce que son
principal problème c'est correspond à un
coût de charrue sur la gueule l'achat
rubio la charge conventionnelle ça tue
le ver de terre de la même manière alors
passez à la photo suivante simplement
sur la production donc le semis direct
ça marche mais si à des années sic pour
faire le travail du sol
c'est ce que n'arrête pas de dire
françois à sa façon alors ça entraîne
l'un des compaction je voulais déjà
montré mais on va voir en passant
rapidement des sols grumeleux sacré un
lit de semence regarder le thé regardez
le la couche de code d'honneur de terre
vous pouvez passer très
superficiellement
vous appelez ça cost riptide danser ça
[Rires]
bon pour pour sommer que ces terrains
est également ça supprime les cailloux
6-1 en surface car peu à peu ils vont
être enterrées les cailloux voilà une
photo d'un solde qui était lui en pleine
herbe et vous voyez que les caillots
baïse on était peu un peu en fous ils
sont à un niveau où les crottes de vers
de terre on monte monte monte à la le
montrent de moins en moins parce que de
plus en plus les vers de terre vont
prendre au dessus pour mettre au dessus
du don clap les cailloux descendent plus
mais dans la mesure où il continue quand
même de travailler un peu en dessous ils
vont descendre mais ça va être une
course comme ça la vitesse quand ça veut
pas ça est calme mais quoi mais
autrement dit éviter un coup de charrue
voulu remonter pavot qu'ailleurs
ces deux minutes c'est intéressant
deux vendeurs c'est pour atteindre ce
résultat en saas et il ya 25 ans la de
travail humanitaire
nous on a observé en semis direct en
chantant fait mander chanterez qualité
au bout de cinq ans au maximum en fait
tous les cas les disparus disparus mais
il sera certainement un niveau ils sont
certainement un niveau moins bas que
cela alors le mode et les deux premières
années en fait il se passe pas grand
chose parce que la population de
l'ombrie siens et patrons revenus mais
dès que les vers de terre reviennent ça
s'enfuit très très rapidement et il n'y
a pas non plus que le ver de terre il ya
aussi la gravité qui fait que les trios
ont tendance à redescendre aussi un peu
naturellement
alors là je vous rappelle qu'on a
regardé un petit peu ce qui se passe la
longueur des galeries la surface je
voulais déjà montré l'aération freinage
mais on va regarder un peu la suite
quand on ignore alors le manche en
racinien avec les vers de terre qui sont
milieu du manchon il est parcouru par
les années six états rappelle ça c'est
des collègues tchèques qui ont fait
couler du plâtre dans les galeries d'art
de terre ça faut le faire un plat de
paris très liquides et piste
ils ont rempli les galeries et après ils
ont ouvert le sol et ils ont vu que le
plat les galeries des bouchons quoi dans
des poteries de drainage tient que les
vers de terre il n'aime pas trop être
noyé non plus et quand il ya une
évacuation de de l'eau qui stagne dans
un sol très hydromorphes et qu'un à
pratiquer à s'élever et que
l'agriculteur à poser des drains et ben
ils raccorde leurs galeries sur les
draps saab ou tout à l'égout et donc
rappelez vous de ça parce que ça veut
dire que toutes les opportunités pour
assurer une bonne percolation évacuation
de l'eau elle s'arrête pas qu'aux vers
de terre elles sabres peu ce rapport se
raccorder littéralement sur des agro
technique
donc là je vous ai montré le travail
physique si j'ose dire des vers de terre
et des hommes comme de le titre de mon
livre
maintenant je vais vous parler d'un truc
est beaucoup plus surprenant parce que
j'avais moi-même j'ignorais tout de cela
mais je voulais savoir ce que les vers
de terre faisait un pays dans le sol
toujours et notamment je sais qu'ils
piscine hors sol qu'ils produisent une
quantité de mucus incroyable puisqu'ils
se déplacent comme
comme une limace avec un mucus qui les
protège du sol à l'extérieur et à
l'intérieur dans le tube digestif
donc je savais comme ça mais je me
rendais pas compte des quantités c'est
bien joli parce que le mucus il ya de la
zone ii dans un bon et c'est tout alors
j'ai fait un truc c'est compliqué j'ai
pris des vers de terre sans perturber
leçon c'est pas difficile
vous tapez sur la terre j'ai pas besoin
de tous les vers de terre j'en ai besoin
de quelques uns
j'ai élevé 50 jours en changeant leurs
aliments naturels il se trouve que le ca
fait cette production et donne cette
production là à des halles qu'ils ont
ils ont d'énormes aquarium avec une
