Reconstruire les sols en Catalogne Charles-André DESCOMBES

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (8 nov. 2021) - Charles-André Descombes - Durée : 25 minutes

Thumbnail youtube jJqrD7d 9wM.jpg

Rendez-vous à Elne (66) pour les Rencontres de l'Agroécologie du bassin méditerranéen, organisées par Arbre et paysage 66.


Suivez nos actions sur notre site

https://ap66.org et sur notre page facebook

Pour contribuer à nos missions, vous pouvez nous soutenir sur

https://ap66.org/don-et-mecenat/



Vous retrouverez dans cette vidéo une explication des racines et des microbes dans la gestion de l'eau, par Marc-André Selosse, intervenant lors du festival !


Transcriptions

re bonjour bonjour merci d'être toujours

avec nous en direct d'elle dans ces
assises de l'agroécologie du bassin
méditerranéen
nous avons le plaisir d'accueillir
charles-andré des combes bonjour bonjour
bonjour bonjour bienvenue pour cette
dernière session on va parler de céret
et culture dans cette approche de
l'agroécologie on va vous demander de

Afficher la suite

vous présenter et puis de nous exposer

un petit peu vos intentions autour de la
fertilité de la fécondité des sols merci
d'être avec nous
bon alors bonjour à tous et à toutes
nous sommes très heureux d'être ici avec
vous pour partager ces journées nous
nous appelons depuis la catalogne la
catalogne sud comme nous disons chez
nous depuis manréza une ville qui est
assez au centre de catalogne une
soixantaine de kilomètres de barcelone
et notre propose que nous avons pensé
qu'ils pourraient être intéressants dans
le cadre de ces journées c'est que nous
parlions de quelques initiatives qui se
font ici dans chez nous pour développer
améliorer la fertilité du sol une brève
présentation que donc nous lever omnicom
titre initiative pionnière pour
récupérer la fertilité agricole
c'est un travail de moi et de ma
compagne néos vignal ski faisant partie
de l'era l'espace de ressources aggreko
logique y travaillons depuis plus de 20
ans dans les thèmes de l'agriculture
bio et la grille cologie le contenu de
notre présentation d'abord quelques
repères
10 ans autour d'eux des conditions
climatiques dafoe logiques sociales en
catalogne et puis simplement nous avons
choisi un certain nombre de personnes
que nous avons considéré pionnier dans
ces domaines on les a divisés en petits
groupes de les curseurs et un second
groupe de la nouvelle génération des
gens plus jeunes
la catalogne comme vous pouvez
l'imaginer et comme c'est le cas aussi
chez vous du côté d'elle est une
est une réalité géographique où nous
vivons en plein les conditions du climat
et du sol méditerranée nous avons vous
pouvez voir ici à gauche des
précipitations réduite que ce qui est
ici dans les couleurs ocre ce sont des
précipitations inférieures à 5 cents et
quatre cents milliers de parents et ce
n'est que dans la zone pyrénéenne que la
pluviométrie est plus important la même
un peu la même
répartition se retrouvent aussi pour ce
qui est des températures même si on voit
que en allant vers le nord des
températures sont très élevées même en
zone de montagne et sur la droite vous
pouvez observer que les sols que nous
avons chez nous sont des sols surtout
calcaire avec des ph souvent très élevé
c'est ça la réalité donc le paysage
typique est celui qu'on voit dans ces
deux photos
même si nous avons
comme partout ailleurs aussi des
phénomènes climatiques extrêmes
je vous ai mis ici une image du delta de
l'ebre après une tempête de le vent qui
a eu lieu il ya un an et demi évidemment
le thème du delta est un thème
un origines multiples ça na pas avoir
que avec le changement climatique mais
certainement ça a beaucoup à voir avec
les agissements humain
un autre aspect de celle de notre
réalité agricole c'est que l'irrigation
qui était malheureusement le maître mot
des jets de monsieur franco d'irrigation
une réalité importante dans nos régions
surtout vous le voyez à la gauche donc à
l'ouest du pays au sud ouest dans ces
zones
qui climatiquement c'est le plus aride
évidemment le limier l'irrigation permet
de
transporter les bénéfices de l'eau qui
pleut dans les pyrénées vers des zones
plus sèches c'est donc aussi devenus les
zones irriguées sont aussi devenus
parties prenantes de notre réalité
agronomique
est un élément évidemment très important
et
la question de la manque de matière
organique
quand tout ce qui est ici en jaune et un
rouge ce sont des régions avec
extrêmement peu de matériaux organiques
dans le sol
alors que ce qui est en bleu bleu ciel
ou bleu semble serait celle où cd
contenu un peu plus haut mais vous voyez
