Le couple sol-plante : moteur de la vie

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéos - Ver de Terre production (30 juill. 2020) - Marc-André Sélosse Ernst Zürcher - Durée : 61 minutes

Thumbnail youtube gDDE9lFT8GU.jpg

Ver de Terre Production s'invite à Paysages in Marciac 2020 ! 😍🍃


Et pour cette nouvelle édition mixée présentiel/visio, on vous propose aujourd’hui cette conférence avec Marc-André Sélosse, Ernst Zürcher.


Avec la collaboration d'Arbre & Paysage 32.


Retrouvez tout le programme par ici 👋 https://paysages-in-marciac.fr/programmation/


Transcriptions

rebonjour toujours in marciac à la ferme

de refaire à la magnifique ferme de
refaire sur sol vivant bien évidemment
sur youtube on attaque on rentre dans le
vif du sujet fait je crois qu'on est
déjà rentré un petit peu en ce jeudi fin
de matinée une jolie fin de matinée avec
marc-andré c'est l'os on peut
l'applaudir il a fait le déplacement
pour nous sans aucun doute on peut aussi

Afficher la suite

applaudi under qui est en direct avec

nous en visio sur grand écran
parce que contrairement à marc andré
c'est l'os aire nord car surveille son
bilan carbone
c'était une blague pas drôle j'en
conviens mais c'est pour faire le buzz
sur youtube puisque maintenant il n'y a
plus que ça qui marche
merci youtube parce que grâce à youtube
on va parler de svt
on va parler des plantes on va parler de
biologie on va parler de pottas
et la botanique va revenir sur le devant
de la scène grâce aux outils numériques
et il ya fort à parier que ça va
fonctionner et que ça va bien
fonctionner pourquoi allons nous parler
de la vie mais de la vie et du couple
seul plan parce que ça c'est quand même
un peu la base c'est un petit peu la
base donc on a décidé d'en parler on est
ravi de vous voir toujours aussi
enthousiaste nombreux à n'oubliez pas
quand on met le panneau applaudissez
vous applaudissez quand on met le
panneau riez vous riez et 4 e mail pado
buvez l'apéro bas vous sortez parce que
le pousse rapière est servi parce que
c'est quand même aussi des plantes je
pense que j'en ai assez dit je pense que
j'en ai assez fait sans plus tarder je
passe la parole à marc andré c'est l'os
qui nous fait puisqu'on devait être en
visio mekhissi marc-andré cielo s'est
dit bîmes paysage in marciac pour les
non initiés mais il y en a plus beaucoup
il faut que j'y serai fonctions avec
vous c'est là qu'on discute c'est là
qu'on croise les regards et c'est pas
faux c'est là que les idées émergent
marc-andré c'est l'os nous vous écoutons
jérémy
j'essaie d'éviter de larsen alors j'ai
le couple seule plante alors je sais pas
vraiment parce qu'on sait pas concertés
selon lui a parlé mais moi je vais vous
parler d'un truc un peu inattendu parce
que j'ai pris conscience de ça j'en
train de bricoler un livre sur le sol
qui paraîtra l'année prochaine
j'explique que le sol est l'origine du
monde et roman de la biblio j'ai réalisé
qu'il y avait quelque chose qui n'était
pas toujours nettes
enfin qui était trop simple de notre
conception du sol et de ses liens avec
la plante toulon sera d'accord pour dire
qu'une monoculture cultiver tout le
temps la même plante d'année en année ça
ne tient pas ouais bah non la romanée
conti
c'est au moins 800 ans de pinot noir et
on sait que c'est du pinot noir et ont
cinq ses 800 ans
ses 800 ans d'excellence en monoculture
donc c'est plus subtil
pourquoi c'est plus subtil j'aurais pu
vous aussi vous proposer un autre
paradoxe c'est là la hêtraie chesnais ou
là et rsa binya qui à côté de chez vous
et qui fait la monoculture de hêtres et
de sapins spontanément même si des fois
il ya un petit coup un petit coup d'oeil
pu dû sylviculteurs c'est la monoculture
au sens toujours la même espèce tout le
temps et pourtant vous et moi on est
d'accord que en agriculture en
particulier la rotation des cultures
peut avoir un intérêt vous fait qu'elle
intéresse un des grands intéressés en
particulier de s'échapper des bateaux
gènes qui quand on plante une espèce
hama est pathogène de l'espèce à
s'installe puisqu'ils ont à manger on
les sélectionne en fait oui parce que
l'agriculteur joue sous
évolution c'est de la micro évolution
mais quand vous plantez une espèce vous
donnez à manger ces parasites et si vous
la plante et l'année d'après les
parasites il coince encore plus parce
que il ya un stock de basile de les
précédentes et êtes-vous dérive est en
enfer par exemple quand on plante des
céréales répétitivement prend 2 du blé
effectivement deux trois ans on a des
taux de piétin échaudage c'est cette
maladie ou un champignon vient manger
les racines
on avait d'autres qui étaient otages
absolument souvent et les rendements
baissent donc effectivement il ya ce
problème que en monoculture part il ya
d'autres problèmes aussi qui est que qui
sont que en plus de la culture si c'est
une annuelle il y aura une période où il
y aura rien sur le sol ce qui est pas
bon d'accord mais il ya surtout ce
problème par rapport à l'objectif de
production qui est quand même la culture
sac
ça sent rei et pourtant la romanée conti
est pourtant là ils traînent à côté de
chez vous alors comment expliquer ce
paradoxe
d'abord je voudrais vous sensibiliser au
fait que même dans le contexte agricole
il ya des fois où ça finit par marcher
mais dont vous ayez semer des céréales
et que vous soyez à l'année 3
complètement étranglée avec des pertes
de rendement de 30 à 60% à cause du
piétin échaudage cette maladie ce
champignon du sol un gamin 2016 qui
s'attaque aux racines et quelques
claques en direct aux racines de plus
grand-chose qui monte dans la plante
vous persévérez quand même et bien sûr
certains sols
si vous persévérez encore en deux ans
les symptômes se résorbe et votre non
seulement ça pousse bien et ça pousse
même mieux qu'à première à minuit alors
ça ne fait pas surtout les seuls et puis
ça ne fait pas tout de suite dit ce
qu'on m'a dit qu'il faut trois quatre
ans pour cela qu'est ce qui se cache là
dessous
ça a beaucoup intrigué intrigué les
premiers à grenoble alors ils ont essayé
de comprendre ce qui se passait ils ont
aussi noirci quand il chauffe el sol
ben l'année suivante le sol qui a été
chauffée gardait cette capacité à ne pas
favoriser la maladie ap ne s'arrache pas
ils se sont aperçus que s'ils prenaient
du sol qui avait acquis la capacité à
limiter la maladie suite à une longue
monoculture ils ont regardé cyan mettant
ce sol chauffé ou pas chauffé dans un
autre sol
sept autres sol devenait protecteur il
sent qu'un su que si on l'avait chauffer
le sol contre ans
féret il ne transférerait pas au sol
receveur la capacité de protéger mais si
on transférait du sol non chauffés vers
un seul standard ce seul standard
pouvait certaines fois devenir
protecteur contre la maladie
