Triple Performance

Des arbres fruitiers et des cultures associés en systèmes agroforestiers

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
Image Des arbres fruitiers et des cultures associ s en syst mes agroforestiers.jpg

Le système agroforestier vu du ciel : 4 bandes de pêcher (de 20m) alternent avec 5 bandes de grandes cultures (18m). Des instractures agro-écologiques sont placées de part et d'autre du système (haies diversifiées, bandes enherbées, zones refuges) (Crédit photo CA26) Mené de 2013 à 2018 sur la ferme expérimentale / plate-forme TAB à Etoile-sur-Rhône , cet essai teste le système "Pêchers-Grandes cultures" dans le cadre du projet "VertiCAL". Le projet propose d'expérimenter des systèmes pluristratéifiés, inspirés de l'agro-foresterie, associant des espèces à la fois fruitières, forestières et des cultures annuelles. L'objectif du système est de limiter la prolifération des maladies et des ravageurs, favoriser la présence des auxiliaires et obtenir une production satisfaisant une commercialisation en circuits longs.

Leviers employés

Les principaux leviers employés pour atteindre cet objectif sont les suivants :

La majorité des traitements sont réalisés sur pêchers et non pas sur les bandes de grandes cultures. L'enjeu principal pour cette culture est la maîtrise de la cloque. Principaux résultats et enseignements=== L'IFT moyen du système agroforestier est de 5.9 sur la période 2019-2018, soit une réduction de 57% par rapport aux références régionales conventionnelles, à proportion de cultures égales. La stratégie de protection permet d'obtenir un niveau de protection acceptable, limitant l'impact sur les rendements.

Dans un contexte d'agriculture biologique, le système agroforestier testé a permis d'atteindre les objectifs de production fixés sur les plans qualitatifs et quantitatifs, tout en lissant les marges nettes et les temps de travaux sur le verger. Par ailleurs, le choix de variétés tolérantes aux maldies et ravageurs semble indispensable pour pouvoir dépasser le seuil de 50% de réduction des produits phytosanitaires.  

- PLUS D'INFO DANS LA FICHE SYSTÈME DE CULTURE EXPE

Annexes

Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées