Triple Performance

Gestion progressive de l'enherbement sur le rang pour optimiser les objectifs de production - retour d'expérience (Guillaume Biasotto - Aglae)

De Wiki Triple Performance
Retour d’expérience d’agriculteur, qualifié par un groupe d’expert dans le cadre du projet Aglae porté par la Chambre d’Agriculture d’Occitanie.

Logo Aglae Logo Chambre d'Agriculture Occitanie

Guillaume Biasotto Couverts.jpg

Retour d'expérience de Guillaume Biasotto, dans le cadre du projet Aglae élaboré en partenariat avec Bio Occitanie. Il nous explique comment il gère l'enherbement de ses vergers en AB.


40 ha de SAU parmi lesquels on compte : 8 ha de pommiers, 1 ha de cerisiers et 31 ha cultivés en céréales ou prairie à faucher conduits en Agriculture Biologique. L’exploitation fait partie d’un groupe Dephy.


Historique

Guillaume Biasotto Exloitation.png

En 2009, déjà 1 ha de pommiers était converti en AB. Guillaume Biasotto reprend la ferme familiale à la suite de son père en 2011 et devient gérant de l’EARL Biasotto. Après avoir converti quelques parcelles, Guillaume décide en 2016, de tout convertir et de re-concevoir le système de production. Guillaume Biasotto n’a pas de salarié permanent mais son père l’aide encore beaucoup sur les livraisons, notamment et les traitements.


Contexte physique

  • Climat de type océanique dégradé. Le 82 est situé entre l’Atlantique et la Méditerranée, encore dans la zone d’influence du relief pyrénéen et du Massif Central
  • Sol(s) dominant(s) : boulbène profond
  • Environnement de l’exploitation : 1 bois, quelques haies, pas d’arboriculture à moins de 10km


Circuit commercial

  • Adhérent de l’association Agribio82
  • Vente en gros par l’intermédiaire d’Aux Saveurs du Quercy
  • Vente de la pomme industrie à un producteur transformateur de jus local


Zoom sur l'atelier de production

  • Pommes à couteau variété Galaval
  • 1 ha de Galaval, conduit en axe sous filet para-grèle
  • Le système d’irrigation est la micro-aspersion avec en plus des cannes de 3m de haut (en cas de chaud ou de froid)
  • La ferme a été convertie à l’AB au fur et à mesure depuis 2009 pour éviter de prendre des risques techniques et donc, de perdre une grosse partie de la récolte


Stratégie de gestion

Objectif global

  • Produire 30 T/ha de rendement moyen
  • 12% maximum de la production à l’industrie (bonne valorisation)
  • Renouvellement du verger
  • Optimisation du coût de production

Son système n’a pas eu de répercussion négative sur la qualité et le rendement du fruit. Lors de sa conversion en AB, il fallait trouver un outil mécanique de désherbage sur le rang.

Objectifs globaux de l'atelier de production

  • Produire 30 T/ha de rendement moyen
  • 200 000 à 250 000 € de chiffre d’affaires
  • 12% max industrie
  • Optimisation du coût de production


Objectifs agronomiques

  • Pas de concurrence de l’herbe :
    • Travail mécanique du rang
    • Achat d’un outil le plus efficace et optimisation des coûts avec la CUMA ou/et bricolage.
  • Maintien de la qualité des fruits en réduisant les intrants extérieurs :
    • Suivi technique (bulletins et passage d’un technicien)
    • Mesures de prophylaxie contre la tavelure (par andainage et broyage des feuilles)
    • Implantation de couverts et projet de bandes fleuries sur le rang.


Guillaume Biasotto Strategie gestion.png


Mise en œuvre opérationnelle pour atteindre les objectifs

La mise en œuvre a duré environ 3 ans pour arriver en 2019, à la maîtrise de ce système de production.


À partir de 2019, des couverts végétaux sont mis en place sur l’inter-rang pour la portance ainsi que pour l’attractivité des auxiliaires.


En sortie d’hiver/début de printemps et en fonction du climat, Guillaume passe ses disques étoilés maison (courant avril) pour faire un « chaussage » ou semi-butte. Le déchaussage se fait au fur et à mesure du passage des autres outils. Ensuite, en fonction du développement de l’enherbement sur le rang, il déclenche à partir de 40/50 cm, un travail avec une fraise rotative (de marque Calderoni). La fraise rotative a été achetée en CUMA et est utilisée sur deux exploitations. En fonction de l’année, il repasse courant mai/juin si nécessaire. Durant l’été, il ne repasse plus, sauf les années pluvieuses où il fait un passage en juillet.


Disques étoilés "maison"


Il passe de 2 à 3 fois la tondeuse/broyeur durant la saison entre les rangs. Dès 2020, il mettra une bande fleurie en place dans l’inter-rang (1 rang sur 5). Guillaume n’oublie pas la prophylaxie concernant la tavelure : il andaine les branches et feuilles à l’automne ou hiver pour ensuite les broyer et enfouir afin de diminuer l’inoculum de la tavelure.

Astuces à partager

Lors de sa conversion Guillaume Biasotto a été confronté au problème des tuyaux d’irrigation et il a trouvé une solution très simple : relever les tuyaux sur le 1er fil de fer ou alors directement sur le porte-greffe avec une ficelle.


Indicateurs

IFT total (2015) = 19. Objectif 2020 = 9

Coût d’investissement 4 jours pour le relevage du tuyau sur les 8 ha de pommiers

Achat en CUMA d’une fraise de marque Calderoni, partagée entre deux utilisateurs

Nombre de passages (approche bilan carbone) Entre 5 et 8

Niveau de satisfaction du producteur

Par rapport aux objectifs qu’il s’était fixé, présentés plus haut, il est globalement satisfait et il n’est pas loin d’atteindre son objectif de rendement. Maintenant, il travaille sur les bio-agresseurs et la vie du sol tout en conservant son objectif de rendement. Il travaille aussi les couverts pour améliorer la portance et pour éviter les ornières et autres dégradations du sol.


Perspectives

Essayer d’être encore plus autonome sur les intrants avec le travail sur les couverts végétaux notamment.


Indice de recul sur la stratégie

Indice de recul sur la stratégie : 3


Annexes et liens


Autres leviers utilisés dans ce système

Matériel évoqué dans ce retour d'expérience

Cultures évoquées


Bioagresseurs évoqués dans ce retour d'expérience