Semis Direct et BRF en Grandes Cultures - Entretien avec Pierre AUSSANT

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher

Thumbnail youtube SgqhpNWIOPk.jpg

Entretien avec Pierre AUSSANT - SD et Utilisation du BRF en Grandes Cultures


Aujourd'hui, on vous propose un entretien exclusif avec Pierre AUSSANT ! Il vous parlera de ses itinéraires techniques et l'utilisation du BRF.


Sommaire :


1.1 : Présentation de la ferme : 0:00:27

1.2 : Rotations : 0:11:30

1.3 : ITK blé : 0:13:55 ; ITK maïs : 0:16:52 ; ITK colza : 0:21:45

1.4 : Gestion des couverts : 0:24:13

1.5 : Gestion du troupeau : 0:28:54

1.6 : Utilisation du BRF : 0:32:23

1.7 : Production de miscanthus : 0:40:20

1.8 : Mise en place de photovoltaïque : 0:44:42

1.9 : Engagement associatif : 0:45:47

1.10 : Visite des parcelles : 0:47:15


Transcriptions

pierrot cents agriculteurs en et vilaine

d'henri vilaine région de fougères 55
ans installé en individuel sur une ferme
de 40 ha 25 hectares de et salue le
reste c'est des étangs des marais des
plantations et à tour génération de qui
ont planté chez nous autrement on avait
une production de jeunes bovins
intensive
qu'ils arrêtent et en 2008 1 autrement