algue qui pèse c'est donc des algues au
lieu d'avoir du 14è long du cac alors à
la suite de ça j'ai dit comme ça ça avec
les vers de terre énorme bouffée les
algues je suis dit qu'un et si je
donnais leur algues la bouffe et aux
vers de terre il devrait devenir 15 à
leur tour puisque y ils perdront au bout
d'un an je sais pas j'imaginais le
réseau de 14 ans 15 au moins j'en prends
fait rentrer un peu bref on a fait des
essais alors c'est pas vrai en lités les
vers de terre renouvellent leur azote à
toute vitesse
au bout de 50 jours le ver de terre a
pratiquement plus de 14
il est passé en 15 et alors à partir de
ça les mêmes vers de terre je sais les
reconnaître parce que entre temps j'ai
appris à les colorer alors j'ai commencé
par les coloris ça j'ai peut-être pas
indiquée pour pouvoir connaître mes
quatre vers de terre la part petite
place est là que j'ai fait sortir germé
chez eux
alors c'est vrai qu'ils ont fait un
petit séjour laboratoire pour passer de
14 à 15 puis j'ai été remis dans le sol
et je les ai repris dès le lendemain 1er
jour jusqu'au 40e jour je me suis arrêté
à 40 jours parce que je n'avais plus de
place à tout
j'avais tapé pour prendre les vers de
terre et les charges et parce que
j'avais imaginé que 40 jours toute façon
je verrai déjà pas mal et alors on prend
les vers de terre 1 commisson et on les
emmène au sacre au cyclotron là pour
voir la proportion de gaz hotte 14 de 15
pendant qu'ils ont perdu ils n'ont pas
maigri ils ont absorbé du 14 en milieu
naturel puisque c'est du 14 dire donc
c'est une substitution pour 20 ils
savent pas je n'aurai pas expliqué
d'ailleurs alors donc ça on dose d
l'ombrie sien c'est ce que je voulais
voir moins et puis quand même puisque
j'avais mis ça dans des cadres rouges
avaient planté des des sortes de tôle
mais je me préparais c'est à cinq ans
avant pour une autre expérience que j'ai
jamais faite
heureusement d'ailleurs j'ai fait ça
c'est des talkies à 50 cm de profondeur
rentré à la masse donc danser
conditionnelle géré 1004 vers de terre
là où il habitait et donc on les a
repris on a regardé ce qu'ils avaient
dans leur tube digestif
ça s'appelle eux dans les graphiques
dans le sol on la regarde pour voir
comme on dit pourront voir parce que je
pensais que je retrouverai rien c'est
bien connu que la zot ça fout le camp 1
enfin j'ai comme un moyen d s'il en
reste un petit peu dans le sol et comme
on sort la terre est con on prend le sol
mais on l'avait en sort les racines on
appris également ce qu'avait dans les
racines et puis on avait pris avant de
les couper soigneusement tu
on l'a pris la partie aérienne donc donc
on a regardé partout au top même s'il a
zot est encore là est passé bon alors
voilà ce que ça donne
les vers de terre ont bien perdu leur
azote comme prévu en fait ils l'ont pas
perdus l'ont remplacé le 15 alors
s'exprimer en pour 1000 1 2i ça veut
dire de la quantité initiale qui avait
dans le vers de terre et dans les longs
bouts siens donc mais c'est pas que les
nombres essien même chose dans le tube
digestif l'heureux attention l'échelle
est pas la même c'est 0,5 alors que à
côté c'est du jusqu'à 1000
c'est donc pratiquement rien dentelle
digestif puis alors dans le sol
c'est logique ça passe dans le sol on
voit ça monte puis ça disparaît
stupeur parce que c'est de là stupeur
cette découverte totale ça passe dans
les racines là au fait pas attention aux
2 3 4 et c'est ça dépend des profondeurs
de sol parce qu'on a découpé sa ans en
galettes horizontale donc les racines
c'est tout ce qui est p r et puis la
partie aérienne ba il est monté de la
zone dans la partie ria bon apparemment
les vers de terre ont nourri les plantes
la zot 15 des vers de terre
après il m'a un petit transit dans le
sol est passé dans le dans les plantes
alors le petit transit dans le sol joule
l'expliquent pas ya encore pas mal d
azote dans le vers 2 h 15 évidemment ils
produisent des mucus les muqueuses sont
pas directement assimilable par les
plantes
donc les commandes les micro-organismes
crew nude ça ça c'est l'explication de
la courbe
on peut comprendre ce qui se passe
puisque je sais que les minus ne peuvent
pas être assimilée par contre c'est de
l'énergie et c'était un excellent casse
croûte pour les micro organismes
ils ont avalé tout ça ils ont eux mêmes
fait des des micro organismes
ils ont une durée de vie très courte et
ils ont relâché
finalement lors azote qui toute affaire
