Azote à volonté - faim d'azote et bactéries fixatrices d'azote - François MULET

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (7 déc. 2018) - François Mulet - Durée : 23 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube 9uGmCSXJYgk.jpg

Universités d'Eté - F. MULET - Faim Fixation et Autonomie en Azote


Aujourd'hui, nous vous proposons l'intervention de François MULET de l'équipe de Ver de Terre Production lors de nos Universités d'Eté Sol Vivant à Marciac en août dernier ! Il vous parlera de faim, de fixation et d'autonomie en azote, mais aussi de bois raméal fragmenté (BRF), de matière organique du sol et de bactéries fixatrices d'azote.


Annexes

Transcriptions

en fait j'ai très intensivement utilisé

pendant une dizaine d'années tous et
broyage branché compost etc brf
et évidemment on m'avait promis que ça
ne marcherait pas que ça n'était pas
possible parce que si c'était si simple
ça a déjà été fait et un des premiers
problèmes qu'on m'a commandé comme à
souligner c'est que si j'utilisais
beaucoup de branches broyées pour

Afficher la suite

recharger mais sol en fait je serai

enfin danone permanente ça allait me
coûter des sommes folles en azote
parce que quand on fait les petits
calculs que tu montres il semblerait que
quand on met de la branche broyés dans
les sols justement ça veut absorber
énormément d'azoté pour fabriquer de la
matière et lee stable
or moi je n'avais pas d'argent pour
acheter de l'azoté donc qu'est ce que
j'ai fait j'ai mis des broyats et j'ai
dit à conrad à ton avis ça va passer ça
n'a pas passé il m'a dit ça va passer
bonds est tous content raconte c'est des
conneries essaye donc pendant dix ans
j'ai fait énormément de remise en vie
des sols avec des broyats manche et il
s'avérait que je n'ai jamais eu de
fâcheuses eu des petits soucis d azote
parce qu'on a eu des fins la zone
mais très rapidement et c'est là qu'on a
compris le rôle des vers de terre on
s'est mis à avoir beaucoup beaucoup
beaucoup d'azoté trop d'azoté c'est à
dire que je montrais après en gros
surtout la ferme on a des reliquats en
permanence qui sont à 200 unités
c'est à dire de quoi faire pousser un
bon blé à 150 quintaux alors que je ne
mets jamais jamais d'azoté dans mon
système donc on a trouvé ça un peu
bizarre alors que tout le monde nous
disait que ça ne marcherait pas et qu'en
fait ça marchait bien mieux qu'on
l'imaginé et c'est là que les travaux
des milliers à slip que j'ai évoquées y
ait assez rapidement on était très utile
parce qu'elle l'avait déjà fait sur une
dizaine d'années quinzaine d'années
maintenant et ça fonctionnait en fait on
s'est juste rendu compte qu'il y avait
une petite des petites bêtes qui
s'appelait des bactéries fixatrices
d'azoté qui avait été assez mal étudiés
assez peu étudiée pour une cause très
simple c'est qu'une bactérie fist of
fixatrices d'azoté ça mange et ça mange
quoi
du carbone et donc quand on est dans des
systèmes agricoles classiques ou le
cycle du carbone extrêmement faible et
ben en fait on a très peu de bactéries
fixatrices d'azoté parce qu'ils ont
juste rien à bouffer comme les vers de
terre et donc on ne peut pas avoir de
fixation je suis partie de ce gir et de
cette impasse de ce mauvais raisonnement
c'est à dire de dire il y en a pas dans
les champs donc on les étudie pas et
donc nous comme on met du carbone en
léchant qu'est-ce qui se passe donc
c'est un sujet qui est encore assez mal
étudiés on trouve assez peu de
bibliographie dessus mais on commence à
en trouver
alors j'ai pas fais une petite étude
statistique pour voir à quel point
c'était plus en plus étudiée mais j'ai
mis un stagiaire a bossé là dessus cette
année on a été assez surpris on a trouvé
plusieurs chercheurs qui ont commencé à
faire des publications qui en gros nous
montrent que c'est non négligeable
c'était déjà un bon point parce que il
ya encore cinq ans on nous disait non
ces bactéries fixatrices d'azoté n
existe pas et servent à rien c'est une
hallucination collective
ça n'existe pas et au jour d'aujourd'hui
je trouve des chercheurs qui me disent
c'est non négligeable même dans des
systèmes tout à fait classique donc on
voit que les choses avancent et on s'est
aussi rendu compte en fait que ce qu'on
appelait les fins d'azoté générés en
