Francis BUCAILLE - Humification et oxydation - 3/7

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéos - Ver de Terre production (29 juin 2018) - Francis Bucaille - Durée : 9 minutes

Thumbnail youtube Gq521ZIxIrQ.jpg

3/7 - F. BUCAILLE - Alimentation des Plantes - Humification et oxydation


Aujourd'hui, Francis BUCAILLE, agriculteur, chercheur et grand voyageur, qui a parcouru les cinq continents afin de réaliser des centaines de diagnostics de sol, nous explique les bases de l'alimentation des plantes dans nos cultures !


En collaboration avec Gaiago, Sol en Caux et le CER Normandie.


https://gaiago.eu/


Annexes

Transcriptions

et je vais vous donner justement

étape 1 étape 2 étape 3 c'est ça qui est
important parce qu'il y à une
chronologie
l'observation mais vous verrez avant de
songer à mettre des oligo-éléments des
choses comme ça il faut déjà regarder
les fondamentaux
j'ai pour habitude de dire vous savez
qu'en supposant qu'ils aient plus de

Afficher la suite

lumière ici la première chose c'est

peut-être pas d'aller voir si à palluel
l'ordinateur de de l'usiné est tombé en
panne
moi la première chose que je vais faire
c'est déjà regardé lampes ou le si elle
est grillée et puis après au compteur
oui et au niveau d'un sol je vais avoir
la même réflexion c'est à dire avant de
regarder s'il me manque 2 ppm de
molybdène regardons déjà des gros blocs
et les gros blocs
ce sont justement ces ratios entre le
calcium et le magnésium et je vais vous
donner justement vraiment des des pistes
parce que c'est voix se voit là et ça me
permet d'ajouter une autre réflexion sur
le sujet partout j'ai fait du conseil
agronomique
la première chose que j'ai regardé ce ne
sont pas les carences mais les excès ce
qui m'intéresse en premier ce sont les
excès parce que quand on sait maîtriser
neutraliser des excès à ce moment là ce
qui apparaît ces écarts en ciel un
moment donné se trouve revenir à un
niveau correct c'est ça il y a des
synergies bien sûr mais aussi des
antagonismes des blocages ce qu'on
appelle communément des déblocages
et quand on arrive à résoudre déjà ces
deux phénomènes d'excel on gagne
énormément est l'un des moyens
et puis je
je rentrerai encore un peu plus dans le
détail de maîtriser un excès de calcium
j'entends toujours régulièrement oui
mais c'est pas du calcium sous une forme
assimilable
et puis c'est d'ailleurs un très bon
argument pour vendre de la chaux vive
parce que là là ça y va on peut avoir
effectivement beaucoup de calcium
si on en a de trop il y à un moyen très
élégant de maîtriser cet excellent à ces
avec les souffles donc le non seulement
les formes sulfate de différents engrais
mais aussi les formes souffre
élémentaire alors pour abonder dans
votre sens nous vendons du soufre et les
moteurs pourquoi nous le vendons c'était
pas du tout notre intention au départ
c'est que ce n'est pas si facile d'en
trouver sous formes granulés qu'on
puisse et pandraud centrifuge et
l'intérêt du soufre élémentaire c'est
que il a une action lente puisque le cdh
us je vais utiliser le pape airborne
[Applaudissements]
quand je vais la porte et il est
vraiment sous cette forme-là ins et du
soufre pur
il n'y a pas du tout d'oxygène attaché
ni rien du tout ça suppose donc que les
bactéries vont fabriquer successivement
sulfites sulfures etc et sur trois ans
au cap
ça à partir du moment où je les pense
selon le climat en fin de ces tirs
ça va demander jusqu'à un an ça veut
demander jusqu'à un an
et ce sont les sulfures bactéries qui
vont le fabriquer c'est ce qu'il fit
sulfures sulfate un processus succession
je sais que furent sulfites sulfate ça
va demander jusqu'à un an
et qu'est ce que va faire après ce so4
avec le calcium qui est libre mais c'est
pas parce qu'il est libre dans la
solution du sol qu'il est forcément
assimila il ramène plutôt tendance à
s'accumuler autour des racines c'est le
problème des chlorose ferrique qu'on
observe sur les arbres flics et vous
avez toutes les plantes pérennes la
vigne etc et même dans des sols très
calcaire je veux prendre à témoin tout
simplement les vignobles du champenois
je fais des analyses et sur 10 analyse
il y en a neuf qui montre sur analyse de
rameau de sarments fait il a à peu près
en ce moment là en janvier et février
que on a des carences en calcium
ça paraît dingue ça paraît absolument
dame est bien le soufre à s'associer au
calcium pour fabriquer ça vous savez ce
que c'est ça
c'est du gypse c'est du plâtre c'est du
gypse gros intérêts du gypse de cette
forme chimique là ça ne change pas le ph
exactement
autre gros avantage non lessivable il
est non solubles dans l'eau mais
parfaitement bio disponibles mais
parfaitement bio disponibles
c'est-à-dire que dès qu une racine
vincent d'approché avec les acides
faible des acides organiques faible que
la racine libère il va être dissous et
le calcium à ce moment-là et
immédiatement assimilables
il n'y a pas de risque d'accumulation
puisqu'il n'est pas entraîner par la
solution du sol d'accumulation excessive
autour des racines
donc ça c'est un moyen très élégant de
neutraliser des excès de calcium
chaque fois qu'on dépassera les ratios
que vous disiez c'est à dire où on va
dire grosso modo ça tourne autour de 65
60 à 65%
je vais donner les tableaux après 60 à
65%
je vais à ce moment-là utiliser du
soufre élémentaire parce que je vais
immédiatement neutralisé les excès de
calcium et sur une période de végétation
en plus on peut utiliser les formes
sulfate donc qui est zéro athènes cali
même sulphate ammoniaque ça ne pose pas
de souci mais on va avoir un effet
important mais un effet choc les
sulfates sont déjà sous forme sulfate ça
veut donc dire qu'ils vont neutraliser
pendant quinze jours trois semaines un
mois et puis après ça va au bout d'un
mois un mois et demi c'est à dire
neutralisent plus rien du tout l'intérêt
de combiner à la fois des formes
sulfates et du soufre élémentaire c'est
qu'on a une fusée à deux étages
on a deux vitesses et on intervient
pendant toute la durée de végétation
c'est ça qui est extraordinaire avec le
soufre et ça fait partie des découvertes
de william rhodes break c'est que le
soufre doivent s'associer avec celui des
éléments qui est en excès mais comment
jeudi en excès c'est en fait celui qui
n'est pas retenu par la cec et
automatiquement
ça va être un élément régulateur quand
il ya un excès de l'un ou de l'autre
c'est on va pas dire on va pas on peut
pas parler d'intelligence mais en tout
cas de deux conséquences heureuses du à
la physique du sol et à la cec à sa
capacité à retenir les ions calcium et
lésions magnésium ceux qui sont en excès
dans la solution du sol on se retrouver
automatiquement combinées à du soufre

Partager sur :