Les nématodes du sol, amis ou ennemis ?

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (29 fév. 2020) - - Durée : 67 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube 4sjvEknMOn0.jpg

Aujourd'hui, on vous propose de suivre pendant une semaine les interventions qui ont eu lieu lors de la journée technique betteraves de Pour une Agriculture du Vivant !


Transcriptions

donc bonjour à tous je suis lnd

cérémonie effectivement je remercie
monsieur ruiz pour l'invitation et pour
la le choix du titre de cette
présentation des nématodes du sol amis
ou ennemis alors si j'avais à vous poser
la question quelle est votre préférence
amis ou ennemis vous les voyez déjà ce
que vous savez ce qu'est un nématode
aucune

Afficher la suite

donc en fait je vais commencer du coup

pas vous présenter succinctement
qu'est ce que sont les nématodes ce sont
des vers microscopiques qui ont un corps
rond et translucide et ainsi on voit sur
7
diapositives effectivement sur la photo
prise en microscopie on voit un hématome
qui a une critique hull transparente et
on voit par transparente les par
transparence les différentes organes du
nématode on va voir les eaux fâche les
ofaj l'intestin les appareils
reproducteurs un peu manière similaire à
ce qu'il ya sur le dessin alors pourquoi
joue ça c'est simplement qu'en fait
grâce à cette transparence décor on peut
identifier morphologiquement les
nématodes et vous allez voir à quoi ça
peut nous servir
donc les nématodes sont des vers
microscopiques qui sont entre 100
micromètres et 5 mm mais majoritairement
autour de à mm et il ya une grande
diversité de taille
et là encore on peut le voir sur la
photo méprisant microscopie photonique
en bleu c'est qu'il y a de nématodes sur
cette photo il y en a un c'est évident
on ne voit bien il est bien centrer et
puis nianan tout petits qui est en haut
dans le coin à droite
non qu'on a une grande diversité de
taille au niveau des nématodes
donc si on doit replacer les nématodes
au sein des organismes vivants du sol on
va les placer dans la faune et de dans
la maison phone
donc effectivement organisme vivant qui
comme l'a dit mme scandera tout
j'utilise présente désolé ce qu'on est
pas le nom
participent à la fertilité à la au
fonctionnement biologique du sol donc
c'est nématodes
on va les trouver partout ils ont
colonisé tous les milieux alors on a un
nombre d'espèces est estimé autour de
26000 et 26000 décrit sur la terre or
près de halle à 50% sont présents dans
le sol on va retrouver des nématodes qui
sont dits libres parasites de plantes ou
parasites des invertébrés
où est ce qu'ils vivent et vivent dans
nos capés nématodes kids on pas quand on
va les retrouver à proximité des racines
ou dans les racines
pour les autres on va les retrouver dans
un lot interstitielle en fait les
nématodes sont des organismes aquatiques
si on regarde les chiffres peu près 4000
nématodes qui sont par asie alors qu'on
en a plus de 6000 qui sont libres 1 dans
le sol en termes d'abondance on a 90
espèces par mètre carré plus d'un
million d'individus par mètre par mètre
carré
donc on a des organismes qui sont ebe
cuisse étaient abondants mais
parallèlement à ça ils sont sûrs
présente une grande diversité trophique
c'est à dire qu'effectivement là encore
pour faire un écho à ce qui a été dit la
matière organique est dégradée par les
minéralisée par les champignons découpé
par des insectes en préalable à pour
qu'elle puisse être utilisée pas les
champignons et va s'installer la
micro-chaîne trophy qui va faire que le
sol est vivant or les nématodes sont
présents différents niveaux de cette
chaîne trophique qu on va avoir les
nématodes phytophages qui se nourrissent
sur les racines
on va avoir des nématodes qui vend se
nourrir sur les bactéries et les
champignons
donc ils vont refléter un directement
l'abondance de ce nématode est
microflore et on va avoir des nématodes
qui vont être si tu es un petit peu plus
haut dans la chaîne trophique qui vont
se nourrir d'acariens de protozoaires
mais également de nématodes
donc on va avoir des omnivores et des
carnivores
donc on a des groupes trophique c'est à
dire des groupes de nématodes qui ont
des sources nutritive différentes et
ayant des sources nutritive différentes
ils vont refléter la présence
d'organismes vivants autres que ceux de
la communauté des nématodes ans pour
illustrer un petit peu à quoi peut
ressembler des nématodes et aussi la
transparence
des de la cuticule faut savoir qu'en
fait les nématodes
on va les identifier morphologiquement
grâce à cette transparence est la
position des différents organes mais
également on va pouvoir identifier la
source nutritive utilisé par le nématode
sur la base de sa tête
donc on va pouvoir d'un ko par
l'observation définir à quel groupe
trophique c'est à dire quelle est la
source nutritives du nématode donc là on
a un hématome qui est fort givors on a
un autre cavité buccale eu notre
morphologie cinéma taux de bactéries
bord si on prend une photo à microscopie
électronique à balayage
on a eu notre morphologie un hématome
bactéries bord et là vous avez illustré
la taille en haut à gauche
vous avez la taille d'un cheveu on a
d'autres formes de qualité bouquin c'est
pour unissent rue et a également donné
matin une carnivore où on voit
particulièrement bien là dedans qui va
permettre aux nématodes d'attraper et
manger c'est un congénère
donc après en terme donc des diverses
on a une diversité taxonomique onze
mille espèces réparties en parasites ou
un nématode libre mais en termes
d'abondance qu'en est-il au niveau des
groupes trophique donc en fait les
abondances des nématodes des différents
groupes trophique ont été étudiées
notamment bretagne dans le cadre d'un
programme qui rmq est ce ce que montre
ya positif c'est que dans le cas d'un
sol en sous culture on a bon en moyenne
13 et ma tante par gramme de sol et
surtout si on regarde les pourcentages
des groupes trophique n'a que 20 % de
nématodes parasites soit près de 80% de
nématodes autres et non par titre le
résultat de ce programme on trinque en
fait selon les modes d'usagé du sun on
avait des répartitions qui était
différente
autun des groupes trophique donc on a
des abondent des nématodes non parasites
dits libres qui sont abondants maturi