fait de la fixation d azote et que pour
mon cas et probablement dans beaucoup de
systèmes agricoles on va réussir à
atteindre une autonomie en azote c'est à
dire que l'ère du npk va un peu se
terminer mais ça a platement se faire si
facilement que ça une des observations
qui nous a poussés aussi à imaginer que
l'autonomie en azote était envisageable
sur les fermes
même si on exporte un peu de blé c'est
tout simplement que dans la forêt vous
n'avez pas de légumineuses donc on n'a
pas de fixation azote soviétique comme
vous a présenté hier et pourtant ça
pousse énormément ça pousse de plus en
plus et donc on a globalement plus
d'azoté dans les systèmes forestiers au
fur à mesure qu'ils se développent et ça
doit bien venir de quelque part
voilà donc c'est un peu le contexte
alors une feinte d'azoté on va expliquer
vite fait ce que c'est qu'une phase hot
donc c'est un truc en fait dans la
nature et ma partout tout le temps c'est
normal c'est juste qu'on a de la matière
organique avec des ratios carbone azote
un petit peu élevé donc de la paille de
la branche des feuilles qui se décompose
en fait ça fait toujours toujours des
fins d auto vous avez une petite feuille
qui tombe sur le sol
les micro organismes commencent à
l'attaqué ça fait une fin la zone et
nous on a compris que probablement dans
la plupart des la plupart du temps dont
beaucoup beaucoup de conditions en fait
à chaque fois que j'avais une fin des
zones j'avais de la fixation d'azoté
ça c'était une autre hypothèse de
travail de base j'ai pas encore trouvé
d'études qui le démontrent clairement
sauf que nous on utilise sa intensément
dans les chances en utilisent cette idée
là et en fait on se retrouve toujours à
la fin avec plein d azote
donc ça mériterait d'être quantifier un
peu mieux etc mais c'était l'hypothèse
qu'on a essayé de valider or en gros une
feinte d'azoté qu'est ce que c'est dans
mon sol djeddah zot disponible donc
c'est les reliquats que tu nous montrait
tout à l'heure que tu voulais essayer de
pomper avec du brf pour éviter le
lessivage donc j'ai de la zone dans mon
sol qui est disponible à un instant y
est je vais rajouter du brf ou de
l'appareil la matière organique avec des
forces et suresnes
je vais m'intégrer dans le sol aussitôt
ce qui se passe c'est que tout maps et
de faune champignons bactéries
protozoaires levure et sait se
multiplient énormément et le problème
c'est que ces petites bestioles là elles
ont eu un c'est sûr n 2 10 c'est à dire
que dans leur composition globalia
l'oxygène du machin truc mais il leur
faut 10 atomes de carbone et un atome
d'azoté pour se constituer et moi mais
apports en matières organiques sont
beaucoup plus élevés ils auront en
carbone j'ai beaucoup beaucoup plus de
carbone donc mais apport en fait ce sont
des régimes alimentaires assez
déséquilibré pour ma pédo phone elles
ont un problème c'est qu'elles ont
beaucoup de carbone mais pas à ces dates
c'est comme si vous mangiez que des
nouilles toute la journée et à un moment
ça peut causer un petit souci est donc
cette paix de fonelle a énormément de
carbone mais manque d'azoté donc elle
cherche effectivement fixé sous forme
biologique et à bâtir est très fort sur
le stock du sol vraiment pompe est très
très fort hélas la plante puisqu'elle
est en fait la peau la plante sa
principale source d'énergie c'est quand
même le feuillage alors qu'en face
d'elle à des micro organismes qui ont
plusieurs centaines de tonnes d'énergie
prêt à bouffer et donc en fait elles
sont beaucoup beaucoup plus puissantes
pour aller récupérer la zot que la
plante galère avec ses petits panneaux
solaires en fait on a vraiment une
une paix d'ophone qui à ce moment là est
beaucoup plus puissante parce qu'elle a
de l'énergie et donc avalé tirer pour
elle toute la zone du seul
et le problème c'est que même en pompant
tous cas dans le sol il y en a plus
assez et donc là elle a pu la zot donc
ça bloque son développement ça bloque le
développement de la plante et on obtient
ce qu'on appelle une fin des votes est
donc là il n'y a plus rien qui pousse
donc c'est quasiment les mêmes calculs
que tu as fait tout à l'heure ça va nous
donner des ordres de grandeur si je met
100 tonnes de beurre et ferait alors moi
je compte entonne tunis crise je suis de
