Régénérer un sol avec du BRF - Benoit NOEL

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (7 déc. 2018) - Benoît Noel - Durée : 25 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube 7CVWje qSjU.jpg

Universités d'Eté - B. NOEL - Bois Raméal Fragmenté


Aujourd'hui, nous vous proposons l'intervention de Benoit NOEL lors de nos Universités d'Eté Sol Vivant à Marciac en août dernier ! Il vous parlera du BRF : Bois Raméal Fragmenté.


Transcriptions

j'ai fait des expériences et de la

pratique du brf sur une vingtaine
d'années et donc ça donne un certain
recul
alors je vais vous parler de ça et je
vais essayer de prendre les choses un
peu à rebrousse poil parce que on ne
promettait pas toujours dans le bon
ordre je vais le prendre carrément à
l'envers alors donc la grosse question

Afficher la suite

finalement c'est combien ce qu'il faut

apporter de carbone au sol et donc moi
je la pose à l'envers
moi ce que je voudrais bien savoir un
seul autofertile alors qu'est ce que
c'est qu'un seul autofertile c'est un
seul qui arrive à tout faire pousser
alors ça va dépendre du climat mais chez
nous à mon avis si le sol fournit 300
unités d'azoté par hectare et par an bah
on arrivera à tout faire pousser le plus
gros des maïs les ports au et c'est
d'autant plus que j'ai 40 50 unités qui
vont arriver par la fixation non
symbiotique gaz hotte par l'atmosphère
et donc je suis à l'aise j'ai 350 unités
alors donc la deuxième deuxième
affirmation la matière organique des
sols elle contient 4 à 5% d'azoté donc
ça c'est quand même assez élevé
ça veut dire que une tonne c'est 50 kg
d'azoté
donc c'est dix fois plus riche en azote
que le fumier qui est sensé est un
apport en azote
donc c'est quand même pas mal alors j'ai
un autre paramètre c'est la
minéralisation est en fait moi j'aime
bien un vieux modèle qui s'appelle le
modèle de n1 dupuis qui nous dit tout
simplement que finalement qu'est ce qui
se passe on apporte des matières
organiques fraîche et elles vont se
transformer en matière organique des
sols avec un taux qui est le coefficient
iso unique et après cette matière
organique des sols qui constitue une
énorme masse sur lequel j'ai eu un petit
apport annuel bien
elle va se dégrader avec un taux de
minéralisation et ce taux de
minéralisation il répond à une loi qui
est la loi d' arrhenius mais de toute
façon c'est une exponentielle de
deuxième degré on va on s'en fout elle
dit quoi c'est que ça va plus vite quand
il fait plus chaud jusqu'à un certain
niveau etc et toute façon on s'en fout
parce qu'en fait l'humanité elle
travaille qu'à deux températures 15° 25
degrés donc tout ce qui vous intéresse
ça fait combien à 15 degrés et ça fait
combien à 25° 25° c sous les tropiques
15° c climat tron peu tempéré et chez
vous bat 25° c sous la serre et 15h et
ses dehors en moyenne annuelle les deux
paramètres là c'est à 15 degrés 5
minéralise 2 % du stock
chaque année et à 25° 5 milliards et 10
4 % du stock
chaque année deux fois plus alors donc
bonjour prend alors ses paramètres là
moi ce que je veux c'est 300 unités
d'azoté disponibles alors j'ai quarante
allez mettons 40 kg d'azoté par tonne de
matière organique des sols et donc j'ai
besoin de brûler 7 tonnes et demi de
matériaux ganic des sols en considérant
qu 1 à 2% qui vont se minéraliser sur un
stock global etc etc et donc finalement
en faisant mon calcul
mais à quoi est ce que j'arrive j'arrive
au fait qu' il me faut sur 30 cm 1 de
sol alors il ya combien combien tonnes
de soles par hectare et c'est au final
j'arrive à calculer qui me faut 8 %
d'humus donc si j'ai à peu près oui %
d'humus je vais alors oui ça c'est en
condition de tempérer si je suis en
condition chaude ça va tomber à 4 % du
mu puisqu'il tourne plus vite donc sous
la serre 4% en 2000 c'est quand même pas
mal
en extérieur si j'ai ouïe pour cent du
musée ça m'intéresse donc là tiens c'est
bizarre c'est oui pour cent du musée
parce que en fait ça correspond à peu
près à des choses que je connais ça
correspond bizarrement on voit la photo