on sent ce qui se passe derrière il ya
quelque chose de vivant dans ce sol et
là on repère encore que la vie dans le
sol si souvent ceux qui opèrent les
processus dans le sol il ya quelque
chose de vivant dans ce sol qui protège
alors sight et ensuite étudier ce sont
des bactéries les pseudomonas et ses
pseudos manas produisent de là alors je
crois que c'est de la merde le nom
m'échappe
c'est vouloir obliger floraux glucides
hall ou un truc comme ça un antibiotique
qui tue le champignon évidemment ces
pseudos menace pour eux c'est
intéressant de tous les changements
parce qu'ils vivent dans la rhizosphère
et ils vivent dans le sol autour de la
racine et si la racine heures ils ont
plus rien à manger
donc ils vont se retrouver lentement
sélectionnés parce que dans un contexte
où les racines meurt pas ce qu'ils sont
capables de protéger les racines ont un
avantage parce qu'en fait ils payeront
plus à manger que que d'autres bactéries
qui vivrait là qui ne protège pas la
racine et donc petit à petit sont
amplifiées et quand ils sont assez
abondants et bien les antibiotiques
qu'ils produisent et dont décidément le
nom me revient pas et c'est un scandale
parce que ceux - c'est un moment d'un
tanins c'est en fait c'est un tanin
microbien qui a des rôles antibiotiques
et bien ce cet antibiotique là va en
fait empêché le guillaume a nommé
cessent de nuire par contre si quelques
années vous arrêtez de cultiver le blé
évidemment tout le système s'écroule et
les avantages de ce pseudo menace
s'écroule et votre sol perd sa
suppressive it et oui car en fait on
parle dessus précipiter pour cette
caractéristique du sol d'être capable
pour des raisons biologiques de
supprimer une maladie et là on réalise
brutalement quand fait monoculture pas
mal de culture ça dépend et ça c'est
vraiment le mot cris si vous croyez au
terroir
si vous croyez que les espèces sont
différentes il n'y a pas de solution ou
de loi universelle
effectivement il ya des certaines
cultures qui dans un certain sol dans
certains sols sont capables d'entraîner
une suppressive it et c'est bien connu
aux pays-bas en particulier pour des
cultures de patates il ya des endroits
plus vous cultiver la patate
- ya de fusarium c'est donc linverse de
ce qu'on attend si on ne considère que
les pathogènes mais c'est logique si on
considère qu éventuellement la présence
du pathogène sélectionne quelque chose
qui ont le blues y en a un accès accru à
la racine et il ya aussi donc des sols
suppressif aux pays bas pour la patate
c'est aussi c'est aussi connu en
maraîchage pour les fraisiers par
exemple dans ces cas là c'est plutôt des
streptomyces s et cesserait pts miss s
aiment bien la matière organique
parce qu'en fait ils sont un peu à voile
et à vapeur ils en prennent dans la
rhizosphère mise en prennent aussi dans
le sol et là on retombe sur des sols où
il faut absolument que la magie
organique
oui ça c'est des musiques connues un sol
vivant seul avec ma technique
dans ces cas là il faut qu'il invente
organique si on laisse très peu mis 16
viennent pas bien et nous ne perd pas
assez bien leur effet suppressif bref il
ya des soldes suppressif et là
maintenant on peut reconstituer les
morceaux il ya deux grands types de
plantes dans la nature y est les plantes
qui quand elle s'installe
elles cultivent leur maladie c'est à
dire que dans le sol il ya toujours des
alliés microbien par exemple des
champignons mycorhiziens qui s'installe
sur les racines qui échangent contre le
sucre des racines des sels minéraux
qu'ils ont trouvé dans le sol
donc quand une plante s'installe elle
nourrit ses champignons mycorhiziens et
donc elle favorise ses mutualistes c'est
symbiote si vous préférez et puis quand
elle s'installe elle favorise aussi ces
maladies et la question c'est qu'il est
la balance entre les deux les plantes
certaines plantes en fête dans un sol
données et vue qui elles sont eh bien
elle favorise plus leur symbiote elle
favorise plus ceux qui vont les aider
que ceux qui vont les abîmes et elle
favorise les deux mais la balance des
deux fait que l'effet de l'aide sera
supérieure à l'effet de la maladie m'a
suivi vous avez vu pour le blé au début
le pelé lui change d'avis en cours de
route quoi au début du culte il s'est
baladé donc il fait la tête du bout d'un
certain temps en fait la machine se
renverse et cultive plutôt ses alliés
bon donc ces choses qui sont changeantes
fluctuante dans le temps pour certaines
espèces mais en tout cas il ya des
espèces sur lesquels ça marche pas et je
vous dire on dit souvent il ya beaucoup
d'arbres en forêt tropicale il ya un
nombre incroyable d'espèces d'arbres à
l'hectare alors que chez nous 1
à écouter à bornéo en à 650 espèces
on a jusqu'à 650 espèces d'arbres par
hectare chez nous en europe on a 450
espèces d'arbres au total de l'europe ok
un truc et un blème label non pas sous
les tropiques en fête il y a les armes
les tropiques c'est comme ça dans les
eaux les tropiques et ben ils cultivent
plus leur pathogènes que leurs alliés
bilan qu'en l'espèce à arrive il va
ensuite les petits peuvent pas
s'installer ces stars ont que si vous
jamais plus loin donc l'espèce à elle
n'est pas concurrentiel et si une espèce
b qui arrive qu'ils mangent exactement
la même chose que l'espèce à il n'y a
pas de concurrence puisque il ya un
individu seulement vous y êtes
la concurrence c'est quand on est assez
nombreux pour se battre pire si vous
vous foutez 50 sanglier rôti dans la
salle là c'est bon on va pas se battre
vous mettez une crise de sanglier au
mieux de la salle pour repas de midi
pour tout le monde raconte 16 bat vous
êtes la compétition sa demande qui ne
densité est bien là à cause de ce
processus comme il n'ya pas de densité
pour chaque espèce
il n'y a pas de compétition entre les
espèces donc des espèces qui vivent dans
le même milieu des mêmes ressources ne
s'entre tue pas et elles ne sont pas
conduites à l'extinction
elles peuvent coexister puisqu'elles
sont jamais les indices us ont jamais
assez nombreux pour entrer en
compétition vous y êtes alors il ya
d'autres espèces au contraire ou la
balance relative c'est plutôt elle est
plutôt lille symbiote de l'espèce et il
ya moins d'encouragement des pathogènes
et ça c'est ce qui se passe dans les
forêts tempérées dans les forêts
tempérées et là on va pas les deux
chambres mycorhiziens quand quentin être
s'installer nourrit des champignons qui
font des mycorhizes sur ses racines qui
sont des champignons
techniquement des champions avec tommy
corrézien girolles russules l'acteur et
puis cultiver ou publie aussi des
maladies dues être mais l'effet de ces
championnats corrézien est plus
favorable fait plus intense
donc quand une graine tombe bien sûr
elle rapt est un peu plus de maladies
