Francis BUCAILLE - Recyclage et transfert des nutriments dans le sol - 6/7

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (29 juin 2018) - Francis Bucaille - Durée : 26 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube BNKAsJZg1U8.jpg

6/7 - F. BUCAILLE - Alimentation des Plantes - Recyclage et transfert des nutriments dans le sol


Aujourd'hui, Francis BUCAILLE, agriculteur, chercheur et grand voyageur, qui a parcouru les cinq continents afin de réaliser des centaines de diagnostics de sol, nous explique les bases de l'alimentation des plantes dans nos cultures !


En collaboration avec Gaiago, Sol en Caux et le CER de Normandie.


https://gaiago.eu/


Annexes

Transcriptions

il y a des formes azotés on va dire ça

dans la nature déjà on va essayer de
faire un tout petit peu de biomimétisme
biomimétisme
c'est pas copier bêtement c'est juste
regarder ce qui se fait dans la nature
et puis essayer de le copier l'une des
premières sources d'azoté celle
recyclage évidemment des matières
organiques

Afficher la suite

la nature est très économe elle ne perd

pas ce qu'elle a fabriquée elle
réutilise les molécules qui ont été
constitués précédemment il est faux de
penser que dans un sol et dans la
nutrition des plantes tout et
recommencer à zéro à chaque cycle
je m'explique on les schémas montre
toujours potassium n o 3 mg et c'est la
nature réutilise des très grosses
molécules y compris des acides aminés y
compris des vitamines et les plantes
savent utiliser des molécules beaucoup
plus grosses qu'on nous a laissé croire
et ça lui économise de l'énergie parce
que l'assemblée des petits morceaux
ça nécessite ça requiert énormément
d'énergie
consommer c'est ça et les absorber par
voir racinaire les des très grosses
molécules elles sont capables de les
utiliser
c'est un peu vous savez comme acheter un
meuble
certes on des fois on se casse un petit
peu la tête sur le mode d'emploi parce
que il faut sortir les morceaux compter
les vices les attaches machin etc puis
utiliser une petite clé donc je citerai
pas marque
et puis aller à acheter les morceaux de
bois les acheter une perceuse percer des
trous mesuré il ya peu près la même
différence d'énergie à dépenser si la
nature trouve des morceaux entiers pour
constituer ses propres tissus elle va le
faire c'est l'une des explications
d'ailleurs de l'efficacité de la matière
organique à la fois pour la production
la productivité des plantes et même pour
l'économie d'eau plus on a des taux de
matière organique élevée plus ce qui va
être minéralisée va être le reflet de la
constitution de la matière vivante et
des plantes fonctionne de cette manière
là c'est que tant qu'elles n'ont pas
trouvé les morceaux qui lui conviennent
elle va par exemple consommer de l'eau
jusqu'à ce que les éléments les briques
manquantes soit trouvée pour rester dans
les limites possibles de la vie j'ai de
l'humus qui se minéralise les
proportions des minéraux et des
molécules organiques sont à peu près
idéal puisque la matière organique étant
issu du vivant elle reflet exact de la
composition du vivant dans un sol où il
ya beaucoup moins de matière organique
on emporte un engrais complet du npk par
exemple s'il manque un élément que ce
soit un oligo du cuivre de zinc ou autre
chose
elle va continuer à pomper de l'eau
jusqu'à trouver les briques qui lui ment
sans faire de matière sèche et l'enjeu
il est de taille parce que c'est utilisé
200 ou 250 litres d'eau pour faire un
kilo de matière sèche ou bien cinq six
ou sept cents litres d'eau pour faire un
kilo de matière sèche donc selon moi la
matière organique a une incidence sur
l'efficience de l'eau dans le sol
beaucoup plus par ce phénomène là que
par sa capacité à stocker bureau c'est
qu'elle permet à la plante de constituer
