Triple Performance

Installer des Filets Monoparcelle - Alt'Carpo en verger

De Wiki Triple Performance
Icone categorie Pratiques.png Pratique agro-écologique
Légende : Verger de pommier sous filet Alt'Carpo monoparcelle
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco

1. Présentation

Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Crédit photo : J-M.Montagnon – La Pugère


Informations issues initialement du Guide pour la conception de systèmes de production fruitière économes en produits phytopharmaceutiques (2014) / Fiche technique n°15 . Pour en savoir plus : Voir lien


Principe

Cette technique est un levier principal pour lutter contre le carpocapse (Cydia pomonella) sur pommier et poirier. Elle permet de créer une barrière physique à double effet :

  • un effet d'exclusion des carpocapses pondant sur le végétal,
  • un effet de perturbation du vol d'accouplement des adultes sous filet (la perturbation d'accouplement est moindre qu'avec le filet monorang).


La technique du filet monoparcelle Alt'Carpo consiste à englober l’intégralité du verger par un filet (voir exemple vidéo du GIS Fruits).


Moyens mis en œuvre

Matériel :

  • Filet avec taille des mailles adaptée au Alt’Carpo à minima sur le pourtour de la parcelle : 2,2 x 5,4 mm
  • Palissage adapté pour une structure paragrêle
  • Jonction hermétique des filets d’un rang à l’autre et sur les bordures. Le système croisé à élastiques présente un bon compromis.


Couleur du filet :


Plus la couleur est foncée (blanc / cristal, gris ou noir), plus la durée de vie est longue. On favorise ainsi l’amortissement de l’investissement.


A contrario, plus la couleur est foncée, plus la maturité est retardée par le phénomène d’ombrage : jusqu’à 8 jours avec du filet noir.


Technique :


La technique consiste à englober l’intégralité du verger par un filet avec des mailles adaptées au bioagresseur concerné (maille 2,2 mm x 5,4 mm pour le carpocapse).


Cependant, si un filet paragrêle est déjà installé, il est en général gardé en faîtage et le tour de la parcelle est équipé avec un filet de type maille Alt’Carpo. Il faut prévoir une porte d’accès et un espace pour manœuvrer en bout de rang pour les machines agricoles afin de ne pas être gêné et travailler normalement avec le filet.


Un soutien technique est indispensable pour dimensionner le dispositif de filets selon les vergers.


Exemple de mise en oeuvre :


Plusieurs exemples de mise en œuvre, ainsi que des expériences et des résultats sont disponibles sur le site internet www.alt-carpo.com 


Précision sur la technique :

  • Le filet doit être fermé avant le vol du bioagresseur (mais après floraison/pollinisation car le filet réduit significativement les taux de fructification).
  • Il est intéressant de combiner la mise en place d'un filet monoparcelle Alt'Carpo avec des mesures prophylactiques telles que : maintenir les accès fermés, y compris pendant les périodes de récolte, enlever le fond de cueille, les fruits touchés lors de l’éclaircissage, éviter les palox en bois proche des parcelles et la présence de sources lumineuses.
  • Le suivi consiste à effectuer des contrôles visuels réguliers et des piégeages sous filet.


Période de mise en œuvre Sur culture implantée


Une fois installé, le filet Alt'Carpo a une durée de vie liée à la couleur du filet et à la dynamique de croissance du végétal : de 5 à plus de 15 ans. La partie faîtage du filet doit être repliée et dépliée au minimum une fois par an (replier à la fin des vols de carpocapse et déplier juste avant le début du 1er vol de carpocapse, après la période de pollinisation et de lutte antigel par aspersion sur frondaison).


Echelle spatiale de mise en œuvre Parcelle


Le verger est englobé dans son intégralité


Application de la technique à...

Négatif Toutes les cultures : Pas généralisable


Cette technique ne peut pas être généralisée à toutes les espèces fruitières ni à toutes les parcelles.


En effet, la parcelle idéale doit avoir une forme carrée ou rectangulaire (pas de décrochement) pour permettre l’installation des filets. Parallèlement, l'espace doit être suffisant au niveau des tournières pour installer les ancrages et pouvoir tourner sous le filet avec les machines agricoles.


Pour une parcelle en système à élastiques croisés, on recommande une hauteur de faîtage inférieure à 3,50 m. Alors, la hauteur de l’arbre conditionne aussi l’installation de cette technique.