finit va rentrer dans les plantes
alors là j'ai attrapé toutes les courbes
djezzy cumulé voilà 6h et additionnait
donc ce qui a encore dans le ver de
terre ils sont contenus de tube digestif
vous avez la courbe du sol qu'elle a et
puis vous avez toutes les racines et la
partie aérienne puis ça s'arrête à 40
jours faute de mieux
alors vous allez me dire bon nous on a
vu ça au fur et à mesure du temps et on
a vu une chose qu'on attendait
c'est-à-dire qu'on perde de la zot
regarder quand on additionne tout il ya
les autres qui a disparu mais alors ce
que je ne m'attendais absolument pas
c'est que les autres vaporiser ou
entraînée par l'upe lui reviennent
regardez on revient d'ailleurs quand on
extrapole ces petites courbes il des
fonctions mathématiques à 50 jours il
est complètement revenue alors là c'est
magique ça hein ben non on a fini par
comprendre notre échantillon s'arrête à
50 cm de profondeur les galeries d'art
de terre descende plus bas ils ont
crachouille et dans le sol en profondeur
ça prend un petit peu de temps pour
passer dans l'est et là on a quatorze
jours passés au plus creux et et ça
passe dans les racines et les racines
elles remontent les autres vers l'est
vers la partie vers la partie supérieure
et les parties aériennes
alors là on est au printemps les parties
aériennes souffrent de se reconstituer
elles sont pas encore bien énorme elles
ont pas tout prix puis regardez surtout
la part des racines
le volume des racines est considérable
et c'est vrai les plantes dans une
prairie permanente ont un volume de
racine considérable par rapport à la
partie ryan est variable
les racines pratiquement pas voilà et
l'a donc vous avez la démonstration que
tout l'ensemble du sol à fonctionner
avec la remontée de la zone depuis la
profondeur voilà et donc pour répondre
aux ordres d'une agence de l'eau la zot
faut pas le camp dans l'ariège voilà
alors horreur n'en ai pas peur je vais
pas vous obliger à comprendre à cet
effet pour un bouquin où j'expliquais
mais cette cette courbe là au départ
comme la ja il ya 1000 à 100 % il ya
100% des autres 15 et qu'on voit c'est
l'ensemble du corps qui perd on peut
calculer la vitesse du débit
c'est à dire la quantité qu'un ver de
terre trash à chaque instant est
évidemment simultanément quand ce qui
par ses remplacer sinon il y aurait plus
vers de terre à la fin il se permet même
le luxe de remplacer tellement qu'il à
grandir tout petit peu de 5% à la fin de
cette extrapolation
c'est une extrapolation garder j'ai
mesuré jusqu'à 40 jours et là on
extrapole et à 60 pour avoir de jolies
courbes
voilà et qu'est ce qu'on mesure avec ses
débits
on mesure que les verres notaire
remplace tous les jours 10 % de leurs
azote tous les jours
10,5 bon pour faire plaisir c'est à dire
que ce sont des vrais pompage haute qui
renvoie de l'oeuvre est en fait ils y
sont condamnées parce que cette
production de mucus pour pouvoir se
déplacer leur fonctionnement propre ils
ont du rin alors leur urine c'est de la
manière qu'un saipol durer parce que son
message et ont même les plantes alors la
manière qu elle on crève parce que quand
vous faites son agriculture c'est comme
de l'alcool voulu tuer tout de suite
mais quand c'est une dose homéopathique
et miss tous les jours par le pipi du
ver de terre qu'ils aient plein dans sa
grille elle adore et résultat tout passe
dans les plantes
mais ce qui est intéressant c'est donc
devoir de pouvoir calculer le débit
c'est à dire les quantités d'azoté qui
sont concernés alors même topo
je connais sa porte et biomasse de vers
de terre gelée extrapole à la biomasse
du genre est tenu compte de l'activité
jeux l'extra paul sur lundi donc ça va
me permettre de savoir la quantité
d'azoté que les vers de terre
alors attention non pas font passer dans
leur tube digestif
ça c'est bien plus parce que tout n'est
pas assimilé mais font passer à travers
la paroi intestinale jusqu'à la peau qui
va renvoyer d'or en simplifiant
autrement dit ce qu'on appelle le
métabolisme leur propre boulot le
contenu du tube digestif fait pas partie
d'un animal c'est encore un milieu
extérieur qui a été trié pour
assimilation éventuelles et quand c'est
indigeste
vous assimilez pas alors ah oui là c'est
intéressant alors j'ai répété
l'expérience dans une autre parcelle et
le le ver de terre n'était plus en année
sic vrai c'était un epn ici que ça veut
dire la même chose aux poilus
fonctionnel mais il peut pas voir
