Triple Performance

Réduction des intrants phytosanitaires avec utilisation d'un profil éco-toxicologique favorable en vigne

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
Chambre d'agriculture de la Gironde

Ce système correspond à un essai mené sur le site de l'établissement d'enseignement agricole Château Grand Baril, de 2012 à 2017, dans le cadre du projet Ecoviti Aquitaine, projet portant sur l'expérimentaion de systèmes viticoles à faible niveau d'intrants phytopharmaceutiques en Aquitaine. Le système expérimenté vise une réduction a minima de 50 % des intrants phytosanitaires par rapport à la référence régionale de 2006.

Leviers employés

Les leviers employés visent une meilleure efficience des traitements mais aussi l'utilisation de produits moins nocifs.

  • Optimiser les dates et doses de traitement avec l'outil DeciTrait.
  • Favoriser les produits de biocontrôle et les produits non CMR (fait l'objet d'un zoom page 4).

Principaux résultats et enseignements

La gestion des traitements fongicides s’est faite en prévention de pluies ou périodes contaminantes. La gestion globale des maladies fongiques est assez satisfaisante. Les traitements appliqués ont permis de contenir les symptômes de mildiou (a l'exception de l'année 2015 à très forte pression). L'oïdium n'a jamis été problématique.  La gestion du black rot conjointement avec le mildiou ou l’oïdium a impliqué des défauts de protection en 2014 et 2015, de nouvelles règles de décision ont été ajoutée par la suite. L’absence de traitements anti-botrytis a impliqué la présence de symptômes en 2013 et 2014 au moment de la récolte.

L'objectif de réduction d'IFT a été quasiment atteint (-49%). Les objectifs de suppression des produits CMR et d'augmentation de la part du biocontrôle sont remplis.

Avec l’accompagnement d’un conseiller, le système expérimenté pourrait être appliqué totalement par un viticulteur.

Une réflexion sur la prise en compte des contraintes de production de l’exploitation par l'outil DeciTrait devrait permettre d'améliorer la transférabilité. Par ailleurs, il est nécessaire d'approfondir les travaux sur les modalités d’implantation et de destruction des couverts et d’innover en terme de matériel disponible.  

- Plus d'infos dans la fiche Système de culture EXPE  

Annexes

OAD évoqués dans ce retour d'expérience


Autres leviers utilisés dans ce système

Bioagresseurs concernés par ce retour d'expérience

Cultures évoquées