que c'est une échelle que nous avons
entreprises ailleurs ici on parlerait de
plus de 3 % de matière organique dans
une salle aussi ce qui est intéressant
d'observer c'est qu'il ya certaines
zones irriguées comme celle ci qui
correspond à cette zone là où quand on
pourrait imaginer que la présence de
l'irrigation améliore les contenus de
matières organiques mais on observe le
contraire il s'agit d'analyser en détail
la cause de tout ça nous la connaissons
c'est le labour en excès qui ensuite
rendre évidemment les terres extrêmement
sensible aux puits à l'érosion est tous
ces phénomènes un autre élément de notre
réalité agricole c'est que nous avons de
nombreuses zones
du pays qui sont considérés vulnérables
pour excel ni tête et ses ex-ennemis
tête sont dans le très grande majorité
à cause de notre cheptel porcin nous
produisons énormément de porc nous en
exportant énormément nous les
nourrissons
avec du soja et du maïs transgénique qui
nous viennent par bateaux entiers
d'outre-atlantique et évidemment tous
tout ce soja ensuite aussi avec les les
types de gestion ou les fermes sont
nettoyées à au jet d'eau font que l
monde la gestion de purin est un
problème de première importance il ya
même une zone ici ce serait au nord de
barcelone barcelone se trouve là une
zone côtière qui se consacre à la
production de la fleur coupée et dans ce
cas cela seul où la présence des
nitrates n'est pas dû au cheptel porcin
une autre un autre élément qui nous
paraissait intéressant a rappelé et
toujours cette tension entre la campagne
et la ville
cette carte que vous voyez ici nous
avons envers tous ceux qui seraient
culture on jaune nous avons tous qui
serait zones considérées forestal donc
on est en plein dans le débat que vous
proposez pour ces deux journées puisque
on a des ressources forestal ce qui
pourrait certainement être mises plus à
profit pour la fertilisation du pays bon
ceci serait les zones rurales et alors
des zones urbaines extrêmement
importante rappelons que ici au centre
la ville de barcelone et toutes les
villes qui l'entourent parce que autour
de barcelone se trouvent d'autres villes
qui sont tout aussi qu'ils sont la
deuxième et la troisième plus grande du
pays toute cette zone
est occupé par plus de la moitié de la
population du pays
évidemment ceci est un atout pour la
production agricole puisque sa sacilite
de la vente directe des systèmes aussi
de soutien direct des consommateurs aux
agriculteurs mais c'est aussi comme on
le voit dans la photo du bas où il est
dit qu'un terrain en vente c'est aussi
évidemment une tension une difficulté
pour les paysans à s'installer ou à
trouver des terres où il puisse aussi se
loger
ceci dit on passera aux expériences que
dont on voulait vous parlez
parmi les précurseurs le premier c'est
au mas yop c'est
un vieil ami en fait une personne qu'on
connaît depuis nombreuses années que
novell chakir
monsieur diop se trouve dans une région
à dominante viticoles ou là plusieurs
métiers approximativement de 550 mm par
an et j'ai 25 hectares en culture
lignières il a il a toujours autant dans
ses vignes comme lancé olivier amandier
non irriguées à tiquer la couverture du
sol et c'est aussi en fait un de nos
maîtres pour ce qui est de la taille
naturel désert
mais c'est pas de liesse est un cas un
peu à part il s'agit d'une personne qui
vit dans une région proche de monsieur
diop aussi avec une pluviométrie proches
chez lui comme on le voit ne mène que
son propre petit potager
d'autoconsommation la curiosité c'est
qu'il est
extrêmement bon botaniste et à partir de
là il considère que tous ceux qui
croient dans son potager a priori et
bienvenue donc ils développent toutes
sortes de deux techniques d'astuces pour
tirer profit de ces plantes et les faire
cohabiter les unes avec les autres
la troisième personne dont nous voulions
vous parler c'est pep bové qui se trouve
à calpe alouettes calpe alouettes est
une exploitation du
du piémont pyrénéen
avec une pluviométrie on le voit un peu
plus élevé puisque et la présence des
montagnes augmente la pluviométrie donc
800 mm par an et gère 100 hectares de
cultures non irriguées et 300 hectares
de forêt en partie pâturables
pas tiré notamment par son troupeau de
cette sombre et by rip oliech y est tu
nas local avions alors monsieur
bové a été vraiment pionnier en
agriculture bio il est depuis en tout
cas 20 ans il a commencé comme nous
comme bien d'autres travaillent en
labourd traditionnels il a commencé à
travailler sur différentes sortes de
métayers d'associations de culture et
depuis plus de huit ans il s'est mis aux
semis direct il a eu pas mal de
difficultés
