Triple Performance

Limiter les impacts des passages d'engins

De Wiki Triple Performance
Cet article est issu de la base GECO[CC BY-NC-SA 3.0]. Cliquez ici pour accéder à la page d’origine : Logo Geco
Icone categorie Pratiques.png Pratique agro-écologique
Image Limiter les impacts des passages d engins.jpg

1. Présentation



Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

Réduire le tassement des sols en diminuant la contrainte au sol par la réduction du poids des matériels, par le choix des pneumatiques : équipement performant (carcasse radiale, pneus élargis ou grand volume, jumelage) et adapté, en prenant soin de le régler, c'est à dire d'ajuster la pression de gonflage à la charge supportée. Réduire les surfaces affectées par les passages de roues.



Période de mise en œuvre

Sur culture implantée



Echelle spatiale de mise en œuvre

Exploitation



Application de la technique à...

Positif

Toutes les cultures :

Facilement généralisable

Sont d'autant plus concernées par le tassement du sol, les cultures :

1- à cycle de végétation "court" (ex cultures de printemps plutôt que culture d'automne)

2- à système racinaire pivotant plutôt que fasciculé

3- à taille de racine importante





Neutre

Tous les types de sols :

Généralisation parfois délicate

Les sols calcaires sont moins sensibles au tassement. Les sols argileux sont moins sensibles aux phénomènes de compactage que les sols limoneux ou sableux du fait de l'activité structurale liée aux alternances gel / dégel et humectation / dessication.. 





Positif

Tous les contextes climatiques :

Facilement généralisable



L'état hydrique joue un rôle essentiel : les phénomènes de tassement sont aggravés par le travail en conditions humides.





Réglementation

NEGATIVE

relatif à la circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers et leurs ensembles sur route (exigences en matières de largeur / cas particulier du jumelage) Arrété du 4 mai 2006 (circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers et leurs ensembles)



2. Services rendus par la technique



3. Effets sur la durabilité du système de culture



Critères "environnementaux"

Positif

Effet sur la qualité de l'air :

En augmentation

émission phytosanitaires : INCONNUE

émission GES : DIMINUTION

émission de particules : INCONNUE



Positif

Effet sur la qualité de l'eau :

En augmentation

N.P. : DIMINUTION

pesticides : DIMINUTION

turbidite : DIMINUTION



Positif

Effet sur la consommation de ressources fossiles :

En diminution

consommation d'énergie fossile : DIMINUTION



Neutre

Autre :

Pas d'effet (neutre)

Air : Pas de connaissance sur impact concernant le transfert de polluants vers air. Les zones tassées créent des conditions d'anoxie favorables aux émissions de N20 (GES).

Eau : Limitation du compactage de surface  (zones tassées) et des ornières, du ruissellement donc des transferts de "polluants" en surface.

Energie fossile :Limitation des zones tassées et des ornières, donc du travail mécanique éventuel de "reprise" du sol. Meilleure valorisation des éléments minéraux par les cultures induisant une moindre utilisation d'engrais (dont la consommation en énergie fossile pour la fabrication est importante) pour un même résultat.

Propriétés chimiques du sol : Augmentation

Limitation des zones tassées et des ornières, donc maintien des échanges hydriques et gazeux avec le sol.







Critères "agronomiques"

Positif

Productivité :

En augmentation

Limitation des zones tassées et des ornières, donc meilleure colonisation racinaire du profil et valorisation optimale des ressources (eaux et minéraux) par la culture. Limitation des tassements profonds non réversibles et avec des effets majeurs sur enracinement.





Positif

Fertilité du sol :

En augmentation

Limitation des zones tassées et des ornières, donc maintien d'un état structural favorable à la minéralisation.





Positif

Stress hydrique :

En diminution

Limitation des zones tassées et des ornières, donc maintien d'une porosité favorable à l'infiltration de l'eau dans le sol (limitation des pertes par ruissellement) et meilleure colonisation racinaire du profil.





Positif

Biodiversité fonctionnelle :

En augmentation

Limitation des zones tassées et des ornières, donc maintien d'une structure favorable à l'exploration par les vers de terre qui favorisent généralement la "vie du sol" (aération du sol…).





Positif

Autres critères agronomiques :

En diminution

Propriétés physiques du sol : Augmentation

Limitation des zones tassées et des ornières, donc maintien d'une structure favorable (porosité structurale) au développement racinaires et aux échanges hydriques et gazeux, donc au réchauffement du sol.







Critères "économiques"



Charges opérationnelles :

Pas de connaissance sur impact





Négatif

Charges de mécanisation :

En augmentation

Investissement dans un équipement performant mais onéreux / Equipement conseillé des tracteurs et autres matériels (bennes, …). Nécessite de s'équiper d'un bon manomètre et d'un compresseur.





Marge :

Pas de connaissance sur impact





Positif

Autres critères économiques :

En diminution

Consommation de carburant : Diminution

Limitation des zones tassées et des ornières, donc du travail mécanique du sol (moins de passages, moins d'opérations gourmandes, ex : labour, décompactage).







Critères "sociaux"



Négatif

Temps de travail :

En augmentation

Manipulations supplémentaires : réglage des pneumatiques et/ou montage au champ des roues de jumelage (qu'ill faut démonter après travaux pour respecter la largeur maximale autorisée sur route).





Temps d'observation :

Pas de connaissance sur impact







4. Organismes favorisés ou défavorisés



Bioagresseurs favorisés



Bioagresseurs défavorisés



Auxiliaires favorisés



Auxiliaires défavorisés



Accidents climatiques et physiologiques favorisés



Accidents climatiques et physiologiques défavorisés



5. Pour en savoir plus

  • Décompactage - Comprendre le comportement physique du sol
    -J. Labreuche (Arvalis), h. Boizart (INRA) Perpectives agricoles n°282, p28-31, Article de presse, 2002
  • Etude de l'effet à moyen et long terme des systèmes de culture sur la structure d'un sol limono-argileux du Nord du Bassin Parisien
    -H. Boizard (INRA) Etude Générale des Sols n°11, p11-20, Article de revue avec comité, 2004 lien vers l'article
  • Modélisation du compacatge sous l'effet des passages d'engins agricoles
    -P. Défossez Etude Générale des Sols n°11, p21-32, Article de revue avec comité, 2004 lien vers l'article

6. Mots clés



Méthode de contrôle des bioagresseurs :



Mode d'action :



Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides :

Annexes