qu'elle aura eu dans un sol lui aurait
jamais eu de être mais elle a surtout
beaucoup plus d'alliés ici l'effet
positif et ses espèces la faune main
basse sur le milieu et forme des
peuplements oligo spécifique crc de très
peu d'espèces parce que ces espèces sont
fortement amplifiées fortement aidés et
elle exclut toutes les autres donc
vous y êtes il ya des espèces qui ont
une rétroaction positive du sol quand
elle s'installe elles vont plutôt
cultivé des symbiote et ça va donner des
peuplements où il ya peu d'espèces qui
domine et puis à des cas ou au contraire
et bien la rétroaction est plutôt
négative les pathogènes entraîne et du
coup il ya plein de d'espèces qui
peuvent arriver parce que celle qui est
déjà là même pas très compétitive et
d'ailleurs elle même en arrivant elles
vont pas être compétitive non plus mais
il ya mieux c'est que cette histoire là
explique les plantes invasives
je vous le fais très simple il ya un
poids de compiègne actuellement des gros
problèmes avec le prunus certina le
premier s'introduit d'amérique est
invasive qui fait les sous-bois
complètement danse mais en amérique le
premier c'est rosina faut faire 150 m
quand on a un individu pour en trouver
un autre
parce qu'il a une telle rétroaction
négative du sol que quand yann individus
les petits peuvent pas germé donc
rétroaction négative
qu'est ce qui lui arrive chez nous ils
changent de sols il rencontre des sols
n'y a pas les mêmes microbes et bien
chez nous la rétroaction elle est
positive et donc chez nous il est
invasif l'acacia c'est pareil en
amérique les acacias le robinet pseudo
acacias l'espace est interdite
d'amérique en amérique c'est pas très
dense les acacias ou une autre fois
beaucoup chez nous on a vous savez
comment savoir des peuplements pur
l'acacia en amérique c'est un arbre qui
le rétro actions négatives dans le sol
américain
les microbes qui sont là font que quand
ils s'installent y cultive plutôt les
mauvaises nouvelles que les bonnes
nouvelles
il encourage plutôt les mauvais microbes
que les bombes y croient bon arrivé chez
nous celle inverse
la rétroaction et faiblement positives
et oui longtemps c'est vrai qu'est ce
qui fait qu'une plante est invasive pas
c'est juste que par hasard son
interaction avec le sol abouti à une
rétroaction positive plutôt que
négatives et jean revient finalement à
la vie puisque donc on va bientôt être à
l'heure de l'apéritif
la ville fait partie de ces essences
forestières
ah oui le sla vignes vous rappeler c'est
une liane de la forêt méditerranéenne
des bords de rivières elle a fait
beaucoup de chemin jusqu'aux vignobles
où elle est plutôt au bord de l'eau plus
du tout en forêt plus du tout grimpantes
c'est une essence forestière mais cette
essence forestière une rétroaction
plutôt positive plutôt donc elle vient
bien population mono spécifique est
durable parce que la vigne d'une
certaine façon appelle la vigne voilà
alors j'ai focalisé et là du coup ernst
je pense que je t'ai laissé beaucoup de
latitude sur un aspect assez peu connue
qui revient à dire que d'une part ce qui
est important c'est la vie du sol parce
que finalement c'est elle qui décide de
questions au dessus du sol
voilà au passage n'a vu que des fois ça
passait aussi par beaucoup de matière
organique dans le sol
ça c'était bon de le répéter et puis
surtout surtout on voit que finalement
bas monoculture opa monoculture là
encore la question c'est où et comment
apprenons à évaluer avec finesse les
choses les lois générales supporte
toujours assez d'exception pour qu'il
n'y ait pas une seule façon de bien
gérer un sol mais ça c'est un appel à
l'inventivité et c'est une façon
d'aquiescer avec l'idée qu'à des
terroirs
c'est à dire des endroits différents
différents notamment parce qu'ils
appellent est ce qu'on peut y faire
voila voila merci beaucoup peut
effectivement
[Applaudissements]
nous retrouverons notre hui le chien le
coupe seule plante ya pas de doute ça
intéresse beaucoup il est très en éveil
merci on te retrouvera dans quelques
dans quelques minutes pour le débat on
ne manquera évidemment pas de donner la
parole à tout à chacun sur le chat
youtube et puis ici dans la salle sans
plus tarder je donne la parole à ernst
pour la suite de cet exercice
autour du couple seul plant and c'est à
toi merci oui merci pour ces belles
pistes de réflexion est magnifique
conclusion qui invite la générosité être
ouverts à toutes les possibilités
est ce que vous voyez le tout va bien
nous l'avons ça fonctionne merci va
essayer de régler un petit détail
technique effectivement si tu n'as pas
de retour je vous vois dans le regard
voilà je vous étiez
voilà c'est bon alors je propose une
réflexion on regarde ce que ma connerie
se montrer juste en inversant l'ordre
dans le couple de couple plantes seules
sources de vie puisque c'est la vie qui
organisent tout ça et cette image semble
énigmatique dans le sla tu vas
comprendre pourquoi j'aimerais inversée
ce couple surtout du point de vue des
ordres la prochaine voilà ici on a un
très gros platanes avec elle et celle de
ses branches un tout petit peu d'humus
qui s'accumulent ici la pourriture va
pouvoir commencer à faire son tour et
créer un petit team us à 4 mètres de
hauteur est déjà un jeune non pas
platanes mais un érable plane s'est
implanté et est en train de grandir donc
à mesure que le platane va va descendre
en puissance le plane va augmenter donc
en comprend en fait que comme on l'a
entendu et l'introduction des plantes
font vraiment du sol et les arbres d'une
manière encore plus considérable puisque
ce jeune plan n'est même pas en contact
avec eux seuls géographique mais il est
déjà porté par un arbre qui lui donne
cette possibilité de vivre
la suivante et tout ceci nous oblige à
revenir aux fondamentaux j'ai esquissé
un schéma tout simple pour mais résumer
le plus simplement possible
ce que fait le processus fondamental lui
en sont lequel nous serions pas ici à
échanger sur ces merveilles donc la
photosynthèse et là on a deux schéma
d'une cellule photosynthétiques en fait
un organe dans la cellule qu'ils
façonnent est ce que fait la plante
s'est décomposé trois composantes et
recomposées trois autres hélas si on
prend la première composante d'antan
prend de plus en plus conscience et de
co2 aérien on a une des compositions de
cette molécule de dioxygène de carbone
dans ses composantes carmoni oxygène
ceci nécessite de l'énergie une autre
composant non pas gazeuse mais liquide
l'eau qui est représenté en bas est
aussi des composés d'une dissociation de
l'eau une hydrolyse de l'eau qui a lieu
nécessite de l'énergie aussi lé molécule
h2o sont dissociées en molécules
d'hydrogène chargées électriquement en
molécules d'oxygène en atomes
d'hydrogène et d'oxygène pour avoir ces