terme est ce donc ce ne sont pas des
ennemis mais est ce pour autant des amis
donc en fait si on regarde l'impact que
peuvent avoir des brouteurs de batterie
c'est à dire des nématodes qui vont se
nourrir sur les bactéries bien c'est
nématodes vont réguler le compartiment
microbien et vont participer à la
libération de d'éléments nutritifs qui
vont être utilisable seconde herman par
les végétaux donc si on regarde on sur
le graphe
on voit que les nématodes bactéries vont
avoir un effet positif sur la
respiration globale du sol sur l'azoté
minéral et ne phosphore de même si on
regarde la conséquence que ça peut avoir
au niveau de la
un des végétaux on voit qu'on a une
augmente en effet positif de la présence
de nématodes bactéries bord sur la
biomasse de la plante may cry allemand
sur la teneur en azote et phosphore de
la plante donc quelque part on pense on
peut conclure que il est effectivement
des méthodes amis on se sens et
nématodes de libres qui sont toujours
bénéfiques pour le sol et à côté de ça
on a des nématodes phytophages qui se
nourrissent sur les racines et pour
certains effectivement on peut avoir des
nématodes qui vont être potentiellement
nuisibles et jeudi potentiellement on
verra plus
donc on a répondu à la question les
nématodes sont à la fois des amis
meilleur parfois des ennemis donc c'est
dans ce contexte que se positionner
lysol environnement qui est sur laquelle
qui est une tpe qui a construit son nez
sont qu'un une expertise en biologie du
sol et notamment en hématologie et avec
deux domaines le domaine de la bio
indications qui si l'on s'intéresse à la
communauté des nématodes dans son
ensemble ou le domaine de la fiction qui
est l'étude
l'identification et quantification des
nématodes fitou parasites donc dans le
cadre de la bio indications va pouvoir
faire et poser un diagnostic de la
qualité biologique des sols et en
phytoprotection identifier quantifier
les nématodes shittu parasites dont
kelly sur l'environnement est un bureau
d'études un laboratoire d'analysé
organismes de formation et un centre de
recherche et développement avec un seul
fil conducteur la néo natologie c'est
notre corps de métier donc l'entreprise
a été créée en 2011 par 1,3 scentifique
on est aujourd'hui 7
1 et on est situé dans le gard alors on
est un laboratoire de confinement c'est
à dire 1 à bord at war agréé pour
travailler sur des organismes de
quarantaine que sont certains nématodes
je dis bien certains et également pour
travailler sur des sols est d'origine
extra européenne
alors maintenant je vous parle à biot
indication donc c'est cette étude de la
communauté des nématodes que l'on
appelle en hémato phone donc là ni
smartphone est un bio indicateur du
fonctionnement biologique du sol donc
comme il a été présenté lors de la
première présentation effectivement on
peut avoir des sols qui sont assez des
sols qui sont avec une ressource en
matières organiques non adaptés à aux
organismes vivants du sol ou du moins
les organismes vivants dissone ne sont
pas armés pour dégrader suffisamment
bien la matière organique c'est ce qui
est l exemple qui était donné à autre
ère de la vigne est ce cette matière
organique compact et donc il est
intéressant de pouvoir faire un état des
lieux du sol au travers d'un bio
indicateur alors les nématodes ne sont
pas les bio seul bio-indicateurs bien
entendu vous avez les vers de terre qui
sont là qui vont donner une information
sur la macro phone vous avez les la
microflore des indicateurs basés sur les
organismes bactéries champignons mais
qui vont donner une information sur la
minéralisée l'année matteau phone l2 par
la répartition par la chaîne trophique
va donner
une renseigner sur le fonctionnement
biologique du sol y compris au niveau de
la minéralisation du sol donc sont
listés style et différents éléments qui
montrent que les nématodes sont deux
bonzes bio-indicateurs du fonctionnement
biologique du sol utilisé depuis plus de
30 ans dans différents secteurs dont
dont l'agriculture
donc les méthodes sont ubiquiste et
abondants ils sont faciles à étudier
ils sont présents différents niveaux de
la chaîne trophique ils sont sédentaires
c'est à dire que quand on va vouloir
faire l'état des lieux d'un sol on va
faire un prélèvement de sauzon m'avoir
est important que les organismes dans
qui sont présents renseigne sur sur la
zone dont on veut étudier la qualité ils
sont sensibles aux perturbations et ils
ont une grande diversité fonctionnelle
donc à partir de cette communauté de
nématodes on va pouvoir obtenir un
certain nombre de paramètres qu'on va
utiliser alors ce sens soit d abondance
aux sons des indices de nématodes c'est
à dire des indices qui sont issus d'un
certain nombre de calculs et on va
pouvoir disposer de nombreux paramètres
pour pouvoir faire la qualité acoustique
et l'état du sol la qualité biologique
du sol alors pour faire une analyse
l'hémato phonique en fait c'est un peu
un simple coup de tarière suffit c'est
l'intérêt de leur petite taille et de
l'arabe on danse on va travailler
uniquement sur les premiers horizons du
sol puisque toute l'activité
biologique quand même concentré sur les
premiers horizons on demande à ce que le
prélèvement soit fait par
par l'agriculteur ou toute personne
susceptible de vouloir faire des
analyses et les échantillons sont
envoyés par colissimo on a un en deux
jours de façon à pouvoir nous travailler
extraire au laboratoire les nématodes et
pouvoir les identifier ce travail est
réalisé selon une méthode normalisée
donc concrètement quand on a extrait des
nématodes
on va les identifier et on va disposer
d'une table de pardon d'une table
d'abondance de taxons c'est à dire qu'on
va avoir un grand nombre d'individus qui
vont être classés en fonction de leur
groupe d'appartenance à partir de là on
va définir à quel groupe trophique ils
appartiennent
ceux qui vont vous renseigner sur la
pression exercée par les nématodes sur
les racines
un peu à l'image de lherm l'herbe ivory
donc ça va être les phytophages dans
leur ensemble mais au sein des
phytophages on va avoir des phytophages
facultatif défi couteau fâche
obligatoires l'abondance des nématodes
un phytophages obligatoire va renseigner
sur la pression parasitaire exercée par