Afficher la suite

c'était maïs ensilage entre majorité et

tous les emplois la production taurion
était sur caillebotis intégral
avec lisier quoi donc les problèmes de
structure de sol sont apparus assez vite
au niveau des sols nous et des sols
les monos à tendance ce matin ph 6 5 1
dans l'ensemble des terres qui étaient
très productive dans notre secteur c'est
des rendements de maïs à 15 tonnes voire
plus mais c'est 15 tonnes assurée quoi
les meilleures années c'est souvent les
années sèches
oui oui parce qu'on est bien arrosée on
a plus d'un mètre et puis on a une
comment une fumée très très régulière
d'année ce qui fait que l'eire même à
l'excès comme en normandie et pousse
tout seul quoi normalement on a une
foire est un forêt de fougères qu'est
pas loin donc c'est pour ça qu'on a des
arrosages assez régulier quoi on n'est
pas loin de la mer non plus on est à
trente kilomètres entre 30 km du
mont-saint-michel
enfin que dire de plus d'intégration des
structures du puits de retour de carbone
l'enlèvement ben decca menait de maïs
tous les ans comme j'avais des problèmes
de structure j'avais des semelles de la
bourre dans un premier temps j'ai
utilisé un des compacteurs en location
de jeunes entrepreneurs
j'ai vu des améliorations l'apprend dès
la première année
et puis un retour ben au problème peu de
temps après quoi donc
entre temps j'avais reçu des documents
du canada de gilles lemieux que je n'ai
pas pu lire et j'ai mis ça de côté et
c'était sur le br effluents pollués réf
et puis comme je suis tombé j'ai eu un
accident un tendon d'achille le coupé gt
immobilisé parlant pratiquement six mois
et comment une naissance de ma fille
cette année là c'était en 2002 donc je
me suis penché dans ses lectures là j'ai
vu qu'ils n'ont pas du brf très
intéressant pour les sols pour noter les
clés comment les tout carbone et bain et
j'ai fait la connaissance en même temps
de conrad à ces années là
dans une région base lui était en train
de préparer sa mettre les ingénieurs et
il faisait des enquêtes et puis on s'est
connus comme ça déjà cette époque là moi
j'ai arrêté le labour dans ces époques
là aussi tcs et j'ai pensé par des
retours d'un vin de paille modification
de la rotation un peu achats de maïs
ensilage à l'extérieur du magasin chez
moi pour essayer de pallier à ce
problème là un peu de mise en place
d'une petite rotation et puis hein
de fil en aiguille on a trouvé les
déchets verts dans une plate forme
pas loin de chez moi l'année c'étaient
des déchets quitté brûlé sur saint-malo
avant alors ça coûte extrêmement cher
donc ils l'ont trouvé un agriculteur qui
est un peu une écoute par rapport à ça
donc on a commencé à danser époque là
c'était un peu dur parce que le broyage
été portés l'ont bien fait il y avait
plein de déchets beaucoup
d'améliorations à apporter mais bon dès
que j'ai employé le brf g j'ai eu des
changements très rapides
on y voit de la vie biologique du sol
non on a vu les verts de terrain ben
réapparaît ça c'était le premier point
mais pour le lot de points négatifs bas
ça a été la fin des autres alors là et
les réglementations qui se mettait en
place à cette époque là déjà c'était
directive nitrates et tous avaient ils
fait qu il m a sauté tout ça donc il y
avait des contraintes
ben moi je vais utiliser le brf et puis
pour forcément des moments de l'année
quitté appropriée des fois je le mette
au printemps à main là c'était le pire
des choses comme un fada zot comme
possible et puis je rejoins groupe la
culture et en faisant des analyses
jubile main j'étais complètement alors
en morceaux niveau azote quoi
mes plants étaient déficitaires
complètement là on est arrivé à des
stades de vraiment très intéressant le
semis direct ça fait deux ou trois ans
qu'il est en place la maintenant parce
qu'on n'avait même pas de ceux morts
dans le secteur il y avait eu un seul
mort d'un imam etc avaient été
abandonnées parce que d'un problème de
mauvaise utilisation et la technique mal
employé donc pas de bons résultats
donc moi même j'ai été président d'une
cuma et j'avais fait évoluer déjà le
matériel au niveau de la cuma par des
achats pour du matériel en tcs matériel
du rhône notamment script et les compile
mais bon la dernière étape était trop
difficile à franchir dans cette cuma là
pour un achat de semis direct donc j'ai
remonté une cuma il ya deux ou trois ans
avec trois ou quatre collègues que ma
défi sol pour acheter un semoir weaving
le six mètres
moi j'étais à moins de 3% avant les
terres je pense à l'origine il devait à
5 5 6% dans le secteur
mais bon bout maintenant certaines
terres avoisine même les 2%
et nous on a un secteur on n'a pas bien
loin en plus ils ont des restricted
azote parce qu'ils sont d'un bassins
versants en contentieux
je vous dis pour les impacts que ça car
ils sont toujours en labourd et avec
plus d'azoté de droit de mettre la zot
lé rendement ainsi plus de 15 tonnes
c'est du 5 7 tonnes économique bondir
accepter quoi pour moi
alors moi j'étais descendu en rendement
quand j'étais comme ont labouré puis une
intensification
j'étais rendu à 70 quintaux pour mayence
était c'était ce à quoi
dernièrement ben je suis à plus de 100
quintaux maintenant et j'ai quelquefois
lui 140 quintaux quoi j'ai doublé
pratiquement quoi donc
et je pense que j'ai encore des marges
de progrès quoi le smi à 40 cm
m'intéressera avec la cuma je pense
qu'on va aller vers un ce mois 40 ont
pour essayer de gagner
ben 10 ou 15% plus quoi se cognait
disent tu es pour cent contre 140 me
ça fait déjà des gâteaux déboursant si
60 des gâteaux ça fait beaucoup mais sur
140 ça fait ça fait déjà mis beaucoup
plus quoi les plantes ben ben il pousse
je dirais pratiquement tout seul
maintenant quoi c'est impressionnant
koala de ce côté là et le maïs
ben on le sent pas stressé végète pas ça
oui moi je le sais mais comme on n'a pas
de ce mois en semis direct là en ce
moment j'ai modifié 1h05 terre native
j'ai conservé que quelques dents devant
la ligne de semis et je gratouille un
peu en direct derrière un couvert
souvent c'est un couvert de légumineuses
à base de trèfle alors pour l'anecdote
ça fait deux années que je sème comme ça