diapause bons essais d'un autre genre
c'est intéressant parce que l'autre
genre en question baïla fonctionne
exactement mais alors mathématiquement à
la même vitesse que le premier et vous
avez ici un résultat alors je traduis n
c'est donc l'année sic c'est un nico dry
lui soyez c'est le nom latin et quand je
mets ces c'est auchan c'est ce que j'ai
observé dans la prairie
mais comme j'avais fait au laboratoire
et que je savais pas à l'époque les
températures optimales j'avais pris une
température beaucoup plus élevé alors
vous voyez haine et je mets aime ça veut
dire microcosme enfin autrement dit
c'est en boîte de labo voilà déjà refait
la même chose avec ce fameux lombrics us
puisque elle qui dans un autre champ et
la température du sol est plus élevé et
j'avais fait évidemment laboratoire car
tout ça ça a été dupliquée au
laboratoire et alors on s'aperçoit que
ça ne fait qu'une fonction mathématique
en fonction de la température
vous vous rappelez on connaît une
biomasse au moins un boyau
il y en ad'autres évidemment on connaît
les activités on sait la quantité qui
transitent dans le tube digestif entrées
sorties et puis sortie collatéral à
travers le corps du ver de terre
alors tout ça ça permet de commencer à
faire des calculs sur ce qui se passe
dans un champ c'est ce qui nous
intéresse c'est vous n'êtes pas venu ici
pour écouter les discours du professeur
nimbus non alors on va y aller dans le
champ voilà alors on fait le bilan je
vais commencer par la zone parce que
d'abord c'est le plus sûr puisque ça a
été observée ingérés par tube digestif
attention pas assimilé par le ver de
terre c'est ce qui rentre
voilà il ya deux mille trois cents kilos
d'azoté à l'hectare
je vous rappelle que les apports
d'engrais dans une culture céréalière
ses 250 kg l'assimiler à l'assimiler
attention c'est ce qui est rentré à
travers le paroi intestinale dans le
vers de terre et c'est égal
qu'ils ont est secrétée essentiellement
par leur mucus et leur urine en azote
c'est précis 1 583 kg à l'hectare mais
c'est ce que mes chiffres donnent est
pareil je l'exprimé m² et alors ce qui
n'a pas été assimilée
c'est à dire la gérer et qui ressort au
niveau des crottes de vers de terre
c'est une tonne 7 à l'hectare alors tous
à ces mesures et c'est pas difficile
on mesure à l'entrée du tube digestif
angie haut à la sortie on a vu vous
l'avez vu ce qui est assimilé ce
chercheur sol vers de terre comme on l'a
calculé par la dérive et des courbes
tout ça c'est de l'observation le
carbone organique c'est un peu plus
difficile parce que l'un géré je peux le
voir on sait le mesurer le déféquer on y
arrive à peu près bien que c'est moins
facile à mesurer et par contre
l'assimilé voyez jamais à chaque fois
environ
parce que j'ai pas pu travailler avec du
carbone marquer en effet j'ai pu
travailler un peu à vis du carbone
radioactifs marque et puis ça a été
interdit mais bon c'était dans plus d'un
truc que j'avais ramené des états unis
j'ai en effet travaillé pendant un an et
demi dans une centrale nucléaire
donc j'avais ramené du matériel j'ai pu
m'en servir mais j'ai pas à l'époque
c'était il ya longtemps j'avais pas
encore découvert le coût de la zot
banques malgré tout grâce à d'autres
collègues on va peut-être le voir j'ai
pu mesurer tout ce qui se passait au
long du tube digestif donc quand même
arriver à des chiffres ces chiffres là
sont des ordres de grandeur comparable
alors est simulé ce qui est intéressant
par rapport à la zac c'est pas difficile
à simuler y aller scruter
mais là pas du tout ainsi miley c'est ça
mais ce qui est digérée et c est perdu
au cours de la digestion
c'est presque autant en pourcentage
pourquoi parce que pendant le transit
intestinal les micro-organismes casse la
croûte sur le les vers de terre on voit
des enzymes et éclatent les molécules
carbonées
et il ya donc une véritable respiration
dans l'intérieur du tube digestif et
c'est énorme c'est presqu'autant que ce
qui est assimilé
mais malgré tout il reste quand même pas
mal de carbone sur beaton il en reste
cinq qui vont sortir dans les fesses
c'est pourquoi les faits sont quand même
daube au mélange organes ou minéraux
autrement dit ya des minéraux et ya
quand même beaucoup de carbone qui a été
inclue dedans
et alors les vers de terre on le vis pas
cela c'est du vice les crottes de vers
de terre sont déposées dans le terrain
et imaginer que du point de vue du ver
de terre