les néophytes au feu par les phyto
parasites sur la les racines la culture
en place à côté de ces phytophages je
vous ai dit on a des nématodes libre et
ce sont eux qui vont sont bénéfiques
toujours et qui vont renseigner sur le
fonctionnement biologique du sol donc on
va faire une abondance on va identifier
les faux givors et les banques
tu es vivant vous renseigner sur la
disponibilité des nutriments et les voie
de décomposition de la matière organique
les prédateurs les canes vous renseigner
sur le niveau de perturbation du sol
puisqu'ils sont très sensibles à la
perturbation qu'elles soient physiques
ou chimiques et leur disparition
signe la présence d'un sol dégradé leur
absence pendant tant d pour rappel on va
se servir de ce micro réseaux trophiques
les nématodes phytophages mes balles
taux de bactéries vente forget yvan se
nourrissant sur les bactéries et
champignons et les nématodes prédateurs
se nourrissent sur le plus haut de
niveau de la chaîne trophique donc le
premier indicateur que l'on obtient
quand on en effet une étude de l'année
l'animateur phone c'est l'abondance des
nématodes libre on a un nombre de
nématodes libre
et plus il y en a mieux c'est il va
refléter l'activité biologique du sol
signa parle de nématodes le libre on va
se poser la question de quelle est la
perturbation majeure
ça peut être le tassement du sol ça peut
être là un produit nématicides ou bien
ça peut être un problème au niveau de la
qualité ou de la quantité de matière
organique donc il y avait cette
abondance des nématodes leaf va refléter
la qualité de l'habitat et la qualité la
quantité de la matière organique
on continue t-il is ensuite un autre
indicateur que lundi the structure merci
on a cet indicateur va refléter la
longueur et la complexité de la chaîne
trophique c'est à dire si vous avez une
valeur élevée on va avoir des organismes
qui sont prédateurs qui se nourrit sur
des organismes vivants autre que les
nématodes et donc on a une chaîne
trophique complexe si on n'a pas
disparition de ce type de nématodes
on a moins de sources nutritive une
offre un réseau trophique simplifiée
donc plus la valeur de l'indicé
structure est élevé meilleur et la
stabilité du milieu
ensuite on va avoir un autre un
indicateur clé qui l'a 'l'indice
d'enrichissement cet indice
enrichissement va renseigner sur le flux
des éléments nutritifs donc dans selon
les modes usage du sol on va avoir des
valeurs par optimum s'il y a il n'ya si
la valeur v20 ça veut dire qu'il n'y a
pas de flux d'éléments nutritifs dans le
sol si les troupes importante ça peut
vouloir dire qu'il ya un emballement et
que ça peut conduire à la lixiviation si
ombre on coupe les deux indicateurs qui
sont un indice d'enrichissement sur
l'axé des ordonnées et l' indice de
structure sur l'axé des abscisses on va
construire un diagramme qui est nommé
diagnostic du réseau trophique du sol en
effet à partir de ce diagramme on va
pouvoir caractérisé quatre grands types
de fonctionnement biologique du sol
ayant des caractères qui sont indiqués
dans le coin de ces diagrammes et on va
pouvoir positionner sur ce diagramme les
une zone cible qui caractérise les le
fonctionnement biologique satisfaisant
dans un mode d usage déterminé
donc on voit bien qu'en grandes cultures
on a une zone cible qui est plutôt situé
dans le quart nord
dans le cas un math enrichi et riche en
azote pour les seuils maraîchers la zone
cible est différente est encore
différente de celle des sols sous forêts
on a encore la simple analyse des
nématodes de la communauté de nématodes
va permettre également de construire ce
qu'ils appellent cause de ce qu'on
appelle un indice de shannon là qui va
mesurer le niveau de la diversité
biologique
plus on a eu un indicateur qui a une
valeur élevée meilleur la biodiversité
en en 1 5e indicateur qui d un 19-2 la
boîte de composition ça va renseigner
sur la qualité de la matière organique
et lave la part de la dégradation
fongiques ou bactérienne c'est un
indicateur qui est fonctionne par
optimum dans ce sens où si vous avez une
valeur négative en afs e async il ya une
dégradation qui est quasi-exclusivement
fongiques et la matière organique peut
être récalcitrantes à la dégradation à
la minéralisation
si vous avez une valeur qui est un trop
élevé ça veut dire va nous indiquer que
la matière organique et la bile et
facilement dégrader avec ce type
d'indicateur par exemple on va pouvoir
détecter le problème qu'ont les
viticulteurs pape organiques non adaptés
à ce moment là on va voir vous souvenez
de la présente première présentation le
bloc de matières organiques introduite
dans par les viticulteurs dans leur sol
et pas de dégradation se ça sera visible
et on pourra comprendre qu'en fait la
matière organique n'est pas à l'ordre du
tout la mer ce que les organismes
vivants du sol susceptibles de l'un des
grades et ne sont pas capables de
dégrader cette matière organique donc
bloc
système 5e indicateur c'est l'abondance
des phytophages donc l'art ça va nous
renseigner sur la pression qu'exercent
les phytophages sur les racines et là
encore s'il n'y a pas si l'abondance est
nul on va avoir un système réseau
sphérique qui est peu satisfaisant qui
fonctionne mal
si la valeur est trop élevé on a une
pression qui est trop trop peu
importantes sur nos systèmes exerce ses
sur le système racinaire
donc c'est là qu'on va pouvoir
rencontrer dans ces phytophages dit
obligatoires
les risques majeurs les risques
potentiels parasitaire exercice sur la
culture donc tous et l'analyse de
l'année matteau phone a besoin de
pouvoir diagnostiquer la qualité
biologique d'un sony les pouvoirs
nécessaires de pouvoir disposer de
référentiels et donc d'une base de
données n'est pas tonné matteau phonique
donc au sein d'edison environnement on a
construit une base de données 1 grâce à
la
région languedoc roussillon en 2013 et
2015 mais qui ne contient pas que les
données d'un ace deux en hémato fans
mais également bien toutes les données
environné en comprenant les types de
sols les conditions pédoclimatiques les
sols les systèmes de cultures et
pratiques et type de pollution qui fait
qu'à terme on devrait pouvoir identifier
potentiellement quelles sont les
conditions favorables fonction des
