Utiliser des parois de levure (Cerevisane) pour lutter contre les maladies fongiques

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Milidou sur feuille

Pour lutter contre le mildiou et l'oïdium, les agriculteurs peuvent utiliser un produit à base de parois d'une levure bien connue des vinificateurs : Saccharomyces cerevisae. Ce produit à base d'une substance naturelle, ici une levure, agit comme un stimulateur de défenses des plantes et est donc plus généralement utilisé en préventif, en association avec des fongicides[1].



Comment ça fonctionne ?

Le contact de la Cerevisane active une cascade de signaux cellulaires dans la plante et stimule ses défenses naturelles. En effet, les parois de la levure ont la capacité de mimer une attaque de mildiou ou d'oïdium lors de leur pulvérisation sur le feuillage des plantes[2].


Utilisé en association à du cuivre ou du soufre à dose réduite, ce produit permet de baisser considérablement les IFT[1] :

  • En condition de pression faible du mildiou et en début de campagne : la Cerevisane permet de diminuer de 1,17kg le cuivre utilisé, en maintenant le même niveau d'efficacité.
  • En condition de pression faible du mildiou et après floraison : la Cerevisane permet de diminuer de 1,26kg le cuivre, tout en maintenant l'efficacité du programme cuivre classique.


Intérêts

  • Large spectre d'action sur plusieurs maladies[3]
  • Solution préventive
  • Lutte intégrée
  • Utilisable en Agriculture Biologique
  • Modulation de la dose des traitements conventionnels (cuivre, soufre)

Limites

  • Les Stimulateur de Défense des Plantes nécessitent de renouveler les applications régulièrement pour maintenir une activité optimale des gènes de défense[1]

Coût

38€/ha (dans le cas d'une dose de 0,25kg/ha)

Solutions commerciales

Retrouvez les solutions commerciales contenant de la Cerevisane ici.

Sources

Annexes

=== Est complémentaire des leviers ===

Partager sur :