mes voisins il paye pas su ajouter 10 à
20 pierre temps qu'on pense mais tombait
cette année mais je dis oui non je suis
en retard alors que le maïs est terminée
ça se voit pas au coin et que c'est ce
mets tellement elle est de taille quoi
le comment quelque temps après on voit
ces personnes là et me dise demain
comment thomas ici lève pas engagé et
puis à sa femme qu'il y est mais si t'as
pas vu on voit les lignes
non mais bon on n'entend plus qu'osé et
puis après on pu causer parce que
ben ça pousse tout le temps c'est pas
des pratiques qui sont en fait dans le
secteur et personne peut s'y met les
accords dumas s'imaginer que ça peut
pousser tout seul voit son travail du
sol ça peut pas vous c'est quoi donc
quand il voit sa poussée que le leur
c'est un peu la panique dans tous les
sens donc le prochain objectif est passé
de réduire la dose la zot parce que je
me vois bien que maintenant je peux
réduire la dose d'un deux autres là je
pense qu'avec une centaine de points je
pourrais atteindre mon objectif dé 5,1
tokoin allègrement je pense oui je sais
pas j'ai pas fait l'analyse mais je
pense que je dois être à 4 et 4,5 coin
et je pense ça doit être ça quoi oui
donc j'ai utilisé du brf assez
régulièrement à tous que des déchets
qu'on appelle déchets pour moi ça
m'intéresse quoi
les jets clic déchets dernièrement la
qui m'arrive là qui sont très
intéressants c'est les bordures de route
et une expérience dans notre secteur là
en récupère tout ce qui est beau voyage
de bord de route donc très intéressant
pour moi c'est un produit intermédiaire
quand une dégradation assez rapide par
rapport brf ça se marie très bien moi je
suis à une trentaine de tonnes
au départ je n'avais pas assez je
n'avais plus j'en mettais pas tous les
ans une période je n'ai mis jusqu'à
pratiquement tous les ans et puis là je
le contrer
modifiez donc j'avais perdu ce contrat
là donc je sais pas comment je vais
faire ma pub l'exploitation à une autre
orientation maintenant étant donné que
je commence à planter en mai cantus donc
les besoins n'ont plus les mêmes quoi
c'est plus pareil c'est plutôt moi qui
vais être vendeur de de carbone qu'autre
chose je suis passé à autre chose alors
on niveau rotation ce qui a été mis en
place c'est blé colza blé maïs et que je
vais modifier en ce moment parce que
j'ai des promeneurs et grands dans
certains endroits
résistant donc je vais passer avec 2000
successifs pour recouper ce problème là
et comme un surfaces en cultures diminue
ben je pense qu'il va avoir une grande
part de maïs maintenant étant donné que
je maîtrise très bien la culture
j'aimerais y trees moins bien le blé man
d'en avant c'était le contraire et le
leb les moyens adaptés maintenant avec
mes taux de carbone bas le blé non c'est
parce qu'ils aiment mieux coin et il m'a
dit j'ai l'impression que c'est plus
difficile raconte à maîtriser au niveau
du blé maïs comme ça tourne tout seul et
que je tire de bonne marche maintenant
donc ça va être plus une dominante maïs
oui et avec un alterné avec un blé avec
un couvert ben oui autrement les
couverts et valorisés par une petite
troupe de brebis là que j'ai conservée
l'an passé j'avais des prairies
naturelles les prés humides donc et j'ai
une quarantaine de brebis est
intéressant dans cet atelier là c'est
que j'ai connu des bains c'était
compliqué ces petits et les petits
ruminants c'est quand même plus sympa
c'était compliqué on est venu là j'ai
tout ça j'avais beaucoup de difficulté
et fall intervenir et prom de boiterie
choses comme ça et qui s'est résorbé
tout seul le fait qu'il ait rien sur des
sols ben je pense en bonne forme
les brebis sont pareils ils sont en
bonne santé et maintenant voilà c'est
agréable de s'occuper d'un cheptel de
baky a plus rien à faire sens et j'ai
connu une intensification et que tous
les programmes des prophylaxies plus ou
moins complexes vaccins et tout ce qui
s'ensuit antibiotiques et tout ça
maintenant ben là sur un gain je le fais
je la sors jamais l'infâme ainsi pour
dire quoi c'est très très rare très très
fort tout se passe bien ça c'est un
phénomène que j'ai remarqué d'accord est
une herbe les dates de semis importante
ne pas attendre surtout commencer à
partir de la mi-octobre à peu près dans
ces dates là jusqu'au 25 avait près ce
que si j'ai encore plus vrai avec le
semis direct
si jamais les conditions de sol sont pas
bonnes trop humide
là ça peut être très difficile les levés
sont pas bonnes et ça peut être un échec
donc plutôt avancé les dates de semis
que les reculs et densité benjamin c'est
dû à peu près 100 kg de semences de
ferme en général j'essaie de reprendre
mais semences tous les ans et de
rajouter parmi une main sur 100 kilos
genre mais 25 kilos de semences
d'une variété nouvelle fertilisation
c'est tout au printemps on y voit zot
c'est dans les 120 points donc à peu
près 150 kg d'ammonitrate 27,6 support
calcium autrement c'est complété par de
lure et tout ça le même jour un fin
février en général fin février le plus
tôt possible d'une ultra zot aussi ses
mains pour apporter du souffle importe
60 81 points de souffre et autres mois
ensemble 150 kg de l'ito tam lui toute
âme et amener aussi en mélange avec la
semence ça c'est un élément très
important que je fais tout le monde me
avec lui et au top ce soit le blé ou les
autres soumis c'est tout en aiguille
tout un raccourcisseur ça dépend des
années quand je vois ces des années trop
pouces en tournée tout comme ça je fais
corps du 6 5
autrement j'ai supprimé le c5 on les
fongicides j'ai fait des essais
les premiers faux j 6 2 je m'en passe
donc à chaque fois je fais vitamine c +
oligo leurs pratiques et mais par contre
le dernier fonds j je le concert parce
que dans les essais j'ai bien vu que
souvent ça avait du mal à passer et le
dernier fonds liés conserver pour des
rendements dans notre secteur dans les
80 quintaux la paille est exportée en
général
et parce que j'avais jusqu'ici des
déchets verts que
je remplaçais la paille par mes déchets
verts mais j'ai eu des périodes que je
broyais ma prière sa chose indispensable
de toute façon dans dans le système quoi
je suis à 30 grammes à peu près 30 g de