différents types ou pratiques de sol
donc cette base de données contient 6000
points répartis à peu près sur tout le
territoire français
cette base de données a depuis été
analysés pour essayer de le comprendre
et et les paramètres influent le plus la
communauté des nématodes donc le vent
l'utiliser dans le cadre de la bi en 10
questions d'essonne donc dans le cadre
des différents éléments que l'on avait
la géographie la physico-chimie l'usagé
soldes où les pratiques des sols on a vu
que ce qui était le plus qui drivait le
plus munauté des nématodes c'était les
usages de sol et que c'était sur l'a7
base des usages de sol qu'il était
nécessaire de construire des références
il alors donc quand on fait une analyse
de sol on va donner les différentes
valeurs obtenues par le sol selon les
différents indicateurs et on va
construire à la fin un diagramme
permettant
diagramme radars permettant de
caractériser global fonctionnement
biologique d'un sol donc en reprenant
les différents indicateurs mais en les
leur attribuant une note comprise entre
0 et 10 et notes qui va être donc
attribué grâce aux référentiels qui ont
été construits en fonction du mode 10
ans du sol donc ainsi peut être obtenue
lorsque on nous demande une analyse de
l'animateur phones and diagnostics de la
qualité biologique des sols ont fourni
candu qui contiennent une fiche
explicative
reprenant tous les indicateurs et les
modes et ce sur quoi il renseigne avec
des résultats ne pose c'est à dire le
positionnement du sol a analysé par
rapport à différents indicateurs
donc on a un curseur qui va positionner
la valeur attribuée un échantillon de
saône reçu donc ce travail est fait ce
quad on sûr avec des fiches de rang du
type vigne ou grandes cultures
ce père laval permet aussi de
positionner de travailler soit en fiches
individuelles soit sur des fiches groupe
et qui permet de comparer différents
échantillons entre eux et je vous ai mis
des exemples peut-être pas ses nombreux
deux fils de rendu pour que vous
puissiez regarder des rendus de fiche
individuelle et des rendus de fiches
coupez qui permet de comparer encore une
fois différents échantillons soient
différents échantillons de la même c'est
parfait soit différentes parcelles en
sang soit différente pas des sommes
issues de divers de pratiques similaires
part aux différentes donc de comparer
les pratiques de sont donc là je vous ai
parlé on s'est intéressé en méthodes à
l'ensemble de la communauté des méthodes
les nématodes bénéfique que sont les
nématodes libre maintenant il y à un
autre pan qui sont liées aux nématodes
fit aux parasites
donc on oublie les manteaux de libre et
on se concentre sur les nématodes fit
aux parasites les nématodes phytophages
obligatoire qu'on appelle également
nématodes fit parasites alors ceneema
touch it aux parasites
vous allez si vous en avez entendu
parler on peut entendre différents longs
ou sous les différentes appellations
parce qu'en fait il ya différentes voies
façon de les classifier on peut parler
des nématodes de tish de nématodes
foliaire ou de nématodes de racine en
fonction donc des dégâts ou des
symptômes qu'ils occasionnent
donc on va parler de nématodes vecteurs
de virus de nématodes des lésions de
némataba galles ou de nématodes à kyste
dans d'autres cas vous allez entendre
parler de nématodes un ectoparasites
donné matin dans deux parasites ou des
données matot se mirent de parasites
donc là on s'intéresse et on classe en
les nématodes sur la base de leurs
parasitisme donc les nématodes c'est
simplement en de parasites sont des
nématodes qui vont rentrer dans les
racines qui vont soit migrer et faire
des dégradant les racines soit être
sédentaires c'est à dire qu'une fois
qu'ils sont rentrés ils se sont
installés et des ce et mettent en place
leur cycle de développement
donc pour relier certains noms de
nématodes à la classique on a dans le
cas de la betterave un hématome majeur
impactant que les terres des rats charti
qu'1 méthodes à kystes donc un est
maintenant de parasites sédentaires
d'autres nématodes qui sont des plus
faiblement impactant qui sont des
nématodes à galles mais louis d'origine
des nématodes des lésions pratique un
cul sous voir dit il un cul ce qui est
méthode qui a bu et présente une partie
de son cycle biologique d'un ne sonne
pas rentrer dans la racine et va migrer
au niveau du bulbe ou et du collet alors
c'est peut-être ça peut vous paraître un
peu technique mais je vais vous
présenter les cycles de développement
assez succinctement et vous
je vais essayer de vous faire comprendre
pourquoi il est important de connaître
hors d'avoir au moins une idée de ce
cycle de développement pour pouvoir
comprendre et lutter contre les
nématodes
donc on a donné m'attendant d'eaux
parasites sédentaires mais louis
d'origine c'est à dire qu'en fait on a
dans le sol dans la 2e qui contiennent
des vinyles ou larves et on va voir dans
le cycle de développement 4 larves sorte
d eux des juvéniles qu'on appelle des
oeufs qui sont les seuls stades
infectant et les seuls stades présents
dans l'est dans le sol ses juvéniles
vont rencontrer vont être attirés par la
racine de la plante hôte vont rentrer au
niveau de la zone d'élongation des
racines donc sur les jeunes racines et
vont s'installer induire une
modification racinaire conduira d'égal
cd c'est à dire des excroissances le
nématode va poursuivre son développement
ses murs
à voir les umj 3 j 4 depuis formation de
la femelle
c'est cette femelle qui va à ce
moment-là pondre des oeufs à l'extérieur
de la racine et que l'on peut voir la
surface de la racine sont des sacs des
masses mas 2 qui sont des substances
gélatineuse qui contient le nématode
donc une un des points c'est que si vous
comprenez voilà pour de vous montrer
c'est que quelque part lorsqu'on veut on
soupçonne un méthodes
on peut par l'observation des racines
dans certains cas comprend déjà quel
type de nématodes
on a sur son sol donc je vous ai dit le
nématode ans de parasites sédentaires
appartenant à hétéro deraa au genre et
héros des rats et l'espèce charti donc
été rodé rage sortie et le nématode
impactants en culture de betteraves donc
dans ce cas on a une particularité c'est
la présence d'un kyste un kyste c'est la