de la matière sèche beaucoup plus
régulièrement parce que nourrit de
manière beaucoup plus équilibré
systématiquement tout au long de sa
croissance
ça c'est un point important quand on
fait les calculs on a beau dire ça
représente 10 mètres cubes ou 15 mètres
cubes ou même 50 mais cube mais 50
mètres cubes sait rien du tout ça
correspond à même pas 100 kg de matière
sèche les quantités de mètres cubes
qu'il faut pour faire de la matière
sèche c'est énorme
donc on a beau faire les calculs dans
tous les sens ça ne marche pas les
différences de rendement lié à la
présence de matière organique dépasse
très largement la capacité de stockage
oui
même quand une plante n'est pas
mycorhizés elle peut même être infectés
par des virus jeu juste traitant de ça
elle virus est une macromolécules à
l'échelle microscopique et je dirais
même qu'elle est davantage infectés
quand tu n'es pas mycorhizés et il ya
même des bactéries ou des champignons
qui sont capables de rentrer à une
époque je faisais des interventions en
mettant des molécules un peu plus grosse
donc des colorants voyez on met une
marguerite
je commence un dernier jeu mais de
marguerite et je mets des colorants qui
ont poids un poids molaires important
c'est la marguerite elle est devenue
bleue à la fin de mon intervention
et on voit bien que c'est quelque chose
qui est 100 fois plus gros qu'un lion
potassium
elle a absorbé le colorant voilà donc
oui je enfin je suis je suis assez
d'accord
la littérature enfin il ya des gens y
compris des giannina 2 6 et personnes ce
sont ceux qui ont travaillé le plus à
mon sens sur les mycorhizes et puis
crasy le nikov ils ont fait vraiment des
travaux très intéressant sur le sujet
ont montré par exemple que le phosphore
pouvait se déplacer de 10 centimètres
grâce aux mycorhizes alors que s'il n'y
a pas de mycorhizes le déplacement par
gradient différence de gradient n'est
que de quelques millimètres je discutais
en voiture là tout à le faire on a
montré aussi que grâce à l'inter
connectivité qui est réalisé par les
mycorhizes par l'entrecroisement des
racines et des différents champignons
des observations scientifiques ont été
faites avec des radio isotopes de
phosphore qui ont montré qu'en seulement
35 jours on pouvait retrouver du
phosphore disposés sur un mètre carré
sur 1000 mètres carrés au bout de 35
jours on le retrouve sur la bulle dans
la végétation sur 1000 mètres carrés aux
alentours sa facilité d'accès petit sac
et de reposer
des sacs à l'hectare faites le calcul
mais ça veut quand même dire quelque
chose c'est que quand on voit un sol un
chant très barré enfin très hétérogène
et sait c'est qu'il n'y a pas de
solidarité ou de communication entre les
plantes dans ce champ là dans ce champ
là donc c'est vraiment un signe
indirects qui lie à une microbiologie
plutôt pas active donc le recyclage de
la matière organique le deuxième source
c'est la fixation symbiotique d'azoté
les micro organismes qui sont qui en
sont responsables sont nombreux
depuis les ados arcus asos pire ils um
azote au bac terre même les clostridium
dans les sols inondés
voilà il ya vraiment une quantité de
micro-organismes importante avec des
efficacités plus ou moins marquées faut
jamais oublier
donc je peux parler des a's autobacs
terme et d'autres micro-organismes tous
les calculs qui ont été faits montrent
que c'est 10 12 15 20 unités
à l'état c'est peu c'est peu par contre
il faut toujours se dire que ces
produits au moment où la plante en a
besoin parce qu'elles sont toujours en
corrélation en relation directe avec la
plante et c'est la plante qui pilote ces
micro-organismes là et que ce sont des
formes absolument non lessivable est
immédiatement absorbable donc ce sont
des éléments qui ont une efficacité
biologique vraiment très importante