vitamine c
et puis 1 et d'oligo éléments ah oui
au même moment que les que les frci quoi
à peu près tous les trois semaines quoi
alors le maïs
paré
j'ai quand on fait un essai cette année
avec un semi monde mais un semis ou en
avril mois ci du maïs grain que je fais
alors le maïs mois pour moi c'est fin
avril la fin avril avec une densité de
80000 avec des indices assez important
c'est dans les 300 voire 400 j'ai fait
des essais des fois avec même des
indices privé avec des indices et des
100 sites encore plus faible et ça
donnait des très bons résultats
à chaque fois je descends mai mais
indice de 150 la ou des choses comme ça
200-250 on décroche forcément beaucoup
en rendement c'est une des explications
je pense main le fait d'avoir des
recettes est faible mais avec des
variétés assez tardive les taux
d'humidité bon mais pas de souci de ce
côté-là 1 contrairement à ce que
j'aurais pu craindre est au départ moins
de ce côté là non pas de problème au
niveau d'implantation ben c'est un an
combiné avec une heure scènes narratives
que j'ai supprimé les dangers conserver
les dents sur l'hymne du smi et se voir
derrière et ce mormon hossein et comme
starter main je me dis litres aux 100 kg
ditto quoi donc autrement ma désherbage
prélevés et puis de post-levée après
derrière avec des petites 12 0 10 à 0 15
point genre calysto milliard au titre
comme sa voix la fertilisation c'est la
même que pour le blé passé quand je fais
requise au printemps - ben je pense que
toutes les parcelles pratiquement 1
j'apporte mon âme aux nitrates
mesurer à ce moment-là fin février dans
les couverts un corps humain
le lisier pareil un lacet souvent en bas
je la porte un peu plus tard des fois
mais j'ai un plan d'épandage du lisier
de porc donc c'est ça la base c'est
toujours la même là j'étais sur une base
à peu près de 200 points là de deux
autres sur le maïs qui va être réduite
sans point à cette année je vais faire
l'essai en tout cas je vais utiliser un
produit la porte emule et les
micro-organismes je pense que je vais
peut-être gagné 50 à 70 points
mais comme j'ai mon activité biologique
je pense que ça va sûrement réactif de
ce côté-là n1 instruit le connaissais
pas si vous connaissez ces nombreux
secteurs la grille romain gayot
cette souche est oui c'est ça c'est ça
oui c'est ça ouais et donc le ce produit
bas stimuler les ados bac terme 1 du sol
coin à les multiplier quoi donc et à
pouvoir capter de la zone de l'es1
gratuitement quoi bon caractéristiques
du maïs et banham un développement
important quoi cette année il faisait
trois mètres promet de 50 avec des épis
à 18 ans j'ai points bon j'ai fait la
varité plus tardive a fait 140
sinon j'étais à 100 10 de moyenne ce qui
explique sue encore à demain mais
phénomène des coronaires les trois
étages ah oui ben jasem quoi c'est
impressionnant le maïs je pense que
c'est une des plantes est la plus
impressionnante quand elle est dans des
conditions qui lui plaisent à le
relancer mais ce j'entre pression de
retrouver des maïs quand on avait du
temps de mes parents il ya trente ou
cinquante ans coin par contre je vois la
différence ente des parcelles de mes
voisins qui sont toujours en l'amour et
puis en plus ce qui est non plus les les
moyens de mettre de la zot
quand on est dans des parcelles que les
cds mais ça qui font un mètre cinquante
et ils ont toutes les maladies possibles
là on voit une différence quand même que
et quand ils poursuivent cette technique
la 11e' mais jusqu'où ça va aller quoi
ça et moi de mon côté je me dis ben je
comprends je suis pas rendue au bout
mais je pense qu'il ya encore des
démarches pour rire si cette année
j'espère pouvoir semer en à 37,5 quoi
pour essayer de gagner contre 10 15% de
rendement le colza même régime que tout
le monde au niveau fertilisation
à peu près dans les 150 170 points semi
très précoce out semis précoces out en
général en script il comment dirais je
la densité je crois que je suis à 1 kg
de semences à l'hectare sur un mono
graines semis monomanie autrement
féveroles quand jean dispose associé de
la féverole la féverole 85 kg oui
traitement post levée en herbicides
conserver quand même et autrement niveau
insecticides
je me suis aperçu que ben
il y avait pratiquement plus d' attaques
de ce côté-là des plantes et hyperreal
vigo russe quoi ça c'est clair
de ce côté danse rosas et il s'exprime
aussi quand il ya quelque chose
l'un a sorti d'hiver on a des beaux
colza qui sont très vigoureux et
repartent très très bien quoi le dernier
fonds j conserver là aussi la très
important pour moi on est dans des
régions comme au keirin au niveau
insecticides
je traite à vue coin suivant si aussi à
pas mais bon en général moi j'ai pas de
soucis particuliers 1 par rapport à
d'autres collègues et mais qui ont
toujours des problèmes la secte moi j'en
ai très envie maintenant c'est une
observation que j'ai pu faire part par
ses techniques de rendement entre 35 à
50 quintaux suivons les années quoi
c'est une des plantes que c'est vrai
qu'on n'a pas pu déplafonner les
rendements là aussi ouais ouais mais bon
c'est une plante exigeante qui a besoin
des sols en très grande forme
besoin deux autres corps humain ça c'est
une plante quand ils en disposent et
s'exprime c'est clair alors me les
couverts avant quand j'étais en maïs
ensilage et commencé par découvrir tout
à fait simple et on n'avait pas de
connaissance unique ouvert au départ on
a commencé par de l'avoine donc que nous
on avait des récoltes assez tardivement
mi-octobre 1 800 sièges par ici donc
c'était fin octobre les semis donc on en
vend ses parts de l'avoine en manger
j'ai complété après par un mélange
avoine seigle et quand j'ai commencé à
introduire des rotations avec du blé
après c'était un couvert après après
bléhaut forcément après blé
le couvert s'est enrichi d'une
légumineuse et pour arriver aujourd'hui
un mot couvert qui pour finaliser je
pense en voie de se finaliser
alors c'est une base d'une vingtaine de
kilos mois de notes avoine seigle un
petit peu de veste dedans je me méfie
toujours des vespa si c'est qu'on
récolte des fois derrière ça peut être
un peu compliqué la veste il ya un kilo
de masse et tout est autrement une
vingtaine de kilos là aussi je mets la
dose entre f les trêves c'est bizarre
aussi au départ pour moyens de réussir
un jeu free si c'est une issue 4 litres
est fait puis maintenant depuis quelques
années je sais pas pourquoi c est ce que
c'est le seul qui est riche en matières
mini vans et rien n'est très fin j'ai
réussi donc c'est un mélange et reif
soir aux hommes
comment incarna flèche
et puis peut-être un hôte ou deux je ne
sais plus lesquels ça c'est donc mais un
jacques lavoie neil sec et cette année
j'ai rajouté du tournesol et comme et la
masseuse batteuse et a fait et labatut
le blé avant et venait de battre du
cause elle a battu le blé momblé ap
après et il restait un peu de colza
forcément dans la sacrée machine et il
ya du colza calvet par man verte ans et
c'était une bonne expérience parce que
le colza benjamins ils étaient bien veut
pas une grosse densité là où est donc ça
a commencé quoi et bons résultats dans
tout ça s'est bien débrouillé comme je
lé fais pas tu réparé mais mes brebis ce
coup vers la main le colza il est
reparti et je veux encore il va corps
est présent il va connaître par tueur
est bon je pense que l'année prochaine
je vais mettre un ou deux kilos ou un
mélange de 1 kg ou de colza et un
caillou de radis fourrager en plus et
j'avais rajouté cette année 5,6 guillot
de tournesol et je trouve mal tournesol
c'est agréable à voir
bon c'est vrai que cette année il
faisait beau et pelé sa du tournesol
s'est bien débrouillé tout le monde
regardez le chanteur de soul forcément
parce que c'est agréable
c'est beau et puis ça fait ça permettait
d'avoir
des plantes à tous les étages coin à la
base et ben le trèfle après lavoine est
le seigle équipe qu'est parti en
montaison quand même c'est un essai tout
comme c'est précoce et le tournesol qui
était corps par en dessous les piments
le peu de colza qui avait quitté corps
là aussi donc il y avait une bonne
occupation du terrain donc le maintenant
le tournesol et ben il a gelé la gelée
il ya longtemps déjà
donc il reste plus que les tiges de boue
donc ils laissent passer la lumière
mon avoine d'un homme seul a été torturé
benamer part sinon ben tout ça s'est
rabattue et le très fin il admire
maintenant puis ça va couvrir
je pense que j'aurais eu du colza un peu
plus partout se re était impeccable quoi
et ça me permet d'avoir un coût humain
qui va durer jusqu'à la prochaine aux
prochains semis de maïs quoi alors un
soin que je leur école pour mes brebis
soi que je le bois ou grossièrement
pour pouvoir passer avec ma meilleure
scène d'un titre parce que autrement je
peux proportion directement avec lui
l'équipe m'ont caché en ce moment le
glyphe aux 6 6 1 litres
souvent je partage ce lite là un
militant à la destruction et puis après
le semis je remets mon autre demi de
coin alors pour un parti ovine donc si
j'ai à peu près 40 mer
de commencer du rouge de l'ouest croisés
charolais une grande partie du niolu ans
je fais en décembre et janvier la
nourriture principale base d'herbes et
de couverts or deux couverts conserver
le couvercle en excédent prétend souvent
je récolte avant fait refaire nos
meilleures récoltes non couvertes et ça
certes d'alimentation l'hiver les
autrement ils vont sur des prairies et
ben que je fais du pâturage la dynamique
c'est des prairies oui autrement ils
vont sur les couverts en automne et en
hiver si le l'hiver mais pour vigoureuse
mais il n'en profite
jusqu'au printemps jusqu'au mois de mars
ils sont sûrs mais couvert après s'ils
vont sur les prairiquois voilà comme ça
se passe au point de vue santé
ce que ben il ya une évolution plus de
complémentation de rien du tout hein
c'est c'est clair les agneaux en grande
partie sont élevées à lherm et une
petite complémentation allauch quand
même mais c'est qu'un complément
ça craint fortement diminué de ce côté
là au niveau des mers en plus d'eux
de l'engrenage de couverts ben thomas
ils ont un peu de maïs grain quoi en
complément c'est se concentrer qui n'ont
pas de matières azotées ils n'ont déjà
avant de passer dans ce qu'ils mangent
du doigt son point de vue santé cette
année mais j'ai corps pour une perte
d'agneau j'ai pas intervenue
pratiquement et cij est intervenu les
agneaux tu es bien placée d'une façon
c'était pour me garantir que je vais
être tranquille quoi j'allais oui j'ai
plus de problème on y voit un jeune âge
avant ben et they knew tu es mal tourné
ou les mères avaient des difficultés à
les faire il fallait faire et puis
souvent même ça finisse mal au niveau
vaccins en terro tout ça je ne fais plus
les agneaux avant je faisais de la pax
entérotoxine y est je ne fais plus
maintenant j'avais des pertes malgré le
vaccin j'avais même des pertes
maintenant j'ai pas tout si le plus de
soucis de ce côté-là non non que
d'élevage main se gère tout seul je
dirais pratiquement sask et agréable
pour ce camp il faut utiliser la
seringue s'est jamais intéressant voit
ses débours supplémentaire deux jours
deux jours bat surface et adaptées
suivant où on trouve qu'aucune d'une 40
noeuds mer je sais pour j'ai jamais fait
la grandeur de la surface mais c'est que
deux jours quoi des jours et si je vois
que j'ai je suis trop juste je vais
complément taille de l'emballage
éventuellement mai
et pour compléter la région mais deux
ascenseurs je m'autorise pas et depuis
deux jours sur la parcelle l'utilisation
du brf du brf l'expérience que j'en ai
le qui remonte comme un pas mal d'années
un les années 2000 le brf
au départ cet essai est donc été
mélangées avec la terre en pourparler
brf souvent le brfk fait dans les
stations il est composté j'ai eu des
périodes je n'avais pu moi j'étais
obligé d'aller voir des deux stations
donc deux stations - le telus hébert et
que j'ai toujours utilisé cd du brf
broyé et stocké pendant trois semaines
simplement
et moi je leur ai utilisé aussitôt après
alors dans les périodes que moi je
n'avais pas de possibilité de réutiliser
le stocker alors j'ai eu une expérience
une année que j'ai eu du brf ray broyer
que j'ai pratiquement une vendues
aussitôt et du brf que j'avais stocker
qui était déjà bien comporté alors au