forme de résistance du nématode présents
dans le sol avec des taux de survie de
dizaines d'années donc on a un réservoir
d'infection qui est le christ ce qui se
contient les oeufs et on va avoir un
cycle de développement un peu similaire
si vous voulez des devons sortir des
juvéniles de stade 2 qui vont infecter
la racine
toujours dans les zones d'élongation et
une fois dans la racine
on va développe et le nématode va
développer son cycle de reproduction va
se multiplier
et là on va avoir la femelle qui va se
former produire des oeufs mais ils ne
sont pas produits à l'extérieur c'est à
dire que les deux sont contenues par la
femelle
donc tu la femelle
et c'est cette femelle qui a une paroi
kittin is qui devient le kyste ski
portant de garder en tête donc
maintenant si on prend de manière
linéaire le cycle de développement c'est
que vous tendent les nématodes vont être
répartis différemment vont être avoir
une répartition dans le sol et de la
racine différente selon le type de
nématodes
et selon le type de parasitisme mégane
en fonction du type et du stade de
développement
donc dans le cas des nématodes à gallou
d'hémato d'acquis ce qu'ils peuvent nous
intéresser ici on va voir dans le sol
des kystes avec leurs oeufs et des j 2
par contre à aucun autre
autre stade dans le sol donc on a les
autres stades seront présents dans la
racine
pourquoi cette s'avoue peut vous
paraître anecdotique
sauf que quand nous demandent une
analyse de sol à quantification des
nématodes
où est ce qu'on va chercher le nématode
on va le chercher dans le sol ou dans la
racine
donc en fait la demande de recherche de
nématodes nécessite de connaître le type
de nématodes pour pouvoir être pertinent
dans la recherche et sa quantification
assez rapidement pour la les nématodes
fini tout parasite quelques indications
sur la gestion des nématodes fit aux
parasites par des approches dites
biologique
je parlerai pas d'élite chimique ou
physique
là c'est simplement les différentes
approches en ut biologique
donc on peut utiliser deux voies soit on
peut utiliser les plantes sont peu
utilisés les micro organismes
si on utilise les plantes
on va se servir
des plans pour réduire la multiplication
des nématodes donc en jouant sur
l'attitude de la plante et sur le
spectre dote du nématode ou bien on va
chercher à réduire la population d'aînés
de la population un fils tente en
utilisant des plantes nématicides una
bio fumigation donc je vous ai dit les
nématodes sont forme infestant ce sont
dans le sol rentrer après attraction
dans le système racinaire se développe
et se multiplient si on a affaire
plainte dite haute
on va avoir une très forte
multiplication si on a une plante qui
n'est non haute
c'est à dire qu'il n'est pas capable de
développer deux d'induire la
multiplication des nématodes
on a des plantes qui sont de mauvaises
haute
on a une multiplication pu mais plus ou
moins importantes
donc on va pouvoir utiliser cette
caractéristique des des statuts dot
vis-à-vis d'une espèce de nématodes pour
pouvoir utilise soit en interculture ont
utilisé une plante hôte en interculture
c'est très efficace
c'est une plante piège seulement ce sens
et efficace que si ton on arrache la
plante piège au bon moment si vous
l'arracher trop tard le nématode se
multiplient et on a plus l'efficacité
si on arrache la plante avant la fin du
cycle de développement du nématode ont
cure
le population infectante du sol
l'ips notes ou plantes résistantes ou
immune peuvent être utilisées en culture
en tant que porte greffe
à ne pas confondre avec des plantes
tolérantes les plantes tolérantes sont
des plantes qui peuvent multiplier le
nématode mais ne développent pas de
dégâts dont certains cas on va
rencontrer des porte greffes qui sont
basées sur des plantes tolérantes
donc effectivement on a une bonne
développement de la plante mais par
contre au niveau du sol
on continue de multiplier le nématode
mauvaise peuvent être utilisées en
rotation comme plein de couture ou en
interculture engrais verts houppelande
les mathis id donc je vais peut-être pas
session d exemple la gestion des
nématodes fit aux parasites
alors il ya différentes plaintes types
de plantes nématicides on a des plaintes
on va utiliser un biofilm ication c'est
à dire que ce qui ce sont des plantes
qui ont sont riches en composés alors
dans le cas des brassicacées riches en
composés de type because i know lattes
et une fois qu'on sait glucosinolates on
dans les cellules des des plantes aussi
bien au niveau des partis à rennes que
les parties racinaire mais ont besoin
d'être dégradée par une enzyme pouvoir
donner le composent et les eaux tiatia
nat qui est un gaz toxique
or cette dégradation nécessite de broyer
d'enfouir les plantes dans le sol
al'inverse on a des nématodes des
plantes de type otages qui sont dites
des plantes nématicides mais qui elle
excrète d'aider à partir de leurs
racines des exsudats toxiques
donc à ce moment là pour que les on est
dans une efficacité contre les nématodes
la plante doit être vivante et dans tous
les cas il est fortement conseillé de
regarder de faire attention à l'espèce
de nématodes présent puisque
l'efficacité peut-être différente en
fonction de l'espèce végétale donc
également des nématodes compte la lutte
et des réductions des populations des
méthodes
micro organismes qui sont soit de type
bactérie soit de type champignons et qui
vont avoir des mécanismes d'action qui
sont différents on peut avoir des
parasites des prédateurs ou bien des
l'effet protecteur des andes au
mycorhizes dans le cas des bactéries on
peut avoir des bactéries qui sont
parasites de des oeufs ou des juvéniles
et bactéries qui par effet pgpf vont
avoir une action positive sur la santé
des plantes et vont
favoriser une meilleure tolérance
vis-à-vis du nématode et qui vont agir
sur les signaux des changes entre les
nématodes et la plante
à titre d'exemple c'est pour vous
montrer une expérimentation qui avait
qui ont été menées et qui cherchent à
vous montrer que l'importance de la
communauté
du sol en différents types de sols 1
sonne de jachère a été utilisé un sol de
culture ou un sens complètement
stérilisées et d'humilier a été mis en
croissance on sera corps on se rend
compte que plus la croissance la