atomes un état individuel alimentée en
énergie par la lumière soit et là c'est
important de comprendre aussi que c'est
une dissociation de la lumière solaire
c'est une filtration de deux parties du
spectre solaire c'est la lumière bleue
est la lumière rouge qui est utilisé
pour ce processus la lumière verte la
centrale du spectre
il n'est pas employé ces poissons que
les plantes sont ouvertes et là on a
l'eau liquide qui a transformé en
quelque chose d'intéressant l'hydrogène
et qu'on veut destiné aux ou le coz
mais il rejette aussi pour la moitié
destinée à la création d'une aux
nouvelles qui reçoit son oxygène n'ont
pas de logement très bien mais l'oxygène
de l'eau louvaines en haut à gauche ou à
droite excusez-moi provient du dioxyde
de carbone et on va le voir c'est
l'oxygène qui provient excuse moi ce qui
était mis en gaz à partir de l'eau
liquide c'est l'oxygène c'est au liquide
qui a nécessité sept dialyse
dissociation de l'eau et le l'oxygène du
dioxyde de carbone celui-ci s'associe à
l'hydrogène vélo pour faire de l'eau
nouvelle qui restent à l'intérieur du
cycle cellulaire qui reste dans le
cytoplasme avant que la décomposition
des lieux avec évaporation complète bien
décomposition de la matière organique
et naturellement on à la représentation
du burgos et 6 h 12 aussi ce qui est en
fait le départ de la matière organique
physique
voilà trois choses sont décomposées
trois choses sont recomposées et là
c'est un phénomène très intéressant de
comprendre que la matière de et la
matière des blondes crowe vient en fait
de l'agglo d'érable quand je pense à
oxyde de carbone il est diffusé dans
l'air en petite quantité et en tout cas
l'invisible c'est l'eau qui passe de gaz
eux à l'état liquide est repassé à gaza
et là la question déposée par anémone
qui se demandaient d'où vient la matière
d'un jeune armée cette expérience avec
la jaune sol d'un peu plus de kilos
planté dans la terre dans notre kg
et après cinq ans d'art aux avenauds un
pur depuis you ou distiller il avait
obtenu un ordre de plus de 70 kg de quoi
là le poids de la terre est resté
pratiquement identique jusqu'à 100 g de
diminution sur les 90 kg donc la matière
de larmes ne vient pas du sol
mais c'est l'arbre qui provient qui
obtient sa matière des cycles plus tard
on a compris que c'est pas seulement de
l'eau mais aussi le dioxyde de carbone
de l'air et avec 5 fait de la biomasse
en quantité considérable c'est dire
monsieur masson des compositions où va
sérieusement
voilà et cette biomasse du sol pour
toutes les plantes est intéressant que
de l'humus mais pour les autres c'est
une biomasse particulière c'est pas
seulement du glucose qui donne de la
cellulose ou des amis c'est une hausse
est de la lignine une autre substance
beaucoup plus rétives à la décomposition
et c'est les polyphénols dont marc andré
viens de parler comme étant des
antibiotiques naturels et chimiques
ces polyphénols elle est cette lune sont
connus pour avoir une dégradation
beaucoup plus lente
donc on a ici à partir des lignes e et
ça nous fait comprendre l'importance
d'un agroforestier de la composante à
l'agroforesterie ces lignes le livre de
la matière organique de longue durée ou
dix années des sucres eu vent par
rapport aux sucres rapides de la ceni
aux murs comme les plantes herbacées la
fournissent donc ici on n'a pas
seulement de la chimie de la matière
organique
sous forme de molécules organiques on a
aussi une hydrophobe licite et une
capacité de faire des soldes gros yeux
avec rétention nous beaucoup plus
intéressant que si c'était simplement du
compost et là le but
reconnu sur lesquels nous nous mettons
tous d'accord c'est comment obtenir de
nouveaux de la terre fertile à partir
des diacres et dégradé qui sont soumises
à l'érosion
merci encore et toujours 1 1 pour cette
photo elle en dit plus qu'il ya beaucoup
de livres
le but de la terre c'est vraiment de
revenir devenir comme l'image de droite
et ses sols dégradés de gauche peuvent
être régénérées elle les méthodes
enrichissement en matière organique dans
la bonne composition
et avec la contribution des ans
du point de vue quantitatif là on à la
représentation du trop-plein de dioxyde
de carbone de l'atmosphère on est arrivé
à 400 par millions on devrait
redescendre à 304 millions pou entre
guillemets rééquilibrer le climat tout
ça on sait le faire grâce aux plantes
on sait comment le cap termer de
l'essonne où dans le construit lorsque
c'est du bois ici on ne remarque
intéressante c'est que le réchauffement
climatique n'est pas seulement due
probablement dues pour une grande part
autre plan du dioxyde de carbone de
l'atmosphère effet de serre mais il est
pas seulement dû à ça si il est aussi
due à une modification extrêmement
puissante de la surface du sol
du point de vue de sa végétation
autrefois nous avions une surface boisée
considérables tout ce qui était faisable
pour la terre et terres gouverneur et
l'homme on a fait soit des forêts
déforester à cultiver avec un effet une
biomasse aérienne et constante beaucoup
moindre permane temporel ou alors il en
a récemment fait la désertification est
ce si cette transformation de
la surface terrestre par rapport à son
organe de protection et de climatisation
naturelle
je veux dire la pellicule dans la couche
d'ozone qui protège la terre contre trop
d'associations on a enlevé cette
membrane on a 1 5 milliard de terrain
vague sur tels qu'ils sont pratiquement
débarrassés de leurs armes
ou alors c'était des prairies très très
riche en matière organique qui
absorbaient de l'eau et qui faisait
aussi la climatisation donc ici prenons
un peu de distance par rapport à l'idée
qu'il suffirait de faire une transition
énergétique pour entre guillemets dakar
bonne et notre mode de fonctionnement
non il faut re carbonées les sols et il
faut redonner la terre une surface
climatisé naturellement pour que les
quantités sont connus le problème c'est
ces 20 milliards de tonnes de dioxyde de
carbone ton qu'on aimait c'est le
problème mais la solution c'est ce qu'on
sait déjà ce que les gouvernements
devraient faire c'est réhabiliter
reboiser 350 millions d'examens et ceci
nous permet déjà séquestré à moyen terme
une quantité considérable jusqu'à 1,9
milliard d'hectares de deux tonnes de
co2 par année
et en plus le deuxième cercle on va à
droite c'est ce que peut faire tout le
domaine agricole lorsqu'il s'en remet en
agroforesterie ici l'estimation si on
prend 10% de remise en place de lignes
pour le bien des sols pour le bien des
climats locaux on arriverait avec le
même programme que calculée pour la
foresterie a séquestré énormément de
milliards de tonnes de co2 et gagnent
ensemble en prenant des moyennes on
n'arriverait pas à peu près 1 10
milliard de tonnes de co2 séquestrés par