niveau de l'activité biologique pour une
photo du bas sont là c'est clair un cd
côté brf rec
une activité biologique donc le conseil
bain du brf l'utilisait le plus
rapidement possible après broyage
non surtout pour le composer en le
problème le compost assez souvent pour
retrier les matières indésirables jean
plastiques ferrailles tout ça nous
n'avait trouvé la solution c'est quand
ben on triait en amont quoi il y avait
une personne qui faisait attention de
tournai vous des apports des
déchetteries que les faits les apports
soit 3,5 points
on avait un broyat quitté de bonne
qualité le conseil que je donnerais pour
celui qui voudrait s'orienter vers le
brf un homme il faut pour que sa phase
et km déjà il faudrait directement faire
une plate forme chez un agriculteur et
puis que les communes viennent
directement bénéfices lui puis quand il
n'a certain temps on appelle le broyeur
et pis on broie pas on fait le plus
simplement possible que de faire des
comme c'est parti lance moment faire des
grandes plateformes et que ça fait des
tuyaux mais tu es
et après ça refait nature mais pour
repartir et ses erreurs que ces
composteurs
une fois composé à plus beaucoup
d'intérêt que c'est plus un ami c'est
plus sain ou et un amendement pour
améliorer la structure du sol mais c'est
pour ça qu'il va mener la nourriture à
vie biologique quoi on détruit tout
laver la vis à vis du sol 1 après quoi
donc bien la porter c'est tout simple la
date d'apport c'est l'automne il faut se
recaler vis-à-vis de la nature il faut
l'observer je pense que les armes qui
perdent leurs feuilles l'automne à main
mais une raison et mme albert et fait
masser par il faut le matin même moment
c'est tout c'est il faut copier la
nature reims et c'est ça qu'on n'a pas
appris dans notre enseignement je pense
et on n'a pas eu cet éveil là mais je
pense que tout est inscrit 20 nature n'a
qu'à l'observer et puis essayer de la
comprendre et faire la même chose hein
c'est tout après pour plus compliqué je
pense donc latour-bas-elne la douce et
30 mai tubes à peu près et ouais 30 30
30 m et puis à l'automne quoi ils
disaient au ton souvent les appels des
dlc après une céréale coin là c'est la
bonne période commun les seuls sons
pratiqua mais c'est aussi tout utilisent
à 20 pour un prêt enfin ce milan reverb
s'est aussitôt houthis après non non ben
il faut mieux semer une ligue mineure au
départ oui on encore mais un sol en
route faire attention par rapport à ça
mais vous met unique une minute derrière
un met une fève rôle qui a cessé
convient sinsin je pense que ce aussi
indispensable oui oui oui mais je pense
que l'erreur est encore plus importante
si on met du brf que
quand il faut poster quoi ce que là je
pense qu'on va avoir à puce une fin dans
notre cas avec un béret frais béret
frais ça va alimenter la bible au gic du
sol presque lebel composter ne va pas
alimenter la vie biologique du sol déjà
et puis comme c'est un il reste plus que
des carbones dur donc pour le dégrader
ben il faut de l'azoté et là ben il va
pomper ça c'est sûr et on va pas rentrer
dans le cycle de la fertilité coincé
seul problème donc gros soucis un
d'emploi dubé reste quand même du bon
emploi et il ya les stations et comme la
réglementation des stations maintenant
obligea au compostage
grosse galère donc je pense que pour les
agriculteurs bien il faut qu'ils se
mettent en relation directe avec des des
gens qui font des paysagistes effet
comme ça et puis qu'ils fassent amener
ça directement chez eux
c'est plus sympa non si sa part dans le
circuit classique bas
c'est foutu quoi malheureusement c'est
tout vous avez fait des essais en
forçant la dose en passe entre oui oui
sans le vouloir sans le vouloir
moi pour j'ai utilisé un épandeur à à
table donc ça projette quand même pas
mal sur le côté et en bordure de route
c'est un peu un souci quoi donc pour
pouvoir fertiliser en bordure de route
même un jeu mais on a un volet con mais
nous pour sur le côté pour éviter que le
disque envoie sur la route quoi et puis
en mettant ce volet la main enfin comme
un petit temps d'un frein sur le côté et
puis moi j'ai remarqué vin c'est un
essai chez les flamands j'avais du
tournesol
ah bin là dans l'endroit de l'andelle le
tournesol était pratiquement deux fois
plus beau oui oui oui
ah oui oui des noms qu'on peut serrer en
mai mais oui oui on là je l'envoie bien
les faits sont le lavoine tout ça tout
était deux fois plus beau hein
et thé vert comme plein d'autres qu'on
le sent bien de 200 que autant à côté
c'était bien mais c'était par rapport à
ça c'était convenu loi donc je pense que
les sols ils ont ils enfin je crois que
oui
malgré tout on voit bien qu'on est dans
des ports le carbone vapor ya de commun
la zot en excès c'est peut-être est-ce
aussi peut-être j'en sais rien je suis
même pas sûr mais le carbone en excès je
pense que c'est pour un problème je
pense pas non bien au contraire je pense
qu'on peut faire leur version carbone
azote aussitôt la sacema c'est flagrant
là on peut le dire je les expériences
sur sept sur sept buts en sept doubles
fautes directes vous avez pas eu à faire
la doublure days
non non non non non non il se passe ça
s'est passé tout simple tout
naturellement possible et j'ai rien fait
moi de dépôt me la zone le chimique ni
ni d'amendement organique ni rien c'est
c'était que l'effet bref un double 12
qui a amené par la vie biologique amené
à zot
mais quand us ben moi je suis avec un
comment j'ai un collègue sur ernée là
qui m'a vendu les plans là cette année
qu'à une grosse expérience là dessus est
un des premiers qui m'a conseillé aussi
contrairement à d'autres qui me dit
c'est faux les pots de fertilisation le
le comment le miscanthus ça marche tout
seul il faut pourtant inquiété tu
plantes ça qui après maintes attend oui
ben moi j'ai fait l'expérience cette
année aussi de la fertilisation du
miscanthus ou pas en fertilisation et
ben oui il ya une différence très nette
un saint là aussi j'ai eu 2 2
approvisionnements au niveau plan un
approvisionnement avec en classique en
collègue deux derniers lankais en
classique en conventionnel quoi et un
autre avec en du finistère qui est en
activité biologique