la vieille école
ok 300 métiers non mais c'est ça ça fait
trois centres oui c'est plutôt un a400m
est tué
j'ai 50 % de carbone de dents dans mon
nom mon brf ce qui me donne dans mes
soixante tonnes de brf en matière sèche
sandton de carbone pur comme c'est des
bérets fin des broyats avec un ces
sirènes de 50 g en fait 600 unités
d'azoté dans mes 100 tonnes de berre et
frais initial une fois que mon béret
gelé mis dans le sol j'ai un coefficient
de 50% donc j'ai la moitié de montréal
qui se transforme en matière organique
des sols comme tu disais je refais elle
est calculée à la fin en fait quand mon
bébé réf
il s'est transformé en matière organique
dans le sol il contient une virgule 7
tonnes d'azoté souci c'est que j'avais
un produit avec 600 unités d'azoté je le
mets dans le sol dans la moitié qui
disparaît mais en fait ce sont ces
suresnes varie énormément il est très
riche en azote la g50 carbone pour un
naze hot et là j'ai plus que 10 carbone
pour un naze hot donc j'ai en gros 50 g
5 fois plus d'azoté ici dans la matière
même si j'ai perdu de la matière j'en ai
quand même cinq fois plus et donc à la
fin je me retrouve avec 1700 unités
d'azoté dans mon sol et donc tout d'un
coup entre le moment où j'ai mis mon brf
et le moment au bout de 18 mois quand il
s'est unifiée j'ai mille unités d'azoté
qui sont apparues ça c'est les calculs
qu'on fait et donc c'est pour ça que
tout le monde me disait parce que ça ça
se calcule expérimentalement sait on met
du broyat on revient dix huit mois plus
tard on mesure combien il en reste on
dit bah il reste 50 % donc le quinqua
50% donc ça ces mesures
expérimentalement expérimentalement on
voit qu'il manque 1000 unités d'azoté et
c'est pour ça que tout le monde me
disait si tu essaies d'enrichir tu es
seul avec des broyats avec deux là
you genre de truc tu vas avoir ce
problème et si tu n'amène pas assez 1000
unités d'azoté tu seras jamais rien qui
pousse ça ne marchera pas alors comme je
suis une tête de mule j'ai écouté
personne
j'ai essayé puis j'ai attendu et puis en
fait au bout d'un moment non seulement
j'avais mes 50 % de matière organique
dans le sol j'avais mes trente tonnes
d'humus je le voyais à mes analyses de
sol mais en plus j'avais bel et bien
mais 1700 tonnes d'azoté et j'avais en
plus de 100 reliquat de 100 unités de
reliquats et ça poussait très très bien
alors j'ai pas fait des calculs mais
mesure dans le sol n'ont pas été d'une
précision absolue mais grosso modo cet
ordre de grandeur de 50% moi je les
trouvais respectée dans mes sol ce qui
voulait bien dire qu'il me manquait 1000
unités que j'avais mis une unité qui est
apparu dans mon système
voilà donc en gros mon hypothèse
principale c'était que si j'ai fait ça
en fait j'avais gagné 1000 unités là zot
gratos et 1000 unités la zone vous le
savez ça ou à peu près un bon millier
d'euros et donc voilà j'ai commencé à
trouver une méthode par de la zot
vraiment pas cher aux quantités
industrielles
donc là en fait j'ai pris dépôt dans
lequel j'ai mis du sable lavé dans le
fond et j'ai juste mis des mules de
différentes matières organiques et j'ai
planté des choux dedans donc ça c'est du
gazon de l'herbe fraîche
donc c'est assez sûre entre faible ça se
décompose rapidement sa re l'arc de la
zone rapidement et mon chou pousse la
gemmi que de la branche broyés en
surface donc en fait mon choix il peut
se nourrir que dans le médecin parce qu
en dessous c'est du sable là mais j'ai
mis que de la branche boyer va le chou
il trouve pas la zone qui se développe
pas et là j'ai fait un mélange de moitié
branches broyées moitié gazon exactement
les mélanges que tu proposes fumier
broyat est mon chou il s'en sort donc
les essais ils sont en double à chaque
fois pour vérifier que j'ai pas trop
trop d'artefacts et donc voilà
typiquement une feinte d'azoté une
matière organique est beaucoup plus
digeste assimilables pour la plante est
un mélange équilibré qui permet quand
même d'utiliser du brf sans faire de
faire la zot ça marche très bien
donc là bas j'avais repris des courbes
que j'avais trouvé fort intéressante
moi ce que vous en avez compris c'est
que je mettais du broyat dans le sol
j'avais un développement fort des
champignons des actinomycètes de la
flore bactérienne que dans cette phase