les systèmes organiques forestier et l'a
confié rapport aux 20 milliards émis
dans le message à dire
ce sont des maîtres autant et la
nouvelle agriculture sera aussi un moyen
de fonctionner avec moins d'énergie
fossile puisque la mécanisation seront
beaucoup plus légère et il y aura plus
d'intrants chimiques une ligne bio si
donc la forêt à une structure
intéressante on appelle ça la dda
précédente s'il voulait juste avant elle
est tombée alors on continue d'assumer
la forêt une structure particulière on
appelle ça la silver et se constitue un
milieu protégé grâce à la canopée
forestière et surtout pas sur les îles
mais ce qui est intéressant c'est que
danser seul espace beaucoup de choses
c'est la vie protégée par la forêt et
ses sols c'est des racines vivante qui
nous font pas de foi de synthèse mais
uniquement de la respiration donc dégage
du co2 est le reste du sun est en
dégradation et des compositions non tu
dégages aussi du co2 cette combustion
lente et le sol à une teneur gazeuses de
ces hauts lieux de l'encens milieu
poreux à peu près 50 fois supérieure de
la teneur gosse des anciens du d'un
transfert le sol forestier elle a trois
frères interne d'une forêt est beaucoup
plus riches en co2 surtout de nuit
lorsqu'il ya pas d'oxygène demi que
l'atmosphère externe à la forêt et si on
prend la structure de la feuille en haut
à droite aux coupes transversales on a
donc la partie supérieure pour absorber
la lumière solaire et la partie
inférieure des stomates avec tout le
système des cavernes parents schématique
pour absorber les gaz et c'est un si
joli de constater que les ouvertures ne
sont pas contraints au nous viendrait
uniquement les co2 atmosphérique mais
placé en dessous
aussi pour pouvoir capter immédiatement
ce qui vient d'en dessous de la sas est
un peu un changement de paradigme dont
il faut devenir conscient donc
protégeant les hommes de ce qui se passe
en dessous
maintenant ce climat intérieur forestier
le plus précieusement possible il est
riche en carbone c'est dû c'est en fait
de l'engrais gazeux qui nous vient
gratuitement du sol donc des sols riches
en matières organiques en décomposition
constante mais en recomposition
constante également sont des vecteurs
des facteurs de fertilité en suivante
donc là s'il veut faire c'est cette
enveloppe forestière qui en annexe
j'aime bien montrer maintenant sept
représentations chaque fois est capable
de capter l'eau des précipitations si
c'est 100% de les stocker d'utiliser est
la forêt et molesté n'utilise que la
moitié ou le tiers pour nos latitudes
pour ses propres besoins c'est à dire la
croissance la photosynthèse la
fabrication de biomasse du sol de
biomasse vivante qu'on peut exploiter
on connaît les quantités considérables
que ça donne elle reste la moitié ou un
tiers n'est pas utilisée par la forêt
est restitué mer au compte gouttes à la
nappe phréatique et aux sources et aux
rivières et là c'est important de
contrôler la forêt comme étant une zone
de stockage est de fourniture d'eau
local qui évite de ce côté-ci de
recourir aux arrosages technique puisque
la forêt si elle est suffisamment proche
proche est capable d'avoir un trop plein
il faudrait une bonne dose de forêt pour
cela
suite voilà une représentation de toutes
les toutes les prestations écosystémique
des armes et des systèmes eu lieu dans
un contexte l'accord forrest y en ai
déjà parlé des hommes qui font débat
pour transpiration alimenter les nuages
pour votre les prix
vous enlevez une forêt sur une île il
n'y peut plus il ne pleut plus et on
n'en peut plus
l'exemple de la paix aux âmes par
exemple les forêts empêche que les
nuages parce que loi et en plus ils les
alimentent
pour l'heure pas se représenter à une
heure par exemple
implanté dans des systèmes cultiver
plantes ont toujours laissé en deux
rangées pour avoir un intérieur de la
haine qui permet soit de couper un côté
soit l'autre ne l'a et alternativement
pour toujours maintenir la prestation de
la et sous ses diverses formes de
biodiversité qu'en indoor biodiversité
bois raméal fragmenté
mario tuor etc puisqu'elle nécessite une
coupe régulière mais sais tu es en deux
rangées permet une coupe une fois à
gauche une fois à droite
elle permet de maintenir le l'effet est
en permanente y plutôt de provoquer
comme l'arrachage d'une dans une belle
dentition qui laisse un trou et ceci
permet aussi juste en dessous de ce que
j'ai représenté comme étant la porte de
rezé des lignes l'accumulation lorsqu'on
est en temps calme du dioxyde de carbone
et en agace plus lourd aussi au niveau
des cultures lorsque vous empêcher le
brassage d'air vous permettez à ces sols
riches agricole également de diffuser
leurs dioxyde de carbone est d'alimenter
leurs plants de l'intérieur mais tout
ceci ne peut se faire que par temps
calme
donc on a besoin d'un système bocage et
un maillage serré qui maintient les
plantes aussi dans cette atmosphère
enrichi en dioxyde de carbone la lumière
sera toujours suffisante
voilà combien dans ici c'est à valider
mais c'est très important l'a compris
maintenant qu'il faut aussi des corps
d'angoissé pour avoir un système de
configuration d'une atmosphère favorable
à la suivante
encore une fois quelque chose que j'ai
déjà plusieurs fois évoquée c'est la
rapidité des bénéfices lorsqu'on se
refaire à la loi de pareto on a 80 %
d'un effet lorsqu'on investit 20 % d'un
effort donc ici il faut assurer il n'y
aura pas besoin et c'est pas notre but
de reboiser l'ensemble de l'agriculture
on a besoin de culture on a besoin de
pâturage de d'animaux sains et épanouie
on a besoin de zones ouvertes mais
encadrées par désormais quelle est la
quantité nécessaire chaque région de la
trouver chaque chacun ferme doit la
trouver
combien de % sont carrés situé à la
forêt sens 5% 10% 20% en biodynamie on
dit ça clairement lorsque c'est trop
végétatif vous enlever un peu de forêt
pour en plus de lumière et de maturation
et lorsque ça ne pousse pas assez fort
mais que ça me mur est presque trop vite
vous rajoutez un peu de forêt pour
ramener du végétatif et de l'aussou
voilà que des pistes de réflexion chacun
doit trouver sa solution mais les outils
sont vraiment très simple suivante et là
j'aimerais juste à bord d une vue
d'ensemble en recul par rapport aux
autres se trouvent
jusqu'ici les civilisations sont
déployés dans la destruction des forêts
et la nôtre mais ce processus à son
paroxysme puisque elle s'en prend aux
restes fossiles de forêts anciennes le
charbon le pétrole et même de gaz
méthane pour partie pour les détruire à
leur tour on en veut vraiment aux forêts
et même l'humus des terres agricoles
d'origine en grande partie forestière et
consulaires qui fait tousser s'ils
terminent dans l'atmosphère 6 400
plateforme ion et le nouveau rapport à