donc j'ai des implants bio et un plan
conventionnel co2 coûte donc le plan bio
était déjà moins - comment moins gros
moins de réserves au niveau du rhizome
quoi bon bain demain j'ai encore la
différence
mais quand tu sues bio est moins beau
jusqu'ici 1 il est bien mais il est
moins bon quoi st et là où j'ai fait la
fertilisation belle mais quand tu cites
est deux fois plus beaux seins c'est
clair un sort je pense que c'est comme
le reste un temps que le cycle du retour
du carbone n'est pour la lma il faut
bien
il faut bien pallié quoi vrai que le
migrant dû se débrouiller tout seul
homme âgé dé ce qui m'a incité à faire
demi quand tu sais que j'ai des des
personnes qui ont planté il ya sept huit
ans dans le secteur et qui s'était des
parcelles de maïs avant etc avaient
tendance à baisser les rendements
avaient tendance à baisser mais tu es
quand même correct en maïs mif
non mais quand us et son langage cette
8ème année là ça fait deux ans il en a
vingt tonnes quoi et ils ont été
longtemps à une quinzaine de tonnes
comme le maïs doivent préparer ici on
fait vraiment fun 15 tonnes à peu près
mais là il est passé ils sont passés à
20 tonnes alors une culture qui se
débrouille tout seul c'est la main fait
comprendre il ya quand même quelque
chose qui se posent en intérieur quand
même un cd parce qu'avant il y avait du
maïs à kingston et avec une
fertilisation un trek du sol et la
maintenance sur 20 tonnes de mil cantus
avec plus de travail du sol et plus de
fertilisation
ça m'a quand même fait réfléchir lui
dira sûrement des choses et qu'on
comprend le mais quand il c'est très
simple c'est comme un puits puis à 30
mandant le micatti ce prix est de retour
de carbone un cessez-le-feu y ont
récolté à tige mais ben il ya le style
infertilité de l'auto fertilité qui
s'est créée puis ça tombe tout seul mais
il faut bien comprendre qu'au départ
mais quand tu si les pour bien important
les premières années ya pas beaucoup de
feuilles
il peut pas avoir un miracle il faut
pallier à ce manque
un vin du cycle d'azoté et je pense que
je vais gagner un an ou deux sur la
production - lyon fertiliser quoi a
récolté ses récoltes au mois de mars en
général dans notre secteur fin mars
avec une ensileuse brun et après un
stockage
c'est prévu pour faire c'est pour les
voyages déployé dans l'ensemble la vente
pour voyager pour loyer et puis paillage
des massifs qui connaît aussi
ouais les deux débouchés pour l'instant
et sans doute peut-être je refais six
sur un projet énergie là derrière
oui et puis c'est un projet de retraite
aussi c'est un projet de retraite c'est
un projet complément de retraite
mais oui parce que bon lui et retraite
de l'agriculture je pense que nos
retraites ce sera plutôt un complément
le qu'il faut viser notre retraite de
bosses traffort la retraite de 1 mais ça
sera son sac un complément vu ce qui
nous donne ce peut être qu'un complément
parce que pour moi avec 600 euros je
pense que ça ne peut pas dire que ça
peut être une passe de retraite
je pense qu'il faudra voir autre chose
alors j'ai mes photos le tai chi en 2009
ou 2010 n'en peut plus suite à l'arrêt
de l'élevage mon bâtiment est disponible
et il y avait une toiture à refaire et
en fibro est donc bien je le remplaçais
part du photovoltaïque sur une surface
de 800 800 m² 850 m² centaines de
kilowatts
quitte à 60 centimes à cette époque la
reprise d'électricité était à 60
centimes donc un bon contre 1,20 que
dire de plus de cette production là
c'est elle qui m'assurent
l'activité en ce moment haricots la
pérennité de l'activité agricole
économiquement c'est elle qui me
rapporte l'agriculture c'est que un
maintien je pense c c'est un complément
des ruches c'est devenu pratiquement mon
activité principale et puis je pense que
je vais développer encore la chaîne une
autre construction à faire en
photovoltaïque beaucoup plus importante
je fais partie d'une association de
défense des producteurs agricoles de
photovoltaïque qui s'appelle la péta et
qui permet de prendre en considération
tous les éléments liés au photovoltaïque
que ce soit les partis bancaire la
partie assurance à partie construction
partie production
c'est très intéressant passé en échange
entre nous on se permet de voir les uns
station qui marche le mieux
et pourquoi et comment et puis pouvoir
envisager certaines certains
développements demain autrement en ce
groupe ont peut-être pour vendre
l'électricité à legé d'alger tasse est
venu le groupe geda juin dernier ça fait
déjà un moment je me rappelle plus de la
date de mon adhésion de ses suites
on avait un technicien la chambre des
banques il n'a pas pu poursuivre son
activité dans notre secteur et on se
retrouvait sans technicien donc on s'est
tourné vers le judas qui a pris le
relais pour mettre en place un suivi
technique par rapport à ces techniques
là et consiste construction un petit
groupe qui s'est étoffée du puits et qui
permet ben d'avoir accès à des
formations et puis à des rencontres
bon voilà on est dans une parcelle après
blé dont qui a été semé un couvert d'un
couvert à base d'avoine
avoine seigle au niveau graminées une
vingtaine de kilos moitié-moitié un
petit peu de weis autrement une
vingtaine de kilos de truffes de
différentes ref square aux hommes flèche
à karnaz mikkeli je crois et ou
deux autres
autrement il y avait un peu de tournesol
5 6 km sur le sol dans certains endroits
il y avait un peu de colle ça donc le
tout sur les gelées on le voit bien là
et il nous reste donc ça avait déjà été
pas tiré une fois par les brumbies et ça
va être dur et bientôt et je pense qu'il
y aura encore une coupe avant
l'implantation du maïs quoi donc eu un
épandage de brf avant le semis trentaine
de tonnes
donc maintenant on voit plus rien tout
vite et tout est bouffé de toute façon
moi de façon le problème maintenant dans
mes terres tout les chaumes et tout
comme ça c'est ça va ça paraît limite
trop vite
il ya tellement de l'activité que même
si j'ai du maïs grain là c'est pareil on
voit pratiquement bulls on en voit le
sol maintenant alors que on ne le voyait
plus du tout après battage tout est déjà
mangé oui oui
oui oui - c'est pour ça j'ai le