donc quand vous regardez la photo de
fonds normalement tous les agriculteurs
ils doivent pleurer
et quand on regarde nos delà on retrouve
un peu le sourire
donc là la photo en question on voit une
prairie donc une vieille prairies ça
peut faire oui pour cent du bus
et puis on voit un bois vieux bois ça
peut faire oui % d'humus donc
tiens c'est bizarre trouve des trucs
alors alors la deuxième question c'est
combien faut-il de brf annonc on sait
qu'elle est c'est quoi notre objectif
mais notre objectif c'est d'avoir un
système qui va avoir
oui % de matière organique des sols
parfois je dis us mais je veux dire
matière organique des sols c'est pareil
alors j'ai analysé le brf sous toutes
les coutures et donc ça nous donne
quelques chiffres intéressants
d'abord banque entend climat tempéré ça
mais dix-huit mois à se décomposer
donc après 18 mois tout est transformé
en matière organique des sols
alors il ya le coefficient iso et 8 dont
je vous parlais tout à l'heure c'est 50%
ça veut dire que la moitié du carbone
qui étaient présents dans cette matière
là le brf
il est devenu de la matière organique
des sols et ça ça fait quoi bien sûr un
net recul on c'est bizarre en
agriculture on parle toujours antonio
journée rien à de tonnes en fait
ça intéresse les agriculteurs parce
qu'il s'est valu entonne un ils sortent
des tonnes et des tonnes mais en fait on
s'en fout des tonnes déjà atteint ne
s'est pas stable parce que une tonne de
brf humide ça faisait six cents kilos
comme le fumier là une tonne de brf sec
ça a pesé 200 kg ou 250 kg donc c'est
pas stable du tout les tonnes de toute
façon aux dépens dépend pas des tonnes
dépend des volumes t'es pas un épandeur
qui fait j'ai pas dis mètres cubes 20
mètres cubes
c'est un mètre cube finalement c'est
beaucoup plus intéressant de parler en
mètres cubes moi je parle en mètres
cubes donc un mètre cube de brf ça à
faire 75 kg de matière organique des
sols
et donc si je veux atteindre guidiez dia
précédente j'avais dit que j'avais
besoin de brûler ses 7 tonnes et demi
1/2 d'humus tous les ans si je veux le
renouveler donc le système va atteindre
son équilibre si j'amène une dose
annuelle de 100 mètres cubes par hectare
et par an donc ça veut dire que ça
répond à la deuxième question combien ce
qu'il faut amener de brf
il faut amener 100 mètres cubes par
hectare et par an ça veut dire un
centimètre sur le sol 10 litres par
mètre carré
d'accord ça c'est ce qui vous permet de
stabiliser
oui pour cent du bus donc à maturité de
votre système de l'année sa question
suivante comment est-ce qu'on va le
produire
ces 100 mètres cubes par hectare dont on
a besoin ben en fait on a plusieurs
possibilités alors on pourrait faire des
taillis pour le produire et donc combien
à ce que détaillés ou des et vont
bouffer des espaces sur mon exploitation
agricole pour me produire ça ben 66% de
mon exploitation agricole et couverts de
ça si je veux produire 100 mètres cubes
ha d'1 hectare de taillis à courte
rotation ou deux et productive
ça va faire cinq ans de mètres cubes
hectares de vr f par an ok donc c'est
quand même un peu emmerdant alors il ya
une autre solution c'est de mettre de
l'agroforesterie et là il me faut plus
c'est magique que 10 à 20 % de la
surface
incroyable ça pourquoi parce qu'il ya
une synergie en fait et donc ça c'est
quelque chose qui est démontrée donc
quand on a fait des études sur les
modèles agroforestier on a prouvé
qu'avec l'agroforesterie
on arrive à produire à peu près 07 la
surface comme si c'était une forêt donc
si je mets le paramètre 0,7 sur votre
santé pourtant je trouve 10 ou 20% dans
un blizzard s'est donc finalement qu'est
ce qu'il faut faire il faut faire de
l'agroforesterie
si vous êtes un agriculteur vous avez
envie de tout cultiver sur votre
parcelle
n'ai pas envie d'avoir d'un côté des