La technique a été testée sur :

  • Fruits à pépins : pas efficace sur la tordeuse orientale du pêcher (Grapholita molesta), ravageur secondaire potentiel dans les régions sud.
  • Prunier : contre le psylle (Cacopsylla pruni) (filet paragrêle en faîtage et maille fine 4 x 4 mm pour fermer les côtés) mais les filets doivent être fermés tôt, ce qui pose des problèmes pour la pollinisation.


Positif Tous les types de sols : Facilement généralisable


Facilement généralisable


Pas de contrainte majeure. Néanmoins, vu que cette technique nécessite d’une infrastructure paragrêle, il faut que le sol soit apte à recevoir des ancrages. Attention donc aux sols trop légers.


Positif Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Facilement généralisable


Pas de contrainte majeure. Cependant, en situation ventée, prévoir un brise vent.


Réglementation

L'utilisation de filets à maille fines autour de la parcelle de pommiers afin de créer une barrière physique contre le carpocapse fait l'objet d'une fiche CEPP (action n°1 : Protéger les vergers de pommiers contre le carpocapse au moyen de filets anti-insectes).




2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture

Critères "environnementaux"

Positif Effet sur la qualité de l'air : En augmentation


émission phytosanitaires : DIMINUTION


Positif Effet sur la qualité de l'eau : En augmentation


pesticides : DIMINUTION


Négatif Effet sur la consommation de ressources fossiles : En augmentation


consommation d'énergie fossile : AUGMENTATION


Neutre Autre : Pas d'effet (neutre)


Impacts environnementaux liés à la fabrication des filets (utilisation de produits pétroliers), à leur transport et à leur recyclage (filière de recyclage peu développée selon les régions mais qui se met en place avec Adi.valor). Pour en savoir plus voir lien


Autres commentaires


Effets évidents sur la réduction des dérives. Diminution d'impacts négatifs sur la qualité de l’air et de l’eau (moins d’insecticides : 1 à 3 IFT vs verger en confusion dans le sud est, 12 IFT vs couverture chimique ; effet brise vents du système)


Effet climatique des filets : peut permettre de réduire les quantités d’eau d’irrigation (maintien de l’hygrométrie et de l’humidité du sol)


Critères "agronomiques"

Neutre Productivité : Variable


Variable


Cette technique n’a pas d’effet direct sur la productivité. Mais dans certaines conditions, les effets indirects de la technique (protection contre la grêle, diminution des effets négatifs liés au vent, diminution des coups de soleil sur les fruits, limitation des dégâts par les oiseaux, etc.), associés à la bonne efficacité pour contrôler le carpocapse, peuvent permettre une augmentation du rendement commercialisable par rapport à des parcelles non couvertes par des filets.


Toutefois, si l’ombrage lié au filet paragrêle est important (exemple du filet noir), des variétés sensibles à ce phénomène (cas de Granny smith et clones) présentent des difficultés à nouer, voire subissent des déficits de retour à fleurs.


Neutre Qualité de la production : Variable


Variable


Améliore la qualité de l’épiderme des fruits car les filets Alt’Carpo protègent contre les coups de soleil, le boisage, la rugosité.


Attention à la réduction de la luminosité, en particulier avec certaines couleurs de filet (gris et noir), qui peuvent diminuer la coloration des fruits et leur composition en sucres, surtout dans les régions plus septentrionales. Le manque de luminosité peut ainsi impacter la maturité des fruits et donc décaler la date de récolte et réduire sa valeur marchande (réduction de taux de premier choix en station de conditionnement).


Neutre Fertilité du sol : Pas d'effet (neutre)


Pas d'effet (neutre)


Neutre Stress hydrique : Pas de connaissance sur impact


Pas de connaissance sur impact


Neutre Biodiversité fonctionnelle : Variable


Variable


La diminution des insecticides favorise le développement des auxiliaires.


Par contre, le filet réduit la possibilité de prédation des campagnols par les renards et les rapaces. Le filet peut réduire aussi la capacité de certains microhyménoptères comme (Aphelinus mali) à se développer.


