Semis direct sous couvert de trèfle - Julien SENEZ

De Triple Performance
Vidéo - Ver de Terre production (12 mars 2020) - Julien Senez - Durée : 10 minutes
Icone categorie objectif.png Agroforesterie, haies

Thumbnail youtube uh3zFUCE-OM.jpg

Vidéo remise en ligne avec l'aimable autorisation de Julien SENEZ

Pour plus d'informations, nous vous recommandons vivement de vous rendre sur son site web : https://www.kiwiagronomy.fr/


Transcriptions

3 il se sort de tout ça

wacom seul fan shop
tu vois de temps n'y aurait que des
scans
you look good wife
we never d'efforts
ouais
reste qu'il faut
boli
tania pas celle de doubler dans dans du

Afficher la suite

trèfle du travail qui a été semé en même

temps que le colza voit donc c'est très
impressionnant parce que le trèfle est
donc cette parcelle très réussi voilà on
joue on le voit c'est vraiment une vraie
nature
alors voilà le trèfle alors le trail
c'est intéressant ce qu'il a il a
étouffé littéralement le colza
on a juste le broyer des cannes le jour
même de la moisson et et voilà ça fait
loin tapis 13 à l'horizon dans le trèfle
1 on voit quelques endroits on a des
moments là on a des pieds de riz gras
quand même le riz gras il a été titré
donc c'est assez intéressant
voilà là on a une tout ici on a une
touche de rire à mon père je m'en occupe
juste après le semis et là c'est le
alors on le voit là c'est le smi
lorsqu'il rencontre est très bien c'est
qu'on a très peu de perturbations du du
semoir ans le souvent est passé on voit
à peine
l'interrompt élite allemand est
littéralement couvert voilà ça fait
vraiment à un chevelu racinaire mais il
ya très très peu de faux raisonnement du
semoir la terre et est quasiment pas
qu'elles ont pas bougé
oui donc le trèfle comme la luzerne en
fait sont ce vraiment intéressante prend
là des pratiques de salissement là ça
fait plusieurs années où j'ai un plan du
trèfle dans mes blé au mois de mars
quand les conditions sont son séchante
sont ré suis je passe dans les blés au
moment du juste au moment du talent âge
ai-je implante en direct mais metref ou
la luzerne dans mes dents mais blé ou
les escourgeons souvent jeu comme jean
gps rtk je décale je me mets dans
l'intérêt je sème comme cela après qu'on
a des semoirs qui foisonnent très peu la
terre on arrive à passer en léger biais
ou décalés et ça passe très bien sans
abîmer les cultures alors ça c'est bien
parce qu'en fait ça permet d'implanter
découvert en décalé sur des périodes
souvent qu'ils sont un peu plus creuse
et d'avoir découvert
déjà implantée avant la moisson qui
vivent les cultures s'est couvert l'aoa
des sur des petits stades
ils sont très très peu d'impact en pour
la pour la culture donc c'est vraiment
intéressant
la limite de ce système là c'est que on
peut pas faire d'hormones si vous avez
des chardron ou un talisman dans du dans
du blé voilà parce qu'il faut arriver à
aller à les maintenir jusqu'à la moisson
et soulevant con hein quand on moissonne
idéalement faut enlever les pailles
parce que les pailles vont venir va
protéger peut-être un peu trop le sol
vous venir couvrir et vont venir étouffé
si vous avez la luzerne ou donc le top
c'est de retirer les pailles et pour le
pour laisser ces plantes la s'exprimer
et après vraiment c'était un très
intéressant c'est que là on le voit sur
des implantations comme cela en fait on
a très peu de façonnement de de sol ce
qui nous permet qui nous limite
terriblement là les repousses de ré
gravure pain qu'on pourra voir dans des
gouverneurs des cultures comme ça at il
peur blé et second joue enfin bref quand
on nous demande des céréales oui donc là
avec la belge est enlevée du du trèfle
le sol est encore même s'il a plus le
sol est encore très sec voilà donc
voyez ça fait vraiment un racinaire de
surface qui est très très impressionnant
ce qui permet vraiment de tenir le sol