trucs qu'il faut broyer et c'est assez
chiant broyer transporté épandre mélangé
au sol la meilleure technique c'est de
mettre des arbres en agroforesterie qui
vont naturellement amené les feuilles
les racines dans le système a plus rien
à faire
donc ça c'est génial et c'est démontrer
aussi ce qu'on a montré que sur des
parcelles qui sont en agroforesterie
avec 50 à 100 tiges hectares on a cinq
six sept pour cent de matière organique
des sols
donc ça marche on a essayé il ya des
précurseurs qui ont lancé ça il ya
quarante cinquante ans et ça fonctionne
donc si vous mettez ça 50 centimes ha
vous aurez voto autofertile à terme et
un petit problème c'est que l'arbre il
va commencer à ressembler à un arbre
dans 15 ans et du coup en attendant
qu'est ce qu'on fait on bourre on
récolte ce qu on peut comme broyés puis
on les pense sur les parcelles
1 combien il en faut 100 mètres cubes
par hectare 1 cm par an alors ok mais si
j'ai d'autres sources
ben alors c'est moins donc si on est si
on a moins de besoins parce qu'en fait
on a une exploitation et de l'élevage
à ce moment là j'ai une partie s'est
déjà autofertile ces prairies avec et
sur le côté bon ça je m'en occupe plus
trop purger moins de terres à entretenir
et puis j'ai des fumiers j'ai toute une
série d'accords complémentaires et du
coup je vais avoir besoin effectivement
de beaucoup moins de mae sai a eu pour
produire tout ça est donc ça correspond
à un maillage dieu qu'est relativement
envisageable 1 2-10 20% également
et puis au niveau de l'élevage mais
c'est vachement intéressant parce que on
a on a testé ça dans des conditions très
dures et ça équivaut à 40 kg de paille
un mètre cube de brf en condition si on
veut une propreté nickel sur des vaches
laitières qui ont des mamies tout le
temps 1 il faut que ce soit super propre
donc ça c'est un chiffre bon il y en a
qui vont m
à une équivalence beaucoup moins
sympathique que ça mais avec cette
équivalence là et sur le long terme
moi j'ai remarqué qu'en fait on arrivait
à produire deux fois plus de fumier et
un fumier qui était deux fois plus riche
donc au lieu qui titre à 5 kg par tonne
la zot il vas y vas titres et 1 9 kg
d'azoté par tonne et je vais en produire
les années où je m en communion avec la
paille du brf amont dans mon
établissement produire deux fois plus
donc j'ai x 4 mon potentiel d'auto
fertilité sur le système avec élevage
ça c'est quelque chose de fabuleux
également puis il ya une série d'
endroit où franchement je suis emmerdé
donc c'est le parcours des bêtes là
quand ils sortent de l'étape ce ca des
gueules des sortes de bois debout enfin
c'est vraiment dégueulasse pour certains
comme sûreté canard et là on fait sûrs
en un an là rien du tout mais j'avais
une parcelle comme ça qui était
dégueulasse et sur cette parcelle
j'avais 1500 unités d'azoté qui se
perdaient à l'hectare en proportion de
la surface et je mets du brf prof ça
tombe à 200 tout de suite pas mal ça
quand même pour les récupérer les pertes
alors ah oui alors là zot et donc on
voit ce graphique lala tout en haut à
gauche
et je me demande est ce que ça vous
rappelle rien c'est assez bizarre mais
en fait quand on augmente le carbone ben
on augmente aussi la zot ce logique
puisque c'est un stock rien qu'ils
disent
enfin quand on fait du carbone ont fait
de l'azoté céda je sais pas je suis pas
sûr de ça mais en tout cas moi je suis
ce que je sais c'est que c'est un stock
et que donc lent au blond thellend on
parle de l'autre donc tout est lié
alors moi ce que j'ai constaté c'est
quand même que j'avais des fins d'azoté
assez importantes dont vous voyez le
petit désert là en balles ça c'est 500
mètres cubes hectares et pas de d'apport
azotés et sur le reste on est une
compensation de la fin la zone par un
apport d'azoté et ça pousse très bien
donc la fin d'azoté moi c'est un truc