ce n'est pas faux pas les comparer à 20
unités d'harmonie travers ce quelquefois
il vient un coup de pluie et sur les
vingt unités il en reste cinq oui oui
quand on fait des calculs
quand on fait des calculs justement
entre le peu que fournit le sol ce qui
tombe
voilà barvaux atmosphérique les orages
machin et compagnie on devrait produire
sans peiner 100 quintaux avec moins de
100 unités d'azoté sarr c'est et voilà
et je suis convaincu qu'on peut y
arriver
je suis convaincu que nous pouvons y
arriver mais il faut améliorer
l'efficacité de tous les postes dans
déjections
déjections de la faune l'azoté organique
ça c'est la troisième source qui est non
négligeable dans la nature qui n'est pas
toujours bien valorisé dans les systèmes
d'exploitation humaine dans les
situations d'élevage ses formes azotés
là ne sont pas préjudiciables à la la
faune à la microbiologie à la microfaune
du sol parce que ce ne sont pas des
celles déjà les ammonitrates son décès
les sulfates d'ammoniac sont des selles
et ils ont quand même une action plutôt
négatives sur l'activité biologique des
sols donc il y a des formes azotés qui
sont plutôt intéressantes
là encore je ne vais pas insister mais
nous collaborons avec un une société
hollandaise dont l'un des acteurs c'est
une petite société comme la nôtre est
revenu avec un brevet des états unis où
il
il ya là maintenant la possibilité
d'élaborer de manière synthétique des
formes azotés vraiment qu'ils sont le
miroir de ce qu'on peut retrouver dans
des fesses ou de l'ue rinne avec des
effets on peut dire même positif sur la
faune et la microbiologie des sols
donc sachez que ça existe pour des
choses on va dire un peu plus courantes
chaque fois qu'on utilise deux le même
si c'était de la solution azotée donc là
je vous donne une recette
il faudrait toujours résonné comme une
ration pour des vaches
si je donne de l'urée à une vache je lui
donne en même temps de la mélasse
pourquoi parce que pour utiliser
correctement pour réorganiser
2
de l'urée de la zot j'ai besoin de
suffisamment d'énergie et vous en
trouverez toujours très bien d'associer
une source d'énergie à ses formes
d'azoté là vous en tirer beaucoup
beaucoup beaucoup plus donc je préfère
mille fois on utilise ça plutôt qu'un
inhibiteur du real il vaut mieux
permettent à la microbiologie du sol de
l'organiser de le réorganiser très
rapidement plutôt qui l'empêché de se
volatiliser aubin canton mais je vais
dire il n'y a pas besoin d'en mettre
énormément
il faudrait en mettre une vingtaine de
kilos par tonne de 2% de mélasse pour
deux dans la solution azotée et vous
verrez l'efficacité améliorée
je reviens justement sur la
hiérarchisation des priorités
je vous décrypte les modes d'absorption
des différents minéraux ça ce tableau là
vous le trouverez je pense nulle part je
les construis ce que vous avez en marron
c'est la part d'absorption des minéraux
dû aux mouvements de la solution du sol
c'est à dire que c'est
en un mot on peut dire c'est l'élément
qui va venir spontanément vers les
racines
on le voit le nitrate le n le marron il
vient jusque là c'est à dire que c'est
pratiquement 100% sa venue à une
conséquence pratique c'est à dire que
même si vous avez une très mauvaise
structure c'est à dire que c'est même si
vous avez des enracinements de merde
le nitrate va fonctionner mais ça une
conséquence aussi en creux c'est que
dans ce cas là les nitrates vont arriver
mais pas certains éléments majeurs pas
certains oligo-éléments donc la
nutrition va être très déséquilibrée
donc les plantes vont être très
sensibles aux maladies
le nitrate il n'y a pas de souci il va y
arriver
quand on regarde par exemple le
manganèse
ça va être très faible le magnésium le
calcium ça reste encore relativement
important le potassium pas mal le