croissance est d'autant plus faible que
diverses todt est faible que la
diversité biologique est faible et qui
n'est pas forcément intuitif c'est que
l'abondance des nématodes phytophages
plus elle est faible moins on a de
croissance qui montre l'importance de
l'approché écologique et de la qualité
biologique des sols avant des nématodes
phytophages ce n'est pas négatif
pourvu qu'on ait une diversité de cette
communauté des nématodes phytophages
donc la gestion des méthodes vital fit
aux parasites
c'est plus une gestion des populations
plutôt qu'une élimination des
populations l'objectif étant de
maintenir un coût réduit relais
population fit aux parasites à une
densité inférieure à celle que l'on va
rencontrer dans le cadre d' une
nuisibilité c'est à dire qu'il faut mais
c'est la notion de seuil de nuisibilité
qui est importante garder en tête
on peut avoir des nématodes fit aux
parasites ce qui est important c'est de
la peta maintenir en deçà d'un certain
seuil de nuisibilité d'où l'importance
de la biodiversité et de la qualité
biologique des sols alors pourquoi
simplement parce qu au niveau des
phytophages on va avoir une compétition
pour les ressources et pour l'habitat
plusieurs demandes - ans va avoir
tendance à voir exploser une population
assistante et au niveau des nématodes
libre ils vont réguler les flux
d'éléments nutritifs donc favoriser une
bonne santé de la plante qui va abaisser
qui va abaisser le
augmenter la tolérance des plantes
vis-à-vis de la population infectante on
va réguler les populations
encore une fois il peut y avoir une peau
pu compléter sion pour l'habitat donc
simplement pour illustrer ce qu'est un
seuil de nuisibilité c'est que si vous
avez une augmentation croissante de la
densité ou de l'abondance de nématodes
fit aux parasites et sur l' axe
désordonnée vous avez soit la biomasse
soit le rendu un moment donné on va se
rendre compte que plus la population
dense augmente on va avoir un décrochage
du rendement ou de la biomasse jusqu'à
une certaine valeur or en fait le seuil
de nuisibilité se donne à partir du
moment où on va avoir une
un décrochage de la biomasse ou de
rendement ce qu'il faut garder en tête
c'est que ce seuil de nuisibilité pour
une espèce est une culture
il peut y avoir une variabilité des
seuil de nuisibilité pour une seule et
ce pour une même espèce et de nématodes
et une même culture
mais pour également que une espèce que
pour une espèce de nématodes fit aux
parasites et différentes cultures
on va avoir des seuil de nuisibilité qui
ne sont pas extrapolables donc je
finirai pour parler des némale gestion
des nématodes fit aux parasites pour
montrer que l'importance de nutte de ces
les méthodes
il n'y a pas une méthode qui peut agir
pour se débarrasser des nématodes
mais la convergence de différentes
approches ce une approche système qui
est nécessaire pour pouvoir lutter
contre les nématodes
voilà donc je ne sais pas si mon reste
du temps c'est egypte pour parler si
vous voulez encore un tout petit peu des
nématodes fit aux parasites et héros des
reins charti on a des seuil de
nuisibilité vous donc c'est un hématome
dando parasites sédentaires qui forme
des kystes les kiss peuple survivent
jusqu'à 12 ans dans le sol
on a des seuil de nuisibilité de la
littérature qui vous voyait sont assez
variables de 65 à 300 mais qui sont
peuvent être expliqués en fonction des
paramètres de température ou de nature
des sols et si on regarde au niveau des
kystes un kiss contenant parfois entre
500 et 1000 e la présence d'un kyste
peut être le signe d'une risques
phytosanitaires
encore faut-il s'intéressait à la
viabilité des nématodes qui sont
présentes dans la piste donc important
de prendre en compte l'impact
pédoclimatiques et géographique dans le
cas détermination du seuil de
nuisibilité si on regarde au niveau des
plantes hôtes et non note pourrait
ternir un charti on a donc le statut non
notre pauvre hot hot ou très bonne note
et un certain nombre de plantes
utilisées en cultures légumineuses non
légumineuses qui peuvent être selon leur
statut tôt dans utilisé en engrais verts
ou en plantes de culture quand elles
sont nos notes
mais d'autres plantes qui est long
dans légumineuses on voit que qu'elles
sont très bonnes notes je pense aux
radis radier rouge moutarde blanche
ce qu'il est important c'est de vraiment
faire attention à la variété voir ou
cultivars des plantes utilisées comme
plante de bio fumigation dante
nématicides attention à l'extrapolation
quand on va trouver une littérature
parfois très importantes sur certains
animateurs
mais louis d'origine les plantes de
coupures ou 2 ou de bio fumigation plan
piège utilisé pour mélo innogy ne le
sont pas systématiquement pour un autre
nématodes fit aux parasites
voilà c'était un petit peu l'idée que je
souhaitais vous faire garder en tête
avec la complexité quand on est dans un
itinéraire technique c'est que on va
être susceptibles d'utiliser des plantes
de coupure pour un nématode et héros des
ranches arty mais dans certains cas la
plante de coupures ou note le sorgho le
tabac pour et héros d un char ti peu
alors donc peut être un bon note pour
autres nématodes fit aux parasites et
donc impacter les plantes en rotation de
cultures donc l'importance de pouvoir
considérer s'intéresser aux nématodes
présent et qu'on être l'impact de la
plante en rotation sur les nématodes
voilà je vous je vais m'arrêter là
sachant que vous avez quand même un
certain nombre d'éléments qui
au niveau pédologiques sont issus du 15
d'art 2011 et des travaux menés par le
cetiom qui vous montre un fait la grille
pédologiques et les risques élevés ou
moins importants au niveau du sol sur la
les risques vis-à-vis des terreaux
d'hérens charti voilà donc vous avez un
certain nombre de données qui existent
déjà d'un an
et qui sont publiés par l'institut voilà
je m'arrête là je vous remercie si vous
avez des questions n'hésitez pas où on
voit de toute façon c'est intéressant de
vous faire venir sur ce sujet là parce
qu'on se rend compte que les maths sont
rarement abordé dans les dents les
présentations et qu'on voit qu'il ya
toujours des questions d'équilibré c'est
ce qu'on voit toujours par rapport au
sol sur la biodiversité c'est ça la la
