L'hydrologie régénérative : les liens entre paysages et cycles de l'eau, Samuel Bonvoisin

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéos - Ver de Terre Production (2024-05-12) - Samuel Bonvoisin - Durée : 134 minutes

Thumbnail youtube mVWgIyzZfYE.jpg


L’hydrologie régénérative vise à cultiver l’eau en favorisant les cycles de l’eau verte, provenant des sols et de la végétation. La dégradation de ces cycles peut avoir des conséquences sur la biodiversité et entraîner des problèmes d’eau. Il est essentiel de repenser notre relation à l’eau et de préserver les paysages pour assurer un recyclage efficace des précipitations.

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, en mars 2024, Samuel Bonvoisin est invité au lycée agricole du Neubourg (27) pour y donner une conférence : « Et si on pouvait cultiver l’eau ? ». Il décrit les cycles de l’eau et l’origine de la pluie, les causes de dégradation des cycles de l’eau, les principes de l’hydrologie régénérative et le changement d’échelle pour la conception de paysage à l’échelle du territoire

Merci à lui ! Et n’hésitez pas à le contacter pour plus d’informations : contact@samuelbonvoisin.fr

Moments forts

  • [0:57] Plus de la moitié des précipitations continentales à l’échelle mondiale proviennent des sols et de la végétation.
  • [3:35] Les cycles de l’eau verte permettent un recyclage efficace des pluies jusqu’à cinq ou six fois.
  • [6:12] Les choix d’aménagement des paysages, comme le remembrement agricole et le drainage, peuvent affecter les cycles de l’eau.
  • [9:42] Les forêts peuvent contribuer à la formation de nuages et à la pluie grâce à leur organisation et à leur rugosité.
  • [13:58] Les cycles de l’eau verte sont dégradés, ce qui entraîne des événements climatiques extrêmes tels que les sécheresses et les inondations.

Idées clés

  • Les paysages et les pratiques agricoles influencent les cycles de l’eau et doivent être repensés pour préserver l’eau et la biodiversité. 🌍💧
  • Les forêts jouent un rôle essentiel dans la formation des nuages et la régulation des précipitations. 🌳☁️
  • La dégradation des cycles de l’eau verte menace la disponibilité de l’eau et la stabilité des écosystèmes. 🌊🌿
  • Il est nécessaire d’adopter des politiques publiques favorables aux cycles de l’eau pour assurer un avenir durable. 🔄🌱

Les cycles de l'eau et l'importance de l'eau verte

  • Plus de la moitié des précipitations continentales à l'échelle mondiale proviennent des sols et de la végétation.
  • Les cycles de l'eau verte permettent un recyclage efficace des pluies jusqu'à 5 ou 6 fois.
  • Il est essentiel de préserver les cycles de l'eau verte pour assurer une répartition équitable de la pluviométrie dans le temps et dans l'espace.

Les conséquences de la dégradation des cycles de l'eau

  • La dégradation des cycles de l'eau verte entraine des événements climatiques extrêmes tels que les sécheresses, les inondations et les incendies de forêt.
  • Les cycles de l'eau verte sont essentiels pour la recharge des nappes phréatiques, et leur dégradation peut entrainer des problèmes de manque d'eau.
  • La préservation des sols et de la végétation est cruciale pour maintenir des cycles de l'eau fonctionnels.

Les choix passés et leurs conséquences

  • Les politiques de remembrement agricole ont entraîné la perte de haies, de mares et de zones humides, réduisant ainsi la capacité des paysages à retenir l'eau.
  • Certaines pratiques agricoles entrainant l'érosion des sols et le manque de matière organique ont contribué à la diminution de la capacité des sols à retenir l'eau.
  • Les actions de drainage et de rectification des cours d'eau ont accéléré l'évacuation de l'eau des paysages, limitant ainsi leur capacité à retenir l'eau.

L'importance des forêts dans le cycle de l'eau

  • Les forêts peuvent influencer la pluviométrie en créant des conditions propices à la formation de nuages.
  • La rugosité de la canopée forestière favorise la condensation de l'eau, créant ainsi des précipitations.
  • Les forêts contribuent à la formation de "rivières volantes", qui transportent l'eau sur de longues distances.

Le besoin de changer nos pratiques et de préserver les cycles de l'eau

  • Il est nécessaire de repenser nos choix en matière d'aménagement du territoire et d'agriculture pour préserver les cycles de l'eau verte.
  • La préservation des sols, des zones humides et des forêts est essentielle pour maintenir des cycles de l'eau fonctionnels.
  • L'adoption de pratiques agricoles régénératives et la restauration des écosystèmes sont des moyens d'améliorer la gestion de l'eau et de préserver les ressources en eau pour l'avenir.

Pour aller plus loin

Partager sur :