en fait j'avais tout mon activité
biologique qui se développe et c'est là
qu'elle avait besoin d'azoté et
qu'ensuite ça se résorber ma faim d'azov
serait
or b et à partir de ce moment là cela
plante pouvez commencer à retrouver de
l'azoté dans le sol
alors ce qui est étonnant dans ces
courbes c'est qu'on retrouvait des pics
énorme de développement d'activités
biologique les années suivantes
sauf qu'on n'avait pas de fin des votes
et ça moi c'est aussi un des trucs qui
m'a mis la puce à l'oreille c'est que
sur les courbes on retrouve énormément
de développement d'activités biologique
mais en fait en chant n'observent pas
une fin en soi
donc si ça se développer tant que ça si
ça se développe donc ça sans faire de
fin des votes
ja oui c'est juste les champignons on
est d'accord tout le reste
reste à peu près bon on a un petit pic
là mais en tout cas les champignons se
développe fort alors je sais pas en
masse combien ça représente etc
mais bon c'est un petit indice de plus
parce que ainsi à ce moment là on n'a
pas tant de fin d'année est un appât de
saint nazaire ça pousse
et donc ce qu'on a compris c'est que moi
dans la pratique j'ai jamais vu une fin
des votes en mettant des tonnages énorme
1 100 200 tonnes 300 tonnes 400 tonnes
j'ai fait des essais j'ai faim j'ai des
collègues qui ont fait l'essai a
beaucoup beaucoup plus et on n'a jamais
vu une fin d'année qui durait plus de
cinq mois en fait au bout d'un moment tu
as très équilibré ça dure cinq six mois
devant max et ensuite même s'il ya
toujours beaucoup d'activités
biologiques parce que comme tu disais il
faut 18 mois à peu près pour que le béa
a pu me fit donc ses lacets de
l'activité biologique et notamment les
champignons qui me fit ben en fait là on
avait pu tout à fait de fiction n'avait
plus de faim la zot
donc moi ce que j'en ai compris c'est
que dans cette phase là en fait c'est
dans cette phase qu'on avait tout cette
fixation de milliers d'unités d'azoté
qui faisait descendre le csu reine de la
matière organique à sebha et qu'ensuite
toutes les activités biologiques qui
venait finir le processus d'unification
en fait recyclés la zone qui avait été
fixé dans cette phase là bon c'est très
schématique mais globalement sur le
terrain terme de pouce c'est quand même
ce que je voyais donc toujours fait le
schéma donc en gros on amène de la
branche broyés en très grosses quantités
qui commence à se dégrader et qui a
agrandi le pool de matière organique du
sol
cette matière organique et finit par se
méfier et ça fait quand même là on voit
pas du tout le dessin en fait là j'ai un
nouvel humus et un très gros donc on a
un humus initial on fabrique une un pool
d'humus énorme
au passage on a donc l'activité
biologique du sol qui se nourrit de la
matière organique et qui donc se
développe énormément et pour se
développer en fait et vient prendre
l'azoté minéral parce qu'elle est
l'insertion et de 10 elle a besoin enfin
la zone minérale en fait les reliquats
d'azoté disponible dans le sol et manque
de bol la plante elle arrive plus à
prendre de l'azoté minéral parce que les
micro organismes tiers beaucoup plus
fort et donc nous notre hypothèse c'est
est qu'en fait ce flux qui dans les
schémas même dans les schémas qu'on
trouve dans les publications ce flux il
existe mais les coûts toujours considéré
comme extrêmement faible et nous en fait
notre idée c'est à dire comme on va