solution on a des cultures bonjour moi
j'aurai une question par rapport aux
thèmes que vous avez abordé tout à
l'heure sur l'utilisation des plantes
non auto haute et de les enlever au bon
moment d'après ce que j'ai compris la
suite de votre présentation vous disais
que ça dépendait du type de nématodes et
de la plante est ce qu on a moyen
d'avoir des renseignements plus précis
sur justement dans quel type et du coup
à quelle période faudrait arraché à 10
ans quand fait à partir de leçon à paris
alors si vous l'utilisez vous connaissez
le type de nématodes fit aux parasites
ou qu'on en fonction de la zone
géographique
on va vous connaître ou estimer la durée
du cycle biologique du nématode c'est à
dire le temps qui va lui faut qui va lui
falloir pour qu'ils se multiplient et
donc on va tenir de compte ce temps et
il va falloir arracher avant qu'il y ait
production de femelles et 2 donc
effectivement c'est un travail qui peut
être très intéressant mais qui peut être
très vite aléatoire 1 pour sierre des
variations de température si ça réagit
pas comme on pense on peut pas racheter
au bon moment on man à l'effet inverse
de celui escompté
ça
oui bonjour j'ai une petite question
tout à l'heure vous parliez des
nématodes libre est ce qu'il y aurait
possibilité d'élever ou de sélectionner
les différents maîtres libre pour
ensuite
ce que vous avez dit qu il se
nourrissait de ses congénères parce que
j'ai un petit exemple de problèmes de
nématodes dans une parcelle de
betteraves ça fait une rotation de tous
les trois ans et donc je me suis aperçu
c'était toujours le même on donc est ce
qui serait derrière sa possible de de
remettre des nématodes libre sur cet
endroit là non en fait
l'introduction de nématodes il faudrait
décante d'abord il faudrait pouvoir
obtenir le nématode prédateurs et encore
faudrait-il à l'introduire en très
grande quantité
faudrait-il être sûr que les conditions
de la communauté soit favorable à ça
près existence
donc en fait il vaut mieux et c'est un
peu l'idée de la présentation c qui vaut
mieux travailler de façon à favoriser
des conditions
du milieu qui soit favorable à sa
présence
dans notre association on a travaillé
dans le projet casdar agrinova pour
lequel vous aviez fait des analyses de
nématodes et on s'aperçut dans notre
secteur que justement l'utilisation de
radis enfin de crucifères anti nématodes
avant betteraves avait aussi un impact
de réduire la biodiversité globalement
de 20% de l'ensemble des nématodes y
compris des bonnes nématodes alors
finalement est ce que c'est la bonne
solution parce que ça limite la
biodiversité autorégulatrice et le mas
se massent ma question et surtout est-ce
que en utilisant des plantes non autres
associés à la betterave on arriverait à
avoir une régulation naturelle sans
avoir cet impact sur la biodiversité
qu'induit l'utilisation de crucifères
anti nématodes après effectivement la
can je vous pensais discours peu sur les
nématodes
mais comment dire un agriculteur n'a pas
vocation cultiver ou favori avoir
cultivé les nématodes
donc en fait c'est un pendant qu'ils
trouver l'équilibré entre l'époque
l'impact la communauté des nématodes qui
peut être favorisé peut-être par
ailleurs par d'autres en les réduisant
le travail du sol en fonction de
l'apport des matières organiques ou
autres de façon à pondérer peut-être les
faits
délétère s'il fait des brassicacées donc
en fait et après ce tour n'est question
que d'autres que d'objectifs
est-ce que qu'est ce qui est plus
important c'est la 6 et éradiquer le
nématode et éroder rage parti ou couple
et d'autre mais d'autres approches mais
effectivement les brassicacées vont
avoir un effet global sur les nématodes
les nématodes libre j'ai pas mal
travaillé avec du bois raméal fragmenté
donc en fait c'est un apport de branches
broyées qui rentre dans les processus
d'unification et systématiquement on
s'est rendu compte que ces apports de
bois qui joueront donc générer des
champignons sont favorables à la lutte
biologique contre les nématodes
c'est à dire des systèmes très dégradée
on les a récupérés très très vite avec
ça donc qu'est-ce que vous pensez en
fait de ces approches sur l'humus qui
pourraient peut-être être le bon fil
rouge des bonnes pratiques agricoles
c'est à dire voir des bilan humique qui
montre réellement après qu'est ce qu'il
ya derrière la cette dégradation
effectivement est ce que dans la mesure
où on a
dégradations minéralisation importante
une grande quantité de champignons on va
avoir une grande quantité de nématodes
de fort givors est ce qu'après il ya une
compétition qui se met en place entre
les nématodes de fond givors en grandes
quantités et des nématodes fit aux
parasites
est-ce que par ailleurs la
minéralisation de cette matière
organique favorise une bonne santé une
bonne mine est croissance de la plante
voilà on peut je peux pas répondre aussi
simplement en disant klich les brf vont
avoir une es9 les nématodes fit aux
parasites
ça peut être un ensemble de voies
indirectes
je sais pas alors il ya des il ya des
études qui ont été faites effectivement
sur les suivis départ de l'évolution des
communautés de nématodes par suite à
l'introduction d'ailleurs en sur saône
ou après enfouissement et pouvoir quel
est l'impact sur effectivement la
minéralisation des communautés oui
bonjour j'aimerais revenir juste sur les
plantes
de coupure vous avez dit un moment que
les nématodes eu de la plante en
question de la culture en question
peuvent ne pas être les hôtes de plans
de coupure mais hot d'autres des mateurs
presque il représente un problème pour
la culture suivante après ou est-ce que
et ses plantes
donc d'après ils peuvent être justement
haute saisi développer ce raisonnement
global qu'il faut quand même garder à
l'esprit en sachant que si vous avez d
une diversité végétale des rotations
vous aurez quelque part là la diversité
des couverts végétaux va impacter la
diversité des communautés micro des
communaux microbienne communauté de
nématodes
donc il va la plante de coupure une
augmentation de certaines espèces qui
vont être potentiellement impactante sur
la plante de coupure mais pas il faut
être vigilant ce que ce soit pas
forcément la même espèce qui se
développe et qui puisse atteindre