c'est un fromage mais l'ours et du
cahier qui dépose il faut attendre que
les micro-organismes amorcent leur
travail et ils vont transformer la
qualité de la matière organique
de sorte que les vers de terre vont
revenir manger leurs crottes dire c'est
dégueulasse mais non c'est pas
dégueulasse
les lapins en feront autant
c'est pas les petites crottes de lapin
cd kronwall qui sortent et y mange tout
de suite alors la façon de faire des
vers de terre c'est de déposer dans le
sol bien mélangés à des minéraux qui
fait que personne ne viendra casser la
croûte sur l'or sur leurs réserves en
quelque sorte qu'ils vont mûrir comme un
fromage et ils vont néanmoins j'ai le
fromage quand il est prêt et de qualité
j'espère voilà donc en gros j'ai les
massages et les mesures de seiche et pu
reconstituer les proportions
c'est la stupeur cette histoire je m'en
doutais pas mais quand j'ai essayé de
reconstituer le régime alimentaire du
verre de thé richir vicelard
j'avais les analyses tout ce qu'il y
avait dans le champ les feuilles mortes
qui tombaient les vieilles faune morte
toutes les couches les horizons sal et
où il n'y a rien qui collait rien qui
colle avec six avaient mangé
alors j'ai commencé à faire des mélanges
des horizons disant ah ils ont mangé
plus ou moins de litière izon c'est vrai
ça marchait toujours pas et ô miracle
quand j'ai introduit les crottes de vers
de terre dans leur régime
je suis arrivé équilibre l europe alors
donc je sais comment y manche et je sais
qu'ils mangent à peu près la moitié de
leur alimentation ce sont des crottes de
vers de terre
ça veut dire que quand il crée des
grumeaux pour la stabilité des sols
ils sont les premiers à en détruire la
moitié mais comme il y à recréer tout de
suite tranquillisez vous le résultat
mais au passage les plantes se sont
servi quelques commentaires à faire
quand même pour pour montrer à tous les
gens pourquoi si ce chiffre peut vous
être intéressant c'est que déjà en fait
on se rend compte comme tu disais que
dans l'est
ce système simplifie 4 simplificateur de
la culture on n'a jamais ce cycle du
carbone qui nous est ce cycle de la zone
qui nous expliquait et on n'a jamais des
volumes aussi important des masses aussi
importante la zone qui circulent dans le
carde non plus et donc si tu pouvais
nous sortir les publications ou avec le
régime alimentaire complet tout ça on
pourrait peut-être y voir un peu plus
clair
vous pourrez peut-être commencé à avoir
une petite idée de 6 ans nourrit nos
gars de direction si cela s'adresse à
mais tu vas me dire que c'est compliqué
non pas du tout je vais te dire que dans
le livre là des vers de terre et des
hommes qui a les références principales
tu vas dans ses références principales
et tu auras toujours les références de
détails dans les chiffres ce qui semble
assez intéressant c'est globalement on
voit puisqu'il est ingérée c'est sur n24
c'est quand même très bas par rapport
on voit dans les matières organiques oui
parce qu'ils choisissent oui choisissez
ça mange pas n'importe quoi 1
donc c'est sûr n va et les bus au fait
que c'est des matières unique des gens
putréfaction qui ont enfin pu très
faction il ya déjà eu des champignons oh
mais c'est même plus que put réfaction
c'est pourri par exemple de micro
organismes d'algues de surface d'un truc
comme ça que dont ignore l'existence de
sorte qu'ils ont pris un machin qui
étape étant pour eux et comme moi je ne
peux pas parler à la place du ver de
terre parce qu'il moyens expliqué
comment il faut longtemps boys
j'étais simplement voir comment ils
avaient fait leur tambouille 1
c'est une ratatouille donger ont pu
reconstituer les différents légumes
sains
voilà mais je peux pas en dire plus les
vers de terre ne ment n'ayant pas dit
plus et d'autre part les chiffres que
vous obtenez vous savez maintenant
comment j'ai été mesuré sa au terrain
moi j'ai pas inventé alors évidemment
tout à l'heure on l'a dit les cycles de
la zone des livres et compris des
écologique puisqu'il fera ici à des
livres d'écologie vous verrez qu'elle
jamais de vers de terre
alors les masses énormes d'azoté qui
transitent dans un champ à travers les
vers de terre
ça n'existe pas et pour cause c'est pas
dans la théorie à une ou deux
digressions en plus notamment parce que
ces chiffres là en fait on est on les a
échangé avec des collègues de
techniciens
un chat et on en a disserté un peu
longuement et en fait moi on m'a fait