mettre énormément de matière carbonée
dans le sol en fait ce flux va devenir
non négligeable en fait il va même
devenir très important puisqu'il a
énormément à manger et on va obtenir
énormément d'azoté disponible
gratuitement
c'est pour ça que nos essais étaient
intéressants vis-à-vis de ce problème
c'est que si vous mettez je dirais un
petit peu de paille dans le champ 10
tonnes 20 tonnes si vous mettez un
couvert végétal si vous mettez quelques
cuillères dessus ou je sais pas quoi des
quantités limitées
en fait le système étant très complexe
ça vous aurez du mal toujours à le
mesurer s'il n'est pas vraiment très
intense et donc quand on met 500 tonnes
de branches broyées
on le voit il devient attendent ça
représente des milliers d'unités d'azoté
la flèche à gauche
hop hop hop laquelle celle là à vous
visez pas lasser fixateur libre en fête
c'est les bactéries fixatrices d'azoté
donc c'est des bactéries qui te
permettent de gagner de l'azoté
atmosphérique
ça va chercher là zot dans l'atmosphère
et donc nous on pense que si on met
beaucoup de matière organique à forcer
sur elle dans les systèmes ce flux il
augmente énormément et donc tu as plein
plein d'azoté atos mairie atmosphérique
et fixes et donc les fins d'azoté quels
facteurs influencent le csu reine des
matières organiques
dès que je passe au dessus de 25 en fait
j'ai des fans azote qui sont de plus en
plus importante
dès que j'ai un ses soirées en dessous
de 25 avec des paliers à 8 et 14 dont je
passais vite la fin d'azoté beaucoup
beaucoup plus faible c'est pour ça que
fort est utile ici on veut ne pas avoir
de fin d'année il faut rééquilibrer les
rations mais du csu rennes plus faible a
glissé sur une plus élevé pour avoir
assez sur un équilibre et et là on a des
pics d'activité biologique très fort qui
décomposent très rapidement la matière
organique sans avoir de fin des votes
je vais passer pour fou moi ça c'est le
même et c'est que tout à l'heure mais en
un peu plus détaillée c'est à dire qu'en
fait on a les mêmes problématiques de
fin des votes avec la paille ça c'était
intéressant c'est que c'est de la paille
que j'ai fait pourrir est en fait une
pareille normalement ça c'est sûr un
autour de 100 si vous la faites pour
hirson c'est sur aisne il descend
jusqu'à un niveau de 25 et ensuite c'est
à 25 que le ver de terre la mange ça va
elle est toute noire est toute pourrie
elle devient et se déchirent très très
facilement et c'est à ce stade donc ça
c'est le ver de terre dans sa tuerie
kull qui fait des composés les matières
ganic jusqu'au stade 25 et au stade de
25 c sur aisne
ils le mangent et ses lacs ses très bons
donc c'est une bouillie de matières
organiques avec des champignons et des
bactéries
donc si vous prenez la paille que vous
voilà mélangé avec de l'eau une vie trop
votre paille les micro-organismes ils
vont la faire descendre jusqu'à 1 6 sur
22 25 mai pour cars 2 viennent de la
matière organique stable jusqu'à 1 c'est
sur aisne d'environ 10 il faut que le
ver de terre n'en mange
sinon est ce bloc à ce niveau là très
longtemps elle va finir par y arriver
mais ça va être très très très très long
donc là ce qui était intéressant dans
cet essai c'est que c'est de la paille
qui avait ainsi sur aisne de 25 que j'ai
mis en multi alors que celle là est bien
c'est sûr n200 celle là était déjà
quasiment décomposer est ce que ça nous
