Application de Pythium oligandrum contre le fusarium du blé

De Wiki Triple Performance
Icone categorie Pratiques.png Pratique agro-écologique
Fusarium du blé


Pythium Oligandrum est un oomycète mycoparasite. Il parasite un grand nombre de champignons phytopathogènes tels que Fusarium graminearum et Sclerotinia sclerotiorum.

On trouve le pythium oligrandum dans les solutions commerciales listées ici.

Comment ça fonctionne ?

Pythium Oligandrum croît vers les champignons pathogènes, entre en compétition avec eux et les parasite. Puis il dégrade la paroi des champignons cibles par action enzymatique pour les coloniser entrainant ainsi la mort de l’hôte. Si le mycoparasitisme est le principal mode d’action de Pythium oligandrum, il agit également comme stimulateur de défense des plantes (SDP) en induisant la synthèse de protéines spécifiques. Il accélère la croissance racinaire en stimulant la production de phytohormones de croissance. L’absorption de phosphore et d’oligoéléments par la plante est ainsi favorisée.

Essais sur colza

Dans les essais Terres Inovia de 2016, POLYVERSUM utilisé seul a montré une efficacité de l’ordre de 30 % sur tige avec 11 % de plantes aux tiges attaquées. Toutefois, la persistance n’a pas été suffisante pour protéger les ramifications secondaires, contrairement aux références à base de boscalid ou de prothioconazole. Bien que proche des références, l’efficacité du pack associant POLYVERSUM avec du metconazole ou du tébuconazole en demi-dose demeure en retrait comparé à Propulse ou Pictor Pro à pleine dose ou à demi-dose.

Essais sur blé

Arvalis a testé Polyversum depuis 2016 en association avec du metconazole et également avec du prothioconazole et du tébuconazole. Dans ces essais, l’apport de Polyversum a été jugé faible et variable, qu’il soit utilisé seul ou en mélange. Des essais mis en place par la Chambre d’agriculture du Nord Pas de Calais vont dans le même sens. L’ajout de Polyversum au T3 sur la variété Fructidor n’a pas procuré de gain de rendement.


Intérêts

  • Sans conséquence connue pour l’environnement
  • Réduction de l’IFT en association avec un fongicide
  • Positionnement identique aux fongicides
  • Prévention du risque de l’apparition de résistance


Limites

  • Organismes vivants avec des efficacités variables
  • Coût comparé à un fongicide conventionnel à pleine dose
  • Utilisation déconseillée en bas volume en raison de problème de bouchage avec certains filtres
  • Ne peut pas être associé avec tous les fongicides


L'avis du conseiller

Sur blé, l’intérêt de POLYVERSUM n’a pas été démontré dans les essais réalisés ces dernières années. Sur colza, il est recommandé d’associer POLYVERSUM à un fongicide conventionnel à demi dose. Toutefois, le pack POLYVERSUM + fongicide à demi-dose ne procure pas de gain d’efficacité significatif par rapport à un Propulse seul à 0,5 l/ha. Au vu du coût du pack, son intérêt semble donc limité.

Coût

20-27 €/ha


Sources

Annexes

Est complémentaire des leviers

Défavorise les bioagresseurs suivants