Viticulture sur sol vivant : Témoignage, par Michaël Georget

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (27 sept. 2021) - Michaël Georget - Durée : 23 minutes
Icone categorie objectif.png Sol et fertilisation

Thumbnail youtube oHOWvIk1pEE.jpg

Rendez-vous à Elne (66) pour les Rencontres de l'Agroécologie du bassin méditerranéen, organisées par Arbre et paysage 66.


Suivez nos actions sur notre site

https://ap66.org et sur notre page facebook

Pour contribuer à nos missions, vous pouvez nous soutenir sur

https://ap66.org/don-et-mecenat/



Vous retrouverez dans cette vidéo une explication des racines et des microbes dans la gestion de l'eau, par Marc-André Selosse, intervenant lors du festival !


Transcriptions

alors michael georgy laroque-des-albères

vignerons
bio dynamie en 2012 et je vais dire on
parce qu on est une famille 2
deux enfants des animaux là c'est une
photo qui se trouve sur céret et cette
création que j'ai démarré sa se trouvait
en 2012
mon petit chemin que vous expliquez
assez rapidement à l'âge de 11 ans j'ai

Afficher la suite

suivi un vigneron comme comme un père à

12 ans
c'est le grand choix de dégivrage c'est
la viticulture et la viticulture bien
sûr à 12 ans ont fait pas ça pour du vin
bon heureusement mais mon environnement
où j'ai grandi et ma compagne aussi on a
grandi d'un petit hameau de 20 familles
et l'agriculture elle était présente et
du coup
sinon on a commencé à
dire à chacun tressos côté on se rejoint
et en 97 j'ai pu commencer le pré
apprentissage et c'est là le prg avant
tissage où j'ai pu commencer à découvrir
en agriculture académique est bon bien
sûr j'ai suivi en pyjama bien sûr j'ai
bien cru que que c'était aussi la voie
qu'il faut les prendre et au fur à
mesure de mon avancement j'ai pu
travailler dans différents domaines en
polyculture élevage mais toujours
dominant ce vignes et en 2006 j'ai
beaucoup plus grand virage c'était
d'échapper un peu l'agriculture
conventionnelle qui était quand même
pour moi une catastrophe
une catastrophe
puisque puisque matériel c'est une
catastrophe santé s'était s'était pas de
choses et en demies 6 e jean chez elle
un professeur ofakim hakima initiale
d'une amie et je suis parti de zéro ce
qu'il fallait à tout et tout enlever ce
que j'avais connu que j'avais appris est
apparue en 2006 voilà c'était un gros
renouveau c'était une redynamisation et
des aussi de de ma passion que ce que
j'avais au départ et après 2006 je suis
dis pas que j'ai quitté sa voie je
continue et en 2009
le je suis arrivé dans le département
sans connaître la région je suis parti
avec ma compagne est admise enfants qui
étaient inquiétés qui arrive et on est
parti on arrive ici en caravanes et puis
j'avais un statut de deux régisseurs
j'avais convertir 67-65 arabe une amie
il ya eu l'idée de reprendre deux
domaines à côté de coups il fallait
aussi la compagne des vignerons à sortir
aussi de cette chimie et la convertir en
vue d'une amie et j'ai fait la
connaissance en même temps de guerre ou
master un docteur en biodynamie à
fessenheim et acacio nine qui m'a aussi
accompagné pollet et puis on échange et
aussi on avancer dans cette voie d'une
amie qui est aussi humain donc oui ce
qui m'a aussi permis de dossi d'avancé à
convertir au 18 mai en plus du végétal
et en 2012
après bon après j'ai fait cette
conversion et j'ai vite trouvé enfin
j'ai trouvé par à dire on va aux mains
on m'a m'a présenté un masque qui se
masse et des vignes qui était qui
s'arrêtait en fermage du coup j'ai
repris les fermages et j'ai repris la
cave c'est le but d'installation c'est
en traction animale directement via une
amie donc il ya une exigence aussi de
choix techniques qu il fallait il
fallait vraiment choisir le bon outil et
en 2016 j'ai recréé un deuxième domaine
avec ma compagne les enfants en
parallèle pour aussi suite va dire
pérenniser parce que aujourd'hui
l'organisation du département du
département elle est quand même pas
facile à
dire à dire on est mal accompagné leurs
cotisations et les cultures de coûts
serrés c'était vraiment un peu avoue
échappatoire pour l'avenir et en
espérant toujours gardé la roque en
espérant bien sûr l'agroforesterie
combat suivez le pire dit midi sept
nains association qu'on a créé pour
ouvrir