pas mal de tentatives maintenant avec sa
semence emea tôt il se considère arrivé
à un point top qui lui permet de
continuer
ce qui prédomine dans sa façon de
procéder c'est toujours la curiosité
l'effort de comprendre les choses de les
combiner entre elles et vous voyez sur
la batte qu'il a vraiment une
des combinaisons de de
deux cultures tout à fait intéressante
est tout à fait très riches dans leur
palette de variétés ici nous avons donc
on voit bien donc le semis direct sur
sur un paillage ont fait volte revers
efface élit le tableau vous indique
toute une série de rotation et
il se consacre essentiellement la
production de grains pour la
consommation humaine ou de graines pour
d'autres agriculteurs
et là serait la première partie sur les
précurseurs nous arrivons maintenant
cela les plus jeunes la nouvelle
génération nous l'avons appelé tout
d'abord monsieur française faune
monsieur française phone est aux
critères d'une ferme de 60 hectares en
grandes cultures et ligne
au nord du pays dans une zone qui en
partie une plaine alluviale où il ya une
pluviométrie de 500 mm par an et il est
en même temps aussi
techniciens agricoles et conseiller en
agriculture
alors ils haïssent la bo qiu
et c'est beaucoup alimenté
en inspiration de de la permaculture il
a fait des séjours avec sa famille en
australie et il en a ramené plusieurs
idées qu'il essaye d'appliquer chez nous
alors là vous voyez un champ de blé se
met en ligne clé donc y ait cette
formule un peu à cheval entre les les
lignes
1 oui dix ans une
façon donc de pouvoir
réduire le
la course de l'eau et favoriser son
infiltration
il a ils se ces références sont aussi
vont aussi à l'agriculture régénérative
il n'y a pas d' usage d'herbicides chez
lui pas de labour et les sols son coût
toujours couverts alors par exemple on
devine il a quand même pu observer
qu'une vigne couverte réduit la surface
la température à la surface du sol
d'environ 10 degrés de 40 à 31 degrés ce
qui évidemment est favorable pour la la
vie du sol
par ailleurs il travaille sur le système
phytosanitaire du korean farming
d'inspiration extrême orientale il là il
a mis en place des systèmes d'irrigation
enterré et localisés il a aussi un
troupeau de brebis qu'il gère de manière
holistique et puisqu'il faut profiter
les ressources du dont on dispose il a
recyclé des bunkers qui sont des restes
de la guerre civile pour les transformer
en réfuge pour chauves souris ils sont
de précieux auxiliaires vignes oliviers
donc son objectif son bilan c'est de
dire de marsan procédé me permet une
meilleure productivité à la fois social
environnemental et économique
la deuxième initiative dont on voulait
vous parler c'est celle des tournées
bordas il commence des eaux
et marc bartra qui eux ont la fin des
planeyse c'est une ferme un peu déjà
dans nos montagnes en montagne prédite
orale on le voit aussi parce la
pluviométrie est plus important de 930
mm bras et une
14 hectares de polyculture élevage
donc il faut il réalise de l'agriculture
et générative il gère de façon
holistique vaches à viande
ils produisent 12000 poulets ont aussi
des poules pondeuses lapins sont en
train de faire des essais et des canards
et tous ces animaux ne sont alimentés
qu'à la peinture alors ce serait la
première idée clef de leur proposition
que l'animal est le meilleur outil
d'amélioration du sol
ensuite ils ont commencé un potager non
labour et où les poules viennent pâture
est il là il travaille en fertilité avec
des bio fertilisants d'élite 30 du brf
de préparation selon la méthode jada et
ont obtenu de ses bons résultats en
première année est ici apparaît une
deuxième idée force de leurs de leur
façon d'envisager l'agriculture c'est
que la fertilité de la forêt soit mise
au bénéfice donc de la faire
monsieur balthazard michel lui et dans
une usine tout totalité vous voyez là
beaucoup plus à l'ouest en fait ils se
trouvent dans cette zone qui
climatiquement et semih désertique avec
350 mm par an et on n'y arrive pas
toutes les années et là sur 2,6 ha il
gère six ans
olivier art bettina are back in est une
variété locale d'olive très apprécié
c'est ses oliviers ont été plantés en
2018 un six mètres sur 6 de distance et
depuis 2010 neuf il ya plus de labour on
laisse le couvert du sceau spontanée on
le gère
les quatre premières années il a apporté
du compost et pied actuellement ils ne
travaillent que sur des bio fertilisants
alors la première observation
surprenante cet
étonnant extraordinaire croissance de la
matière organique dans ces sols
avec une herbe dominante que le mourant
blanc qui se révèle être un excellent