dit c'est que la plante n'est pas
capable d'aller chercher la zot dont de
la matière organique 1 c'est sûr n 25
qui est en voie de décomposition
on se rend compte que de la matière
organique qui est déjà à moitié pourri
si c'est de la matière unique à forcer
sur elle l'azoté pas encore disponibles
pour la plante il faut le ver de terre
pour finir le boulot
si par contre dans le pôle un joug de 4
vers de terre ça va se met à pousser
j'ai pas fait l'essai mais dans les
champs c'est ce qui se passe donc avec
de la paille pure ça marche pas avec du
gazon ça marche avec du brf jeune femme
a zot et avec des mélanges brf gazon ça
fonctionne je n'ai pas de fin d'année
alors il ya aussi un problème sur les
freins d'azoté on a raconté un peu tout
et n'importe quoi en dépit du bon sens
pourquoi parce que le symptôme d'une
feinte d'azoté c'est juste une plante
qui est un peu jaune assez qui pousse
pas le truc c'est qu'il ya plein plein
d'autres facteurs qui peuvent faire en
sorte qu'on est une plante un peu jonas
qui pousse pas
quel est le plus important des facteurs
qui fait qu'on peut avoir une plante et
jonas qui pousse pas manque d'eau mais
trop d'eau froid la lumière évidemment
ou alors des déséquilibrés chimique du
sol très très fort mauvaise enracinement
compaction des sols par exemple
magnésium donc de fer de calcium de
magnésium à parfaire le tableau mais
vous oubliez la la cause la plus
importante du manque de fertilité des
sols qui font qu'on peut avoir une
plante merger pour le bon t-shirt mais
l'absence de vers de terre
hé bé oui je vous dis que là si le ver
de terre fini de prendre en charge mapaï
il qu'un c'est sur aisne de 25
il va en 2-3 ingurgitation la descente
jusqu'à 10 et il va faire quoi il va
sécréter 600 unités d'azoté par tonne de
vers de terre par hectare et par an un
des premiers problèmes que vous avez
quand vous mettez de la matière
organique à forcer sur aisne dans les
champs c'est qu'à descendre assez
suresnes de 25
et après il faut que le ver de terre la
prennent en charge pour qui la fasse
descendre assez suresnes de 10 et
qu'ensuite ils commencent à sécréter de
la zot
donc en fait si je reprends ma courbe ce
qui se passe c'est là qu'elle
si je reprends celle là ma faim d'azoté
et dure six mois
sauf que la matière organique elle est
descendue jusqu'à 1 c'est sûr end à peu
près 25 et ensuite c'est le ver de terre
qui prend en charge et qui finit au bout
de 18 mois de faire descendre alors il
est pas tout seul les champignons
continue de bosser mais c'est vraiment
le ver de terre qui est beaucoup
surtout si on on travail du sol ces
actions on travaille la charrue va'a d
aider à descendre assez sur nbc on
travaille plus du tout c'est le ver de
terre qui à finir le job est donc en
fait entre six mois où la faim d'azov
s'arrête et 18 mois
si j'ai pas assez de vers de terre
j'ai pas de minéralisation la zot et
donc pendant 18 mois j'ai pas d'azov
disponible mais il ya clairement deux
phases extrêmement différentes
une première phase je suis enfin d'azov
dur et une deuxième phase où c'est le
ver de terre qui doit prendre leurs
donc non c'est prix des grosses gamelles
avec ce truc là parce que pendant 18
mois il a absolument rien qui poussait
et tout le monde nous disait on vous a
prévenu on vous a prévenu le brf ça tue
les soldes ça tue les soldes ça tue les
seuls d'ailleurs ça a été interdite chez