des réponses ou notamment on m'a dit ben
regarde bon c'est voquer tum tum présent
ces chiffres là mais moi d'habitude dans
mes calculs d'itinéraires technique je
fais tel outil tel ou tel type de take 2
le calcul et ça colle pas du tout était
truqué bah oui et alors
et j'en suis aujourd'hui grosso modo la
plupart des calculs qu'on a qu'on m'a
proposé ce et des calculs qui sont
souvent faits en agronomie sait on vous
fait calculés l'unification des matches
phares de la minéralisation des matières
organiques dans les sols l'invs on vous
dit il ya tant de matières unis dans le
sol on a un coefficient approximatif de
minéralisation cela est en gros il va
vous sortir 100 150 unités d'azoté est
en fait le problème c'est que tous ces
coefficients ont été faits sur des sols
travailler dans lequel il ya plus vers
de terre puis micromania plus tout ça
est en fait il s'avère que dans le cycle
de minéralisation de la matière
organique on commence à l'imaginer comme
ça et tous les chiffres commencent à
concordé un peu c'est vous avez
effectivement les matières organiques
une fois qu'elles sont sous forme
d'humus avons minéralisée doucement et
nourrir la plante mais en fait vous avez
tout une première phase du cycle de la
minéralisation qui se fait par le ver de
terre par semic us sa succession et tout
ça en fait il est très rapide on le voit
ça se compte en dizaine de jours et tout
ça s'est jamais pris absolument jamais
pris en compte dans le calcul est en
fait c'est cette première phase du cycle
de minéralisation qui est fort complexe
qu'on essaie de commencer à quantifier
et c'est celle là qui explique plus
quand on arrête de travailler les seuls
en fait que le ver de terre revient là
tout d'un coup on a une quantité donnée
une croissance des plantes qui devient
très très très importante et qui ne
s'explique pas par des calculs de
minéralisation tout à fait classique
parce que cette première phase du cycle
où on a des milliers des minutes et
d'unité la zone qui circulent en fait
elle est totalement méconnu de tous les
calculs qu'on va vous proposez donc si
demain il ya des techniciens qui vous
amène des formules de calcul de
minéralisation
et que vous vous êtes sur des seulement
travailler avec des vers de terre etc il
faut savoir que c'est totalement
invalide ou que ça ne sera valide que
pour une tout autre espace dans votre
système
et qu'en fait ça les bons calculs de
minéralisation avec du ver de terre
qu'on nourrit avec des paillages etc
y a personne aujourd'hui qui les a
absolument personne n'est pas moi non
plus des nous on n'a rien d'un vague
idée de ce que ça peut représenter parce
qu'on a des chiffres avec qui va le ski
val qui nous montrent qu'en fait le site
de l'azoté beaucoup plus tard bon je
vais où je vais vous commenter un
chiffre c'est celui là
bon alors je vous dis une épave rouillée
il est à peu près 10 tonnes de matières
organiques
ces non-dits tonnes de carbone ces 20
tonnes de matières organiques qui passe
à travers le tube digestif derrière nos
terres et tout le reste
alors c'est bien supérieure à la
production végétale
alors bon dieu pas possible c'est pas
possible
alors bon d'abord il ya une partie qui a
été rien géré en face à présent qu'un
quart de la petite souple c'est pas
suffisant
vous n'arriverez jamais alors maintenant
comment on a mesuré la pollution mais
j'ai tellement je vais vous le dire on
prêt il sait pas difficile on attend
qu'on s'énerve au moment de la fauche
pratiquement on coupe l'herbe qui n'est
pas produite
elle est encore vivante 1 en partie mais
plaint aussi de voeux de d'herbes sèches
et on dit c'est la production végétale
c'est peut-être la production végétale
pour lui at il fait le point mais c'est
parce que les plantes produisent elles
ont quand même content des recrues enfin
une coupe 2 on additionne le tout ayant
dit voilà c'est ça la production
végétale
d'abord il n'ya pas de racines bon de
sorte qu'on ne sait pas ce qui est
produit dans une prairie déjà à ce
niveau là grossièrement en plus ce
qu'ils appellent produit ses propres
produits
parce que ce qui est vraiment pris par
les végétaux c'est ce qu'ils abandonnent
ou ce qu'ils auraient répliqué par la
norme de la vache un bon mais autant
qu'ils sont vivants ils ont rien produit
du tout ils ont rien lâché
bon déjà donc le concept au départ et la
technique est aberrante
mais c'est sur les chiffres des livres
même des livres d'écologie fondamentale