la terre ce soit un changement radical
est salutaire qui aura lieu si nous
passons d'une civilisation de cooper
dame a une culture de planteurs et
planteuse les femmes sont appelées les
enfants sans cap les cantos d'arbres
dans les formes et les proportions
nécessaire on vient de comprendre
à la régénération de notre agriculture
et de notre élevage
nous allons enfin pouvoir passer de
l'homme ennemis d'allah allah ou source
de vie pour l'homme je vous remercie
pour la tension et je me réjouis que les
changements sont dus de leur gré
remarquez les eaux brunes sur la boîte
cdo que ne se promènent pas de cette
forêt elle dédiée à l'agronomie du
carbone cdo qui viennent damman là où
l'agriculture est encore à l'ancienne
entre guillemets à la cour en
conventionnel donc
réjouissons-nous il d'avoir bientôt les
eaux bleues de ce côté aussi
merci merci merci beaucoup merci pour ce
vibrant plaidoyer pour l'arbre la vie
sur terre et le carbone stocké les ce
qu'on pourrait parler ernst de
d'empreintes forestière est ce qu'on
peut dire que nos sols ont besoin de
cette empreinte forestière est ce que
c'est une formule qui te conviendrait on
le sait tu en as inventé beaucoup il y
en a énormément dans ton travail dans
ton fabuleux fabuleux livre par don
jaime a rappelé que tu disais hé tu dis
toujours que partout où elle peut la
terre appellent des arbres
brijeh c'est vraiment très bien de
souligner cette ce phénomène c'est la
terre se protègent se constitue de
membranes organiques végétales l'ampleur
maximale c'est grâce aux hasards
l'empreinte forestière en fait la nature
de cette part de forêt cela tient à nous
que la restituer à la terre dans la
mesure du nécessaire et même les parts
que nous
pour la culture c'est par là on peut d
cultivés de manière à leur donner un
effet bénéfique au climat a compris
aussi ses terres organique profonde
couvert végétal c'est des terres qui
absorbent l'eau et qui la restitue très
lentement
tout au long de l'été beaucoup plus que
des terres à but purement minérale nous
avons une petite coupure de son avec un
son une petite coupure mais jusqu'où est
ce que vous m'avez entendu non pardon
c'est moi qui je chéris je suis pas
voilà il ya une coupure d'alain je ne
suis pas aussi je n'ai pas un disque dur
aussi important qu'un arbre j'ai pas un
système d un réseau mycorhiziens aussi
puissant je n'ai qu'un réseau
informatique et moi je te suivait sur
youtube pendant que d'autres suivaient
en direct
il ya un petit décalage de 15 secondes
donc je n'ai que 15 secondes de décalage
j'en suis désolé je remet entre ton
magnifique livre les arbres entre
visible l'invisible je le montre je leur
montre cet été vous le savez au mois de
juillet vous lisez du new yorker est
homo et au mois d'août du c'est l'os ou
inversement
mais en tout cas il faut que l'été soit
fertile bien évidemment le temps du
débat est arrivé nous vous écoutons les
micros dans la salle sont ouverts le
chat
il est ouvert aussi marc andré c'est
l'os a retrouvé son micro je crois que
ernst nous entend parfaitement bien là
temps du débat est à vous qui veut on
vous écoute parler fort et on vous
écoute
est-ce que tu as entendu la question de
la taille minimale d'un boisement pour
avoir des effets sur l'hydrologie d'une
parcelle
j'ai pas compris la taille minimale d'un
boisement pour avoir un effet sur
l'hydrologie et le régime hydrique d'une
parcelle agricole
encore une fois je pense que c'est
chaque fois individuelle mais la taille
minimale c'est par cela est déjà le seul
arbre à un effet simplement par l'ombre
âge simplement par l'enracinement
profondeur les faits ascenseur
hydraulique
oui à chaque moment l'arbre un effet
mais lorsqu'ils se mettent ensemble ils
augmentent en puissance naturellement
donc trouver un équilibre
ok merci c'est une bonne réponse chacun
cheminera autour de cette question l'art
qui d'autre veut agir ou intervenir
faire un commentaire
donc ça fait un chiffre important mais
d'un autre côté on a vu récemment que y
avait plein de foot forêt qui se passait
dans jambes et ça je sais pas combien de
milliards de tonnes sèches et comment
éviter ces phénomènes qui sont vraiment
d'ampleur très importante et a priori
afin d'observer sa récemment ceux tels
que ça va pas durer mais peut-être aussi
que ça va s'amplifier alexandre dumas
tic est ce qu'il aurait dû finir par
rapport à ça et les yeux d'un côté il
faut savoir que l'australie est boisé à
raison de 5000 kilomètres carrés par
année il est récemment toujours avec cet
effet là donc j'ai parlé mais avec un
peu plus de recul
ces forêts australiennes qui brûlent
elle vole aussi par trop grand trop
plein de chaleur qui est globale
naturellement pas seulement australien
et là encore une fois ça nous met en
évidence qu on est en urgence non pas
qu'ils pratiquent mais écologique et que
l'état d'urgence qu'on vient de vivre et
qu'on est en train de vie en ce moment
décrétée par l'ensemble des
gouvernements du monde
ils ont montré qu'ils en sont capables
je leur suggère ray de déclarer pour des
raisons beaucoup plus beaucoup plus
sérieuses notamment est à l'urgence de
reboiser nos terres agricoles rapidement
ses couplets une réaction par rapport à
ça donc c'est vrai que quand on refait
de la forêt bien sûr on stocke dans le
bois mais hors stocks aussi dans le sol
puisqu'on a de nouveau un apport au sol
et ont ré enrichissement matières
organiques le sol je voudrais faire de
commentaires là dessus le premier c'est
qu'il faut réaliser que aujourd'hui le
carbone stocké dans le sol il est en
péril il ya trois types de sols dans
lesquelles le carbone stocké est en
train de se dé stopper premier type les
pergélisols vous avez ces sols gelés qui
aujourd'hui sont en train de se
dégonfler
et du coup l'activité biologique reprend
et la matière organique était là il
noyer donc c'est un peu comme des
solderies diasa à produire un peu de co2
mais surtout beaucoup de méthane le
deuxième type de sol ce sont les par
amos alors il pas ramasser les sols très
riche en matière organique des hautes
altitudes andine mais aussi africaines
lier un com - quand même sous les
tropiques et moins de montagne ou à
bornéo
alors c'est par alors c'est par amos là
sont des sols où on a jusqu'à 80 % de
matière organique
ces sortes de lande cdl très intéressant
et cette mesure inique et mélangés à des
allophones cédées à deal très
particulière avec une forte richesse en
aluminium qui sont gonflante c'est ceux
là peuvent abriter jusqu'à dix fois leur
volume en eau et quand ils ont quand ils
sont gorgés d'eau cause des pluies bon
ben ils sont non seulement une
formidable réserve d'eau c'est comme ça
que bogota et quito sont approvisionnés
en eau mais en plus comme ils sont
gorgés d'eau la décomposition se fait