que je trouve assez bizarre parce que
finalement on n'arrête pas de nous dire
qu'on a trop ça pollue et c pourrait en
mettre - et c'est bon
plutôt être intéressé par quelque chose
qui peut le capter le pomper et ici on a
un système qui peut peut-être le capter
donc moi j'ai vu en fait d'une manière
assez positive cette histoire de
capacité à pompe et de la zot
alors j'ai de nouveau des paramètres
donc je sais que dans un mètre cube de
bfg à peu près 1 8 kg d'azoté et que le
problème c'est qu'au fit au fait
au terme de mon processus d'unification
je vais avoir produit 75 kg de matière
organique des sols et ça si je reprends
mes 50 kg la tonne et c'est ça comptait
1 3 kg azote
bah ouais donc du coup j'ai 1,2 kg qui
doivent venir d'ailleurs bon bah en tout
cas moi en démarrage
il faut le mettre si vous mettez de la
zot vous allez faire pousser les plantes
si vous mettez du carbone ou à les
nourrir la vie du sol si vous mettez les
deux vous allez tout de suite faire
pousser les plantes et nourrir la vie du
sol instantanément alors et ça ça donne
en fait quelque chose d'assez spécial
c'est que effectivement on a vu ce que
ça allait donner à terme donc ça c'est
assez simple vous mettez la à peu près à
un bon kg d'azoté qui est stockée par
mètre cube de brf qui va devenir la
matière organique des sols qui va
rentrer dans un cycle long 1 qui va
constituer de l'humus qui va être
mobilisés chaque année mais qu'est ce
qui se passe instantanément
ben instantanément quand vous mettez du
brf dans le sol ce que vous allez faire
si vous allez donner à manger à la vie
du sol elle va se développer
et donc elle va augmenter sa capacité à
réorganiser la zot et donc j'ai conçu
une petite formule on a des courbes qui
sont merveilleuses quoi les courbes du
bal a cédé courbes avec des coefficients
de corrélation ici de 99% non 3% ici
donc c'est des trucs quand même très
très costaud et donc qu'est-ce que j'ai
retrouvé tout ce qu'on sait c'est que
quand on met de la zot quand on met de
l'endroit dans un champ il ya une partie
qui disparaît mais comme l'agriculture
elle travaille à une muse décroissance
en fou sur la fin du cycle de la culture
savait de toute façon libérée
puisqu'on est dans une agriculture
minière et tout va être heureux balancer
dans le circuit et donc on s'en fout
mais on sait qu'il ya un coefficient
apparent d'utilisation de l'engrais qui
est de 75% à peu près on a à peu près
25% de la zot qui disparaît ok qu'est ce
qui disparaît en fait il se parlait pas
il se fait bouffer par la vie du sol et
ben quand vous mettez du brf
plus vous en mettez ou plus ce
coefficient augmente donc moi j'ai
trouvé expérimentalement que ça fait 27
% des organisations plus cet ennemi %
par centimètre de brf ajouté sur le sol
ou par 100 mètres cubes ha ouais plus
personne qui comprend rien en général
mais met donc voilà ça c'est très
intéressant parce que ça permet de
savoir instantanément
quelle est la capacité de mon système
sol plus brf à choper tout la zot qui
passe elle est là c'est exactement ça et
donc on regarde les graphiques du dessus
qu'est-ce que j'ai géré un système la
seule des gueules qui a été massacrée
par un bon sol de limon massacrés
pendant des années avec des reliques est
important labour eux en fertiliser en et
rate d'ammonium et c'est sûr fertiliser
en nitrate d'ammonium grandes cultures
et hop une année je mets deux cents
mètres cubes hectares de brf là dessus
j'incorpore qu'est ce qui se passe je
rajoute de la zot du vieux deux erreurs
voilà puis ce qui va se passer
finalement c'est que au final la courbe
de donc il ya la courbe du sol qui a
tous ces reliquats un kiki pète - le feu
et la courbe de cela un peu naturel quoi
qui va c'est assimilé au sol du témoin
quoi on va avoir quelques à la fin on va
avoir des seuls qui vont vraiment se
