Sclérotinia sur tabac

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Sclérotinia sur plantule a) chancre ceinturant la tige avec mycélium cottoneux à la base – b) pourriturre sur la tige et sclérote noir – c) altération sur tige et feuille sénescente (Ephytia-INRAE
Ravageur
Cet article est issu de la base AgriFind. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo AgriFind



Champignon en recrudescence, plutôt présent en pépinière en France, il est aussi capable d’infecter les plants en plein champ.

Souche commune avec le colza, tournesol, pois, féverole, haricots, pois chiche, lentille…

Symptômes sur le tabac

Sur semis et jeunes plantules : présence d’un mycélium blanc assez dense sur cotylédons ou sur l’une des premières feuilles sénescentes

Tiges : chancre humide bien délimité de couleur brun clair au centre et plus foncé en périphérie. Majoritairement sur les parties inferieures, peut se parer d’un mycélium blanc cotonneux et d’amas ovoïdes noires (sclérotes).

Sclérotinia sur tige et collet – a) alteration ceinturant la tige – b) pourritures et sclérotes – c) sclérotes dans la moelle (Ephytia-INRAE)

Feuilles : pourritures

Sclérotionia sur feuilles (Ephytia-INRAE)

Période de présence

Période de présence :

J F M A M J J A S O N D


Conditions de développement optimales : T°C entre 15°C et 24°C

Conseils de gestion technique et agronomique

Diversifier et allonger la rotation en évitant les délais de retours < 6 ans entre les cultures sensibles et/ou hôtes (oléo-protéagineux).

Eviter les stress et blessures

Raisonner la fertilisation et l’irrigation

En serres : aérations régulières pour abaisser l’hygrométrie ambiante.

Méthode d’observation

/!\ Ne pas confondre avec Botrytis sur tabac

Surveillance globale au champ, surtout lors des printemps humides. Parcourir la parcelle, sur 5 placettes, observez 10 plantes

Niveau de pression

Faible : 1 à 2 plantes sur 20 présentent une pourriture blanchâtre sur la tige et/ou une tâche de pourriture humide au collet

Moyen : Jusqu’à 4 plantes sur 20 présentent une pourriture blanchâtre sur la tige et/ou une tâche de pourriture humide au collet

Fort : 5 plantes sur 20 et plus présentent une pourriture blanchâtre sur la tige et/ou une tâche de pourriture humide au collet

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.

Partager sur :