packtec sur la culture à venir donc il
faut garder à l'esprit mais s'il y a le
système est dynamique
on va avoir un maintien à des seuils de
densité qui sont relativement bas c'est
l'objectif des rotations et de
l'observation des résultats en terme de
de biodiversité si vous avez des une
monoculture on va avoir une explosion
d'une espèce de nématodes
si vous avez un système dynamique qui
rebrasse les cartes à chaque fois à ce
moment là on aura bien effectivement des
nématodes fit aux parasites qui vont
augmenter en lien avec sa plante hôte
mais qui pourront être mis entre
guillemets à leur place par
l'introduction d'une plante note ou
mauvaise auto différente à après
l'important c'est qu'ils apportaient du
dynamisme
voilà une rotation
qu'est ce que vous entendez par arracher
les plantes c'est les broyer ça n'arrive
quoi dans le cadre alors les plantes
pièges sur des plantes quand ses
ambitions de la carotte c'est facile
enfin sur des broyats le risque du
broyage alors bien certains articles où
ils disent de broyer moi je suis un peu
dubitatif parce que vous avez vu la
taille des nématodes
il leur suffit d'un petit peu de petits
débris de racines pour que le nématode
puisse finaliser son cycle donc en fait
arrachage c'est vraiment enlever le
tout le système racinaire
alors effectivement c'est pas vouloir
réagir ça c'est une vision de s'est
passé si vous avez piéger un certain
nombre de nématodes infestant dans le
système racinaire
même si l'arrachage n'est pas complet
vous avez quand même vous petit s'est
petit à petit il ya un épuisement de la
population qui va se faire
même si l'arrachage n'est pas complet
ou alors il faut broyer et que la matte
était là les racines soient dégradées il
faut être sûr que leur nez mais il faut
des pas de temps qu'ils sont assez
courts cible c'est pour ça qu'en fait
théoriquement ça peut marcher
ç'a eu des preuves mais c'est très
compliqué à mettre en place
là pour le coup c'était une solution
dans des cas extrêmes où on aura une
infestation vraiment monstrueuse mais
peut-être que finalement la solution la
plus pratique c'est ce que vous disiez
c'est la diversité c'est d'avoir un
système dynamique et avec une variété de
plantes de sols vivants
s'il n'y a pas d'autres questions ça
sera peut-être pour le coup le psy
encore question et bonjour si un
agriculteur veut faire une étude
applique son sol ce qui est une période
de terminer sur quelle culture et savoir
si ça fera un bond indicateurs de
biodiversité
donc en fait si la période de
prélèvement généralement leur si on est
plus sûr là je vais je vais vous
répondre
selon l'objectif si vous faites vous
voulez faire un état des lieux du sol il
vaut mieux se mettre dans une période on
a une activité biologique plus
importante de façon à ce que là vous
aurez un meilleur reflet de l'activité
du fonctionnement biologique donc ce
sont des périodes qui sont plutôt le
printemps et l'automne
on évite les périodes trop sèche trop ou
trop froide dans le cas d'un tag rinnovu
où on a travaillé on a quand même
prélevés dans des périodes en décembre
parce qu'il fallait être tout choix
choisir des périodes commune à
différents bio-indicateurs ça marche
aussi une structure qui met les
nématodes seront là vous voulez et de
partir de l'animal
l'analyse de la nema une fois que vous
aurez votre réponse sur la biodiversité
qu'est ce qu'il en est à ce moment là
dans mon sport si vous voulez faire une
analyse avec les phyto parasites c'est
pas il faudrait prélever différemment
déjà on va t'acheter un petit peu plus
en profondeur on travaille sur les 30
premiers centimètres
il va falloir regarder quel est le
nématode impactant de façon à être sûr
de le trouver
si on voulait vérifier qu'il n'y a pas
de terreau des rats charti dans la
culture ou que les risques sont faibles
soit vous recherchez le kyste et donc ça
se fait en présence de plantes bien dans
la mise en place de la culture soif
cherché à savoir si dans un cas de
diagnostic vous avez ces hétéros des
rats chartier ou now un autre nématodes
fit parasites qui est un battant
moi là on va rechercher au démarrage du
symptôme dans le sol et dans la racine
donc l'analyse n'est pas la même selon
l'objectif que vous avez
est ce que vous avez pu identifier les
pratiques agricoles qui tendent à
déséquilibrer les proportions de
nématodes dans le sol je pense notamment
au niveau fertilisation ou compaction
des choses comme ça alors la compaction
comme pour tout organisme vivant et très
néfaste pour le développement de la vie
biologique partir du moment où un seul
est compact et vous avez
peu d'espacé dans lesquels les nématodes
vont pouvoir survivre dans lesquelles
les autres organismes sur lesquels se
nourrissent les nématodes devons n'ont
pas de place ou d'habitat pour vivre
alors effectivement oui le tassement est
un des points à lutte contre lequel il
faut lutter par contre tout travail du
sol va également impacté la structure de
la communauté bactérienne c'est à dire
qu'en fait de communautés d'animateur de
pain donc tu laboures du sol va induire
une réduction dallas
du réseau trophique du sol mais ça c'est
comme à tous les zébus indicateurs donc
après effectivement il faut tout c'est
là où il faut trouver d' équilibre entre
l'objectif de l'agriculteur et la vie du
sol do étudier différentes approches du
travail du sol mais utilisation de
plantes qui vont avoir un système en
interculture avec un système racinaire
favorable voilà c'est l'intérêt de bio
indicateurs ou sens large qui va pouvoir
comparer les pratiques pour pouvoir
identifier les pratiques les plus
favorables à la vie du sol sachant que
les leviers c'est le travail du sol d'un
matin et le tassement du sombre la
fertilisation alors la fertilisation
minérale la fertilisation minérale
elle va
donc quand si vous commandez elle va
favoriser des nématodes opportune
c'est de la présence de production de
substances minérales va booster et nemat
les bactéries les champignons
donc du coup mes communautés
opportuniste celle qui se développe très
vite et donc va faire au taux de
bactéries vont donc en fait on a honte
déséquilibre un petit peu mais
transitoirement ah lala com et des
nématodes
si c'est bon pour vous donc merci et
hélène cérémonie pour son intervention

Partager sur :