tournesol je me plais beaucoup là ça
c'est certain
ben je voudrais balavoine dans une
partie de la parcelle à la montée à
grain parce que j'ai pas le temps de
faire pâturer je pense que c'est
intéressant aussi de ce côté là mais
l'idéal c'est d'avoir un d'oeuvre il
faudrait avoir un couvert permanent quoi
ça serait jugé c'est génial toi ça ce
serait mieux quoi ya pas eu de
fertilisation sur cette partie là c'est
tout là c'est sans certitude
donc ça a paru d'appui de problème un
sommet à boussé lindon qu on est dans
une partie nabour depuis 30 ans maïs
ensilage avec apport d'engrais chimiques
et et lisiers jamais de retour de
matières organiques ni fumier ni autre
chose donc les conséquences et ben sont
directs
moi j'ai un étang juste en dessous de la
parcelle là il ya quelques années il ya
une dizaine d'années le courage suite à
un orage au mois d'aout bas toute la
terre était rendu dans mon étang donc on
a décidé que de mettre la parcelle du
bas que j'ai remis en tcs au départ
maintenant semis direct avec des apports
de brf donc maintenant la fertilité
arrivée de mon côté j'ai plus de
problèmes d'érosion tandis que la danse
est passé là bas ça continue encore là
cette année
ben amos accord dévaler la pente au
déplacement d'un côté on voit qui on
voit qu'il ya plein de racines de garçon
de mon côté
la terre est basse et green assez
facilement là on va on voit déjà que si
la terre ainsi beaucoup plus c'est pas
ça c'est que d'une part c'est structure
rectiligne il n'y a rien et là on est
cornes
oui bah c'est pas du tout la même chose
à perdre ses points s'accumulent du tout
et même là nous on est en profondeur
c'est que je ne le crois ça n'a rien à
voir
les deux structures sont totalement
différentes
ouais nouveau ver de terre ben c'est
pour difficile on les voit par dessus le
côté voit rien du tout
la couleur a assisté à la couleur de la
terre on voit d'un côté que c'est noir
le côté c'est pour dire la couleur est
pas du tout la même beaucoup plus clair
on voit un peu de mousse peut-être même
dans cette partie là on voit bien que la
nature essaye de rectifier comme un peu
alors dans cette parcelle là donc c'est
un précédent en colza avec des repousses
de colza et un semis de blé dans l'est
en direct dans l'est dans les chaumes du
colza le colza
on a j'avais fait du maïs autour de
commandes cette parcelle là parce que
les imams avaient bouffé le tour donc
combien pas comme ça j'avais décidé de
refaire du maïs dans le tour de la
parcelle et pour implanter le blé
j'avais pas le savoir mais direct sous
la main donc je les fais antécédents
compile rien que les faits trail du sol
sur l'activité biologique eux se voient
en ce moment il ya une petite différence
il ya moins d'activités du côté trail du
sol que du côté semis direct et pourtant
on est derrière un maïs grain il ya une
alimentation carbonées comme là il y
avait une alimentation bain du colza
c'est pour la qui à la différence mais
la seule différence qu'il ya c'est le
travail du sol qui qui est à un impact
sur l'activité biologique
donc c'est l'autre côté là et là on voit
on raconte qu'il ya plein de petits
véhicules
le côté il ya déjà un peu moins là il ya
de l'autre côté à 30 ou 35 ans de labour
là j'ai repris ces terres là il y a huit
ou dix ans huit ou dix ans ouais huit ou
dix ans les première année a été très
difficile
rien de pousser pas de rendement
n'importe quelle culture même le j'ai
fait du blé noir même pas de rendement
non plus là au départ même la féverole
j'ai fait de la féverole au départ pas
tendre non plus c'était vraiment rendu
très très bas et pourtant dans des
terres normal et puis maintenant bout de
commencement des améliorations bout de 3
80 m haies rendement commencé à remonter
puis maintenant ça y est c'est arrivé à
des niveaux équivalents et par ailleurs
fumure par ailleurs et là on va être en
réduction je pense de fumure pareille
aux siens tandis que l'autre côté menacé
c'est la dégradation constante puis
d'érosion de mon côté ça c'est clair
l'autre côté bat toujours érosion
toujours des problèmes avec l'érosion et
avec les tanks est en dessous quoi
optimiser la photosynthèse je pense que
ça c'est des premiers points un de nos
axes de recherche en ce moment nude à
cuba c'est bien pouvoir gagner du temps
niveau nos implantations de couverts ans
mais une partie peut-être dans le blé
avant récolte je pense que ça je pense
que en a des choses à avoir là-dessus
quitte à le compléter et trois semaines
après une fois la moisson fait pas un
semis direct normal mais essayez d'avoir
déjà une implantation avant la récolte
de façon optimisée à photosynthèse
moi j'ai déjà essayé un petit essai à la
main dans maïs grain dans cette année de
féverole est blé le blé ben jeu en échec
parce que les millions mon beauf et le
blé je les semis à la main dans le maïs
créé un jour trois semaines avant la
récolte mais par contre a fait drôle
bien non pas bouffer c'est une grosse
graine je sais pas ils sont pataquès à
elle a commencé à germer
c'était sec quand même cette année 1 et
moi j'ai reçu mais avec un petit travail
du sol
derrière maïs grain la de la féverole
cette année et la féverole qui avaient
été semées à la main beaucoup plus vite
bonhomme elle est beaucoup plus avancé
en ce moment donc je pense que là il ya
une voie est ouverte là par rapport à ça
ouais donc objectif à couvrir le sol
d'un maximum de temps et est le plus
possible quoi et puis amélioré avoir des
plantes
tant mieux qu'ils soient beaucoup plus
compétitive au niveau comme en gabarit
et production quoi voudrait bien
récupérer des du maïs la deutsch et
christian abadie la saison fin mai maïs
là de cinq mètres il faut peut-être pas
ça mais chez nous mais bon s'il fait
déjà trois mètres ça soit bien sûr
femmes et tournesol vraiment on
tournesol il faisait quoi un médecin un
médecin quand dans les plus beaux sites
année bon si on passait un tournesol de
2 m ou 2 mètres 50 ce serait bien ce
serait bien c'était un doublé grandement
ce serait formidable
oui la halle un peu les pistes
il ya toujours quelque chose à améliorer
à voir je pense qu'on est décodé but on
dirait qu'au début du début de choses

Partager sur :