les personnes qui veulent aussi sans
dire il veut apprendre s'initier venir
au domaine on est ouvert une situation
qui ça sera plus facile et surtout plus
faciaux niveau administrativement et
surtout parce que j'ai beaucoup des gens
qui viennent qui sont orcada ricol et de
coûts qui sont pas évidents à aller
faire entrer juste pour découvrir de
nouveaux de nos domaines
alors la stratégie à la roque le
première partie installations qu'on a
que j'ai que j'ai pu commencer a dit
revolving au départ avec trois îlots qui
sont proches et aussi des pâtures qui
sont autour pour pour adapter les
animaux le principe mans à laroque c'est
que les chevaux et aussi des pâtures
pour faire pour faire les foins et nous
passions une amie sont faits en partie
ce domaine ou en aux stations du pays
d'oc ou aussi nous nier notre station du
roussillon et là on s'était la partie
aux rafales ont ramassé les quartz le bi
bi déterminée et aussi en fait ono
cornes et au fait on ramasse aussi nos
plantes et aussi on est au autofertile
sur les sols en faisant
du paillage acteurs fracas comme tel en
a parlé vont pas l'expliquer plus mais
pas simplement que sur de seules
spontanée est aussi un petit un petit
esprit expérience aussi sur des sols
semer organisé
voilà le rouleau faca cd v qui sont pas
du tout renier ils sont cons explique
l'apex pour moi c'est une grande
importance début 2012 si bing là ils
sont pas changer de conduite ils sont
exactement pareil et une fois roulé le
sol c'est sûrement intéressant on a un
écran une casquette pour le couvre-sol
ici surtout beaucoup c'est si c'est la
chaleur aidant et dans les albères et
principalement à laroque des albères je
profite aussi un petit micro climat où
j'ai beaucoup d'humidité beaucoup de
roses et le matin qui permet de aussi de
capter l'humidité et de la redescende
obsédé de c2c aussi ces graminées aux
usa en ce moment sur dominant donc
cookies qui fit très vite fait dans le
sol et donc que ça profite aussi aux
micro-organismes du s'hydrater et au
silence est toujours une micro faune
micro à dire une micro faune est en
symbiose toujours en continuité avec la
vigne ça c'est ce qu'on essaye en
permanence delecray mais qui pâtit gens
faciles avec les climats qui est
toujours aléatoire chez nous avec le
manque d'eau mais du coup pour moi il ya
une belle réussite une belle évolution
et à part ça voilà le sol voilà le point
nourrir le sol de ce qui est intéressant
c'est que aucun apport d'engrais c'est
aussi sait aussi s'adapter
l'intéressement de d'utiliser ce
principe c'est que on n'a pas besoin
d'un portier va dire une parcelle de
terre allait toujours hétérogènes au
niveau amendement son regard chaque
chaque kilo il ya toujours ses côtés un
peu plus faible un peu un peu plus car
en sait un peu en excès un peu en manque
beaucoup la nature havard équilibre est
ce que la naissance de la graine
n'allait pas aller jamais par hasard à
la
salle des vignes c'est au grenat voit la
photo assis sur un mac à buzz c'est une
dispute des plus belles et les grappes
ou macabeu savait toujours des belles
grappes ici on n'est jamais surpris
on a fait des expériences depuis là sa
troisième année on a fait un j2ee avec
le civam bio pour faire des expériences
sur les semis et du coup moi j'ai un
rang moi j'ai un travail en plus
supplémentaire c'est que je garde un
rang spontané que les autres collègues
ils font pas de coup on sait dès l'année
2018 il y avait des soucis de
climatologie au niveau pression mildiou
alors ce qui est intéressant je faisais
passer suis là parce que c'est vraiment
intéressant parce que ont l'air
tellement dénigrer que comme je voulais
vraiment intéressement moitié moins 3 ce
qui est mon spontanée le dossier travail
et un c'est le couvert alors on voit
c'est le travail du sol qui a été moins
généreux au niveau des raisins alors de
vous expliquer c'est que au niveau du
spontané et il est beaucoup plus
intéressant parce que j'ai pas
travailler le sol du coup les