mais c'est complètement faux alors
d'autre part maintenant je me mets à la
place d'un petit ver de terre au
printemps par exemple vous avez le
trèfle vous avez tout à l'heure il y
avait du trèfle dans ma pré villa quand
vous voyez du trèfle qui pousse il ya
des feuilles mortes qui stoppe parce
qu'il pousse d'accord mais il abandonne
les feuilles au fur et à mesure qu'elles
sont morts de vous parler du trait ça se
refuse pas les vers de terre laval ça en
dedans mon chiffre mais ça rentre pas
dans les calculs puisqu'on n'a pas coupé
l'herbe et ça continue comme ça toute
l'année
puis à l'automne où il ya plus de
production c'est bien connu
en lités les plantes abandonne une
quantité considérable de feuilles mortes
un petit peu comme les arbres sains et
ça aussi c'est pas produit alors je vous
parle pas des racines qui sont produites
non plus bon autrement dit bon moi je
parle d'une quantité d'eau ingérée par
les vers de terre mais y'a pas que quand
une prairie un oui et c'est une quantité
énorme quoi incroyable il suffit de
regarder comment ils ont calculé obtenu
leurs chiffres pour savoir que d'abord
ils sont faux idiot et que d'autre part
on sait rien de la production végétale
dans une prix tout au long de l'année
car toutes ont donné les plantes l'ag
exulta des machins des trucs à des
choses des réseaux des réseaux des
positions dans le sol etc dont on ne
connaît pas du tout les quantités on ne
sait rien c'est à dire qu'on sait pas du
tout comment ils fonctionnent alors les
comptes les conséquences devraient ce
que j'ai montré c'est qu'on passe de
l'imaginer et dieu sait que ça continue
de fonctionner très fort l'imaginer au
réel
les mesures directes en écosystème pas
dans des boîtes de pétri ou dans des
outils aux ordinateurs permettent
d'observer bon et ça change complètement
ce qu'on a imaginé du superficiel bas
par exemple et coupe d'herbe pour
dénoncer la production des plantes
alors on a je rappelle les quantités le
fonctionnement du sol et donc des
écosystèmes est actuellement
quantitativement ignorer passe
une petite expérience de la mort un
quart qui est assez amusante c'est un
organochlorés qu'on appelle le lindane
hch bon alors là c'est un organochlorés
du type des détails si vous voulez et on
savait que le ddt sec ce bourg et
s'accumule de vers de terre
alors là j'ai mis dans un sol qui est un
sol entièrement neutre ils essaient de
la silice pure et j'ai mis dedans dit
parti pour 10 ppm du parti pour millions
de lin dan dans dans diluée dans cette
si lisse et j'ai foutu des vers de terre
alors comme prévu par la théorie si
j'ose dire mon vers de terre s'est
empressé d'accumuler du lindane dans son
corps c'est facile à doser en plus
et puis alors surprise et ça passe en
dessous de la dose de 10 ça devient une
trace or alors là j'ai des gens qui
m'ont aidé et là ils m'ont dit ah ça
c'est typique d'une détoxication bien
que le ver de terre absorbe la havane il
a mis en place un système enzymatique ça
lui a pris un peu de temps qui permette
de péter la date alors c'est facile
lannan toutes petites molécules ces
toutes petites molécules qui ne demande
qu'à être pété et donc ça veut dire que
le land and his pareil dans les sols on
savait qu'il disparaissait
mais bon on savait pas pourquoi ben ali
vers de terre des toxiques le lindane
dans les sols c'est quand même
intéressant à prendre je constate que le
lindane quand il est rentré dans les
vers de terre qui s'y accumulent et il
disparaît dans le vers de terre je ne
vois que ça je suis aveugle
en dehors de ça et les les toxicologues
m'ont dit ah ça c'est typique d'une bio
d'une vraiment d'une bio détoxication
c'est à dire que les enzymes biais du
avant des enzymes
mais il ya des enzymes comme ça qui se
tissent s'allume quand y'a ils sont
alimentés avec du lin dan à tour de bras
et qui vont se développer pour défendre
en fait l'organisme
ça existe pas pour la
non alors ça s'appelle une détoxication
alors là je vais vous montrer une
technique qui pourrait peut-être vous
intéresser je crois pas parce que vous
êtes quand même sur les petites
parcelles
mais quand on dirait rétablir un seul je
préfère les techniques de 2 que françois
vous apporte c'est beaucoup plus adaptée
à votre situation
mais je vais vous parler une petite
histoire je vous ai montré tout à fait
au début l'origine des vers de terre
avec leurs trucs dérive des continents
tous à vous rappeler de ça un peu bon
vous avez vu qu'il ya toute une partie