ressembler et qui vont être très bas en
terme d'âge haute
disponible donc là je suis en dessous de
50 unités sur 90 centimètres de sol donc
j'ai très peu d'azoté minéral tout
l'azoté sous formes organiques vivante
il ya pratiquement plus rien et à la fin
un moment je me dis bah tiens je mette
un coup dans grey là on va voir ce que
ça donne
et paf j'ai un pic j'ai un pic des
engrais qui apparaît dans le sol
en moins de dix jours et a disparu
bouffer par la vie du sol
donc ça c'est un truc assez intéressant
quand même donc j'ai un seul jeu à la
fin je veux quand je mets du ver est
dans le sol je vais retrouver un seul où
il ya plus il ya plus d'azoté sous forme
minérale et avaient tous l'azoté sous
formes organiques pratiquement très peu
sous forme minérale et si je rajoute de
la zone sous forme minérale pop
disparaît hier bouffer par la vie du sol
et donc ça ça peut être utilisée
évidemment pour éviter de perdre de la
zone quand je fais un épandage de lisier
par exemple en fin de saison au moment
inapproprié
voilà je les fais on voit la courbe en
rouge là à droite c'est la courbe brf
plus lisier même quantité de lisier à
gauche
j'ai atteint des pics énorme et donc il
ya beaucoup d'autres qui se perd donc
comme personne comprend mon petit calcul
alors à la fin j'ai fait des recettes et
donc voyez bombail à mon petit tableau
là donc si vous mettez un centimètre à
vous fait 34 % de la zot tout de suite
fait pas disparaître soit pour
réorganiser 2 cm 42 % 3 cm 49 % aux tirs
incessants d'intérêt soit 40 % parce que
ça c'est facile pour les calculs c'est
la moitié 4 cm 57 5 cm 64% et donc magie
une méthode simple j'ai une méthode
simple qui consiste à faire quoi et que
je vais ramener sur un système où je ne
dépend que du brf
donc ça va plutôt être un système
maraîchers sur d'autres systèmes jeu
développé d'autres techniques mais sur
un système maraîchers ce que je veux
faire c'est jouer à mener mon brf
une fois tous les trois ans je vais en
mettre 3 cm ça me faire une munch ça ça
m'intéresse d'avoir un match où les
cultures à repiquer et après je vais
faire une culture à repiquer sur mon
mail gbrf de 3 cm ensuite je incorporé
ça et puis au début en tout cas je vais
doubler la fertilisation sur le
deux années qui suivent pas ce que je
vais avoir une immobilisation que je
compensais comme ça donc je vais faire x
2 ce que je veux donner à ma culture et
donc après après coup bas je recommence
le genre commencer je tourne comme ça ça
c'est mon modèle standard est donc
pourquoi doubler la fertilisation parce
que comme j'ai mis 3 cm je veux avoir la
moitié de mon agent qui va être
réorganisée pendant 18 mois
c'est à dire ça va toucher deux cycles
de culture
non je veux faire fois demain
fertilisation fois demain fertilisation
et ça va passer ce que je peux faire
aussi c'est une autre formule une
formule express 1 le coût du karaté là
on y va donc on n'a pas le temps on a un
seul des gueux et puis il faut qu'on
produise et légumes tout de suite et
donc on l'a fait à françois mulet alors
qu'est ce qu'on fait on fait une
brouette de brf et une boîte de fumier
pourquoi je fais mon calcul un hors jeu
peut recouvrir le calcul mais voilà je
vais tomber sur à peu près les deux
tiers donc là je suis à cinq cent une
brouette 58 1 par mètre carré un donc
500 mètres cubes hectares de bf je met
une couche de 5 cm le brf ça ça va mieux
mobiliser les deux tiers de ma
fertilisation alors il faudrait que je
puisse fournir
bah je dirais l'egypte à 200 unités
d'azoté pour mes plans de pouce
donc je j'ai besoin de ça mais je sais
que je dois en mettre trois fois plus
donc il faut que tous nos 600 unités
alors 600 unités dans du fumier
il ya dans un une tonnes de fumier il ya
cinq kilos d'azoté mais pas tout de
suite disponible dans une partie qui va
devenir de l'humus aussi alors ce que je