un c'est pas c'est pas un racinaire
profond sara renner qui fait elle est
sûre on ne retrouve jusqu'à 15 20 25 30
ça dépend des parcelles mais par contre
tient extrêmement bien le le sol
e
ap
complet
1
on ne naît finir d'accord
7
cette entame
6
alors cette parcelle est assez atypique
parce que s'appelle là elle s'appelle la
grenouille
alors elle s'appelle la croûte pas par
hasard en fait c'est une ancienne
pâtures qui est extrêmement humide sur
le haut on le voit on le voit là bas
sous le haut en fait il ya une source
qui coule toute l'année et qui vient en
fait on voit l'apartheid est légèrement
en pente
ça descend et en fait il ya des anciens
des anciens drainage en terre cuite qui
viennent perturber cette parcelle là où
c'est ce drainage là et est vétuste et
en fait ils descendent l'eau au milieu
de la parcelle du coup ça nous fait des
des mouillères et c'est au printemps
comme même l'été sur la pluviométrie
on arrive très difficilement à passer
dans cette parcelle là ça fait qu'on a
souvent entre 40 et 50 ares qui ne sont
pas sont pas exploitables et là en fait
avec les couverts et notamment avec un
couvert de trêve comme on l'a fait là on
arrive à passer sur l'intégralité de la
parcelle
en fait c'est assez impressionnant mais
le trèfle a besoin de beaucoup d'eau
et ils pompent toute l'eau qui sort de
cette source là et ça fait clairement on
a on a quasiment plus de mouillère en
tout cas on les voit nous on arrive à
passer avec le saumon extrêmement un
site d'info ça nous arrive de passer
comme cela sans aucune difficulté
donc ça c'est intéressant parce qu'on
voit juste en modifiant ses techniques
culturales bas on arrive à cultiver des
parcelles qu'on n'arrivait plus à
cultiver avant en étant sur les
techniques type tcs en tout cas avec du
travail de travail de sol donc ça pour
nous c'est vraiment c'est vraiment très
très encourageant
ça nous évite également de drainer cette
parcelle là ici dans on arrive même pu
avoir les autorisations pour drainer bon
c'est vrai une vraie problématique est
là bas on voit là un changement de
culture on arrive à simplement à passer
donc là dans cette parcelle ce que je
vais faire la semaine prochaine dont l
âge et se met cette semaine à ses
prochaines je faire du du gif haut avec
une petite dose d'allier je pense que je
mette une dizaine de grammes pour pour
calmer le trèfle idéalement j'aurais pas
le détruire à 100% je vais avoir une
petite couverture qui reste mais je
rejoue vraiment lieu de le calmer le
calme et très fortement
voilà ce qu'il faut avoir en tête au
niveau de la liez et que donc la nuit
permet de détruire le trèfle à
ce qui va rentrer au niveau de la liez
et on peut soit détruire à l'automne
soit détruire au printemps on peut pas à
détruire automne et printemps
administrativement en fait on n'est pas
autorisée à cela faut bien avoir en tête
faut faire des choix et pas se tromper
sur les sur les doses pour mettre la
bonne dose au bon moment ce que je
préconise de mon côté c'est vraiment de
bien segmenté culture est couvert il ya
un temps pour le couvert il ya un temps
pour la culture faire vivre le 2 surtout
quand on démarre en semis direct sous
couvert il faut vraiment avoir la lama
et il faut faire très attention que le
couverte quand la le trèfle ne viennent
pas en concurrence dubé voilà parce que
sur les sur l'eau sur la zot le trèfle
est extrêmement gourmand et c'est lui
qui prendra le dessus parce que là il
est bien implanté
humble et il arrive là tout démarrage il
va devoir talent et donc il y aura des
besoins en potasse en azote phosphore
également et le trèfle a déjà implanté
il va prendre le dessus et ils peuvent
venir diminuer le tallage le tallage
doublé donc c'est un vrai risque au
démarrage donc là j'ai semé un peu plus
drus mais bhl est donc la 350 gr pour
faire en sorte de compenser sur ces
premiers