Autonomie fourragère et dérobées

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Prairie multi-spécifique avec trèfle violet fleuri Crédit : DELABY Luc
Cet article est issu de la base GECO. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco

Témoignage de M. Vincent LAURAIN, agriculteur en Saône-et-Loire

Fiche témoignage


Présentation de l'exploitation en polyculture-élevage :


Le GAEC a arrêté le pâturage depuis 2012 à cause des contraintes parcellaires (très peu de prairies proches des bâtiments), de la volonté d'augmenter le cheptel et de conserver un maximum de cultures de ventes.


La solution mise en place est la culture de dérobées en intercultures courtes (mélange moha-trèfle) et longues (mélange ray grass-trèfle, graminées-légumineuses) et de méteil (blé-orge-vesce-pois). Le méteil permet de réduire la part de maïs et de tourteaux de soja dans l'alimentation du troupeau et ainsi de gagner en autonomie protéique.


La fiche témoignage présente les itinéraires techniques appliqués à ces cultures d'association ainsi que leurs intérêts technico-économiques, agronomiques et environnementaux.


Annexes

Leviers évoqués dans ce système

Contribue à

Materiel évoqué

Cultures évoquées

En crowdfunding sur
Partager sur :