champignons sont restés à la base la
halle à la fois microfaune aussi à
réguler aussi les champignons et de
coûts la preuve que voilà j'ai été
touché un peu 2012 mais pas mais pas
autant que les autres ne courent sautent
alité j'ai fait un kilo 65 par
par part en moyenne par par pied en
kilos et au plus bas choisir 113 qui est
le travail du sol où on sollicite le
plus et deux coups en couverts végétaux
j'étais un peu moins parce que j'ai
couvert le péché touche comme je fais
deux volets des sports quand même et
donc ou en bras au manipulant et
embrassant le haut quand même le sol
j'ai comme a fait un effet splatch mes
regrets mais un peu moins c'est un peu
l'explication qu'on a eue
alors sur ce niveau les gros mettrie
température et du sol alors c'est j'ai
passé assez vite fait du sud je trouve
je vous parle je trouve pas ça
scientifiquement bien mais c'est bien de
voir que enfin il n'ya pas ma ligne de
spontané parce qu'il a fait et spontanée
pour l'instant je ne sais pas on voulait
pas trop se préoccuper des spontanée en
fait le but c'était voir les semis
couverts végétaux ce que ça donne
c'était le protocole et du coup il
fallait il fallait vite il fallait il
fallait il s'occupait pas l'exploiter
néocons maintenant on va revenir c'est
spontané si on est des bons résultats
c'est spontané du coup le résultat c'est
qu'on voit comme on est un peu plus
intéressant qu'on est con et semer ou
console le sol est passé mais ça c'est
pas grand mais pour moi c'est la nature
vie qu'est la nature n'est pas mesurable
pour moi ça la nature on ne peut pas la
case et là ça me dérange un peu de de
débattre sur sur un truc qui paralyse
bon moi je veut mesurer c'est la nature
ça on n'a pas trouvé vraiment tous les
remèdes pour moi le remède c'est un peu
ça c'est préserver ça c'est préserver
cet écosystème c'est marceau qui m'a
donné ce all she may du schéma qui
équivaut chouette j'ai pas détaillées
parce que c'est pas je passais pas mon
boulot aujourd'hui mais ce qu'il faut
faire aujourd'hui c'est préserver cet
écosystème 7 qui tournent en permanence
à voir lice hier qui nourrit toutes ces
micro fawcett phone pour un tour en
permanence qu'il ya un cycle haut chez
nous je m'aperçois que des fois il ya
des cas où on est des arrêts à cause du
manque d'eau
ça c'est un gros travail à faire parce
qu'aujourd'hui la vigne les monocultures
il manque aussi beaucoup d'arbres de
cours on préserve les échos autour de
chez nous et là c'est un hit run que
j'avais fait il ya six sept ans parce
que je veux quand je suis arrivé
beaucoup que j'arrivais ici il échoue il
ya beaucoup d'arbres qui sont autonomes
bing qui sont délaissés un peu s'en
occuper d'un coup ils viennent des
chaînes qui sont très très énorme et qui
viennent aussi exemptés nos rangs locaux
qui vient aussi impénétrables avec le
matériel de coûts il faut en faire
quelque chose à 6 7 ans pour moi c'était
aussi une question de couper un arbre
c'est d'utiliser de cuincy 7 ans j'ai
fait une trogne ça marche très bien du
coup si jolie aussi c'est pas un arbre
qu'on d'habitude conleau contraignent du
coût d'un cochon ça donne bien du coup
ça donne envie de continuer les
résultats de la trogne aujourd'hui c'est
que ça a l'air de laisser la truck du
bas donc où la dernier prochaine je vais
couper du bois y avoir du beau chauffage
avoir du bois pour broyer il suffit
maintenant j'avais si jolis modèles pour
broyer c'est ça qui est un peu de qui
ils empêchent d'avancer encore 6,6 du
matériel qu'il faut investir mais
maintenant on a les armes pour le faire
et aussi cette grogne là aujourd'hui à
la one bale une belle cavités ou aussi
très creux à l'intérieur on peut
imaginer une belle chaussée aurait une
famille se connaissaient tarbais et
sanary qui bloque la matiz bio climatisé
et de coûts pour moi c'est un hôtel
parfait pour les insectes de coûts a
précédé un pont continue à nettoyer nos
est allé remettre leur mais tu vas dire
en actions tout en préservant les