accompagnons pour les pour les oliviers
le l'ivermectine tue nos lives for petit
bond lui utilise vous le voyez ici à
part donc là la pluviométrie naturel il
utilise l'irrigation ce qui lui
permettent de donner un apport important
d'eau
aux oliviers et donc d'obtenir des des
armées qui exceptionnellement
grosse avec une production tout à fait
intéressant
par ailleurs mais ce bal d'hazard
au non bio mais en conventionnel et
produit du maïs grain pour bétail aux
semis direct sur de la vaysse alors
c'était des terrains où se faisait ce
qui est habituel chez nous du blau
gens-là bourses traditionnelles et lui a
commencé à travailler donc avec ce cette
couverture du sol devait ce qu'il couche
on voit la lame et après cinq ans des
seuils considère que les résultats sont
tout à fait satisfaisants
autre exemple alors ici à rentrer vous
nous avez mis un peu dans l'après-midi
des grandes cultures
nous avons
quelques uns de nos deux noms
initiatives qui sont en grandes cultures
mais on nous en avons aussi comme vous
l'avez vu d'autres gens là nous à bord
va en fait
trois maraîchers gilles à buzy à la
ferme à aurora de gamme se trouve dans
une zone côtière périurbaines il est un
peu au nord de barcelone
kilométrique 550 mm à il gère cinq
hectares et demi en arrière c'est un
héros rural qui a entrepris à 12 ans le
bio d'abord avec le labour tout à fait
conventionnelle et avec pas mal de
problèmes à partir de 2016 sous les
influences de jean martin fortier de
gérard du cercle il a décidé qu'il
fallait un peu changer de manière de
faire là aussi la procéder par
tâtonnement
d'abord il a fait des engrais verts de
moutarde il a utilisé du match papier
qui n'avait pas trop bien surtout que
c'est une zone à sienne où la production
de carotte est fort intéressante et ne
s'en sortait pas très bien ensuite il ya
eu des essais de contrôler le souchet
qui lui qui naissaient comme
adventices avec des films plastiques
consomment et ce qui a vraiment on peut
changer sa façon de faire c'est
l'introduction du vrs est ce qui fait ce
qu'il introduit entre les lignes et puis
une année plus tard dix ans il
l'installé les cultures sur sur le brf
afin d'éviter la fin de la zone il a
obtenu une excellente
amélioration des contenus de matières
organiques de ces faits de ces planches
et le seul problème c'est que là où il
se trouve il a une certaine difficulté à
disposer d'assez brf donc ils envisagent
que cela prendra quelques années
par ailleurs et c'est beaucoup
spécialisée dans le choix des
machines qui puisse vraiment l'aider à
travailler de la façon
fine et superficielle qui nous intéresse
si on veut améliorer la fertilité du sol
fonctionner avec motoculteurs besseyre
ses nerfs cette fille très clair un
motoculteur axe vertical et on voit ici
comme il arrive à incorporer son compost
est moins superficiellement en combinant
ces différents machi
le
l'avant dernier exemple c'est olivier
chantry un français et sa compagne aussi
hernandez qui en la femme de cannes
notari affaire ne peuvent qu arnaud tae
se trouve au sud de barcelone à
proximité pour ceux qui avaient eu
l'occasion de venir de l'aéroport et
c'est l'ancien historiquement c'est le
potager barcelone c'est toute une zone
qui depuis des siècles se consacra au
maraîchage à la structure culture avec
une pluviométrie
intéressante et où il cultive 4 hectares
et demi en maraîchage ça aurait suis
désolé il vous reste très très peu de
temps bon alors je vais juste désolé
mais il nous faut garder du temps pour
le débat ne vous écoute on bon je vais
je vais passer plus rapidement vous
disposerez du du la présentation sur
simplement donc lui a fait des essais et
a aussi essayé à une rotation avec la
patate douce en tête de seulement
et le dernier c'est ernest
chi airness masse qui a lui 300 hectares
en maraîchage qui travaillent
systématiquement avec le sol couverts
soit en engrais verts soit avec ce qu'il
appelle les cultures à 360 degrés une
fois terminée la culture il laisse
grandir les plantes ce qui lui permet de
l'augmenter de les bénéfices de leurs de
leur activité et par ailleurs et met
beaucoup l'accent sur la biodiversité à
travers des bandes de fleurs et
l'introduction d'hôtel pour faune
auxiliaire
l'objectif c'est d'être en 2025
entièrement bio il y aurait d'autres
exemples mai c'était un peu ça que nous
voulions vous présentez peut-être
mentionné en bas à droite
jordi
pour ce qui obtient d'excellents
amélioration de la matière organique
avec un compost extrêmement riche en
lignine qui lui permet de d'améliorer
énormément l'attractivité des sorts et
je m'arrêterai là
merci merci beaucoup merci bout

Partager sur :