vais faire c'est je vais m je vais faire
en sorte de pouvoir avoir 600 unités
sous forme directement disponibles la
première année c'est à dire 40 % de
l'apport de fumier soit 2 kg par tonne
de fumier donc qu'est ce que je veux
avoir si je mets 500 mètres cubes de
fumier donc une brouette par m² 1 500
mètres cubes de brf
je vais avoir des plantes qui poussent
bien là directement elles vont avoir 200
unités disponibles a bien marché
et puis je vais faire de l'humus et
combien est-ce que je vais faire de
l'humus et ben je vais faire à peu près
en comptant le l'humus du fumier 15
tonnes et l'humus du
brf 37 tonnes ça fait allégeance 55
tonnes de matière organique des sols et
ça ça veut dire sur 30 cm j'ai fait plus
un point et demi et puis en fait ça jeu
mélangeant avec un sommier centimètres
du sol et là dedans j'ai fait + 3 %
voilà le genre de choses qu'on peut
arriver à faire mais quand vous avez
commencé à jouer avec ça on pouvait
faire le coup du karaté quelquefois
après faut mettre 3 cm tous les trois
ans ou un centimètre par an et ça alors
ça ça m'amuse aussi parce que donc elle
est le compost là donc on est d'accord
qu'en fait le compost bond à 6 g du
compost jeudi du compost c'est bien
d'avoir du compost ont fait du compost
mais on peut pas fonder la fertilisation
organique sur le compost et je vous
expliquer pourquoi
parce que si vous faites le calcul donc
en compostant prenez des branches
ok j'ai dû carbone dans ses branches jeu
les composts donc c'est quoi le
compostage c'est un conte un processus
thermophile 1 hors sol qui va concentrer
du carbone ok maintenant qui va
concentrer de l'azoté des éléments
nutritifs par paires de carbone donc ça
veut dire émissions de co2 donc hors sol
le fait chauffer 1 et je balance du co2
dans l'atmosphère jusqu'au moment où
j'ai là zot que je que j'aimerais bien
avoir
ok donc ce processus là en fait il va
perdre deux tiers du carbone donc déjà
il ya un premier coefficient 2 33% et
après je vais mettre ce qui reste dans
le sol puis ça va encore un peu active
et la vie du sol et donc je vais je
avoir un coefficient iso unique de 70%
il va rester 70% sous forme de l'us laon
fois l'ofc à 23%
donc ça veut dire que vous prenez une
branche où la passer sur une plateforme
de compostage et vous mettez le compost
dans le sol
il vous reste un quart du carbone que
vous aviez au début vous prenez cette
branche pourrait m'aider dans le sol
directement broyer il vous reste la
moitié du carbone que vous avez au début
d'accord le fait déjà deux fois plus de
matière organique des sols
waouh super et pour beaucoup moins cher
deuxième chose un tas
100 mètres cubes chauffe pendant six
mois et produit a une puissance à peu
près des kilowatts qui a calculé ça se
fou de jean paris la chauffer une serre
et de maisons avec ça si vous calculez
autrement avec la pouvoir calorifique
inférieur du bois vous avez trouvé la
même chose donc ça veut dire quoi
ça veut dire que là ce que j'ai perdu en
faisant mon processus thermophile à la
con qui coûte cher mais c'est quoi ces
4000 litres de fuite de fuel à ver de
terre et en lui il a dit ça coûte 1 euro
le mètre cube mais il a oublié de vous
dire qu'il fallait les pendra le
transporter à et 2 euros pour le
transporter 1 euro pour les pende 4
euros d'accord
4 euros le mètre cube x 100 mètres cubes
et tard ça fait 4 100 euros par hectare
400 euros là dedans j'ai quatre mille
litres de fuel ça veut dire que c'est du
sous la barre de terre qui vous coûte 10
centimes le litre et que vous balancez
dans l'atmosphère ou le donner à vis du
sol donc vous imaginez le pétrole que
vous utilisez pour travailler le sol par
au-dessus 1 est donc là vous avez si
vous composter pas vous avez quatre
mille litres de fuel que vous donné par
hectare au ver de terre pour faire le
travail quoi waouh

Partager sur :