vodafone entendu toutes les conneries du
monde est en fait il faut comprendre que
la fin d'azoté dure six mois et les vers
de terre vont mettre 18 mois revenir
donc en fait ce qui était très bizarre
c'est qu'on a mis des gros volumes de
brf dans les sols un peu en dépit du bon
sens ça a pas poussé pendant 18 mois au
bout de 18 mois ça c'est pousser ça
c'est me yade a poussé un truc du feu de
dieu n'en pouvait plus et ce qui s'est
passé exactement sous les pommiers
d'accord
au bout de deux ans a été mis à pousser
un truc de bain et là on comprenait rien
pourquoi au bout de 18 mois
tout se met à pousser et ben en fait à
la fin on a des bobines et le dossier
six mois de fin d'année 18 mois pour le
développement de la population des vers
de terre et on a retrouvé un sol fertile
et au passage on aurait peut-être bien
gagner quelques milliers d'unités dyson
ça serait intéressant de les mesurer
donc j'ai fait des petits essais pour
voir cet enrichissement en paille cet
enrichissement de la zot des matières
organiques à forcer sur aisne c'est des
trucs que j'ai fait avec les moyens du
bord je pense que j'ai été assez précis
mais ça mériterait quand même un bon
mémoire de fin d'étude pour creuser avec
toutes les matières organiques et ccd et
c'est très très simple qui pourrait nous
permettre clairement de quantifier les
quantités d'azoté qu'on peut obtenir en
utilisant des broyage des pailles des
feuilles et ce genre de matières
organiques à forcer sur m donc en gros
je prends de la paille fraîche c'est sûr
n 269 j'ai en fait j'avais des essais
sur un assez bas mais j'ai fait un essai
sur du béret fissure de la paille c'est
sûr est de 65 c suresnes de 60 c'était
du petit béret fait de la paille qui a
déjà pris une fois l'eau dans le champ
il ya une certain pourcentage d azote un
peu d'eau dedans de la matière sèche etc
je la laisse composter un froid dans des
pots de manière à ce que deviennent tout
noir comme ça je vous disais ça c'est la
pikes aime manger le ver de terre
c'est ça qu'ils mangent c'est à ce stade
là et donc je passe d'un c'est sur aisne
de 60,1 c'est sur aisne de 30 pour le
brf 1c suresnes de 65,1 c'est sûr est de
26 pour la paille moi je vous ai fait
l'illustration qu'avec la paille
je mesure correctement mon âge au total
en faisant sécher les matières et en les
envoyant au labo etc
et je me rends compte qu'en fait dans
mon passage d'un session est de 60 à 30
sur la paille g à la fin 113% date
initiale donc j'ai gagné 13%
et sur le berec j'en ai gagné 35%
sachant que je suis juste passé d'un
c'est sûr n 60 c'est à dire un brf qui
était déjà pas très très carbonées 1c
suresnes de 30
là où normalement le ver de terre prend
en charge ces suresnes autour de 25 30
et si le ver de terre avec continuer son
travail probablement que mon pourcentage
devrait être un petit peu plus élevé
encore donc à la fin si on extrapole et
comprend vraiment des bérets faux tour
de sang et des paillasses ans qu'on
descend jusqu'à 10 en gros devrait quasi
doubler la quantité d'azoté
quand la zone initiale donc je vais
mettre une paille avec 5 unités d'azoté
à la fin comme appât il s'est décomposé
je devrais en avoir 10 et à peu près
pareil pour les vers de terre ordre de
grandeur on double la zot
quand on met en double la zone initiale
qu'en mai de la matière organique à
forcer sur aisne dans les sols



Annexes

Partager sur :