chaînes et les harpies sur sur place et
après on va remettre d'autres lots de
bois du coup on aura nous on aura un
tiers de la déjà construite sur du sur
des arbres existants de coûts c'est de
l'économie en même temps et du pire et
puis aussi c'est de l' avance sur la
construction du nez
alors c'est la fois ce qu'ils étaient
constitués et écrasé ce matin qu'on va
voir tout à l'heure c'est un résultat de
la cde de 2012 sans travail du sol on
est une graminée la hauteur de l'appel
c'est à peu près soit de l'eau de la
pointe de la deûle à tout bout de se
passer de ce côté là tout au bout de la
tige son voir s'il ya peu près 60 cm de
hauteur et la titre a dit celle du bas
si tout au fond de la deûle à fos qui
est à la fois ça a écrasé à un mètre 70
et à côté là la racine war c'est la
vigne et la blanche c'est là je suppose
que c'est une graminée s p tout autour
on est dominé par des graminées ça veut
dire que la tige et passy haute mais a
été comme bachelot profondeur d'un coup
si on voit que c'est un sol qui est
riche en cailloux on dit toujours les
anciens en saut caillou il ya toujours
la fraîcheur de coûts utilisant le
potentiel de des cailloux et en
on dirait des cailloux ils servent aussi
de support pour les racines aussi
s'hydrater le caillou une éponge aussi
du coup en dessous de ce matin c'était
sec à 40 cm de profondeur et en dessous
si tu es très très frais alors très
intéressant de voir que la racine aussi
a les pieds dans la fraîcheur en dessous
je vois un mythe aujourd'hui mettre un
siège et m'asseoir et ça offrait
une photo de marceau je viens juste de
ça en fait je m'habille cela aurait trop
souvent on dit ça en fait j'ai un petit
message à passer avant de passer la
suite c'est que souvent odile herbe que
c'est une concurrence pour moi la
concurrence avait plutôt là c'est pour
moi la concurrence c'est plutôt l'humain
l'humain ce qu'il a fait en taillant il
a plutôt vide et ses réserves c'est
palerme qui fait des réserves si c'est
l'humain
la taille douce c'est pas ma part donc
on est juste des constats
pour moi voilà ça c'est un constat ou
faut il faut se mettre en cause mais
surtout pas l'herbe
s'il m'a fait changer d'avis de la
taille ça fait avoir contré marceau
safed et depuis 2006 j'ai fait la taille
de morphologie que j'ai appris en alsace
et après j'ai évolué j'ai vu tous les
problèmes et qui se passe dans la vigne
j'ai vu mon but était de leur faire la
recherche si ces patients avant d'un
coup avant
gervais beaucoup beaucoup de livres et
je remonte jusqu'au xiiie siècle ont
trouvé jamais de problème cela vignes
l'ère blair c'est une concurrence et la
vigne tout se passait bien et docteur
juillet 1881 à dire a dit déjà que la
vie a duré quelques centaines d'années
déjà qu'on n'en parle plus on dit que
c'est à dire qu'une dizaine d'années
déjà on a rétrogradé et île de thau que
julio si la ville avait créé ce concept
d'une nouvelle taille la taille guyot
parce que ça aperçu qu'il y avait une
baisse de fertilité de la ligne et ça
c'est bien avant du coup bien avant mais
n'avons bien avant le phylloxéra les
greffes et les clones peut dire qu'on a
on n'a rien résolu comme problème et la
rencontre avec marc soboth ayasse à
paris inauguration de pur jus onze
commissions à un livre ensemble et
marceau c'est lui qui m'a
matière y maï-maï m'a donné le la la
suite de guyot à dire comment mieux
taillé et à partir de là le mieux taillé
et ben jeunes quelques preuves de bois
de deux ans qui sont coincés entre boîte
deux ans et consacre aussi ça pète ça
fait d'un coup le bois se divise par
deux une crevasse de l'air et voiliers
de l'air l'air ces champignons l'esc à
la fois du tailleur
pour pression des boîtes du bois la fota
photos tout en haut à gauche on voit
qu'un petit serment le plus utile à
trois ans le moyen à deux ans et le bois
l'année à dire en trois ans on a
progressé très bien on va dire que j'ai
rempli des réserves j'ai repris mes
réserves aussi dans mes yeux c'est
intéressant aussi les autres photos vers
