Stabilité structurale d’un sol

De Triple Performance


Qu’est ce que la stabilité structurale d’un sol ?

La stabilité structurale est une propriété physique du sol. Elle se définit comme l'aptitude des agrégats du sol à résister à l'action dégradante des pluies.

Elle dépend :

  • Du taux d’argile : plus il y a d'argile dans le sol, plus il est stable.
  • Du taux de matière organique : plus il y a de matière organique dans un sol, plus il est stable.
  • De la composition ionique : le calcium (Ca2+) stabilise les agrégats, à l'inverse le sodium (Na+) tend à les rendre instable.

Comment tester la stabilité structurale d’un sol?

Un test a été mis au point par l’Inra d’Orléans. Il permet de mesurer le comportement physique d’un sol soumis à l’action de la pluie, et donc sa sensibilité à la formation d’une croûte de battance. Cette méthode, normalisée Afnor depuis 2005 (NF X31-515), est devenue une norme internationale ISO depuis 2012 (ISO 10930-2012 « Qualité du sol - Mesure de la stabilité d'agrégats de sols soumis à l'action de l'eau »).


Pour en apprendre plus sur cette méthode:



Quels sont les leviers pour augmenter la stabilité structurale d’un sol?

  • Implanter un couvert végétal va permettre de structurer le sol pendant la végétation et d’augmenter sa résistance à l'érosion grâce à l'enracinement.
  • Veiller à avoir un bon taux de matière organique dans le sol car elle améliore la structure, la porosité et la fertilité chimique du sol.
  • Favoriser l’activité biologique. Les organismes du sol ont une action primordiale sur la structure du sol.
  • En creusant des galeries, les vers de terre créent un véritable réseau d'aération. Leur action de brassage est également favorable à la circulation profonde de l'air et de l'eau.
  • Les champignons sécrètent de la glomaline (une glycoprotéine) qui a une fonction d'agrégation importante. La rétention de carbone organique, d'eau et de minéraux par les agrégats en est ainsi augmentée.
  • Les techniques culturales simplifiées favorisent le développement de la microfaune et notamment les vers de terre qui améliorent la structure du sol et ameublissent la terre à la place de l'agriculteur. Ces techniques évitent d'exporter les éléments minéraux nutritifs contenus dans les pailles et contribuent à la durabilité du système.


Sources