pas bien sauf qu'aujourd'hui avec le
changement climatique
il sèche quand il sèche il se craquelle
quand il se craquelle il ya de l'air qui
rentre oui parce que quand vous avez un
truc qui perd 5 afin qu'ils quittent 18
volumes de 5 à 10 fois il se craquelle
et la minéralisation commence donc sous
l'effet du changement climatique ses
seules ne sont plus à même d'être un
château d'eau pour toutes ces villes
tropicale de passe montagne ou de
moyenne montagne mais en plus ils sont
en train de disparaître en tant que
stocks de carbone et puis le dernier
c'est tout les tourbières se laisser ces
écosystèmes qui sont un peu un peu au
sud dé sol gelé en permanence les sols
de tourbières qui coûte qui couvrent que
trois pour cent du monde nord du canada
à sibérie mais qui stocke 25% du carbone
des sols
oui le truc c'est là qu'il est le
carbone et bas comme ils sèchent eux
aussi par l'effet du changement
climatique
il commence à brûler ses les fameux feu
zombies dont vous avez peut-être entendu
parler qui sont des feu qui couve sous
la neige et qui repartent à l'été et ses
feux qui renaissent de leurs cendres tel
le phénix pour l'un simple sibérie l'on
ait mis autant d ils ont produit autant
d'effet de serre sous forme de co2 que
toute la belgique
dans la même année donc aujourd'hui on a
un gros problème avec le maintien du
carbone dans les sols
et la deuxième chose que je veux dire
c'est que la mauvaise nouvelle c'est
qu'avec le réchauffement climatique
la respiration des sols augmentent plus
vite que le stockage à cause justement
de la matière organique qui arrive plus
parce qu'il ya plus de photosynthèse et
donc on est à quelques degrés du moment
où vous pourrez mettre autant de carbone
dans le sol que vous voudrez il le
restera plus vite qu'il ne rentre donc
on est à quelques degrés d'un moment où
plus aucun solde ne pourra stocker du
carbone eh oui
donc ça veut dire que même si je reviens
je suis parfaitement les conclusions de
1 sur la nécessité de stocker du carbone
et la façon qu'il vous propose est quand
même un petit problème à giresse en
amont c'est la production justement le
diraison d'énergies fossiles et la
production de co2 parce qu'avant ce sera
plus jouable de ce qu'est du carbone
dans les sols est déjà actuellement
certains on relâche bon c'est l'état
c'est l'état d'urgence alors c'est
l'état d'urgence absolue
est-ce qu'on fait des marches pour le
climat où est-ce qu'on fait des
démarches et on plante on laisse pousser
ont coursé milliard d'hectares qui sont
nus 130 jours par an il ya une question
qui est posée sur le sur le chat qui
revient évidemment sur cette question
fondamentale
on va voir si vous pouvez y répondre
ernst
jusqu'à quelle profondeur le stolt le
sol stop till du carbone parce que
toujours cette question un peu un peu
récurrent est ce que c'est un stockage
durable voilà on retombe
on retombe au début de la question elle
se cache un lieu un horizon c'est clair
l'horizon lui faire supérieure en ce
focus que moyen est profond je tiens une
indication dans les livres mais pour en
revenir aux armes c'est eux qui arrivent
à descendre le plus profond au stockage
de carbone des racines profondes vont
plus loin dans le sol que les plantes
annuelles donc ici on encore une toute
petite réserve mais j'aborde tout à fait
dans le sens marc-andré on est en
urgence absolue
et là puisqu'on a compris les zones
marécageuses unis sont très importantes
il faudrait vraiment partout c'est
possible on le fait d'ailleurs de plus
en plus nature et les cours d'eau et ré
émerger des onze on a un effet
climatiseurs locale et surtout récupérer
l'eau de pluie l'eau de pluie est encore
relativement gratuite partout c'est
possible il devrait devrait plus avoir
un seul litre d'eau de pluie qui partent
directement à l'évacuation il faudrait
que sa gorge les sols agricoles mais
aussi dans les milieux urbains qui sont
des îlots de chaleur récupérer les eaux
de pluie pour les stocker dans le
sous-sol en sait faire des garages en
sous-sol faisandé stockage d'eau de
pluie en sous sol urbain pour alimenter
la verdure des villas toutes les façades
de matières vertes et non pas ouvert ou
en acier avec effet aquarium effet de
serre mais verte
on sait que ça marche mais alimenter
tout ça avec de l'eau on récupère donc
on a beaucoup de moyens d'action ça
coûte pas très cher
il suffit de les mettre en oeuvre ok
bravo oui sans aucun doute
et il y en a on a quand même 40 50 % des
volumes d'autres plus qu'ils partent
directement à l'arrière non seulement
ils passent pas par une plante mais en
plus ils araji 0,2 et on voit la couleur
des rivières des fleuves et des
estuaires et au quel point c'est
parfaitement dramatique on parle souvent
d'inondations pas assez souvent
d'érosion mais si on veut réinjecter
cette eau dans les sols qui aurait mieux
que ça passe par des plantes est parti
pour revenir à la nécessité d'une vie
des sols
il faut savoir que effectivement
l'essentiel du carbone et dans les 3
premiers centimètres bon après il y en a
moins
mais par contre il ya plus de
centimètres en dessous aussi donc c'est
dur à dire à me dire est que les 30
premiers centimètres stock peut-être
fait pas je dirais les deux tiers il ya
quand même un tiers encore en dessous
très dispersé et il y en a d'autant plus
en dessous qu'il ya un travail une vie
du sol un travail vivant du sol avec des
vers de terre
avec aussi des animaux qui font des
galeries dans les chairs neuxième ses
sols
rein du sud va du sud de l'est et de la
russie
c'est des sols sont extrêmement et perd
il faut jusqu'à une douzaine de mètres
et il ya de la matière organique très
très en profondeur quand vous êtes à 5-6
mètres il ya encore 14 % de matières
organiques pourquoi mais parce qu'il ya
des petits campings aussi des campagnols
ou d'autres chantent de rongeurs qui
font des trous qui vont très profond et
dans ces trous et la matière organique
elle est entraînée par le mouvement de
l'eau et cette matière organique
stockées en profondeur grâce à la vie du
sol et à la façon dont le sol finalement
va être rendue poreux et va faire
descendre ironique comme elle est très
en profondeur est beaucoup moins
minéralisée évidemment donc on revient
là dessus la charrue elle peut en
enfouir du de la matière organique c'est
vrai mais elle va jamais très profond et
en plus comme elle a l'air le sol
elle donne de l'oxygène pour respirer
ensuite cette nature organique le
travail par un sol vivant stocks
beaucoup mieux sp aussi ou et vas-y
chanter god c'est que la fed de
maintenir les soldats n'ont couvert
végétal ombrage des lignes voisin
succession la saint tropez
ils ont la culture plusieurs étages tout
ça on pêche une trop forte augmentation
de température de la surface du sol donc