phosphore très très peu le faire pas
tant que ça le cui vous voyez il ya
trois-quatre oligo éléments c'est pas
terrible
le molybdène sauf à voir une carence
vraiment dans le sol il ya assez peu de
chances pour que ça s'exprime c'est un
peu comme les nitrates que ça s'exprime
à cause d'une très mauvaise structure
alors ça peut présenter un intérêt
je vais tout de suite dire que moi je
trouve que quand on est obligé
d'intervenir par le foliaire c'est qu'on
est en situation d'échec il ya un moment
donné il faudra faire mieux
il faut se dire l'année prochaine ok je
le fais cette année pour sauver ma
récolte mais il faut que je fasse
autrement ça ce n'est pas normal d'être
obligé d'apporter un élément majeur par
voie foliaire il y a le prix et puis
c'est aussi pratiquement vouloir nourrir
une plante comme si je vous disais vous
avez vous manqué d'énergie et je vous
mets un patch j'arrive à faire passer un
peu de nicotine un patch mais
franchement vous allez crever de faim si
je vous nourrit qu'avec des patchs donc
en ce qui concerne du molybdène où
certains oligo-éléments on peut apporter
absolument tout ce qui est nécessaire à
une plante par voie foliaire le cuivre
le zinc on peut y arriver
le phosphore on n'y arrivera jamais 1
c'est à dire que ça peut être un
cataplasme ça peut être un petit
complément mais on n'arrivera jamais à
apporter suffisamment parce que les
quantités requises sont vraiment trop
importante et la bouche et les stomates
vraiment sont pas une voie d'absorption
en grosse quantité pour ce
je suffisamment efficace pour des
grosses quantités de ce type là on ne va
pas y arriver
après ce que j'ai figuré ici en plus
clair en orange en café au lait c'est la
part que représente l'absorption par
différence de gradient la différence de
gradient c'est si j'en ai très peu un
endroit
et puis beaucoup à l'autre il va y avoir
une migration de l'endroit où il n'y en
a beaucoup
vers l'endroit où il n'y en a le moins
et puis enfin il y a des éléments
l'activité biologique y participent
et puis évidemment une bonne structure
parce que s'il y a des barrières
physiques qui s'opposent à la
circulation
ça va pas très très bien fonctionné et
puis enfin il ya l'interception par
croissance racinaire et on voit par
exemple cuivre il faut vraiment que ce
soit les racines qu'ils aillent vers le
cuivre c'est pas le cuivre qui va aller
vers les racines
ce sont vraiment les racines qui vont
donc le cuivre ça dépend vraiment de la
densité racinaire
ah non il n'y a pas de trop il ya pas de
tropisme aussi précis c'est à dire que
en éléments il va pas aller vers la
plante dans la solution de alors ce qui
est la solution au sol je vais faire un
schéma 1
je vais prendre par exemple le n là si
la solution du solde des sens comme ça
le n va accompagner le lot l'humidité
si j'ai une semaine ici est clos fait ça
puis après qu'elle suit le sens du
labour ça va suivre le sens du labour on
est d'accord c'est vraiment ça
accompagne le mouvement de l'eau après
la diffusion par différence de gradient
j'ai par exemple je vais prendre l'un de
ceux où le potassium par exemple j'ai un
volume de sol ici où j'ai dû qu'à en
très grosse quantité ici évidemment
fauqué une communication
j'en ai très peu le cadre
le potassium va migrer de cette manière
là et puis la partie qui est absorbable
directement par croissance racinaire
c'est j'ai du cuivre ici j'en ai allez
on va dire un atom ici si ma plante fait
ça voilà et puis ça et ben désolé mais
là ça va pas absorber le cuivre il faut
vraiment que la racine aille vers le
cuivre pour aller le capter pour
l'utiliser
définitivement donc on croirait que
l'alimentation des plantes c'est quelque
chose de très homogène et en fait il ya
des comportements très très différent
des éléments majeurs et des minéraux