cette progression il fait voir les idées
simples et plus moche parce que le bus
et voir les sept qui sont voix de mourir
il faut que ça remonte
un petit bois les petits doigts à dire
c'est tout fin voilà on maintenant au
deuxième année on a remonté ont instruit
sur une peine
on a redynamisé le courant cette
chenille vieilles cires à des années 50
était sur greffer des cas sa grand tante
et sur greffer sur des magasins
ont dit que mes gars georges et il peut
le faire parce que l'idéal à ruiz albert
la ceni par celles qui sont coolio plein
sud sont exposées ci dessus de grands
crus banyuls très sec
hélas une vie n'était pas taillé plus
deux ans que j'ai repris par chance
aussi parce qu'il ya eu abandon du solde
de 1,30 chimie avait de l'herbe et de la
vie d'un coup une belle une belle vie ou
dans le sol et la taille-douce
redynamiser cette ont regardé un sceptre
qui appartient il partait il partait
comme comme un ver de terre il fuyait
voilà il allait mourir comme et de coups
là on a progressé on progresse et la cie
sur collioure aussi on est sur des baies
diversité on est un sous sol riche aussi
avec les graminées c'est un piège à
carbone il récupère toutes les feuilles
qui se promènent et une photo ci-haut
toujours en mars au quai très jolie j'ai
utilisées c'est que là c'est la symbiose
tous ces déchets qu'on est dans le sol
le but c'est faire ça c'est de créer une
symbiose dans le sol et le carbone il
recevait à la plante sassi du compost
que j'ai fait du fumier que je passe
j'ai oublié de refaire de la terre dans
mon potager sur des fumées avec que j'ai
avec mes animaux brebis chèvres vaches
lapins poules
et du coup j'ai recréé la terre il y
avait que 7 interagira monde et j'ai
rarement des monts âgée qui a plus de
terres parce que je suis sur une
montagne a pas de terre de coûts du coup
j'ai remis la terre
ça c'est super 17 de ligne que j'ai
planté sur resserré avec du fumier des
lapins frais est riche très riche en
sûrs et qui m'a fait profiter à
dynamiser mais seuls aussi l'avis de
vers de terre qui dépassent elles aussi
filmer frais les lapins fumée de frais
de films et de lapins frais c'est il
faut mieux le garder frais que le
composter c'est inutile de faire les
éléments principaux ils sont directement
attribués dans la ligne
anticipant anticiper sur le changement
climatique
même si je suis en avance pour moi je
suis toujours en retard en fait le
climat m'a rattrapé ya deux ans
trop chaud à droite trop de l'état il ya
deux ans trop chaud à droite trop d'eau
voilà c'est big bang bang bang le
vigneron big bang si tu vas faire un
coup à droite ou à gauche la solution ça
fait longtemps que j'y réfléchis le pas
est toujours retirer à chaque fois quand
que je vais appliquer c'est plutôt
abandonné carrément les cuivres a le
souffle le souffle kim avait crié
lavigne juste avant elle à coude de
celle du chalumeau city les études et
plan arrêté le souffle et le cuivre ça
c'est une non décision est aussi c'est
dur des mises et l'eau par aussi une
remotorisation de l'eau avec de la
physique quantique c'est de remettre de
l'eau à l'énergie initiale comme les
pandas suis aperçu que j'avais utilisé
deux sources différentes d'eau et du
coup j'avais une source d'eau qui est
assez basse au niveau haut niveau au
niveau énergie et énergie basse sur nrj
post ça fait nergie moyens beaucoup les
bus et aux petits un maximum d'énergie
6-2 remontiez la puissance de haut
niveau à l'échelle et bobby son monte au
montreux théo dire s'il remontait taux
vibratoire de l'eau grâce aux cartes
d'énergie quantique
map irisation assuré que des plantes on
voit pas du tout ce qu'on met sur les
failles d'un coup j'utilise aussi des
lampes à fra veut dire d'un beau bleu
qui permet de voir mon produit
directement quand j'ai pulvérisé parce
que la précision à doit être hyper
parfaite pour pas avoir des échecs un
coup j'ai très dédié avec des lumières
au pouvoir mon produit va hélas on va
dire ce jour la photo de droite on voit