de la terre où les vers de terre ou un
gibier dans la tête et pas plus loin et
que du coup ça les coins sérieusement il
peut pas peuvent pas devenir année sic
alors cette grande partie c'est l'asie
du sud est c'est lundi c'est l'australie
la nouvelle zélande l'afrique l'amérique
du sud et du nord
ça fait beaucoup moins il reste en gros
l'europe et l'eurasie jusqu'à la moitié
de la chine bon où il ya des indics
naturellement rien à quoi étaient
transportés depuis quand même c'est pas
si simple mais toujours de la preuve
vous allez voir le résultat là-bas cas
je vous le rappelle voilà la fameuse
carte
bon je passe vite alors un paysan en
nouvelle zélande pays où il pas de la
musique un jour dans son gazon qui
ressemblait plus ils font du mouton ah
oui il faut quand même raconté
l'histoire la nouvelle zélande tout
petit peu ils ont tous couper les forêts
pour faire des élevages massif vous
achetez du mouton congelés pas cher
c'est vrai plus pour mauvais eu de
nouvelle zélande c'est leur fortune et
donc les troupeaux de moutons courent
partout et ils ont donc retiré les
forêts ils ont mis des moutons ils ont
fait du des prix on peut dire artificiel
mais elles sont naturelles en fait et
voilà
là nous sommes en jeu plus 1929 à
monsieur ashmore se balade dans sa
parcelle et voit une chose étonnante
danser c'est ces espèces de paillasson
qui lui sert de de prairie une grosse
tache verte
alors c'est un observateur il s'aperçoit
que il a un sol souple il en a perçu
comme ça parce que évidemment les sols
sont bétonnées n'y a pas de labour
lambris siens à la c'est ce qu'il écrit
et quand il a constaté que cette et
souple il a été voir il a trouvé des
lambris siens alors earthworm 1 il en
sait pas plus mais il a la tête qui
tourne il a pris des mottes de terre les
amis un peu plus loin dans cette
parcelle et il a vu que les tâches
ma foi les vers de terre colonisée ces
parcelles il a continué 28 ans plus tard
un technicien agricole passe par là il
s'appelle stock d' il est alors ils
découvrent ça avec stupeur il a publié
un article dans le journal agricole du
coin dont le titre très simple on peut
pas faire plus simple
il s'appelle vers de terre et il
explique que les vers de terre ça existe
et qu en plus à l'air de faire un sacré
bon boulot puis fera encore attendre
vingt ans pour que la recherche locale
plus que la recherche
les techniciens centre et créer une
véritable technologie vous allez l'avoir
maintenant alors sas consiste à
introduire des vers de terre vous verrez
je crois la machine un peu plus tard
alors voilà un sol normal de
nouvelle zélande sans vers de terre donc
avec une accumulation de matières
organiques qui ne peut pas ça corpore
est un petit détail important pour les
éleveurs de moutons il ya un champignon
qui se développe là dedans joyeusement
mais qui a pour effet de donner l'eczéma
faciale du mouton vous avez jamais
entendu parler de ça la basse est une
peste parce que les moutons attrape ce
truc là ils peuvent plus s'alimenter
lisant un examen ou non
au niveau du musée on introduit des vers
de terre on regarde ce qui se passe
deux ans plus tard on voit encore un peu
de matière organique
ancien là une petite couche mais alors
il ya plus de paillasson il ya plus de
litière et il ya plus d'examens faciale
quand même intéressant la fertilité a
augmenté de 120% seas avait doublé la
production est un peu plus de la prairie
et là elle est redescendue cassant c'est
que doublé pourquoi parce qu'au
démarrage ça débloque tous les plants
sont presque suralimenté qu'après quand
tout le circuit se met en route
sarr baisse un petit peu mais ça reste
après à 100% c'est à dire que leur
reprise devient deux fois plus fertiles
et envoya vous avez un criminel l'envers
de terre qui est pris au piège
et surtout il ya une structure du sol
qui s'est établi voilà alors je continue
comme c'est une affaire sérieuse et que
les néo-zélandais sont des gens sérieux
ils ont fait une machine pour prendre
des mottes de terre en fait elle est à
baisser et elle découpe des blocs dans
le sol vous allez voir les blocs j'ai
oublié de faire très vite
voilà les blocs sa découpe et voilà un
agriculteur qui distribue dans son champ
les blocs de sol avec vers de terre ils
font donc de la bio stimulation des sols
par inoculation de leur terrain sur des
secteurs et c'est toujours en cours
parce que la nouvelle zélande est grande
mais ça bien avancé

Partager sur :