c'est une notion qui est pratiquement
jamais aborder un celle ci alors il ya
évidemment moins de travaux qui ont été
faits que sur ces sujets là mais là on
peut la plupart on va dire la plupart
sont hydrosolubles c'est à dire que ça
va migrer vraiment avec la solution du
solde essentiellement donc je parle pas
des vitamines liposolubles mais on parle
surtout de vitamines hydrosolubles alors
qu'est ce que ça peut dicter ce et voyez
si en cuivre je suis faible et qui en
plus j'ai une mauvaise porosité et donc
une densité racinaire faible je me dis
mais là franchement je coure un risque
maximal si vous avez fait une mauvaise
implantation sur un blé sur un sol qui
est déjà naturellement limites
je suis sûr qu'à ce moment là de cuivre
avec un facteur limitant et le cuivre
qui est qui devient facteur limitant sur
du blé et on le voit quelquefois savez
ça fait des épis noirs souvent il ya une
mauvaise fécondation et puis surtout ce
qui est typique c'est en poste moisson
ça repart du pied ça repart du pied vous
voyez ce que je veux dire
on voit des petits épique oms afin
d'aider petites tiges et c'est donc là
neuf fois sur dix ce à ces carences en
cuivre
et c'est pas si rare que ça qu'on ait ce
facteur limitant là je passe sur des
conditions c'est-à-dire à porter trop de
matière organique
c'est l'un des rares éléments ou la
matière organique est préjudiciable à la
disponibilité le cuivre trop de matières
organiques immobilise de cuivre et le
rend non disponibles c'est typique en
bretagne
le système de défense de toute façon
certaine phyto alexine dépend absolument
du cuivre parce que le puits venait pas
seulement fongicides mais intervient
dans le système de défenses des plantes
ça c'est absolument certain sur la
vitamine c je ne sais pas vraiment je ne
peux et je vous le basculerait oui assez
général bien sûr oui oui c'est vraiment
le comportement c'est le comportement
des éléments dans le sol indépendamment
de la plante
donc ça ça veut dire que il y en a une
partie qui se déplace voyez comme le
molybdène
on sait que c'est la solution du sol qui
va avoir le plus important c'est tout
donc ça c'est facile à gérer un la zot
seller c'est l'élément le plus facile à
gérer
imaginez regardez vous avez même pas de
pratiquement pas de racines de toute
façon ça va forcément être absorbées
alors c'est à la fois une bonne nouvelle
et une mauvaise nouvelle pour ceux qui
ont des mauvaises structures comme je
vous disais encore tout à l'heure ça
peut générer des déséquilibres
monumentaux et le la zot quand il est
surtout quand il est tout seul il a un
effet
hormonal sur le système hormonal des
plantes c'est à dire qu'ils activent les
cytokines in est là en effet plutôt
cytokines inique
c'est à dire qu'il va faire allonger les
entre ne est une plante toutes les
plantes sont comme ça si vous avez la
partie aérienne qui s'allonge
vous avez la partie racinaire qui
raccourcit systématiquement donc quand
vous mettez ainsi qu'aux scènes un
raccourcisseur vous raccourcissent et la
partie aérienne mais vous aurez
davantage de racines et des profondeurs
déracinement plus important les six
classes elles sont un impact écologique
non négligeable c'est très poison très
poison il y en a qui qui tuent leurs
petits porcelets et c'est aussi caussels
ça marche très bien
par contre il y a des des plantes qui
sont capables de mieux extraire certains
minéraux condé enracinement plus profond
le rumex par exemple va aller chercher
du zinc
on peut dire presque avec certitude et
si on veut réduire si on veut réduire la
pression du rhume ex pour des gens -
vérifiez le zinc et 600 en manquant à
porter ça c'est une illustration direct
pratiks de ce qu'on visait ce matin et
le r sont là le dans certaines
situations le rumex peut être moins
envahissant moins présent

Partager sur :