que tous les produits ou ses bleus c'est
mon produit qui est composé d'un produit
c'est juste que des plantes
voilà quinze jours donc on voit on voit
un vrai livre cassis de travail
instantanément
en maintenant l évolution de aussi
d'audi climat du changement climatique
ces sources irait sur cinq ans senti le
bout du nez qu'il faut changer d'ici là
il faut aussi évolué il faut avancer en
plus du dôme isation c'est que si le
climat d'un coup la partie à cirer à 100
à 300 m d'altitude
c'est une zone montagne une des zones
qui sont abandonnés depuis 20 ans repris
tout un coteau nord est et sur des
schistes et du granit de là on profite
un futur projet qu'on a commencé depuis
cinq ans sur quatre hectares précisé de
vigan hectares de forêt de liège on a pu
s'en va quérir un hectare et demi de
chênes lièges futurs projets sur les
coteaux je vais rester assez vite ça ces
déportations qu'on a fait parce que j'ai
plus trop de temps les progressions de
terrain bien sûr aucun labour ottoman de
sol qu'on a fait on a laissé les sols
initial d'à peu près 20 ans de repos en
a pas c'est juste un rippeur pour des
compacts et et un piquet devant les
rippeurs pour me choper les tous les
petits souche que j'ai découpé pour pas
pour choper les souches il est remonté
pour éviter de retourner le stop shop et
les racines
et aussi à gauche on a fait une petite
micros pépinière la maison pour faire
récupérer les noyaux des péchés de
vignes de touraine pourrait mettre en
pot ils pourraient les mettre aussi dans
les vignes c'est les petits plus qui
sont intéressants de la nature bien sûr
travail du sol interdit aussi acérée
100% coteaux du coup inutile de labourer
comment la terre va disparaître on
arrache tout l'herbe des premières
années à la main bien sûr les plantes
hydro si les excès d'avidité excès
d'azoté travail du sol du coup il
fallait quand même enlevé tous et que
nos potes qu'ils sont concurrentiels et
biner tout autour des cèpes en deux ans
et couché l'herbe après auront l'ofac à
epinay après on a piétiné toute l'herbe
autour des cèpes à la main au pied pour
faire des modes auto duceppe à la
deuxième année
accompagné la vie aussi avec des cerises
et qui est déjà existants qu'ils ne me
prennent 50 l année les cerisiers on les
a gardés et or aux plantes aussi des
arbres fruitiers
ça c'est au visage froissé que des porte
greffes ça coûte pas cher ça pousse bien
d'autres centres sont occupés aussi en
eau donc on plante des pommiers des tout
ce qui est famille des rosaceae
principalement
la grève sur place d'un coup j'ai pas
dit au départ si on a planté des
porte-greffes américains soient
exploitées logique mais les porte
greffes et américains et safa leurs
racines en ce moment et après on greffe
va dire c'est un rôle intéressant pour
la pérennisation de la vigne comme
disait dr julio bio et aujourd'hui on le
dit c'est pérenniser la vigne à long
terme et qu'elle soit in arracha ben
voilà il ya quelques pratiques affaire
de coup là du ils ont quatre ans les
ceps de vigne au jour d'aujourd'hui
hélas ils font des pouces plus en plus
belle et puissante il faut dire que là
les racines ils sont très très bien en
place donc maintenant 7e place à la
greffe et voilà
bien sûr tout ça c'est aussi à créer un
écosystème s'écrit aussi des animaux etc
aux pâturages avec brebis chèvres poules
lapins aussi de chair qu'il permet aussi
de manger aussi il faut pas tirer entre
les lignes avec des quartiers ambulants
pour moi c'est parfait les animaux parce
que tant que vous tendez vous faites
autre chose qui tombe il sécrète et met
à manger
voilà pour moi il ya les abeilles aussi
en utilise aussi quelques rue chevaleret
et dans tout ça le retour des animaux
c'est émiratie miraculeux parce que on a
quand même du fumier pour nourrir les
sols pour le potager un homme du lait et
les chefs ont fait des yaourts on sait
on fait des fromages bon pour nous un
instant et aussi on a des pommes et des
pommes de miel

Partager sur :