Critères "économiques"

Neutre Charges opérationnelles : Variable


Variable


En 2012 le coût d’installation se trouvait autour de 9000 € à 12000 €. L’investissement initial semblerait élevé mais la durée de vie des filets de 10 à 15 ans plus les bénéfices associés à la protection de la culture contre la carpocapse, certains accidents climatiques, les dégâts des oiseaux et la réduction de dépenses en insecticides contribuent à l’amortissement plus rapide’ du coût initial élevé.


Neutre Charges de mécanisation : Variable


Variable


Mécanisation liée à l’installation de l’infrastructure et des filets, ainsi qu’aux opérations pour replier et déplier les filets : hormis pour l’installation du tour de parcelle (fixe), c’est identique à la gestion d’un filet paragrêle. Cependant, moins d'interventions pour traiter chimiquement la parcelle.


Neutre Marge : Variable


Variable


Cela dépendra principalement :


D’une part, de la pression de carpocapse et de dégâts tels que les coups de soleil, la grêle, les oiseaux, etc. dans le verger concerné.


D’autre part, de la longévité du filet (réduction ou allongement de la durée d’amortissement).


Critères "sociaux"

Neutre Temps de travail : Variable


Variable


Si un filet paragrêle existe déjà sur la parcelle, le temps de mécanisation ne changera pas de manière significative. Dans ce cas, il y aura une légère augmentation du temps liée à l'installation du tour de parcelle. 


Par contre, tant le filet paragrêle comme le filet Alt'Carpo, nécessitent un investissement de temps de travail manuel pour plier, replier et réparer éventuellement le filet chaque année.


Cette technique nécessite d’ouvrir et fermer la porte d’accès au verger sous filet à chaque intervention culturale. Possibilité d’une porte automatique type lanières de porte frigo.


Négatif Période de pointe : En augmentation


En augmentation


Le dépliage des filets au printemps correspond à une période assez critique pour la gestion du temps de travail sur les exploitations en fruits à pépins. Cette augmentation se presente en sortie de floraison.


Neutre Temps d'observation : Pas d'effet (neutre)


Pas d'effet (neutre)


Une légère augmentation car contrôle de l’intégrité du système. Cependant, cette augmentation n'est pas très significative par rapport aux suivis qui sont recommandés dans tous les cas.




4. Organismes favorisés ou défavorisés

Bioagresseurs favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
campagnol des champs (Microtus arvalis) ravageur, prédateur ou parasite Réduction de la prédation des campagnols car exclusion de renards et rapaces par le filet.
campagnol provençal (Microtus duodecimcostatus) ravageur, prédateur ou parasite Réduction de la prédation des campagnols car exclusion de renards et rapaces par le filet.
campagnol terrestre (Arvicola terrestris) ravageur, prédateur ou parasite Réduction de la prédation des campagnols car exclusion de renards et rapaces par le filet.


Bioagresseurs défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Carpocapse des pommes et des poires (Cydia pomonella) FORTE ravageur, prédateur ou parasite
Oiseau (bioagresseur) ravageur, prédateur ou parasite Cette technique limite les dégâts d'oiseaux sur fruits
Zeuzère (Zeuzera pyrina) ravageur, prédateur ou parasite Le filet Alt'Carpo limite le développement des zeuzères


Auxiliaires favorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Araignées Ennemis naturels des bioagresseurs Prédateur généraliste
Coccinelles Ennemis naturels des bioagresseurs Prédateur des pucerons


Auxiliaires défavorisés

Organisme Impact de la technique Type Précisions
Rapaces Ennemis naturels des bioagresseurs Prédateur des campagnols
Renards Ennemis naturels des bioagresseurs Prédateur des campagnols


Accidents climatiques et physiologiques favorisés

Organisme Impact de la technique Précisions


Accidents climatiques et physiologiques défavorisés

Organisme Impact de la technique Précisions
Coup de soleil
Grêle
Vent




5. Pour en savoir plus


Chambre d’agriculture du Vaucluse, Station d’expérimentation La Pugère, Brochure technique, 2012


Infos CTIFL, n°270, Brochure technique, 2011




6. Mots clés

Méthode de contrôle des bioagresseurs : Lutte physique


Mode d'action : Action sur le stock initial Barrière


Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides : Substitution


Annexes

Retours d'expériences évoquant cette page

S'applique aux cultures suivantes

Favorise les bioagresseurs suivants

Favorise les auxiliaires

Défavorise les bioagresseurs suivants

Défavorise les auxiliaires

Défavorise les accidents climatiques