que marc andrey décrit comme étant une
accélération de décomposition on peut la
retenir absolument
du coup jean une question au regard des
ions au regard des urgences
regardez urgence aujourd'hui falloir
recréer ces corridors on a enlevé parce
qu'ils existent est fondamentalement ces
arbres de la forêt et comme tu l'as si
tmc arbres or la forêt les systèmes
agroforestiers les lrip ici vu les
alignements les bocages etc
on parle beaucoup de sanctuary zay
scandale tant sanctuary c est ce qui
vaut mieux pas se mettre au boulot
planté planté laisser pousser
massivement prélevé de temps en temps un
tronc parce que ça peut être bien
d'habiter aussi dans une maison en bois
dans une classe en bois et tu l'as tu as
démontré ô combien dans des bâtiments en
bois on était bien
est ce que l ski
je sens venir le débat de la
confrontation qui va nous faire perdre
beaucoup de temps pour ceux qui vont
vouloir totalement sanctuarisé on a déjà
eu un petit peu ces débats vous rentrez
pas dans la forêt vous rentrez pas dans
les airs vous ne touchez à rien et puis
ce qu'ils vont dire mais attend on est
devenus raisonnables on va prélever
juste ce carbone supplémentaire mais
laissez-nous agir parce que cette
urgence du besoin de bois matériaux de
construction il est énorme
est ce qu est ce qu on pourrait devenir
raisonnable pour trouver un juste milieu
pour que l'homme avec un grand h puisse
rentrer un petit peu dans les bois de
temps en temps en laissant du bois mort
des très vieux arbres ces descentes et
c'est parce que je sens venir ce débat
de la confrontation qui va nous faire
perdre 5 ans et cinq ans c'est long
qu'en penses tu es toi qui la sagesse et
la raison cumulé jose que parler là nous
sommes content oui non tu as tout à fait
alors tu nous sommes tout ouïe nous
écoutons presque religieux noël genre tu
as tout à fait raison
cette notion de cette illusoire de créer
des réserves naturelles intégral on en a
besoin pour la biodiversité ne veut pas
mettre toutes nos forêts
ce qu'on sait que là parce que c'est des
forêts qui sont issus en fait d'une
gestion c'est qu'il faut pas faire c'est
couper des forêts naturelles et les
remplacer par des plantations
artificielles les essais en chine en
montrer 2018 ensemble avec 15
universités européennes que les
reboisements qu'on est en train de faire
on les a fait selon des modalités mono
spécifique deux essence jusqu'à 16
essence mélanger et on s'est rendu
compte que le stockage de carbone dans
les premières années et est plus du
double lorsqu'on mélange au maximum les
essences locales que si on fait des
monocultures voilà on sait maintenant
gérer les forêts de manière naturelle
extrêmement productive mais avec la
biodiversité complètement intégrée à
intact
on a une gestion pour est-il qui permet
de retour du grand tétras par exemple ou
qui ce qui se
qui ne se laisse pas gêné par le retour
du loup ça fait partie du de
l'écosystème et l'homme
j'ai aussi partie du système on doit la
retrouver notre rôle est un rôle positif
par rapport à la forêt je viens de
mentionner on peut récolter
régulièrement c'est la récolte durable
mais c'est ce qu'il fait par rapport aux
thoniers par exemple jamais un arbre
vivra lui même n'atteint un tel âge que
s'il est régulièrement taille et parle
on a l'exemple du châtaignier on va le
montrer très bientôt dans un film qui va
sortir sur la puissance de l'arbre un
châtaignier énorme avec deux caverne à
son intérieur qui naturellement est pas
dépasser les 200 ans d'âge c'est le
châtaignier a presque mille ans d'âge
grâce à l'intervention humaine grâce à
aux prélèvements de l'homme sur la donc
la forêt est généreuse
soyons en conscients oui peut-être juste
sur les aspects philosophiques de dire
on veut par endroits une nature sans
l'homme sani deux choses la première
chose c'est que l'homme a depuis très
longtemps fait est déjà un des processus
naturels et on voit très bien comment la
forêt amazonienne qui en elle mais avec
un patrimoine foresti intéressant on
sait aujourd'hui qu'elle a été très
travaillé par l'homme qui a eu d
irrigation défavorisation d'essence et
que c'est déjà quelque chose qui est
impactée par l'homme
donc ça peut marcher quand c'est impacté
par l'homme et l'histoire de tous nos
écosystèmes c'est que l'homme est déjà
dedans
ce serait nier sa vouloir des
écosystèmes sans l'homme
la deuxième chose c'est que
philosophiquement cela rencontre cette
idée qui est mortifère qui a mené une
société où où elle en est qui est de
penser que l'homme n'est pas quelque
chose qui est dans la nature
et c'est en faisant ça qu'on commence à
voir la nature comme un réservoir est
pas quelque chose à quoi on est connecté
vouloir faire des réserves sans l'homme
s'est continuée cette philosophie où
l'homme et la société sont hors de la
nature or tout ça n'est qu'une bribe de
la nature il faut juste que cette bribes
de la nature arrive assuré que le reste
de la nature continuent à le donner
sa façon de vivre et de survivre
merci messieurs parce qu'en plus je
risque de me faire engueuler par paula
qui me surveille du coin de l'oeil parce
que la vraie patronne c'est elle moi je
suis juste un petit acteur à un petit
moment sur une petite chaîne youtube
dans un petit coin perdu du gers
lisez et relisez les couverts les
couleurs du monde de marc-andré tiens je
te l'offre pour la dédicace
et puis et puis aussi jamais seul tout
se casse la gueule c'est pas grave et
puis jamais seul
ernst jamais seul marc andré et c'est
pas une blague dédicaces puisque je
crois que tu repars en début d'après
midi
tiens je te le donne aussi ça peut
servir pour les dédicaces mais on se
retrouve on se retrouve à 15 heures on
se retrouve à 15 heures puisque on va
parler de maraîchage sol vivant on va
parler aussi dans les ateliers de valeur
nutritive des aliments là on continue à
rentrer dans le dans le sujet et puis ce
soir vous l'attendez vous l'attendez
vous l'attendez il arrive ce soir c'est
le grand débat ce soir c'est le grand
débat y en a tout l'histoire tous les
soirs c'est le grand débat parce que
évidemment on va parler des indicateurs
de résultats dans ce stockage de carbone
qui est la clé de voûte de la fertilité
des sols
on va mettre tout ça en perspective il
semblerait que tu veux dire quelques
jours voir ernst merci oui alors pour la
déroute casse ça se passe sous les
arbres oui pardon vous aviez entamé une
discussion tous les deux
merci m mais on est plus que poly merci
ernst comme d'habitude c'était parfait
c'était magnifique
merci marc andré c'était parfait que la
libye
mais oui il faut pas croire en
agroécologie on a aussi nos stars
voulais retrouver dans les livres vous
la retrouvez sur youtube voulais
retrouver sous les platanes
bon appétit à tout à leur merci à vous

Partager sur :